Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il y a un an, l’Organisation mondiale de la santé déclarait que la flambée de la COVID-19 constituait une pandémie. Les États-Unis comptaient alors 1 000 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus. Les prédictions les plus alarmistes évoquaient un bilan de victimes américaines de 240 000 morts. Certains modèles voyaient la pandémie atteindre son apogée en mai. En réalité, après avoir connu leur mois le plus mortel en janvier, les États-Unis dépassent les 530 000 morts et approchent le seuil des 30 millions de cas de contamination, sans compter les coûts économiques de la pandémie.

Heureusement, la proverbiale lumière au bout du tunnel apparaît.

Le USA Today annonce ce jeudi que les hôpitaux américains ont réussi à surmonter la pire période de la troisième vague de la pandémie aux États-Unis. Le pays administre en moyenne 2 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 par jour. Environ 25% de la population a reçu au moins une dose. Et l’ensemble des Américains pourront se faire vacciner d’ici le mois de mai. Rien de cela ne semblait possible il y a un an.

Ces meilleures nouvelles permettront à Joe Biden de lancer ce jeudi soir la «prochaine phase» de la réponse du gouvernement américain à la COVID-19 à l’occasion de sa première adresse à la nation américaine depuis la Maison-Blanche. Dans un discours de moins de 20 minutes, le nouveau président «parlera de ce que nous avons vécu en tant que nation cette dernière année. Mais de façon plus importante, je parlerai de ce qui viendra après».

Ce qui viendra après sera notamment rendu possible par le gigantesque plan de relance de 1 900 milliards de dollars adopté par les deux chambres du Congrès, plan que Joe Biden promulguera vendredi.

(Photo capture d’écran)

37 réflexions sur “COVID-19 : un an plus tard

  1. Superlulu dit :

    J’ai bien hâte de voir le laboratoire du Texas.
    Déjà qu’ils ont invité tous les partisans des Rangers du Texas à remplir le stade.
    Ils ont demandé de porter le masque. Combien, sur les 49 115 spectateurs vont s’y conformer.
    Lumière au bout du tunnel ou 3e vague?

  2. marylap dit :

    Si Trump veut se vanter d’être responsable pour les vaccins, quelqu’un devrait faire une liste de toutes les chose qu’il n’a pas fait pour freiner la propagation du virus. Il devrait aussi être accusé de négligence criminelle.

    1. Benton Fraser dit :

      Mais le covid-19 n’a pas réussi a le freiner dans ses parties de golf!

  3. gl000001 dit :

    « Les prédictions les plus alarmistes évoquaient un bilan de victimes américaines de 240 000 morts »
    240,000 morts si on faisait mal la job. Donc 530,000, c’est quoi ? Du sabotage !!!!

    1. Benton Fraser dit :

      Et cette prédiction de Trump voilà un an:
      « Dans deux semaines, on passera de 15 à 0 cas! »

      Et depuis, il a toujours fait comme!

      Sa seule implication contre la covid-19, c’est son incompétence a freiner complétement le travail de certains états aussi que de la chambre des représentants….

      1. gl000001 dit :

        Exact. Et il a mis tous ses oeufs dans le même panier des vaccins.

      2. Benton Fraser dit :

        Et quand le vaccin est arrivé, sa gouvernance était inexistante et son administration à la dérive pour gérer la diffusion des vaccins!

        Et dire qu’il passait son temps a dire qu’il était encore président élu.. et a jouer au golf!

  4. Chanounou dit :

    @gl000001,
    De la négligence criminelle….

  5. ghislain1957 dit :

    La photo en entête de ce billet dit tout sauf: tous les républicains ont voté CONTRE le plan de relance de Joe Biden.

  6. Madalton dit :

    Selon le CDC en mars 2020, le nombre de morts attendus se situait en 240 k et 1,7 M et le nombre de cas se situait entre 160 M et 214 M. C’est pour ça que Trump se vantait de sa gestion en affirmant qu’il avait limité le nombre de morts. Crétin!

    https://nymag.com/intelligencer/2020/03/cdcs-worst-case-coronavirus-model-210m-infected-1-7m-dead.html

  7. Guy LB dit :

    Tout est tragique dans ce portrait de la situation américaine,
    mais ce qui est douloureusement ironique, c’est que celui qui a le mieux travaillé à protéger sa population, un démocrate évidemment, se retrouve aujourd’hui au pilori pour son manque de transparence et pour sa goujaterie à l’égard des femmes de son entourage. Pendant ce temps, à Mar-a-Lago, le roi de l’incompétence et de la grossièreté coule des jours heureux, à se remplir les poches des dons de ses admirateurs et à réclamer de la reconnaissance pour sa contribution au succès des vaccins.

    Si on assistait à un opéra comique, l’auteur et les comédiens se verraient lancer des tomates et des œufs pour cause d’exagération et d’invraisemblance…

  8. marcandreki dit :

    A succes story…

    disait Jared Krushner en avril dernier

  9. titejasette dit :

    HS

    Quelqu’un a vu la publicité sur CNN, l’appel de tous les ex-prézi qui demandaient au peuple de se faire vacciner ? Il manquait un seul … Devinez lequel !

    Comme j’ai honte pour lui ! Le GOP n’a rien à dire, comme d’habitude

    1. chanounou dit :

      @titejasette,
      Vous ai donné ttes infos sur billet précédent. En cours de modération. Peut-être parce qu’il s’agit de liens commerciaux. Si ca ne fonctionne pas, on trouvera un autre moyen de communiquer
      Bonne lecture

      1. titejasette dit :

        @Chanounou

        Je ne les ai pas vu les infos (dans le précédent billet). Je vais sortir du billet et y retourner pour voir si elles sont rendues

  10. ouppss dit :

    Heureusement, la proverbiale lumière au bout du tunnel apparaît.

    À moins, comme aurait peu le dire Murphy, que ce soit la lumière du train…

    1. chanounou dit :

      @titejasette,
      Toujours en cours de modération…. Ds le billet « chemisier » juste au dessus de votre dernière contribution

  11. treblig dit :

    En 2018-2019 ( tout juste avant l’épidémie de covid 19), l’habituelle grippe saisonnière a fait 34 200 morts aux États-Unis.

  12. lechatderuelle dit :

    Biden en 2 mois a plus fait que machin en 4 ans… c’est tout dire!….

    Impressionnant tout le travail abattu en si peu de temps sans « freak shows » et tweets débiles….

    les USA ne semblent pas mesure ce chiffre… demi-million de morts…
    Les guerres les ont traumatisés….
    WTC les a traumatisés…
    On imagine bien que Covid les traumatisera longtemps quand ils finiront par l’assimiler….

    Car, ils le feront, tôt ou tard….

    Maintenant la suite…

    3 eme vague en vue?
    démarrage de l’économie, selon la même bonne vieille recette des infrastructures en se foutant de l’environnement et des changements climatiques ou ce sera différent, innovateur??

    Les humains semblent en voie d’avoir résisté et contrôlé un virus… succès planétaire…
    L’entraide mondiale a été impressionnante, déterminante même, pour atteindre ce succès….

    Les changements climatiques sont un client passablement plus vicieux, plus complexe et qui exigera pas mal plus que les petites contraintes imposées par le virus… (petites dans le sens de faciles à appliquer)….

    le virus s’en prenait individuellement aux gens en exigeant des efforts collectif pour le freiner…
    Les changements climatiques s’en prennent au collectif en exigeant un changement de paradigme pour les freiner…

    et à voir la panique et le déni que Covid a imposé, ouf, on n’est pas sorti de l’auberge avec les changements climatiques….

  13. Alexander dit :

    Warp Speed aura fini par fonctionner. La seule vraie façon de se sortir de la pandémie était le vaccin. Au moins une chose que Trump et sa bande avaient compris.

    Le problème majeur était de gérer l’intervalle en permettant de se protéger du virus dans l’attente de la vaccination, sans complètement paralyser la société. Le laisser-faire et laisser-aller de Trump aura coûté au bas mot 250 000 morts. Le prix de la liberté version américaine.

    La pire guerre ever pour les américains en termes de morts, pire que le Vietnam.

    Le retour du balancier aura encore une fois fonctionné.

    En gagnant la présidence, le Congrès et, miraculeusement, le Sénat, Biden a les coudées franches pour sortir son pays du trou profond dans lequel il s’est empêtré.

    Il travaille méthodiquement, précisément, et ne perd pas une seconde.

    Impressionnant.

    Et dire que des gens ici même sur ce blogue doutaient encore de ses capacités cognitives.

    1. gl000001 dit :

      « Warp Speed aura fini par fonctionner. La seule vraie façon de se sortir de la pandémie était le vaccin. Au moins une chose que Trump et sa bande avaient compris. »
      Faux, faux et faux.
      1 – La plupart des vaccins qui fonctionnent ne viennent pas de Warp Speed.
      2 – L’Australie a eu une deuxième vague en aout 2020 et depuis presque rien et sans vaccins.
      3 – Ils ont compris partiellement et tout croche. Ils croyaient avoir un vaccin en quelques mois. Ils reportaient les annonces de leurs arrivés de mois en mois.

      1. gl000001 dit :

        Australie : 10 morts depuis le 13 octobre. 35 morts par millions d’habitants. Au même rythme, les USA devraient avoir 13,058 morts !!

  14. Ziggy9361 dit :

    Aujourd’hui au Québec c’est journée de commémoration pour les victimes de la covid au-delà de dix milles personnes en ont décédés beaucoup dans la solitude,privé du soutien de leurs proches,d’autres dans des conditions des plus abjectes pour une société dîtes évoluée. Par contre la solidarité de travailleurs et travailleuses de la santé ont fait un travail extraordinaire auprès de gens sous le choc de se retrouver entre la vie et la mort si soudainement,ils et elles ont fait preuves d’une grande humanité et d’abnégation souvent au dépendde leur santé ,de leur famille mérite amplement cet honneur.

    Il y a aussi ces travailleurs ,travailleuses souvent négligés en manque de reconnaissance pour prendre soin de nos aînés, nos parents qui nous ont tout donné dans la vie,souvent ceux- ci en provenance de pays
    étrangers ou le respect de leurs aïeul est inscrit profondément dans leurs gènes. Ils n’ont pas reculés et ont combattus cette pandémie en compagnie de personne vieillit, démunies et appeurés nous leurs devons le respect et un acceuil à la hauteur de leurs abnégations.

    1. Haïku dit :

      Je seconde !!!

  15. spritzer dit :

    Cette sortie de Biden doit rendre son entourage nerveux à l’idée d’une gaffe, d’un égarement. Il a eu sa part dernièrement mais ce qui devrait l’aider c’est qu’il va s’en tenir à un texte, et bien sûr il n’y aura pas de questions. Il reste que chacune de ses sorties est une aventure qui doit mettre tout son monde sur les dents.

  16. POLITICON dit :

    QUAND ON SE COMPARE, ON SE DÉSOLE! MAIS ATTENTION.

    Trump peut bien se vanter d’avoir contribuer à la sortie de vaccins en temps record cependant, le record qui restera dans les annales de l’Histoire ce sont les victimes. L’Histoire se rappellera aussi de sa négligence meurtrière et toutes les stratégies utilisées pour minimiser sa dangerosité et ultimement évincer le mot ‘pandémie’ de son vocabulaire.

    Mais prenons l’exemple du Québec pour comparer. Le nombre de victimes total est de 10 503 depuis le début de la pandémie. Si on se compare toute proportion gardée avec les USA (325 millions d’habitants) nous aurions eu 13 280 morts sous la gouverne d’un Trump, soit une différence de 2 777 décès supplémentaires. Nous aurions eu 18% plus de victimes sous la gouverne du 45e. Est-ce une différence si énorme? En terme de victimes, chaque perte de vie est une énorme défaite il s’entend mais notre province compte près de la moitié des victimes au Canada (22 335 décès). Suivant la proportion du Québec, le pays aurait 45 950 décès sur 35 millions d’habitants soit plus 23 615 morts supplémentaires s’il avait été géré par Legault?

    Nous pouvons retourner les chiffres dans tous les sens, en comparaison le Québec a des résultats lamentables comparativement au reste du Canada. Nous le savons tous! Lorsque l’on se compare aux USA par contre, la différence n’est pas aussi marquée. Comme quoi, nous sommes tous les cancres de quelqu’un dans la vie et avant de pointer son voisin, regardons-nous. La seule consolation c’est qu’il ne faut pas comparer les pommes avec les oranges. Les USA étant différents du Québec, le Québec ayant des institutions différentes du reste du Canada. Mais reste que le Canada s’en est très bien sortie en comparaison avec les USA, mais le Québec ne peut en dire autant.

    1. MarcB dit :

      En fait, si on compare le Québec avec la pays Européens majeurs, seuls l’Allemagne, la Danemark, la Finlande et la Norvège ont des taux de décès plus bas que le Québec.

      https://ici.radio-canada.ca/info/2020/coronavirus-covid-19-pandemie-cas-carte-maladie-symptomes-propagation/

    2. POLITICON dit :

      Pour terminer mon argumentaire. En proportion, le Canada aurait eu 58 153 morts si Trump avait géré notre situation comme il l’a fait dans son pays. Soit un total de 35 818 morts de plus. Un pourcentage de 240% de décès supplémentaires. Alors 18% pour le Québec et 240% pour le Canada si le 45e avait géré notre pandémie. Je sais que l’on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres mais ceux-là nous disent carrément ‘tabarnak’, kossé qui s’est passé? Si on continue sans réagir et faire les changements qui s’imposent, qui sait si la prochaine pandémie n’achèvera pas notre province sur le plan économique, son filet social, ses rêves de développement futur. Ces milliards consacrés à la pandémie, faudra bien un jour les payer et c’est vous, moi nos enfants qui devront piger dans nos poches. Pour combien d’années déjà?

      1. Madalton dit :

        Selon cet article du Devoir, au 31 décembre 2020, les décès au Québec attribués au COVID seraient surévalués de 1000-1500 cas. Le QC inscrit un décès dû COVID à une personne en phase terminale qui avait le virus ou quelqu’un qui avait été en contact avec quelqu’un qui l’avait. Ce n’est pas la 1ère fois que le gouvernement nous répète qu’il est conservateur dans la façon de compiler les décès. Aux ÉU, c’est le contraire où les décès à domicile ne sont pas comptabilisé.

        https://www.ledevoir.com/opinion/idees/596676/combien-de-personnes-sont-elles-reellement-decedees-de-la-covid-19

  17. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    La famille royale britannique n’est «pas raciste», assure le prince William.

    On accuse quelqu’un de racisme et il nous dit qu’il n’est pas raciste, c’est vraiment une première dans l’histoire de l’humanité 🤦‍♂️.

    C’est ce qu’on appelle ne pas s’aider.

    1. gl000001 dit :

      « LA famille » ne l’est pas. Ca veut peut-être dire que « Certains de la famille » le sont ! A ce niveau, c’est la langue de bois d’acajou (un bois très cher).

  18. Apocalypse dit :

    @ POLITICON – 09:33

    Vous n’allez sans doute pas vous faire d’admirateurs avec votre post, mais je suis tout à fait d’accord avec vous! On critique, avec raison, la situation aux Etats-Unis, mais si on regarde de près au Québec, SVP se garder une petite gêne. En plus d’un nombre de morts consternants, on parle d’une gestion qui a causé de sérieux dommages à notre société et un certain de commentateurs commencent à le réaliser.

    Disons que si on avait à donner une note pour la gestion de cette crise, ne vous attendez pas à un … A!

  19. Apocalypse dit :

    @MarcB – 09:47

    On en parlait dans un article sur Cyberpresse il y a quelques jours, on a réagi avec des semaines de retard dans la geston de la crise au Québec. Pourtant, à Ottawa et à Québec, on avait eu des signaux d’alarmes au mois de janvier, mais non, on a attendu et attendu et le pire est arrivé.

    On verra si on aura l’intelligence de faire une vraie analyse de ce qui c’est passé et se préparer pour une inévitable prochaine fois. Je ne retiendrai pas mon souffre.

    La vantardise des politiciens suivant la fin de cette crise va prendre le dessus tôt ou tard; d’ailleurs, François Legault s’est essayé quelques fois 😢. Avec plus de 10k morts, on ne se vante de RIEN.

    1. MarcB dit :

      Je ne dis pas que le gouvernement Legault mérite un « A » comme il le prétend. Les seuls pays qui pourraient prétendre mériter un « A » sont des pays comme la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Finlande, Norvège, Corée du Sud, Japon.

      Cependant, la grande majorité des pays, ou régions administratives, ont faits des erreurs. Il ne faudrait pas considérer que le Québec mérite un « F ». Je ne dis pas cela parce que je suis un fan de Legault, tout le contraire.

  20. Slyderv dit :

    En réalité, il est trop tôt pour dire combien il y a eu de morts réels. On va laisser passer un peu plus de temps et on va apprendre de plus en plus des histoires de chiffres trafiqués à la baisse en foyer pour personne âgées et en décès à domicile. À la grandeur des States il y a eu du trucage de données. Dans d’autres cas, sans qu’il n’y ait eu mauvaise intention, des morts sont passées sous le radar. Dans certains cas, nous n’auront jamais les chiffres exacts. À la fin seulement, on sera en mesure de comparer les choses pour ce qu’elles sont, on sera en mesure d’évaluer si ceux qui paraissent pour des cancres actuellement n’ont en fait été que des bons compteurs honnêtes et nous serons en mesure de dégager certains facteurs structuraux (système de santé, culture de chsld, nombre de vieux, etc.).

  21. Lumière au bout du tunnel? Oui, l’arrivée du vaccin nous redonne l’espoir que nous allons finalement passer au travers.

    Cependant, la partie est loin d’être gagné et ce n’est pas avec les décisions irresponsables de certains gouverneurs (Texas, Mississipi, etc) que les USA peuvent espérer une amélioration de la situation.

    Cette pandémie aura été d’un ampleur sans précédent. Aucun pays même le Canada et le Québec n’étaient prêts à y faire face.

    Certains ont eu le courage de prendre des décisions parfois impopulaires. Des milliards de fonds publics ont été dépensés par les gouvernements afin de nous garder la tête hors-de-l’eau. Il y a eu des erreurs, des bons et des moins bons coups.

    D’autres pays commne les USA (sous « DiaperDon ») et le Brésil ont ignoré le problème ou l’ont minimisé avec les résultats que l’on connaît.

    L’arrivée de Joe Biden à la MB a changé la donne pour les USA. Les Américains ont maintenant l’impression qu’il y a un pilote dans l’avion. Des actions concrètes ont été posées et grâce au plan de relance de 1,9 trillion, ils peuvent espérer avoir enfin un peu d’aide.

    Lumière au bout du tunnel? Oui mais les mesures sanitaires feront partie de notre quotidien pour encore un bon bout de temps.

  22. citoyen dit :

    la politique ne fait que parler et le terrain ne fait que demander sans rien recevoir, par conséquent il devrait y avoir une autre organisation démocratique entre les deux avec des ressources et sans partisanerie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :