Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Si les républicains redeviennent majoritaires à la Chambre des représentants à la faveur des élections de mi-mandat, en novembre 2022, ils pourraient bien lancer une procédure de destitution contre Joe Biden pour sa gestion du retrait des troupes américaines d’Afghanistan. C’est le souhait de plusieurs représentants républicains après l’attentat qui a tué 13 soldats américains et plus de 150 civils afghans jeudi à Kaboul. Et c’est une possibilité que le chef des républicains à la Chambre, Kevin McCarthy, n’a pas écartée ce vendredi matin.

« Si vous voulez être président du monde libre, vous devez avoir la foi, la confiance et l’assurance. Le président Biden a perdu cela. Il y aura un jour où il faudra rendre des comptes, et nous avons un droit constitutionnel », a déclaré McCarthy en réponse à une question d’un journaliste sur un impeachment éventuel du président démocrate.

McCarthy, qui a voté deux fois plutôt qu’une contre la certification des résultats de l’élection présidentielle de 2020, devrait succéder à Nancy Pelosi au poste de président de la Chambre si les républicains remportent la majorité en 2022.

Cela étant dit, des républicains étaient prêts à mettre en accusation Biden avant même les événements des dernières semaines en Afghanistan.

(Photo Zuma)

84 réflexions sur “McCarthy n’écarte pas la possibilité d’un impeachment visant Biden

  1. Mona dit :

    Un calvaire.
    Je ne sais pas comment Joe Biden résiste.

  2. quinlope dit :

    Ils sont bien vite pour l’impeachment des autres mais pas pour le 45 qui est u criminel.

    1. Marylap dit :

      Surtout que la situation en Afghanistan est en très grande partie à cause de Trump. C’est lui qui a fait libérer 6000 talibans sans rien demander en échange.

      1. Benton Fraser dit :

        Trump doit avoir eu une ristourne sur le pavot….

      2. Mona dit :

        @Benton Fraser
        Je relaie @Haïku…en pire : tout a fait plausible et avec la complicité du Qatar.

      3. Haïku dit :

        @Benton Fraser
        Intéressante hypothèse ! 😂👌

  3. ProMap dit :

    Encore de l’enflure : « Si vous voulez être président du monde libre ».

    Biden ou Obama, ou Bush etc. n’ont jamais été mes président pas plus que McCarthy n’est mon député..

    1. gl000001 dit :

      Ils sont tellement accros à la Liberté qu’ils se croient propriétaires de la chose.
      En plus qu’ils ont la Statue qui la représente.
      La France devrait leur reclamer !!

      1. Haïku dit :

        Excellente réflexion ! 😂👌

      2. Dekessey dit :

        « La France devrait leur réclamer »
        🎯

      3. Amazonia dit :

        @gl000001

        Pour la remettre à la Norvège bien sûr.

      4. gl000001 dit :

        Explications s.v.p. ? Rappelez-vous que vous êtres dans votre monde parallèle et qu’il se synchronise pas souvent avec le notre !!

      5. Amazonia dit :

        J’ai de la peine pour vous qui avez tant besoin de l’approbation des autres. Moi je suis du genre à me dresser seul contre des milliards de points de vue. Cela ne change aucunement mon état d’âme.
        Je ne viens pas ici pour me rassurer d’avoir les mêmes points de vue que les autres. Non !

      6. gl000001 dit :

        Au contraire, c’est justement pour ça que je vous demande ou vous avez pris ça que ça devrait aller en Norvège … bien sur !

    2. jeani dit :

      Ils sont l’Amérique, alors!

  4. _renaud dit :

    Comme l’impression que les impeachments vont devenir la norme dans le futur.

  5. Maximilien dit :

    Ça c’est la trappe dans laquelle les Démocrates se sont mis eux même. (un piège à con)

    En tentant d’Impeacher T**** ils ont ouvert une boite de pandore, chaque président va se faire impeacher.

    Je sais pas comment les USA vont s’en sortir.

    1. NicoDes dit :

      Si les actes posés par Trump (abus de pouvoir, entrave et incitation à une insurrection) n’étaient pas suffisamment graves pour amener une destitution, rien ne l’est et cette possibilité devrait être tout simplement retirée de la Constitution…

      1. bock21 dit :

        Bien répondu.

  6. christal dit :

    《Il y aura un jour où il faudra rendre des comptes, et nous avons un droit constitutionnel 》. Culotté cet hypocrite. Pas de leçons à donner.

  7. senorflash dit :

    Il est possible que je vomisse.

    1. Dekessey dit :

      🤣

      1. Haïku dit :

        @senorflash
        Vous m’avez devancé.
        Je pensais la même chose.

  8. Madalton dit :

    Trump envisageait, il y a quelques mois, de se présenter comme représentant pour être élu Président de la Chambre à la place de Pelosi si les républicains prenaient le contrôle de la Chambre. Il voulait ensuite lancer une procédure en destitution.

    Les raisons données par McCarthy viennent exclure le retour de Trump comme POTUS.😉

    1. marie4poches4 dit :

      Même pas nécessaire de se présenter comme représentant. La chambre peut élire un simpe citoyen pour devenir président de la chambre. Reste à savoir si les répus seraient stupides au point de l’élire…

  9. John Keyes dit :

    Les Republicans sont déterminés à détruire la démocratie américaine. Banalisant le recours à l’”impeachment”, ils se protègent contre tout futur recours en cas de conduite répréhensible et diminuent l’importance des “impeachments” contre leur chef, Donald Trump.

    1. Achalante dit :

      Bon point, la banalisation après coup du processus de destitution.

  10. Vox Populi Vox Dei dit :

    Si les démocrates perdent le Sénat ET la chambre en 2022, je ne serais pas surpris que Joe fasse le travail pour eux et qu’il démissione tout simplement. Cet homme avait l’air complètement abattu à la conférence de presse d’hier.

  11. Achalante dit :

    Euh… Pour obtenir une procédure de destitution, il faut qu’il y ait eu crime, non? Ou au moins, apparence de crime? Sur quel chef d’accusation comptent-ils se baser? Ou est-ce que le fait d’être Démocrate est un crime en soi, pour eux?

    Mais bon. Ça pourrait se retourner contre eux; si la défense de Biden dévoile les tractations de ce type pour arrive à l’accord avec les Talibans pour le retrait des troupes, ils se retrouveront à fait le procès de l’autre, d’abort et avant tout!

    1. gl000001 dit :

       » il faut qu’il y ait eu crime »
      Et depuis le début, tout ce qu’ils lui reprochent, c’est son incompétence. A ce compte-là, le 45 aurait du être impeaché une fois par mois au minimum !!!

      1. Dekessey dit :

        Par mois??
        Moi je dirais par jour.

    2. Mona dit :

      @Achalante
      Oui mais il me semble que les republicains jouent dans une cour où ils n’ont pas besoin des normes sociales, politiques ou judiciaires pour attaquer leurs adversaires et attiser les passions de leurs électeurs.
      Les attaques ciblées, les calomnies, les vomissements verbaux, les violences et gesticulations sur les tribunes, bref leur propagande récurrente suffisent.
      Finalement beaucoup ont adopté le modèle sans foi ni loi de T****.

  12. ghislain1957 dit :

    Ben oui chose, Deux fois ils ont supporté leur moron orangé lors d’une tentative d’impeachment, malgré toutes les preuves qu’ils avaient sous le nez et maintenant ils vont s’attaquer à Biden parce que le clown orange a donné le pays aux talibans!

  13. Guy LB dit :

    Quelle ordure, cet homme !
    C’est un système bien malade que celui qui permet à des gens aussi limités de se hisser à la gouvernance du pays. McCarthy n’utilise le pouvoir que pour le pouvoir. C’est carrément du gaspillage de pouvoir, et, conséquemment, des ressources énormes qui viennent avec ce pouvoir.

    C’est ProMap qui a trouvé aujourd’hui le mot le plus juste pour qualifier McCarthy : enflure. Dans toutes les acceptions du mot.

  14. Benton Fraser dit :

    Dans ce cas, les républicains auraient pu destituer une dizaine de fois Bush pour ses fiascos militaires!!!!

  15. Madalton dit :

    Ils veulent Kamala Harris comme POTUS maintenant après l’avoir dénigrée.

    1. Haïku dit :

      Bon point !

    2. Capitaine B dit :

      C’est dire à quel point Biden les dérange.

    3. Benton Fraser dit :

      …ou Pelosi!

  16. jeani dit :

    **Si vous voulez être président du monde libre, vous devez avoir la foi, la confiance et l’assurance**

    Président du monde libre, va donc ch … er!

    **Vous devez avoir la foir, la confiance et l’assurance. Le Président Biden a perdu cela**

    Et dire, que McCarthy était derrière un simili président qui n’a jamais eu la foi, la confiance et l’assurance. Dans le cas de trump, il ne puvait donc pas perdre cela…

    1. Guy LB dit :

      @ jeani : 👌moi, ce que j’aime,
      c’est la précision toute en nuances de votre réplique. McCarthy, avec toute la finesse qu’on lui connaît, devrait comprendre. Et obtempérer…

  17. Haïku dit :

    Monsieur McCarthy,
    je vous prie de bien vouloir avoir l’extrême obligeance d’aller vous faire foutre !!!

    1. Dekessey dit :

      Vous êtes beaucoup trop poli.

    2. Mona dit :

      @Haïku
      On pourrait tous lui écrire cette jolie missive ?

    3. Guy LB dit :

      @ Haïku : c’est pas mal, non plus,
      comme suggestion. McCarthy comprendra peut-être. Quant à savoir s’il obtempérera, c’est autre chose. Ses bons principes l’en empêcheront probablement.

  18. cotenord07 dit :

    Ce Kevin McCarthy est prétentieux, condescendant et totalement déconnecté de la réalité.

    Monsieur Joe Biden est président des États-Unis d’Amérique, et non pas président du « monde libre ».

    Monsieur McCarthy l’ignore sans doute, mais les États-Unis d’Amérique ont un certain nombre de caractéristiques qui rebutent profondément au reste du « monde libre ».

    1. marie4poches4 dit :

      McCarthy n’est pas déconnecté de la réalité. Voici ses commentaires peu de temps après l’insurrection du 6 janvier

      “The president bears responsibility for Wednesday’s attack on Congress by mob rioters,”

      « He should have immediately denounced the mob when he saw what was unfolding. These facts require immediate action by President Trump. »

      McCarthy said that the outgoing president needs to “accept his share of responsibility, quell the brewing unrest and ensure President-Elect Joe Biden is able to successfully begin his term.”

      “Some say the riots were caused by antifa. There is absolutely no evidence of that,” McCarthy said. “Conservatives should be the first to say so.”

      “Let’s be clear, Joe Biden will be sworn in as president of the United States in one week because he won the election,”

      McCarthy est plutôt un opportuniste, un vendu et un chieux qui a viré son capot de bord pour satisfaire les grands donateurs, les électeurs et 45.

      1. Guy LB dit :

        @ marie4poches : excellente mise au point.
        Merci. C’est important de prendre la bonne mesure de la personne qu’on critique.

  19. Bidulen dit :

    Partisanerie irrationnelle!

  20. Layla dit :

    « … en novembre 2022, ils pourraient bien lancer une procédure de destitution contre Joe Biden pour sa gestion du retrait des troupes américaines d’Afghanistan. »

    Attendre après novembre 2022 ca veut dire lancer une procédure de destitution après le 1 janvier 2023, moment où ils pourraient être majoritaires officiellement.

    Donc il va continuer à être président malgré sa mauvaise gestion du retrait des troupes américaines au moins jusqu’en janvier 2023. 🤷‍♀️

    quand tu es fermement convaincu qu’il mérite une destitution tu n’attends pas d’être majoritaire, tu vas de l’avant en espérant rallier des gens de l’autre parti qu’il doit être absolument destituer.

    C’est ti assez beau avoir la foi, la confiance et l’assurance.

  21. Daniel Legault dit :

    Il est anormal que les américains supportent le comportement des républicains. La seule chose pour améliorer la démocratie est de réduire ce parti à rien en élisant aucun de leur représentant.

    Mais une bonne partie des américains agissent comme des imbéciles.

    On veut impeacher Biden parce que des terroristes n’obéissent aux USA. A quand l’impeachement pour le réchauffement climatique ou pour les tornades ou les ouragans.

  22. Benton Fraser dit :

    Ça prends tout un culot!

    Trump est directement responsable de 100 000 à 200 000 morts américains du covid et pas un républicain a levé le petit doigt…. ils l’ont même appuyés!

    1. Selon mes calculs c’était plus près de 400 000, s’il avait fait aussi bien que nous. Il ne faut pas oublier que les mauvais résultats dans les états rouges PRÉSENTEMENT sont dus en grande partie à l’ambivalence du CataschTrumph Orange a inculqué AUPARAVANT à ses suiveux et à ses médias  « alternatifs ».

  23. jeani dit :

    « …Ou pour les tornades et les ouragans »

    Aux USA, plusieurs ne peuvent pas faire la différence entre un ouragan et un orang-outan.

  24. MarcB dit :

    Est-on vraiment surpris que McCarthy menace de lancer une procédure de destitution contre Biden?

    Même si le débâcle en Afghanistan ne s’était pas produit, McCarthy aurait probablement lancer une procédure de destitution contre Biden parce que (example farfelu) « en 1979, Joe Biden ne s’est pas lavé les mains après être allé aux toilettes… »

  25. marie4poches4 dit :

    Et hier, cet autre opportuniste a invoqué le 25e amendement

    Rep. Madison Cawthorn
    @RepCawthorn

    BREAKING: I just formally requested the U.S. Cabinet invoke the 25th Amendment.

    Joe Biden does not simply have a pattern of poor decision-making, his mental decline is on full display.

    We must not allow this mentally unstable individual to direct our country one second longer.

    https://twitter.com/RepCawthorn/status/1431053017927856129?s=20

  26. ProMap dit :

    « La démocratie devrait impeacher le président désigné au lendemain de l’élection. Si le Sénat le blanchit, son investiture pourra s’accomplir. » – Un ostrotoyen.

  27. claude400 dit :

    Ce genre de menace stupide et malhonnête est excellente. Ça devrait aider les indécis encore prêt à voter Républicain à finalement comprendre la corruption morale absolue de ce parti. Un long purgatoire du GOP est une nécessité pour ramener un minimum de bon sens dans la politique américaine. Ce parti doit être forcé à se réformer par une longue exclusion du pouvoir.

    Les États-Unis sont profondément malades et la cause principale est la propagande de droite qui existe car dans ce pays car un parti a le droit de de mentir impunément. Ajoutez à cela que les médias dits raisonnables ne font pas leur travail. Comment expliquer que les quelques morts en Afghanistan fassent la une partout et toute une histoire, alors que passe au second plan le fait que 1200 Américains meurent à chaque jour alors que le pays possède le vaccin qui pourrait prévenir la très grande majorité de ces morts. Il est là le scandale, et encore une fois on en revient à la corruption morale de Républicains et au lavage de cerveau effectué par Fox News et autres Newsmax et OANN.

    La démocratie est en péril sérieux quand une partie de l’électorat a perdu la raison et vote aveuglément pour un parti corrompu juste pour ventiler une frustration émanant d’un sentiment de perte de contrôle.

    1. Rick dit :

      Votre analyse est très précise car vous mettez le doigt sur les nombreux problèmes affectant ce parti Républicain maudit.Ces gens de droite sont en train.de couler le pays …

    2. AB road dit :

      Ce n’est pas compliqué à comprendre.

      Les USA sont en guerre contre eux-mêmes.

      Les pires ennemis qui les menacent sont au sein de leur propre pays ayant à combattre contre les ignorants bornés rétrogrades qui font partie de presque 50% de leur population…

    3. Mona dit :

      @claude400
      J’adhère à vos propos censés.
      Et constate que les Usa se rapprochent de conflits internes qui peuvent exploser parceque les contre-pouvoirs démocratiques à cette propagande extrémiste, raciste, frustrée, violente sont d’une faiblesse désespérante et ne fonctionnent pas.
      Par rapport à l’actualité afghane la « grande presse » est d’une ignominie que je n’avais jamais vue.

  28. ce pays est complètement cinglé….

    les politiciens ne font pas honneur à leur poste…. tout est partisan idiot….

    leur vision étroite et stupide de la réalité va faire basculer ce pays dans un chaos terrible….

    la droite amène trop souvent des problèmes sociaux majeurs …. car elle est incapable de réflexion…. toujours du réactif….

    ce pays est dysfonctionnel et il pourri la planète toute entière….

    1. Helene dit :

      Vous avez sans doute raison, pays dysfonctionnel. Il est question de remettre les clôtures autour du Capitol. La menace de violence augmente en prévision de l’annniversaire de septembe 9/11. Les ennemis sont à l’intérieur du pays !

  29. Président du Monde Libre???

    Quossé ça???

    Biden est le Président des USA. Point.

    Ils sont où les gens avec un minimum de neurones….

    à écouter les républicains, on se demande s’il ne leur laisse pas que 2 neurones… celle qui gère de ne pas chier dans ses culottes et celle de ne pas zigner la visite….
    car pour le reste…. ouf…. ils semblent capable d’abaisser la barre toujours plus bas….

    et ça se permet de juger les talibans… et autres groupuscules du Moyen-âge… y’a trop de gens aux USA qui se croient évolués parce qu’il y a un Tim Horton et un McDo dans leur quartier….

    1. gl000001 dit :

      Ils sont donc moins évolués que nous les canadiens car ils n’ont que 550 Tim et nous 3200 😉
      https://company.timhortons.ca/ca/en/corporate/news-release.php?id=7589

  30. Pierre s. dit :

    ———————

    Si Biden mérite d’être empeaché …
    y a beaucoup de républicains qui méritent d’être fusillés … ne serait ce que pour
    leur complicité dans le désastreux et foireux coup d’état du 6 janvier.

  31. Igreck dit :

    Le maître-mot ici : projection. L’un des symptômes de cet étrange trouble mental appelé « trumpisme » est que le malade projette con-tinuellement ses propres travers sur autrui. C’est ainsi que le patient zéro (D. J. Trump) se promène avec à la main, une Bible à l’envers, qu’il se perçoit complètement à l’opposé de ce qu’il est en réalité et qu’il attribue tous ses défauts et erreurs aux autres. S’il avait su lire correctement le Grand Livre qu’il brandit, il aurait peut-être compris la leçon de la poutre dans l’œil 🤪

    1. Haïku dit :

      Igreck
      Fort bien dit !!

  32. Toile dit :

    Et si les astres donnaient aux ripoux les armes pour mener à terme une destitution de Biden, bien c’est la vice présidente qui assumerait le reste du terme, non ? Faque, outre l’infamie de la chose, ce Mc Carthy ne fait que se mettre en lumière, lumière de frigo la porte fermée. Mais faut être culotté en s’il vous plait pour avoir cette pensée. Le dire publiquement, c’est tout simplement affiché ta stupidité. La chose ne s’arrange pas avec « président du monde libre ». C’est vrai que le monde libre s’étend et s’achève entre le Pacifique et l’Atlantique et entre le Canada et le Mexique.

  33. Charlot dit :

    Je t’empêche, tu m’empêches, ils sont lassant les américains. Comment pourrait-on les empêcher de nous emmer……. avec leurs enfantillages? Un moment donné, on en a ras-le-bol!

  34. _cameleon_ dit :

    « … président du monde libre … »

    Il voulait sans doute parler de la commune voisine de Mont Cuq, i.e. Mont de Libre …

    Aussi je lui propose de visiter Mont Cuq:

    France 2 – GZH – Montcuq – Laurent Artufel

    1. Haïku dit :

      cameleon
      Bon rappel !! 😂🤣

    2. Toile dit :

      Mon grand père paternel y est allé, curieux d’y découvrir ses racines. Assis dans un restaurant, la serveuse lui demande nonchalamment «monsieur veut il avec cela de la moutarde de mont cuq? ». L’expression et le rire sont restés dans la famille, moins pour grand père qui sur le coup fut insulté.

      1. Haïku dit :

        Toile
        Succulent récit ! 😉👌

    3. Helene dit :

      Dans le pays du monde libre, on passe des lois pour restreindre le droit de vote 🧐

      1. Haïku dit :

        @Helene
        Une citation pour vous:

        « Finalement, la démocratie est un système très surfait.
        Après le permis de pêche et le permis de chasse, il faudrait instituer le permis de vote. »
        (Guy Bedos)…

  35. _cameleon_ dit :

    « Dans le pays du ‘monde libre’ ce ne sont pas tous les humains qui ont le privilège d’être traités comme du monde. »
    Caméléon ’21

    1. Helene dit :

      Si je comprends bien, il y a des + libres et des – libres.
      Quand un + libre rencontre un – libre, il n’y a plus de liberté au pays du monde libre. It is what it is !

  36. Christian dit :

    Dans une monde où tout le monde est d’accord pour dire qu’une action militaire (débuté par un prédécesseur) qui a couté 13 vie militaires américaines mérite la destitution, est-ce que tous les président américain qui ont déclenché des guerres où ont participés à des guerres déclenché par un prédécesseur mérite la destitution ? Est-ce que fait d’avoir ignoré, minimisé et lancé de la désinformation sur un virus ayant fait plus de 600 000 victimes américaines mérite une peine plus sévère encore ? Plu sérieusement, est-ce que les conséquences du trumpiste sera d’automatiquement chercher un motif de destitution lors d’une prochaine majorité ?

  37. Alexander dit :

    À ce compte, Trump aurait pu être impeaché pour sa gestion criminelle de la COVID.

    On parle de centaines de milliers de morts inutiles dues à la négligence de son président et ses sbires.

    Facile à compter, on fait une règle de trois avec les statistiques de décès des pays qui en ont fait une gestion moins conne et on compare. Être un peu sadique, je comparerais juste le Canada et les EU; les écarts de mortalité per capita sont effarants.

    Est-ce qu’on a impeaché W. Bush pour ne pas avoir prévu le 11 septembre?

    Les républicains en place sont d’une effarante stupidité.

  38. galgator dit :

    Je me rappelle que Trump a laissé tombé COMPLÈTEMENT les kurdes en Syrie face au Turque et Daesh.
    Les républicains sont hypocrites et ne cherche qu’une raison pour redonner la monnaie face à 2 tentatives de destitution de leur clown orange. Ils m’écœurent !

  39. jeanfrancoiscouture dit :

    L’Impeachment est en voie de devenir un banal instrument que les perdants pourront utiliser pour contrer la volonté populaire après une élection présidentielle.
    Si on ajoute à cela la procédure dite de «recall» qui peut viser tout type d’élus d’état ou d’entités locales. C’est par cette procédure que le gouverneur de la Californie pourrait perdre son siège le mardi 14 septembre prochain. C’est d’ailleurs en vertu de cette procédure qu’Arnold Schwarzenegger est devenu gouverneur de cet état en 2003.**

    La démocratie aux USA est décidément bien aléatoire, voire en danger, surtout en des mains aussi peu scrupuleuses que celles des républicains trumpistes.

    **«In some states, state legislators and other state or local elected officials may be removed from office before the expiration of their established terms not only by action of the legislature itself through an expulsion (or for executive officers, through an « impeachment » and conviction by the legislature), but also by the voters through a « recall » election procedure.»

    https://www.everycrsreport.com/reports/RL30016.html

    1. Haïku dit :

      Analyse très à point de votre part ! 👌

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :