Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

6 : nombre de cas de thromboses recensées chez les 6,8 millions d’Américains qui ont reçu le vaccin de Johnson & Johnson contre la COVID-19, un effet «très rare» qui a néanmoins poussé le gouvernement américain à faire une pause dans l’administration de ce vaccin ne nécessitant qu’une dose.

Âgées de 18 à 48 ans, six femmes ont présenté, six à 13 jours après l’injection, des symptômes de thrombose cérébrale. « Un cas s’est révélé mortel et un patient se trouve dans un état critique », a déclaré Peter Marks, de l’agence fédérale de médicaments (FDA). Dans une déclaration écrite, l’ancien président Donald Trump a critiqué son successeur pour une décision qui entache inutilement selon lui la réputation du vaccin de Johnson & Johnson.

(Photo AP)

65 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. marylap dit :

    Je comprend très bien les autorités sanitaires de jouer de prudence, mais c’est plus dangereux de prendre la pilule ou des hormones de remplacement que d’avoir le vaccin J&J. On va se retrouver avec une situation similaire à celui d’Astra-Zaneca.

    1. Benton Fraser dit :

      C’est le Dr Vandeboncoeur je crois qui disait que les femmes ont beaucoup plus de chances de mourir en prenant la pilule anticontraceptive que l’Astra-Zaneca…

      On parle ici de 1 cas de thrombose pour plus 1 million et une mortalité plus un cas critique sur près de 7 millions.

      Il se tue en moyenne sur la route 90 américains quotidiennement. Ce qui veut dire qu’ils ont plus de chance de mourir sur la route en allant se vacciner que de mourir du vaccin!

  2. monsieur8 dit :

    Je suis d’accord avec Trump.

    Ayoye 😳

    1. gl000001 dit :

      Une montre arrêtée montre l’heure juste deux fois par jour 😉

  3. Louis dit :

    La joke !!! Plus de 500 000 personnes sont mortes de la COVID. C’est quoi le principe de précaution, on ne vaccine pas pour que les gens puissent mourir de la covid ?

    1. marylap dit :

      C’est surtout parce que le genre de thrombose causé par le vaccin est rare et donc difficile à diagnostiquer. Je suis d’accord que la Covid est plus mortelle, mais je comprend aussi pourquoi ils arrêtent l’utilisation du vaccin le temps de s’assurer que c’est vraiment un effet secondaire très rare.

  4. kintouai dit :

    « l’ancien président Donald Trump a critiqué son successeur pour une décision qui entache inutilement selon lui la réputation du vaccin de Johnson & Johnson.»

    Farme ton ost… de yeule, tab… de crapule, tu es directement responsable de la mort de centaines de milliers de tes concitoyens !

    Quand va-t-on foutre en taule toute cette famille de salopards et leurs affidés ?

  5. Claude B dit :

    Ça fait 0.0001% de chance d’être une victime d’une thrombose. Me semble qu’il y a pire que ça comme risque dans la vie.

    1. Carl Poulin dit :

      On a beaucoup plus de chances de se faire frapper par un camion ou une auto si on est à pied ou à vélo au Québec.

    2. Achalante dit :

      Mais aussi, les victimes sont toutes des femmes, jusqu’à présent. Qu’ils donne ce vaccin aux hommes seulement, et le problème est réglé. (En théorie.)

      1. Achalante dit :

        P.S. : je soupçonne encore une fois une interaction entre le vaccin et la pilule anticonceptionnelle, comme pour l’AZ.

    3. Amazonia dit :

      Sauf que tu ne t’imagine même pas faire partie de ces 0.0001 % de malheureux qui ne s’imaginaient pas eux-mêmes être de ce nombre fatal en allant se faire shooter.

      Et puis les enjeux ne sont peut-être pas au niveau du pourcentage des victimes.

      1. Achalante dit :

        « Deux études, publiées en 2009 dans le British Medical Journal, ont semé le doute quant aux liens entre les contraceptifs oraux et le risque de caillots sanguins. C’est aujourd’hui confirmé : les pilules dites de quatrième génération Yaz et Yasmin, des laboratoires Bayer, sont associées à un risque accru de thrombose veineuse (caillot bloquant une veine) et d’embolie pulmonaire.

        En témoignent les quelque 10 000 procès intentés à ce jour contre la compagnie pharmaceutique, aux États-Unis, par des femmes ayant subi de graves thromboses imputables à cette contraception. Au Canada, ces pilules sont soupçonnées d’avoir entraîné au moins 23 décès et la justice a été saisie en Colombie-Britannique, en Ontario et en Saskatchewan.

        Selon un avis de Santé Canada datant de fin 2011, Yaz et Yasmin, qui contiennent un progestatif appelé drospirénone, sont en effet associées à un risque de caillots sanguins de 1,5 à 3 fois plus élevé que d’autres contraceptifs oraux.

        Car en réalité, le risque concerne toutes les pilules; cela est connu depuis les années 1960. En moyenne, la prise de contraceptifs hormonaux multiplie par deux ou par trois le risque de thrombose, surtout pendant les trois premiers mois d’utilisation. Elle augmente aussi le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et d’infarctus du myocarde. C’est pourquoi la pilule n’est généralement pas conseillée chez les fumeuses de plus de 35 ans. » – Québec Science, Février 2017 https://www.quebecscience.qc.ca/sciences/faut-il-craindre-la-pilule/

        Mais as-t-on retiré du marché ces pilule anticonceptionnelles? Non. Et pourtant, leur seul usage est d’empêcher une grossesse non-désirée, ce qui est beaucoup moins mortel que la COVID…

        C’est dommage pour les victimes des effets secondaires, vraiment. Mais quand le danger du remède est à ce point moindre que le mal, il faut savoir faire la part des choses. On mitige le risque autant que possible, mais on n’en cesse pas l’usage. (Sauf quand les victimes sont des hommes, par contre. Les recherches sur le contraceptif oral masculin ont été arrêtées lorsqu’ils ont observé des effets secondaires… Qui étaient les mêmes que les contraceptifs oraux féminins.)

  6. EricP dit :

    L’immunologue en moi est terrorisé d’être d’accord avec Trump… Tous les médicaments ont des risques, et celui-ci est très très rare…

  7. jcvirgil dit :

    C’est certain que six cas répertoriés sur presque 7 millions de doses injectées c’est peu , mais ce n’est pas le risque zéro.

    C’est comme gagner le million à la loto,. Les chances sont minces mais il y a des gagnants toutes les semaines…

    Le choix de se faire vacciner ou non avec ces produits est une décision personnelle et perrsonne ne devrait critiquer ceux qui refusent de jouer à cette roulette russe.

    1. chrstianb dit :

      La roulette russe, c’est une chance sur six de se tirer une balle dans la tête.
      Pour le vaccin J&J, c’est une chance sur un million pour une thrombose et une chance sur sept millions pour une thrombose mortelle.
      Non, ce n’est pas une roulette russe.

      1. jcvirgil dit :

        Désolé ce n’est pas le risque zéro. Rien ne nous dit non plus que tous les cas sont répertoriés.

        Donc c’est une roulette russe avec plus de balles à blanc … C’est à chacun de décider le degré de risque qu’il peut supporter.

      2. chrstianb dit :

        @jcvirgil
        La pharmacovigilance des vaccins depuis les années 80-90 est le système de suivi pharmaceutique le plus élaborer qui soit. Alors les inquiétude des cas non répertoriés, je laisse ça aux anxieux…
        À chacun de décider du risque acceptable, mais si le risque associé à ce type de vaccin vous fait peur, je m’inquiète de votre anxiété lorsque vous voyagez en automobile ou quand vous traverser une rue à pieds ou quand vous faites du vélo…

    2. InfoPhile dit :

      Je comprends que vous recourez à une allégorie, sauf que les « retombées » létales de la roulette russe sont de une sur six. En l’occurrence, on n’est vraiment, vraiment pas dans le même ordre de grandeur.

      1. _cameleon_ dit :

        Encore faut-il démontrer que ces cas sont causés, hors de tout doute, par le vaccin.
        Sur un tel échantillon en nombre et en temps, quelle est la probabilité de thromboses causées par d’autres causes, non liées au vaccin ?

        Et entrer dans l’équation le risque d’attraper le COV-SARS2 ou un de ses variants qui peuvent être ‘dévastateurs’.

        Selon les experts que j’ai entendu, les bienfaits du vaccin surpassent grandement les risques.

    3. jaylowblow dit :

      Le risque zéro N’EXISTE PAS. Il y a toujours un risque surtout quand on parle de traitements médicaux. Il est impossible d’avoir un traitement efficace qui comporte un risque zéro. Même prendre du Tylenol comporte un risque.

      Il y a plus de gens qui meurent étouffés en mangeant qu’il y en a qui meurent de ce vaccin et pourtant vous allez mangez ce soir sans craindre d’en mourir. Et combien de personnes refusent de monter dans une auto pour ne pas jouer à cette roulette russe?

      Un de mes professeurs de math à l’époque où j’étais au cégep nous avait dit durant un cours en faisant le calcul des probabilités de gagner le gros-lot à la loterie que statistiquement parlant, c’est impossible. La probabilité est si faible que vous pouvez dire sans craindre de vous tromper que vos chances de gagner sont nulles. C’est la même chose pour ce vaccin. Les chances d’en mourir sont pratiquement inexistantes statistiquement parlant.

      Mais les antivax ont fait un travail très efficace durant les dernières années. Ils ont tellement réussi à semer le doute dans l’esprit de la population que le gouvernement n’a d’autre choix que de jouer la prudence extrême, kit à causer plus de morts de la covid à court terme de peur que la population refuse de se faire vacciner s’ils n’agissent pas au moindre petit signe d’effet secondaire. Mais ça a un effet pervers car les gens se disent qu’il doit bien y avoir un danger si les gouvernements suspendent l’usage de ces vaccins. C’est un cercle vicieux qui sera difficile à briser et pendant ce temps la pandémie continue et les variants émergent. On est encore loin de coupe aux lèvres.

    4. Denis Dallaire dit :

      Le risque zéro n’existe pas….d’ailleurs comme tu es venu au monde un jour tu mourra….et il n’y a pas de risque zéro la…..c’est sur et certain

      1. Denis Dallaire dit :

        C’était pour JCVirgil…..évidemment….

  8. marie4poches4 dit :

    Et selon un spécialiste espagnol, Dr José Manuel Soria

    « Les thromboses seraient directement responsables de 33 % au moins des morts liées au Covid-19. Et environ 60 % des patients en unités de soins intensifs seraient victimes d’un accident thrombotique. »

    Le choix est simple….

    1. gl000001 dit :

      Et au moins 400,000 morts d’accidents trumpotiques !!

    2. Madalton dit :

      Vous m’avez devancé. Un extrait d’un article de La Presse + de ce matin:

      Quelqu’un qui contracte la COVID-19 a environ 4 % de risque de devoir être hospitalisé. De ces patients hospitalisés, 10 % iront aux soins intensifs. Et sur les patients de soins intensifs, entre 25 % et 35 % feront une thrombose.

      http://plus.lapresse.ca/screens/a618b62b-8419-45d6-9d11-e880bd016be0__7C___0.html?utm_content=ulink&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal+share

    3. Ziggy9361 dit :

      Ça Marie c’est pas mal plus important à savoir que combien de chance sur 1 million que je risque une thrombose avec le vaccin.👍comme vous dites le chois est simple.

  9. NStrider dit :

    Extrait d’un billet sur FB de Jim Wright.
    Donnez vous la peine de lire entre les lignes.

    « Alors, une personne est décédée et on arrête le vaccin J&J

    Une personne. Une.

    Hein.

    Il y a eu 19 379 décès dus à la violence armée aux États-Unis l’année dernière. Cela n’inclut pas les 40 000 morts par suicide par arme à feu.

    Sans parler des 500000 morts de COVID, mais bon…

    ¯ \ (° _o) / ¯

    ….NON. Je ne dis * pas * que nous ne devrions pas suspendre le vaccin J&J jusqu’à ce que de meilleures données concernant les effets secondaires possibles soient acquises et que de meilleurs protocoles d’administration soient développés.

    Je ne dis pas ça du tout. »

    1. gigido66 dit :

      Qui est ce nobody?

      1. NStrider dit :

        Un nobody citoyen des États-Unis qui commente l’actualité et j’apprécie l’approche hors norme et déjanté et qui se fait régulièrement ramasser par des républicains bornés qui ne semblent pas lire ce qu’il écrit au delà du premier degré. Il est aussi sur Twitter sous le nom @Stonekettle

  10. gigido66 dit :

    Pour faire simple….changeons la clientèle à qui ce vaccin est destiné…puisqu’il semble que les thromboses soient affaire de femmes…alors injectons le vaccin Jensen aux hommes…

    1. Ziggy9361 dit :

      Pourquoi pas!

  11. Max dit :

    (fausse équivalence) ….et les morts par fusils ?

  12. Guy LB dit :

    Si les américains avaient le même souci de prudence
    à l’égard des armes à feu, le plus gros problème de la société américaine aurait été réglé depuis longtemps.

    1. jcvirgil dit :

      Comme dirait l’autre vu de même le choix est simple .

      Mais ce n’est pas un vrai choix , vu que celui qui est victime d’une tuerie de masse, n’a pas vraiment le choix , à moins de ne plus sortir de chez-lui 😉

  13. Helene dit :

    La compagnie Johnson & Johnson ne s’expose-t-elle pas à des poursuites ? C’est peut-être la raison d’une plus grande prudence.

    1. jcvirgil dit :

      C’est en effet à considérer. Chaque année les grandes entreprises pharmaceutiques versent des dizaines de millions de compensations à d’infime fraction d’usagers qui sont victimes d’effets secondaires graves découlant de l’usage des médicaments qu’elles mettent sur le marché.

      Quand même que ce ne serait que 0,1% des usagers qui ont des effets secondaires graves , elles doivent les dédommager.

      Comme elles font des dizaines milliards de revenus ces compensations ne grèvent pas leurs chiffres d’affaire à moins que comme avec la crise des opioides un grand nombre d’usagers en soient affectés et en décèdent.

    2. marie4poches4 dit :

      Pas certaine que les pharmaceutiques puissent être poursuivies

      In February, Health and Human Services Secretary Alex Azar invoked the Public Readiness and Emergency Preparedness Act. The 2005 law empowers the HHS secretary to provide legal protection to companies making or distributing critical medical supplies, such as vaccines and treatments, unless there’s “willful misconduct” by the company. The protection lasts until 2024.

      That means that for the next four years, these companies “cannot be sued for money damages in court” over injuries related to the administration or use of products to treat or protect against Covid.

      1. Haïku dit :

        Merci pour l’info. 👌

      2. jcvirgil dit :

        @ marie 4 poches

        En effet, pour les vaccins covid comme elles ont brûlé les étapes pour les mettre au plus vite sur le marché, elles se sont assurées auprès des gouvernements ne pas pouvoir être poursuivies comme c’est habituellement le cas avec ce qu’elles mettent sur le marché.

        Sinon il aurait probablement fallu attendre des mois de plus . L’avenir nous dira si c’est une bonne chose… mais en attendant le fait de pouvoir immuniser une grande partie de la population compense avec les cas problèmes.

  14. jeani dit :

    Si le « milliardaire » se permet de critiquer Biden concernant cette décision de suspendre l’administration du vaccin de J&J, il ne faut pas chercher trop loin.

    Le vraiment trop petit a sûrement placé ses derniers deniers dans cette compagnie. Prochaine étape, si JJ plante, vendre sa voiturette de golf louée, ses derniers bâtons qu’il n’a pas lancés à l’eau et son sac de golf remplie de Coca Cola.

    1. anizev dit :

      Effectivement, il faudrait vérifier si la Trump Organization n’a pas acheté des actions, et c’est la raison pourquoi il prend la peine de critiquer Biden.

      1. Haïku dit :

        @jeani – 13:23
        LOL !! 🤣😂👌

    2. Mona dit :

      Je relaie @Haïku @Jeani 👍👏

    3. Ziggy9361 dit :

      J’espère qu’il n’aura pas à mettre son beau bol en gage à la «  »pawn shop » du coin.😉

  15. Apocalypse dit :

    Je peux comprendre que la plupart des gens aient de la misère avec les mathématiques avancées et la physique, MAIS on pourrait croire que la majorité maîtrise des notions élémentaires de probabilités, ce qui ne semble pas être le cas.

    Si une personne a des facteurs de risque – ex. obésité, diabète, hypertension, etc – alors la Covid-19, si on l’attrape, présente un réel danger pour sa vie, alors la décision de se faire vacciner est un ‘no-brainer’, que ce soit avec ce vaccin de Johnson & Johnson, ou un autre vaccin, qui ne présente qu’un risque extrêmement marginal pour sa vie.

  16. Guy LB dit :

    L’effronterie de Trump
    est vraiment sans limite. Que cet homme ait le culot de critiquer son successeur est renversant !
    Trump ne voit et ne comprend les choses qu’à travers le filtre de son porte-feuille; tout le reste lui échappe et dépasse son entendement.

    1. Mona dit :

      J’adhere @Guy LB.
      Cette effronterie associée au goût du fric c’est sa carte de visite au gourou : il ose dire et faire ce que beaucoup pense sans oser le dire. Et ça peut marcher.
      Après s’être identifié les autres imitent : c’est ce que j’observe chez les jeunes élus trumpistes aux dents qui rayent les parquets.

  17. Layla dit :

    Le droit de réserve…pas pour DT…et pourtant…il devrait se taire.
    On peut lire sur un des liens du présent billet « Johnson & Johnson vaccine makes up less than 5 percent of the recorded shots in arms in the United States to date,” Zients said in a statement. »

    « 5% »

    Je n’ai que mépris pour cet homme…je m’en confesse, il a dit .

    « The results of this vaccine have been extraordinary but now it’s reputation will be permanently challenged. The people who have already taken the vaccine will be up in arms, and perhaps all of this was done for politics or perhaps it’s the FDA’s love for Pfizer. »

    N.B traduction de Google Chrome

    «Les résultats de ce vaccin ont été extraordinaires, mais maintenant sa réputation sera remise en question en permanence. Les personnes qui ont déjà pris le vaccin vont prendre les armes, et peut-être que tout cela a été fait pour la politique ou peut-être que c’est l’amour de la FDA pour Pfizer. »

    Des suppositions insidieuses du DT pur laine

    Les gens vont prendre les armes…dit ce pseudo artisan de paix.

    1. Guy LB dit :

      @ Layla : oui, ce poltron devrait se taire.
      Il a effectivement, par tradition et par jurisprudence, un devoir de réserve (et non pas un droit). Mais, comme vous le savez, cet égocentrique mal dégrossi ne comprend pas ce qu’est un devoir. À ce qu’il comprend, il n’a que des droits sans limites. Et, bonheur suprême! s’il peut faire mal paraître tout président qui n’est pas lui, il sautera sur l’occasion.

      On aimerait bien qu’il prenne son petit bol et qu’il s’en retourne jouer sur la plage ou avec ses petites balles blanches…

  18. marie4poches4 dit :

    HS

    La policière ayant fait feu sur Wright a démissionné ainsi que le chef de la police

    UPDATE: Brooklyn Center Police Chief Tim Gannon has resigned following the fatal shooting of Daunte Wright. The news comes less than an hour after the announcement that officer Kim Potter, who shot and killed Wright, also resigned.

    https://twitter.com/kare11/status/1382027049011929095?s=20

    1. lechatderuelle dit :

      marie4poches4
      Démissionnée ??… ok… ce qui implique quoi? ce sera sa « punition »… je ne comprend pas cette manie de démissionner…

      Elle a tué un type par erreur bête… donc démission et c’est tout?
      la ville va payer quelques millions à la famille et on ferme le dossier?

      et le Chef de police… ça vient faire quoi dans cette histoire, sa démission?….

      Quel bizarre de pays les USA….

      1. Bartien dit :

        Peut-être qu’elle va devoir se débrouiller pour payer ses avocats

      2. Bartien dit :

        Cela dit, je ne lui dit pas bravo pour autant

  19. treblig dit :

    Ainsi donc, la bêtise de Trump est sans limite. Ce lui qui se vante d’avoir poussé vraiment fort pour la mise -au-point du vaccin par le biais de warp speed oublie quelques éléments de base: le vaccin pfizer n’a pas profité de ce programme, le vaccin astra-zeneca à été trouvé par les chercheurs de l’université d’Oxford en Angleterre et le vaccin russe ou chinois ne lui doivent rien non plus. Reste Moderna et Johnson & Johnson.

    Ce mythe de sauveur de l’humanité que se donne Trump est, et c’est le moins que l’on puisse dire, irritant. On dirait un nouveau Pasteur. Mais , au fond, on y trouve seulement un mythomane narcissique.

    1. spritzer dit :

      Pfizer-BioNTech a quand même bénéficié d’une commande de 2$ milliards payée d’avance par le gouvernement américain pour développer son vaccin.

  20. Layla dit :

    On dirait que Johnson &Johnson ne fait pas campagne contre ceux qui choisissent de suspendre temporairement l’utilisation. Peut-être qu’ils se sentent libérés des contrats en cours et ainsi pouvoir réévaluer ce vaccin. N’en déplaise à DT l’administration de Joe Biden ne vise pas faire du tort à J&J.

    Par Le Parisien avec AFP Le 13 avril 2021 à 14h37

    Johnson & Johnson annonce ce mardi « retarder le déploiement » de son vaccin en Europe après la « pause » décidée peu avant aux Etats-Unis. En France, 206 400 doses étaient attendues cette semaine, et 358 000 doses celle du 26 avril. Le régulateur américain a en effet préconisé une suspension dans l’utilisation du vaccin Janssen de Johnson & Johnson contre le Covid-19, le temps d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes outre-Atlantique.

    Le laboratoire explique être « en train d’étudier ces cas avec les autorités européennes de santé ».

  21. Gilles Morissette dit :

    La FDA joue de prudence surtout avec ce qui est arrivé avec le vaccin « AstraZeneca ».

    On ne veut prendre aucune chance et faire toutes les analyses qu’il faut.

    Même si les risques sont minimes, personne n’a envie de faire partie des « malchanceux » qui auront des effets secondaires importants après avoir reçu ce vaccin

    Toutefois, ces « bugs » n’ont rien de surprenant. On a poussé le dévelopement rapide du vaccin et pour ce faire,on a « sauté des étapes », ce qu’on ne fait généralement jamais avant de l’approuver et de le mettre en marché.

    On voit où l’enfoiré de « DiaperDon » met ses priorités.

    Il pense à la réputation de Johnson&Johnson, au fric plutôt que de se préoccuper des risques potentiels, si minimes soient-ils, sur la santé des gens.

    Pas étonnant de la part d’un salopard dont les inactions, l’irresponsabilité et l’incompétence ont coûté la vie à près d’un demi- million de ses concitoyens.

    Comme le disait si bien Patrick Huard: « Quand tu ne sais pas quoi dire, FARME TA YEULE » !!

    Finalement, le « pissoir » qu’on lui a donné est un « trophée » qui convient très bien à sa personnalité.

  22. Amazonia dit :

    Les enjeux ne sont peut-être pas au niveau du pourcentage des victimes.

    Et Bien sûr que ce n’est pas tout qui s’étale sur la place publique.

  23. March dit :

    Les anti vaccin ou autres Covidiots vont freaker a voir 6 morts sur 6,8 M de vaccin. Continuer a compter les morts suite a des vaccins, vous avez que 2 950 000 morts à rattrapper.

    Pour ce qui des de Dumb, il est égale à lui même, aucun once de compassion. Il n’y a pas que les morts qui compte, il y a les effets négatifs à long terme.

    1. Benton Fraser dit :

      Vous savez, les anti vaccin, tout comme les complotistes, les mathématiques n’ont jamais été leurs forces…

      Pour eux, 2+2=5 est un opinion aussi valable que 2+2=4, la science étant une question d’opinion comme n’importe sujet!!!

  24. Boileau dit :

    La prudence requiert une pause pour analyser le lien de cause à effet.
    Ici, juste le fait que ce soit surtout des femmes qui soient atteintes, renforcent les appréhensions des scientifiques ( pas celle de tr..de pet45).

    De plus, çà permet d’évaluer s’il y a un traitement pour prévenir les mortalités ou les thromboses sévères.
    Il semble qu’ils aient réussis à trouver ce traitement qui préviendra toutes séquelles, en autant que c’est pris à temps.

    En passant, il semble que ce soit une réaction auto-immune contre les plaquettes sanguines, comme pour Aztrazeneca. Un phénomène déjà connu chez les patients qui reçoivent de l’héparine sur une longue période.

  25. sousmarin dit :

    On développe de multiples vaccins pour quels bénéfices à part que chacun veut sa part du gâteau ?
    Un seul et unique vaccin efficace produit à grand échelle avant de trouver mieux n’aurait-il pas été plus judicieux en lieu et place de nouveaux vaccins avec des taux d’efficacité moindres et des effets secondaires graves que n’avait pas le premier ?
    Ah mais bien sûr, ce ne sont pas les mêmes poches qui se remplissent…

  26. Richard Morin dit :

    C’est extrêmement regrettable pour les victimes mais je crois que c’est un nombre plus que minime quand on songe aux millions de doses injectées. N’oublions pas les effets secondaires des anovulants.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :