Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden n’est quand même pas naïf. Certes, au lendemain de la fusillade de Boulder, il a appelé le Congrès à adopter de nouvelles mesures de contrôle des armes à feu, y compris l’interdiction des fusils d’assaut, mais il sait bien que les chances que son voeu devienne réalité sont minces, voire nulles. Aussi songe-t-il à emprunter la voie des décrets présidentiels pour changer la donne dans ce dossier où rien ne bouge à Washington depuis des années.

Selon le New York Times, le président envisage trois décrets présidentiels. L’un s’attaquerait aux «armes fantômes», ces pistolets fabriqués de façon autonome à partir de pièces vendues sur internet. Une autre financerait les programmes destinés à réduire la violence liée aux armes à feu dans les communautés. Et la troisième renforcerait le système de vérification des antécédents des acheteurs.

L’administration Biden est consciente que tout décret sur les armes à feu devrait pouvoir survivre à une contestation attendue devant les tribunaux. Un décret n’a par ailleurs pas la force d’une loi, puisqu’il peut être renversé par un autre président. Mais la signature d’un tel document pour réduire l’accès aux armes à feu ou la violence liée aux armes à feu représenterait un changement majeur à Washington.

(Photo AFP/Getty Images)

50 réflexions sur “Armes à feu : faute de lois, des décrets présidentiels?

  1. marlo63 dit :

    Faut ben commencer quelque part. Mais la tâche est monstrueuse. Depuis combien de temps martèle-t-on aux Américains que leur droit de porter une arme est inaliénable? que leur vie est menacée s’ils n’en possèdent pas? Ça prend beaucoup de détermination pour y arriver.

    1. Nefer111 dit :

      Le jour ou ses bouffons comprendrons que tout l’monde est plus en sécurité quand PERSONNE ne possèdent d’armes … C’est pas demain la veille !

  2. Dekessey dit :

    Le pire dans tout ça, c’est que si ces décrets étaient signés, les Répourricains se rejouiraient de la prochaine fusillade (car il y en aura d’autres) pour clamer que les actions des démocrates ne changent rien. Ils répéteront aussi que leur but n’est que de retirer les armes des mains des bons citoyens qui respectent la loi.
    On commence à les connaître ces néant-dertaliens.

    1. Robert Giroux dit :

      Le plus triste est de voir que les tueries de masse
      sont le fait de bons citoyens sans antécédents judiciaires jusque là !

  3. monteregien dit :

    Un décret présidentiel, s’il survit aux contestations judiciaires, sera en vigueur tant qu’un président démocrate sera à la Maison Blanche. C’est toujours ça de pris…

  4. marylap dit :

    C’est toujours mieux que rien même si c’est loin d’être l’idéal. Quand au QOP j’ai perdu tout espoir de les voir tenir un discours raisonnable sur le contrôle des armes à feux quand ils ont refusés de faire quoique ce soit après la tuerie de Sandy Hook. Je me demande sérieusement ce que ça prendrait pour qu’ils se réveillent et voient le gros bon sens? Qu’un élu perde un proche dans une fusillade? Même là, je pense qu’ils ne changeraient pas d’avis. Et ça se dit pro-vie.

    1. Madalton dit :

      Des représentants républicains dont un sénateurs démocrates se sont faits tirer dessus lors d’une pratique de base-ball en 2017. Le tireur avait demandé si c’était des joueurs de l’équipe des démocrates qui pratiquaient. Quand on lui a dit que c’était l’équipe des républicains, il s’est mis à leur tirer dessus. Ils n’ont pas changer la loi à ce moment. Ils ne le feront jamais.

    2. Chanounou dit :

      @Marylap,
       » pro-vie » mais juste avant qu’elle commence vraiment…Là, il faut la protéger a tt prix .
      Mais une fois qu’elle est vraiment là la vie , on peut la retirer à n’importe qui, même aux enfants des écoles…., juste parce qu’on a des problèmes ( éventuellement sexuels comme l’autre « fralé  » des salons de massage asiatiques…..)
      Cherchez l’erreur….

  5. Guy LB dit :

    @ marlo63 a bien raison.
    Mais, en même temps, comment comprendre que les Américains restent si réfractaires au gros bon sens pourtant largement démontré dans la quasi totalité des autres pays du monde : les tueries ne se produisent pas quand les citoyens ne peuvent s’armer au gré de leur fantaisie, et parfois même de leurs fantasmes !
    Biden arrivera peut-être à les convaincre en imposant par décret des règles strictes qui encadreront sévèrement le marché des armes à feu. Rien ne vaut une démonstration pratique.

  6. Niouininon dit :

    Pour mettre en place ces décrets, Biden va avoir besoin de budgets, notamment pour le système de vérification à la grandeur du pays. Est-ce que quelqu’un, quelque part, ne va pas chercher à bloquer cette initiative en refusant d’y allouer les fonds nécessaires?

  7. Cubbies dit :

    Quel pays dysfonctionnel. Pardonnez l’image mais c’est la queue qui mène le chien. Le bon sens ne s’applique plus depuis des années. C’est pathétique.

    Petite politique partisane accrochée au passé. Aucune considération pour le bien commun ou l’avancement de la qualité de vie.

  8. Alain dit :

    Le pire ennemi des Etats-Unis n’est pas extérieur ou des terroristes intérieurs. Il est à l’intérieur du Capitol: le système bi-partite des Etats-Désunies. Comment peut-on avancer dans quoi que ce soit quand tout est noir ou blanc et vice versa. Un tiraillement entre démocrates et républicains et qui est au pouvoir. Un système arriéré, car il n’y a pas de parti politique “gris” pour contrebalancer les décisions.

  9. MarcB dit :

    Deux chiffres intéressants de https://news.gallup.com/poll/1645/guns.aspx
    1) Une majorité des familles américaines n’ont pas d’arme à feu dans leur foyer (58%)
    2) Une majorité des gens (57%) sont en faveur d’un contrôle plus strict.

    Y aller par des décrets présidentiels va déclencher des hurlements chez une certaine minorité très peu silencieuse. Et cette même minorité va de toute façon blâmer les démocrates peu importe ce qu’ils font.

    Politiquement, un décret présidentiel pourrait même faire monter le taux d’approbation de Biden, donc « go for it »! Et peut-être que certains élus, même parmis les républicains, vont se rendre compte que ce peu être politiquement payant de renforcer certains contrôles de base ou de restreindre la circulation d’armes quasi-militaire.

    1. gl000001 dit :

      Ca leur prend un cours de démocratie 101 et il se résumerait en une phrase :
      La majorité veut quelque chose … on passe des lois et on leur donne.

      1. MarcB dit :

        @gl000001
        Oui mais il faut faire attention que la démocratie ne devienne pas la dictature de la majorité, et c’est là qu’une constitution et une charte des droits deviennent nécessaires.

      2. gl000001 dit :

        « Dictature de la majorité » est une contradiction car c’est la « majorité » qui aura approuvé la charte des droits.
        Mais je vois ou vous voulez en venir. C’est pour ça que Churchill a dit « “La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes” »

  10. NStrider dit :

    Il faut que quelqu’un commence à faire quelque chose. Même si ces sont des gestes qui sont susceptibles de n’avoir qu’une portée limitée dans le temps et dans l’ampleur des changements.
    Il faut vaincre l’inertie qui englue depuis plusieurs décennies la société chez nos voisins du sud.
    « Un corps au repos à tendance à demeurer au repos » ( ma lecture de la première loi de Newton)
    Ça prend ne force extérieure pour briser cette inertie. J’espère que Biden actualisera ses intentions pour amorcer un changement de mentalité dû depuis longtemps.

  11. anizev dit :

    Difficile de comprendre pourquoi une personne normal a besoin d’avoir un fusil d’assaut à son domicile. Ce pays est anormal sur plusieurs plans donc un sénat dysfonctionnel avec la supermajorité nécessaire et souvent impossible à obtenir. Dans plusieurs pays actuellement, les gens descendent dans la rue, se font tabasser, certains meurent pour la démocratie, et aux States, on restreint le droit de votes et certains applaudissent ou restent les bras croissés.

    1. gl000001 dit :

      Le fusil d’assaut est un supplément de testostérone et fait monter le QI de son propriétaire.
      Le Quotient d’Imbécilité bien sur 😉

      1. Haïku dit :

        🤣😉 !!!

      2. Mona dit :

        @gl000001 👏👏👏 Devant une telle connerie (dé)humaine l’humour est une arme redoutable. Merci

      3. chanounou dit :

        @gl000001,
        Bien d’accord….
        Quant à Boebert qui change sa photo sur Twitter pour remplacer les 4 ( quatre!!!) armes ( 1 revolver et 3 fusils d’assaut) qui trônaient sur une étagère ds son salon par une quinzaine de malheureux bouquins qui semblent bien perdus ds le décor, on peut se demander si
        1/elle est carencée en testostérone et donc un trans qui s’ignore
        2/ ou si Mr Boebert ne remplit pas assez souvent son devoir conjugal auquel cas, Mme est juste une mal-b**sée….

        Ps: bien que titulaire du permis de chasse français ( jamais utilisé d’ailleurs, mais c’est une autre histoire…), je n’y connais rien en armes de poing ou d’assaut et il est donc inutile de me tomber dessus si j’ai confondu revolver et pistolet ou fusil d’assaut et canon scié !

      4. gl000001 dit :

        Je ne la vois pas en trans mais plutôt comme ceci :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Vagina_dentata
        Méga 🙂

      5. Capitaine B dit :

        Et pas un seul livre du Dr Seuss sur son étagère. Je suis déçu!

  12. quinlope dit :

    @Cubbies
    Vous avez raison. Avec une Constitution qui vous donne le droit d’avoir des armes et un pays où il y en a plus que de citoyens, comment résoudre ce problème.
    D’autant plus que c’est une petite partie des élus qui sont au Sénat qui décide ce qui arrivera.
    90% des américains sont pour le contrôle des armes à feu, mais tout ce qu’on entend c’est: thouts and proyers.

  13. quinlope dit :

    « Thoughts and prayers »

  14. kyrahplatane dit :

    La majorité des Américains vont être en faveur du décret.

  15. 2e amendement:
    A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed.

    la  »regulated militia » du temps est devenu les gardes nationnal.
    La course a l’arment personnel est un fait plutot recent.

    Encore la, dans le texte le  »droit d’avoir une arme » est relier a une  »Milice bien réglementée ». Pas un un free for all course a l’ADM (armement de destruction massive) pour terroriste intérieur en herbe.

    1. Robert Giroux dit :

      « La course a l’arment personnel est un fait plutot recent. »

      Faut plutôt dire que c’est un fait qui date du lendemain de la Guerre de sécession (1861-1865)
      quand les blancs du sud se sont ramassés avec des millions de noirs « émancipés » ds les pattes !

      Dans certaines régions du Sud, les Noirs étaient alors trois fois plus nombreux que les Blancs …

      LA NRA est née en 1871 quelques mois après que le Ku Klux Klan eut été déclaré organisation terroriste et interdit.

      1. MarcB dit :

        Je ne suis pas partisans de la NRA, cependant elle fut fondée à New-York, par des gens de la classe moyenne/supérieure et le premier secrétaire fut un ancien général Unioniste.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Rifle_Association

        Mais bon, elle fut dénaturée par les « gun nuts » consanguins…

      2. NStrider dit :

        « LA NRA est née en 1871 quelques mois après que le Ku Klux Klan eut été déclaré organisation terroriste et interdit »
        Dans les faits et contrairement à ce que la majorité des gens peuvent en penser, la NRA n’a adopté la mission de défense du 2ieme amendement que depuis la décennie 1970 suite à une prise de contrôle la d’éléments plus radicaux.(en passant la petite histoire de cet événement est comme un mauvais film de série « b »). Une autre prise de contrôle par des éléments encore plus radicaux est venu cristalliser prise de position qu’on connaît.
        Heather Cox Richardson, mon historienne fétiche, vient d’ailleurs de publier un excellent résumé de l’évolution de cette organisation.

        https://billmoyers.com/story/will-there-be-a-real-discussion-on-gun-control/

    2. Dekessey dit :

      Sans oublier que ce texte date de 1791, à une époque ou ils devaient se protéger des anglais et des indiens… avec des mousquets!

      Je serais curieux de voir la tête des auteurs de cet amendement devant des citoyens armés de AR-15 à l’intérieur du Capitole du Michigan.

    3. Mona dit :

      @philippe deslauriers tout à fait d’accord.
      Je vous conseille d’aller voir la (magistrale) lettre journalière de Heather Cox Richardson du 23 mars (elle est en lecture libre) sur l’histoire récente des armes et surtout de leur fonction, de leur représentantation puis de leur appropriation par des lobbies économiques.
      Plus j’avance dans l’observation de l’histoire récente étasunienne plus la responsabilité de Ronald Reagan m’apparaît centrale dans le dévoiement de l’équilibre démocratique étasunien.

  16. Apocalypse dit :

    On va espérer que M. Biden va y aller avec les décrets; attendre après le sénat, oublier-ça.

    S’il va de l’avant, attacher votre tuque, ça va crier: ‘comment osez-vous empêcher des gens ayant des problèmes de santé mentale de se procurer des armes de guerre?’ 🤮

  17. Apocalypse dit :

    @kyrahplatane – 11:50

    ‘La majorité des Américains vont être en faveur du décret.’

    Je suis d’accord! Si M. Biden signe des décrets, il aura un important support de la population.

  18. Apocalypse dit :

    @philippe deslauriers – 12:04

    Cela a été dit plusieurs fois, on a complètement perverti le sens du second amendement!

    Si les Pères Fondateurs revenaient, vous pouvez parier qu’ils ne seraient pas d’accord avec ce qu’on a fait de cet amendement.

  19. Gilbert Duquette dit :

    Voila pourquoi les républicains sont contre car cela va à l’encontre même de leur base fana de prières

    Décret qui limite les possibilités de fabriquer et de posséder es armes à feu = Moins de tueries = Moins de prières pour les victimes = Religion moins présente = Atteinte à la Religion et sa liberté de prier pour des victimes de fusillades.

    1. Et moins de funérailles, donc moins de visites à l’église. C’est aussi pour ça qu’ils sont contre l’avortement, ça fait moins de baptêmes.
      Tant qu’à faire, ils devraient tous passer au catholicisme. La confirmation, la première communion (j’ignore si ces choses-là existent encore), la confession, belles occasions d’aller faire un tout à l’église.

  20. _cameleon_ dit :

    « Décret qui limite les possibilités de fabriquer … »

    Celui-là est primordial !

    Avec l’avènement des imprimantes 3D il devient possible de fabriquer ses propres armes de poing avec un investissement modeste.
    Il suffit d’ajouter une pièce métallique et voilà !
    L’importation de ces composants devrait être strictement interdite.
    Sauf erreur on ne peut pas construire entièrement l’arme avec cette méthode, mais cela viendra, probablement tôt ou tard.

    Scary !

    1. Les gun de plastic sont préoccupant pour des raison de sécurité.

      … Mais on peux pas faire une tuerie de masse avec un gun jetable de 1 coup!

    2. gl000001 dit :

      Il y a des imprimantes 3D qui impriment du métal.

      1. chanounou dit :

        @gl000001,
        Eh ben… on n’est pas sortis de l’auberge….!!

      2. gl000001 dit :

        *https://markforged.com/
        Du cuivre, de l’acier, du stainless, de la fibre de carbone, du kevlar …
        Je ne croyais pas qu’ils étaient rendus si loin !!

      3. _cameleon_ dit :

        Voilà, c’est ce que je disais …
        Aujourd’hui le coût est encore hors de portée de ‘Mr. tout le monde’ mais il ne s’agit que d’une question de temps que n’importe qui pourra se procurer ces imprimantes 3D sophistiquées et produire des armes à partir d’un plan trouvé sur le Net.

        Et non pas seulement des bidules à un coup / usage unique …

  21. Gilles Morissette dit :

    Des décrets présidentiels pour régler les problèmes liées aux armes à feu ne sont pas la solution idéale.

    Cependant, il faut être réaliste.

    Il y a peu ou pas de chance que le Sénat adopte une ou des lois qui viendraient encadrer ne serait que minimalement, la possession et le contrôle des armes à feu.

    Il faut également être conscient que le prochain président ( S’il est Républicain) pourrait rayer d’un trait de plume, les décrets adoptés par le président Biden.

    Toutefois, dans les circonstances et devant l’obstruction systématique des élus « Répugnants », les décrets deviennent « la moins pire » des alternatives.

    Il y va de la santé et de la sécurité de la population.

    Ces décrets n’arrêteraient pas les tueries mais il serait plus difficile de se procurer un « gun » comme l’a fait le tireur de Boulder et d’autres avant lui.

    Ce serait un bon début !!

    Le président a l’obligation d’agir avec la ou les mesures qu’il estime nécessaire.

    C’est pour cela que 81 millions d’Américains l’ont élu.

  22. sousmarin dit :

    Echangez de jolies pilules bleues contre les armes afin que ces fous de la détente continuent à bander.

    1. _cameleon_ dit :

      @sousmarin ♪ (Sans plus de commentaires …)

      Georges Brassens – Fernande (Audio Officiel)

  23. citoyen dit :

    entre la loi et le décret, il doit bien y avoir une autre alternative possible.

  24. citoyen dit :

    pour déjouer la politique, il faudrait des intentions démocrates avec des réponses républicaines.

  25. galgator dit :

    Go for it !! Sinon, ça serait pire que de rien faire du tout!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :