Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

5,4% : taux d’augmentation des prix à la consommation aux États-Unis en juillet, par rapport au même mois l’an dernier. Très proche des attentes, ce chiffre a rassuré les investisseurs, qui craignent une poussée trop forte de l’inflation.

En rythme séquentiel, l’inflation a augmenté de 0,5% en juillet aux États-Unis, après une hausse de 0,9% en juin, d’après les données du département du Travail. De commenter Selma Shah, stratège en chef chez Principal Global Investors : « Les données d’aujourd’hui devraient contribuer à apaiser les craintes des investisseurs que la Fed soit trop complaisante face aux pressions inflationnistes.»

(Photo Getty Images)

25 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Haïku dit :

    « Ce qu’il y a de bien avec l’inflation, c’est que,
    quand on va au supermarché avec vingt dollars, on en ressort plus vite qu’il y a un an. »
    (A. Cammarota).

    1. kelvinator dit :

      Ça dépend du panier de commodités qu’on achète!! 😉

  2. kelvinator dit :

    Pendant ce temps, le Venezuela retranche 6 zéros de sa monnaie à cause de l’inflation qui a augmenter de 2,575% cette année!! Les billets valent soudainement plus cher!!!

  3. Achalante dit :

    Mais est-ce que les salaires suivent?

    1. Le salaire minimun n’ont pas changer depuis un éternité dans plusieurs états.
      Plusieurs ont besoin d’avoir deux travail pour pouvoir arriver a la fin du mois…

      Pour résumer, au US, les riches sont de plus en plus riche, et les pauvres de plus en plus pauvre.

      Je me rapelle que les reduction de taxe de l’abominable pour les pauvres avait été absorbé par l’inflation dans le temps… et que c’était une reduction temporaire (versus la reduction pour les riches qui est permanente).
      Donc, juste pour ce point la, quand la reduction temporaire arriveras a terme, les pauvre seront plus pauvres.

    2. gl000001 dit :

      Les salaires suivent mais ils sont très loin en arrière !!!

      Uma Thurman’s joke in Pulp Fiction:

      « Three tomatoes are walkin’ down the street.
      Papa Tomato, Mama Tomato and Baby Tomato.
      Baby Tomato starts lagging behind, and Papa Tomato gets really angry.
      Goes back and squishes him and says: « Ketchup. Ketchup. »

      1. Haïku dit :

        😉👌 !!!

    3. chicpourtout dit :

      Ça, c’est moins sûr…

    4. M.Rustik dit :

      @Achalante, une question qui demanderait un mémoire pour y répondre.
      Dans la cueillette et la vente des tomates par exemple, les salaires sont une des principales sources de l’inflation. Les coûts de transports aussi.
      Dans la fabrication des batteries de voitures électriques, ce seront probablement les matières premières qui seront à la source de l’inflation.

      Récemment j’ai lu un mémoire d’un étudiant de l’UQAM une question de ce type, et sa conclusion était claire que l’augmentation des salaires étaient un moteur important de l’inflation, mais que cette augmentation était souvent accompagnée d’une augmentation dans la dispersions des revenus, i.e. que les pauvres ne suivaient pas. Pas juste en question de % d’augmentation, mais de pouvoir d’achat et de « qualité économique de vie ».

      Par exemple, 3% d’augmentation sur un pauvre qui cueille des tomates fera augmenter le prix des tomates de 2% par exemple (haut impact des salaires dans le prix), et l’augmentation de 3% du salaire du mineur va faire augmenter le prix des batteries de 0.5% (petit impact du salaire dans ce produit). Comme le salaire du pauvre est moindre que celui du mineur, son 3% vaut moins. Tout augmente, mais en valeur nominale le pauvre perd de son pouvoir d’achat… et pour le rendre encore plus pauvre, ce sont les denrées pour lesquelles il utilise l’essentiel de son revenu (alimentation, logement, sécurité, etc) qui au final augmente plus vite que son revenus après impôt. Pire encore, comme le plus riche a plus d’argent, il dépense plus et pousse les prix à la hausse (permettant aux vendeurs d’avoir une plus grosse marge de profit).

      On s’en sort comment? Je n’ai pas encore vu de solution magique.

  4. Pierre S. dit :

    ————-

    HS …

    Cuomo doit démissionner face aux grâves accusations qui planent contre lui. C’est la chose à faire …

    Mais un cave de R De Santis lui il demeure bien en poste malgré une gestion absolument désastreuse de la COVID qui a probablement couté la vie à plusieurs milliers de Floridiens. Il a incité les floridiens à contrevenir aux consignes sanitaire de façon direct , pratiquement de la négligence criminelle.

    Mais bon, lui c’est ce les pourritures républicaines considèrent comme un patriote.

    1. Haïku dit :

      Pierre S.
      Très bon point ! 👌

    2. De Santis a été élus par le Floridien, et les Floridiens ils l’aiment! et c’est ce qu’ils veulent.

      1. lanaudoise dit :

        Résultats de l’élection de 2016 de ce génie: Results

        Initial election-night results had DeSantis winning by nearly 100,000 votes, and Gillum conceded.[50] Gillum took back his concession after late-counted ballots brought the race within less than 34,000 votes, a margin of 0.4%. The close margin required an automatic machine recount of the ballots.[51]

        A machine recount in three statewide contests (governor, U.S. senator, and agriculture commissioner) began with a November 15 deadline. Although three counties missed the deadline, it was not extended.[52][53] DeSantis was confirmed as the winner and Gillum conceded on November 17.[54]

        Faut vraiment qu’Il fasse dans la suppression de votes… Surtout qu’il va avoir perdu des électeurs. Comme ce populaire animateur de radio complotiste. https://www.huffpost.com/entry/dick-farrel-newsmax-right-wing-scamdemic-dies-of-covid_n_610f50d3e4b041dfbaaabac6
        Et une couple de ses auditeurs, j’imagine.

      2. Benton Fraser dit :

        Effectivement, ils l’aiment a s’en rendre malade.. et même mourir pour lui! (ou à cause de lui!)

    3. InfoPhile dit :

      C’est assurément de la négligence criminelle ayant causé des milliers de morts.

    4. Madalton dit :

      Abbott n’est pas mieux au Texas. Aucune mesure sanitaire et il demande de l’aide de personnel médical de d’autres États car les hôpitaux du Texas débordent de gens infectés de la COVID. Fuc*ing Moron.

      1. Benton Fraser dit :

        Ce n’est pas la première fois…

        Le Texas avait annulé tous les ententes d’électricité avec les autres états… et demande par la suite de l’aider lorsqu’il y au une panne générale!

  5. Toile dit :

    Je sais pas pour vous mais quand je vais à l’épicerie à 60% du temps je ressors sans l’item voulu pour lequel j’y allais spécifiquement. Le tout pour $70 le petit sac. Vaut mieux que je ne parle pas du $30 hebdomadaire que ma mère avait dans les années 65-70 pour une famille de 6. Vrai que ca gagnait pas non plus $100 de la semaine. Il me semble que les prix ont montés mais chose certaine pas mes revenus. Mais tout le monde sait qu’on réussit très bien avec un montant de 75.00 ! ( dixit un certain politicien québécois)

    1. chicpourtout dit :

      Ahh oui…
      Le fameux « Faire son épicerie avec 75$ pour 4 personnes »….!!! C’était M.Couillard en septembre 2018. Cette épicerie, je crois que c’était pour une semaine. Il ne doit pas aller à l’épicerie trop souvent, ni cuisiner…

      Imaginez comment les plus pauvres font maintenant (75$ x4= 300$) à cela s’ajoute le loyer. Un loyer décent à Montréal c’est rendu combien? 1,500$ au moins?
      La sécurité du revenu donne combien mensuellement?
      Alors faites le décompte. Atterrir dans la pauvreté, c’est ne plus en sortir et à coup sûr, ne pas manger à satiété.

      On devrait faire l’expérience et mettre un Ministre, un mois à ce régime. A cela on ajouterait toutes les démarches d’emploi à faire, les frais de métro, de buanderie, etc. La bonne gestion du stress et de l’incertitude.
      Patrick Lagacé pourrait faire un bon topo sur le sujet et faire une émission spéciale « Comment aider « nos pauvres, à sortir du pétrin »… Le tout commandité par Jean Coutu. L’expérience du 75$ par semaine de nourriture pourrait être tentée… 🧐

      Nos politiciens ne savent absolument pas quoi dire devant la précarité et l’appauvrissement. Ils savent encore moins quoi dire à ces gens que l’on tourne en ridicule.

      1. Guy LB dit :

        @ chicpourtout : 👌 Quelle bonne idée!
        Reste à trouver une oreille prête à l’entendre et, mieux, à la mettre en application. Perso, j’aimerais bien pouvoir forcer au moins un politicien à apprendre, littéralement, sur le tas. Si je pouvais choisir, je confierais la tâche à M. Legault — il me semble le plus déconnecté des déconnectés. —, et je l’y astreindrais pour un mois de 31 jours (de préférence, en hiver) avec obligation de produire un rapport écrit détaillé. Il me semble que tout le monde y gagnerait.

    2. M.Rustik dit :

      @Toile, trop vrai. C’est que l’inflation globalement est pour un panier qui contient plein de choses que je ne consomme pas!
      (je pense que les produits du tabac font toujours parti du calcul!)

      Pour ma part, l’inflation depuis 3-4 ans me frappe au moins au double de ce qui est annoncé. J’ai fait l’exercice moi-même avec mes coûts spécifiques, et 80% de mes dépenses étaient sur des trucs qui ont plus que 4-5% d’augmentation annuellement sur cette période. Alors, même il y a deux ans, quand s’était supposé bas comme inflation, ce ne l’était pas pour moi!

  6. gl000001 dit :

    Lorsque le pouvoir d’achat diminue, les achats diminuent aussi.
    « ce chiffre a rassuré les investisseurs »
    Et Tarzan est heureux !!!

  7. Loufaf dit :

    En tout cas, les reps ne pourront pas accuser l’ administration Biden d’ être responsable d’ une inflation galopante.Et avec les plans d’ infrastructures et le projet de loi pour améliorer la vie du peuple sur le plan social, on éloigne la candidature du gros fêlé pour 2024.

  8. Pierre S. dit :

    ———

    Ils vont trouver le tour d’accuser Biden de tout et de rien même si on sais tous qu’il va faire comme Obama et passer la totalité de son mandat a ramasser la merde d’une affreuse présidence républicaine corrompu et incompétente.

  9. citoyen dit :

    à 6% d’inflation comme assurance, 60% d’inflation doit représenter une poussée trop forte.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :