Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le Sénat des États-Unis est régi par une multitude de règles que seuls les vétérans connaissent dans leur entièreté. À une certaine époque, le sénateur nonagénaire de Virginie-Occidentale Robert Byrd était celui à qui ses collègues s’adressaient pour éclaircir telle ou telle situation obscure. Tout ça pour dire que votre humble serviteur vient de découvrir l’existence d’une règle qui permet aujourd’hui à Mitch McConnell d’agir comme s’il continuait à être le patron de la chambre haute.

Tous les lecteurs assidus de ce blogue le savent déjà : le sénateur démocrate de New York Chuck Schumer est devenu le 20 janvier le chef de la majorité au Sénat grâce au 51e vote que peut exercer la vice-présidente Kamala Harris en tant que présidente du Sénat en cas d’égalité. Les 49e et 50e votes des démocrates découlent de leurs victoires aux élections sénatoriales de Géorgie, le 5 janvier dernier.

Or, malgré leur statut officiel de majorité, les démocrates sont encore minoritaires au sein des importantes commissions du Sénat. Car Schumer et McConnell ne se sont pas encore entendus sur le fonctionnement d’un Sénat comptant autant de sièges contrôlés par les démocrates que de sièges républicains. Faute d’une résolution sur ce point, les règles en vigueur du temps où McConnell était chef de la majorité continuent à être appliquées.

Et les républicains continuent à présider les commissions sénatoriales!

Comme je l’ai déjà évoqué dans ce billet, McConnell exige de Schumer, dans le cadre d’une entente, qu’il promette de ne pas éliminer le «filibuster», cette règle parlementaire qui fait en sorte que la plupart des projets de loi nécessitent l’appui d’une super majorité de 60 sénateurs.

McConnell fait le pari que la division des démocrates sur la nécessité d’éliminer le «filibuster» finira par faire plier Schumer. Je ne serais pas surpris qu’il gagne ce pari et qu’il réussisse ainsi à compromettre les chances de Joe Biden de faire adopter quelques-uns de ses projets les plus ambitieux.

Les démocrates, faut-il préciser, ne peuvent adopter unilatéralement une nouvelle résolution sur le fonctionnement du Sénat. Pourquoi? Parce que les républicains peuvent utiliser la règle du «filibuster» pour les en empêcher. Le Washington Post et le New York Times ont publié des articles sur cette situation absurde ici et ici.

(Photo AP)

70 réflexions sur “McConnell continue à imposer sa loi

  1. Bartien dit :

    Littéralement décourageant

  2. Léo Mico dit :

    « hi, hi, hi »

  3. Pirou dit :

    C’est toute une démocratie!

    1. ghislain1957 dit :

      @ Pirou

      Vous voulez dire: démocrassie?

  4. chanounou dit :

    Impressionnant d’archaisme !!!!

  5. Igreck dit :

    On ne montre pas à un (très)(trop) vieux 🦧 à faire des 😜 ❗️

  6. Apocalypse dit :

    ‘McConnell fait le pari que la division des démocrates sur la nécessité d’éliminer le «filibuster» finira par faire plier Schumer.’

    Bien hâte le dénouement de cette histoire. C’est là que nous saurons si les démocrates sont des ‘winners’ ou des ‘losers’ 🤔.

    La minorité qui impose sa loi, ‘what could possible go wrong?’

  7. Léo Mico dit :

    C’est une sorte de gerrymandering, appliqué au niveau des commissions sénatoriales.

  8. marylap dit :

    Pardonnez-moi mon langage, mais TABARNAK. Et après les Républicons continuent de parler d’unité. Il ne veulent pas l’unité, ils veulent garder le pouvoir alors que la population leur a clairement montré la porte. Comme pays démocratique, on a déjà vu mieux.

  9. Loufaf dit :

    Le pouvoir à n’ importe lequel prix, et au diable la morale !signé: Moscow Mitch!

  10. jeani dit :

    Banana split pour tous les CONvives au Sénat!

  11. chicpourtout dit :

    Hé bien…. je ne connaissais pas cette règle.
    Cette découverte ne fait pas ma journée…
    Puis-je « penser » à un juron…? 😉

  12. Mystik dit :

    Le pire dans tout ça est que cette connerie d’impeachment donne encore PLUS de « leverage » à McConnell. Vous imaginez à quel point il peut faire chanter les démocrates en échange d’une condamnation de Trump?

    1. Alexander dit :

      @Mystik

      En fait, c’est McConnell qui évaluera s’il veut se débarrasser ou non de Trump pour ses intérêts et ceux du GOP.

      Je ne pense pas que 2/3 du Sénat est prêt à le déclarer coupable. Et Schumer le sait.

      On se fout du pays et du respect des lois, on vise le pouvoir. Avec ou sans Trump.

      Le levier de McConnell n’est peut-être pas si élevé après tout.

      1. Mystik dit :

        @Alexander Je me le demande.

        Si McConnell approche Schumer et lui dit « On vous donne le scalp de Trump si vous ne touchez pas au Filibuster », ils font quoi selon vous?

    2. jeani dit :

      « Connerie l’impeachement » du CON, faut aussi le préciser, Mystik!

    3. @Mystic (25/01/2021 à 13:24)

      L’impeachment » de votre gourou n’est pas une « connerie ».

      On parle ici d’un enfoiré qui a utilisé des méthodes dignes du crime organisé pour inciter les responsables électoraux dans certains États dont la Georgie, à trafiquer les résultats de l’élection présidentielle en sa faveur.

      On parle d’un salopard qui a chauffé à blanc sa horde de fanatiques enragés, de chacals sanguinaires, de fous furieux et qui les a carrément incité à monter à l’assaut du Capitole, symbole de la démocratie.

      Résultat: Une tentative d’insurrection (heureusement raté), des parlementaires qui ont échappé de justesse à un lynchage public, cinq morts dont un policier du Capitole, des dizaines de blessé et des centaines de personnes qui en garderont des séquelles psychologiques.

      Et vous osez apeler ça une « connerie »? TABARNAK. Quel sorte d’individu êtes-vous?

      On parle ici d’une tentative de renversement du pouvoir légitime par la force. Il n’y a que dans les dictatures et les Républiques de Bananes où on voit de telles choses.

      On voit que le concept de démocratie ne veut pas dire grand chose pour des types comme vous et que la dictature ne vous dérange pas trop.

      Vous seriez sûremnent TRÈS à l’aise dans des pays comme la CDN, le Brésil ou en Russie avec des despotes comme Kim Jung Un, Bolsonaro, et Putin !!

      Des vrais modèles d’intégrité, de probité,de respect des institutions, comme votre gourou !!

      1. Mystik dit :

        @Gilles Morrisette « Et vous osez apeler ça une « connerie » »

        Un impeachement à la va vite d’une journée, sans le moindre témoin? Si ce n’est pas une connerie, c’est quoi?

      2. @Bibitte
        « à la va vite d’une journée, sans le moindre témoin? »

        Non

        Après des centaines de millions de témoins au cours des dernières années.

      3. @Mystic (25/01/2021 à 13:59)

        « Un impeachment à la va-vite d’une journée, sans le moindre témoin? Si ce n’est pas une connerie c’est quoi? »

        CRISSE, êtes-vous réellement ignorant ou si vous faites semblant de l’être?

        Encore de la « fucking boulechite » dont vous seul avez le secret.

        Lisez donc ceci. Vous aurez l’air moins connard lorsque vous nous reparlerez du processus de destitution.

        https://www.cnn.com/2021/01/25/politics/impeachment-article-senate-house/index.html

      4. Mystik dit :

        @Gilles Morissette Vous mélangez deux choses, l’impeachment se fait à la chambre des représentants et le procès a lieu au Sénat.

        Le premier impeachment de Donald Trump à la chambre avait duré 5 jours avec plusieurs témoins, notamment Marie Yovanovitch et Gordon Sondland.

        Le deuxième impeachment de Donald Trump était une patente à gosse d’une journée sans la moindre apparition d’un seul témoin mais plutôt des vaudevilles des élus des deux partis.

      5. Benton Fraser dit :

        @moustik

        À la va vite une journée sans témoin…. c’est le mode de fonctionnement républicain!

    4. Benton Fraser dit :

      Mon pauvre moustik, Trump dans les pattes du GOP ne fait que pourrir encore plus vite le GOP…et la démocratie américaine!

  13. citoyen dit :

    Il devrait y avoir une science de la médiocrité.

    1. gl000001 dit :

      Ca devrait s’appeler Études t****piennes !!

  14. Jacques Rivard dit :

    Lorsque la politique se transforme en jeu d’échecs, c’est sûrement un échec pour la démocratie.

    1. Haïku dit :

      Bien dit ! 👍👍

    2. Mona dit :

      Oui @Jacques Rivard je relaie aussi 👏👏

    3. constella1 dit :

      👌👏👏

  15. Alexander dit :

    Une autre subtilité de la balance des pouvoirs.

    Ça va forcer les démocrates à négocier et mettre de l’eau dans son vin.

    À priori, c’est paralysant, mais ça évite aussi d’agir de façon unilatérale, peu importe le parti au pouvoir.

    Si Biden visait l’unité du pays, il va commencer par devoir utiliser ses talents de négociateur avec McConnell.

    Il y a quand même 74 millions d’américains qui ont voté républicain, c’est moins que les 81 millions de Biden, mais c’est un sérieux rappel qu’il faut apprendre à mettre de l’eau dans son vin.

    Si Biden réussit à faire passer ne serait-ce que 50% de son programme, il aura fait une grande job pour son pays.

  16. garoloup dit :

    Trump aurait eu vite fait de trouver un tour de passe-passe pour contourner cette règle absurde…mais Jos the Honest Man ne mange pas de ce pain.-là!
    Donc les Ripoux vont continuer à imposer leur agenda. What the f***!

    1. Jean dit :

      Trump n’a pas trouvé tant de tour de passe-passe si on regarde le piètre résultat de son mandat en terme de réalisation de ses promesse : Obamacare est encore là, le mur n’a pas avancé beaucoup, les Dreamers peuvent encore rêver…. Pas un grand stratège le Donald, en tout cas pas un exemple à suivre sur le « Comment faire avancer un projet ».

  17. Pierre S. dit :

    ———————–

    GOP égale … sabotage de l’intérieur.
    Rien de plus à ajouter.

  18. kintouai dit :

    Le cirque amaricain continue.

    Tu remportes les élections, mais tu n’as pas le pouvoir.

    On comprend pourquoi ce pays est la risée du monde.

    Je commence même à comprendre les Amaricains qui n’ont plus aucune confiance dans leurs institutions. Tout cela est tellement pourri, régi par des règles absurdes et cabalistiques, qu’on à l’impression d’avoir sous les yeux une secte où seuls quelques initiés possèdent toutes les clés, qu’ils conservent jalousement.

    On se demande même pourquoi les saligauds comme Cruz, Rubio et autres ont fait tout un tintouin au sujet de l’élection soi-disant volée. Ils n’avaient qu’à aller voir McConnard, le Maître des Clés, qui leur aurait dit que tout cela était inutile, car il possédait à lui seul le pouvoir de faire danser les Démocrates sur les airs qu’il choisirait.

    Pays de m4rde, on ne le dira jamais assez !

  19. Avec des règles aussi archaïques, les Républicains peuvent dormir tranquille.

    Ils contrôleront encore le Sénat et vont tout faire pour mettre des bâtons dans les roues de Biden comme ils l’ont fait avec Obama.

    Racaille un jour, racaille toujours !!

  20. ghislain1957 dit :

    Biden et Schumer n’ont aucun autre moyen pour contourner cette stupide « règle »?

  21. Martin coté dit :

    si Schummer est incapable d’imposer sa loi a McConnel…….que les démocrates le remplace au plus sacrant……vraiment degueulasse…..cela va aider AOC si elle décide de briguer le poste de Schummer en 2022..Scummer est mieux de se réveiller et de tasser au plus sacrant MoscowMitch…

  22. Encorutilfaluquejelesus dit :

    La photo du jour?

    Je déteste les pouces en l’air!

  23. Mouski dit :

    Quelle sorte de bap………e de système de fous. Ce pays s’enlise de jour en jour avec une constitution permettant à des crasseux comme McChose de contourner la démocratie au profit de son parti. Une honte.

  24. Madalton dit :

    Pour le filibuster, il faut qu’un sénateur républicain vote avec les démocrates car le sénateur Manchin de la Virginie Occidentale a déjà dit qu’il voterait contre son abolition.

  25. kyrahplatane dit :

    Je crois que les Démocrates vont laisser tomber le filibuster car le temps presse,
    bien que ça puisse leur nuire en 2022.
    Pour avoir un vote 51-50.

  26. _________________

    Merdalor !

  27. lechatderuelle dit :

    pendant qu’ils s’amusent avec la politicaillerie, les politiciens oublient l’avancée de leur société….

    pas pour rien que les USA n’évoluent plus depuis 30 ans socialement….

  28. HS

    La vie est revenue à la MB.

    Celle-ci a retrouvé sa spendeur et sa prestance après quatre ans où elle a dû endurer les pires outrages.

    https://www.cnn.com/2021/01/25/politics/joe-biden-first-family-white-house/index.html

  29. martin_c dit :

    @ Louise Lefebvre
    ou encore le nom du bateau de San Antonio : le Mers d’alors !

  30. citoyen dit :

    quand les personnages de pacotille imposent la loi cela veut dire que c’est le temps de paqueter les pussy.

  31. constella1 dit :

    Il semble bien que certains sénateurs ne peuvent plus supporter tout ce cirque incessant qui se fait au sénat
    Du moins c’est le cas du pragmatique Portman qui ne se représentera pas en 2022
    Il en plein le dos ( pour tester poli)que le travail de législation soit interrompus à tout bout de champ . Pour lui ce n’es plus une option d’être sénateur

    https://www.rawstory.com/rob-portman/

    1. constella1 dit :

      Rester poli

  32. gl000001 dit :

    On laisse tomber le filibuster en échange de laisser tomber le gerrymandering !!
    Et à la lumière de ce qui a été montré dans le dernier billet, on laisse tomber également la compagnie d’appareils de votation trop associée au Ripoublicains.

    1. Madalton dit :

      Ce sont les États et/ou les comtés qui choisissent le fournisseur de l’appareil de votation. Le Gerrymandering relève aussi des États. 😒

  33. kintouai dit :

    Ce cirque est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai cessé de regarder «House of Cards». Les élus ne gouvernaient pas, ils passaient leurs journées à magouiller, à compter les votes, à faire chanter tel ou tel, etc.

    À côté, j’ai beaucoup mieux aimé la série danoise «Borgen». Il y avait de la magouille, mais on avait vraiment l’impression que les élus travaillaient pour le bien de la population.

    Au shithole USA, ils travaillent pour le bien de leur portefeuille et font les putes devant les lobbies. (Trop drôle, cependant, d’imaginer McConnard en talons hauts faire le tapin !!)

    1. constella1 dit :

      Kintouai
      J’ai vu également cette série danoise
      J’ai bcp aime aussi
      H of c non merci j’ai assez de leur télé réalité en direct pas besoin d’une autre

      1. onbo dit :

        @Kintouai et constella

        J’ai beaucoup aimé Borgen. Au début de chaque épisode, une citation apparaît en sous-texte. C’est le fil conducteur de l’épisode. Vraiment songé, brillant même.

        L’une d’elle se lit comme suit:

        « Nous avons gagné et la victoire nous a amenés en enfer. » (Thomas Nielsen, danois.)

        Les comédiens sont très attachants.

  34. Ziggy9361 dit :

    Il est un peu tôt pour présumer du résultat des négociations qui s’annoncent plus corsées avec cette vielle règle connu par les plus vieux. À première vu Shumer paraît défavorisé à 71 ans mais il a des
    atouts,comme avoir le gros bout du baton avec la majorité qui est assuré pour deux ans. Il n’est pasdit qu’il devra cédé sur se préogatives de leader et d’une façon ou une autre Biden a bien promis d’être le président de tous les américains ,donc il y aura nécessairement des négociations et l’obligation de cédé sur certainaine demande.

    En autant que Josh.H. ne soit pas sur le comite de négociation, il devra cédé sur la présidence de quelques comité, qu’il ne cède surtout passur le filibuster et qu’il écarte les sénateurs souffrNt de maladie mentale des présidences cédé en paticulier Hawley,Cruz,Graham il doit en avoir 2 ou 3 qui peuvent laisser la partisanerie de côté

  35. FlorentNaldeau dit :

    Dans tout parlement, les partis en présence s’efforcent tous d’utiliser les détours et subtilités des règles de procédure pour se donner le plus de pouvoir possible. C’est la même chose dans les assemblées délibérantes ou les associations de diverse nature: les meilleurs procéduriers sont fréquemment ceux qui obtiennent le plus de résultats à leur avantage.

    Si les rôles étaient inversés, les Démocrates ne se priveraient certainement pas d’agir comme le font les Républicains.

    Je n’arrive donc pas à me scandaliser de cette manœuvre de MMcC: elle est normale et prévisible en pareilles circonstances. CS cédera-t-il sur la question du filibuster ou trouveront-ils un compromis pour encadrer ou limiter cette procédure?

    Les Démocrates ont déjà utilisé le filibuster à leur avantage, notamment pour empêcher l’abrogation de l’Affordable Care Act si ma mémoire est exacte. Qui sait s’ils ne lui trouveront pas de nouveau une pertinence lorsque le rapport de forces sera modifié en leur défaveur comme suite à une élection future. Regretteront-ils alors son absence s’ils parviennent à l’abolir en 2021.

  36. Alexander dit :

    Le filibuster si je comprend bien demande 60% pour certains gros changements qui ne peuvent passer à majorité simple.

    Si les démocrates tombaient minoritaires au Sénat, ça les aiderait à contrebalancer le poids de la majorité républicaine.

    Ça va dans les deux sens cette affaire-là.

    Et ça oblige les deux partis à des compromis.

  37. Marieestelle dit :

    Savez vous quoi ? Je crois que c’est aujourd’hui que je débarque du train .
    Intérêt pour la politique d’un pays qui joue dans la tricherie continuellement ?
    Le vieux n’a pas plus admis la défaite que son TDC .

    Je vais lire autre chose de plus gai .

    Bonne continuation à vous et monsieur Hétu mais moi j’ai atteint mon point de saturation USA .

  38. dynopax dit :

    Si seulement la Nature pouvait venir prendre « spécialement soin » de ces vieux déchets et ce plus tôt que tard, c’est le monde qui s’en portera mieux…

  39. Benton Fraser dit :

    Mitch McConnell qui fait un Trump de lui-même….

    « J’ai perdu mais je garde le pouvoir! »

    1. Haïku dit :

      CQFD !
      Vous avez tout compris. 👌👌

  40. Jacques dit :

    Voici un autre bel exemple de ce que c’est une république de bananes

  41. POLITICON dit :

    Une démocratie aussi pourrie, autant mettre le feu à la baraque et repartir sur un autre nom: Senate Republic of bananas…

  42. gmonvoyage dit :

    what a POS! que je suis en ta….. quand je vois des trucs pareils

  43. FlorentNaldeau dit :

    Il faudrait être prudent avant d’utiliser abusivement une expression comme « république de bananes ». Dans une vraie nation de ce genre, il n’existe pas de règles raisonnées ou alors elles sont improvisées et modifiées au fur et à mesure selon les besoins et caprices des ploutocrates et de leurs maîtres plus ou moins occultes.

    Dans le cas du Sénat des ÉU, il y a des règles de procédure, avec lesquelles les Sénateurs d’expérience (donc CS) doivent savoir composer. Ça peut être parfois lourd et emmerdant, mais c’est le prix à payer dans une démocratie organisée et structurée.

    1. kelvinator dit :

      Si je ne m’abuse, c’est une règle officieuse pour contourner une règle officielle!

  44. kelvinator dit :

    Avec la partisanerie actuelle et le système archaïque, je doute que le pays soit capable d’en arriver à un vrai travail bipartisan pouvant récolter 60% des votes.

    L’objectif est devenu davantage de faire mal paraitre l’autre, que l’aider au bien commun. Les républicains l’ont déjà démontré. Ça n’est pas prêt de changer.

  45. Nefer111 dit :

    Comme je l’ai dit plus tôt la semaine dernière, C. Schumer est à la stratégie politique, ce que Moscou Mitch est à la probité !!!!
    Mais je crois surtout que les traitres de « corporate democrats » seront toujours les sournois et pitoyables alliés des républicains corrompus, pour que le statu quo social-économique demeure …

  46. jeanfrancoiscouture dit :

    Pour le première -et j’espère la dernière- fois sur un blogue, je vais utiliser une imprécation chère à Louise Latraverse et dont elle nous a fait part hier soir à TLMeP.

    «Vieux Cr***e»!

    Étant moi aussi dans le même créneau d’âge que le père McConnell, je réfute tout de suite, et à titre préventif, toute accusation d’âgisme qui pourrait m’être adressée. 🙂 🙂

    1. Haïku dit :

      Batinse de délicieuse réflexion! 😉😉

  47. sousmarin dit :

    Le système américain dans toute sa splendeur !
    On pourrait croire que le compromis est dans l’intérêt du peuple, qu’il empêche les abus et la toute puissance d’une majorité. Mais le plus souvent, le compromis se fait en donnant tel ou tel avantage à l’Etat de tel sénateur (un contrat fédéral, la construction d’un barrage inutile, l’implantation ou la suppression de la suppression pourtant programmée d’une base militaire, etc.) sans parler d’avantages plus « personnels ».
    La culture du compromis se transforme vite en compromissions.

    Pour débloquer le système, on pourrait arrêter 25 sénateurs R, y compris Mitchon pour sédition et haute trahison.
    Ainsi, trumpette passe à la trappe (50/75 fait 2/3), les R restants se font tout petit dans les commissions et le filibuster devient flibustier… 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :