Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La triste histoire de Gabby Petito fait partie des nouvelles dont le traitement médiatique me rend profondément mal à l’aise. Partie début juillet de New York avec son fiancé en road-trip dont les étapes ont été partagées sur Instagram et YouTube, la jeune influenceuse de 22 ans a été portée disparue le 11 septembre. Son corps a été retrouvé dimanche dans l’État du Wyoming après des recherches qui ont tenu l’Amérique en haleine, comme le veut le cliché. Les soupçons se portent sur le fiancé âgé de 23 ans, Brian Laundrie, qui est rentré en Floride le 1er septembre.

Je comprends que cette histoire comporte plusieurs éléments sensationnels. Mais une donnée a cristallisé mon malaise face à l’orgie de reportages sur le sort de Gabby Petito. Pas moins de 710 autochtones, en majorité des filles et des jeunes femmes, ont été portés disparus au cours de la dernière décennie dans le même État où la jeune blonde a été retrouvée sans vie. En avez-vous entendu parler?

(Photo YouTube)

39 réflexions sur “Quand une jeune blonde disparaît…

  1. _renaud dit :

    Family Guy avait bien résumé cette réalité.

  2. spritzer dit :

    C’est assez troublant de voir son possible meurtrier juste derrière elle sur cette photo. Pour les autochtones disparues et vite tombées dans l’oubli, est-ce que quelqu’un est surpris ?

    1. Carmen Fréchette dit :

      Personnellement, je trouve profondément révoltant que les autres êtres humains tragiquement disparu ne soient même pas signalé par la presse. On devrait être tous au courant, il doit y avoir des recherches, car ce racistes, je ne le supporte pas.CE SONT DES ÊTRES HUMAINS !

  3. Jacques Rivard dit :

    Les autres disparues ne sont ni blanches, ni blondes, et n’ont pas les yeux bleus.

    1. J Pollock dit :

      Pas d’accord.

      Ce sont les réseaux sociaux- donc les citoyens lambda- qui ont fait monté cette histoire jusqu’aux grands médias et pas l’inverse. Je suis membre de 2 groupes FB qui comptent respectivement 140K et 50K membres et qui suivent cette affaire depuis le début, alors que les médias nationaux ne s’y intéressaient pas.

      Mais pourquoi cet intérêt?

      1- C’est un événement toujours EN COURS. Aux multiples rebondissements. Prenez un mass shooting qui fera plus de malheureuses victimes. Ca ne dure que quelques minutes et ca se termine généralement par la mort du tireur. Fin de l’intrigue….On passe à autre chose.

      Mais là, vous avez un funeste ROAD TRIP documenté à travers les USA: 2 corps policiers qui lassent filer le présumé agresseur, des témoins qui apparaissent soudain directement sur le web, des parents qui font des appels déchirants, d’autres qui gardent un silence complice, vous avez la découverte d’un corps, des images troublantes qui s’opposent aux images parfaites fabriquées par les 2 jeunes fiancés. Vous avez là quelque chose de cinématographique. Un drame, un thriller du type young, wild & free…and dead.

      2-La multitude d’images vidéos, documents, affidavits et messages qui apparaissent quotidiennement depuis 10 jours et qui alimentent des milliers de membres des communautés Tiktok, Instagram, reddit, twitter, FB etc… qui partagent, commentent,  »enquêtent » sur cette affaire, repris maintenant en décalage par les grands médias.

      La disparation et la mort de Gabby Petito, une souriante jeune blonde aux yeux bleus, pourrait être le fait divers de 2021.

      Quel était celui de 2020?
      Assurément la mort (l’exécution ) filmé de George Floyd, un noir géant, pas si clean et pas forcément sympathique.

      Le seul point commun de ces 2 tristes histoires: CAUGHT ON CAMERA.

  4. Achalante dit :

    En même temps, en Pennsylvanie, un conseil scolaire, dans la foulée des protestations contre la Théorie critique de la race, à « banni » des livres… Principalement d’auteurs non-blancs. L’une des rares exceptions de livres d’auteurs blancs est le dernier livre du Dr Seuss, promouvant le multiculturalisme. « Le racisme n’existe pas », pour beaucoup, veut dire que le monde est exclusivement blanc, que les autres sont seulement tolérés à en faire partie. Tant qu’ils se taisent.

    1. Robert Giroux dit :

      Et que d’autres devraient retourner ds le placard
      duquel ils et elles n’auraient jamais du sortir … MAGA : Make Aryens Great Again !

  5. marylap dit :

    C’est comme ce qui c’est passé avec le petit Syrien retrouvé mort noyé sur une plage. Quand c’est juste une personne, c’est plus facile de s’identifier à la victime.
    Quant aux femmes et filles autochtones disparues, c’est la même indifférence que celle qu’il y a eu au Canada. C’est d’une tristesse infinie.

    1. MarcB dit :

      Effectivement, Gabby Petito avait tout pour attirer l’attention médiatique et devenir une tête d’affiche des disparitions:
      1) « Influenceuse » et suivie par de nombreux fans
      2) Photogénique (quoique sur la photo on dirait une enfant de 10 ans…)
      3) Venant d’un belle petite famille typiquement américaine

      Racisme de la part des médias américains? Fort probablement, mais aussi choix journalistique pour attirer des lecteurs.
      Tout comme l’histoire fausse et insignifiante des testicules de l’ami du cousin de Nicki Minaj qui a attiré son 15 minute de gloire. Ca attire des clicks…

  6. PROBERT dit :

    Les grands médias choisisent les nouvelles qui font l’actualité. Comme bien d’autres organismes qui nous disent bien que ce qu’ils sont disposés à nous dire.

  7. Le couple avait eu une dispute telle que la police les a séparés pour une nuit et qu’ils puissent se calmer. Plus d’info ici:
    https://www.npr.org/2021/09/20/1038925680/gabby-petito-boyfriend-brian-laundrie-search

  8. Rick dit :

    Ce qui a attisé la curiosité des médias, c’est que cette jeune femme était une influenceuse fort active sur les réseaux sociaux, et avait des milliers de supporteurs… faisant d’elle une vedette instantanée.

    1. J Pollock dit :

      Faux. Le couple Petito/Laundrie était comme des millions d’internautes qui postent des  »tranches de vie » sur les réseaux sociaux…avec une visibilité bien relative. Ce n’était absolument pas des influenceurs.

      Avant sa disparition Petito ne comptait que 1000 followers sur Instagram. Elle en compte aujourd’hui 850 000.
      Le hashtag à son nom sur TikTok a maintenant été vue plus de 500 millions de fois.

      Gabby Petito a seulement une influence…post-mortem.

  9. Bedjean dit :

    Les autres disparues n’étaient pas «  influenceuses »!

  10. Réal Tremblay dit :

    Il parait que le racisme systémique n’existe pas dans ce pays comme dans le nôtre d’ailleurs. Peut-être que c’est du racisme de moutons? Il suffit qu’un mouton fasse un pas pour que tout le reste suive. Quand certains bergers (médias) ne sont rendus que des moutons…

  11. cotenord07 dit :

    Selon moi, la très grande médiatisation de l’affaire est en partie liée au fait qu’elle est originaire de la région de New York (Long Island, si je ne me trompe pas), où il y a de nombreux médias qui ont un rayonnement national et international.

    Autres facteurs : le fait qu’elle soit / ait été une jeune et jolie blonde, le fait que ce soit une influenceuse, le fait qu’il s’agissait en apparence d’une escapade amoureuse, le fait que les deux jeunes voyageurs tenaient une chronique de leur périple dans les médias sociaux, un certain appétit des médias et du public pour le voyeurisme (je perçois un certain voyeurisme dans cette couverture médiatique intense), etc.

    Quant au manque de couverture des disparitions de femmes autochtones, nous avons malheureusement un problème semblable au Canada, où un nombre important de femmes autochtones disparaissent, souvent après avoir transité par « l’industrie » des services sexuels, sans que ça ne préoccupe beaucoup la population en général.

  12. Pierre S. dit :

    ——————

    euhhhhhh, attention ….

    Parce que elle, c’est une YOUTUBEUSE … une vedette autoproclamé
    dont la visibilité aléatoire lui procure une relative importance médiatique.

    Sinon, on parle encore d’un féminicide crasse.
    Une culture du petit mâle blanc rageur et frustré.
    et c’est profondément triste et inquiétant.

  13. gigido66 dit :

    Ce que je comprends de cet événement qui est ni plus ni moins un fait divers, c’est que la jeune femme cherchait la célébrité instantanée. Probablement imbue d’elle-même à 22 ans, cette jeune beauté influenceuse cherchait à en donner à ses « followers ».

    Qui dit « followers » dit personnes qui s’abreuvent de ces réseaux sociaux et les médias, conscients de cette réalité, se sont emparés de cette nouvelle mystérieuse pour en faire une grosse manchette et augmenter leur cote d’écoute. C’est payant d’exploiter le sujet: une jolie petite blanche qui meurt dans des circonstances bizarres.

    Les mots importants sont:

    Réseaux sociaux,
    Influenceuse
    Cote d’écoute
    Manchette
    Mystère
    Et sûrement ……..Parents.

    Je ne vois pas plus que ça pour expliquer cette couverture par les medias.

  14. Le deuxième volet de ce billet de M. Hétu est une statistique importante.

    Le Wyoming a grosso modo la même population que la ville de Québec. Imaginez 710 personnes disparues en 9 ans dans cette ville? Environ 79 par année. ÉNORME!

    Les autochtones sont vraiment une deuxième classe de citoyens dans des pays où ils habitaient avant nous. Je ne nous exclus pas volontairement. Pensons à cette atikamekw maltraitée qui est décédée dans un hôpital de Joliette. Ou bien les horreurs des pensionnats autochtones…
    * https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/1737407/pensionnats-autochtones-indiens-enfant-abus-assimilation-racisme-archives

    Le décès Petto c’est un malheur, l’extermination de plus de 700 autochtones c’est du racisme pur et dur.

    1. gl000001 dit :

      Mais de la façon que c’est couvert, ce n’est qu’une statistique. Comme les morts de la Covid 🙁

  15. titejasette dit :

    Vous tous, vous aviez fait ressortir les « bonnes » raisons pour lesquelles on parle plus de cette femme beaucoup plus qu’un autre décès. C’est le choix des médias, entre autres de CNN, une chaine faite pour les moutons mais que je regarde souvent (beaucoup TROP souvent). CNN en parle pcq le ti peuple en redemande.

    Mon attention a été retenue par cette affaire, parce que c’est une autre feminicide. Mais là, je suis HSujet.

    1. gigido66 dit :

      Féminicide, peut-être, peut-être pas.

      Je m’explique, à moins que les rapports d’autopsie soient déjà sortis et soient catégoriques sur la circonstances de cette mort, j’attendrai les rapports des médecins légistes avant de trop m’avancer sur la cause probable de son décès.
      Il y a une multitude de raisons qui peuvent avoir provoqué la mort de la jeune femme. Les dangers sont autour de vous, tout le temps.
      Pour avoir visité les mêmes lieux que le couple et avoir vu plusieurs Américains/touristes enfreindre allègrement les règlements concernant la prudence dans ces lieux désertiques et sauvages, je serais portée à mettre le tout dans la balance.
      Outre la présence de coyotes, d’ours, d’élans en période de rut, de lions de montagne, de scorpions, de serpents venimeux, il y a les canyons, où le vide est constamment présent et le fait de vouloir à tous prix faire la photo qui remportera le plus grand nombre de « like »:sont autant de causes à considérer.
      L’aurait-il, à la suite d’une chicane » laissée seule sur la route ou sur le terrain? Auraient-ils rencontrer un animal sauvage et couru pour se sauver, mais rattrapés par la bête qui les auraient attaqués?
      Les restes humains sont-ils complets ou seulement quelques os? Un animal aurait-il, après une attaque, dispersé les os?

      Pour le moment, là où le jeune homme est coupable, c’est d’avoir quitté les lieux avec la camionnette sans en parler à personne et être revenu de son roadtrip seul et de s’être tu. Il a peut-être été témoin involontaire ou acteur dans cette affaire. Une enquête saura le dire.

      1. Michèle dit :

        @gigi
        Je comprend votre point de vue. Mais ce qui ne tient pas c’est que le jeune soit revenu seul, qu’il n’a pas voulu coopérer (à ce que j’ai compris il n’a pas voulu commenter) et qu’il a disparu…comme par hasard. Ça, ça me fait plutôt pencher du côté culpabilité.
        Comme vous dites, une enquête saura le dire.

  16. titejasette dit :

    « Une culture du petit mâle blanc rageur et frustré.
    et c’est profondément triste et inquiétant. » – Pierre S.

    Je vous corrige.

    Une culture du petit mâle, rageur et frustré.
    et c’est profondément triste et inquiétant.

    Dans ce cas-ci c’est un blanc, je vous le concède. Mais il ne faudrait pas oublier que les 2 sexes s’entretuent et c’est le fort qui « gagne ».

    1. titejasette dit :

      le plus fort qui gagne

  17. kelvinator dit :

    Votre comparaison est injuste.
    Ce qui caractérise les enlèvements de femmes autochtone entre autres sont le fait que ces femmes ont peu de contacts, peu de gens pour les rapportés comme disparus, car bien souvent elles vivent en position d’itinérance, dans une ville inconnu sans contact.

    C’est précisément pour le contraire que cette femme est l’objet de reportage, à cause de la quantité d’images que l’on peut trouver, couplé au déroulement sordide de l’histoire.

    Les gens s’intéresse à l’histoire à cause du copain et des images, tout le contraire des femmes dans l’ombre. Ça va chercher l’intérêt pour les histoires criminels rappellés par la popularité des podcast et documentaire sur les causes criminels.

    1. J Pollock dit :

      You’re right.

      Ces nombreux cas pathétiques se déroulent dans un milieu fermé, peu enclin à parler. Des cas reportés souvent des années après, souvent sans trace valable et associés d’abord à des fugues, de la prostitution, ou de l’itinérance. Des circonstances ambiguës et anonymes qui sont bien différentes du Road Trip filmé du couple Petito/Laundrie.

  18. Apocalypse dit :

    Une belle blondinette … blanche … avec une notoriété, on se demande ce qui la distingue des autochtones et tant qu’à y être, des noires, des latinos … 🤔

    C’est ce qu’on appelle avoir une moralité à géométrie variable!

    Certains jours, je me dis: que le monde est laid! 🤮

  19. gl000001 dit :

    Ca doit être la faute à Bigfoot !!!

    1. kelvinator dit :

      Hahaha, le gars a « punché » Bigfoot!!
      Et bien sur, on conclue que le sample est juste, sans se poser de questions, autre que questionné les intentions des scientifiques qui rejète cette hypothèse. La pensée conspirationniste dans toute sa splendeur!!

      Il y a plusieurs évidence qui font surface avec cette histoire, les tin foil hat ont peu de raisons de lancer des hypothèses farfelus. Bien entendu, ça n’empèche pas les plus illuminés de QAnon de parler de « false flag », comme un mauvais disque qui saute!

      Facepalm : «  »Brian Laundrie? Brain = Brain. Laundrie = Laundry = Wash. BRAINWASH is what his name means. Definitely an operation, » one Telegram user wrote. »
      https://www.newsweek.com/gabby-petito-qanon-false-flag-actors-brian-laundrie-1631069

    2. gigido66 dit :

      Bigfoot est sûrement Américain comme toutes créatures que s’approprient nos voisins du Sud, y compris les visites extraterrestres et king Kong….😵‍💫😵‍💫😵‍💫il en a dumé du bon!
      Le Yeti du départ est Himmalayen, si je ne me trompe🤔

      1. gl000001 dit :

        Bigfoot est donc un immigrant illégal. Allez le dire à ICE. Ils vont le trouver en deux temps, trois mouvements !! 😉

      2. Capitaine B dit :

        C’était donc pour ça le mur que Trump voulait faire au Colorado! 😉

  20. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    Le chef de la majorité au Sénat américain exhorte l’administration Biden à abandonner les « politiques haineuses et xénophobes de Trump qui ignorent nos lois sur les réfugiés ». 🔥

    Quote Tweet
    CSPAN@cspan
    .@SenSchumer: « I urge President Biden and Secretary Mayorkas to immediately put a stop to these expulsions…We cannot continue these hateful and xenophobic Trump policies that disregard our refugee laws. »

    Ok, est-ce que j’ai bien compris. Chuck Schumer demande à Joe Biden et au Secrétaire Mayorkas de mettre fin aux expulsions et d’abandonner les politiques de Donald Trump en matière d’immigration?

    Rappelons que M. Schumer est … démocrate!

    Si c’est le cas: WOW! Et 👏👏 à Chuck Schumer.

    1. Haïku dit :

      Je seconde ! 👍

  21. chicpourtout dit :

    Triste et étrange affaire…
    Pour ceux qui suivent cette actualité voici des liens complémentaires d’informations.
    Une femme qui campait au parc non loin d’eux a été une source tr`ès pertinente d’information qui a permis de retrouver le corps de Mme Petito (voir l’article de presse ci-dessous) .

    Dans le Daily Beast: //www.thedailybeast.com/gabby-petito-tipster-recalls-guy-in-van-acting-weird-near-spread-creek-where-body-was-found

    Pour ceux qui ont le temps, à cela s’ajoute une vidéo sur Youtube (sur laquelle je suis tombée par pur hasard).
    «Full video from the Moab City Police Department» transmis par Fox. Durée de la bande: 1h17
    Cela semble être l’enregistrement complet de l’intervention policière.

  22. ghislain1957 dit :

    « En avez-vous entendu parler? »

    Et voilà! Rien à ajouter.

  23. Nefer111 dit :

    Oui mais c’est assez récent …
    Avez vous vu le 20/20 sur la disparition de Vanessa Guillen sur la base de Fort Hood au Texas ?!!
    J’ai flippé ma race !!!! Assassinée en plein jour, en plein milieu d’une base militaire, l’armée qui ne réagit absolument pas à sa disparition et qui au départ ne la recherchait même pas … J’ai suivis l’histoire de Gabby avant même C. Cuomo « ce qui n’est pas peu dire ! » et je suis dégoûté par ce fait divers … mais depuis le 1er jour, je ne peux m’empêcher de penser à Vanessa Guillen la « chicana » dont la famille a dû remuer ciel et terre, pas pour qu’ils la retrouve mais seulement pour qu’ils la cherche !!!!

    Fort Hood the great place … to DIE !!!!

  24. chicpourtout dit :

    Suite…
    Selon un signalement fait à la police il semble que son petit ami la giflait (!!!!). Un bon samaritain témoin de la scène a donc téléphoner pour faire un signalement. Voir le verbatim et l’article ci-dessous.
    Bien des éléments semblent indiquer que ce jeune homme (23 ans) était contrôlant, agressif et violent par moment avec cette jeune femme… Triste histoire de féminicide je le crains… (c’est mon impression à priori).
    Comment les jeunes femmes d’aujourd’hui peuvent-elle fréquenter, s’unir et tolérer des compagnons du quotidien semblables si irrespectueux…. ???? Cela ne fait tellement pas de sens. Comment les jeunes hommes en arrive-t-il à ce point???
    Quelle désolation et dérive de part et d’autre…

    « We drove by and the gentleman was slapping the girl, » the caller says. « Then we stopped. They ran up and down the sidewalk. He proceeded to hit her, hopped in the car, and they drove off. »
    Another person told police: « They were talking aggressively at each other, and something seemed off. »
    In a handwritten sworn statement, Chris — whose last name was redacted in a report obtained by CNN — said it appeared that the two were arguing over control of Petito’s phone. « At one point she was punching him in the arm and/or face and trying to get into the van. »
    The witness said he heard Petito say, « Why do you have to be so mean? » although Chris added that he couldn’t be sure whether the comment was meant to be taken seriously.

    Lien: https://www.cnn.com/2021/09/21/us/gabby-petito-brian-laundrie-update-tuesday/index.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :