Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Liz Cheney mène une croisade contre Donald Trump et son grand mensonge sur l’élection présidentielle de 2020. Mais la représentante républicaine du Wyoming n’est pas pour autant elle-même à l’abri du mensonge. Interrogée par le journaliste d’Axios Jonathan Swan à savoir si elle voyait un lien entre les fausses allégations de l’ancien président et la vague des lois électorales adoptées dans plusieurs États dominés par des républicains, elle a répondu par la négative.

«Je pense que vous devez examiner les spécificités de chacun de ces efforts», a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : «Je pense que tout le monde devrait vouloir une situation et un système où les personnes qui devraient pouvoir voter et avoir le droit de vote peuvent voter et les personnes qui ne le peuvent pas ne devraient pas le faire.»

Aux yeux de leurs critiques, les nouvelles lois électorales ont été adoptées au nom d’une lutte à une fraude inexistante pour réduire l’accès au vote des électeurs les plus susceptibles de voter pour le Parti démocrate. Or, selon Liz Cheney, il ne faudrait voir qu’une coïncidence entre l’adoption de ces lois et le grand mensonge de Donald Trump. Appelons ça un petit mensonge.

(Photo capture d’écran)


64 réflexions sur “Le petit mensonge de Liz Cheney

  1. simonolivier dit :

    Quand elle dit « et les personnes qui ne le peuvent pas ne devraient pas le faire », de qui parle-t-elle? Des non blancs? Des gens qui votent démocrates?

    1. Madalton dit :

      De tous les républicains qui ont fraudé comme celui qui a fait voter sa mère décédée et l’autre, sa femme décédée. La plupart du temps, ce genre de fraude sont l’œuvre de républicains.

  2. Mouski dit :

    Mais, ils sont gangrenés des pieds à la tête ces républicains. Chaque journée m’apporte son lot de confirmations que ce parti est pourrit jusqu’à la moelle. Il ne faut surtout pas se laisser aveugler par cette madame qui est la fille de qui dont?

  3. papitibi dit :

    Petit mensonge?
    J’y vois d’abord une forme d’aveuglement idéologique et de stratégie pro-répu; la Liz, elle est d’abord une ultra-conservatrice et je n’oublie de quel manipulateur elle est la fille… Et je n’ignore pas le nom du Parti qui attire les votes des ceuses que toutes ces législations visent à empêcher d’aller voter.

    Cela dit, un p’tit mensonge pour occulter le tout, pourquoi pas?

  4. Loufaf dit :

    Elle dénonce la fraude électorale massive des dernières élections, donc le système électoral a fonctionné et sans tricherie.
    De l’ autre côté, elle ne dénonce pas les lois qui restreignent le droit de vote .
    Elle est où la cohérence dans.ses propos!!

  5. lechatderuelle dit :

    Elle déteste machin, mais elle veut bien que le parti garde ses avantages sur les démocrates….

    un pays qui donne des leçons à gauche et à droite tout en étant un des pires pays, sinon le pire des pays industrialisés pour le respect de la démocratie …. voilà les USA….

    Quelle est la définition de Liz Cheney à propos de « ces gens qui n’ont pas le droit de vote aux USA »…

    la solution n’est-elle pas de tout faire pour que tous puissent voter ??

    Trouve-t-elle normal que des citoyens USA, adultes ne puissent voter simplement à cause de la couleur de leur peau??

    ça doit être gênant de se présenter comme étant membre du parti républicain…. tout ce qu’ils font est mauvais depuis deux décennies… tout.

  6. Gilles Morissette dit :

    Un « petit mensonge » qu’on est bien prêt à ne pas lui en tenir rigueur, tenant compte qu’elle est une des rares élus républicains à ne pas s’être prosterné devant LA CHOSE.

    Ceci dit, il faut être de mauvaise foi pour ne pas voir de liens entre ces lois iniques, anti-démocratiques et le BIG LIE proféré par « DiaperDon » et répété par sa secte d’adorateurs.

    Le mensonge fait partie de l’ADN des politiciens peu importe le parti et l’idéologie.

    Bienvenue dans la vrai vie.

  7. papitibi dit :

    …à savoir si elle voyait un lien entre les fausses allégations de l’ancien président et la vague des lois électorales adoptées dans plusieurs États dominés par des républicains… – extrait du billet

    Ouin. Si ce lien-là elle ne le voit pas, alors comment a-t-elle pu observer un lien entre les invitations incendiaires du Donald le 6 janvier et l’assaut sur le Capitole?

    Cohérence, ma’am Liz?
    À mes yeux à moi, c’est de l’IN-CO-HÉ-RENCE aussi crasse que grasse!

  8. InfoPhile dit :

    C’est qu’après tout, il y a des limites à se mettre à dos les gens de son parti.

    Ce n’est donc pas un mensonge; c’est au pire une lecture ajustée de faits troublants. La morale ? Il faut savoir s’ajuster … Quand mêêêêêêême ! …

    Finalement, une grande plutôt petite démocrate républicaine.

  9. Benton Fraser dit :

    La vérité dans plusieurs états républicains c’est que ceux qui ont le droit de le faire ne peuvent pas… et que les républicains veulent simplement « légaliser » ceux qui ont le droit et qui ne peuvent pas en enlevant ce droit!

    Pour le reste, comment expliquer que l’on ne peut pas donner de l’eau a ceux qui font la file parce qu’il ont le droit de vote?!?!?!

    Est-ce normal que les comtés à majorité républicaine ont beaucoup plus de « pool » pour voter que les comtés à majorité démocrate ou simplement à majorité noir et leur imposer de longues files d’attentes tout en bannissant la charité chrétienne de venir en aide aux personnes en attentes dans la file ?

    Sans compter que l’on retire de la liste électorale automatiquement les gens qui n’ont pas votés depuis deux élections. Étant tenu par le fédéral de les aviser qu’ils ont été retirés de la liste, envoie l’avertissement a une mauvaise adresse et même une fois avisée, la personne doit faire les démarches elle-même pour se réinscrire dans la liste, démarche qu’elle doit effectuer… dans un autre comté, sachant que les afro-américains n’ont pas la même mobilité pour se déplacer.

    Et je ne parle pas du « gerrymandering »!!!

    1. xnicden dit :

      C’est certainement un hasard si au Texas, la nouvelle répartition des bureaux de votes proposée par les républicaibs varie selon la composition ethnique de la population.

      https://twitter.com/maddow/status/1396906228337553414?s=19

      1. 430a dit :

        Un divin hasard.

  10. Benton Fraser dit :

    Il ne faut pas oublier que Liz Cheney est avant tout républicaine, un parti qui pratique le culte du mensonge éhonté depuis Nixon….

  11. POLITICON dit :

    Ce n’est pas un mensonge, c’est une volonté d’ostraciser, d’occulter le vote des minorités afin de positionner leur orientation politique pour représenter les américains de souche, les blancs principalement. Pour le GOP, un américain c’est un blanc avec un gun, entourer du drapeau étoilé qu’il soit USA ou confédéré. Puisque les grandes villes votent démocrate, les républicains doivent gagner l’électorat des fonds de rang. Mais c’est terminé pour eux, il ne reste que quelques bastions voués à la disparition dans les années à venir. D’ailleurs, la raison pour laquelle la Floride est républicaine, c’est parce qu’il y a plus de riches, de têtes grises. Ces personnes plus âgées ne veulent pas de changement et ils votent en conséquence. Peur de se voir détrousser par les démocrates socialistes. L’argent ne se partage pas dans la mentalité républicaine, c’est bien connu.

  12. « Je n’approuve pas une fausse fraude, par contre j’en appuierais une vraie, »

    1. Haïku dit :

      @Richard Desrochers
      Votre commentaire est criant de vérité !! 👏👏👏

  13. constella1 dit :

    Ne pas voir le lien entre ces lois qui renient le droit de vote à une partie des citoyens de ces différents états c’est simplement de l’aveuglement volontaire et elle le sait très bien
    Elle ne conçoit pas sa vie politique en dehors des aberrations du parti républicain même d’aujourd’hui et elle n’est pas la fille de ce père sans en garder l’ADN
    Ce parti qui l’a destitué
    Elle est donc bien ancré malgré tout dans le schéma que l’on connaît de.ce parti

  14. Jean Létourneau dit :

    Petit mensonge !
    Vous faites dans l’euphémisme, monsieur Hétu !

    Des déclarations plein de calculs politiques.
    Rappelons que trop de calculs ça fait travailler les reins.
    Mais pour moi les repus-pis-pleins c’est une « gang » de zéros qui s’entourent de zéros.
    En somme, c’est travailler avec des riens ! Et ça fait rien travailler…

    1. treblig dit :

      Au Québec, aux élections générales de 2018, 66,4 % des électeurs inscrits ont exercé leur droit de vote. Il s’agit d’une diminution de 5 % par rapport au taux de 71,4 % aux élections de 2014. En moyenne, le taux de participation se situe au Québec à environ 70% depuis plusieurs décennies. Le directeur général des élections se dit déçu. Le taux de participation du Canada en 2019 est identique à celui du Québec (66%).

      Aux États-Unis en 2020, 66 % de la population a voté en hausse de 7% par rapport aux présidentielles de 2016 (59%). Un record de participation absolu. Record que les républicains n’aiment pas puisque 81 millions de voteurs ont choisis les démocrates. Soulignons, qu’aux midterms, le taux de participation baisse en deçà de 50% habituellement ce qui favorise les républicains.

      1. Jean Létourneau dit :

        Merci !
        Bon résumé qui explique bien le raisonnement des répus-pis-pleins de restreindre le vote dans les états charnières (« swing states »).
        Je m’attends cependant à un ressac puisque leur stratégie est si grossière qu’elle risque d’attiser plusieurs émules de Stacy Abrams à prendre le relais dans ces états critiques.

  15. xnicden dit :

    Ce n’est pas la première fois que Liz Cheney trouve du bon dans quelque chose d’inacceptable.

    En effet, elle avait eu ces propos à l’émission de Larry King au sujet des birthers:

    … »this issue is people are uncomfortable with having, for the first time ever, I think, a president who seems so reluctant to defend the nation overseas. »

    (Il y a que les gens sont mal à l’aise d’avoir, pour la première fois, je pense, un président qui semble si peu disposé à défendre la nation à l’étranger.)

    https://talkingpointsmemo.com/dc/liz-cheney-birthers-are-concerned-about-president-not-defending-america

  16. steelgun dit :

    Il y avait pas mal de questions à lui poser pour la rendre inconfortable par exemple :

     » Mme Cheney, en quoi interdire de donner de quoi se sustenter aux gens qui font la queue pendant des heures pour voter fait progresser la démocratie et combat les présumées fraudes aux élections  »

    J’aurais aimé entendre sa réaction…

  17. Mario Dupuis dit :

    Elle rentre dans les rangs!

  18. leonard1625 dit :

    Je suis du même avis que InfoPhile. C’était une question piégée pour Mme Cheney et elle ne pouvait tout simplement pas répondre directement. Elle a plutôt répondu une plate évidence « les personnes qui devraient pouvoir voter et avoir le droit de vote peuvent voter et les personnes qui ne le peuvent pas ne devraient pas le faire »

    Cela me rappelle des comptes rendus journalistiques d’enquêtes du coroner qui titrent que l’accident mortel était évitable

  19. jeani dit :

    HS, ron desantis et l’art de descendre toujours un peu plus bas.

    Il a aussi peur de se faire bannir par Twitter

    https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2021-05-24/floride/ron-desantis-signe-une-loi-contre-la-censure-des-reseaux-sociaux.php

    1. Haïku dit :

      jeani
      Merci pour le lien.
      Je cite l’article:

      -« La loi SB 7072, qui entre en vigueur le 1er juillet, prévoit des amendes allant jusqu’à 250 000 dollars par jour pour les plateformes bloquant un candidat à un poste au niveau de l’État. »
      ———
      Ouache !! 😱

      1. Il y a pire.
        Le Michigan pense à poursuivre les fact-checkers qui dénoncent les mensonges des politiciens, sur simple plainte d’un politicien, et sans égards aux faits.

        *https://www.youtube.com/watch?v=uwzH5QbySpo

    2. leonard1625 dit :

      Cette loi sera évidemment contestée et espérons invalidée.

    3. jaylowblow dit :

      « Si les censeurs de la tech appliquent des règles de manière inégale, pour discriminer en faveur de l’idéologie dominante de la Silicon Valley, ils devront maintenant rendre des comptes » dit le sale rat d’égout qui signe des lois pour empêcher les électeurs démocrates d’aller voter. C’est vraiment ahurissant autant d’hypocrisie, ça dépasse les limites de l’imaginable.

      1. CBT dit :

        Voilà, DeSantis se croit le maître des réseaux sociaux, mais il ne peut pas bafouer les droits des médias privés en signant une loi abusive.

        Les candidats républicains n’ont qu’à choisir un autre mode de communication s’ils ne sont pas satisfaits de leur visibilité sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, cette même règle s’applique ici, monsieur Hétu peut juger les commentaires qu’il accepte de publier ou pas.

        «Quand on parle de liberté d’expression, un site n’est pas différent d’un journal: il a le droit fondamental de décider quel discours il va autoriser et quel discours il ne va pas autoriser sur sa plateforme», dit Corbin Barthold, du groupe TechFreedom.

    4. gl000001 dit :

      Les républicains qui sont a plat ventre devant le concept de la libre-entreprise !!! Edifiant !!

    5. Benton Fraser dit :

      Il devrait plutôt mettre ses efforts sur une loi contre le mensonge et la haine sur les réseaux sociaux!

      Mais non, cela serait une loi contre le GOP!!!!

  20. Jean Létourneau dit :

    Tiens pourquoi ne pas bannir tous les réseaux sociaux quelques mois avant les élections ?
    3 à 6 mois ça me semble raisonnable.
    Tant qu’à porter la bannière « Cancel », Hé !, Hé !

    1. Carl Poulin dit :

      @ Jean Létourneau
      Tant qu’à moi une très bonne partie des réseaux sociaux devrait être bannie jusqu’à ce que des mesures soient misent en place pour éviter les obscénités de tout genre qu’on y retrouve.

  21. gl000001 dit :

    Quelqu’un a dit « Pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’il font. »
    On pourrait paraphraser « Pardonnons-lui car elle ne sait pas qu’elle ment »

    1. Il me semble que ça devrait être « ne leur pardonne pas, car ils savent ce qu’ils disent. »

      1. gl000001 dit :

        Dans mon livre à moi, ça revient pas mal au même. Pardonner ou pas, eux vont s’auto-pardonner et, pour mon ami Haïku, trop d’auto-pardon rend sourd (à ce qu’ils disent).

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        Ouch !! 😉

  22. Carl Poulin dit :

    En décalage…
    Je ne peux pas croire qu’un pays aussi peuplé que la Chine ait développé un virus intentionnellement et qui soit mortel au détriment de sa propre nation et de autres. Ils étudient depuis longtemps toutes les formes de virus de type covid pour justement protéger leur population. L’accident de laboratoire me semble très plausible et si les autorités Chinoises ont mis du temps à réagir ce serait pour d’autres raisons concernant la vitesse de la vitalité dudit virus. Je ne crois pas qu’aucun pays qui se spécialise dans l’étude épidémiologique des virus aurait délibérément laissé se propager un tel fléau avec les résultantes sanitaires et économiques qui en découlent.

    1. Carl Poulin dit :

      …la vitesse de la viralité dudit virus…

      1. Je n’ai pas vérifié si « viralité » est mieux que « virulence » (quoique « virulence d’un virus » choque un peu l’oreille), mais c’est mieux que « virilité » en tout cas.

    2. leonard1625 dit :

      Je me partage votre optimiste. Je crois qu’ils y travaillent tous, de crainte que d’autres puissances en produisent avant eux.

      Exactement comme la bombe atomique, les USA n’ont pas crié sur les toits qu’ils planchaient dessus durant la Deuxième guerre mondiale. Il en est de même pour tous les autres domaines scientifiques.

  23. chrstianb dit :

    Les républicains sont dans deux camps: ceux qui veulent jouer avec les règles pour cacher la tricherie et ceux qui veulent piétiner ouvertement la constitution pour gagner.
    Cheney et sa gang est dans la première catégorie.
    trump et sa mafia dans l’autre.
    C’est la seule différence que je vois.

    1. Juste perspective. Malhonnêtes légalement ou illégalement, mais malhonnêtes néanmoins.

    2. Benton Fraser dit :

      Mentir tout en se gardant une p’tite gène, ça le mérite de ne pas polariser les gens maintenant… mais plus tard!

      C’est le problème avec le mensonge, ça ne finit plus.

      Le GOP est pris dans une escalade de mensonges….

  24. ProMap dit :

    Lorsque les coincidences coïncident avec son fond très profond, disait une animatrice bien connu, est-ce une coïncidence du hasard de mon moi profond?

    Je répondrai par une citation à venir de notre citoyen : « La démocratie devrait instaurer un tribunal d’examen des coincidences afin que les politiciens ne puissent en abuser ».

    Liz, warning rouge (de la bonne couleur en plus), citoyen vous check.

    1. gl000001 dit :

      Excellent. Très réaliste.

    2. Mona dit :

      @ProMap je relaie @gl00001
      Sans éthique la démocratie (en tant que méthode de gouvernance ) s’auto détruit.

  25. NStrider dit :

    Parlant de mensonge. Je suis franchement découragé pour et par nos voisins.
    Extrait d’un sondage IPSOS:
    « 56% of Republicans believe the election was rigged or the result of illegal voting, and 53% think Donald Trump is the actual President, not Joe Biden. »

    https://www.ipsos.com/sites/default/files/ct/news/documents/2021-05/Ipsos%20Reuters%20Topline%20Write%20up-%20The%20Big%20Lie%20-%2017%20May%20thru%2019%20May%202021.pdf

    La situation apocryphe que l’on attribue à Goebbels, tient malheureusement très bien la route la route dans ce cas

    « If you tell a lie big enough and keep repeating it, peuple will eventually come to believe it. The lie can be maintained only for such time as the State can shield the people from the political, economic and/or military consequences of the lie. It thus becomes vitally important for the State to use all of its powers to repress dissent, for the truth is the mortal enemy of the lie, and thus by extension, the truth is the greatest enemy of the State. »

    1. gl000001 dit :

      Si t**** est le président … ils n’auront pas besoin d’aller voter en 2022 et 2024. Non ?

    2. marie4poches4 dit :

      Ainsi que 3% des démocrates et 25% de tous les américains.

      Que se passera-t-il si les ninjas déclarent qu’ils ont trouvé les preuves que l’élection a été truquée en Arizona, sans toutefois nous les soumettre évidemment et qu’ils répètent le même stratagème dans d’autres comtés?

      Peut-être y aura-t-il un autre 6 janvier à plus grande échelle….

      1. Je suppose que s’ils prétendent avoir des preuves, ils devront les présenter devant un tribunal quelconque, qui pourra rejeter leur demande, ou leur preuve, ce qui pourrait déclencher une réaction des fanatiques. Ou qu’ils s’en serviront pour perpétuer le mensonge, le doute jusqu’à ce que le plus de gens possibles ne croient plus au résultat de toute élection.

        Car il est certain qu’ils ne démontreront jamais que l’élection était truquée et, comme j’ai déjà dit, le but n’est pas de renverser une ou des élections, mais de s’assurer que personne n’y croit plus désormais. Quoique je me demande si en 2022 la population ne va pas trouver que le disque est un peu usé.

      2. gl000001 dit :

        Ils ont perdu 50+ fois à divers niveaux de cours. Ils devraient être déclarés comme plaideurs quérulents. Mais ils font bien ça. Ce ne sont jamais les mêmes qui y vont. Un état, un comté, une association, des ninjas. Les prochains seront des moines Shaolin ?

      3. NStrider dit :

        “Peut-être y aura-t-il un autre 6 janvier à plus grande échelle…”
        Ça j’en doute, mais, tous les républicains se sentiront autorisés pour ne pas dire habilités à mettre en place à plus large échelle leurs mesures de restriction du vote démocratique.

    3. Mona dit :

      L’entretien des frustrations, de la colère, de la légitimité de révolte : objectif premier pour préparer des coups de force.

  26. Haïku dit :

    RE: « Le petit mensonge de Liz Cheney »(Billet).
    —————————————
    -« Le mensonge donne des fleurs, mais pas de fruits. »(Proverbe Africain).

    -« Le mensonge n’a qu’une jambe, la vérité en a deux. »(Proverbe Hébreu).

    -« La vérité est bonne, mais elle blesse.
    Le mensonge est mauvais, mais il engraisse. »(Proverbe Russe).

    -« La truite et le mensonge;
    plus c’est gros, meilleur c’est. »(Proverbe Espagnol).

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Gibbs’ Rule #36: «If it feels like you’re being played, you probably are.»

    Gibbs’ Rule #39: «There is no such thing as a coincidence.»

    .https://www.cheatsheet.com/entertainment/ncis-gibbs-rules.html/

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Sages citations ! 👌

  28. Nefer111 dit :

    J’en ai marre qu’on l’encence seulement parce qu’elle fait … ce qu’elle est supposé faire !!!
    Parce qu’elle dit la vérité sur les élections, les gens oublie qu’elle a voté a 92% AVEC diaperdon !!!
    Est-ce qu’il va falloir féliciter les gens simplement parce qu’ils agissent avec probité dans leur travail ?!!
    Les gens ont tellement la mémoire courte …
    Et l’ennemi de mon ennemi, n’est pas nécessairement mon ami …

    1. Mona dit :

      @Nefer111 coup de gueule salutaire : reconnaître le réel semble appartenir à une autre époque !

  29. Mona dit :

    La vérité ? Vous avez dit la vérité ?

    Les documents sortent avec les informations de la complicité de l’équipe Trump avec la Russie et la création d’unité spéciale d’espionnage voyou.
    Nous ne sommes pas étonnés.
    Mais au moins c’est dit et prouvé.
    Consciente que c’est insuffisant pour inverser un mouvement d’opinion rapidement…mais quand même ça compte.

    (…)  » de nouveaux documents non scellés dans l’affaire Paul Manafort montrent aujourd’hui que le président de la campagne Trump était effectivement de connivence avec son partenaire Konstantin Kilimnik, un agent russe, avant les élections de 2016.

    (…) nous avons également appris qu’une unité de sécurité du département du Commerce s’est transformée en une opération de contre-espionnage voyous au cours des dernières années, collectant des informations sur des centaines de personnes soupçonnées d’avoir parlé de manière critique du recensement américain de 2020 ou d’avoir des liens avec la Chine. John Costello, qui était sous-secrétaire adjoint au renseignement et à la sécurité dans le département sous l’administration Trump, a déclaré au journaliste du Washington Post, Shawn Boburg, que le bureau «  a été autorisé à fonctionner bien en dehors des limites des normes fédérales d’application de la loi et a créé un environnement. de paranoïa et de représailles. » L’unité semble être devenue un outil pour cibler les employés d’origine chinoise.
    Lorsqu’ils ont pris le relais, les responsables de Biden ont ordonné à l’unité d’arrêter toutes ses activités jusqu’à nouvel examen. »
    (Source HCR)

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Merci pour l’info. 👌
      Oufff !!!

  30. Pierre S. dit :

    —————–

    53 % des républicains pensent que Trump est actuellement encore président …
    Probablement le résultat qu’il ait occupé ce poste pendant 4 ans à se tourner les pouces
    et à ne rien faire.

  31. Boozadvisor-bongsandfeet dit :

    Je pensais que je commençais à l’aimer un brin mais non, ça reste une vieille conne répu comme Colins pis Murkoski.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :