Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Le deuxième amendement n’a pas été écrit pour que nous puissions aller chasser. […] Le deuxième amendement a été écrit pour que nous puissions lutter contre la tyrannie. » Le représentant républicain de Caroline du Nord Madison Cawthorn brandissait un fusil lorsqu’il a prononcé ces mots dimanche lors d’une activité du Parti républicain du comté de Macon, en Caroline du Nord. Au cours de son intervention, il a qualifié de « prisonniers politiques » les émeutiers du 6-Janvier qui ont été inculpés et détenus. Et il a prévenu qu’une « effusion de sang » pourrait faire suite à d’autres élections « truquées » ou « volées ».

Un porte-parole de Cawthorn a nié que celui-ci avait lancé un appel à la violence. Mais ce représentant élu en novembre 2020 n’est pas le seul Américain à tenir ces jours-ci des discours qui peuvent être confondus avec des appels à la violence. Lundi, en Pennsylvanie, Steve Lynch, candidat pour le poste de directeur du comté de Northampton, a menacé d’évincer les partisans du port du masque au sein de la commission scolaire locale avec « 20 hommes forts ». « Réveillez-vous, hommes », a-t-il lancé. Il a nié par la suite avoir lancé un appel à la violence.

Dimanche, à Santa Monica, un militant anti-vaccin a prédit une « guerre civile » si le conseil municipal adoptait un règlement imposant la vaccination obligatoire pour fréquenter certains lieux, dont les restaurants et les cinémas. « Si vous votez oui, nous viendrons chez vous », a-t-il menacé en tenant une affiche sur laquelle il avait inscrit les noms et les adresses des membres du conseil municipal de Los Angeles, qui doivent se prononcer bientôt sur cette question.

Des cas isolés? On s’en reparlera quand la violence éclatera.

(Photo Twitter)

88 réflexions sur “Appels à la violence

  1. Benton Fraser dit :

    « Le deuxième amendement n’a pas été écrit pour que nous puissions aller chasser. […] Le deuxième amendement a été écrit pour que nous puissions lutter contre la tyrannie. »

    Il veut lutter contre lui-même ?!?!?

    1. POLITICON dit :

      Bon point Benton! Leurs souhaits pourraient bien se retourner contre eux. Cette photo d’un politicien avec un gun me fait penser à Sadam Hussein qui tirait dans les airs quelques mois avant sa capture. Ces républicains ignares ne savent pas que prendre les armes c’est ouvert la route à la dictature pour mettre en place un tiny brain.

      1. Sebb dit :

        C’est comme il y a quelques années….

        Les mêmes républicains demandaient que les bons citoyens US se lèvent, prennent les armes et montent à Washington pour « montrer » aux élus qu’ils ne sont pas content. Les citoyens US les on écoutés mais pas les bons… Ce fut le mouvement « Occupy Wall Street ». Alors, le discours a changé et les républicains demandèrent à la police de mettre ses pas bons en prisons et de faire le nettoyage aux pire violemment.

        Quand tu demandes qqch des fois tu peux l’opbtenir mais p-as 100% comme tu pensais.

  2. senorflash dit :

    en fait il a raison, le droit a l’insurrection… MAIS, il ne comprend pas ce qu’est une tyrannie. Les pères fondateurs l’ont inclus pour que le pays puissent se défendre contre un éventuel Dictateur, mais les GoP l’utilise pour mettre en place une dictature. Bref…

    1. gl000001 dit :

      « La violence engendre la violence. C’est pourquoi la plupart des révolutions se sont perverties en dictatures. » – Vaclav Havel

      1. Haïku dit :

        Ouch !! 👍👍

    2. marylap dit :

      Il y a une série très intéressante sur Netflix à propos des dictateurs et comment ils arrivent au pouvoir. Les parallèles qu’on peut faire avec Trump et sa gang de suiveux sont vraiment incroyables. Et épeurant.

    3. MarcB dit :

      Ils se battent contre la « tyrannie des wokes » qui leurs enlèvent leurs privilèges d’hommes blancs WASP (White Anglo Saxon Protestant). Dans leur petit monde, ils se sentent victimes d’une tyrannie qui veut mettre fin à leur tyrannie…

      1. Achalante dit :

        « Pour les personnes jouissant des privilèges, partager ces privilèges (ce qui veut dire qu’ils perdent leurs avantages sur les autres) s’apparente à de l’oppressions. » Je paraphrase, et ne connais pas l’origine de l’expression, mais elle est très pertinente.

        Et elle s’applique particulièrement à ce M. Cawthorn, accusé par plusieurs femmes d’agression sexuelle, qui dit que s’il avait une fille il voudrait qu’elle vive dans un monde où on lui demande son consentement avant de la toucher; s’il avait un garçon, il voudrait qu’il vive dans un monde où il ne serait pas accusé d’agression sexuelle pour avoir embrassé une fille. Sans comprendre que le meilleur moyen pour que son garçon ne soit pas accusé d’agression sexuelle est de lui apprendre à demander le consentement à la fille (ou le garçon, mais étant super-catholique, il ne l’imagine même pas) avant de l’embrasser. Parce que lui, il n’a pas demandé leur consentement aux filles qu’il voulait embrasser. Mais non, il n’a rien fait de répréhensible, les accusatrices ne parlent que pour des raisons politiques, etc.

  3. cotenord07 dit :

    Répétition d’un commentaire que j’ai tenté de publier il y a un instant avec un pseudo erroné (manque de café, je crois…) :

    Ce serait tout de même gênant si les États-Unis devaient finir par demander à l’ONU d’envoyer des Casques bleus sur son territoire, afin d’y maintenir la paix entre factions rivales…

    1. Alain dit :

      ou de demander à des Casques Blancs de suivre la légitimité de leur processus électoral demo-crasse-tique.

  4. gl000001 dit :

    Il faudra ajouter une colonne aux palmarès quotidien. Après « Tué par la Covid », il y aura une colonne qui dire « Tué par un covidiot »

    1. Haïku dit :

      Ajout amical:
      « Ne pas confondre confinement et finement con. »(S. Fillassier)

      1. Dekessey dit :

        Wow. 👍🏻
        Je vais l’emprunter celle-là.

  5. Charlot dit :

    Ça va être laid, et nous serons aux premières loges. Quoique nous ferons peut-être parti du chaos, ça semble contagieux ici aussi ce délire. Je ne suis pas d’accord, je frappe!☹️

    1. gl000001 dit :

      Lu sur LaPresse : les USA ne recommandent pas à leur ressortissants de visiter le Canada à cause des risq

      1. gl000001 dit :

        … risques d’infection.

      2. MarcB dit :

        C’est quand même gentil de leur part, ils vont éviter de visiter le Canada pour éviter de nous infecter. 😉

      3. Achalante dit :

        @MarcB: 👍🏼

  6. gl000001 dit :

    « La violence est le dernier refuge de l’incompétence » -Isaac Asimov

  7. MarcB dit :

    « Make men men again », assez pathétique, mais quand même assez représentatif des MAGA-Qanon américains: on y exprime une frustration vis-à-vis la perte de privilèges issus du seximes, racismes, etc… venant d’une autre époque. Tout ce qui émane d’un ordre, loi ou règlement venant des voleurs de privilèges (les démocrates) est suspect et doit être combattu peu importe si ça va à l’encontre du bien collectif (masque, vaccin, programmes sociaux, etc…).

    Aurons-nous bientôt un républicain qui dira « Make White Men Master Again »?

    1. ProMap dit :

      Trump entrerait seul, dans arme, et les chasserait à mains nues.

      peureux le monsieur.

    2. Sueurs dit :

      Couc donc est-ce qu’il seulement des tarés dans ce pays…

      1. MarcB dit :

        « … seulement des tarés dans ce pays »

        Heureusement que non! Cependant, quand vient le temps des cotes d’écoutes, ou des click-webs, les bozos commes Cawthorn attirent plus l’attention qu’un intellectuel argumentant avec des références historiques (« boring!!! ») que l’intégration des minorités et des mesures sociales progressives enrichissent une nation.

  8. cotenord07 dit :

    Pour une intéressante réflexion à propos de la possibilité que les États-Unis d’Amérique connaissent une autre guerre civile, lisez cet intéressant texte d’analyse et d’opinion :

    « The worst-case scenario for America’s immediate future », Damon Linker, The Week, le 15 janvier 2021.

    https://theweek.com/articles/960957/worstcase-scenario-americas-immediate-future

    1. spritzer dit :

      Je trouve le texte un peu alarmiste. L’article date du 17 janvier et plusieurs étaient encore sous le choc des événements du 6 mais ses craintes pour l’instant ne se sont pas matérialisées.

      1. cotenord07 dit :

        @ spritzer :

        Vous avez raison, mais ce sont ses références à des cas historiques que j’ai trouvés intéressants, ainsi que le fait qu’il soutient qu’une éventuelle future guerre civile n’aurait pas besoin d’être fondée sur des bases territoriales, comme ce fut le cas en 1861-1865.

  9. titejasette dit :

    Ce n’est pas mieux chez nous (au Québec).

    https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2021-08-30/les-radicalises.php

    1. gl000001 dit :

      Faut pas exagérer. On a pas 40% des gens qui disent que les élections ont été volées.
      On a Maxime Bernier. BOF !! Et O’Toole tasse ses candidats qui ont des idées complotistes.

      1. titejasette dit :

        @gl000001 …Faut pas exagérer….8h01

        « Maxime Bernier. BOF !! Et O’Toole » D’accord, ils ne sont pas suivis et aimés par le peuple (selon les sondages). Alors pourquoi pourquoi faire état de ces radicalistes ? (mentionnés dans l’article de Patrick Legacé).

        Mon point est le suivant: lisez la conclusion de l’auteur de l’article, je suis de son avis.

        « Un jour, un autre citoyen radicalisé s’approchera d’un élu avec autre chose que des slogans.

        Ce serait bien que la SQ soit plus proactive » – Patrick Lagacé

        Cette violence, il faudrait la tuer dans l’oeuf.

      2. gl000001 dit :

        Pour pouvoir bien dire si vous exagérez ou pas, sortez des chiffres. Combien sont complotistes ? % d’antivax ? Nombre de gens faisant parti de groupes suprémacistes ?
        J’ai mentionné le 40% pour illustrer le point qu’ils sont bien plus polarisés que nous.

      3. titejasette dit :

        @gl000001

        Nous tous, on le sait que la violence aux USA a commencé avec les rhétoriques de Trump. Les gens sur ce blogue reprennent cette idée et le répètent 1001 fois par jour, par billet, en critiquant les zaméricains et le former 45.

        Il ne faut pas s’attarder sur les chiffres (40%) et faire les comparaisons avec eux-autres (les USA)

        Il est temps de combattre la violence chez nous. La Police devrait « tasser » nos radicaux impitoyablement. Les Canadiens sont des gens paisibles. De là, à commenter l’actualité chez les USA, à les regarder les bras croisés et rire d’eux-autres (comme le font certains d’entre-vous. Moi je riais avant mais je ris moins maintenant).

        C’est qui qui va rire de nous-autres ? Attention ! les Canadiens importent presque tout des USA: la musique, la langue, la culture, etc…Ce ne sera pas long…L’usage des armes circulent déjà plus souvent qu’avant dans certaines villes de Montréal.

        « J’ai mentionné le 40% pour illustrer le point qu’ils sont bien plus polarisés que nous. » – @gl000001

        Tout est relatif et les chiffres ne veulent pas dire grande-chose.

      4. gl000001 dit :

        « Tout est relatif et les chiffres ne veulent pas dire grande-chose. »
        C’est une incroyable contradiction ce que vous écrivez !! Ca rend votre propos alarmiste et totalement faux.
        Oui, il y a de la violence et il faut la combattre et on le fait déjà. Beaucoup plus que ce qui se fait aux USA justement. Ca aussi ça se compare.

      5. gl000001 dit :

        « on le sait que la violence aux USA a commencé avec les rhétoriques de Trump »
        Heu … non !!! Elle était commencée bien avant. Il l’a juste amplifiée !

      6. Jehan Lambert dit :

        @titejasette C’est Reagan qui a commencé cette polarisation.

    2. titejasette dit :

      Oups ! Veuillez ignorer mon post ci-dessus. Je m’étais jurée depuis avant-hier que je posterai plus icitte.

      1. Haïku dit :

        titejasette
        Veuillez reconsidérer. J’aime bien vous lire.

      2. Jehan Lambert dit :

        @titejasette Pourquoi donc? Je serais curieux de le savoir si vous me permettez cette indiscrétion. 😊
        P.S: comme Haïku j’aime bien vous lire.

      3. titejasette dit :

        @Jehan Lambert 14h21
        @Haïku 10h29

        J’ai déjà dit sur le blogue que je suis assez occupée par mon travail et dans mes autres occupations (non, ce n’est pas une indiscrétion de votre part @Jehan Lambert ).

        1- Lorsque je participe dans les échanges, j’essaie de joindre le plus possible de liens pour info pour vous-autres et pour moi-même => ça me prend du temps que je n’ai pas.

        2- Je suis blasée du sujet: c’est répétitif (du pareil au même)…des coups bas… Trump, le GOP, le GOP et Trump…Les répoux, les démocrates…. les démocrates, les répoux…

        3- Les infos sont discutées, commentées et expliquées (d’une manière claire et concise) par des journalistes très articulés. Ces articles très bien écrits sont disponibles à tous. La clarté et la con-con cision ? Pas toujours sur ce blogue. J’ai des problèmes à comprendre certains d’entre vous. Aussi, je crois que j’ai des problèmes à me faire comprendre avec mes textes (par manque de temps, je m’exprime mal ou je n’utilise pas les bons mots). Je m’en suis aperçue en me relisant ou quand quelqu’un me reprend en me tapant sur les doigts…Plus j’écris, plus on me reprend. Pourquoi ? C’est écrit dans les statistiques. Si tu es sur la route 7/7 jours, tu risques de causer plus d’accidents que si tu es plutôt pantouflard.

        Mon plus gros problème: quand je lis un post, je me sens obligée de répondre (ca me prend tout mon temps libre). J’ai choisi de ne pas vous lire car il y a beaucoup d’autres bonnes lectures qui m’attendent.

        Même si je ne les lis pas tous les posts (pour éviter de me faire hérisser les poils sur la tête), il y a de très bons commentaires sur ce blogue mais il faut les lire pour pouvoir les trouver et apprécier les meilleurs. J’ai seulement un seul choix sur mes deux choix disponibles: lire les journaux, les livres/magasines ou lire les posts de ce blogue.

        Plusieurs intervenants de ce blogue ont tissés des liens amicaux entre eux. Ils sont et seront toujours là, je l’espère. Quand l’envie me prend, je les visiterai.

      4. Haïku dit :

        @titejasette
        Merci de votre témoignage.
        Et
        : »Quand l’envie me prend, je les visiterai. »
        Je serai donc à l’écoute.

  10. Louise dit :

    C’est dans l’air du temps et ça ne sent pas bon.
    La violence s’est insinuée peu à peu dans l’espace public principalement par les réseaux sociaux.
    La vague s’est manifestée par des insultes, de l’intimidation, des menaces qu’on a pris plus ou moins au sérieux.
    Ensuite les réactionnaires se sont regroupés pour manifester et chaque fois ils se sentaient de plus en plus déterminés. À leurs yeux, la force du groupe leur donne une certaine légitimité, leur permet d’impressionner et d’attirer plus d’adeptes.
    La vague grossit, enfle et déferle dans des actes de violence comme lors du 6 janvier.

    Aux États-Unis ce n’est pas une vague, c’est un tsunami et ça risque de mal finir.

  11. Louise dit :

    Sur la photo il y a quelques jeunes derrière Madison Cawthorn qui sont de futurs électeurs.
    Si dès le plus jeune âge on leur inculque des théories farfelues et dangereuses c’est inquiétant pour l’avenir.

  12. Ce qui m’inquiète, c’est qu’on assiste a une revisite du passé… Les chemises brunes d’Hitler ou les les chemises noires de Mussolini… Des petits groupes de gens exaltés qui carburent a la violence et qui suivent la ligne directrice d’un futur dictateur… C’est sur qu’il s’agit actuellement d’une minorité, mais leur violence va en entrainer d’autres vers la violence (c’est le fun de casser qq chose!). Le reste de la population est prise en otage, parce que moins enclin a la violence… Ce que je me demande, c’est comment casser ce mouvement ?!? Est-ce qu’il existe des exemples du passé qui montre comment revenir a la démocratie et non pas continuer a glisser sur le terrain de la dictature ?!?

    1. gl000001 dit :

      Ca prend une catastrophe qui touche tout le monde pour que tout le monde arrête de se voir différents des autres. 9/11 fut ce genre d’événement mais il a vite été perverti.

    2. Guy LB dit :

      @ Jean-Philippe Roy : 👌 Comme vous le dites,
      les Jason comme celui de la vidéo ci-haut rappellent beaucoup les chemises brunes et les milices fascistes des années 30-40. Même rage, même simplisme dans le raisonnement, même frustration incontrôlée. « Back to the Future » ?

    3. fylouz29 dit :

      Au moins leur « marche sur Rome » s’est bien ramassée. Mais on n’est pas sorti du bois.

  13. spritzer dit :

    Je le regarde brandir son fusil dans sa chaise roulante et les gens autours de lui n’ont pas l’air rassurés…

    – Attention espèce d’imbécile !

  14. Guy LB dit :

    Ce qui est inquiétant, c’est que le Jason
    de la deuxième vidéo y croit sérieusement, aux conneries qui sortent de sa bouche. Il n’y a pas de pensée, ni même de prise de conscience, derrière cette prise de position. Que de la rage, que de la frustration.

    Est-ce que ça pourrait dégénérer en guerre civile ? Je n’en crois rien. Les imbéciles à la Jason, quoique très vocaux, ne sont pas assez nombreux et cohérents pour s’organiser en milices effectives. Mais ça pourrait facilement dégénérer en tueries de masse, sans motif clair autre que les émotions incontrôlées d’une bande de minables incapables de raisonner.

    Les Américains peuvent remercier Trump (et ses acolytes déjantés) pour cet héritage toxique. Il a libéré et validé la parole des frustrés ignorants. Comment fait-on maintenant pour remettre cette pâte explosive dans le tube de dentifrice?

    1. MarcB dit :

      « pas assez nombreux et cohérents », vous avez bien raison, et surtout ils sont très désorganisés, peu enclin à suivre des ordres. La plupart des dérives populistes ayant réussi à instaurer une dictature avait une base organisée et struturée, soit l’armée, soit des milices para-militaires structurées (chemises brunes).
      La base MAGA est à l’image de leur chef Donald: criarde, revancharde, mais surtout désorganisée.

    2. Madalton dit :

      Trump a créé un monstre et il n’est plus capable de le remettre dans sa cage.

      1. fylouz29 dit :

        Me semble que le monstre était déjà là depuis un moment (lynchages, 16/091920 : JP Morgan, New York ; 18/051927 : Bath Consolidated School, Michigan ; 19/04/1995 : Oklahoma City, Michigan).
        Il ne s’agit là que de quelques exemples, auxquels il faut ajouter la triste litanie des tueries de masses.
        Un Etats-Unien a 300 fois plus de risque d’être tué par arme à feu qu’un Japonais. Le taux d’homicides par balle est 25 fois plus élevé que dans le reste des pays développés. Il n’existe pas de registre des armes à feu aux USA, mais les Etats-Uniens représentent la seconde population la plus armée au monde après le Yémen.
        Pour info, le Canada est en 4ème position pour ce qui est du nombre de victimes d’armes à feu pour 100 000 habitants (mais loin derrière les USA). La France, l’Allemagne, l’Autriche et surtout le Japon et le Royaume-Uni arrivent en queue de peloton (pour les pays développés).
        Bien que le pays compte la moitié de la population des 22 autres nations réunies, les États-Unis totalisent 82 % de tous les décès liés aux pistolets et 90 % des femmes, 91 % des enfants de moins de 14 ans et 92 % des jeunes entre 15 et 24 ans tués avec des armes à feu.
        De 1996 à 2019, « l’amendement Dickey » a interdit aux Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) d’utiliser des fonds « pour préconiser ou promouvoir le contrôle des armes à feu »
        Par ailleurs, la fiche Wikipedia de Madison Cawthorn vaut son pesant de cacahuètes : accusations de racisme et d’agressions sexuelles, apologie d’Adolf Hitler, prétentions paralympiques infondées…

    3. NStrider dit :

      Je crois que vous avez raison en ce qui a trait à la guerre civile. Cependant ce genre de discours d’une autorité élue est exactement ce que ça prend pour que les Timothy McVeigh, David Koresh, Cliven Bundy, Three percenters, Oath Keepers, et autres milices existantes se sentent justifiées à agir. Je reprends ici un terme que j’ai largement utilisé pour décrire les inerventions du 45.
      C’est du terrorisme stochastique, la « beauté »de cette approche c’est qu’il n’y a pas de prix à payer pour de telles paroles. La conséquence n’étant pas directement « reliable » au discours original.

      https://www.rollingstone.com/politics/politics-features/trumps-assassination-dog-whistle-was-even-scarier-than-you-think-112138/

  15. Toile dit :

    Menaces, intimidations, injures et parfois gestes quand tu veux imposer ta vérité. Dans le milieu américain, il s’y mijote de fait beaucoup de violences. Comme dans les dynamiques de violence, les plus démunis affectivement passent de la violence verbale à la violence psychologique à la violence physique. Pas joli l’horizon qui s’y dessine. Il risque d’être encore the best…

  16. Si guerre civile il y a ce ne seras pas le nord contre le sud, ce seras les ville contre les campagne, le voisin contre l’autre voisin.
    Ca ressemblerais a l’Afghanistan, avec des petite guerre de clan dans le pays avec aucun gagnant et tous perdant.

    Comme ils disent: la violence ammenent la violence.

  17. steelgun dit :

    Putin doit tellement rire dans sa barbe…

    1. spritzer dit :

      Une super puissance qui devient imprévisible est dans l’intérêt de personne.

    2. marlo63 dit :

      En effet, son plan marche à merveille. En faisant élire Trump, il n’avait plus qu’à se retirer et à admirer la débâcle qui allait s’ensuivre.

  18. Toile dit :

    « Au cours de son intervention, il a qualifié de « prisonniers politiques » les émeutiers du 6-Janvier qui ont été inculpés et détenus« ….

    Le mec ne connaît surement pas la définition d’insurrection, de prisonnier politique et encore moins les conditions de détention dans les pays à régime autoritaire, autocratique.

    1. gl000001 dit :

      Les gens qui écoutent son discours non plus. Alors ça fonctionne pour lui 😉

  19. jeani dit :

    Il a répété, en boucle, combien de fois le mot « men » ce zigoto?

    Il est prêt à passer le test: men, women, person, camera, tivi

    1. Guy LB dit :

      @ jeani : 👍 😁😁😁😁🤣

    2. Madalton dit :

      Pas sûr, il n’a retenu qu’un des cinq mots à date.

      1. Guy LB dit :

        Bravo, Madalton. 👍
        Et merci pour votre vigilance. Moi, je n’avais même pas remarqué que le p’tit sacripant essayait de nous en passer une p’tite vite. Il lui reste des croûtes à manger pour se hisser à la hauteur intellectuelle de l’Autre, là, celui qui arrive à réciter toute la formule sans se trumper. (Non, non, cher correcteur Apple, il n’y a pas de faute ici…)

  20. Apocalypse dit :

    ‘On s’en reparlera quand la violence éclatera.’

    Pas de conditionnel! M. Hétu, vous ne versez pas dans l’optimisme ce matin! 😰

  21. cotenord07 dit :

    La rhétorique du « Make men men again » a quelque chose qui fait penser à l’idéologie des valeurs traditionnelles du parti Russie unie et de l’Église orthodoxe russe.

    On peut lire à ce sujet l’article « Réforme de la Constitution russe : le triomphe des valeurs traditionnelles » de Clémentine Fauconnier, The Conversation, le 17 mai 2020 hyperlien :

    https://theconversation.com/reforme-de-la-constitution-russe-le-triomphe-des-valeurs-traditionnelles-136741

    Une différence possible, c’est que l’idéologie conservatrice russe vise avant tout la stabilité et le renforcement de l’influence russe en Eurasie et dans le monde, alors qu’il est difficile de voir dans la rhétorique américaine du « Make men men again » autre chose qu’un mouvement déstabilisateur et violent, dénué de toute vision stratégique à long terme…

  22. Racza dit :

    Étrange photo 🤔
    Un discours « politique » avec un fusil me rappelle un certain OBL,

    1. Haïku dit :

      Bon point ! 👌

    2. Jehan Lambert dit :

      @Racza Moi ça me rappelle Charlton Heston, son fusil au-dessus de la tête, à une assemblée républicaine et son « Over my dead body! »

      1. Haïku dit :

        Pertinent rappel ! 😉👍

      2. Robert Giroux dit :

        Plutôt « From my cold dead hands » …
        Et bien sur, il brandissait un mousquet capable de tirer une ou deux balles toutes les trentes secondes…
        pas un AR-15 avec chargeur X-large qui peut tirer trente balles toutes les trentes secondes !

  23. ProMap dit :

    Ils suivent l’example de Trump : des menaces non voilées qui cumulent jusqu’à son discours donnant le signal de l’insurrection.

    Tant que cet example ne sera pas jeté en bas de son piédestal, ces fauteurs de troubles se croiront justifiés de lancer ces appels au combet.

    Même s’ils se rétractent par la suite, l’objectif est atteint, le message ayant été entendu.

    1. ProMap dit :

      Exemple, excusez mon franglais.

  24. MarcB dit :

    H.S. quoique pas temps que ça…

    « La COVID-19 rattrape des voix fortes du mouvement antivax » –Le Devoir
    https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/628485/coronavirus-des-voix-fortes-du-mouvement-antivax-succombent-a-la-covid-19

    Espérons que leur mort ouvrira les yeux et les oreilles d’une partie de leur auditoire.

    1. ProMap dit :

      De l’article très intéressant, je retiens :

      « Il est mort après un mois d’hospitalisation, comme l’a annoncé sa femme, Jessica Wallace, sur le site de sociofinancement GoFundMe dans l’espoir d’y collecter l’argent nécessaire pour payer les factures médicales de son mari ».

      Et en plus, il laisse sa femme dans le trouble. Donneriez-vous à son GoFundMe? Moi, je ferais un républicain de moi : madame, tu n’as qu’à travailler pour payer ta facture d’hôpital.

      Si la science n’arrive pas à les convaincre, le portefeuille y parviendra peut-être!

  25. citoyen dit :

    plutôt que de parler de violence, de guns, de drogue et de survie, il faudrait brancher la démocratie sur les autres racines.

    1. gl000001 dit :

      Mais on le fait déjà. La politique a beaucoup de légumes-racine, tel que les navets.

      1. ProMap dit :

        Donc, la démocratie est en parfaite santé avec toute cette bouffe de légumes.😉

      2. gl000001 dit :

        Et les radis-calisés. Et trop revenir aux racines, ça peut aussi faire patates !! 😉

      3. ProMap dit :

        gl000001 – 🤣🤣🤣. Un HS d’une richesse infinie. J’arrête ici pour ne pas monopoliser le blogue de notre hôte. Mais Bon Dieu que c’est tentant!

      4. Guy LB dit :

        Enfin, @citoyen sert à qqch ici :
        il a trouvé le bouton de démarrage de @gl000001. Reste plus qu’à trouver le bouton Stop. Quelqu’un connaît ?

      5. gl000001 dit :

        La est la question :
        *https://www.youtube.com/watch?v=eUkqqYmpHn8

  26. Haïku dit :

    « Des cas isolés? On s’en reparlera quand la violence éclatera. »(billet)
    ——————————————————
    « La mort, c’est un peu comme la connerie.
    Le mort, lui, il ne sait pas qu’il est mort… ce sont les autres qui sont tristes.
    Le con c’est pareil… »(P. Geluck)

  27. anizev dit :

    Non seulement il a perdu l’usage de ses jambes, mais il a aussi perdu l’usage de son cerveau.

    1. gl000001 dit :

      Je sais que ce n’est pas la raison mais ils disent que ça prend un QI de 60 pour pouvoir être capable de marcher !!

  28. Le Champ dit :

    Mon opinion sur la situation aux USA a toujours été et restera que au moins la moitié ou un peu plus n’accepterons jamais l’évolution de la société ou la hiérarchie de la structure sociale ne place pas l’homme blanc au sommet de la pyramide. Ce qui se passe présentement c’est que Trump a été un déclencheur qui leur a fait comprendre que il était peut-etre trop tard pour pour revenir en arriere et que il était le seul qui pouvait prévenir ce boulversement. Alors les Trumpistes voit la période dans laquelle on vit comme leur combat pour ramener l’Amérique a ses origines , c’est a dire la loi du plus fort et dominer par des hommes.

    Curieux a une époque le sentiment altermondialiste était avant tout une affaire de gauchiste ( syndicat entre autre) et le GOP en faisait la promotion . Maintenant que le GOP fait tout pour que les USA se ferme a la mondialisation et les Dems veulent au contraire continuer le mouvement. En bout de ligne pour le GOP c’est l’histoire du serpent qui mange sa propre queue…

  29. citoyen dit :

    il faudrait faire de la politique de minorités pour aller chercher ce qui manque à la démocratie.

  30. Jean Saisrien dit :

    Il ne ferait même pas 5min dans sa chaise roulante…
    Pauvre mec…
    …et bravo à ses électeurs: tous des génies aussi j’imagine.

  31. Morin R dit :

    Je suis compatissant avec ce Républicain de Caroline du Nord en fauteuil roulant. Mais quand j’entends ses propos à propos des armes à feu je suis désolé mais il n’a pas seulement des problèmes physique mais également Psychiatriques et c’est dangereux de tels Humains, en liberté.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :