Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden a accepté de réduire le nombre d’Américains qui recevront un chèque de 1 400$ dans le cadre de son plan de soutien à l’économie de 1 900 milliards de dollars. Sa décision assurera à ce plan l’appui de sénateurs démocrates modérés qui trouvaient trop généreuse la version du plan adoptée par la Chambre des représentants la semaine dernière. Elle frustrera bon nombre de progressistes qui sont déjà mécontents que le plan ne contienne pas une augmentation du salaire minimum à 15$ de l’heure, également prévue dans la version du projet de loi adopté par la Chambre.

En gros, aucun individu ayant gagné 80 000$ et plus en 2019 (et aucun couple ayant gagné 160 000$ et plus au cours de la même période) ne recevra une aide directe. C’est 20 000$ de moins que la limite fixée par la Chambre. La mesure privera environ 17 millions d’Américains de chèque, dont plusieurs ont vu leurs revenus baissés au cours de la dernière année, et réduira le coût du plan de soutien d’environ 20 milliards de dollars. Les progressistes ne comprennent pas la logique de cette décision voulue par les sénateurs Joe Manchin (Virginie-Occidentale) et Jeanne Shaheen (New Hampshire), entre autres. Mais ils vivent dans un monde où la majorité démocrate au Sénat ne tient qu’à un vote.

L’augmentation du salaire minimum à 15$ de l’heure n’était pas seulement opposée par Joe Manchin et Kyrsten Sinema (Arizona). Sa présence même dans le plan de soutien a été jugée incompatible avec la procédure de réconciliation par laquelle les démocrates du Sénat veulent adopter la mesure.

Le plan de soutien à l’économie contiendra néanmoins des centaines de milliards de dollars pour renforcer la campagne de vaccination contre la COVID-19 et aider les écoles, les hôpitaux, les localités et les entreprises à affronter les lendemains de la crise provoquée par la pandémie. Il inclut également des allocations supplémentaires de 400$ par semaines pour les chômeurs.

Le plan de soutien pourrait être adopté ce weekend par le Sénat, qui l’acheminerait ensuite à la Chambre. Le sénateur républicain du Wisconsin Ron Johnson a menacé de ralentir le processus d’adoption du texte en forçant notamment sa lecture en chambre. Le document contient plus de 600 pages.

Rappelons que des sondages indiquent que le plan de soutien à l’économie de Joe Biden recueille plus de 70% d’appuis auprès des Américains.

(Photo Getty Images)



38 réflexions sur “Plan de soutien à l’économie : moins de chèques aux Américains

  1. treblig dit :

    Dans un contexte où chaque votes des 50 sénateurs démocrates compte, Manchin et les autres font du chantage.

    Ça va durer jusqu’aux midterms de 2022. En 2022, il y aura 34 élections au poste de sénateurs ( 20 républicains et 14 démocrates) et les experts prédisent que 8 ou 10 postes de sénateurs pourraient d’allégeance.

    En attendant, on serre les dents chez les sénateurs démocrates.

    1. simonolivier dit :

      20 répus dont le fameux Johnson dans un état de plus en plus bleu. Johnson est très impopulaire présentement au Wisconsin. Il y a de fortes chances que les démocrates trouvent un candidat ou candidate vedette pour l’affronter.

  2. gl000001 dit :

    Pourquoi ils ne font pas comme notre PCU. Qu’ils donnent l’argent à ceux qui le demandent ? Et qu’il y ait des critères précis : perte d’emploi, importante baisse de revenus …

  3. lechatderuelle dit :

    quand tu es rendu à niaiser pour 20 milliards sur 1 900… c’est que tu n’as rien compris….

    c’est l’argent du bas de la pyramide qui fait virer le pays…. pas celle de la pointe ….

    il devrait passer un test d’intelligence de niveau doberman à toute personne rêvant de devenir politicien…. ça éviterait ce genre d’attitude …

    le budget de la défense, c’est combien déjà?

    1. treblig dit :

      @lechatderuelle

      Le budget de la défense est de 750 milliards plus les autres dépenses cachées comme les missiles nucléaires qui sont imputées au… ministère des transports. Ce qui n’inclut pas les dépenses pour l’appareil sécuritaire ( CIA, FBI, NSA…)

      1. Maïs1988 dit :

        @ treblig 08 :40

        Vous avez raison. Le budget du Ministère de la Guerre Perpétuelle (Dept of Defense $738 milliards), le Trésor (US Dept Treasure – pour militaires à la retraite : $100 milliards), Dept of Veterans Affairs ($343 milliards), missiles nucléaires imputés aux Transports (c’est vrai), Homeland Security $50 milliards, CIA $15 milliards (sans compter les fond secrets, les dizaines de $ milliards additionnels, financés à même le trafic de pavot/opium/heroïne cultivé en Afghanistan), et comment oublier le monstrueux $1.7 trillions (c’est de l’argent en ta*) pour tenter de développer le F-35 Lightning II, un désastre fiscal pour les payeurs de taxe, un paradis financier, une énorme jarre à bonbons pour le complexe militaro-industriel, qui ne sera jamais pleinement au point, etc.!

        Mais après la « novlangue », voici maintenant la « novmath ».

        Les $2000 promis en campagne électorale par Biden ont été réduits à $1400 en janvier.

        A. Ocasio-Cortez elle-même disait « $2,000 means $2,000. $2,000 does not mean $1,400 ».

        On apprend maintenant que le nombre d’Américains admissibles est réduit de 17 millions… Et : « … réduira le coût du plan de soutien d’environ 20 milliards de dollars… ».

    2. Mrmiketi dit :

      C’est pas gentil pour les Doberman ce que vous dites!😂

  4. Apocalypse dit :

    1400$, plus le temps passe, et a passé, plus ce montant va sembler petit à ceux et celles qui vont le recevoir après des mois et des mois d’attente; disons que ce n’est pas ce qu’on peut considérer être capable de se revirer sur un 10 cent 😢.

    Donc, une signature ou deux pour donner une baisse d’impôts indécente aux riches et puissants, mais pour aider des gens dans le sérieux besoin, les riches ont besoin d’en parler, d’en débattre pendant des mois; mes ami(e)s, voilà la démocratie à l’oeuvre version … USA 😢.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Apocalypse
      C’est vrai que $1400 c »est une somme dérisoire pour ceux et celles qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts de leur budget, mais ils y en aura quand même qui utiliseront cette somme pour se procurer des armes à feu. Ça s’est produit après qu’Ils aient reçu leurs chèques lors du premier plan d’aide au début de la pandémie.

  5. jcvirgil dit :

    Selon ces sénateurs il faut chercher une saine gestion des fonds publics malgré la pandémie. Ils devraient donc commencer par couper dans le salaire des sénateurs et de tous les élus pour qu’ils se sentent solidaires de la population américaine qui souffre présentement.

    C’est ironique que les Manchin et autres TDC n’y aient pas pensé, comme ils n’ont pas pensé que des individus qui ont gagné 80,000$ ou des couples 160,000$ en 2019, peuvent avoir perdu leur emploi et avoir besoin d’aide gouvernementale.

    Qu’elle bande de salauds quand même quand on pense que lorsqu’il s’agit de voter le budget annuel de centaines de milliards de fonds public engouffrés chaque année dans le trou noir du Pentagone il n’y en a pas un pour dire que c’est trop.

  6. titejasette dit :

    La décision de Biden, selon mon avis est motivée par la politique comme le billet l’a mentionné « sa décision assurera à ce plan l’appui de sénateurs démocrates modérés ».

    Elle est aussi motivée par la décision du monde des Affaires. Depuis environ 1 mois, le taux d’intérêt (les bons du Trésor 10 ans) a continué sa progression à la hausse. Signes de surchauffe éventuelle de l’économie ?

    La récession causée par la pandémie tire-t-elle à sa fin quand tous les américains auront reçu leur vaccin et seront de retour au travail ? Dans ce cas, le Plan d’aide est-il trop généreux ? Je n’en sais rien.

    Le plan de vaccination a évolué très vite en qq mois. Il faut donc repenser et modifier le Plan d’aide.

    La hausse des taux des bons du Trésor a influencé la décision de Biden. J’en suis presque certaine.

  7. Martin cote dit :

    77% des americains sont en faveur de çe plan de secours dont une grande partie de republicains et pourtant les sénateurs républicains continuent à faire obstruction à çe plan……toujours le jeu de la petite politique……il est vrai que les démocrates ne peuvent se permettre de perdre compte tenu de l’égalité des votes 50-50..mais est-ce que Schumer pourrait être plus agressif au niveau procédural…..me semble que Mitch l’était beaucoup plus…

  8. ghislain1957 dit :

     » Le sénateur républicain du Wisconsin Ron Johnson a menacé de ralentir le processus d’adoption du texte en forçant notamment sa lecture en chambre. »

    Tout, mais TOUT pour faire chier ceux qui veulent avancer et se sortir de cette crise. On dirait que les ripoux-blicains ont un petit orgasme à chaque fois qu’ils peuvent faire chier leurs opposants et indirectement la population en général.

    1. Johnson a dû proposer ça parce que c’est celui qui lit le moins vite.

      1. Haïku dit :

        🤣🤣 !!!

  9. lechatderuelle dit :

    c’est connu que l’argent des fonds d’aides va directement dans l’économie locale pour finir en impôts et retenues salariales…

    il serait étonnant que le 1 400 $$ finissent en REER, un paradis fiscal ou enterré dans le fond d’une cour….

    l’argent va circuler… les petites entreprises, les petits proprios, les villes pourront tourner avec un peu moins de difficultés….

    y’aura pas d’explosion ds ventes des Ferrari ou des spas aux USA avec cette aide…

    offrir 1 900 milliards aux plus riches ou en subventions aux multinationales n’a pas le même effet, car l’argent demeure dans un silo précis et étroit…
    les politiciens USA ne connaissent que de genre de résultats… incapable de juste saisir qu’une famille qui se doit le c… ne part pas aux Barbades, 2 semaines… 1 400 $$ ça paye le loyer en retard…

    1. Ziggy9361 dit :

      …les politiciens ne connaissent pas…au contraire ils connaissent mais ils ont pour leurs dire, il y a toujours bien des limites à faire payé toujours les riches pour tout c’est paresseux.
      Vous avez bienraison $1400 ça paie bien un mois de loyer dans un 3 pièces insalubre à New York quand tu y vie à deux familles dans un trois et demi. Le problème c’est comme ça depuis presque un an.

      1. gl000001 dit :

         » faire payé toujours les riches pour tout »
        Encore une mauvais calcul de leur part car les gens vont acheter des biens avec cet argent et beaucoup de profits retourneront aux riches !!

  10. titejasette dit :

    @Martin cote 08:23 « …77% des americains sont en faveur de çe plan… »

    Il y a plus de pauvres que de riches (dans TOUS les pays à travers la planète).

    Donc il y a plus d’appui dans le Plan d’Aide, c’est normal. Ce qui revient aussi à dire que c’est normal qu’il y ait eu 77% des américains qui sont en faveur de ce plan.

    C’est mathématique. Je ne discute pas ici de la valeur du Plan. Juste du point de vue statistique

  11. Pierre S. dit :

    —————————–

    lechatderuelle …

    exactement, donner de l’argent à la population est un risque infime car cet argent revient
    immédiatement dans l’économie par les dépenses pour les besoins essenciels et ca donne du pep
    à l’économie.

    Donner des baisses d’impôts historiques aux ultra riches … c’est tout le contraire
    C’est pratiquement un vol en plein jour des coffres de l’état par les mieux nantis.

  12. Louise dit :

    Toujours la même ritournelle de la part des sénateurs républicains et dans ce cas-ci de deux démocrates. Au lieu de se demander quels sont les besoins de la population et comment pouvons-nous y répondre au mieux, ils se demandent est-ce que mon vote va favoriser ma réélection ou non ? Ils n’ont même pas besoin de jugement pour être sénateurs puisqu’ils ont toujours la même question dans la tête et cette question concerne leur survie politique, point à la ligne.

    La réduction de l’aide aux familles n’est pas un si gros montant sur 1,900 milliards mais ça devient un montant important pour chaque individu qui en a besoin. Et le plus grand tort que cette réduction risque de causer, c’est la perte de confiance envers les élus et par ricochet envers le président que les gens vont accuser de ne pas tenir ses promesses même s’il n’y est pour rien.

  13. citoyen dit :

    une fois le plan de relance approuvé, il devrait y avoir un sénat des suivis pour s’assurer que le plan concorde avec le plan et pour corriger le prochain plan de relance.

    1. gl000001 dit :

      Si selon vous, ça prend un sénat pour à peu près tout, il devrait y avoir un sénat d’évaluation de vos « propositions ». 😉

  14. Pierre S. dit :

    ————————–

    les USA, un pays riche remplis de pauvres.

    Fou raide de voir la vie d’autant de gens dans les mains de crapules comme Cruz, McConnel, Hawley, Gaetz …
    Encore plus fou de voir bon nombre de démunis aux USA voter républicains.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Pierre S.
      Je cite le chanteur Corneille qui lors de l’émission radiophonique commémorant le mois des noirs a déclaré ceci: « Lors de mon premier voyage aux États-Unis, j’ai été fortement surpris de constater qu’il y avait dans ce pays des gens encore plus pauvres que ceux de mon pays ». Pour ceux qui ne sont pas au courant, Corneille est natif du Rwanda qui était considéré à l’époque l’un des pays les plus pauvres de la planète.

    2. @Pierre S. Vous n’avez jamais entendu parler de cet immense bidonville de sans-abris et de drogués à San Francisco? On parle du patelin de Nancy Pelosi. C’est pas nécessairement mieux pour « ceuzent » qui votent démocrates non plus.

      1. gl000001 dit :

        Le problème est partout. Ce n’est pas une question de qui vote pour qui.

    3. MarcoUBCQ dit :

      Le cauchemar amerloque fait des victimes partout sur la planète, y compris chez ses propres citoyens. C’est la mentalité hooligan à très grande échelle qui explique que des gens puissent voter contre leurs propres intérêts. Les fanatiques de foot trouvent parfait que leurs idoles, qui s’amusent avec une balle, gagnent des salaires faramineux pendant qu’eux se tuent à l’ouvrage tout en étant enfermés dans une pauvreté endémique. Le GOP joue avec le corps et l’esprit de ses électeurs avec en ristourne des millions dans leurs poches. « Nous somme pauvres, nous sommes épuisés par notre labeur incompatible avec la santé mentale, la santé physique et notre bien-être, mais nous sommes des gagnants car notre équipe, team USA, est la meilleure! ».

      Ils sont convaincus qu’il est juste de se faire tuer pour la grandeur de team USA. Il vénèrent un morceau de tissu bleu, blanc rouge avec des tites étoiles dessus. Ils se croient les meilleurs au monde mais ne connaissent rien du monde en dehors de leur village, étant donc incapable de comparer quoi que ce soit. Croire que ton pays est le meilleur est d’un ridicule consommé: Je dis moi-même que le Québec est le meilleur pays, mais il est le meilleur pour moi, ce dont les autres ont besoin je n’en sais rien et ça ne m’intéresse pas vraiment (Je ne peux pas m’intéresser au bien-être individuel de 8 milliards d’êtres humains). Mais pour les électeurs GOP et maga la vie est une folie collective où chaque individu croit faire partie de team USA, aujourd’hui bon dernier de classe.

      L’effigie de Machinchouette, aussi obscène, ridicule et abjecte que l’objet qu’elle représente, décrit parfaitement cette partie du pays qui vit encore au 19 ième siècle à bien des égards. Make America Great Again ça veut dire jouer en virtuel dans une partie de foot où team USA gagne toujours. Tout est truqué dans cettte partie, comme la lutte qui dans les faits est un théatre très physique où les gagnants sont choisis d’avance. Donald Trump est un lutteur grotesque qui croit réellement qu’il est un gagnant, car Fred le père rode dans son inconscient, encore maître de la destiné de son fils.

      1. @MarcoUBCQ Regardez ce que les États-Unis font avec le vaccin comparativement aux autres pays du monde. C’est pour ça qu’ils sont les meilleurs.

  15. Igreck dit :

    HS… quoique…

    Le théorème du passager clandestin❗️

    D’abord, un petit groupe (microminorité) est plus facile à mobiliser qu’un grand groupe. Ensuite, ce petit groupe est composé de gens qui ne pensent pas comme vous et moi. Vous et moi jugeons que nous avons des chats plus importants à fouetter : des jobs, des enfants, des parents, les tâches quotidiennes, etc. Les militants de ces causes en font une croisade personnelle. C’est un enjeu infiniment important pour eux. Ils sont donc prêts à y consacrer un nombre incalculable d’heures.

    https://www.journaldemontreal.com/2021/03/04/quand-les-microminorites-abusent

    1. gl000001 dit :

      Tordant !!
      On peut lire en bas :
      « Scientists say that Earth is endangered by a new strain of fact-resistant humans. »
      Comique ce gars-là !!

      1. Haïku dit :

        Ouch ! 🤣🤣

  16. Layla dit :

    Ce n’est pas parce que tu gagnais 80,000.$ que tu ne t’es pas retrouvé dans les banques alimentaires, ils avaient des obligations à rencontrer en fonction de leur revenus. Joe Biden vient tout juste d’arriver au pouvoir et il est obligé de faire des ententes avec son propre parti, ce n’est pas ma conception de bipartite.

    Pourquoi ne pas donner 1000$ au lieu de 1400$ Pour ce groupe au lieu de zéro?. Le parti démocrate est au pouvoir depuis le 20 janvier, et on disait aux gens on va s’occuper de vous immédiatement.

    Avec d’ un tel discours les gens comprennent que le 1er février ils auront un chèque dans le courrier. Ce n’est pas réaliste j’en conviens, mais les attentes et les besoins sont grands.

    20milliards c’est 1% de ce budget ❓misère il y a combien de zéro dans 1900 milliards ❓11❓

    Dans notre coopérative en Floride nous payons au moins 15$/heure, un de mes amis me disait ce matin qu’il croit que c’était entre 16$ et 17$/heure pour 40 heures, avec ses 6 enfants il n’a pas le choix d’avoir un deuxième travail pour pouvoir boucler son budget. Comme employé unique il a pu continuer à travailler chez nous mais pas à son deuxième travail.

  17. FlorentNaldeau dit :

    En politique, on se sent toujours investi d’une mission de résultats. Fort de sa longue expérience au Capitole, JB est habitué au processus de va-et-vient requis, quitte à jeter du lest lorsque nécessaire et à faire des compromis sans tomber dans la compromission. Il a appris que l’on ne peut pas toujours obtenir 100 % de ce que l’on souhaite et qu’il est préférable de réaliser quelque chose de partiel qui soit tout de même acceptable, plutôt que de s’entêter au point de créer une impasse et ne rien faire au bout du compte.

    C’est une leçon que bien des soi-disant « progressistes » n’ont pas encore assimilée et ils semblent souvent préférer le respect intégral d’une position initiale inamovible, quitte à provoquer un échec. Le même entêtement doctrinal s’observe aussi du côté des conservateurs les plus orthodoxes.

    C’est ce qui motive certainement la capacité de JB à accepter des modifications à sa proposition initiale. Bien sûr, l’aide qu’elle contenait n’était déjà pas faramineuse et elle le sera encore une peu moins, mais c’est tout de même mieux que pas de mesures de soutien du tout.

    Quant à la hausse du salaire minimum, l’intégration de cette mesure au projet de loi violait les règles de procédures du Sénat. Les Démocrates doivent accepter ce fait et travailler à trouver d’autres moyens de faire avancer cette idée.

  18. Ce genre de compromis était on ne peu plus prévisible.

    C’était malheureusement le prix à payer afin de s’assurer que les élus Démocrates appuient le « COVID-19 Relief Bill ».

    On appelle ça « La Politique 101 ».

    Comme les Démocrates ne disposent pas d’une grosse majorité au Sénat, ils ne peuvent se permettre de perdre un seule voix s’ils veulent faire passer ce projet de loi. C’est mathématique.

    Le président Biden doit donc mettre tous ses talents de négociateurs à l’oeuvre pour réussir. Le président Obama avait dû faire des compromis semblables en 2009 afin de rallier lers modérés à l’Obamacare.

    Malgré tout, on peut compter sur les « Répugnants » pour faire le maximum d’obstruction et de tout tenter pour faire dérailler le processus.

    Depuis quand ces enfoirés de salopards se préoccupoent-ils du sort de la classe moyenne?

  19. sousmarin dit :

    Il n’y a aucun parachute social aux EU – sauf pour les PDG et les banquiers en faillite bien sûr – donc au moindre problème important, vous plongez.
    Et ça c’est pour la classe moyenne, la pauvreté, elle, est endémique pour une partie de la population avec des salaires tellement ridicules que certains sont obligés de cumuler 3 emplois pour survivre.

    Selon la Réserve fédérale, en 2019, les 10% les plus riches détiendraient 63,8% (57,4% en 2005) de la richesse totale du pays. Quant aux 50% les moins riches, malheur à eux, ils ne possèdent que 6,1% des actifs.
    Et devinez qui finance les politiciens…
    Si rien n’est fait, l’écart ne peut qu’aller en s’agrandissant par la seule logique de la rémunération du capital.

  20. Nefer111 dit :

    Les hypocrites de corporate democrats n’ont JAMAIS eu l’intention d’augmenter le salaire minimum à 15$/h !!!!
    JA-MAIS !!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :