Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’ai consacré la semaine dernière un billet à Brandon Mitchell, l’unique personne ayant témoigné publiquement de son expérience au sein du jury qui a condamné Derek Chauvin pour le meurtre de George Floyd le 20 avril dernier. Ce coach de basketball âgé de 31 ans suscite de nouveau l’intérêt des médias après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une photo le montrant vêtu d’un t-shirt orné du visage de Martin Luther King et portant les mots «Get your knee off our necks» et le sigle du mouvement Black Lives Matter (BLM) lors d’une manifestation en août dernier.

La photo soulève des questions sur l’impartialité et l’honnêteté de Mitchell. Des questions que l’avocat de Chauvin, Eric Nelson, pourrait exploiter afin de convaincre un juge du bienfondé d’un éventuel appel. Dans le questionnaire remis aux jurés potentiels, Mitchell a nié avoir jamais participé à une manifestation contre la brutalité policière ou connaître quelqu’un qui l’ait fait. Interrogé par le Star Tribune de Minneapolis après la diffusion de sa photo sur les réseaux sociaux, il a maintenu avoir dit la vérité. Il a notamment rappelé avoir avoué à l’avocat de Chauvin qu’il avait une idée favorable du mouvement BLM.

La manifestation à laquelle Mitchell a assisté s’est déroulée à Washington le 28 août dernier. Elle avait pour but de commémorer le 57e anniversaire du discours «J’ai un rêve» de Martin Luther King. Mitchell a déclaré qu’il s’était rendu à Washington avec deux oncles pour «l’occasion d’être avec des milliers et des milliers de personnes noires».

La photo de Brandon Mitchell peut mettre en question sa partialité, mais il en faudrait plus, selon des experts, pour obtenir l’annulation de la condamnation de l’ancien policier de Minneapolis. Cela dit, le juge qui a présidé au procès, Peter Cahill, pourrait rappeler Mitchell et l’interroger sur le fait qu’il ait nié avoir jamais participé à une manifestation contre la brutalité policière ou connu une personne qui l’ait fait.

(Photo Gateway Pundit)

47 réflexions sur “Des questions sur l’impartialité d’un juré au procès de Derek Chauvin

  1. ghislain1957 dit :

    Ils vont tout tenter pour trouver quelque chose pour disculper Chauvin, un bon policier blanc qui a réglé le compte d’un méchant bandit noir avec un faux billet de 20$.

    1. @ghislain1957 On jase-là. Imaginons un juré blanc qui se serait entêté à innoncenter Chauvin qui a été aperçu à des rallyes MAGA de Trump, vous auriez la même opinion?

      1. Achalante dit :

        Il y avait dix autres jurés qui ont aussi jugé Chauvin coupable dès la fin du procès, et une incertaine qui s’est ralliée. Ce n’est pas comme si il avait été le seul et empêché un verdict unanime..,

      2. nefer111 dit :

        Si toi, tu n’as pas vu le meurtre d’un homme noir en direct, commis par un sale flic raciste qui a un immense complexe d’infériorité, c’est surement parce que la crampe tu l’as au cerveau …

  2. Carl Poulin dit :

    Un nouveau procès? Devant un juge seulement svp.

    1. Achalante dit :

      Non. N’oubliez pas que les juges sont politisés aux États-Unis. Si il fallait que le juge soit un Républicain pro-police…

    2. simonolivier dit :

      Aux USA, tous les procès, criminels et civils, sont devant juge et jury. L’accusé n’a pas le choix comme au Canada de demander un procès devant juge seul.

  3. Fed dit :

    on va rester encore sur une image probablement sortie du contexte et ou toutes sortes de théories vont naitre. Dans ce monde sous l’emprise de l’image, il apparait de plus en plus difficile d’être qui on est! Ce sont les autres qui finissent par nous définir en fonction de ce qu’ils voient a travers un écran a un moment donné de notre vie. Finalement, plus rien ne nous appartient.

  4. citoyen dit :

    dans un procès important, il devrait y avoir un double juré soit un composé de membres de la plèbe et un composé de spécialistes de la justice.

    1. gl000001 dit :

      Des avocats, des procureurs et un juge, c’est pas assez ?

    2. Toile dit :

      Non, absolument pas. Les jurés représentent déjà l’opinion populaire, le juge est le gardien des droits pour l’accusé, pour guider les jurés via ses consignes et pour encadrer la couronne et les témoins experts apportent leurs éclairages, reçus ou rejetés. Suffisant.

  5. Superlulu dit :

    TBK.
    Pas capable de fermer sa gueule.
    Il lui fallait son 15 minutes de gloire.
    Le con.

    1. gl000001 dit :

      Lorsqu’ils vont révéler les noms des jurés, ils vont tous être passés au peigne fin de toute façon. C’est donc le temps pour eux de fermer leur Facebook et autres extensions de leur personnalité.

      1. Superlulu dit :

        Exactement.
        J’ai fermé Facebook il y a un an.
        Je ne m’en porte que mieux.
        Maladie du siècle.

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        Je n’ai jamais été sur «Face de Bouc» et je ne m’en porte pas si mal non plus. 🙂

      3. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Hé hé hé 🤣😂
        Belle trouvaille !! 👌

    2. Toile dit :

      A sa defense, cette photo pourrait être antérieure à sa sélection comme jury. Comme quoi, il faut réfléchir à 2 fois avant de publier une photo qui ne s’effacera jamais. Ca vient vous hanter n’importe quand mais ca peu de personne l’applique, mode du me and i and myself. L’instantané supplante la raison.

  6. MarcB dit :

    C’est pour cette raison qu’il y a 12 jurés. Pris individuellement, on va trouver certaines opinions plus contreversées, mais ensemble les opinions « s’applatissent ».

    En passant, je suis contre le fait que les jurés, tel que Mitchell l’a fait, s’exprime publiquement sur les délibérations après le procès. Un, ça met le spotlight sur eux et des gens vont creuser leur passé pour ressortir n’importe quoi pour les discréditer. Deux, ça peut exposer les opinions discordantes, et moins populaires, de certains jurés, et ultimement empêcher ceux-ci d’exprimer leur doutes de peur d’être jugé sur la place publique à la suite du procès.

  7. lechatderuelle dit :

    simplement faire ce genre d’amalgame est du racisme systémique….

    comme si un juré vivait sous une roche….

    les avocats l’ont interrogé avant de le choisir…

    la « manifestation » en honneur de MLK n’était pas une manif contre la brutalité policière…. encore là, ceux qui y voient une contraction font des raccourcis douteux….
    Est-ce à dire que chaque manifestation avec une majorité de personnes noires implique que ça dénonce les flics??

    a-t-on demandé cette question aux jurés blancs?

    porter un t-shirt qui a un « message » n’implique aucunement que celui qui le porte cautionne « le » message ni même ce qu’il représente….

    Douter de ce juré est comme confirmer que les gens sont « tribaux » de par ce qui les identifie…
    Tous les Québécois se connaissent et donc agissent en fonction de leur tribu (dans la LNH, on parle encore des arbitres franco qui auraient un « penchant » naturel de par leur instinct tribal, envers le Canadien de Montréal….)
    Donc, les noirs sont tous de la même gang et forcément, solidaires….

    c’est un regard de la majorité envers les minorités qui exprime clairement du racisme inconscient….

    1. spritzer dit :

      @lechatderuelle

      Quand on affiche un message aussi politique et précis que celui-là, Get your knee off our necks» et le sigle du mouvement Black Lives Matter, c’est qu’on adhère au message. Si on ajoute la grosseur du logo sur son gilet…

      1. el_kabong dit :

        @spritzer

        « Il a notamment rappelé avoir avoué à l’avocat de Chauvin qu’il avait une idée favorable du mouvement BLM. »
        Il ne s’en est donc pas caché du tout…

  8. marylap dit :

    Le meurtre a été filmé, n’en déplaise à l’avocat de Chauvin. Son client a été inculpé parce que ses gestes sont indéfendables, pas parce qu’un des jurés pourrait potentiellement être partial. Nelson devrait essayer de convaincre son client de reconnaître ses torts, ça pourrait réduire sa peine.

    1. jcvirgil dit :

      C’est pas comme ça que la justice fonctionne . Chaque accusé quelque soit le crime répugnant qu’il ait pu commettre a droit à un procès impartial, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle lors du choix des jurés la poursuite et la défense peuvent en récuser un certain nombre si elles jugent que leur idée est déjà faite avant que le procès soit entendu.

      C’est clair que si la défense avait connu ces faits lors du choix des jurés , elle aurait refusé qu’il en fasse partie..

      1. Achalante dit :

        Et c’est pourquoi il y a douze jurés plutôt qu’un seul…

      2. marylap dit :

        Même si quelqu’un d’autre avait été choisi, je suis pas mal certaine que le verdict aurait été le même. C’est quand même difficile de demander à un Afro-américain d’être complètement impartial par rapport au racisme systémique de la police. Ça ne veut pas dire que le juré était dans le tort.

  9. March dit :

    ESt-ce qu’on peut regarder la partialité de la femme blanche qui n’a pas déclaré coupable Chauvin coupable après 5 minutes de délibération.?
    Pas mal certain qu’on peut lui trouver des commentaires racistes ou pro blanc en quelques part. Ça peut se jouer à deux ce type de jeux.
    Quand le verdict est sans appel comme ça avec 12 jurées, que le gars ait participé a une manifestation, ça ne change rien.

    1. @March Le hic c’est qu’il a menti pour obtenir une place sur le juré, il est là le problème.

      1. Richard Hétu dit :

        … peut-être menti?

      2. @Richard Hétu Un juré doit être impartial, cet individu ne l’était clairement pas.

      3. gl000001 dit :

        « Clairement » ? Vous pouvez expliquer ce qui est si clair ?

      4. @gl00001 Un individu qui se promène en public avec un chandail « Get your knee of our necks » et qui est juré dans le procès de l’homme qui a mis son genou sur le coup de George Floyd peut-être impartial selon vous?

      5. *cou, pardon.

      6. gl000001 dit :

        Oui. De toute façon, essayez de trouver quelqu’un qui n’a pas d’opinion là-dessus.

      7. MarcB dit :

        @CrampeEnMasse

        Etre impartial ne veut pas dire ne pas avoir d’opinion. A-t-il mis de côté ses opinions personelles lorsqu’est venu le temps de rendre le verdict? Mitchell a-t-il examiné la preuve et les plaidoieries de manière impartiale?

        Jusqu’à preuve du contraire, Mitchell a accompli sa tâche de juré de manière impartiale. Lui aussi a droit à la présomption d’innocence. Le choix de son T-Shirt peut paraitre douteux, il n’en demeure pas moins que c’est un choix personnel, fait à l’extérieur du contexte du procès Chauvin.

      8. @MarcB Une opinion?!? Donc un homme qui aurait été vu avec des chandails « White Power » pourrait, selon vous, être un juré impartial au procès d’un homme noir? Parce que « White Power » c’est juste une opinion? Wow.

      9. MarcB dit :

        @CrampeEnMasse

        Mettre dans le même bateau les slogans « BLM » et « White Power », désolé je décroche. L’un est une réponse aux injustices raciales, l’autre en fait la promotion.

      10. simonolivier dit :

        @crampe Non un juré ne doit pas être impartial. Un juré peut avoir une idée prédéterminé au départ. Ce qu’il doit être capable de faire est de décider selon la preuve et de se faire une idée selon la preuve et de voter selon la preuve. Ca veut dire qu’il doit être capable de changer d’idée si la preuve, ou l’absence de preuves sont là.

    2. MarcB dit :

      Accuser quelqu’un de raciste basé sur la base de la couleur de sa peau et sur le oui-dire d’un juré qui semble rechercher son « 15 minutes of fame », sans même laisser la parole à cette jurée, parce selon vous elle aurait dû condamné Chauvin en moins de 5 minutes, je suis en profond désaccord.

      Le pire raciste a quand même droit à un procès équitable.

  10. Toile dit :

    Selon pas une cause suffisante pour qu’appel soit accordé. Au pire accusation d’outrage. N’empêche que cette chose va nourrir les lobotomisés. Faute de pain, on fournit la galette.


    Ps certain que l’avocat de Chauvin a fouillé davantage dans les poubelles du jury concerné. A defaut de doutes raisonnables à présenter au tribunal, faut bien trouver un petit quelque chose. Faute de fond, on y va sur la forme.

    1. jcvirgil dit :

      C’est sa job de défendre Chauvin . Force est de constater que Mitchell en mettant les projecteurs sur lui avec ses commentaires de la semaine dernière l’a aidé à la faire, tout comme cette photo où il pose en supporteur de BLM .

  11. monsieur8 dit :

    La manif du mois d’août, c’était en hommage à MLK, pas contre la brutalité policière.

    Quel mensonge?

  12. gigido66 dit :

    Si ce juré avait été le seul à croire que Chauvin était coupable et que par des arguments (biaisés) aurait amené les 11 autres jurés à pencher vers ce verdict de culpabilité, je dirais qu’il aurait eu un pouvoir exceptionnel de conviction mais ce n’est pas ce qui s’est passé. Pour moi, c’est du salissage pur et simple dans une tentative de le discréditer par public interposé.

    1. gl000001 dit :

      Et de mettre sa vie en danger un peu plus.
      « un pouvoir exceptionnel de conviction  » C’est peut-être un Jedi ?

    2. De la manière que je vois ça, et je me trompe peut-être, mais juste un juré qui n’est pas d’accord il y a impasse et le procès peut-être repris. À ce moment la défense peut changer sa stratégie puisque ça n’a pas fonctionné.

  13. Toile dit :

    @crampe en masse
    votre propos relève de la présomption personnelle: vu que cela alors c’est cela est forcement ceci. Vous présumez qu’il n’a pas assez de jugeote pour s’objectiver et se baser sur les faits. Si j’ai un t shirt «  j’aime ma mere » est- ce à dire que je n’aime pas mon père?

  14. C’est con mais porter un gilet  »get your knees of our necks » ne démontre pas la partialité, mais amène un doute sur la partialité, et c’est tout ce qu’ils ont besoin. C’est directement relié au procès avant même que ce procès n’ait lieu. Sinon je ne vois pas de mensonge, il n’a pas participé à une manifestation contre la brutalité policière, dire que la commémoration de Martin Luther King y est reliée c’est mensonger et de mauvaise foi. J’aimerais dire que la défense a eu le temps d’étudier son dossier et a perdu sa chance de récuser ce juré parce que je suis convaincu que Chauvin mérite son verdict de culpabilité, mais j’imagine un procès pour meurtre sur une femme ayant avorté et qu’on voit apparaître une photo d’un juré portant un gilet pro-vie, ce serait inacceptable.

  15. Gilles Morissette dit :

    Il est clair que cette photo peut jeter une apparence de doute sur l’impartialité de ce jury. On peut être assuré que l’avocat de Chauvin ainsi que « Faux News » ne manqueront pas de l’exploiter.

    La question est de savoir si M. Mitchell a agi de façon malhonnête et partial durant les délibérations et s’il a tenté de manipuler ses collègues du Jury.

    Je serais surpris qu’il ait « tordu le bras » des autres menbres du Jury pour en arriver à ce verdict.

    N’oublions pas que c’était un verdict UNANIME après seulement 7 heures de délibérations.

    S’il dit vrai à l’effet qu’il avait informé l’avocat de Chauvin de son penchant favorable pour BLM, pourquoi ce dernier n’a-t-il pas demandé sa récusion?

    Si le sachant, l’avocat ne l’a pas fait, c’est qu’il n’a pas fait sa « job »

    Autre question. Si M. Mitchell avait été Blanc, se poserait-on autant de questions sur son « impartialité »? Permettez moi d’en douter.

    Le choix de chandail de ce Jury n’était peut-être pas judicieux dans les circonstances mais était-ce un signe de mauvaise foi? NON.

    Un Jury a droit à ses opinions en autant qu’elles n’interfère pas avec le déroulement du procès. Un Jury doit rendre son verdict en fonction des faits qui lui sont présentés.

    Or, les faits étaient assez évidents et la preuve ainsi que les témoignages des experts en arrivaient tous aux mêmes conclusions.

    Une petite conversation avec le Juge pourrait s’avérer nécessaire afin de tirer tout ça au clair.

    Comme le dit M. Hétu, ça va en prendre plus que ça pour annuler le procès et en ordonner un autre.

Répondre à ghislain1957 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :