Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Nous allons relever le plafond de la dette parce que l’Amérique ne peut pas se permettre un défaut de paiement. Ça serait une catastrophe », a déclaré Mitch McConnell en 2019. Je suis sûr que vous me voyez venir. Vous vous attendez à ce que je sorte une déclaration récente du sénateur du Kentucky qui contredira ce qu’il a déjà dit. La voici : « Les républicains s’unissent pour s’opposer à l’augmentation du plafond de la dette. »

Contexte : les États-Unis doivent relever le plafond de la dette nationale, qui se situe aujourd’hui à 28 400 milliards de dollars, faute de quoi ils ne pourront plus sous peu émettre de nouveaux emprunts pour se financer, ce qui entraînerait une crise financière dont les retombées pourraient être ressenties au-delà de leurs frontières. Une partie importante de cette dette – près de 7 800 milliards de dollars, pour être précis -, a été contractée sous Donald Trump, sans que Mitch McConnell ne s’en formalise publiquement.

Le chef de la minorité républicaine joue un jeu dangereux. Dans un Sénat où chacun des partis contrôle 50 sièges, il sait que les démocrates ne peuvent relever le plafond de la dette sans l’appui d’au moins 10 sénateurs républicains, à moins de recourir à une règle parlementaire qui n’a jamais été utilisée dans les circonstances. Il justifie sa position en affirmant que les démocrates ont déjà employé cette règle pour réaliser certains de leurs objectifs sans l’apport des républicains.

Les démocrates accusent de leur côté les républicains de se dérober à une responsabilité qu’ils ont eux-même assumée lorsque Donald Trump était président. Ils ont donc adopté à la Chambre des représentants un texte visant non seulement à relever le plafond de la dette mais également à assurer le financement des dépenses de l’administration fédérale jusqu’au 3 décembre.

C’est ce texte que Mitch McConnell menace aujourd’hui de bloquer au Sénat. Et il a le culot d’avertir les démocrates de «ne pas jouer à la roulette russe avec l’économie ».

(Photo AP)

40 réflexions sur “Mitch McConnell, le plafond de la dette et la « roulette russe »

  1. Léo Mico dit :

    Ça alors, c’est comme si le but de Mc Connell était de nuire le plus possible aux démocrates, et pas du tout de travailler pour le bien des américains.
    Ça va finir par se voir

  2. captmichel dit :

    il vive et existe vraiment au dessus de leur moyen

    1. Mona dit :

      @captmichel
      Bin oui
      Et le problème est que nous dépendons de leur équilibre après leur avoir délégué un tel pouvoir : Le général De Gaulle n’avait pas raison que pour le Quebec 😉

  3. kyrahplatane dit :

    Quel hypocrite!

  4. Charlot dit :

    Show de boucane et effet de toges. C’est un jeu palpitant pour des gens qui vivent dans un univers parallèle. Quand la réalité les frappera, le réveil sera brutal. « Eh, oh, on ne faisait que jouer, nous, jamais nous n’aurions pensé qu’une telle catastrophe arriverait. C’est votre faute, vous n’avez pas respecté les règles du jeu ».

    Ou quelque chose du genre. 🙄😤

  5. marie4poches4 dit :

    Je ne comprends pas. Il veut relever le plafond ou pas?

    Un tweet de McConnell du 22 sept

    Leader McConnell
    @LeaderMcConnell

    We all agree America must not default. We have a Democratic President, House, and Senate. They have decided to operate on a partisan basis. So Democrats should not play Russian roulette with our economy. They have an obligation to raise the debt ceiling and they will do it.

    https://twitter.com/LeaderMcConnell/status/1440742570787631106?s=20

    1. Mona dit :

      @marie4poches4
      Et oui ça parait contradictoire à moins que mon (mauvais) anglais se soit encore affaibli … enragée que je suis par toutes ces manipulations partisanes chaque jour plus éloignées de l’intérêt commun.

    2. Léo Mico dit :

      Ce que je comprends, c’est que McConnell dit : « relever le plafond de la dette, c’est indispensable et c’est un devoir des démocrates. Les républicains ne vont pas aider les démocrates là-dedans et vont même s’y opposer. »

      Bref, il espère que les démocrates se retrouvent dans la m. car ils n’arriveront pas à relever le plafond de la dette, puis les républicains arriveront en sauveur pour le faire.

      1. marie4poches4 dit :

        Si vous avez raison, c’est tordu pas à peu près puisque ça prend 10 répus pour relever le plafond.

      2. ProMap dit :

        marie4poches4 – Yep! Comme ça prend 10 Répus pour changer l’ampoule du plafonnier du salon : 1 qui monte dans l’escabeau et 9 qui gueulent.

      3. gl000001 dit :

        Ca va prendre 10 républicains et 100 travailleurs sous-payés pour repartir une usine de fabrication d’ampoules incandescentes cars les répus s’opposent aux DELs qui coutent trop cher (et sont bonnes pour l’environnement).

      4. Achalante dit :

        Pro-Map: ça prend 10 Républicains et un immigré: l’immigré fait le travail pendant que les Républicains menacent de l’expulser.

      5. ProMap dit :

        Achalante – Beaucoup plus réaliste. 👍👍👏👏

    3. marie4poches4 dit :

      Yé! J’ai compris.

      Ce que McConnell veut c’est que les démocrates relèvent le plafond sans l’aide des répus parce qu’ils peuvent le faire en passant par la réconciliation budgétaire, ce que les démocrates hésitent à faire préférant un accord bipartisan.

  6. Igreck dit :

    Admiration des États-uniens pour le leadership québécois sur les enjeux d’électrification des transports et autres activités👍

    https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2021-09-23/dans-le-sillage-d-hydro-quebec-a-new-york.php

    1. Igreck dit :

      HS (suite)
      Réjouissons-nous mais gardons cependant en tête que…

      https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/2021-09-23/hydro-quebec-la-soupe-et-le-chaudron-perce.php

  7. Senorflash dit :

    C’est la technique républicaine. Ils sont élue foute la merde. Et ils blâment les démocrates pour leur mauvaise décision à eux. Ça a fonctionné par le passé et ça va encore fonctionné

  8. Samati dit :

    Il est clair que l’objectif ultime de McConnell est de reprendre le sénat et la Chambre en 2022 et éventuellement la présidence en 2024. Il fera tout en son pouvoir pour nuire aux démocrates qui semblent de plus en plus être divisés. Il est efficace dans ce rôle et explique pourquoi il est toujours dans sa position chez les républicains.

  9. MarcB dit :

    Que je suis surpris… Mitch est habituellement TELLEMENT consistant dans ses décisions… 😉

    Si pour ne pas dépasser le plafond de la dette les démocrates proposaient de couper les budgets millitaires, les budgets liés à la sécurité frontalière, et les salaire des sénateurs, est-ce que Mitch changerait de position? 😉

    Evidemment, l’option la plus réaliste pour éviter de continuellement augmenter ce plafond est de relever les impôts sur le revenu des riches (genre ceux qui font 100k$ et plus) et d’ajouter des taxes à la consommation (une taxe sur l’essence ferait du bien pour l’environnement). Malheureusement, beaucoup de démocrates s’opposeraient aussi à ces mesures… (pas seulement Manchin)

    1. Mona dit :

      @MarcB
      Totalement d’accord.
      Votre phrase finale enfonce le clou et c’est la pire des quadratures du cercle !
      « Malheureusement… »

  10. Donc, Mitch sait très bien que les US n’ont pas le choix de relever le plafond de la dette, mais il vont s’y opposer juste pour faire enrager les dems.
    Les dems devront user du contournement du filibuster… apres ca les ripous vont les accuser de ne pas etre bi-partisan ainsi que de tout les maux de la terre.

    Le pire c’est pas vraiment qu’il le fassent, on ne s’attend rien de mieux de leurs part, le pire c’est qu’ils sont rendu au point de le dire ouvertement.

  11. ProMap dit :

    marie4poches4 – En effet, il est pas mal mêlant le bonhomme, affecté qu’il est par son Alzheimer sélectif. J’ai de la difficulté à le suivre, L’Américain indécis ou non affilié à l’un des deux partis, lui, comment fait-il pour le comprendre? Misère.

  12. Benton Fraser dit :

    Pour McConnell, la situation actuelle n’est pas la même que sous Trump puisse que sous Trump, l’augmentation de la dette était pour financer les plus riches….alors que maintenant, c’est une mesure purement communiste d’amélioration des infrastructures et de la vie de la majorité des américains!

    1. Haïku dit :

      Benton Fraser
      Droit au but ! 👌

  13. treblig dit :

    Faut dire que l’endettement des États-Unis va dépasser maintenant le 30 000 milliards soit 115% du PIB. Un endettement massif, en augmentant de facto la masse monétaire en circulation, qui va finir par hanter les américains ne serait-ce que pour l’inflation.

    Sans parler, que pour rembourser cette dette hallucinante, il faudra faire des choix notamment au niveau du paiement du régime de pension des vieux, qui touche les revenus de 80 millions de personnes , qui sera forcément la première victime. Parce que la réduction des dépenses militaires ne sera plus suffisant.

    Et les investissements de 3500 milliards des démocrates pour les infrastructures sont aussi en danger.

  14. treblig dit :

    Le dernier budget équilibré s’est produit sous Clinton en 1999. Bush, pour sa part dès son arrivée à la Maison Blanche, a réduit les taxes sur la richesse ( formule copiée par Trump) déclenchées deux guerres inutiles qui ont grevé le budget et sans parler de la crise de 2008.

    1. MarcB dit :

      Quand même ironique que les démocrates se fassent traiter de « communisssses » qui dépensent sans regarder les conséquences.
      Amusant de voir qu’en général le déficit diminue quand les démocrates sont au pouvoir.
      https://datalab.usaspending.gov/americas-finance-guide/deficit/trends/

      Petit bémol sur Bush Junior, le début de son règne a aussi été frappé du crash des dot-com.

  15. Apocalypse dit :

    Mitch McConnell, il arriverait du mal à cet homme et nous serions sans doute plusieurs à s’en réjouir. Quel homme détestable qui n’a qu’un et un seul objectif, soit celui de faire mal paraître les démocrates à tout prix pour permettre aux républicains de reprendre le pouvoir et de ne faire absolument rien pour les Américains, mais de travailler pour les riches et puissants qui leur emplissent les poches 🤮.

  16. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    Le mot « woke » a autant de définition qu’il y a de gens qui s’y intéressent, semble-t-il. Celle-ci vient d’un commentateur conservateur que je trouve souvent exaspérant et parfois impénétrable :

    Quote Tweet

    Ross Douthat@DouthatNYT
    Wokeness represents (among other things) a turning-inward of American liberal-Protestant energy after the failure of post-1989 US imperial projects, commercial and military and ideological, vis-a-vis China and the Muslim world.

    Je l’ai lu quelques fois et pas plus avancé! Comme quelqu’un disait sous le post: il aurait dû désactiver la fonction ‘autocomplete’ avant d’écrire 🤣.

  17. Apocalypse dit :

    @Benton Fraser – 10:09

    👍👍

  18. ProMap dit :

    treblig 10:47 – Quand même étonnant que la Tortue à deux têtes ait oublié que la roulette (casino) russe (dois-je ajouter quelque chose), Donald, y connait ça.

    Petite mathématique pour la Tortue :

    En pleine économie verdoyante (billet vert) hérité d’Obama, le Donald réussit le tour de force d’augmenter la dette nationale de 38%.

    28 400$ – 7 800$ = 20 600$ en début de 2017
    7 800 / 20 600 * 100 = 38%

    Qui va lui remettre sur le nez ce pourcentage et le contexte avec en prime, le tax cut pour les riches (disparu en fumée depuis)?

  19. titejasette dit :

    Le processus de relèvement de la dette est arrivé 2 fois sous l’administration Trump, sept fois sous Obama, sept fois sous Bush et quatre fois sous Bill Clinton.

    Le peuple est déjà pas mal au courant comment ça fonctionne et a vécu le chaos qui précède chaque fois quand le délai est menacé (ou dépassé)

    « Le chef de la minorité républicaine joue un jeu dangereux. Dans un Sénat où chacun des partis contrôle 50 sièges, il sait que les démocrates ne peuvent relever le plafond de la dette sans l’appui d’au moins 10 sénateurs républicains » – Billet

    Qu’il fasse des déclarations ambigues, qu’il essaie de mettre la faute sur les Démocrates, qu’il fasse de la politique sur les innocents… ça ne trumpe que des imbéciles et des idiots. Moi personnellement je souhaite que ça ne passe pas. Attendez voir les conséquences sur les résultats des élections de mi-terme

  20. Duduche dit :

    Je m’étonne toujours que McConnell ait été élu aussi souvent alors qu’il n’a pas spécialement eu d’influence positive sur les conditions de vie de ses électeurs (sauf les riches sans doute). Le Kentucky reste depuis longtemps un état pauvre et arriéré. Le patrimoine de McConnel, lui, semble bien se porter.

    Il doit bien avoir quelqu’un pour s’être demander s’il ne cherche pas à reproduire au niveau national ce qu’il favorise au niveau de l’état (appauvrissement général, enrichissement personnel).

    1. Madalton dit :

      Le GOP dénonce Dominion pour son système de décompte des votes mais le système Electron semble avoir des failles. 40% des comtés du Kentucky ont plus de bulletins de vote que d’électeurs. Des comtés qui votent Démocrate ont vu des démocrates voter pour le GOP. On ne parle jamais d’apparence de fraude du côté de McTurtle.

      https://www.dcreport.org/2020/12/19/mitch-mcconnells-re-election-the-numbers-dont-add-up/

      1. Haïku dit :

        Madalton
        Merci pour le lien.
        Oufff, l’article est très révélateur !!

  21. Madalton dit :

    Le GOP est toujours de mauvaise foi comme ce représentant du Missouri qui accuse Biden de dépenser l’argent des contribuables depuis…18 mois. Biden est POTUS depuis le 20 janvier dernier, soit 8 mois.

    https://www.rawstory.com/jason-smith-joe-biden/?e=carltetu1@gmail.com&utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=7920&recip_id=532340&list_id=1

    1. Haïku dit :

      RE: ce Jason Smith…
      ——–
      « Menteur ne peut ne pas mentir qu’en fermant la bouche. »(Proverbe Français)
      😱👎

  22. titejasette dit :

    Quelques fonctionnaires en mise à pieds temporaire, d’autres travailleront car ils font partie de ceux qui sont en services essentiels…Le pays est sous respiration assistée….mais il respire encore….

    Quelques manipulations à la Bourse avec les cours qui dégringolent. Pourquoi les titres dégringolent ? Bof c’est de l’insertitude ! Non lo so ! Ceux (les politichiens) qui savent d’avance que le plafond de la dette allait faire défaut, avaient mis de côté des sous en réserve pour acheter des actions dont le cours est à rabais. Allez hop ! on sort le chéquier. On signe et les cours remontent.

    Une super puissance de pays comme les USA, on ne peut pas le laisser végéter, ne serait-ce pour quelques jours ? Pensez aux cyber-attaques, aux Russes et aux Chinois qui vous surveillent du haut de leurs drones. Pour le bien de la nation, on signe Où ?

    Me semble que j’ai déjà vu ça. Pas vous ?

  23. titejasette dit :

    l’incertitude (Quand j’écris directement sur la page des commentaires du blogue, il n’y a pas de correcteur ?)

  24. christian reny dit :

    y a t il des journalistes pour soulever ses contradictions

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :