Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«C’est dévastateur. Au moment même où les conservateurs commençaient à reconsidérer leur réticence, on leur dit que leurs craintes sont réelles et justifiées. En ce moment, il y a des milliers de personnes qui disent : ‟Vous voyez, je vous l’avais dit.”.»

Frank Luntz, sondeur républicain qui a participé aux efforts pour convaincre les républicains réticents à se faire vacciner, réagissant à la décision controversée de la FDA et des CDC de suspendre temporairement l’administration du vaccin de Johnson & Johnson contre la COVID-19 après la recension de six cas de thrombose sur les 6,8 millions de doses administrées aux États-Unis. Contrairement aux autres vaccins disponibles, celui de Johnson & Johnson ne nécessite qu’une injection.

P.S. : Il n’y a évidemment pas que les immunologues qui s’expriment sur ce genre de sujet dont tout le monde se croit expert. Mais peu d’immunologues amateurs ont suscité une réaction plus forte que celle provoquée par le statisticien et gourou des données politiques Nate Silver en publiant cette série de tweets :

(Photo Reuters)

42 réflexions sur “La citation du jour

  1. Mona dit :

    Et ce qui est dévastateur c’est qu’aux États-unis des actes de simple réflexion ou de pensée sont considérés comme suspects et tombent dans la moulinette de la pensée magique ou de la « partisanerie ».

  2. Math dit :

    Il n’y a probablement pas de bonne solution à cette situation malheureusement. Si le gouv avait décider de garder ça pour lui et poursuivre les vaccinations, l’info aurait coulé quand même et alors, en plus de dire que les vaccins ne sont pas sécuritaire, le gouvernement aurait été mis dans le complot pour cacher la vérité à la population.
    Je crois que la meilleure des pires situation était de mettre J&J sur pose. Control dammage qu’ils appellent.

    1. MarcB dit :

      Tout à fait d’accord. Seul bémol, les autorités auraient pu mettre en perspective le risque de thrombose (6/6.8M) versus d’autres risques acceptés par la population qui sont plus élevés que la thrombose suite au vaccin:
      – Chance d’être frappé par la foudre: 1 sur 500000 (pour les sceptiques: https://www.cdc.gov/disasters/lightning/victimdata.html ).
      – Chance d’avoir un accident mortel de la route (USA: 35,000 morts /350M habitants)
      – etc…

      1. Djé dit :

        Et on ne parle même pas du nombre de « non-morts » de la Covid que ce même vaccin pourrait permettre.

  3. noirod dit :

    Personnellement j’ ai toujours maintenu que nous étions volontairement devenus des rats de laboratoire en sautant l’étape habituellement obligatoire des essais cliniques. Et puis un docteur (me souviens plus lequel ) disais que jamais dans l’histoire de l’humanité autant de scientifiques ne s’étaient réunis pour trouver le vaccin qui pourrait contrer une seule et meme bibitte et que ce seul constat équivalait grandement a palier pour la période d’ essais cliniques. Solide argument j’ avoue mais les développement semblent confirmer que….
    On dira que le pourcentage de gens affectés par des effets secondaires indésirables est infinitésimal …mais le problème c’ est qu’ on entre dans les groupes d’âge ou il y aura plus d’ anti vax et/ou de gens qui pour leur raison ne pourront pas ou ne voudront pas avoir le vaccin sans compter ceux qui ne voudront pas recevoir J & J ou Astra machin. Alors l’immunité communautaire prend le bord.
    La ou ca se gate c’ est que tout le monde est expert dans le domaine ces temps ci et que même les plus obscurs docteurs peuvent avoir du poids dans la décision de oui ou non.
    Et puis il y a la globalité de la pandémie, les pays riches qui se vautrent dans les doses alors que les pauvres attendent toujours après les bons samaritains et que pendant ce temps les frontières sont perméables particulièrement a ceux qui savent mentir…

    Et puis, kekun a des douvelles des suites du match Toronto vs Texas l’ autre jour joué devant 40,000 personnes ?

    Ca donne mal a la tète tout cela particulièrement quand tu vois des pays comme la Chine ou l’ Inde qui malgré des populations dépassant le milliard de citoyens révèlent des chiffres clairement inexacts ou encore quand tu vois un fou comme Bolsonaro et les résultats…

    Et ici au Québec quand tu constate que des politiciens s’improvisent assez compétents pour décider que la 2 eme dose peut attendre 4 mois…Ca laisse songeur mettons. Disons que ca appuie la conclusion que nous pouvons tirer de votre billet en ce qui a trait a la nécessité d’ éloigner les politiciens de toute influence discutable pendant. cette pandémie

    1. monsieur8 dit :

      Les essais cliniques complets ont étés réalisés pour tous les vaccins disponibles.

      Ce sont les résultats de ces essais qui sont analysés avant d’autoriser, ou non, la diffusion du vaccin.

      Aucun coin n’a été tourné rond. Faut arrêter de propager des faussetés qui font peur… aux peureux.

      1. jeani dit :

        En plus, selon noirod, ce sont les politiciens qui ont décidé de reporter la 2e dose.

        Eh ben, on en apprend à tous les jours. 😎

    2. gagrich dit :

      On peut déblatérer sur toute sorte de théories et de se demander qu’est-ce qui aurait du être fait ou pas! Mais, au bout de tout cela, qu’est-ce qui tue le plus en ce moment? Le vaccin ou le virus!

    3. Rick dit :

      Noiraud, arrêtez de véhiculer des demi-vérités et des affirmations mensongères!

  4. leonard1625 dit :

    Ce qui est beaucoup plus dévastateur est qu’un grand nombre de conservateurs sont des cons finis.

  5. christian reny dit :

    hey un cas sur un million la covid est plus dangereuse j ai eu le vaccin astra zénica et je me porte tres bien a 70 ans

  6. Apocalypse dit :

    @Math – 07:16

    Tout à fait d’accord, la FDA n’avait pas le choix! Attendre aurait été encore pire.

    Comme nous disions hier, c’est malheureux que les gens n’aient pas la moindre notion de probabilités. En effet, 6 sur 6,8 millions ne fait qu’augmenter très, très marginalement les chances de mourir de quelqu’un -même s’il en santé – MAIS pour une personne ayant des problèmes de santé, la COVID-19 peut représenter un réel danger, qui est loin d’être marginal, de mourir.

    Le choix de se faire vacciner est un ‘no-brainer’, mais on va parler, parler et encore parler de ces six(6) morts et cela va amplifier la peur des gens au point de refuser le vaccin et se mettre vraiment à risque.

    1. 6 cas sur 6,8M, ça fait 0,0001 %. Si on compare au taux de décès dû à la Covid, on est loin du compte. Et ce 0,0001 % représente les cas de thrombose, pas celui des décès. Il me semble qu’il n’y a eu qu’un décès.

  7. March dit :

    Taux de mortalité Covid : 2,1% morts
    Taux de mortalité du vaccin : 0,00008% morts

    Il y clairement du monde qui n’ont rien compris au statistique et aux faits. Entre deux poison, ils choissent le plus mortèle.

    Pour ma part, lorsque chaque personne qui veulent être vacciné vont être vacciné. Je veux retrouver une vie semblable a ma vie d’avant.
    Je vais m’avoir sacrifié pendant 18 mois de ma vie pour sauver le plus de monde possible qui mérite d’être sauvé. Après ça, ceux qui ne veulent pas se faire sauver en ne se faisant pas vacciné, Je ne vais pas me sacrifier pour eux. Encore une fois, les Tartadais et autres covidiots vont se faire protéger par ceux qui respecte les normes et la maladie. Par contre si une personne non vacciné meurt, ça ne sera pas mon problème, ça va être la conséquence de son choix. Je vais démontrer le même type de compassion qu’ils ont démontré quand c’était le temps de se serrer les coudes pour sauve le plus de monde possible. Je vais leur montrer mon poing fermé avec mon majeur bien levé. Idem lorsque je vais voyager dans un pays qui demande un passeport vaccinale.

  8. gigido66 dit :

    Si on se méfie du vaccin de Johnson & Johnson aux USA, les autorités n’ont qu’à nous le faire parvenir au Canada où on pourra l ‘injecter aux hommes puisque ce sont les femmes qui sont vulnérables à une probabilité sur 1 million. On a accepté avec enthousiasme l’Aztra Zénéca (1/100,000), le vaccin Jenssen sera sûrement le bienvenu.

  9. Bedjean dit :

    Je crois que bien des gens ont peur de la piqûre et que le moindre petit doute devient une bonne excuse pour éviter la piqûre Si le vaccin se présentait sous la forme de pilule il y aurait beaucoup moins de résistance.

    1. loup2 dit :

      Encore mieux, le mettre dans l’aqueduc.

      En attendant:Je vais avoir ma première dose la semaine prochaine. J’ai tellement hâte d’avoir le 5G gratos!

    2. lechatderuelle dit :

      Bedjean

      Intéressant….
      Effectivement, la piqûre est une panique pour plusieurs….

      bonne observation

    3. gigido66 dit :

      Vous n’avez pas tout à fait tort.
      Effectivement, ce n’est pas en nous inondant de videos et d’images d’une aiguille qui entre dans la peau que ça va rassurer les gens qui craignent l’aiguille. Au contraire, ça amplifie la crainte du moment où ça arrivera et que vous devrez subir ce supplice à votre corps défendant.

      J’ai moi-même eu longtemps une peur des aiguilles après plusieurs mauvaises expériences. Je priais le ciel que des chercheurs trouvent un vaccin en comprimés.

      J’ai fini par surmonter cette crainte, sans m’en rendre compte d’ailleurs, grâce aux expériences vécues en acupuncture où, dans un traitement indolore pour une entorse , vous devenez littéralement un coussin à épingles…🤦‍♀️
      À partir de ce moment-là, UNE seule aiguille n’allait plus me traumatiser!😳😉😂

      1. constella1 dit :

        👍

  10. Tiger Mulligan dit :

    1 mort sur 6 millions et on arête tout. En comparaison plus de 225 personnes par tranche de 6 millions d’habitants meurent par les armes à feu aux états-désunis et on fait rien !!! je sais pas pour vous mais moi j’aurais plus peur de me faire descendre que du vaccin !!!.

  11. vercheres dit :

    Taux de thrombose avec le vaccin 6 sur 1 million (0,0006%)
    Taux de thrombose avec la maladie elle-mème 165 000 sur 1 million (16,5%)

    On diminue le risque par 30 000, mais il y a des gens qui ne veulent pas comprendre…

    J’ai moins de 45 ans et je prends le Astra Zeneca dans l’heure si on me le propose.

  12. Ziggy9361 dit :

    C’est quand même incroyable,une pandémie comme celle– ci n’est pas une simple rumeur non vérifiable,comme celle que certain crétins haut placés faisait courir intentionnellement ce qui a eu pour effet de désengager la population de la lutte implacable qui se préparait et qui perdure depuis et qui n’aura de cesse que lorsqu’on admettra notre échec tant qu’à l’adhésion aux mesures mises en place sous prétexte qu’elles sont contraire à nos modes de vie.

    On en a entendu des vertes et des pas mûres, venant de toutes sortes d’experts, commentateurs, journalistes, panel de gens branchés qui commenté au au jour lejour les actions et mesures que les autorités mettent en place, et gare à eux si la situation évolue et que les mesures de hier sont contredit le lendemain ils deviennent des incompétents. Tout ça arrive parmi la population avec différent degré de compréhension ,pour les uns ce sera je vous l’avais dit pour d’autres , c’est piqué nous et basta ,non mais quoi un rayon laser bleu va nous foudroyés à partir de l’espace. MERDE c’est une pandémie les gens meurent autour de vous,ça c’est la réalité.

    Je n’en reviens pas tout le questionnement suscité par la validité des vaccins ,miraculeusement il existe des portes de sorties et qu’est-ce que la société des gras dur fait ? elle hésite, rejette les solutions au lieu
    d’une adésion sans condition pendant ce temps des pays entier se retrouvent sans solution dans l’immédiat ,l’égoïsme ne fera que prolonger les défaites,on s’en sort tous ensemble ou on prolonge le calvaire

  13. Geneviève dit :

    6 cas sur 6,8 millions! Et puis quoi encore? Vite, envoyez-les ici que je puisse me faire vacciner!

    1. Djé dit :

      C’est tellement peu, mais les gens ont peur quand même.
      En fait, probablement qu’il y a plus de gens morts sur la route en allant se faire vacciner.
      Sans compter qu’aux Zétats, c’est les balles qui tuent vraiment plus… mais là on entre dans un débat dont ils ne veulent pas.

  14. jcvirgil dit :

    C’est une tempête dans un verre d’eau puisque les gens écoeurés d’avoir arrêté de vivre depuis un an , d’être empêchés de voir leur propre famille et matraqués par les mesures de confinement ne demandent qu’à être rassurés. Ils sont prêts à prendre des risques pour que ça arrête enfin.

    La meilleure publicité pour les vaccins ce ne sont pas les vaccins eux-mêmes mais bien l’exemple de la Grande-Bretagne où 50 % de la population a déjà été vaccinée , qui continue le déconfinement de sa population .À Londres, les salons de coiffure, les pubs, les restaurants et les commerces non essentiels ont ouvert pour une première fois depuis des mois.

    La vie reprend tranquillement son cours pendant que l’épidémie recule. C’est ça que les gens espèrent et ils sont prêts à prendre les risques inhérents à la vaccination.

  15. lechatderuelle dit :

    le moindre changement, écueil ou questionnement et aussitôt récupéré par les théoriciens plutôt que d’être discuté et analysé de façon évoluée sans partir en vrille ou en dérive….

    C’est sans précédent que des gens qui ont .été quelques générations à avoir accès à l’éducation, qui ont des moyens de vérification et de validation puissent être tout aussi démunis que les gens qui vivaient sur Terre au XV ième siècle face à un inconnu qui les confronte…

    Chaque fois, les bras nous tombe de voir l’incompréhension de base des gens à la moindre petite affaire….

    6 thromboses sur 6,8 millions de vaccinés…

    jamais les Occidentaux ne se sont alertés pour une probabilité si faible…. dans aucun domaine….

    les médicaments courants, testés de longue date, provoquent, parfois, des réactions chez certaines personnes. Y a-t-il panique? Non, la compagnie rajoute sur l’emballage, si vous avez tel truc, ne pas utiliser ce produit… en ce moment, les chercheurs tentent de relier les 6 cas…

    Les gens achètent , chaque jour, des trucs pour « essayer » sans se questionner si 6 personnes sur 6,8 millions d’utilisateurs ont eu des réactions… le fast food, les boissons énergisantes, certains produits homéopathiques, certaines drogues, produits nettoyants, …

    Là, y’a un vaccin, un truc dont on a besoin pour revenir à une certaine stabilisation et une reprise de la vie sociale…

    Nous sommes incapable en tant que société organisée à mettre en place des mesures restrictives pour s’aider nous-mêmes à combattre ce virus… ça fait un an qu’on tente le coup et l’échec est quasi planétaire….
    Tout le monde est écoeuré, on perd la bataille et notre seule alternative est la vaccination de masse.

    Logiquement, les plus écoeurés, les manifestants qui s’agitent depuis un an devraient être les premiers en ligne pour se faire piquer pour qu’on passe à autre chose… Ben non, ils râlent encore… ils nuisent encore…

    La vaccination commence et c’est comme si des gens refusaient le moindre risque alors que ça n’existe pas…
    c’est quoi le risque d’avoir la Covid… et c’est quoi le risque d’être salement amoché et le risque de mourir il est grand comment?

    y’a quand même eu 6 799 994 personnes qui ont eu le vaccin et qui ont débuté une « protection » face au virus…

    Y’a pas mal plus de risque de mourir en revenant de la vaccination en conduisant un véhicule sur les routes du Québec…

  16. jeani dit :

    Ici, nous n’avons qu’à voir ce qui se passe dans les hôpitaux. Des chirurgies sont annulées pour faire de la place aux cas de Covid, mais, cé-ti-vrai qu’ils se disent!

    Ça me fait mal de voir mes anciennes collègues qui doivent continuer à prodiguer des soins avec tous les risques encourus. Mais, des sceptiques continuent à galvauder leurs croyances en prenant beaucoup de place dans les médias sociaux et oublient intentionnellement ce qui se passe.

    Ce qui me fait encore plus mal, c’est de voir une minorité de mes propres collègues participer au débat en s’exprimant ouvertement contre la vaccination. Bien sur, elles ont trouvé, quelque part dans le monde, un « spécialiste » qui a « prouvé » que c’était une invention des autres moutons que nous sommes. Celles-la ne travaillent pas en soins intensifs ou à l’urgence.

    Libarté avant raisonnement!

    1. Haïku dit :

      Bien vu ! 👌

  17. marie4poches4 dit :

    La transparence est tout de même nécessaire.
    Imaginez si ces compagnies n’avaient rien dit et qu’un lanceur d’alerte avait dévoilé ces effets secondaires et les possibilités de décès.
    Je crois bien que la confiance de la population aurait chuté encore plus.
    Je crois qu’ils ont fait le bon choix.

    1. lechatderuelle dit :

      marie4poches4
      Vous avez parfaitement raison…. la transparence est obligatoire et essentielle….

      Cependant, la transparence va de pair avec la connaissance… sinon ça dérive solide….

    2. jeani dit :

      J’ajouterais qu’ils n’avaient absolument pas le choix.

  18. marie4poches4 dit :

    J’ai lu un article intéressant hier sur ces deux vaccins

    AstraZeneca et J & J : les adénovirus au centre des soupçons:

    https://lp.ca/uKaUAg

    1. jcvirgil dit :

      Un article très intéressant en effet. Il prouve une fois de plus que pour les vaccins comme pour tous les médicaments mis annuellement sur le marché le risque zéro n’existe pas.

      Tout est donc pour la’organisation de la santé publique une gestion du risque par rapport aux bienfaits escomptés. Il n »en demeure pas moins que chaque individu décide pour lui-même de cette gestion du risque car il s’agit en bout de ligne de son propre corps.

  19. Apocalypse dit :

    @Richard Desrochers – 08:13

    ‘6 cas sur 6,8M, ça fait 0,0001 %. Si on compare au taux de décès dû à la Covid, on est loin du compte.’

    En effet!

    Nous vivons combien de jours en moyenne dans une vie? 25-30k jours environ?

    Ca veut donc dire que nous avons en moyenne peut-être quelque chose comme 30 à 50 chances sur 1 million de mourir chaque jour; disons que le 1 chance sur 1 million qu’on ajoute avec le vaccin de Johnson & Johnson ne change vraiment pas grand chose et encore moins si on considère les chances de mourir si on a des facteurs de risques face à la Covid-19.

    Si on expliquait les choses à la population, le plus grand nombre comprendrait, MAIS on ne parle que des six(6) décès et cela inquiète les gens.

  20. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 08:57

    ‘Y’a pas mal plus de risque de mourir en revenant de la vaccination en conduisant un véhicule sur les routes du Québec…’

    Bien dit! 👏👏

  21. Paul Roux dit :

    Pour moi, interdire un vaccin qui cause une thrombose pour un million de doses, c’est stupide. Et en prime, c’est faire le jeu des sceptiques et des complotistes.

  22. Micheline L dit :

    Les complications étaient à prévoir. Il n’y a aucun vaccin parfait mais on ne doit pas sacrifier des populations entières parce qu’un cas sur un million va mal tourner. Quant à moi, je préférerais subir de graves problèmes ou même mourir après avoir reçu un vaccin plutôt que subir le même sort après avoir eu la COVID. Se faire vacciner est un devoir moral et je ne veux pas risquer la santé de mes proches et des personnes qui devront me soigner. Ce n’est pas de l’héroïsme, c’est du gros bon sens. Beaucoup de gens pensent comme moi. Heureusement!

  23. Rick dit :

    Je viens de recevoir ma dose de Moderna ce matin…et je me sens un peu euphorique… Cinq minutes d’attente à la pharmacie… et hop, le vaccin dans le bras! 😉

  24. constella1 dit :

    J’ai une anti vaccin ds mon entourage
    ( pas vraiment une amie mais le genre qui s’impose )Incapable de faire la part des choses car ça ne collerait pas avec toutes ses théories
    Et bien la madame jubile en ce moment avec ces exceptions
    Elle et son ‘’je vous l’avais bien dit ‘’
    Moi je lui ai répondu je te l’avais/tu dis moi de ne pas me rappeler ?
    Pas de temps à perdre avec des cruches

  25. Amazonia dit :

    Certains aiment faire des affirmations simples sur des sujets complexes où interviennent de multiples paramètres dont certains sont d’ordre confidentiel..

    ils pensent faire l’histoire exclusivement à partir de l’actualit Mais l’histoire n’est pas l’actualité. C’est pourquoi condamner la FDA sans disposer de l’ensemble des données qui l’ont motivée est tout simplement hasardeux.

    Voicit un sujet sur lequel il faut avancer des hypothèses, comme certains l’ont fait, et rien d’autre..

  26. Gilles Morissette dit :

    Le risque est peut-être minime statistiquement parlant, mais la FDA, en tant qu’organisme régulateur au niveau de la santé publique, avait l’obligation d’agir avec prudence et surtout d’en informer le public.

    Agir « en cachette » aurait été encore plus désastreux que de prendre la décision qu’elle a prise.

    Imaginons ce qui se serait passé si la FDA n’avait rien dit, qu’elle avait laissé les gens se faire vacciner et qu’on découvre par la suite qu’elle avait caché une information cruciale pour la santé publique.

    Ce n’était pas une décision facile à prendre et la FDA joue « gros » dans ce dossier. Avait-elle vraiment le choix au vu des données dont elle disposait à ce moment là? NON

    Encore une fois, on constate que nos habituels « experts auto-proclamés en santé publique et autres pseudos scientifiques » se lancent dans toutes sortes de « savantes analyses » sans vraiment connaître tous les tenants et aboutissants du dossier.

    On finira par découvrir que le vaccin « Johnson&Johnson » est probablement sans danger tout comme l’est celui « d’AstraZeneca ».

    Il y a parfois des effets secondaires, la plupart du temps minimes, losqu’on reçoit un vaccin.

    Toutefois, ces « effets secondaires » sont encore moins dangereux que le fait de contracter le virus et de risquer d’en mourir.

    Ceux qui ne sont incapables de voir la différence ne sont que de pauvres connards sans envergure.

    Ils ne méritent même pas notre attention.

Répondre à christian reny Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :