Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La vaccination des 5-11 ans contre la CVOID-19 pourrait commencer avant l’Halloween aux États-Unis si l’examen réglementaire se déroule aussi bien que pour les enfants plus âgés et les adultes, affirme le New York Times. Cet échéance tient compte de l’intention des fabricants du vaccin Pfizer-BioNTech de demander d’ici la fin du mois à l’agence des médicaments américaine (FDA) l’autorisation d’utiliser le vaccin chez ces enfants.

Selon les résultats d’une étude annoncés lundi, le vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 est « sûr » et « bien toléré » par les enfants de 5 à 11 ans, et le dosage adapté déclenche une réponse immunitaire « robuste ». Aux États-Unis, la vaccination de millions d’élèves de niveau élémentaire est susceptible de soulager autant de parents et d’enseignants qui attendaient ce feu vert avec impatience.

C’est que le besoin est urgent. Comme le note le Times, les enfants représentent désormais plus d’un nouveau cas d’infection sur cinq, et le variant Delta, hautement contagieux, a envoyé plus d’enfants dans les hôpitaux et les unités de soins intensifs au cours des dernières semaines qu’à tout autre moment de la pandémie.

Évidemment, le feu vert éventuel à la vaccination des 5-11 ans ouvrira un nouveau front dans la guerre opposant les anti-vaccins au reste de la population.

(Photo Kaiser Permanente)

80 réflexions sur “Trick or treat ? La vaccination des 5-11 ans avant l’Halloween ?

  1. gl000001 dit :

    « J’ai confiance en le système immunitaire de mon enfant » -un crinqué
    « Je n’ai pas confiance en le système humanitaire de mes parents » -l’enfant du crinqué

    1. Léo Mico dit :

      C’est aussi parfois : « Si mon enfant meurt, c’est que Dieu l’a voulu. »

    2. MarcB dit :

      Est-ce que l’autorisation des parents sera nécessaire pour vacciner leurs enfants?
      Probablement, et c’est dommage parce que si je me rappelle bien mes années du primaire, la pression de la majorité a une une grande influence. Si 80% de la classe est vaccinée, le 20% restant se fera traiter d’antivax. Donc pour être « cool », les enfants d’antivax voudront peut-être se faire vacciner pour faire partie de la gang.

      (PS: Dans mon temps, pour être cool, il fallait porter des pantalons corduroy… J’ai brulé toutes les photos…)

      1. ProMap dit :

        MarcB – (PS: Dans mon temps, pour être cool, il fallait porter des pantalons corduroy… J’ai brulé toutes les photos…)

        Ça me rappelle un certain 4 octobre en 1975. C’était le jour de mon mariage avec mon ex. En théorie, octobre n’est pas le mois le plus chaud de l’année, même qu’il faut prévoir la fraîcheur et quelques fois un peu de « frette » sous les couleurs de l’automne. Aussi, durant l’été, sur conseil de ma mère (et oui, une mère est mère pour toute la vie), j’acquiers un bel habit en velours turquoise (couleur glamour à l.époque) pour me garder au chaud lors des séances de photos et autres obligations d’extérieur. Mais v’la ti pas que Dieu, dans son immense bonté, nous gratifie d’un 4 octobre tout en soleil avec des températures frôlant celles des vacances de la construction. Je n’ai pas brûlé les photos, mais cr*sse que j’ai eu chaud. J’ai découvert que j’avais une quantité phénoménale de glandes sudoripares.

      2. Guy LB dit :

        @ProMap : On veut pas le sawouère,
        on veut le wouère.

        Sapristi, on passe notre temps à le répéter…

      3. gl000001 dit :

        Intéressant comme question. Je ne me souviens pas si mes parents ont déjà signé une formule de consentement pour tous les vaccins qu’on a eu dans notre jeunesse.
        Il me semble que c’était plus « Maman, aujourd’hui on s’est fait vacciner pour telle maladie à l’école ». La mère de répondre « C’est beau. Ca n’a pas fait mal ? Je vais te faire un bon chocolat au lait Nestlé Quick pour te récompenser d’avoir fait ça comme un grand. » 😉
        C’était un rite de passage.
        Je me souviens surtout des vaccins, en 4e année, la plus belle fille dans la classe braillait comme une Madeleine. Elle avait peur. L’infirmière ma fait passer juste avant elle pour lui montrer que ça ne faisait pas mal. La jolie fille me regardait droit dans les yeux et lorsque je me suis fait piquer, je n’ai même pas cligné des yeux. Ca l’a rassurée. Plusieurs années après, je l’ai mariée … dans un rêve 🙂 haha !!

      4. Haïku dit :

        @gl000001
        Excellent récit ! 😉

  2. jcvirgil dit :

    Pauvres enfants …Devenir les cobayes d’un vaccin expérimental pour remplir les paradis fiscaux des entrepreneurs de Big Pharma sur la foi des études qu’ils produisent eux-mêmes, comme dans le cas des opioides de Purdue et du fameux glyphosate roundup de l’industrie agro-chimique Monsanto …

    1. jeani dit :

      Pauvre Virgil

      Vous devriez vous contenter de votre dose d’eau de javel quotidienne et de votre faisceau lumineux dans le trou de …

      Ça, c’est efficace!

      Et surtout, si vous tombez malade, n’allez pas embourber nos urgences et soins intensifs, ils ont des cas urgents à sauver.

      1. jcvirgil dit :

        Pauvre jeani. Incapable de faire la part des choses sans insulter ceux qui ne pensent pas comme lui. Pour ce qui est d’embourber les urgences comme si c’était une fatalité .
        Je paie depuis des années plus que ma part d’impôts pour notre système de santé. Si par malheur le covid me conduisait à l’hôpital je n’aurais aucune culpabilité à me faire soigner surtout que mes habitudes de vie m’ont évitées jusqu’à ce jour d’y avoir recours …

        Même si je faisais partie des 0,26 % de personnes qui risquent de mourir, je n’exigerais JAMAIS par pur egoisme que les 99,7 % restants de la population renoncent à leurs libertés et à celles de leurs enfants pour que je puisse me sentir un peu plus en sécurité.

      2. Léo Mico dit :

        @jcvirgil :
        c’est effrayant comme vous inversez la réalité !

        vous affirmez que se vacciner c’est renoncer à sa liberté.
        Alors que ce sont les personnes qui refusent de se faire vacciner qui empêchent la population au COMPLET d’être libre.
        Vous vous rendez compte que si il y a encore des mesures sanitaires c’est parce qu’on n’arrive pas à vacciner suffisamment de personnes ?

      3. MarcB dit :

        @jcvirgil

        Donc, si votre refus de vous faire vacciner vous entraine à l’hôpital (vous avez environ 20 à 30 fois plus de chances d’être hospitalisé qu’un vacciné (1)), alors vous n’aurez aucun remords à prendre la place d’un patient attendant pour une greffe rénale, ou pour un traitement contre le cancer, etc…
        Et ce n’est pas en injectant de nouveaux milliards dans la snaté qu’on aura demain matin des milliers de nouveaux médecins, infirmières, etc…

        (1) https://twitter.com/cdube_sante/status/1438886824961794052/photo/1

      4. Benton Fraser dit :

        Comme tous les enfants, j’ai reçu enfant des vaccins sans que l’on demande mon avis ni celle de mes parents et je n’ai eu aucune séquelle, ni physique, ni psychologique dû a ma « liberté » brimée!

        On a par contre éradiqué des maladies…. qui reviennent en force depuis quelques années dû a des parents inconscient qui font passer sa « liberté » personnelle avec la santé de leurs enfants et la liberté collective…

    2. treblig dit :

      @j.c.virgil

      Ce n’est plus un vaccin expérimental. Il a été administré par millions auprès des populations. Juste au Québec, 84% de la population est doublement vacciné sans effets secondaires notables. Dès fois, vous êtes dur de comprenure

      1. Léo Mico dit :

        @treblig :
        Voyons, il y a une video sur facebook qui dit que c’est un vaccin expérimental !

      2. jcvirgil dit :

        @treblig

        Si c’est ce que vous croyez tant mieux pour vous, mais les faits sont que les VAERS de par le monde et les organismes de pharmacovigilance font état de milliers de morts et d’effets secondaires graves découlant de leur usage.

        Ces chiffres sont peut-être minime par rapport aux vaccins administrée mais ils n’en sont pas moins présents , malgré tous les efforts qui est fait pour les minimiser .

        C’est comme la loto finalement, Pas grand chance d’en faire les frais, mais il y a des gagnants chaque semaine…

      3. Léo Mico dit :

        @jcvirgil :
        Encore une fois vous inversez la réalité.
        Le vaccin n’est pas expérimental. C’est un FAIT. Ce n’est pas une croyance.

        De votre côté, vous CROYEZ que les vaccins ont causé des milliers de morts. C’est une croyance et c’est faux. (et je suis sûr que si je vous demandais de le prouver, vous me diriez que « big pharma le cache à la population »)

      4. Duduche dit :

        @jcvirgil: vous êtes mal renseigné sur les vaccins et ne savez donc pas ce qu’est le système VAERS. Ce système permet à n’importe qui d’écrire ce qu’il veut. Il faut donc se méfier de ce qu’on y trouve et, particulièrement, éviter de s’imaginer que ce qu’on y trouve permet de déterminer des causalités entre vaccins et affections. Au mieux, les épidémiologistes entrainés pour utiliser ces informations seront capables d’y découvrir des corrélations.

        Mais pour savoir si ces corrélations ne sont pas des illusions statistiques, cela prend d’autres études et des bases de données plus rigoureuses.

        « C’est comme la loto finalement, Pas grand chance d’en faire les frais, mais il y a des gagnants chaque semaine… »

        De ce point de vue, la loto-covid est nettement plus avantageuse en lots: beaucoup plus de « gagnants » d’enterrements, de séjours au soins intensifs, de séquelles parfois longues à disparaitre, d’atteintes potentiellement durables, etc.

        Par comparaison, la vaccination est vraiment chiche. Ce qu’elle fournit le plus c’est une meilleure résistance contre la maladie, une protection contre les hospitalisations, etc.

    3. Léo Mico dit :

      @jcvirgil :
      mais oui, vous m’avez ouvert les yeux, la FDA est contrôlée par les compagnies pharmaceutiques dont le but est de détruire la population mondiale en s’attaquant à la vie des enfants !
      C’était pourtant un plan tellement intelligent et discret… Mais vous l’avez mis à jour, vous êtes tellement perspicace !

      1. jcvirgil dit :

        Au début du projet de vaccination , des gouvernements ont parlés de déclarer les vaccins biens de l’humanité et de ne défrayer que les coûts de leurs recherches et fabrication sans qu’ils ne soient source de profits pour ceux qui les fabriquent.

        Ça été rapidement mis de côté et les entreprises qui les fabriquent engrangent aujourd’hui des dizaines de milliards de profits , ce qui pose bien évidemment tous les problèmes liés à la corruption quand de telles sommes d’argent sont en jeu.

      2. Ce que JC virgil oubli de mentionner c’est que les gens mortys suites à la vaccination souffraient de comorbidité.

        Argument tellement servi pour diminuer le nombre de morts causés par la Covid.

    4. marie4poches4 dit :

      @jcvirgil concernant VAERS

      Je recommence….

      VAERS doesn’t say thousands of people have died from COVID vaccines. This is a myth. VAERS reports alone don’t determine whether vaccines cause or play a role in health problems or deaths.

      Here are the facts: More than 380 million doses of COVID-19 vaccines were given in the U.S. from Dec. 14, 2020, to Sept. 13, 2021. During that time, VAERS got 7,653 reports of death among people who got vaccinated.

      But health care providers must report any death after a COVID-19 vaccination to VAERS. When someone dies after getting vaccinated, it doesn’t necessarily mean the vaccine had anything to do with their death. Based on research that looked at death certificates, autopsies, and medical records, scientists have found no link between the COVID-19 vaccine and a higher risk of death.

      Overall, COVID-19 vaccines are safe and effective. They’re the best way to protect yourself from the coronavirus, which had killed more than 660,000 people in the U.S. as of September 2021.

      https://www.webmd.com/vaccines/vaers-and-vaccine-safety

      1. ProMap dit :

        marie4poches4 – 👍👌 Votre patience vous honore.

      2. Guy LB dit :

        @marie4poches : 👌👌
        Je me joins à ProMap pour applaudir votre détermination à ouvrir les yeux de celui qui ne veut vraiment pas voir.

    5. Guy LB dit :

      @jcvirgil : Mais non, mais non…
      Lisez la belle histoire de Géhel_Plein_de _zéros+un ci-dessus, et vous comprendrez enfin que, les vaccins, c’est le bonheur.
      Comment pouvez-vous vous en priver ?

  3. PROBERT dit :

    Mon intuition me dit qu’il y aura encore un peu plus de gens opposés à la vaccination des enfants, que ce qu’on a vu pour la vaccination des adultes.

  4. treblig dit :

    Imaginez maintenant un couple divorcé avec une garde partagée : l’un anti vaccin, l’autre pas.

    Les juges vont avoir du boulot. Quoique j’ai cru comprendre que les juges favorisent la vaccination à moins de circonstances le justifiant

    1. pdouville dit :

      C’est déjà le cas ici avec les enfants entre 12 et 18 ans qui ont des parents divorcés qui ne s’entendent pas…

    2. MarcB dit :

      je crois qu’au Canada, peut-être même Québec, il y a déjà eu des cas chez les 12-17 concernant le vaccin Covid. Le juge ayant statué en faveur du parent demandant la vaccination.

      Il y a aussi jurisprudence au Québec pour la vaccination (article de Janvier 2020):
      « Au moins trois jugements rendus au cours des six derniers mois au Québec et au Canada ont ordonné la vaccination d’enfants dont les parents séparés ne s’entendaient pas sur le sujet. »
      https://www.lapresse.ca/actualites/sante/2020-01-17/vaccinez-vos-enfants-ordonne-le-tribunal

    3. Guy LB dit :

      Pas nécessaire d’imaginer.
      À Ste-Justine, la situation se voit régulièrement, autant chez les parents des patients que dans le personnel. Et ce n’est pas la joie…

    4. Capitaine B dit :

      Au Québec, les juges n’étant pas médecins, ils se basent sur la décision de la santé publique. Alors puisque la santé publique recommande la vaccination, il faut que les deux parents s’objectent à la vaccination pour que l’enfant ne soit pas vacciné.

  5. ProMap dit :

    Petite histoire vraie qui ne peut être généralisée même si elle va dans le sens des constatations du billet. Nous devions recevoir pour le souper une mère monoparentale et ses trois enfants (de quelques 4 à 10 ans). Ils sont venus plusieurs fois cet été. Tout fut planifié vendredi dernier J’ai conservé ma piscine opérationnelle à cet effet. Les enfants aiment se baigner n’est-ce pas et la météo s’annonçait invitante., ce qui se vérifie ce matin.

    J’ai écrit « devions » parce que, hier après-midi, coup de théâtre, cette amie de ma femme l’informe que non pas un, mais deux de ses enfants ont été diagnostiqués positifs (Covid). Espérons qu’il n’y aura pas de tragédie pour envenimer ce signal. Pour une mère monoparentale qui travaille forcément, c’est une autre histoire avec des soucis à court terme. Nous sommes au Québec avec un taux de vaccination qui joue dans les 80%. La Covid sera là pour encore longtemps et nous force à maintenir notre prudence. Ce n’est qu’une anecdote, il va sans dire. Le cumul des anecdotes, ben là?

    Alors je comprends la fébrilité du milieu de l’enseignement aux USA et l’espoir mis dans cette possibilité de vaccination des enfants. Ici aussi, j’imagine que enseignants et parents, enfin la plupart, le souhaiteront. La Covid frappe encore et ce n’est plus seulement chez le voisin.

  6. Daniel Legault dit :

    Si on se fit sur le taux de vaccination des adultes, le taux de vaccination des enfants devrait être de l’ordre de 80% et plus.

  7. Haïku dit :

    « Trick or tweet? »(Donald T****).

    1. MarcB dit :

      « Trick [the election with gerrymandering] or Tweet [about democrat election fraud] »
      😉

      1. Haïku dit :

        Exactement ! 😉👌

    2. @Haïku
      Ce crick de twitt ? 😉

      1. gl000001 dit :

        Le fric, il veut ce twit !

  8. Tic et Tac dit :

    Lol du même article du NYT

    « Given how rarely children become severely ill, the trial was not big enough to draw meaningful conclusions about the vaccine’s ability to prevent Covid or hospitalization. Instead, the researchers relied on measurements of the youngsters’ immune response, on the assumption that the protective levels of antibodies seen in older people would be as protective in younger children. »

  9. jcvirgil dit :

    @leo mico et autres

    Alors que ce sont les personnes qui refusent de se faire vacciner qui empêchent la population au COMPLET d’être libre.
    Vous vous rendez compte que si il y a encore des mesures sanitaires c’est parce qu’on n’arrive pas à vacciner suffisamment de personnes ?
    *******

    La situation en Israel face aux variants prouve le contraire.La semaine dernière malgré un taux de vaccination de plus de 80% deux doses le pays a connu un pic de cas de covids, le vaccin perdant son efficacité avec le temps devant les mutations du virus et les vaccinés pouvant tout comme les non vaccinés attraper et transmettre la maladie, le taux de protection des vaccins étant tombé à moins de 40%. .

    D’ailleurs toutes les autorités nous vantaient une immunité sociale si plus de 75% des gens étaient vaccinés , un rêve envolé aujourd’hui. Au Québec il n’y a plus que 17% de la population non vaccinée deux doses . On leur accroche une cible sur le dos pour détourner l’attention d’un programme de vaccination qui ne remplit pas les effets escomptés, l’immunité vaccinale n’assurant pas de façon durable la protection de la population.

    Tiens un billet qui donne à réfléchir sur la facilité avec laquelle avec le passeport vaccinal, les autorités ont travesti une situation pour enlever aux gens une liberté fondamentale en démocratie. Bonne journée.

    https://anthropo-logiques.org/la-science-lhypothese-et-le-politique-comment-la-mauvaise-science-a-pris-le-pouvoir-sur-la-democratie/

    .

    1. marie4poches4 dit :

      Le taux de vaccination en Israël est entre 60 et 65%

      Un élément qui explique en partie la hausse importante de cas en Israël est le fait que le pays a une population très jeune, dont plusieurs enfants qui ne sont pas encore admissibles au vaccin.

      On a administré la deuxième dose moins d’un mois après la première, alors qu’un délai entre les doses de 8 à 12 semaine semble offrir une meilleure efficacité à long terme et contre le variant Delta

      Ils ont abandonné au début de l’été le port du masque en public. Ils ont éliminé presque toutes les mesures sanitaires (y compris l’obligation de s’isoler après avoir été en contact avec une personne infectée) et ont permis l’ouverture de bars, de clubs et la tenue de grands événements sportifs et culturels.

    2. Benton Fraser dit :

      Ce site est antiscience et peu crédible, il suffit de regarder les titres des articles….

      Pour Israël, reste que la grande majorité des cas lourds sont du fait de la petite minorité des non-vaccinés. De plus, une dose du vaccin trop rapproché se confond avec la première dose du vaccin et ne serais pas aussi efficace, la raison que l’on parle d’une troisième doses dans certains pays. (Mais rien ne dit que dans le temps, il faudra une autre dose, voir une dose annuelle, sauf si l’hospitalisation s’atténue dans le temps, comme pour influenza.)

    3. Madalton dit :

      En Israel, en date du 3 septembre, 68 % de la population de plus de 12 ans a reçu une dose et 60 % des plus de 12 ans sont doublement vacciné.

      De plus, ils ont administré la 2e dose après 3 semaines au lieu de 12. Il a été démontré depuis qu’il vaut mieux attendre 8-12 semaines entre les 2 doses pour une meilleure efficacité.

      De plus, Israel a éliminé trop vite les mesures sanitaire comme on l’a vu en Alberta, au Texas et en Floride.

      https://fr.finance.yahoo.com/actualites/covid-isra%C3%ABl-pourquoi-pays-subit-081252615.html

      1. Madalton dit :

        Statistiques en date du 14 septembre. Les non vaccinés représentent 6.4 cas graves par 100 k habitants par rapport à 1.28 pour les vaccinés, soit 4 fois plus.

        https://coronavirus.quora.com/?__ni__=0&__nsrc__=4&__snid3__=26455419483&__tiids__=38013058

  10. ProMap dit :

    jcvirgil 10:15 – Je pense que à peu près tous ici du moins sont conscients des profits immenses que s’accorde Big Pharma avec la Covid, recherches incluses. Parlons maintenant de Big GreemTech. Si je comprends bien nous devrions faire une pause dans nos acquisitions de technologies vertes jusqu’à ce que les gouvernements règlementent la fiscalité de la recherche et aussi celle des marges de profit dans ce domaine. Mais vous conviendrez qu’il y a plus qu’urgence en matière de changements climatiques. Alors, nous faisons quoi?

    1. ProMap dit :

      Big GreenTech

  11. titejasette dit :

    Les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’infection à Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires chez nos enfants en bas de 13 ans.

    Je n’ai jamais contesté l’obligation de faire vacciner mon fils. Et vous-autres ?

    Aujourd’hui, il est un homme en santé et beau (paroles d’une mère partiale !) Je tenais religieusement son livret de santé. A chaque date de rappel, je l’amène à la clinique . Et hop ! un ti bobo sur le bras. Il reçoit en guise de consolation une glace au chocolat.

    Pourquoi tout ce chichi ? A l’époque aucun enfant n’est menacé de mourrir.

    « With deaths averaging nearly 2,000 per day, the U.S. is on track to exceed the total deaths of July and August combined within a matter of days… J’ai lu des stats sur le nombre de décès des enfants. Je vais tenter de les retrouver

    1. Tic et Tac dit :

      @titejasette « Les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’infection à Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires chez nos enfants en bas de 13 ans. »

      Ces vaccins ont été testés et obeservés pendant des années, tout le contraire du vaccin COVID. On parle aussi d’une inoculation simple pour les vaccins que vous citez, pour la COVID on a eu aucune idée ou ça va s’arrêter, Israel parle déjà ouverterment d’une 4ième dose.

      1. titejasette dit :

        @Tic et Tac

        « Ces vaccins ont été testés et obeservés pendant des années, tout le contraire du vaccin COVID. »

        Les temps ont changé. Combien ça prend de temps pour construire une maison (ou une auto) à l’époque ? Les pharma ont évolué et tous les autres domaines (de la science) ont évolué. C’est un cas URGENT alors les Pharma ont mis le paquet pour sortir les vaccins.

        Si vous croyez qu’il faut plus de temps pour faire valider le vaccin COVID, alors attendez de voir comment ça va évoluer. Je n’ai rien d’autres choses pour vous convaincre. Pendant que vous attendez, vous allez chercher des infos sur FacedeBook pour faire le suivi. Soyez consistent: si vous vous méfiez des gouvernements, et si vous croyez aux f**k News des réseaux sociaux, alors restez donc fidèle aux réseaux sociaux.

        Les Pharma et les gouvernements seront tenus responsables de nos problèmes (d’effets secondaires). Vous ne pouvez pas tenir responsable JoBlo sur Face de Book ?

      2. gl000001 dit :

        Donc, parce qu’on ne sait ou ça va s’arrêter, on devrait arrêter ? Tout un raisonnement !!

    2. marie4poches4 dit :

      Ces vaccins ne sont pas obligatoires au Québec.

      1. titejasette dit :

        @marie4poches4

        Je réponds à votre 11h24. Voir lien (je n’ai pas lu le lien en totalité)

        https://www.axa.fr/complementaire-sante/vaccins-obligatoires-enfants.html

        Oups ! l’adresse axa.fr veut dire que c’est obligatoire en France ? Ne me faites pas faire des recherches au Québec (pas le temps). Par ailleurs mon fils est maintenant âgé dans la trentaire. Pas intérressée à savoir s’il doit se soumettre ou non à ces vaccins

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    «Trick or Treat» version québécoise.

    1. ProMap dit :

      jeanfrancoiscouture – 😂 Toujours d’actualité ces Têtes à claques. Merci encore de me rebidonner!

      1. Haïku dit :

        Je seconde ! 🤣😂👍

      2. Haïku dit :

        En complément:
        Halloween prise 2…

        *https://youtu.be/JCBLWiDDLy4

  13. Daniel Legault dit :

    Si je comprend bien certaines personnes parce que le vaccin ARN est récent, on devrait laisser mourir des centaines, des milliers de personnes pour acquérir des certitudes microscopiques.

    Heureusement que ces personnes n’ont pas de pouvoir de décision.

    1. Tic et Tac dit :

      @Daniel Legautl « Si je comprend bien certaines personnes parce que le vaccin ARN est récent, on devrait laisser mourir des centaines, des milliers de personnes pour acquérir des certitudes microscopiques. »

      Ça aurait été beaucoup plus raisonnable de vacciner les personnes à risque plutôt que de forcer des enfants de 12 à le prendre.

      1. gl000001 dit :

        Tout le monde est à risque. Ca meurt à tous les âges maintenant !!

      2. MarcB dit :

        @gl000001
        Quoique les morts ou hospitalisations chez les moins de 20 sont très minimes. Au Québec, depuis le début, 2 décès chez les 10-19 ans, aucun chez les moins de 10 ans.

        Cependant je suis d’accord qu’il faut les vacciner, pas pour les protéger eux, mais surtout pour diminuer les chances que ces enfants attrappent une Covid bénigne, mais la transmette à leur parents. La semaine passée, 35% des nouveaux cas étaient chez les moins de 20 ans. Probablement qu’aucun ne s’est retrouvé à l’hôpital, mais combien l’ont transmise à leur parents ou grand-parents potentiellement doublement vaccinés?
        Selon les chiffres québecois d’aujourd’hui, sur les 20 nouvelles hospitalisations, 2 sont doublement vaccinés.

        En passant, je crois qu’on dit la même chose, mais différemment. 😉

      3. gl000001 dit :

        Exact. Même si on est borné et pas parlable selon certains 😉

      4. MarcB dit :

        @gl000001 (correctif)
        « Probablement qu’aucun ne s’est retrouvé à l’hôpital »

        Je n’avais pas fait mes recherches… mea culpa.
        La semaine de 12 Septembre, sur les 198 nouvelles hospitalisations, 3 chez les 0-9 ans, 3 chez les 10-19 ans. Donc environ 3% (6/198), mais ça reste minime versus 35% des cas.

      5. Daniel Legault dit :

        A Tic et Tac

        Beaucoup de personne aurait intérêt à lire sur les épidémies et les virus.

        Ces événements sont dynamiques. Le virus change lorsqu’il infecte les gens. Plus il infecte de gens incluant les gens qu’il rend peu malade, plus il change.

        A court terme, un vaccin va réduire la gravité de la maladie ainsi que le nombre de personne malade.

        Mais à long terme, le virus va muter. Il peut devenir moins ou plus dangereux et moins ou plus contagieux. Il peut muter suffisamment pour que les anticorps créés par le vaccin ne soient plus efficace.

        Si on veut maitriser le virus à long terme, il faut vacciner le plus de personnes possibles pour que le virus ait le moins de chance de muter.

        Vacciner les personnes à risque est une stratégie qui est bonne au début de la vaccination mais ce n’est pas suffisant.

        La seule stratégie efficace pour réduire à long terme les effets du virus, c’est de rendre le plus grand nombre possible de gens résistant au virus.

        On peut arriver à cette protection de 2 façons:

        – naturellement: Les gens sont infectés. Les plus résistants survivent et deviennent résistant à la maladie. Les autres meurent. C’est ce qui est arrivé avec la grippe Espagnole;

        – artificiellement: Un vaccin est créé qui nous rend résistant à la maladie avec un taux de mortalité et d’effets secondaires faibles. C’est ce que nous essayons de faire présentement mais cette démarche est perturbée par les anti-vaccins.

  14. Je suis heureux de voir que les études de vaccination avancent à grand pas pour les plus jeunes. L’Halloween semble être une date butoir sortie d’un groupe de marketing (think tank). Quand le vaccin sera bien testé pour un certain groupe d’âge, qu’on le distribue rapidement.

    Si c’est avant la soirée du « Great Pumpkin », c’est du bonbon.
    https://fox59.com/wp-content/uploads/sites/21/2020/10/2000x1125sr.jpg?w=512&h=288&crop=1

    1. xnicden dit :

      👏

  15. Apocalypse dit :

    @Tic et Tac – 11:32

    J’ai lu les posts, incluant les vôtres, et à part quelques-uns sur ce blogue, il n’y a aucune discussion possible avec la très grande majorité, tu dis comme eux ou encore, tu attends le prochain billet qui ne parle pas de cette crise de la Covid-19. C’est malheureux, car il y aurait des choses à dire, des discussions à avoir, mais c’est tout simplement impossible avec la majorité. 😔

    1. gl000001 dit :

      Peut-être parce qu’elle a raison ? Et que vous n’amenez que des anecdotes, des faits divers, des « opinions », des croyances ?

    2. Benton Fraser dit :

      C’est sûr lorsqu’une majorité qui se base sur la science versus une minorité qui se base sur leur ressenti intérieur, la discussion est difficile, voir a sens unique… et je comprends que frustration de cette minorité du ressenti tourne à la violence…

      Mais la violence n’est pas une discussion et encore moins de l’argumentation…. sauf dans la jungle!

      On vit tous en société et l’avancée de la civilisation ne se base pas sur la sélection naturelle….

  16. jeani dit :

    « La citation du jour: Je paie depuis des années plus que ma part d’impôts pour notre système de santé. Si par malheur le covid me conduisait à l’hôpital je n’aurais aucune culpabilité à me faire soigner surtout que bla bla bla… »

    Ceux qui ne paient pas leur part d’impôts pour toutes sortes de raisons, devront donc se sentir coupables d’abuser du système.

    Et vu que tu as payé ta part d’impôts et que tu as fait fi des recommandations de la communauté scientifique internationale, il n’y a aucun problème à menacer la sécurité des soignants qui vont s’occuper de toi. Ça se défend très bien car tu as fait tes « recherches ».

    Au moins, ça donne un vote de plus pour mad max.

    1. Samati dit :

      Virgil dans sa grande sagesse considère les vaccins qui ont passé leur phase 3, y inclus le vaccin Pfizer qui est pleinement approuvé, comme expérimentaux, mais il faisait la promotion (pour Big Pharma) de médicaments comme l’hydroxy-chloroquine et l’Ivermétin (pour traiter les vers chez les animaux) comme solution pour traiter les gens malades.

      Merck, le fabricant de l’Ivermectin, ne recommande pas son utilisation pour traiter le virus. Aucune étude sérieuse n’a montré son efficacité. Selon cette approche il faudrait soigner tous les millions de personnes porteuses du virus et étant malades avec ce ou es médicaments à des coûts astronomiques pour la société. Merck a apparemment multiplié par cent le prix de l’Ivermectin. Il en coûterait des milliers de dollars pour soigner un patient malade contre quelques dollars pour les vaccins.

      Lorsque je prends l’avion, je fais confiance à la science, de même lorsque je voyage en Afrique, je prends tous les vaccins recommandés. Facebook n’est pas une source d’information…

    2. Layla dit :

      @Jeani 12:26

      Comme vous dites bla bla bla😉 payer sa « juste » part d’impôt.

      Quand on parle de l’impôt des particuliers, de ce que je comprends…et ce n’est pas scientifique mais à part les fraudeurs, tout le monde paie sa juste part d’impôt.

      C’est très simple…

      Tu gagnes beaucoup tu paies beaucoup.
      Tu gagnes peu tu paies peu.
      Tu gagnes rien tu paies rien.

    3. Benton Fraser dit :

      J’ai mon jeune frère qui se plein continuellement qui ses impôts vont à Radio-Canada. Par contre, il n’a aucun problème avec l’achat de F35 pour l’armée canadienne. (Ses meilleurs amis sont dans l’armée…)

      Je lui ai dit un jour: « Si cela peut te consoler, dis-toi que tes impôts vont à l’armée canadienne et que les miens vont à Radio-Canada. Le problème, c’est que je paie 10 fois plus d’impôt que toi, Radio-Canada risque de rouler en crisse et l’armée canadienne va voler en planeur! »

      1. Haïku dit :

        Benton Fraser
        Exquis ! 😉👌

  17. Samati dit :

    @ MarcB

    Si on regarde la situation aux USA, les hôpitaux pour enfants dans le sud républicain sont à pleine capacité, incluant les lits pour soins intensifs. Le variant Delta semble toucher davantage les jeunes que les personnes plus âgées. Le variant Delta commence à faire son entrée au Québec, et il serait irresponsable de ne pas offrir vacciner les enfants pour les protéger.

    1. MarcB dit :

      Je ne dis pas le contraire. Cependant, les chiffres québecois semblent indiquer qu’il faut les vacciner tout d’abord pour protéger leurs parents. Bien d’accord que le variant Delta (ou un autre) peuvent changer ces chiffres.

      Comme je mentionnais à gl000001, on dit la même chose, mais différemment. 😉

  18. Madalton dit :

    À El Paso, au Texas, les cas de COVID sont sous contrôle comparativement au reste de l’État. C’est le comté où le taux de vaccination est le plus élevé. Les gens portent le masque et respectent la distanciation. La preuve que le vaccin et les mesures sanitaires fonctionnent.

    Ce comté a été frappé de plein fouet en novembre dernier, soit avant l’arrivée du vaccin.

    https://www.rawstory.com/the-delta-variant-is-wreaking-havoc-on-most-of-texas-but-not-el-paso-heres-why/

  19. Madalton dit :

    À El Paso, au Texas, la COVID est sous contrôle contrairement aux autres comtés de l’État. C’est le comté où le taux de vaccination est le plus élevé du Texas. Les gens portent le masque et respectent la distanciation contrairement à la majorité des gens ailleurs au Texas. La preuve que le vaccin fontionne.

    Ce comté a été frappé de plein fouet en novembre dernier, soit avant l’arrivée des vaccins.

    https://www.rawstory.com/the-delta-variant-is-wreaking-havoc-on-most-of-texas-but-not-el-paso-heres-why/

    1. Madalton dit :

      désolé pour le doublon. J’ai eu le message que le serveur ne pouvait pas se connecter.

  20. Igreck dit :

    Et « Machin » qui con-tinue à faire son mauvais « Sinema »⁉️ Eh misère😡

    1. Haïku dit :

      Tout à fait !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :