Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Peu après 19 h, les représentants démocrates qui agiront en tant que procureurs à l’occasion du deuxième procès en destitution de Donald Trump ont présenté formellement au Sénat l’article d’impeachment adopté le 13 janvier dernier par la Chambre et accusant l’ancien président d’«incitation à l’insurrection» lors de l’assaut du Capitole des États-Unis le 6 janvier.

L’acte d’accusation a été lu dans l’hémicycle du Sénat par Jamie Raskin, un des procureurs démocrates, dont les derniers mots ont été les suivants : «Par conséquent, Donald John Trump a démontré, par cette conduite, qu’il restera une menace pour la sécurité nationale, la démocratie et la Constitution s’il est autorisé à rester en fonction, et a agi d’une manière grossièrement incompatible avec l’autonomie et l’État de droit. Donald John Trump doit donc être mis en accusation et jugé, démis de ses fonctions et déchu de toute fonction d’honneur, de confiance ou de profit aux États-Unis.»

La condemnation de Donald Trump nécessiterait l’appui d’au moins 17 sénateurs républicains. Elle ouvrait la voix à un autre vote lui interdisant de briguer à nouveau la présidence. Selon un recensement du New York Times, 27 sénateurs républicains ont exprimé leur opposition à la mise en accusation ou à la condamnation du 45e président, 16 ont indiqué qu’ils étaient indécis et sept n’ont pas répondu au journal.

Sans vraiment chercher à défendre Donald Trump, certains républicains s’opposent à la tenue d’un procès en destitution pour la simple raison que l’accusé n’est plus président.

(Photo AP)


75 réflexions sur “Le procès de Trump : prise deux

  1. MarcoUBCQ dit :

    C’est nécessaire, pour faire bien comprendre à tout le monde que cette pseudo-présidence était éthiquement catastrophique.

  2. chicpourtout dit :

    Quand on ne veut rien entendre, tous les arguments sont bons…
    C’était prévisible de leur part. Je ne suis aucunement étonnée qu’ils de déclinent la possibilité de lui faire un procès.
    « Couillons un jour, couillons toujours…. »

  3. Apocalypse dit :

    ‘Sans vraiment chercher à défendre Donald Trump, certains républicains s’opposent à la tenue d’un procès en destitution pour la simple raison que l’accusé n’est plus président.’

    Lâche un jour, lâche toujours! 🤮

    On cherche une excuse pour ne pas avoir à voter. Si un vote a lieu, on devrait choisir son camp, pour ou contre Donald Trump et aucune des options n’est plaisante pour les républicains. Tu vote pour, tu risque de t’attirer les foudres des partisans de Donald Trump et tu votes contre, alors c’est que tu ne vois pas de problème avec ce qui s’est passé le 6 janvier dernier; donc, les deux choix sont mauvais.

    Ca prend 17 sénateurs pour destituer, on ne sera même pas proche; je serais surpris s’il y en avait plus que cinq(5). Donald Trump tient encore le parti par les ‘balls’. Il a soulevé l’idée de former son propre parti, ce qui serait la fin du parti républicain, alors Mitch McConnell va faire ce que veut Donald Trump.

    1. Sueurs dit :

      Ils auraient de meilleures chances si le vote était tenu secret, ils sont encore dominés par Trump et ils sont pissous…

  4. Ziggy9361 dit :

    Oui j’ai lu un article qui mentionnait que des ténors républicains s’opposaient à ce procès et comme ténors on mentionnait seulement le petit Rubio.
    Wow ça fait peur.

    Moi je me demande comment ils feront pour faire abstention des propos deT**** et demeurés crédibles même si ce n’est pas une priorité pour eux.

  5. Mystik dit :

    « Sans vraiment chercher à défendre Donald Trump, certains républicains s’opposent à la tenue d’un procès en destitution pour la simple raison que l’accusé n’est plus président. »

    C’est pourtant ce qui est écrit dans la constitution : « The Senate shall have the sole Power to try all Impeachments. When sitting for that Purpose, they shall be on Oath or Affirmation. When the President of the United States is tried, the Chief Justice shall preside: And no Person shall be convicted without the Concurrence of two thirds of the Members present. »

    Rien ne dit dans ce paragraphe que le Sénat peut juger des anciens Présidents, il y a un POTUS en fonction aux États-Unis et c’est Joe Biden.

    1. kintouai dit :

      Comme toujours, commentaire inepte.

      « Rien ne dit dans ce paragraphe que le Sénat peut juger des anciens Présidents…»

      Rien ne dit dans ce paragraphe qu’il ne peut pas.

    2. Rick dit :

      Moustik (Alias Grossettine)
      toujours aussi réjouissant de lire vos inepties.

    3. Guy Pelletier dit :

      @Mystik

      Vous avez raison. Il vaut mieux éviter de regarder de trop près tout ce qui a entouré cette élection, de la tentative de Trump et de sa gang de républicains réactionnaires pour garder de force le pouvoir. De toute l’affaire de Georgie et par la suite carrément l’appel du Führer à ses chemises brunes pour intimider et empêcher de faire leur travail les représentants légitimement élus du Congrès et du Sénat qui étaient réunis au Capitole pour déclarer officiellement gagnant de l’élection les Démocrates et Joe Biden. Vaut mieux en effet regarder ailleurs et prétendre qu’il ne serait absolument rien arrivé, c’est tellement plus confortable ainsi de ne rien voir, savoir ni entendre exactement comme ça se passe là ou le crime organisé ou des dictatures règnes en maître………….

      Dire que ces dretteux dont vous faites partis se la jouent partisans de la justice de la loi et de l’ordre défenseur de la morale…………….!!!!!! Quelle sale époque vit-on.

      Il est a souhaiter que les Démocrates leur mette le nez dans leur merde à tous ces complice de ce vol raté de démocratie. Qu’ils forcent les modérés a prendre leur distance d’eux en accusant Trump et ses complices de sédition et tentative de vol de l’élection. Qu’ils promettent qu’il y ait enquête sur toute cette affaire et des conséquences pour ceux y ayant participé.

    4. @Mystic (25/01/2021 à 20:47)

      On vous reconnait bien là.

      Il faudrait ignorer le fait que votre gourou, par ses agissements et ses paroles, a plongé le pays en pleine insurrection.

      Il a lâché sa horde de chiens enragés à l’assaut du Capitole, mis en danger la vie de parlementaires, causé la mort de cinq personnes dont un policier, sans compter les séquelles physiques et psychologiques qu’ont subi des centaines de personnes,

      Donc, si on suit votre « raisonnement tordu de Dretteux », il ne devrait pas être imputable de ses actions lors des évènements du 6 janvier dernier.

      Désolé mais ce n’est pas comme ça que les choses fonctionnent dans une société de droit où la Loi et la Constitution prévalent.

      Il faudra vous y faire.

  6. Benton dit :

    « …certains républicains s’opposent à la tenue d’un procès en destitution pour la simple raison que l’accusé n’est plus président. »

    Ces élus républicains détournent le sujet par hypocrisie partisane. Ils vont être pognés avec et le parti va continuer de se radicaliser…

    1. NStrider dit :

      Bien hâte de voir les arguments de Gaetz pour défendre le contraire cette fois. La dernière fois c’était pour « impeacher » Obama.

      https://twitter.com/mattgaetz/status/1202334061504716801?s=21

      1. Léo Mico dit :

        @NStrider :
        Bof, l’avantage des républicains c’est qu’ils peuvent dire n’importe quoi, puis l’exact contraire quelque temps plus tard, et personne ne leur en tient rigueur.

  7. Marylap dit :

    Je n’arrive toujours pas à comprendre comment les Républicons peuvent continuer de défendre le gros tas orange. Me semble que c’est assez clair que le gars est un danger réel pour la démocratie. Si le GOP veut continuer de se présenter comme le parti de la loi et l’ordre, il ferait mieux de commencer à faire appliquer la loi.

  8. Apocalypse dit :

    @Mystik – 20:47

    Vous êtes vraiment un troll.

    Des gens sont en prison ‘for a bag of weed’ et il ne devrait y avoir aucune conséquence pour un président, Donald Trump, qui a incité à une insurrection 🤮.

    Toujours désolant de voir des gens dont le niveau de jugement est le zéro absolu 😢

    1. Mystik dit :

      @Apocalypse Vous êtes complétement à côté de la track. Est-ce que le vendeur de drogue se fait juger par le Sénat des États-Unis? Sinon, pourquoi?

      1. Pierre s. dit :

        ———————————-

        Un crime politique commis par un président ou ex président doit être très sévèrement sanctionné ….

        Par le sénat ??? Très difficile de répondre a cette question compte tenu du nombre élevé de complice
        de l’accusé qui y siègent présentement … il est la tout le ridicule de la situation.

      2. Mystik dit :

        @Pierre S. Mais c’est pourtant ce que dit de la constitution, le sénat des États-Unis devient un tribunal dans le but de destituter le Président de son poste.

        Si George W. Bush se fait pincer à conduire en état d’ébriété demain matin, est-ce que Pelosi devrait lancer une procédure d’impeachment pour le faire juger par le Sénat par la suite?

      3. Vous voudriez impeacher un vendeur de drogue ? Lui retirer ses pouvoirs politiques ? L’empêcher de se représenter à une fonction politique ?

      4. Benton Fraser dit :

        Mon pauvre troll, vous affirmez finalement que le vendeur de drogue ne peut plus être jugé…. parce qu’il a arrêté de vendre de la drogue récemment!!!

      5. Mystik dit :

        @Benton Fraser Coudonc, est-ce si difficile à comprendre? Le dealer de drogue, tout comme George W. Bush, serait juger par les autorités locales puisqu’il n’est pas le POTUS.

        Le Sénat peut devient uniquement un tribunal pour débarquer un élu actuellement en fonction de son poste.

      6. marie4poches4 dit :

        @ Mystic

        Si Bush se fait arrêter demain matin, il ne pourrait pas être destitué puisque qu’il n’était pas POTUS au moment du délit, contrairement à 45!

      7. March dit :

        La différence entre ton vendeur de drogue et Bush pris en état d’ébrité est que leur crime a été comme en étant simple citoyen. Le crime commis par Trump est un crime de nature politique alors qu’il occupait le poste de président. C’est assez majeur comme différence.

      8. CBT dit :

        Le cas des vendeurs de drogues n’est pas une cause à comparer avec un président qui a enfreint les lois de la démocratie de façon honteuse, qui a tenté de corrompre des représentants de l’élection et qui a encouragé une insurrection, c’est un crime hautement politique.

        Vous mélangez des causes criminelles devant des juges de basse instance et une cause de traitrise d’un président envers son pays devant les Sénat des États-Unis. S’il n’est pas reconnu coupable en raison de la lâcheté de plusieurs sénateurs républicains, ça ne signifie qu’il ne sera pas étiqueté comme le pire président des États-Unis.

        L’histoire ne retiendra pas comme un fait valeureux qu’il ait été reconnu non coupable par des républicains, soit qu’ils ont été menacés de mort, soit qu’ils sont solidaires à sa cause anti-démocratique, il est marqué pour la vie en raison des graves accusations qui pèsent sur lui, sa mort n’effacera rien.

      9. Robert Dury dit :

        @Mistik
        Vous prenez le même chemin que les sénateurs du GOP en invoquant un moyen procédural pour éviter d’avoir à trancher la question de fond, à savoir, s’il y a suffisamment d’éléments de preuve pour soutenir les conclusions recherchées par l’acte d’impeachment. Je ferais la même chose si j’avais à défendre l’indéfendable. Toute comparaison avec le déroulement d’un procès criminel est sans importance puisqu’il s’agit essentiellement un procès politique où la règle de droit cède le pas aux contingences politiques.
        Il faut se rappeler que lors de la première procédure d’impeachment les républicains ont reconnu que le vote des sénateurs serait fonction de l’intérêt politique du GOP. Donc, interdiction faite au personnel politique ayant assisté à la conversation téléphonique parfaite du président de se conformer aux assignations à comparaître pour témoigner sur la teneur de cette conversation (ce qui en soit est contraire à toute règle de droit) pour ensuite rejeter la procédure pour absence totale de preuve. Faut le faire.
        Toutefois, le paragraphe 4 de l’article 2 que vous citez peut permettre un débat sur la recevabilité de la procédure. Les juristes américains consultés par les principaux organes de presse (cela exclu évidemment les « false news media » tels Foxnews , AON, Newsmax qui semblent vous renseigner sur l’état des choses à Washington), les juristes donc sont divisés sur la question. Il n’y a donc pas d’unanimité pour conclure que la démarche des démocrates est sans fondement. Je partage cette démarche et je crois qu’elle est nécessaire pour que la démocratie américaine se distingue de celle d’Idi Amin Dada.
        En dernier lieu, les démocrates en sont conscient puisqu’ils ont désigné le sénateur démocrate Patrick J. Leahy, comme président « pro tempore » pour présider le débat puisque la Chose n’est plus président.
        Je peux comprendre qu’un Américain puisse accepter par intérêt personnel les outrances continuelles de la Chose, mais qu’un Canadien le fasse, ça me dépasse.

  9. Il aurait fallu appliquer d’abord l’article de la Constitution qui destitue les élus qui participent de près ou de loin à une sédition, de façon à les empêcher de voter. Ça aurait pris du temps, mais ça aurait empêché des complices d’acquitter leur parrain. Est-ce que je me goure ? Comment Cruz peut-il avoir le droit de se prononcer ? (Il est vrai que pour lui et d’autres, empêcher Trump de se représenter peut (dans leur tête) leur être profitable, mais ceux qui ont simplement peur des déplorables et qui ont appuyé ou encouragé ses mensonges ne forment pas un jury crédible.)

  10. Pierre s. dit :

    ————————————

    L’équivalent de monter un jury dans le procès d’un meurtrier et de nommer sur le jury
    les trois complice du dit meurtrier …. et d’exiger l’unanimité pour le condamner.

    assez bancal comme processus.

    1. onbo dit :

      Ça vaut la peine de lire et relire le libellé de la mise en accusation. Pourquoi le futur est-il utilisé dans le texte?

      Parce que Trump parle au présent et prétend toujours être le Potus! Il sera donc jugé au présent.

  11. Haïku dit :

    HS ???
    ——————————
    L’artiste-peintre ‘Donald Picasso’ se rend à la galerie qui expose ses œuvres,
    pour jauger de l’intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d’art.
    Le responsable des lieux lui explique sans détour :

    – En fait, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.

    – Bon, et bien commencez par la bonne !

    – La bonne nouvelle, c’est qu’un investisseur est venu l’autre jour,
    pour une évaluation globale des œuvres que vous présentez chez nous.
    Il nous a demandé si vos toiles prendraient de la valeur après votre disparition.

    – Et que lui avez-vous répondu ? interroge le peintre Donald.

    – Nous lui avons dit, que sans nul doute, les prix de vos œuvres doubleraient après votre mort…
    Et, il a acheté les 45 tableaux en exposition.

    – Excellent ! réagit le peintre. Et la mauvaise nouvelle alors ?

    Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant :
    – Hé bien, c’est que cet acheteur….c’est votre médecin généraliste, le Dr Chris Schumer.

    1. Je doute que quoi que ce soit qu’ait fait DT prenne de la valeur après sa mort, pas plus que ça en avait avant !

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        OK. 👌
        Mais, c’était de l’ironie de ma part.

      2. @Haïku
        Je m’en doute bien !
        Ceci dit. je ne cesse d’admirer votre côté positif — et je ne parle pas que de vos histoires savoureuses —, et de votre manière d’être à l’écoute de tous, et pas seulement d’une oreille musicale…

    2. constella1 dit :

      Haïku
      Touché 👌

  12. Layla dit :

    « Sans vraiment chercher à défendre Donald Trump, certains républicains s’opposent à la tenue d’un procès en destitution pour la simple raison que l’accusé n’est plus président. »

    Si j’ai commis un crime dans un entreprise et que je ne suis plus à son emploi, est ce que je ne ferais pas face à la justice quand même.

    La loi est la même pour tout le monde ou non?

    L’idée c’est que c’est la seule occasion qu’ils auront pour l’empêcher d’occuper un poste au gouvernement, en revenant et faisant la pluie et le beau temps au détriment du peuple.

    S’ils ne sont pas capable de comprendre cela ils vivront avec lui. Il les a trahis en Géorgie…ils doivent lui faire perdre toute crédibilité comme un roi déchu.

    Sur la place publique et certaines entreprises se sont distancés de lui… De ses entreprises ont dit qu’ils ont bloqués les dons au politicien en attendant de voir ce qu’ils feront…si ça ne pèse pas dans la balance et bien ils vivront avec lui.

    1. Le crime a été commis pendant qu’il était président, et en tant qu’il était président. Aussi bien dire qu’on ne peut accuser un chauffard après qu’il ait perdu son permis de conduire.

    2. Guy Pelletier dit :

      @Layla

      Tout à fait, d’autant que le « crime » reproché commit alors qu’il était le président des USA n’aurait été fait au nom de son pays ni pour l’intérêt supérieur ni la sécurité de son pays mais pour protéger ses propres intérêts et garder à tout prix le pouvoir en contravention directe de la constitution et de TOUTES les lois des États-Unis. Il a clairement chercher a voler l’élection et s’approprier le pouvoir et doit être juger là dessus. Pas seulement lui tous ses complices devront en payer le prix a commencer par les représentants du Congrès et du Sénat qui l’ont appuyés aveuglement, l’ont encouragés. Ils devraient tous êtres foutus à la porte, ne sont pas dignes de représenter les américains.

  13. philippe deslauriers dit :

    Apres quatre ans a mentir a leur base le ripous se sont peinturer dans le coin.

    Ils sont coincé, si il vote pour leur base ne leur pardonneras pas.
    Si il vote contre, bunker resteras dans les parages, il voudras meme etre élu en 2024 et se seras la déchéance du parti.

    Ma prédiction:
    Étant donné que les ripous sont des imbécile qui ne voit pas plus loin que le bout de leur nez et que quelques’un d’entre eux sont complice de la sedition manqué; ils vont voter contre.

    Indépendamment de ce que Mitch voudrais. J’ai meme un doute qu’il votreras  »avec le groupe », donc contre.

    1. lechatderuelle dit :

      philippe deslauriers je ne crois pas à cette théorie que la « base » ne le pardonnerait pas….

      la base pardonne tout aux républicains…..

      les républicains ne voient que leur réputation et ils ne veulent pas avoir un autre président républicain avec une tache à son dossier … ils ne pensent pas à trump ici, ni aux partisans,… ils ne pensent qu’au parti et à son image…..

      par réflexe ils serreront les rangs et se feront des pressions indues entre eux…. le procès ne se terminera pas sur une condamnation…. mais la suite sera très houleuse dans ce parti, très houleuse….

      il est fort possible que les bonzes du parti se résignent à couper l’air et les ponts avec la frange ultra conservateur des tea party et autres Q-anon et bébittes libertariens qui squattent leur parti depuis trop longtemps….

      ça pourrait donner des idées de 3 eme voix, mais cette idée ne vivra pas longtemps…. ce n’est pas naturel aux USA d’avoir 3 voix et les ultra-conservateurs ne sont pas assez nombreux pour espérer croire en leurs chances par eux-mêmes….
      ils devront baisser leurs attentes et faire comme les ultra-conservateurs dans le Parti Conservateur au Canada, demeurer low-profile et s’incruster dans les comités et autres postes de direction pour piloter leurs lubies….

      cette voix ultra-conservateur n’a pas d’avenir… ou ils disparaissent ou ils évoluent….

      trump est brûlé de toute façon et 4 ans c’est tellement long….. autant les gourous gonflent vite, autant ils perdent de leur lustre rapidement…. un has-been fait rire au début et ensuite il s’attire des niaiseries et des railleries…. Machin est rendu là….

  14. POLITICON dit :

    PLUS ON CREUSE, PLUS ON S’ENFONCE

    C’est néanmoins le sort des républicains présentement. Faut-il agir en bon républicain afin de démontrer que la partisannerie est un signe de patriotisme? Ou faut-il défendre la constitution et ses institutions au-dessus de toute partisannerie. Rien n’est moins certain puisque bon nombre de sénateurs et représentants républicains – démocrates aussi – utilisent ces mêmes institutions pour se remplir les poches et ceux de leurs voisins. Un républicains qui votera contre la destitution restera républicain dans son comté et sera probablement réélu par des républicains aux prochaines élections. Alors pourquoi voter contre un membre du parti?

    Seulement, les républicains récalcitrants ne réalisent pas que s’ils votent contre la destitution de Trump, il accepte qu’un président en fin de mandat puisse fomenter une insurrection dans le but de renverser la démocratie. La base même de la république. Quelle image laisseront ils auprès de la communauté internationale? Les républicains devront choisir entre l’état de droit démocratique et une pseudo-démocratie corrompue jusqu’à l’os, sans vertu et sans valeur aux yeux du monde entier. Si Trump n’est pas destitué, perche lancer par les démocrates pour revenir dans le droit chemin, l’avenir de l’Oncle Sam verra ses fondations s’étioler sous ses yeux comme peau de chagrin. Si ce n’est pas déjà fait.

  15. marie4poches4 dit :

    16 indécis et 7 qui ne répondent pas….il y a tout de même un peu d’espoir.

    Si on tient compte du perfect call à Raffensperger lui demandant de trouver 11780 votes, de son discours où le mot fight a été dit plus de 20 fois précédent l’émeute, s’il est possible de prouver que 45 a refusé d’envoyer de l’aide supplémentaire dès que c’était nécessaire ou qu’il a tenté de virer Rosen pour le remplacer par une marionnette afin de renverser les résultats de l’élection et que McTurtle veut se débarrasser de 45, peut-être que 17 sénateurs répus vont se sentir coupables d’acquitter 45 et agiront plutôt selon leur conscience…peut-être….

    1. Chanounou dit :

      @ marie4,
      Con- science…. là est bien le problème..
      Ils doivent la posséder avec trait d’union mais pas sans
      …!!!

  16. marie4poches4 dit :

    Verrons-nous 45 témoigner lors de son procès? J’aimerais bien le voir essayer de se dépêtrer dans ses mensonges…mais bon, je sais qu’il n’osera jamais.

  17. jeani dit :

    L’idiot à rubio qui affirme que « Je trouve ce procès stupide. Le pays est déjà en flammes et cela revient à verser de l’huile sur le feu. »

    Où était ce couillon lorsque le pyromane-en-chef a placé plein de barils d’huile et de dynamite pour justement provoquer le pire incendie de l’ère moderne.

    Pissou, vous dites? Lâche, plutôt, comme tous les autres deux de pique de ce parti.

    Les livres d’histoire nous aideront à se souvenir de cette disgrâce totale qu’ont été ces misérables pleutres

  18. renalavo dit :

    Si on fait une analyse rapide de la situation, les républicains sont en train de jouer leur réputation, sinon leur vie, pour faire l’analogie avec un joueur de poker. C’est l’équivalent de la roulette russe et c’est suicidaire. Je trouve ça monumental d’inconscience.

  19. marie4poches4 dit :

    HS en lien avec un billet plutôt aujourd’hui:

    McTurtle lance la serviette!

    McConnell allows Senate power-sharing deal to advance after fight with Democrats over filibuster

    https://www.cnn.com/2021/01/25/politics/senate-republicans-power-sharing-deal/index.html

    1. kintouai dit :

      Merci pour le lien.

      Sauf que les Ripoux ne lâchent du lest que parce que deux sénateurs démocrates se sont déclarés opposés à la suppression du filibuster et que les Ripoux disent qu’ils se contenteront d’une déclaration de ces sénateurs à cet effet — déclaration qui aurait, selon eux, valeur de « serment ».

      Deux remarques :

      1- On comprend pourquoi les Dems ont tant de mal à gouverner. Ils se font des crosses entre eux. Les Ripoux sont morts de rire !

      2- Les deux sénateurs démocrates dissidents devraient se faire « recadrer » (comme disent les Français) discrètement et être incités à bien préciser, dans leur déclaration officielle sur leur opposition à la suppression du filibuster, qu’il s’agit d’un «serment de Républicain» (donc, qui ne vaut pas un pet de lapin).

  20. lechatderuelle dit :

    s’opposer au procès sous le prétexte que trump est parti est d’une lâcheté sans nom et d’une absence totale de respect de leur propre Constitution….

    ce n’est pas vraiment trump qui sera jugé dans ce procès, mais la manigance cheap et dangereuse d’un abruti… il faut donc couper la route tracée grossièrement par machin pour, justement, éviter qu’un autre clown ne tente de l’imiter…..

    les républicains doivent se reculer de l’arbre qui leur cache la forêt….

    ce parti ne respecte plus son mandat et sa raison d’être depuis trop longtemps….

  21. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Robinette, c’est plus sympa que John!!!

    1. Haïku dit :

      😉😉 !!!

  22. Loufaf dit :

    Si je comprends bien, il n’ y a rien, mais vraiment rien qui justifie la destitution d’ un président par les sénateurs républicains, en autant que le président est de leur parti.
    Mais j’ espère qu’ il existe une censure ou autre qui empêchera vous-savez-qui de se représenter en politique.
    Car la prochaine fois , mieux préparer et sur les bons conseils de Bannon, il pourrait bien réussir son coup d’ état.
    Le plus grand danger pour la sécurité nationale est cet ex prezzidant que le sénat refuse de destituer.

    1. Carl Têtu dit :

      Les sénateurs républicains ont peur de destituer Trump mais ils sont prêts à voter à la majorité simple pour l’empêcher de se représenter au poste de président.

      1. Haïku dit :

        Madalton
        Carl Têtu ?
        🤣🤣

  23. Ziggy9361 dit :

    Beaucoup des sénateurs républicains mériteraient un  » déchoukaj  » en règle à l’image que celui que
    T**** a subi. Le problème c’est que le vote pour la destitution doit se faire publiquement et non en
    secret. Il suffirait que d’un peu d’imagination pour rencontrer les exigences du vote publique.

    Difficile pour les sénateurs de bonne foi de nier les faits et de voter en conséquence, là ou le bât
    blesse c’est que se faisant ils se mettent en danger ainsi que leur famille pour cette raison ils se
    fermeront les yeux et opteront pour la sécurité.

    Pour contourner ce problème chaque sénateur devrait se voir donner deux billes une noir pour oui une
    blanche pour non et devrait voté en déposant la bille qui représente leur vote dans un récipient opaque,
    publiquement évitant de dêvoiler leur vote.

    Ha! Merde j’ai oublié le dénombrement des billes sera contesté. Zut c’est raté.

  24. Mariette Beaudoin dit :

    Beaucoup d’électeurs américains ne peuvent plus voir Trump en peinture. C’est la même chose pour Ivanka, Don Jr, et les autres membres de sa famille. Alors, qu’est-ce que ces crétins élus croient ? Que les gens récalcitrants vont changer d’avis et les adorer en 2024 ? C’est du délire, après ce qui est arrivé ! À moins qu’ils ne truquent l’élection, les républicains perdront encore.

  25. Certains Sénateurs ne veulent pas parce qu’il n’est plus Président. Donc n’importe qui ayant commis des actes illégaux dans son milieu de travail est absous s’il ne travaille plus dans ce milieu. Le mot « prescription » existe et ce n’est pas pour rien il me semble.
    Il vaut mieux oublier le plus vite possible le Capitol de peur que soit étalé au grand jour des complices républicains ayant donné un coup de main pour l’insurrection.
    L’unité pour le bien de la nation est la carte « Free » pour passer la case « Prison » et pourquoi pas un petit tour à la banque pour 2022.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Réal Tremblay

      Ça se comprendrait si ce président avait agit dans le cadre de ses fonctions et pour l’intérêt de son pays mais nullement pour avoir comploter pour voler l’élection et garder à tout prix le pouvoir. On st dans la trahison et sédition envers son peuple et son pays.

  26. Madalton dit :

    Ça veut donc dire qu’un POTUS qui a perdu ses élections ou après les élections suivant son 2e mandat, peut faire n’importe quoi pendant les 7 semaines suivantes sans craindre de se faire destituer, surtout si son crime survient 2 semaines avant l’assermentation du nouveau POTUS.

    Il y aurait peut-être lieu de raccourcir la période de transition.

    1. Chanounou dit :

      @ madalton,
      Période de transition prévue par les Pères Fondateurs et les réformateurs ensuite pour permettre un passage de témoin en douceur et compétence.
      Mais c’était à une époque où la PAROLE donnée avait un sens, où MORALE et ÉTHIQUE n’étaient pas des gros mots, où beaucoup avaient une CONSCIENCE et où malfaiteurs et autres nuisibles à la société n’accédaient pas aux leviers décisionnaires d’un pays…
      Vous avez parfaitement raison mais avec les lois tordues qui sont les leurs, qui deciderait d’une meilleure solution. Sûrement pas tous ceux qui ne tirent que des avantages de cette situation pourrie….

  27. Madalton dit :

    HS, il y a quelqu’un qui a passé 2 messages à Trump hier.😃

    https://twitter.com/DWUhlfelderLaw/status/1353429639356624897?s=20

    1. Chanounou dit :

      @ Madalton
      Bonne idée, ça l’empêchera peut-être de se faire bronzer sur les greens, dérangé qu’il serait par le ronronnement désagréable du moteur…
      Le texte il ne peut pas le lire: ça fait un moment qu’il a besoin de lunettes que par coquetterie il ne porte pas! Mais qd on imprime ses discours en « Times 34 « au moins , on doit pas y voir bien clair !😉😁

  28. Nefer111 dit :

    Une bande de pleutres sournois et corrompus, qui ne serons jamais au pouvoir pour servir mais toujours pour s’enrichir …

  29. Toile dit :

    « …. pour la simple raison que l’accusé n’est plus présent ».
    ——-

    -Le commandant in chief du Costa Concordia avait bien quitté son paquebot de croisière après l’avoir fait échoué et ce avec rappel par les gardes côtiers. Des gens en sont morts coincés dans leur tombeau.

    – normalement, à peu près tous les accusés quittent la scène du crime et vu qu’il est parti… ben pas nécessaire !

    Tout un argumentaire de pleutres mal enlignés aux motifs autres que la justice.

    1. Chanounou dit :

      @Toile,
      En effet, vous venez d’inventer LE moyen de désengorger les tribunaux qui, en France par exemple, est endémique…: a quoi sert-il en effet d’enquêter et de siéger alors que le malfaiteur ou le criminel a quitté les lieux…. Cette défausse est lamentable, pitoyable de pleutrerie et d’absence de sens des responsabilités…
      On croit rêver ou plutôt cauchemarder alors que le chef d’accusation est dune clarté impitoyable rédigé dans un vocabulaire que même les incultes sénateurs/trices du Sud devraient être à même de comprendre a moins qu’ilsne soient analphabètes….!
      Et on ne peut que, incrédule, hocher la tête de gauche à droite à s’en déclencher une commotion cérébrale devant tant de mauvaise foi .
      Je crois que petit à petit, je ne vais plus m’intéresser qu’à la politique extérieure etazunienne , a l’intérieur ils peuvent bien avoir les fascistes qu’ils veulent. Un peuple a les dirigeants qu’il mérite…
      Ils sont insauvables et irrécupérables et seul le pauvre Joe Biden auquel ces sagouins ne vont RIEN pardonner, [ même la plus petite vétille alors qu’ils ont des Everest de saloperies en tout genre à se reprocher .. ] me fait pitié dune certaine façon. Il va y laisser sa santé et peut-être ce qui lui reste de vie à se battre, tel un Don Quichotte , contre des moulins de malhonnêteté, de mensonges et de compromissions. Cest ignoble

      1. Toile dit :

        Ca désengorge les tribunaux mais surveillez bien ca va s’engorger ailleurs ! Pas sur que cette solution en vaille la peine.

  30. noirod dit :

    J’ en reviens juste pas qu’il y en aient qui doutent. Ca ne fait que confirmer le phénomène même qui aura porté le gros antipathique au pouvoir. Il y a dans les coulisses de généreux donateurs qui d’ un seul cheque déchiré pourraient te faire couler aussi vite qu’ils t’ont placé dans la sphere de Washington. Ca n’ a rien a voir avec ta compétence on l’ a vu avec le gros cave et ca fait en sorte que ton idéologie passe et que les ficelles sont bien tendues. Pas trop trop certain que ca ait quoi que ca soit a voir non plus avec we the people…

  31. sousmarin dit :

    Malheureusement, le vote sanctionnera, ou non, trumpette non pour ce qu’il a fait de répréhensible mais sur l’utilité, ou la dangerosité, qu’il aura aux yeux de chaque sénateur R. (là encore c’est l’intérêt personnel qui primera et non l’intérêt de la nation).
    Même bien enrobé, c’est un vote politique et non juridique.

    Mais bon, on ne crachera pas dans la soupe s’ils le dégagent.
    Pour cela, il faut au moins 10 des 16 « indécis » (les 7 qui ne répondent pas sont évidemment pour, ce qui correspond plus ou moins à ce que l’on sait déjà), les négociations de couloirs et la ronde des achats de vote commence…
    Je dirais 30% de chance qu’ils le dégagent.

    1. Chanounou dit :

      30% c’est pas bezef !
      Je comprends que pour notre moral vous n’écriviez pas : » 70% de chances qu’ils ne le dégagent PAS ».
      C’est gentil mais….helas, on sait compter!!!😉😁😉😁

  32. richard311253 dit :

    Tendez l’oreille et appréciez ce silence tranquille et bienfaisant depuis la fermeture des comptes des médias sociaux de 45ex.

    Des bulletins d’informations sans une nouvelle, même pas un entre filet, de 45ex. Elle est pas belle la vie !

    Bon il y a bien quelques « faiseux » de bruit, de prophètes malheureux qui ne verront pas l’hécatombe annoncée par Q mais rien de comparable lorsque l’unique personnage était en poste, RIEN !

    Ma conclusion est que 45ex n’est rien s’il n’a pas un micro pour cracher son fiel.

    Le véritable danger que représente cet homme se trouve dans la capacité technique qu’on lui donne de dire tout et n’importe quoi et qu’une frange de la société américaine croit tout ce qu’il dit. Posez-vous la question, qu’aurait été la présidence de ce monsieur sans Twitter ? RIEN !

    C’est ma conclusion.

    L’ironie de ce procès de destitution est qu’on ne peut laisser passer l’affront à la démocratie et en même temps on lui ouvre un micro, volontairement, en oubliant ce qu’il peut faire avec un micro ouvert.

    Cornélien comme problème !

    Toujours dans l’ironie, ces sénateurs républicains qui hésitent d’aller de l’avant avec la destitution, ce qui va étirer le temps au delà du gros bon sens et des dangers mentionnés plus haut parce qu’ils craignent les supporteurs de 45ex. C’est accordé à une minorité bruyante un maximum de prestige alors que la majorité tranquille est mise de coté.

    Ironie quand tu nous tient !

    Certains ont dis, « le pays est en feu ». Parfois pour combattre le feu, ça prend du feu.

    En passant, je vous invite à lire ou relire sur cette même discussion la réplique de Robert Dury à Mystik, hier à 23h52. Il explique de belle façon la situation.

  33. VTS155 dit :

    C’est la bonne chose à faire. Si non, ce serait comme si rien ne s’était passé.

    Ce procès va aussi aider à éveiller certains supporteurs, mais surtout et avant tout exclure le personnage de toute possibilité de participer à la vie publique.

    Et cela, cela n’a pas de prix!

  34. Mystik dit :

    Donc le juge Roberts, juge en chef de la cour suprême, a annoncé qu’il ne présidera pas ce procès (qui est tout à fait logique, il peut uniquement présider un procès du POTUS qui est présentement Joe Biden).

    Donc Donald Trump est quoi exactement en terme constitutionnel? Il n’est plus Président et il n’est pas non plus un élu. Il est un simple citoyen. Un simple citoyen qui va être jugé par le Sénat pour être destitué d’un poste qu’il n’occupe pas.

  35. Casso62 dit :

    J’ai entendu l’autre jour que tous les présidents encore vivants continuent de recevoir quotidiennement les briefing de sécurité remis au président en fonction. Pour moi, c’est LA raison pourquoi Trump doit absolument être destitué. Que ferait-il de ses informations, à qui pourrait-il les communiquer … les vendre $$$.

  36. richard311253 dit :

    @ Mystik 9h30 vous écriviez

    « Donc Donald Trump est quoi exactement en terme constitutionnel? Il n’est plus Président et il n’est pas non plus un élu. Il est un simple citoyen. Un simple citoyen qui va être jugé par le Sénat pour être destitué d’un poste qu’il n’occupe pas. »

    Un simple citoyen ? Vraiment ! Citoyen certainement mais simple, j’ai un doute là !

    Bon OK mettons que constitutionnellement il n’y a pas lieu de passer par le Sénat car il n’est plus président avec charges de président et par le fait même, la destitution par le Sénat devient caduque.

    Maintenant la question que l’on ne vous pose pas, au delà de cette destitution par le Sénat, admettez-vous les charges reprochées à 45ex ?

    Si vous répondez oui, selon vous, quel tribunal serait habilité à le juger pour l’acte d’accusation d’«incitation à l’insurrection».

    Si vous répondez non à la question, au delà de cette propension à me convaincre que ce n’est plus Sénat qui peut le juger, pourriez-vous m’expliquer votre « non ».

    1. Mystik dit :

      @richard311253 « Maintenant la question que l’on ne vous pose pas, au delà de cette destitution par le Sénat, admettez-vous les charges reprochées à 45ex ? »

      Je ne suis pas d’accord qu’il ait « incité » à l’insurrection. Cela dit, le temps de faire ce procès était du 6 au 20 Janvier.

      1. richard311253 dit :

        @Mystik, 12h32

        C’est désormais clair, nous sommes aux antipodes face aux actes de 45ex. Nous n’avons pas du tout la même lecture des évènements.

        À la lumière des faits, comment arrivez-vous au constat qu’il n’ait pas incité à l’insurrection ?

  37. Le procès « prise 2 » de « DiaperDon » risque de se terminer hélas comme le premier.

    Cet enfoiré pourrait s’en tirer encore une fois car des élus républicains n’auront pas assez de « couilles » pour faire ce qu’il faut.

    Rien de ce qui pourra être dit lors de ce procès n’entamera les convictions de ces élus ni la ferveur des adorateurs de sa secte.

    Triste époque !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :