Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Sans grande surprise, Joe Biden a mis fin aux pourparlers avec un groupe de sénateurs républicains sur son plan d’investissements dans les infrastructures, ses interlocuteurs refusant d’augmenter leur offre de façon importante ou de présenter une solution de financement crédible. La balle est maintenant dans le camp des sénateurs démocrates, qui tenteront un ultime effort pour obtenir une entente bipartite tout en se préparant à faire cavalier seul.

Le chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer a indiqué que les négociations avec les républicains se dérouleront parallèlement avec la procédure dite de réconciliation budgétaire. Cette procédure a déjà permis aux démocrates d’adopter un plan de relance économique de 1 900 milliards de dollars sans l’appui d’un seul républicain. Bernie Sanders est déjà à pied d’oeuvre.

«Compte tenu des crises auxquelles nous sommes confrontés, la proposition républicaine est totalement inadéquate, et nous devons aller de l’avant», a déclaré le sénateur du Vermont à NBC News, ajoutant que le plan du GOP n’aborde pas plusieurs questions cruciales, dont le changement climatique.

Au Sénat, les négociations bipartites sont menées par un groupe d’environ 20 sénateurs modérés, dont Joe Manchin et Kyrsten Sinema chez les démocrates, et Mitt Romney et Rob Portman chez les républicains. Levez la main si vous pensez qu’elles seront couronnées de succès.

(Photo Getty Images)

36 réflexions sur “Infrastructures : Biden met fin aux négociations avec les républicains

  1. NStrider dit :

    Bonne chance à Biden. Manchin s’est déjà prononcé contre.

    https://news.yahoo.com/manchin-cautions-against-passing-infrastructure-003517203.html

  2. jaylowblow dit :

    Manchin négocie pour le camp démocrate? Je crois qu’il s’est trompé de côté de table.

  3. gl000001 dit :

    J’ai posé la question hier : Manchin supportait qui lors de l’investiture démocrate ? Quelqu’un d’autre que Biden ? Il se venge ou quoi ?

  4. Carl Poulin dit :

    Ce pays est rendu ingouvernable de façon rationnelle avec leur foutue constitution d’une autre époque lointaine et c’est cela qui va le mener à sa perte. Et cela juste pour satisfaire les intérêts égoïstes de plusieurs politiciens et de leurs pimp-souteneurs de fausses réalités économiques qui n’ont vraiment rien à voir avec la réalité des vrais enjeux de la « P’tite Bleue ». FUCK YOU GOP-SUCKERS!

  5. Stéphane dit :

    Voilà. On va faire du surplace pendant les deux prochaines années, ensuite on va reculer pendant quelques années!

    1. kintouai dit :

      En fait, il ne reste que 6 mois à ti-Joe pour faire avancer les choses. Après c’est la campagne de mi-mandat, où rien ne bouge.

      Puis, après l’élection de mi-mandat, où il est fort possible que les salopards de républicons reprennent la majorité au Sénat (sinon, dans les deux chambres), ce sera encore pire que maintenant. « Avancez en arrière », comme disaient nos chauffeurs d’autobus.

      Et en 2024, comme je l’ai lu quelque part, les républicons qui régneront sans doute (au niveau aussi bien législatif qu’exécutif) dans la majorité des législatures d’État, refuseront de valider les résultats si les démocrates emportent la présidence.

      Le 6 janvier dernier n’était qu’une répétition. Le vrai coup d’État aura lieu « sous son oeil » (et sous les yeux éberlués des imbéciles d’Amaricains, qui n’auront rien vu venir), fin 2024 ou début 2025.

  6. Loufaf dit :

    Biden doit aller de l’ avant et oublier les républicains, dont le seul mandat est de faire obstruction à toute demande démocrate.
    Je ne lève pas la main pour les négociations bipartites.

  7. Igreck dit :

    Fini le niaisage ⁉️Il était temps❗️Les Démocrates ont joué tellement de fois dans ce mauvais film 🍿 ⁉️Go ahead comme disent nos cousins Français.

  8. Anne-Marie dit :

    Je garde ma main bien basse. J’ai cru comprendre qu’aux États-Unis quand un partie est au pouvoir, il doit faire tout tout seul, car l’autre est systématiquement contre. Il n’y a rien pour le peuple dans la politique américaine, et surtout pas chez le GOP.

    1. gl000001 dit :

      Si les républicains étaient au pouvoir, ils voteraient probablement un plan de relance semblable mais pour favoriser leurs amis comme ils ont fait avec t****. Et ils seraient bien contents.
      Il faudra voir si les démocrates favorisent leurs amis. Mais je ne crois pas. Ils ont des gens en place plus compétents que Jarhead !!!

      1. Madalton dit :

        Trump a proposé un plan pour les infrastructures pour 1 billion (trillion en anglais), soit 1000 milliards mais ça n’a pas passé au sénat.

        Il a pigé 3,8 milliards du budget du Pentagone voté par le congrès pour construire son mur. Les démocrates ont remis l’argent au Pentagone.

  9. marie4poches4 dit :

    Manchin s’opposera à tout, c’est un vendu !!

    « Joe Manchin Is Opposing Big Parts of Biden’s Agenda as the Koch Network Pressures Him »

    « It then lists all of the items Manchin has promised to oppose, including the idea of eliminating the filibuster, the For the People Act and packing the Supreme Court. It then shows everything the group believes Manchin should oppose, including Biden’s infrastructure plan and the union-friendly PRO Act. »

    https://www.nbcnewyork.com/news/business/money-report/joe-manchin-is-opposing-big-parts-of-bidens-agenda-as-the-koch-network-pressures-him/3095724/

  10. Daniel Legault dit :

    Biden utilise toujours la même stratégie: Il négocie avec les républicains, fait de bonnes concession. Mais devant le manque de bonne foi des républicains, il annule les négociations et agit seul.

    Les gens raisonnables vont finir par voter démocrate et abandonner les républicains.d

  11. chrstianb dit :

    Dites, est-ce que ça vous dérange si je laisse mes mains dans mes poches?

    1. Vaut mieux être manchot qu’être manipulé (au sens le plus étymologique possible).

    2. gigido66 dit :

      Moi, je suis assise dessus…

  12. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 20:16

    ‘« Joe Manchin Is Opposing Big Parts of Biden’s Agenda as the Koch Network Pressures Him »’

    Ouais, j’ai entendu parler de cette relation en Joe Manchin et le Koch Network il y a une couple de jours.

    Levez la main si vous pensez que le Koch Network se soucie de Monsieur et Madame Tout le monde. On ne veut pas de l’abolition du filibuster et d’une quelconque loi pour réformer le vote aux Etats-Unis; on ne veut qu’une chose, que rien ne change pour notre PROPRE petit bonheur.

    D’ailleurs, on travaille fort de leur côté pour forcer les locataires à quitter leur logement – à cause de la pandémie – pour les remplacer par des locataires plus payants. La misère du petit peuple, ces gens en raffole 🤮.

  13. Apocalypse dit :

    Joe Manchin négocie pour les démocrates, sérieusement?

    On serait tout aussi avancé si on avait demandé à Mitch McConnell de négocier pour les démocrates.

    Il y a des jours où j’ai bien de la misère à suivre la logique de Joe Biden, si logique il y a… 🤔

    1. gl000001 dit :

      Biden sait avec certitude qu’avec lui ça ne passera pas. Donc il pourra faire son truc après avoir fait un semblant d’effort. Il pourra dire qu’il a essayé le bipartisme. Peut-être que ça va amadouer (un peu) Manchin. Il l’aura peut-être à l’usure. C’est mieux que rien essayer !

    2. Madalton dit :

      En parlant de McTurtle, il ne voit pas la nécessité de voter sur le Voting right Act parce qu’il n’y a pas de menaces contre le droit de vote car c’est illégal de faire de la discrimination sur le droit de vote sur la base de la race.

      https://www.politicususa.com/2021/06/08/mitch-mcconnell-opposes-voting-rights-act.html

      1. gl000001 dit :

        Ca, c’est être arrogant en ta… Les bajoues et le peau molle du cou doivent lui sauter en maudit quand il repense à ce qu’il vient de dire. Ca rit une tortue ?

      2. Igreck dit :

        Je ne sais pas si ça peut rire mais c’est laid en m***it 🤣

  14. Ziggy9361 dit :

    Joe Manchin a plus de chance de revenir enceinte que de négocier un entente avec le futur père de son bébé Mitt Romney.

  15. Dekessey dit :

    Pourquoi négocier avec un parti dont 126 membres ont voté contre la légitimité des élections?
    Pourquoi négocier avec un parti quand leur porte-parole a clairement dit qu’il était en mission pour bloquer ce gouvernement?
    Pourquoi négocier avec un parti refusant de créer un commission d’enquête sur les événements qui ont menacé la démocratie et la vie des élus?
    Pourquoi négocier avec un parti qui encense les complotistes dans ses rangs?

    1. Igreck dit :

      En effet, POUR-QUOI Diable❓😡

    2. POLITICON dit :

      C’est bien vrai ce que vous dites. Pourquoi négocier? Pour la paix, certainement!

  16. Haïku dit :

    RE: « Biden met fin aux négotiations avec les républicains »(billet).
    ———-
    « Avant de négocier avec le loup, mets-lui une muselière. »(V. Butulescu).

  17. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 20:53

    ‘Biden sait avec certitude qu’avec lui ça ne passera pas.’

    Même avec une intervention divine, ça ne passerait pas! 🤦‍♂️

    De temps en temps, je jette un coup d’oeil sur les vidéos de Ben Shapiro et ‘The Rubin Report’, c’est hallucinant; il n’y a absolument rien de rien qui est acceptable qui vient des démocrates.

    Qu’on ne soit pas d’accord sur un certain nombre choses, ça irait – c’est ce que nous avons au Canada – mais là, c’est absolument rien. Comment voulez-vous qu’un pays fonctionne avec deux partis aux antipodes; justement, ça ne fonctionne PAS, mais pas du tout.

    1. Igreck dit :

      Vous avez le bon MOT pour décrire parfaitement le MAUX ❗️

    2. philippe deslauriers dit :

      surtout quand tu as 40% des ripous qui représentent 25% de la population qui s’amuse a bloquer (filibuster) ce que 65% de la population veut.

  18. philippe deslauriers dit :

    Tant que les démocrates ne s’attaquerons pas au mesure socialiste du pays rien ne changeras.
    Qu’il arrete la redistribution des taxes (les etats pauvre/ripous recoivent plus que ce qu’ils donnent).
    et qu’ils mettent fin a l’aca, laisser les état qui le veulent gérer ca si il en veulent d’un.

    Les états qui seront fortement touché sont les Ripous.
    Et jamais un ripous ne mettra en place un ACA dans sont états. Les gens devront voter democrate pour avoir un systeme de santé universel.

    1. POLITICON dit :

      Très pertinent ce que vous écrivez. L’État fédéral n’a plus sa place aux USA puisque chaque État décide ce qu’il veut anyway. On l’a vu pendant la pandémie. Vote démocrate et t’aura la santé. Bon plan!

  19. POLITICON dit :

    La situation politique des USA est affreuse. Le comportement du GOP au Congrès et spécialement au Sénat, est la pire chose qui puisse arriver à un pays dont le pouvoir de gouverner est bipartite. Les délinquants républicains obstruent les canaux qui donneraient la chance de reconstruire les infrastructures, réaménager l’équilibre entre les riches et les pauvres, couvrir des services comme le collège gratuit. Dans le coeur de Mitch, de Lindsay Graham et beaucoup de Trumpistes les riches n’ont pas à payer pour les pauvres. Le pays qui habite le plus de millionnaires et de milliardaires au monde est pris au piège par ses propres institutions. Ce n’est pas la présidence qui décide de tout, c’est le Sénat temps et aussi longtemps que Mitch et ses sbires y seront pour occuper la barre du capitaine. S’il reste une chose que le citoyen doit faire aux élections de mi-mandat, c’est sortir Mitch et sa gagne. Les démocrates ont sorti le chien hors de la Maison, il reste à évacuer les puces qui squattent les divans, le tapis etc.

    1. kintouai dit :

      👍👍👍

  20. Gilles Morissette dit :

    Le président Biden n’avait plus le choix de mettre fin aux négociations avec les « Répugnants ».

    Ceux-ci lui demandaient de faire des concessions mais refusaient obstinément d’offrir une contrepartie.

    Plusieurs Démocrates trouvaient d’ailleurs que l’administration Biden avait fait beaucoup trop de concessions pour obtennir finalement pas grand chose.

    Le président a compris le message.

    Il a déjà connu ce genre de blocage sous la présidence d’Obama et maintenant qu’il est celui qui dirige le navire, il ne fera pas les mêmes erreurs que son ex-patron.

    Il sait qu’il n’ a rien à attendre de gens qui sont, au départ, de mauvaise foi.

    Quant aux discussions bipartites entre des sénateurs dit « modérés », je suis convaincu qu’elles ne donneront RIEN.

    Vaut mieux que les Démocrates se préparent à faire cavalier seul et à aller de l’avant avec la « réconciliation budgétaire ».

    Comme on dit: « Il est temps d’arrêter de niaiser avec le puck ».

    Il est temps d’AGIR

  21. Amazonia dit :

    HS

    J’ai une petite larme sur la pommette. Elle remonte après la gifle administrée injustement à Macron par un inconnu.

    Quel monde d’ingrats!

Répondre à Carl Poulin Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :