Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Démocrates et républicains s’affrontent ce vendredi sur les chiffres de l’emploi en avril, qui sont très en deçà des prédictions. Au lieu d’ajouter 1 million d’emplois, comme les analystes le prévoyaient, l’économie américaine s’est contentée d’un gain net de 266 000 emplois, un résultat qui remet en question le consensus émergent concernant un boum spectaculaire à l’horizon.

Les républicains ont attribué ces données décevantes sur le prolongement des allocations de chômage supplémentaires de 300$ par semaine contenu dans le plan d’aide de 1 900 milliards de dollars promulgué par Joe Biden en mars dernier. La Chambre de commerce des États-Unis a adopté la même position, voyant ces montants dans les poches des chômeurs comme une raison motivant leur décision de ne pas retourner sur le marché du travail.

Joe Biden et ses conseillers ont qualifié ce genre de commentaires de «paroles en l’air» et exhorté les Américains à un peu plus de patience. «Nos efforts commencent à porter leurs fruits», a déclaré le président en faisant allusion aux 1,5 million d’emplois créés depuis son arrivée à la Maison-Blanche. «Mais la pente est raide et le chemin à parcourir est encore long.»

L’administration Biden a précisé que les chiffres de l’emploi sont fluides et sujets à des révisions. Des observateurs indépendants ont pour leur part avancé une autre explication : certains travailleurs ont retardé leur retour sur le marché du travail en raison de la présence d’enfants à la maison ou de leur crainte concernant une pandémie qui n’a pas encore fait ses dernières victimes.

Mais il ne fait pas de doute que ces données ont pris tout le monde par surprise.

(Photo AP)


20 réflexions sur “Comment expliquer les chiffres de l’emploi décevants?

  1. christian reny dit :

    est ce que le manque de garderie ou le cout prohibitif peux expliquer cela

    1. marylap dit :

      Ça peut être une raison. Mais peut-être que les gens avec des emplois précaires et des salaires de misère ont décidés de rester chez-eux étant donné qu’ils n’ont plus à se mettre en danger pour payer les factures.

  2. Boileau dit :

    La pénurie de semi-conducteurs est probablement un facteur important.

    Le secteur automobile et techno sont fortement affectés.

    1. treblig dit :

      Le secteur de la construction est aussi affectée. Le bois coûte 27% plus cher que l’an passé avec, en plus, une pénurie de barreaux d’asphalte pour les toits.

  3. Madalton dit :

    Ça n’a pas empêché les marchés boursiers d’atteindre des sommets historiques.

    Que la majorité des 50 % des républicains qui ne veulent pas du vaccin aillent se faire vacciner. Ça permettrait aux travailleurs d’être plus en sécurité sur le site de travail.

  4. treblig dit :

    On ne sait pas grand chose des effets d’une pandémie sur l’économie. La dernière fois, la grippe espagnole de 1918, il n’y avait pas de statistiques fiables quand il en existait. Alors, je suppose qu’on navigue un peu dans le brouillard sur les effets collatéraux de covid.

  5. Gilles Morissette dit :

    Les raisons invoqués par l’administration Biden ont du sens.

    Le pays commence à se sortir lentement mais sûrement de la pandémie.

    La partie est loin d’être gagné et il ne faudrait pas grand chose pour que la situation ne se détériore à nouveau.

    Des millions d’emplois ont été perdus et il faudra du temps et de la patience avant que l’économie ne redémarre.

    Les USA ne sont pas les seuls dans cette galère. D’autres pays le sont également.

    Disons les choses autrement.

    Réparer le gâchis laissé par LA CRAPULE et son administration de fripouilles n’est pas une mince tâche.

    Le président Biden a un boulot gigantesque devant lui mais il est sur la bonne voie.

    Les « Répugnants » peuvent bien aboyer autant qu’ils le veulent et faire de « la petite démagogie à cinq sous ».

    Il n’en demeure pas moins que l’administration actuelle a accompli plus de choses en 100 jours que la précédente en 4 ans.

  6. lechatderuelle dit :

    C’est une mode de croire que les gens avec 300 / en poche demeurent avachi sur leur sofa….
    C’est quoi cette pensée !!

    Si les emplois n’ont pas progressé c’est fort simple, les entreprises n’ont pas ouvert de poste…. bêtement…
    et si des postes sont affichés, faudrait savoir le taux horaire et le nombre d’heures par semaine….

    Quand les gens ont le choix de se trouver un emploi payant ou demeurer avachi sur leur divan, malgré 300 $ en poche, les gens se lèvent et vont travailler… ça toujours été…

    si y’a seulement eu 266 000 emplois créés, c’est qu’il n’y avait que 266 000 emplois « potables » d’offerts… rien de plus.

  7. gl000001 dit :

    Il y a peut-être les 900,000 morts qui a un effet (?).

  8. jeani dit :

    300$/semaine, ça stimule un chômeur pour s’acheter un gros VUS.

    D’ailleurs, c’est probablement le salaire à la minute de plusieurs riches républicains.

    1. Carl Poulin dit :

      @ jeani
      J’aime vos interventions toujours aussi percutantes et justes.

  9. Sebastien dit :

    Je crois que tous le monde a un peu raison. Les Republicains ont un point. Le $300 est en supplement donc oui, certainement que certaine personnes font plus d’argent au chomage (sans oublier le travail en dessous de la table). Mais en meme temps les Dems ont aussi raison parce nous sommes sur la bonne voie mais c’est un long processus. Les restos, les parc d’amusements, les concessions sportives. .. ne sont meme pas ouvert a 100% encore. Il y a quelqu’un qui a pris le temps d’etudier les chiffres? Je me demande dans quelle secteur(s) il y a eu erreur de predictions.

    1. Madalton dit :

      N’oubliez pas les écoles qui sont encore fermées à plusieurs endroits. Les parents doivent demeurer à la maison et ce ne sont pas tous les emplois qui peuvent être accomplis en télétravail.

  10. Carl Poulin dit :

    En décalage…
    L’apparatchik Stéfanik tente par tout les moyens possibles de monter au sommet du nouveau Parti Communiste Trumpiste. Comme l’a déjà signalé Madalton, elle n’est pas le premier choix de plusieurs membres de l’ancien parti Républicain mais le gros mangeux de Putin l’appuie inconditionnellement.
    Plusieurs soirées popcons (popcorn) en vue.

    1. Haïku dit :

      « soirées popcons »
      A retenir ! 😂👌

  11. Carl Poulin dit :

    Comment expliquer ces chiffres décevants? Les Néandertaliens Républichiants attendent les chèques du plan d’aide de l’administration Biden. Ce faisant ils font d’une pierre deux coups, ils peuvent profiter du plan de relance Biden en restant assis sur leurs gros culs tout en critiquant le faible taux d’emploi.

  12. Carl Poulin dit :

    En décalage…
    Le Gros Menteur aurait pu suggéré à ses fidèles apparatchiks de s’introduire dans le derrière une branche de bambou avant d’aller voter aux dernières élections afin de se protéger contre la Covid-19 et aussi de légétimer leurs votes contre toutes fraudes possibles sur papiers de toilettes.

  13. gigido66 dit :

    Peut-être que le chèque hebdomadaire contribue effectivement à ce résultat.
    Certains travailleurs qui devaient cumuler 2 ou 3 emplois pour arriver à boucler les fins de mois, ont tout simplement laissé tomber un de ces jobs.
    Qui leur en voudrait?

  14. citoyen dit :

    cela ressemble plus à du 4 pour 1 que du 1 pour 1.

  15. citoyen dit :

    on met le plan sur la map.

Répondre à Carl Poulin Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :