Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’ai déjà publié sur mon compte Twitter les données principales du recensement de 2020 rendues publiques lundi : en date du 1er avril 2020, les États-Unis comptaient 331 449 281 habitants, soit 7,4% de plus qu’en 2010. Il s’agit de la plus faible croissance de la population américaine depuis les années 1930, conséquence d’un déclin de l’immigration et de la natalité. J’ai aussi évoqué sur mon fil certaines conséquences politiques du recensement : la Californie et New York, entre autres, perdent chacun un siège à la Chambre des représentants, alors que le Texas en gagne deux et la Floride un (on trouve tous les détails ici).

Mais je dois m’étendre un peu sur un fait remarquable : New York est venu à seulement 89 personnes de maintenir son nombre de sièges actuels à la Chambre (27). Il n’en fallait pas plus pour que certains New-Yorkais imputent la perte de ce siège au gouverneur démocrate Andrew Cuomo. Ce dernier s’est notamment vu reprocher son refus de contribuer à l’effort pour s’assurer que tous les habitants de l’État participent au recensement mené en pleine pandémie.

«L’État a tout simplement manqué à l’appel», a déclaré Julie Menin, directrice du recensement pour la ville de New York. «L’État et le gouverneur ne voulaient tout simplement pas prioriser le recensement», a-t-elle ajouté en attribuant ce refus à l’hostilité de Cuomo à l’endroit du maire de New York Bill de Blasio.

Le gouverneur n’a pas réagi lundi à cette accusation. (Lors d’une conférence de presse, il a cependant déclaré n’avoir «rien fait de mal» pour ce qui concerne ses relations avec ses collaboratrices et employées. Cette déclaration semble entrer en contradiction avec les excuses qu’il a présentées pour ses agissements ayant pu mettre mal à l’aise ses victimes présumées de harcèlement sexuel.)

La population de New York a augmenté de 4,25% au cours des dix dernières années, comparativement à 15,91% pour le Texas et 14,56% pour la Floride. Le recensement a donc confirmé les gains démographiques des États du Sud et de l’Ouest au détriment des États du Nord-Est et du Midwest. Dans l’Ouest, la Californie constitue l’exception à la règle. Dans le Nord-Est, c’est le Rhode Island qui tient ce rôle.

Les nouvelles données du recensement auront non seulement un impact sur la composition de la Chambre des représentants, mais également sur celle du Collège électoral et sur la répartition des fonds et services du gouvernement fédéral.

(Photo Getty Images)

33 réflexions sur “Recensement : une autre prise contre Cuomo…

  1. gl000001 dit :

    Un recensement « national » ou les états devraient jouer un rôle pour le réaliser. C’est n’importe quoi ce foutu pays bordélique. Plus accro à la « Libarté » que ça tu meurs. Et c’est ce qui se passe à petit feu !! Comme la fameuse grenouille !!
    *https://www.youtube.com/watch?v=nI6amIyTVi4

    1. Guy LB dit :

      @ gl000001 : mignon, ce conte,
      qui incite au premier chef à se secouer les puces, mais qui, lu autrement, doit sûrement conforter dans leurs positions les ardents défenseurs de la Libarté à tous crins, sans limites, sans vergogne, sans attention aux autres et en révolte permanente.
      (Ne voyez pas dans ce commentaire un reproche. Ce n’est qu’une appréhension.)

  2. A.Talon dit :

    «Mais je dois m’étendre un peu sur un fait remarquable : New York est venu à seulement 89 personnes de maintenir son nombre de sièges actuels à la Chambre (27).»

    Ne serait-ce pas un beau cas de recomptage, ça? Me semble qu’on ne décide pas de modifier une répartition des sièges au parlement sur si peu de voix…

  3. A.Talon dit :

    «Ce dernier s’est notamment vu reprocher son refus de contribuer à l’effort pour s’assurer que tous les habitants de l’État participent au recensement mené en pleine pandémie.»

    Faut dire qu’il avait d’autres chats à fouetter, le pauvre. 😉 Cette triste histoire de recensement serait-elle finalement la goutte d’eau proverbiale l’amenant à la destitution? Ou, du moins, de subir le même sort que son confrère californien Gavin Newsom.

    «Gavin Newsom: California’s governor faces recall election»
    https://www.bbc.com/news/world-us-canada-56897184

  4. A.Talon dit :

    «Le recensement a donc confirmé les gains démographiques des États du Sud et de l’Ouest au détriment des États du Nord-Est et du Midwest.»

    Ce seront donc des régions conservatrices qui en profiteront à l’avenir. Souhaitons maintenant que l’urbanisation croissante et la diversification ethnique des grands centres sauront compenser pour cette augmentation attendue [ou crainte] de l’influence des Répulibans du Deep South.

    «Dallas, two other Texas cities rank among top 10 most diverse locales in the nation — Houston was named the nation’s most diverse city, Dallas was No. 5 and Arlington placed No. 9 in the annual list compiled by personal finance site WalletHub.»
    https://www.dallasnews.com/news/2019/04/11/dallas-two-other-texas-cities-rank-among-top-10-most-diverse-locales-in-the-nation/

    1. Madalton dit :

      Il faut dire qu’il y a beaucoup de gens de la Californie, entre autres, qui déménagent au Texas. Éventuellement, le Texas pourrait virer au bleu.

  5. gigido66 dit :

    Inexorablement, le pays s’enfonce…à petits pas, il retourne vers les politiques républicaines.
    Tout est en place pour favoriser ce parti qui ne veut rien savoir du peuple…qui n’en a que pour l’argent et les armes, Dieu n’étant qu’un accessoire utile dans leur discours pour éblouir ou étourdir les cerveaux en manque de ligne directrice.
    On dirait que les démocrates sont toujours en arrière de deux coups. Peut-être moins stratèges, ils sont toujours acculés au pied du mur et s’en rendent compte une fois que le mal est fait.

    1. richard311253 dit :

      @gigido66, 10h27

      J’aimerais beaucoup parler avec vous de ce que vous appelez « les politiques républicaines ».

      Quel sera le prix à payer pour la mise en place de ces politiques républicaines ? Si je pose cette question, c’est surtout pour mettre en exergue l’étendue des bêtises républicaines, ces lois anti démocratiques sur le vote des minorités, les armes à feu, etc. Ça ressemble tellement à des projets de lois de la dernière chance ne trouvez-vous pas ?

      Pour ma part, je crois que les républicains sont accotés aux pieds du mur du changement, l’inexorable changement. Des gens du passé qui veulent vivre dans le passé. Ça ne marche pas aujourd’hui et encore moins demain. Le pire est qu’il est possible qu’il gagne sur le coup mais toujours ?

      Je m’intéresse beaucoup à cette majorité silencieuse généralement démocrate (et combien de républicains) qui regarde ça aller et qui se dit que ça n’a tout simplement pas de bon sens. Là je m’avance pas mal mais quand cette majorité silencieuse va se lever et dire « enough is enough » le parti républicain n’aura plus le choix, il devra changer ou disparaître.

      Je m’avancerai encore, ce à quoi nous assistons présentement aux USA est ni plus ni moins un plan de sauvetage d’un monde qui refuse la modernité, qui rejette l’ouverture sur le monde en croyant bêtement que « l’america first » c’est le seul avenir.

      Le défi de l’ensemble des pays qui aspirent au leadership planétaire est le même, faire face à l’avenir avec une culture sociale, religieuse et politique obsolète.

      Merci pour la pertinence de votre commentaire.

  6. treblig dit :

    Je reprends, en partie, mon commentaire ce sujet dans un billet précédent :

    Depuis 1912, le nombre de représentants à la chambre est fixé à 435 au maximum. Donc ce qu’un état perd, un autre le gagne.

    Les gagnants : Texas (2), Colorado, Montana, Caroline du Nord, Orégon, Floride

    Les perdants ( 1 représentant) New-York, Californie, Illinois, Michigan, Ohio, Pennsylvanie, et West Virginie.

    Si l’on fait exception de New-York et de la Californie, les 5 autres états de la ceinture de rouille ( Rust belt) reflètent une stagnation de la population et un déplacement démographique vers le sud et l’ouest.

  7. treblig dit :

    Le recensement se produit aux 10 ans. Au recensement précédent en 2010, le « tea party » était le grand gagnant après 2 ans de la présidence d’Obama. Il en avait profité pour nommer ses propres gens sur les comités désignés pour le redécoupage des districts électoraux dans chaque état. Ce qui avait mené à une séance de gerrymandering jamais vue afin de favoriser la représentation républicaine à la chambre des représentants.

    En espérant qu’il en sera autrement cette année.

  8. lechatderuelle dit :

    difficile à suivre les USA….

    si le recensement est si névralgique pour les états, pourquoi n’a-t-il pas un groupe pour s’assurer que tout est fait et bien fait plutôt que de s’asseoir sur ses mains en attendant un « ordre » du gouverneur????

    C’est bête à manger du foin….

    Les USA ont une façon de fonctionner chaotique et improductive…
    tout sert à ouvrir les portes à des abus de toutes sortes et ça, les républicains l’ont parfaitement compris….

    1. treblig dit :

      @lechatderuelle

      La Californie et le Michigan sont 2 états ou le redécoupage des distrcts électoraux est effectué par un comité indépendant composé d’expert non partisans.Ailleurs, le redécoupage est fait par un comité partisan généralement nommé par le Gouverneur de l’État. Ce qui donne lieu au gerrymandering.

      1. lechatderuelle dit :

        treblig

        merci de l’info….

        Rien ne fonctionne équitablement là-bas finalement… c’est du chacun pour soi au nom de cette « liberté »…. mais dans les faits, ce laxisme laisse place à beaucoup d’abus, ce qui nuit, au final à leur liberté…..

        aux USA on confond « encadrement » et « contrôle »…. liberté et « vide juridique »….

        Avoir des règles nationales rendraient ce pays plus juste, plus équitable et certainement avec une meilleure liberté….

      2. Guy LB dit :

        @lechatderuelle : le constat intelligent que vous faites du paradoxe
        de cette liberté d’apparence qui permet d’abuser de la liberté collective semble échapper aux têtes pensantes, chez les républicains en tout cas. Le raisonnement n’est pourtant pas si compliqué, et les USA sont bien pourvus en penseurs intelligents et créatifs, on le sait.
        J’aimerais bien alors qu’on m’explique pourquoi les choses ne changent pas dans ce pays.
        Il est ahurissant de voir que les américains continuent de tolérer, en dépit de l’évidence, un système qui crée plus de perdants que de gagnants, dans une société qui vénère les gagnants. Incompréhensible !

  9. anizev dit :

    Que le Texas et la Floride gagnent des places, ceci ne veut pas dire que cela va favoriser les républicains si l’augmentation se fait surtout sentir dans les centres urbains plus favorables aux démocrates à moins que des républicains venant d’états plus démocrates décident de migrer vers des états plus républicains.
    Mais perdre un siège pour 89 individus, il y a de quoi se taper la tête contre un mur.

    1. Ziggy9361 dit :

      Effectivement ,l’augmentation de voteurs dans ces états ne viennent pas de l’immigration donc ils
      proviennent des états qui ont perdus des électeurs et ces électeurs qui proviennent du nrod et de l’est
      vont venir dilué le vote républicains .

  10. Gilles Morissette dit :

    Cuomo aurait possiblement pu être plus proactf mais regardons les faits. Les déplacements de la population de l’Est vers l’Ouest et le Sud, amorcé depuis déjà quelques années, se poursuivent. Le rencensement 2021 le confirme.

    CNN a posé une question intéressante hier.

    Qu’aurait donné les résultats de l’élection présidentiele de Novembre dernier si les modifications à la carte électorale, découlant de ce recensement, avaient été en vigueur?

    La réponse: La même chose sauf que le score aurait été plus serré.

    https://www.cnn.com/2021/04/27/opinions/census-lucky-break-for-republicans-mitchell/index.html

    Comme le dit si bien cet article, le rencensement est un « lucky break » pour les Républicains mais ça ne veut pas dire qu’ils auront la partie plus facile lors des Mid-terms et de la prochaine présidentielle.

    Tout dépendra de la performance de l’administration Biden. Si le président remplit ses promesses et maintient la même cadence, il aurait des chances de conserver sa majorité au Congrès. Dans le cas contraire, ce sera beaucoup plus difficille pour ne pas dire impossible.

    On pourra également mesurer lors du prochain R.V électoral, les effets du « gerrymandering » ainsi que des lois adoptés par plusieurs États afin de restreindre le vote de certains groupes de personnes (généralement favorables aux Démocrates).

    Les Démocrates doivent se préparer dès maintenant car la bataille sera féroce. Les Républicains ont démontré depuis la dernière élection, qu’ils ne sont que des « crosseurs » prêt à n’importe lequel « coup-fourré » pour gagner une élection, quitte à trafiquer les lois en leur faveur.

    La mobilisation de l’électorat sera plus que jamais nécessaire. La meilleure défensive est encore l’offensive.

    Espérons que les Démocrates vont comprendre le message.

  11. Madalton dit :

    Il ne faut pas oublier aussi les 500 k morts de la COVID qui ont eu une incidence sur la faible augmentation de la population depuis 1930.

    1. marie4poches4 dit :

      Le recensement a été fait en avril 2020 alors qu’il y avait peu ou pas de décès.

      1. Madalton dit :

        Vous avez raison. J’étais encore en 2020.

  12. La population du texas augmente du a un deplacement de la population (pas a cause des naissance).
    Ce mouvement de population est en train de tourner cette état en bleue.
    Donc, c’est pas une si mauvaise idée!

  13. Gilles Morissette dit :

    Un chronique qui démontre le genre de stratégie qu’utiliseront les « Répugnants » et autres sous-fifres de la secte des adorateurs du « Veau d’Or » lors des prochainnes Mid-Terms.

    Ça pourrait se résumer ainsi: MENTIR, MENTIR et encore MENTIR.

    https://www.cnn.com/2021/04/27/politics/republican-circus-donald-trump/index.html

    La peur, l’ignorance, la manipulation de masse, l’intolérance, le fanatisme, l’exclusion.

    Voilà tout ce que ces enfoirés auront à offrir à l’électorat.

    Comme je le disais plut tôt, les Démocrates doivent se préparer dès maintenant à une bataille féroce, sans merci où tous les coups seront permis.

    Ils doivent se préparer à aller à la guerre et à ne pas faire de quartier à l’ennemi.

    1. lechatderuelle dit :

      Gilles Morissette
      Que les républicains optent pour la stratégie du mensonge est une chose….

      mais un moment donné, le Peuple a sa responsabilité aussi….

      on voit les citoyens très actifs quand l’élection est éminente et ensuite, pouf, plus rien… les politiciens vaquent à leur routine de se « vendre » aux lobbys sans respect pour les électeurs…. et les électeurs s’en accommodent…

      le problème des USA est la paresse intellectuelle des citoyens….

  14. Toile dit :

    Etre à la place de Cuomo, je serais dans mon bunker, bien caché. Qu’il ait été ou pas pro actif dans le dossier du recensement, la finale demeure la même: une perte. Comme dirigeant, l’imputabilité s’applique. Et par les temps qui courent le super héros perd du lustre. Pas jojo.

  15. Ziggy9361 dit :

    La meilleur préparation serait de nommé une personne charismatique avec un parcours sans tâche en charge de la mobilisation national pour coordonner un mouvement citoyen sur l’importance d’être inscrit sur la liste électoral et de voter.
    Je proposerais à Joe Biden de nommer Yvonne, car elle a déjà fait ses preuves en Géorgie avec un
    succès inespéré, Stacey Yvonne Abrams est en effet la personne idéal,elle est très instruite,déterminée,et extrêmement difficile à rouler dans la farine par les pires répugnants,Cruz, Graham et le restant de la cohorte d’ordures habituel.

    Selena Montgomery a des réalisations à son actifs au contrairement de bien de ses détracteurs.
    ( nom d’autrice)

    1. La pire chose que vous pouvez faire a la Georgie, c’est de lui enlever Stacey.
      C’est un vieux reflex de donner de faire monter d’échelon tout ceux qui sont bon dans ce qu.il font… pour les déplacer dasn une position DIFFÉRENTE auquel ont n’est pas assuré d’une réussite.

      C’est le principe de Peter, ou tout le monde monte dans l’organisation jusqu’a ce qu’il ai un position qu’il ne peuvent pas aussi bien performer. Pour un résultat d’avoir une compagnie ou tout les poste sont rempli par des incompétents.

      Faut-il consulter Stacey Abram pour des action a déployé a grandeur du pays. ABSOLUMENT.
      Est-ce que ce dont Stacey fait dans son état vas fonctionner dans les autres… PAS NÉCESSAIREMENT.

      Laisser la en Georgie, et laisser la y faire des miracles!

  16. treblig dit :

    La perte d’un représentant ne devrait pas trop bouleverser les démocrates de l’état de New-York. Si la population de la ville de New-York augmente légèrement, en revanche il y a une perte de 400 000 habitants en milieu rural de l’état. La plupart des ces 8 districts ruraux qui ont voté républicains ( sur 27) sont situés entre la ville d’Albany au centre et la frontière canadienne au nord. Donc la diminution devrait affecter en premier lieu les districts républicains en milieubrural.

  17. Danielle Vallée dit :

    J’entendais hier à CNN que ce n’était pas nécessairement une bonne nouvelle pour le Texas et la Floride car les gens qui déménagent au Texas et en Floride sont généralement des New-Yorkais ou des Californiens, donc de tendance libérale.
    Beaucoup sont aussi beaucoup plus jeunes et se déplacent pour travailler, et les jeunes aussi sont plus libéraux.
    Perspective intéressante.
    C’est le grand ‘remplacement’ annoncé par Tucker !!!

    1. Ziggy9361 dit :

      Finalement il aurait raison pour une chose.

      1. Haïku dit :

        Ziggy9361
        Bien envoyé ! 😉👌

  18. lechatderuelle dit :

    28 % des américains refusent le vaccin….
    Au Canada 16 % dont la majorité en ….Alberta…. quelqu’un est étonné ???

    plus les gens sont de droite et moins ils acceptent le vaccin….

    1. loup2 dit :

      Et au Québec le refus du vaccin est probablement plus élevé dans les deux régions friandes de radio poubelle.
      La ville de Québec et la Beauce.

    2. papitibi dit :

      De toute évidence, le vaccin contre la COVID est une invention LI-BÉ-RA-LE destinée à inoculer le virus du discernement à ces bons Répus obtus.

      Pôv oeufs-z-autres!

Répondre à treblig Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :