Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Nous devons écouter les scientifiques, les économistes et les experts en sécurité nationale. Ils nous disent tous que c’est un code rouge ; la nation et le monde sont en péril. Et ce n’est pas une hyperbole. C’est un fait. Ils nous ont prévenus que les conditions météorologiques extrêmes deviendraient plus extrêmes au cours de la décennie, et nous le vivons en temps réel maintenant. »

Joe Biden, président des États-Unis, profitant mardi d’une visite dans l’arrondissement de Queens, durement touché mercredi dernier par les inondations provoquées par la tempête tropicale Ida, pour lancer un avertissement à ses concitoyens et appeler à l’adoption de projets de loi à l’étude au Congrès pour renforcer les infrastructures des États-Unis et lutter contre le réchauffement de la planète.

49 réflexions sur “La citation du jour

  1. Anne-Marie dit :

    Très bonne idée de rappeler le message sur toutes les tribunes. Ça va finir par faire son chemin (du moins, je l’espère!).

  2. Mona dit :

    Réponses des « fanatico fake newers mafiosi trumpistes » :
    « Si ya des inondations, ouragans, des cyclones, des incendies … c’est parceque les démocrates ont volé l’élection. »

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Coup de circuit ! 🤣👍

      1. Mona dit :

        @Haïku
        J’en aurai appris avec vous tous !
        Merci Haiku…même les règles de baseball !!
        🤣👌👍

    2. gl000001 dit :

      Les fanatico-religieux diront « C’est parce que Dieu est pas content que les Dems soient pour l’avortement ».
      Les gun freaks diront « C’est parce qu’on ne nous laisse pas tirer sur les ouragans »

      1. Mona dit :

        @gl000001
        Et les 50% d’abrutis biberonnés au racisme de petits blancs gonflés d’americano coke hamburger conquérants…ils diront quoi ?
        😂

      2. gl000001 dit :

        Je relève le défi :
        Il diront que la diète organique et végétarienne des démocrates enragés fait en sorte que les vaches vivent plus longtemps. Elle dégagent ainsi plus de méthane dans leurs rots et leurs flatulences. Le méthane est un gaz à effet de serre. Il faut manger plus de hamburgers pour prévenir ça.

      3. Mona dit :

        @gl00001 👌👏
        Gant relevé 👍

        Anecdote :
        Dans ma campagne limousine où il y a des vaches du même nom, la méthanisation de la bouse crée des catastrophes économiques et écologiques.
        Submergés par les emprunts subventionnés, peut-être, mais très contraignants, les éleveurs douvent produire tellement de bouse qu’ils doivent augmenter leur cheptel jusqu’à ce que l’équilibre s’inverse et qu’ils ne peuvent plus l’exploiter (les marges sont tellement faibles qu’ils ne peuvent pas absorber 1/2 salaire 🙄).
        Bref ils sont embourbés et…emm..dés.
        Et quand je leur dit que je suis végétarienne…ils me répondent : « mais tu veux nous faire crrever. »

      4. Haïku dit :

        @gl000001
        LOL !!! 😂🤣

    3. Jean Létourneau dit :

      Et que le bonyeu a plus puni l’état de New-York que la Louisianne.

  3. chicpourtout dit :

    Un politicien qui donne l’heure juste!
    Il est tout à fait judicieux approprié de mettre la population au parfum. Ces propos sont tout a fait exact.

    Si les politiciens avaient été plus vigilants….
    Voilà plus de vingt ans que les experts soulignent l’importance des changements climatiques…
    On ne peut pas rattraper le temps perdu mais on peu faire mieux encore… le point critique du réchauffement n’est pas encore arrivé.
    M. Biden ne peux pas tout régler à lui seul.

  4. captmichel dit :

    bon c est super de lire des parole sensée mais vont il agir

  5. Charlot dit :

    « On » va politiser le débat. « On » va parler de fake news. « On » va lancer de la boue à gauche et à droite, de la droite à la gauche et vice-versa. L’humain ne mérite pas son cerveau, certains du moins. Et « nous » sommes tous dans le pétrin.

    Et non, la solution n’est ni à gauche ni à droite. Elle est partout et nulle part. Vaste chantier!

    1. gl000001 dit :

      « ni à gauche ni à droite. Elle est partout et nulle part. »
      Vous voulez rallier les républicains car c’est Dieu que vous décrivez 😉

  6. NStrider dit :

    En sous-titre dans l’encart blanc en bas à gauche :« President Biden was hardly a ray of sunshine…. ».
    Voilà la vrai réception au message de Biden. Mon interprétation sans avoir lu l’article: Fatigue- nous pas avec tes mauvaises nouvelles. Et donc ce n’est pas demain la veille qu’on va voir une forme ou l’autre du « Green New Deal » adopté par nos voisins.

    1. Haïku dit :

      NStrider
      Excellente observation ! 👌

    2. Guy LB dit :

      @ NStrider : 👌 Je partage votre lecture des faits.
      Je crains en effet que, n’aimant pas le message, les républicains se contentent de tirer sur le messager… qu’ils s’empresseront de blâmer à la prochaine catastrophe imputable au laisser-aller des américains !

      Ça va prendre des dégâts bien plus sérieux et plus coûteux pour faire pousser une cervelle et une conscience dans la tête d’au moins 47% de la population américaine. Ce que j’aimerais aussi savoir, c’est le pourcentage équivalent chez nous au Canada, et en Europe. Je ne suis pas certain que la lumière y brille tellement plus fort…

      1. NStrider dit :

        « Je ne suis pas certain que la lumière y brille tellement plus fort… »
        Au Canada, on verra bien le soir du 20 septembre.
        Quoiqu’avec les choix qu’on a…
        Les conservateurs qui veulent continuer à développer l’industrie pétrolière, les libéraux qui achètent un oléoduc malgré leur discours et qui ne font rien de significatif pour changer les choses. Bien sûr le « le prof de théâtre » s’est ému devant Greta mais depuis, les bottines ne suivent pas les babines.
        Et au Québec Blanchet qui se prostitue pour quelques votes et va dire que la construction du troisième lien est un geste vert🤦🏻‍♂️.
        L’esprit critique et la logique ne sont pas des produits que l’on pourrait exporter, compte tenu de leur rareté chez nous.

    3. chicpourtout dit :

      @NStrider
      Votre commentaire est juste dans la perception que le petit encart de gauche communique. Triste mais bien réel…
      M. Biden cumule les dossiers ardus ces temps-çi…
      C’est plus fort que moi (ce doit être mon côté altruiste…) parfois je me dit que j’espère que cette foutue job ne diminuera pas sa santé. Il n’est plus jeune et c’est «toute une job» de faire ce qu’il fait.
      Regardez après son mandat à la présidence comment Barak a vieilli…

  7. Loufaf dit :

    Bien sûr Biden écoute la science. Et tous les dirigeants sensés de la planète abondent dans le même sens.
    Dans le contexte actuel, des imbéciles climato sceptiques à la Bolsonaro n’ ont pas leur place à la tête d’ un pays.
    Pour l’ avenir de la planète, espérons que les démocrates remportent l’ élection de 2024.

  8. gigido66 dit :

    Un grand nombre d’humains dont plusieurs aux Étas-Unis vivent au jour le jour, alors annoncer des malheurs pour les années à venir, même s’ils ont les 2 pieds dedans en ce moment, ne leur parle pas beaucoup.
    Ils sont soit en mode survie soit en mode course à la richesse et à la liberté individuelle.

    Dommage, l’humain « animal » parmi des milliers d’espèces court à sa perte. Il ne détruira pas la planète, elle va survivre, mais l’homme par sa cupidité et son manque de vision aura détruit une bonne partie du « vivant » de cette planète, seul joyau de notre système solaire qui permettait la vie,

    Oui, la fin du monde n’est pas loin, la fin « du mode de vie » que l’on connaît…les temps futurs vont être durs et catstrophiques.

    1. Et on conforte les gens en leur répétant depuis au moins dix ans que c’est pas demain qu’on va pouvoir se passer du pétrole. Ça augure mal pour après-demain (pour ne pas dire demain) quand les conséquences sont déjà là aujourd’hui.

  9. C’est bien beau de les écouter, mais les humains doivent être dans l’action….

    à voir comment les USA avancent dans tous les dossiers névralgiques de leur société, ça enlève un grand pan d’espoir que la situation changera à court terme et même à moyen terme…

    ça va prendre pas mal plus que des autos électriques pour simplement ralentir la tendance….
    il faudra un remède de cheval brisque et rapide pour commencer un début de quelque chose qui fera infléchir la tendance…

    Suffit de voir la mini-parenthèse Covid qui a pratiquement paralysé la planète et qui a eu un impact de quelques jours de recul pour les changements climatiques… qu’on rattrape déjà depuis que les pays adoucissent leurs règles sanitaires….

    Pour avoir un impact qui sera bénéfique dans 25 ans, faudrait éliminer 50 % des vols d’avion, 50 % des bateaux sur les océans et réduire de 85 % l’utilisation des énergies fossiles en 1 ou 2 années….

    Si les USA commencent à « écouter » en 2021, ils débuteront un commencement de changement en 2117 et constatant que c’est trop tard, ils chercheront un coupable et poursuivront leur « way of life »…..

    1. Igreck dit :

      Ouf😨 et vous avez raison… malheureusement raison ⁉️

  10. Stéphane dit :

    « Nous devons écouter les scientifiques, les économistes et les experts en sécurité nationale. Ils nous disent tous que c’est un code rouge »

    Le rouge des républicains a des teintes orangées, c’est Trump! Il est tout : économiste, scientifique et expert en tout!

  11. ProMap dit :

    Lorsque les ouragans séviront en grand nombre années après années et que la mer reprendra ses droits sur la terre, où iront les habitants des villes côtières de l’est? En Virginie occidentale, pays de vastes forêts, de montagnes dominant l’horizon océanique et d’eau douce abondante. Une mine d’or qu’il est inutile d’exploiter en creusant.

    Joe Manchin combat les Cassandre du changement climatique, car il sait que son état, dans un proche avenir, deviendra l’Eden américain et ses habitants, le peuple élu. Il faut donc accélérer la venue de l’apocalypse. Joe Manchin est un visionnaire, le plus grand de toute l’humanité. Même Trump ne peut prétende dépasser son talon d’Achille. Joe Manchin le sait , mais il est trop tôt pour dévoiler sa vision à ses commettants. Ils ne comprendraient pas.

    (Dois-je ajouter que mon café était fort bien tassé ce matin?)

  12. Apocalypse dit :

    Ca fait des décennies qu’on entend parler de ce problème et on fait quoi? On parle de ce problème; il est certain – que cette fois – cela va faire avancer les choses 🤦‍♂️.

    Après la réponse de l’humanité à la Covid-19, si on est certain d’une chose, c’est que cette humanité ne va pas résoudre ce problème. De deux(2) choses l’une: 1) ou bien tout le monde s’est complètement fourvoyé et le problème n’existe pas ou 2), quelqu’un va sortir une solution magique de son chapeau. 🤔

    Joe Biden, vous êtes bien sympathique, mais vous ne pouvez que parler de cette problématique, ce qui au point où nous en sommes est bien, bien insuffisant.

  13. gigido66 dit :

    Écrit en avril 2020

    Et les coquerelles qui auront survécu aux cataclysmes, le soir autour d’un petit feu de camp raconteront à leur progéniture “leur préhistoire” du temps où y avait une espèce animale pas très futée qui dominait la planète terre et qui s’extermina d’elle-même grâce au choix qu’elle avait fait du point de vue environnemental et écologique.
    On racontera que les “humains” comme il était convenu de les appeler avaient vécu en même temps que leurs aïeuls qui devaient se défendre contre ce prédateur féroce et qui les pourchassait sans relâche jusqu’à ce qu’un jour l’air ambiant fut tellement pollué par différents insecticides, agents exterminateurs et émanations d’énergie fossile ……que l ‘humain en creva comme un rat!

    1. Haïku dit :

      @gigido66
      Superbe texte !
      Chapeau. 🎩👌

    2. gl000001 dit :

      Vous devez lire Demain les Chiens de Clifford D. Simak. C’est de la science-fiction soft. Résumé très vite : les humains quittent la Terre et les chiens prennent la place. Les fourmis deviennent envahissantes. Etc. Superbe récit !

  14. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 10:14

    ‘… à voir comment les USA avancent dans tous les dossiers névralgiques de leur société, ça enlève un grand pan d’espoir que la situation changera à court terme et même à moyen terme…’

    Bien d’accord! Oh que non, rien ne changera! 😭

    On l’a vu en 2021 aux quatre coins de la planète, on a un maudit problème sur les bras et on ne fait que parler. Le problème est sans doute plus aiguë qu’on pensait et il aurait fallu s’y mettre il y a des décennies.

  15. Vox Populi Vox Dei dit :

    « Nous devons écouter les scientifiques, les économistes et les experts en sécurité nationale.  »

    Les mêmes scientifiques et experts en sécurité nationale qui se sont plantés sur toute la ligne sur la COVID et l’Afghanistan? Hmm.

    1. el_kabong dit :

      @Vox Populi Vox Dei

      Où est-ce que les scientifiques « se sont plantés sur toute la ligne sur la COVID »?

      1. Vox Populi Vox Dei dit :

        @El_Kabong Vous voulez rire? Les tests, le tracage, les masques, la fermeture des commerces et j’en passe.

      2. el_kabong dit :

        @Vox Populi Vox Dei

        Aucun de vos exemples ne démontre que la science se soit « plantée sur toute la ligne », au contraire : dans les pays où ces mesures ont été appliquées correctement, la pandémie a fait très peu de ravage.

        Dans nos pays épris de « libârté », le plus gros problème aura été (et continue d’être) les covidiots… mais vous ne pouvez comprendre…

    2. Toile dit :

      Il n’y a pas que le cercle scientifique américain qui pointe cette direction. Toute la communauté internationale. Un peu pas mal démagogique cet amalgame. Parlez en aux gens des Maldives ou de Micronésie.

    3. @ Vox Populi

      Nous aurions du écouter Trump pour :

      S’injecter de l’eau de Javel contre la Covid,
      Insérer une lumière UV pour tuer le virus dans le poumons et par le fait même brûler nos poumons,
      Ou
      Envoyer uen bombe nucléaire dnas le coeur d’un ouragan

      1. gigido66 dit :

        Et des avions bombardier pour éteindre le feu de Notre-Dame de Paris…

    4. gl000001 dit :

      Exactement. On n’écoutera pas ceux qui se sont plantés comme Raoult ou ceux qui poussent l’Ivermectine !!!
      Vous généralisez pas mal large !!!

    5. Igreck dit :

      Vous allez où ainsi avec vos raquettes attachées à l’envers⁉️

      1. Igreck dit :

        Le message s’adressait à VPVD

  16. Philippe dit :

    Je ne suis pas très optimiste quant à la suite des choses aux Etats-Unis et dans le monde. Il est pratiquement certain que suite aux pressions exercées par les changements climatiques, les EU vont glisser vers un état autoritaire. Ce sera leur solution pour pallier aux problèmes de la crise climatique, pas un Green New Deal.

  17. Apocalypse dit :

    Il faudrait arriver avec un plan ambitieux et on se donne dix(10) ans au gros max pour TOUT faire et peut-être aurions-nous une chance d’éviter les pires conséquences des changements climatiques, mais ça n’arrivera pas.

    Joe Biden a bien beau avoir de bonnes intentions, les républicains vont le bloquer à tous les coins de rue dans ses tentatives de faire quelque chose.

    Si les Etats-Unis ne prennent pas le ‘lead’ dans ce dossier des changements climatiques, on devra vivre avec … les changements climatiques. 😢

  18. Amazonia dit :

    Il fallait qu’il dise quelque chose de suffisamment vague pour n’ embarrasser aucun intérêt privé.

  19. Jean Létourneau dit :

    HS – En décalage
    Avortement : le gouverneur du Texas promet d’arrêter « tous les violeurs »

    C’est bien de faire le lien entre viol et avortement, mais s’arrêter à cette limitation fait le jeu des repus-pis-pleins. C’est toujours une femme qui est prise avec l’ultime et difficile décision, et encore pire quand est fille ou adolescente. Un enfant non-désiré aura une vie plus tourmentée, plus difficile en général.

    Pour faire du potin, Catherine Lara, qui a avorté d’une liaison avec Georges Moustaki, a déclaré qu’elle l’a fait par respect pour l’être humain car un enfant mérite des parents intentionnés et présents. Elle a rajouté qu’elle a mis son ami au courant que bien plus tard (des années?) sachant que ce n’était qu’une aventure. Lara s’est affranchi de son côté lesbien dans la décennie qui suivra. D’autre part, Michel Rivard s’est aperçu tôt dans son adolescence que s’est parents se sont mariés « forcés » et qu’il en était la cause. Il dit s’en être bien tiré mais, semble-t-il, il a fallu qu’il « catharsise » son expérience dans un spectacle construit autour de ce fait (L’origine de mes espèces).

    Dans ce même Texaliban, des milliers d’immigrants potentiels attendent sur le bord des lignes pour participer à la joute et seront en général de bons joueurs (GL00001 dirait passeurs). Que l’on donne une chance de vivre à ceux qui le désirent.

    C’est la moindre des décences.

    Une chanson de Guy Boishus (Lomballe) / Joss Baselli et Louis Ferrari interprétée par Monique Leyrac pour enrober le tout. « Les émigrants » est tiré d’un microsillon ironiquement nommé « La joie de vivre », que vous pouvez écouter intégralement aussi (il est excellent).

  20. Haïku dit :

    « Il paraît que le réchauffement est amorcé
    et pourtant ma facture de chauffage n’arrête pas d’augmenter. »(J-P Colpaert)

    1. Igreck dit :

      Tout à fait dans le genre des Trumpisses🤪

  21. Genevieve LeBel dit :

    Il était temps

  22. M.Rustik dit :

    En parlant de ce problème environnemental (pour lequel on ne fait presque rien depuis plus de 30 ans…) il faudra trouver mieux que l’hydro-électricité. L’Unesco et le GIEC viennent de demander aux producteurs hydro-électrique à travers le monde, un rapport sur la pollution de l’énergie hydro-électrique. Hydro-Québec a produit le sien dès 2017, et il vient de paraitre en 2021 par le groupe de recherche (HQ est resté silencieuse depuis ce temps, et bien avant, car elle dit dans ce rapport que les chiffres trouvés correspondent à 100% pour la pollution de la construction et à 142% pour le dégazage de la forêt inondé quand on sait qu’HQ se vante d’être 100% propre, on en est loin et elle le savait, un peu comme les compagnies de cigarettes, et ce sont eux qui disaient le contraire qui se faisait qualifier d’hurluberlu).

    Le rapport: https://www.hydroquebec.com/data/developpement-durable/pdf/amelioration-precision-empreinte-carbone-electricite.pdf

    Moi qui en faisait un cheval de bataille en disant que l’hydro-électricité polluait presque comme du gaz sur 50 à 100 ans (il y a depuis longtemps des études chinoises et argentines sur le sujet, que les dirigeants d’ici ont toujours refuser de commenter), je m’étais trompé, selon l’étude c’est plus comme un centrale à charbon sur 100 ans. (un peu comme pour les voitures électriques, ce n’est pas l’usage ou la production directe d’électricité qui pollue, mais tout ce que l’on doit faire pour y arriver… une forêt submergée ça dégaze des gaz à effet de serre, dont beaucoup de méthane!)

    C’est même amusant de lire dans leur conclusion: « Certaines centrales hydroélectriques au Québec ont plusieurs dizaines d’années, ce qui signifie que leur réservoir n’émet maintenant que très peu de carbone biogénique. »… un peu comme dire, on a menti, maintenant le pire est passé, donc, le prochain 100 ans sera moins polluant.

    Alors on fait quoi docteur pour empêcher cette catastrophe annoncée?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :