Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Plusieurs policiers du Capitole ont été suspendus et plus d’une douzaine font l’objet d’enquêtes pour avoir sympathisé ou aidé les émeutiers mercredi dernier, selon le Washington Post. Parmi les policiers suspendus, l’un a semblé se prêter à un egoportrait avec des émeutiers et un autre a arboré la casquette rouge MAGA.

Ces suspensions et enquêtes surviennent au moment où plusieurs services de police américains mènent leurs propres enquêtes pour déterminer sur leurs membres ont participé à l’assaut du Capitole ou encouragé les émeutiers. Les Services secrets des États-Unis ont notamment annoncé lundi l’ouverture d’une enquête sur une de leurs membres qui a publié sur Facebook des commentaires appuyant les fausses allégations de Donald Trump sur l’élection présidentielle et accusant de trahison les élus qui ont certifié le résultat du scrutin.

Tout cela n’est pas rassurant, sachant que cette agente des Services secrets et ces policiers du Capitole ont des collègues plus discrets qui partagent les mêmes opinions. Peut-on croire (espérer) que ces policiers changeront d’avis en voyant cette vidéo où un de leurs collègues est sauvagement battu par des émeutiers pendant que d’autres scandent «USA! USA!»?

(Photo Twitter)



58 réflexions sur “Quand la police sympathise avec les émeutiers

  1. NStrider dit :

    Si les États-Unis voyaient ce que font les États-Unis aux États-Unis, les États-Unis envahiraient les États-Unis pour libérer les États-Unis de la tyrannie des États-Unis.

    1. chanounou dit :

      @NStrider,
      👏👏👏👏👏👏👏

    2. C’est qui déjà les méchants ?
      On peut y lire une chose et son contraire.

    3. MarcoUBCQ dit :

      Exactement! Guerre civile version 2.0. Il est bon signe qu’enfin ce pays se penche sur ses travers, plutôt que d’essayer de détruire les travers des autres dans le reste du monde.

    4. Micheline L dit :

      NStrider
      👏👏👏

  2. marylap dit :

    Et dire que Trump se dit le candidat du Law and Order. Est-ce que quelqu’un sait s’il a fini par offrir ses condoléances à la famille du policier battu à mort?
    La police américaine a toujours eu des membres de l’extrême-droite dans ses rangs. Et dans bien des cas, ça n’a jamais déranger les différents corps policier. Avec un peu de chance, la tentative de putch va faire changer les choses. Mais j’en doute sérieusement.

    1. Madalton dit :

      Il est mieux de ne pas appeler pour dire encore une fois qu’il savait dans quoi il s’embarquait. Que ça pouvait arriver. Dire, on m’a dit que c’était une bonne personne.

      Ça pris plusieurs jours pour mettre en berne le drapeau de la MB.

      Aucune empathie.

  3. Jean Saisrien dit :

    Non… ils ne changeront pas d’avis… juste de costume pour la prochaine insurrection…
    Ces gens-là sont des fanatiques « religieux » et la loyauté passe d’abord par Trump et le néo-néo-fascisme.

    1. Réal Tremblay dit :

      Le MAGA, c’est comme T****, comme tout bon dictateur qui se respecte.
      «Avec ou contre»? te demandent-ils, avec une batte cachée dans le dos. De la grande démocratie mes amis!

  4. Pierre S. dit :

    —————————-

    Tiens donc

    EXACTEMENT CE QUE DÉNONCE LES ANTIFA …….

    La police qui syympathise avec des racistes des criminels et des terroristes.

  5. Igreck dit :

    La facilité déconcertante avec laquelle des émeutiers sont parvenus à entrer dans l’édifice du Capitole suggère qu’ils ont sinon obtenu de l’aide de l’intérieur du moins ils ont profité d’une « grève du zèle » de quelques officiers sur place. C’est ce que plusieurs considère « Law and Order » du côté trumpisse.

  6. FBeauchamp dit :

    Dans l’histoire des dictatures les « forces de l’ordre » ont souvent été instigatrices des « forces du désordre » pour mener au fascisme!

    1. danielm dit :

      Très juste et même observé durant la seconde guerre mondiale aux États-Unis même!

  7. titejasette dit :

    Voici sa 1ère déclaration. Ma traduction (libre): Si je suis destitué, il va y avoir de la vilolence. Vous êtes avertis

    « President Donald Trump on Tuesday said that it was dangerous to the United States for him to be impeached for inciting a riot of his supporters at the Capitol last week.

    Trump, who faces an expected impeachment by the House of Representatives, also claimed that “I want no violence,” during brief remarks to reporters as he left the White House to travel to Texas.

    Trump’s comments were the first time that he had spoken to the media since last Wednesday, when thousands of his suppporters invaded the halls of Congress, killing a Capitol police officer. »

    https://www.cnbc.com/2021/01/12/trump-warns-impeachment-is-a-danger-to-us-in-first-public-comments-since-riot.html

    1. Madalton dit :

      Peu importe, il risque d’y avoir de la casse. Donc, on va pour la destitution quand même.

  8. Pierre S. dit :

    —————————

    Ce crétin unfit for the job a jamais pensé que si il lançait un appel sincère au calme
    toute la situation se dégonflerait d’un seul coup. Ben non, encore des menaces directes à
    l’encontre de Biden … si vous m’empeachez, ca va barder.

    Des menaces ouvertes et claire contre le président élu des USA.
    Du jamais vu dans l’histoire.

    1. Sjonka dit :

      Un appel sincère au calme !!! Mais jamais de la vie. Il est en pleine jouissance.
      C’est très exactement ce qu’il veut, foutre le bordel le plus possible. Cet homme jouit lorsqu’il fait de l’argent sur le dos des autres, déclenche des batailles et a du sexe avec une femme. Sa vie se résume à cela.

    2. gl000001 dit :

      « toute la situation se dégonflerait d’un seul coup »
      Je ne crois pas. Dans l’article dans LaPresse, les gens disent se foutre de lui. Ils veulent la guerre !!

      1. Achalante dit :

        Certains, oui. Mais ils ont besoin du couvert offert par sa meute de supporters pour pouvoir agir impunément. Ce sont ceux qui sont arrivés masqués avec des armes, plutôt que les « heureux d’être fiers » qui posaient sur les photos.

  9. Dekessey dit :

    On jase là…
    Un de ces sympatisant plus discret a un emploi comme garde du corps de Joe Biden.. ou de Kamala Harris…
    et le jour de l’inauguration…

  10. March dit :

    Je vois beaucoup de blanc a casquette rouge Maga, je vois très peu d’anti-fa la dedans.

  11. Mélanie dit :

    Le gros problème au Etats-Unis c’est réellement que la polices est élu par le peuple. Certaines communautés sont plus raciste que d’autres, etc et élise des gens qui ont des croyances similaires.
    Donc est-ce étonnant, non!

    1. MarcoUBCQ dit :

      C’est un non-sens absolu: La police devrait être là pour protéger tout le monde, pas juste ceux qui les élisent.

  12. renalavo dit :

    Les divers mouvements d’allégence d’extrême-droite, à première vue, semblent s’être infiltré, graduellement au cours des dernières années, au sein du parti républicain, traditionnellement le parti de la droite, donc plus facile à infiltrer. De façon insidieuse, sans qu’on puisse le détecter clairement. C’est en tout cas mon impression personnelle, qui vaut ce que ça vaut.

    1. danielm dit :

      Il est clair aujourd’hui que le niveau d’infiltration fasciste, et j’ose dire maintenant le mot, a dépassé depuis longtemps l’anecdote pour en craindre une ampleur généralisée.

      1. renalavo dit :

        Vous complétez mon idée. Je n’étais pas allé assez loin dans mon intervention.

      2. gl000001 dit :

        Le concept de facisme dépasse probablement la majorité de ces gens. C’est la générations spontanée. Avec les bonnes conditions, elle se pointe le bout de son nez sale.

  13. spritzer dit :

    Ça explique les vidéos où l’on voit des policiers retirer des barrières pour laisser passer des manifestants. Trump a des partisans dans les forces de l’ordre et l’armée, c’est connu. Les autorités doivent en tenir compte.

    1. danielm dit :

      Certaines autorités ont été aussi complaisantes sinon complices dans cette insurrection.

  14. marie4poches4 dit :

    Pas croyable à quel point il est déconnecté.

    Aaron Rupar
    @atrupar
    Trump on speech just before deadly riot where he said « fight » or « fighting » more than 20 times: « It’s been analyzed and people thought that what I said was totally appropriate. »

    https://twitter.com/i/status/1349019203513278469

  15. Louise dit :

    Les policiers ou les soldats qui sont des fans de Trump c’est très inquiétant. Ils ont oublié, ou ne veulent pas savoir, qu’ils sont au service de leur pays et non au service d’un parti politique ou encore pire d’un individu.
    Comment rétablir l’ordre quand les forces de l’ordre participent au désordre ou laissent faire ?

    Quand Trump dit que cela provoque une énorme colère en parlant d’un possible impeachment, il menace encore à mots couverts. Si vous me destituez mes partisans vont réagir et compte tenu de ce que nous avons vu mercredi dernier, ça risque d’être très violent.
    Comme tout s’écroule autour de lui, il compte sur ses fans pour démontrer à quel point il est encore puissant.

    Heureusement que Nancy Pelosi n’est pas le genre de femme à se laisser intimider.

    1. danielm dit :

      En fait, Louise, ces personnes se croient réellement des patriotes au delà de Trump et c’est bien ça qui est évidentt est inquiétant. C’est du nationalisme avec tous les ingrédients du sectarisme et de l’imposition idéologique, la loi et l’ordre.

  16. senorflash dit :

    J’imagine que de voir un de leur collègue crever pendant que quelqu’un le tabasse a coup de flag pole… Ils vont se rendre compte de leur échec.

    1. danielm dit :

      Dans la pensée fasciste, ce policier était un imbécile, vous verrez…

  17. Pierre S. dit :

    —————————–

    à la vu des terroristes fraternisant avec les policiers du capitole trump aurait déclaré …
     » J’vous l’avait dit, y des very good people on both side »

  18. fylouz29 dit :

    Non mais c’est des Antifas et des communistes. D’ailleurs, ils sont nombreux à porter des vêtements sombres (antifas) avec des casquettes rouges (communistes).

  19. Jean dit :

    Il y a des fans de Trump dans toutes les franges de la société, y compris dans l’armée et la police.
    C’est normal et nécessaire de faire enquête sur le comportement de certains policiers.
    Mon 2 piastres est que certains ont eu la chienne, qu’ils étaient pas assez nombreux, mal préparés, et que pour sauver leur peau, ils ont voulu paraitre sympathique.
    C’est seulement dans les films américains, que l’on rencontre un John MacClane affrontant seul une horde de fou furieux.

  20. jeani dit :

    Excellente publicité pour Caterpillar (CAT) à 1 minute 15 secondes.

    Ils doivent être ben contents!

  21. Duduche dit :

    « Tout cela n’est pas rassurant, sachant que cette agente des Services secrets et ces policiers du Capitole ont des collègues plus discrets qui partagent les mêmes opinions »

    Combien de ces sympathisants discrets se glisseront parmi les forces qui seront déployées pour maintenir la paix (?) lors de l’assermentation de J. Biden? De nombreux officiers supérieurs se sont prononcés sur le fait que l’armée n’interviendrait pas dans la question de l’élection du Président mais tant que le bouffi-45 n’est pas dégagé, la possibilité qu’il incite à l’insurrection une partie de l’armée demeure.

    À mon avis, s’il y a insurrection, elle sera réprimée car la majeure partie des USiens désirent la démocratie. Mais les USA paieraient cher pour la vanité d’un homme.

  22. jaylowblow dit :

    Et ils sont où nos trolls du blogue pour nous dire encore une fois que tout ça a été grandement exagéré, que c’était pas pire qu’une manifestation BLM? Extrait de la chronique d’aujourd’hui d’Isabelle Hachey:

    « Peu à peu, des vidéos d’une violence inouïe font surface. Un policier traîné sur les marches du Capitole. Battu à coups de bâton. Inerte, face contre terre.

    Un autre policier écrasé contre une porte, hurlant de douleur.

    Un coup de feu. Une manifestante qui s’écroule. Morte.

    Une foule furieuse qui scande : « Pendez Mike Pence ! »

    Il y a des témoignages qui glacent le sang. Ceux des législateurs évacués à toute vitesse. Enfermés pendant des heures. Terrorisés. Ceux des correspondants parlementaires insultés, volés, battus.

    Il y a tout ce qu’on a retrouvé après l’émeute. Des bombes artisanales. Des cocktails Molotov. Des liens en plastique pour kidnapper les supposés traîtres à la nation.

    Ça devient de plus en plus clair : mercredi dernier, les États-Unis ont évité de justesse un terrible massacre. »

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-01-12/hasta-la-vista-baby.php

    Et ce n’est pas encore terminé, la semaine prochaine risquant d’être encore plus horrible (ils ont décidé d’amener leurs foutus guns cette fois). J’ai souvent dit que la religion était une maladie mentale contagieuse. On en a présentement une démonstration aussi révoltante qu’éloquente. Et pour ceux qui me diraient que ce n’est pas une question de religion, désolé mais ça l’est, la secte trumpiste étant beaucoup plus proche de la croyance religieuse que de l’idéologie politique. Et si des membres des forces de l’ordre sont infectés par ces croyances (ce qui est vraisemblablement le cas) ils risquent fort de faire passer ces dernières avant leur devoir. Il faut seulement espérer qu’ils soient très minoritaires.

    1. renalavo dit :

      Il y a longtemps que je pense que la Bible et le gun sont incontestablement associés. Comme le sel et le poivre, disons.

  23. spritzer dit :

    Sheldon Adelson est mort, la fin du monde est proche.
    https://twitter.com/mtracey/status/1349001940546564100

    1. Ziggy9361 dit :

      Ha voilà la raison pour Donald Jr. ventait ce grand homme dans son fil twitter,peut être pour avoir une part d’héritage dece grand patriote,il devrait dire à son papa de lui donner une médaille de la liberté à titre posthume.

  24. Hé ben mon Vieux! dit :

    Et ensuite les groupes de protestataires, de gauche ou de droite, vont déchirer leur chemise et s’offusquer que les services de polices présents lors de manifestations futures aient le réflexe un peu rapide de frapper et/ou tirer!!

    Il n’y a pas une seule personne qui va me convaincre que si elle était un policier dans une telle situation d’illégalité (tenter d’entrer sans autorisation dans le Capitol), elle n’aurait pas la crainte d’être la prochaine victime et de vouloir «casser» le mouvement devant elle le plus tôt possible. Vous noterez que je ne suis ni policier, ni manifestant, ni grand militant de quoique ce soit, ni de droite, ni de gauche mais un partisan de la civilité, du respect et des débats d’IDÉES!

    Ce qui d’autant plus aberrant, c’est que ces événements se produisent dans un pays où le niveau de vie est relativement élevé en comparaison des pays de régimes totalitaires où une grande partie des habitants vivent dans des conditions totalement inacceptable ou sont victimes du régime. Ici, c’est un désaccord politique et non pas l’exercice d’un pouvoir abusif au détriment d’une catégorie de gens.

    Les États-Unis sont la risée du monde et avec raison…Cela reste fascinant que dans l’espace d’une douzaine d’années, on a pu élire un président de race noire, une femme candidate à la présidence et un président à forte propension totalitaire dans si peu de temps!

    Comme dirait Obélix: «Ils sont fous ces Américains!»

  25. ghislain1957 dit :

    Hors sujet: Trump est encore dans la projection

    Trump juge la procédure de destitution « totalement ridicule »

    « Donald Trump a jugé mardi que la procédure d’« impeachment » sur le point d’être lancée contre lui par les démocrates était « totalement ridicule » et provoquait « une immense colère » chez ses partisans, lors d’une de ses rares prises de parole depuis les violences au Capitole.

    M. Trump a par ailleurs estimé juste avant de monter dans Air Force One que son discours la semaine dernière devant ses partisans avant l’assaut du Capitole était « tout à fait convenable », en particulier sa « dernière phrase ». »

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-01-12/trump-juge-la-procedure-de-destitution-totalement-ridicule.php

    1. Madalton dit :

      Tout est toujours parfait avec lui. Pu capable.

      Qu’ils le crissent l’autre bord du mûr avec pour mission de revenir seulement avec un chèque du Mexique pour le paiement du mur.

  26. jeani dit :

    Lorsque B. Obama a été élu en 2008, j’avais vraiment des craintes pour sa sécurité. Peut-on imaginer un président, pas de la bonne couleur et même pas né aux États-Unis.

    Avec le meneur de claques, donald, qui fait tout pour opposer ses partisans aux autres, qui ment plus qu’il ne respire, mes craintes resurgissent pour Biden et sa VP, Harris. Pour les fous furieux de la chose, Kamala a deux gros défauts. Elle n’est pas de la bonne couleur et pire, c’est une femme.

    La visite au Texas de la verrue nous confirmera ou non ses intentions belliqueuses.

    1. Madalton dit :

      J’avais les mêmes craintes aussi en 2008. J’anticipais un attentat lors de la marche du Capitole à la MB.

      Comme il n’y aura pas une grosse foule le 20 janvier, pandémie exige, Biden devrait faire le chemin vers la MB dans sa limousine.

  27. treblig dit :

    Encore ce matin Trump nous ferait le coup du  » Perfect cal »l en Ukraine à propos de son speech tout juste avant la marche vers le Capitole le 6 janvier.des insurgés

    Des gens m’ont dis ( non identifiés), des réseaux ont aussi analysé ( non identifiés) que mon speech était approprié et les gens ( toujours non identifiés) sont d’accord avec ça.

    Beleive me

  28. FlorentNaldeau dit :

    Ces infos doivent être particulièrement rageantes pour la majorité des membres du Service de police du Capitole qui ont fait leur devoir consciencieusement et sans égard à leur propre sécurité. Ils apprennent que certains de leurs collègues ont collaboré plus ou moins activement avec les émeutiers, contrecarrant ainsi les interventions de sécurité des agents dont la plupart n’avaient pas oublié leurs responsabilités en tant que serviteurs de l’état et du public.

    Je suis certain que ceux qui se sont fait tabasser à coups de mâts de drapeau, de béquilles ou d’autres objets ont apprécié, tout comme celui qu’on a vu se faire longuement écraser entre deux battants de porte. Sans parler de la famille de l’agent assassiné avec un extincteur d’incendie. Et celle de celui qui s’est suicidé quelque jours après l’émeute.

    Il savent donc maintenant que ces collègues ont nui à leur travail et ont mis leur vie en danger. En plus, les agissements de cette minorité éclaboussent le service tout entier, comme en témoigne par exemple le titre qui coiffe ce billet.

    La méfiance s’installera-t-elle dorénavant entre des gens qui croyaient jusqu’à présent pouvoir compter l’un sur l’autre?

  29. Cubbies dit :

    C’est parti pour mal finir. Je suis très inquiet pour la suite des choses. Y’a-t-il un pilote dans l’avion?

    1. Madalton dit :

      Il y a un pilote dans l’avion mais il ne sait pas piloter. 🙁

  30. Ces flics sont des salopards qui ont trahi leur serment et qui sont la honte de leur profession.

    Ils méritent de se faire congédier sur-le-champ et poursuivi en justice pour complicité et haute trahison.

    Le plus inquiétant est de savoir que ce sera le même « Secret Service » qui assurera la protction du président Biden et de la vice-présidente Harris.

    Ce sont les mêmes flics ripous qui assureront celle des élus du Capitole au cours des prochaines années.

    Comment ces enfoirés peuvent-ils continuer à se montrer « sympathique » envers « DiaperDon » et ses « Goons » alors qu’un de leurs est mort et que plusieurs collègues ont été blessé par les terroristes?

    Des criminels avec un « gun » et du pouvoir ». Voilà ce que sont ces fumiers et ious ces « ripoux » qui continuent à appuyer les gangsters qui squattent pour encore huit jours la MB.

    Ce pays est vraiment « mal barré » et l’avenir s’annonce plutôt sombre.

  31. Jean Saisrien dit :

    Un jour une femme demanda à un policier pourquoi ils ne faisaient pas de calendriers en bédaine comme le font les pompiers.
    Il répondit: On pourrait mais il nous faudrait cacher tous ces tatoos nazis.

  32. FlorentNaldeau dit :

    @Gilles Morissette, 12h09

    Il semble que les services policiers et les forces armées ont entrepris des vérifications de sécurité approfondies des membres du personnel qui seront affectés à la protection des dignitaires lors de l’assermentation; ça la foutrait mal s’il arrivait quelque chose aux 3 anciens Présidents, au juge en chef de la SCOTUS, aux leaders des chambres, etc., qui devraient être présents même si la cérémonie sera moins populeuse que d’habitude.

    Une sorte d’opération Search and Destroy pour détecter les alliés potentiels d’autres émeutiers est certainement la moindre de choses à faire.

  33. leonard1625 dit :

    J’avais vu la scène du policier battu plusieurs fois, mais jamais avec des images claires. On voyait le policier entraîné au milieu de la foule et continué à être violenté, ses confrères étant incapables de lui venir en aide. Puis, les vidéos finissaient. Je me demandais toujours comment cela s’était terminé pour ce policier.

    Le vidéo mis ici a une résolution bien plus élevée et surtout il montre que le policier a été secouru et protégé par des manifestants d’age mur. J’espère que plusieurs policiers seront interviewés par les médias d’ici peu.

  34. Pierre S. dit :

    ——————-

    Les policiers doivent maintenant tourner le dos à Donald le terroriste …
    Il en va de leur conscience et de leur devoir.

  35. sousmarin dit :

    Les 2 choses les plus dangereuses pour la démocratie sont le désordre et…l’ordre.
    La démocratie est un équilibre ; comme tout équilibre, il s’agit d’une succession de déséquilibres visant à compenser le précédent.

    En outre, tout le monde sait que les forces de « l’ordre » ont toujours voté majoritairement pour les républicains, il est donc très probable qu’une grande partie de celle-ci soit pro trumpette et donc qu’une partie non négligeable de cette partie pense que l’élection a été « volée »…
    Néanmoins passer de « penser que l’élection a été volée » à participer à un coup d’état ou à un attentat contre le président, il y a là un énorme fossé.
    De plus, heureusement, les militaires sont moins fans de trumpette.

    PS1 : Le chef de la police n’est pas toujours élu directement. C’est le cas des shérifs mais dans les grandes villes, comme NY par exemple, le chef de la police est nommé par le maire.
    PS2 : A la fin de la vidéo, je pense que les 2 personnes autour du flic cherchent à le protéger des autres.
    PS3 : Dans une foule, ceux qui gueulent sont les plus extrémistes, ils ne représentent en rien l’opinion de l’ensemble.
    PS4 : Certes le niveau de vie des EU est élevé mais certaines catégories de la population sont très pauvres sur tous les plans (argent, éducation et santé) : on récolte ce que l’on sème.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :