Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

S’agit-il d’une «crise», comme le disent les républicains et certains démocrates, ou d’un «gros problème», comme l’a admis lundi l’administration Biden? Peu importe, les républicains s’entendent pour exploiter l’afflux des migrants à la frontière sud, qui dépasse la capacité d’accueil des États-Unis en temps de pandémie et après l’élimination de plusieurs ressources par l’administration Trump. Le chef de la minorité à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, l’a démontré lundi en se rendant à El Paso, où il a déclaré que des agents frontaliers avaient détecté des terroristes parmi les migrants.

«Ce ne sont pas seulement des gens du Mexique, du Honduras ou du Salvador. Ils trouvent désormais des gens du Yémen, de l’Iran, de la Turquie, des gens sur la liste de surveillance des terroristes», a déclaré le représentant de Californie lors d’une conférence de presse. Propos qui ont aussitôt été mis en doute par le représentant démocrate d’Arizona Ruben Gallego, président d’une sous-commission qui s’intéresse notamment à la sécurité à la frontière sud.

«Je suis pas mal sûr qu’il se trompe ou ment», a-t-il tweeté après avoir précisé qu’il trouvait «étrange» de n’avoir jamais entendu parler de ce genre d’infiltration en tant que président de cette sous-commission de la Chambre. Il a promis de tenir une audition sur la question.

Le représentant démocrate du Texas Joaquin Castro, autre élu d’un État frontalier, a rappelé de son côté que l’afflux des enfants migrants à la frontière sud n’avait pas commencé avec l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, comme le laissent entendre les républicains, mais bien durant les derniers mois de l’administration Trump.

Reste que cet afflux n’est pas seulement un problème politique pour l’administration Biden. C’est aussi un problème humanitaire. Plus de 9 400 enfants migrants sont arrivés sans accompagnement à la frontière sud en février, soit trois fois plus qu’au cours du même mois l’an dernier. Plusieurs d’entre eux dorment aujourd’hui sur des matelas de gymnase et passent des journées sans prendre une douche dans des centres de détention où ils ne doivent pas passer plus de 72 heures selon la loi, comme l’explique le New York Times dans un article.

L’administration Biden a annoncé lundi que 3 000 garçons adolescents seront transférés sous peu vers le centre des congrès de Dallas. Elle a aussi demandé à l’Agence fédérale des situations d’urgence de se rendre à la frontière sud pour aider à gérer la situation.

En attendant, les républicains nourrissent l’espoir que la «crise» à la frontière sud les aidera à l’occasion des élections de mi-mandat, en novembre 2022.

(Photo Reuters)

31 réflexions sur “Des terroristes infiltrés parmi les migrants?

  1. Benton Fraser dit :

    Pourtant, il y a longtemps que les terroristes ont infiltrés le parti républicains!

    1. Dekessey dit :

      Bien dit!

  2. PROBERT dit :

    Les USA récoltent le fruit de décennies d’exploitation économique des pays de l’Amérique du sud. On a qu’à penser à l’exemple de la culture et l’exploitation de la banane par la compagnie Dole.

  3. galgator dit :

    Assurément, comme il le font toujours si bien, les républicains vont tout tenter pour attiser la peur des américains envers les étrangers. Ils devraient plutôt regarder dans leurs propre rangs où la menace de la droite extrémiste est pas mal plus dangereuse.

  4. Amazonia dit :

    Les terroristes parmi les migrants? Une tactique vieille comme la guerre.

    1. Achalante dit :

      Faux. Il fut un temps où la guerre se faisait hors des villes, et donc, n’affectait pas les populations civiles. Les migrations étaient dues à de mauvaises récoltes, ou autres raisons économiques.

      1. Amazonia dit :

        Faux il fut plutôt un temps récent…
        Jette un coup sur les guerres dans les tributs primitives.

        Vous êtes drôle !

  5. Toile dit :

    Il n’est pas improbable que parmi le flot se glisse des personnes de type terroriste. La question statistique n’est pas vraiment là. C’est plutôt une question opportuniste d’enflure verbale de taper le clou sur la peur de l’autre. Apres le violeurs, les trafiquants de drogue, voici le flot de terroristes. Me semble que la menace intérieure est maudiment plus grande que celle extérieure. Mais ça, c’est pas son problème.

    1. Achalante dit :

      Et puis, les agents frontaliers les ont identifiés et arrêtés, non? Alors il est où, le problème? Ils n’ont qu’à être attentif et bien faire leur travail, et ils auront arrêté des « terroristes » Qui auraient probablement passé sans problème si ils étaient arrivés à un aéroport en prétendant venir visiter des parents…

  6. titejasette dit :

    La situation doit être désespérée en Amérique central pour les parents poussent leurs enfants à traverser seuls les 3 000 km, à affronter seuls les dangers du voyage pour ensuite essuyer le rejet de l’Immigration.

    Ils me font penser aux migrants syriens qui avaient le choix entre mourrir chez eux dans leur pays ou se lancer à la traversée de la mer et mourrir noyés dans les vagues. Bof qu’ils disent, la mort quelle qu’elle soit, c’est la mort. Au moins, ils ont tenté leur chance.

    Dire que l’administration Trump, pour décourager les immigrants illégaux, séparait les familles. Allô ? Il y a quelque chose dans cette tête-là ?

    La différence entre les deux administrations, c’est que sous Biden, les familles se sont séparées de plein gré. Trump lui, il voulait montrer ses méthodes « fortes » pour faire son show et faire plaisir à sa base. Cette dernière lui a témoigné leur admiration toute spéciale comme il se doit

    1. gigido66 dit :

      Bien dit!

  7. gigido66 dit :

    Mc Carthy en mission?

  8. lechatderuelle dit :

    cette façon de travailler des républicains est hallucinante… ce n’est pas de la politique….

    c’est de la nuisance, c’est improductif et surtout très dangereux…

    Dénoncer une situation mal gérée ça marche, mais mentir, fabuler calomnier est un crime qui doit être imputable et surtout jugé….

    ce travail de sape intérieur devra être jugé de la même façon qu’une insurrection latente… car c’est de ça qu’il s’agit…

    les républicains ont atteint un autre niveau …

    Les républicains se lavent les mains de leur inaction depuis 4 ans pour tout déposer sur les épaules démocrates tout en refusant de lever, ne serait-ce, que le petit doigt, pour aider à améliorer quoi que ce soit….

    ce qu’on craignait se construit et pas mal plus rapidement qu’anticipé….
    Les républicains répandent du gaz partout et s’il y a une chose qu’on est sûr, c’est qu’il y a assez d’idiots dans ce pays pour craquer des allumettes…

    Biden et son équipe ne pourront pas tenir ce rythme d’efficacité…. et au premier écueil, le feu va pogner….

    ça ne peut pas faire autrement parce que les républicains font exactement ce qu’il faut pour envenimer chaque situation, à tort ou à raison…. et toujours avec le même angle de vue…. ça va mal à cause des « autres ». Pour eux les « autres » c’est tout le monde qui n’est pas républicain….

    Mentir sous serment doit amener des conséquences… et de la façon que ça se construit actuellement aux USA, les conséquences risquent d’être pour la population, gracieuseté des républicains, qui semblent vouloir que leurs membres les plus instables déchainent un violence stupide et aveugle …. pour en accuser les démocrates de « ne rien faire »….

    le compte à rebours est enclenché….

  9. Toile dit :

    « Yemen, Iran, and Turkey » are being caught coming across the southern border« 
    —-
    Et pas de chinois, de nord coréens, de palestiniens, de soudanais, de kurdes, de communisss?
    Des danois peut etre ? Ben non, sont blancs.

  10. jcvirgil dit :

    S’ils ne veulent plus avoir de terroristes parmi les milliers de migrants qui affluent aux portes de l’Empire, il faudrait qu’ils arrêtent d’en créer des terroristes et des migrants, avec leurs guerres et leur politique de sanctions et d’exploitation économique en complicité avec les oligarchies de la planète.

  11. Cette invasion de Yéménites, de Turcs et d’Iraniens explique pourquoi il y a tant de murs et de gardes autour du Capitole.

    1. Haïku dit :

      Bon point !!! 😉

  12. Toile dit :

    « migrants syriens « …

    Plutôt en partance de la Libye et en provenance des pays à son sud. Mais pas grand différence sur le résultat final: mort en mer par accident ou par intention des passeurs ou internement interminable dans des conditions perpétuelles d’atrocité.

  13. titejasette dit :

    Il y a deux sortes de terroristes. Il y en a qui circulent librement dans le pays, souvent incognito. Il y a des terroristes déguisés qui se cachent possiblement parmi les immigrants (comme ils prétendent).

    Dans le 2è cas, ils sont déjà sous surveillance, enfermés dans les « prisons » de l’immigration. C’est déjà ça de gagner. Les Boys, vous faites votre enquête et vous les « cuite, cuite »…. Le FBI et le Home Land nous informeront en temps et lieux. Pas de grenouillage inutile.

  14. Dekessey dit :

    J’ai mon ostie de voyage.
    McCarthy qui se rend à la frontière pour brailler sur le sort des enfants d’immigrants.

    Tu le veux où ton coup de pied au cul?
    Pis t’en veux combien?

    1. Achalante dit :

      Je crois qu’il le veut à répétition… 🤪

  15. Nefer111 dit :

    Ces sales traitres séditionnistes et corrompus prouvent encore une fois qu’en plus de leur médiocrité de tout les instants, ils ont un manque total d’imagination ! Parce que ce mensonge, c’est la 2e fois qu’ils tente de l’utiliser …
    Je ne me souviens plus du tout quel journaliste c’était rendu sur place pour interroger de nombreux passeurs mexicains mais ça les avaient bien fait rire, cette histoire saugrenue de terroristes moyen-orientaux qui auraient soit disant tentés d’entrer aux États-Unis en passant par la frontière mexicaine !!!
    La bassesse de ces racistes décomplexés n’a plus aucunes limites !

  16. MarcoUBCQ dit :

    On voit à quel point le GOP est descendu bas depuis tellement longtemps que ses élus n’hésitent pas à raconter leur salade injectée de salmonela à tout vents. C’est vraiment devenu le parti le plus répugnant et le plus abjecte d’une démocratie moderne. Mais encore je dirai que le fait qu’ils ne se cachent plus va accélérer leur perte. Le peuple dans l’instantané est con, ça on s’entend là-dessus, car l’instantané ce n’est que ça: Une réaction impulsive et à chaud. Une fois les esprits calme et le corps reposé, le peuple peut alors faire preuve de sagesse collectivement, lorsqu’un point pivot de conscience est atteint. Après ça le GOP ce sera le parti québécois: Disparu dans les limbes opaques de la politique.

    1. Dekessey dit :

      Oh boy.
      Le parti Québécois a perdu beaucoup d’appui, mais de là à le comparer au GOP…. un peu tordu comme raccourci, non?

      1. MarcoUBCQ dit :

        Je compare leur popularité, c’est tout. Ne me prettez pas des intentions que vous seul voyez.

  17. Danielle Vallée dit :

    @Nefer111: En effet les passeurs ne parlent pas arabe n’est-ce pas?
    Dans tout ça moi je me méfie de Obrador, président du Mexique. C’est lui qui garder et nourrit 70 000 réfugiés à la frontière entre le Mexique et les USA et ce ne serait pas surprenant qu’il essaie d’en refiler le plus possible aux USA.

  18. lechatderuelle dit :

    MarcoUBCQ
    J’aime votre optimisme, mais ne dit-on pas qu’une foule prend le niveau intellectuel du noyau le plus con?…..

    Le danger est que ce peuple est rempli de sujets avec « du lousse » dans les neurones…. quand des gens croient à un groupe sataniste, pédophile et cannibale!!…. euh … pas sûr que la sagesse l’emportera… surtout si la connerie humaine est fortement armée…

    si ce délire républicain était dénoncé par plusieurs intervenants autre que politiciens démocrates, on pourrait espérer mais il y a trop de silence aux USA….

    dans un pays parano, presser le bouton panique assure l’instabilité… depuis presqu’un an il n’y a eu pas ou peu de tueries aux USA… le « naturel » va reprendre sa place… et malheureusement, ciblé….

  19. anizev dit :

    McCarthy et les autres devraient se préoccuper du terrorisme intérieur. Bon, puisqu’ils sont blancs, se sont des patriotes.

  20. Robert Giroux dit :

    Pourquoi les « Terrorissses » se donneraient la peine de venir foutre le bordel aux Zétats
    alors que les RetrumpliQAns le font si bien eux-mêmes depuis quatre ou cinq ans … MAGA !!

  21. Gilles Morissette dit :

    Le Parti Républicain est rempli de bandits, de crapules, de fripouilles, de renégats, de faux-jetons et ça ne semble même pas déranger McCarthy!!

    Comment se fait-il que même la Sous-Commission de la Chambre des Représentants sur la sécurité au Sud de la frontière n’ait JAMAIS entendu parler de ce « supposé » problème? Se pourrait-il que McCarthy raconte de la « grosse boulechite » (comme tout bon « Répugnant » qui se respecte) ?

    La réflexion du représentant Gallego est fort pertinente.

    Plus sérieusement, cette crise humanitaire est présentement un caillou dans le soulier du président Biden.

    Même s’il n’en n’est pas totalement responsable, il devra s’en occuper avant que les choses ne dérapent et que les Répugnants » ne s’en servent afin d’attiser la haine et l’intolérance des demneurés de la secte des adorateurs.

    Voir ces salopards d’enfoirés se préoccuper du sort des enfants alors qu’il n’y a pas si longtemps, ils approuvaient la décision de « TinyDesk » de les foutre dans des cages, dans des conditions parfois insalubres, à la merci de prédateurs sexuels, a quelque chose de foncièrement dégoûtant.

    Puisqu’ils se soucient de la sécurité du public, les « Répugnants » devraient également se préoccuper du terrorisme intérieur, celui des enragés qui ont attaqué le Capitole, des milices d’Extrême-Droite », des « fous du gun » et autres « fêlés du cerveau » du genre « conspirationnistes » qui empoisonnent depuis trop longtemps la société américaine.

    Un « grand ménage » s’impose et ça presse. Il faudra prendre les moyens nécessaires afin de mettre hors d’état de nuire toute cette racaille.

    En attendant, espérons que l’administration Biden se penche sérieusement sur des solutions viables afin d’enrayer ce problème et de donner des conditions de vie décente à ces migrants.

    Il hérite d’un problème laissé par son prédécesseur, comme le souligne le représentant Castro, mais il doit maintenant réparer les pots cassés.

  22. Amazonia dit :

    Le cheval de Troie! La bonne vieille infiltration.

    Aujourd’hui, on parle d’entrisme, d’agent dormant, d’agent double, et autres termes qui jouent sur les nuance.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :