Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Il est possible d’interférer dans la liberté d’expression, mais selon les limites définies par le législateur, et non par la décision d’une direction d’entreprise. C’est pourquoi la chancelière voit comme problématique que les comptes du président américain sur les réseaux sociaux soient fermés définitivement.»

Steffen Seibert, porte-parole d’Angela Merkel, exprimant des réserves au nom de la chancelière allemande concernant la décision de Twitter de bannir Donald Trump à vie de son réseau social, décision qui a été applaudie par plusieurs de ses critiques américains.

(Photo Getty Images)

209 réflexions sur “La citation (allemande) du jour

  1. Marc-André dit :

    Bien….. je ne sais si je suis d’accord. En fait, je ne suis pas du tout d’accord. Si Trump veut communiquer, il peut le faire très facilement par le biais des journalistes.

    C’est ultra-efficace: s’il émet l’intention de faire une conférence de presse, tous les media se précipiteront, et ce, même si tout le monde sait d’avance que ce sera un cirque où on n’apprendra rien.

    C’est via les journalistes que les politiciens communiquent depuis au moins 200 ans (bien avant que Twitter existe), et on ne s’en portait pas plus mal.

    1. Achalante dit :

      Effectivement. Il a le droit de dire ce qu’il veut. Et aux É-U, le gouvernement ne peut pas le punir pour ce qu’il dit (la plupart du temps), contrairement au Canada, où les discours haineux ne sont pas protégés. C’est juste que les autres ne sont pas obligés de lui fournir une plateforme pour le dire. Qu’il prenne son porte-voix et qu’il aille crier à Central Park!

    2. Pieŕre dit :

      C’est parce devant les journalistes il devra répondre à des questions et leur mentir en pleine face Trump est incapable de dire un mots de vérité c’est pathologique dans son cas il est un homme sans âme

    3. chanounou dit :

      @Marc Andre,
      Tt a fait d’accord avec vous. Il lui reste la presse écrite, la radio, la television et même le support écrit que represente un livre. Il y a même des gens qui ont un peu changé la face du monde en véhiculant leurs idées par un LIVRE bien avant que le mot téléphone soit seulement inventé… Demandez à Karl M et Fried
      rich E.

      Le premier qui ecrit que je fais l’apologie du communisme ( pour changer d’Hitler) je lui fais virtuellement bouffer son clavier…..

  2. Roger Allard dit :

    Supposons que j’ai une épicerie et qu’un mauvais client, chialeux, radoteur, harcelant, etc. se présente.

    Est-ce mon droit de lui refuser l’entrée de mon commerce ou dois-je plutôt obéir à des normes gouvernementales ?

    1. Quand on refuse de faire un gâteau à des clients parce qu’ils sont gais, les Républicains sont-ils scandalisés ?

  3. MarcoUBCQ dit :

    Aurait-il fallut laisser aux terroristes rwandais la liberté d’expression quand ils ont incité leur groupe ethnique à massacrer l’autre?

    1. Haïku dit :

      Excellent parallèle ! 👍

    2. Ziggy9361 dit :

      Marco..je crois pouvoir dire sans me tromper qu’ils l ‘ont eu et plus avec la liberté d’action,un million de morts en un mois.
      Par contre j’ai déjà entendu suite à un holocauste  » plus jamais « depuis ce temps rien n’a arrêté.,dans le futur ???

  4. Layla dit :

    Je ne saisis pas bien, le compte de POTUS de ce que j’avais compris ne pouvait être fermer mais ils ont interdit à DT l’accès à ce compte.

  5. MarcB dit :

    Techniquement, ce n’est pas le compte du président des états-unis (@potus) qui a été coupé, mais le compte du citoyen Trump (@realdonaldtrump) pour avoir enfreint les règles d’utilisation de twitter et facebook.

    Mais je suis quand même en accord avec Mme Merkel avec le fait que des censures devrait venir des législateurs qui votent les balises de ce qui est acceptable ou non. En Allemagne, il est illégal d’afficher le symbôle Nazi, tout comme il était jusqu’à tout récemment interdit de posséder Mein Kamptf. Et au Canada, dire que l’holocauste n’est pas survenue est de la propagande haineuse illégale.

    Malheureusement, au USA, le 1er amendement (Free Speech) est trop fort pour qu’on puisse interdire le drapeau confédéré, ou les autres symboles du Trumpisme par voie législative. Donc, ce sont les compagnies qui bannissent ces symboles. Ce n’est pas idéal, mais c’est présentement la seule avenue possible.

    1. Sylvie dit :

      Les deux sont fermés… le @potus… et le @realdonaldjtrump…🤷‍♀️

    2. Sylvie dit :

      Vous avez raison, l’officiel est toujours là… mais il avait fait récemment des tweets, et ils ont été effacés.. désolé

      1. MarcB dit :

        Il est possible que l’accès à @potus lui aie été retiré (changement de password), mais l’accès au compte sera transmis à Biden le 20 à midi, ou peut-être à Pence entretemps.

    3. NStrider dit :

      « Ce n’est pas idéal, mais c’est présentement la seule avenue possible. » je ne sais pas si compte tenu de l’allégeance des voisins au billet vert, si c’est une si mauvaise chose que ça. C’est l’amorce d’une réflexion. Je conviens qu’on n’est pas rendu à faire l’apologie de l’éthique en affaires, mais s’ils sentent que ça va faire mal au portefeuille ou à d’éventuelles « stock options » ça fait déjà un motif pour réagir

    4. gl000001 dit :

      Est-ce de la liberté d’expression d’inciter à la violence !!

      1. Racza dit :

        C’est le paradoxe : liberté oui incitation à la violence non
        Je me répète mais concernant goldenShower45 le Gop avait de quoi voir venir le problème depuis quelques années déjà

    5. kelvinator dit :

      Les juges devraient jouer aux modérateurs alors?

      Ou une compagnie aurait besoin d’une autorisation judiciaire pour bannir quelqu’un qui enfreint un reglement pré-établi lors de l’inscription?

      Autrement dit, le gouvernement devrait défendre quelqu’un qui a déjà enfreint un contrat privé.

      Lorsqu’on y pense en détail, ça ne tient pas trop la route à mon avis d’imposer autant de restriction à une action privée tout à fait légitime résultant d’une entente dans les règles. Éviter de tenir des propos haineux ou raciste est loin d’être une exigence démesuré.

      1. MarcB dit :

        @kelvinator et @gl000001

        Au Canada, il existe des lois qui définissent c’est qu’est un language haineux. Et si Twitter avait été régie par les lois Canadiennes, ça aurait fait longtemps que Trump aurait été coupé. Les règles d’utilisation auraient été appuyées par des lois votées au parlement.

        Twitter a toléré pendant des années les imbécilités du Donald: « birthers », « Stop the Steal » et autres… Je suis content que Trump aie été banni de Twitter, mais l’élément qui a dicté la décision de Twitter a été commercial, pas moral ou légal. Un cadre législatif sur le discours haineux ou les propos mensongers aurait permis de museler Trump il y a quelques temps. Pas par des juges modérateurs du contenu des réseau sociaux, mais par des actions légales contre ceux qui dépassent les balises.

        En ce moment, on laisse les compagnies comme Twitter être le juge ultime de ce qui est correct. Ca fait longtemps que les gens disent que les propos de Trump sur Twitter sont haineux et qu’il devrait être barré. Mais Twitter a pris des décisions différentes, avant et après le 6 janvier, basées sur des impératifs commerciaux.

        Et c’est là ou je me range du côté de Mme Merkel qui préfèrerait que la censure s’appuie sur un cadre législatif.

        Mais bon, je suis pragmatique, et je sais que des lois pour baliser la liberté ne passeront pas au USA, donc j’appuie la décision de Twitter.

      2. gl000001 dit :

        Les USA n’ont jamais voulu légiférer sur ce cadre législatif. Qui peut le faire alors ? Les compagnies veillent à leurs intérêts. Imaginez si la moitié des USA (quoiqu’on est rendu à 60%) lâchent Twitter parce qu’ils auraient laissé t**** brailler ses propos séditieux sur LEUR plateforme. Ils ont misé sur la décence et ce que veut la majorité des gens.

      3. kelvinator dit :

        C’est vrai, mais à mon sens ce n’est pas de la censure. Un modérateur qui vous banni n’est pas de la censure, car le gouvernement ne vous interdit pas de vous exprimer, mais cela n’oblige pas les commercant à vous laisser dire n’importe quoi.

        Un commercant peut toujours vous mettre dehors de son établissement si vous contrevenez à son reglements, sans nécéssairement être législatif uniquement. Si vous n’avez pas de gilet ou de souliers, dehors! C’est la même chose avec Twitter, le type cde commerce est seulement un peu différent.

      4. MarcB dit :

        @kelvinator

        D’accord avec vous, un commerçant peut établir ses règles, mais il faut que ce soit appliqué de manière cohérente, du début à la fin. Il est interdit d’aller au McDonald torse nu, parfait! Mais on ne doit pas mettre les gens torses nus dehors après qu’ils aient payé leur repas, et c’est un peu ce qu’a fait Twitter avec Trump. On a toléré ses propos, tant que c’était payant. Les gens se plaignaient, mais l’ultime arbitre était Twitter (!?!?). La journée ou Twitter a fini de faire des bénéfices financiers avec Trump, on l’a éjecté.

        C’est surtout sur ce point que j’accroche. Twitter va tolérer le prochain bozo jusqu’à ce que ce ne soit plus payant?

        Mais bon, on argumente pour argumenter. 🙂

      5. kelvinator dit :

        Twitter a toléré ses propos surtout à cause du bullying de la droite qui criait à la censure à la moindre occasion, tout en applaudissant Trump d’interdire les médias à la Maison Blanche…

        Twitter a d’après moi agit aussi sous la peur des rétributions.
        Justement parce qu’elle a laissé Trump publier trop longtemps, mais condamner une action en prétextant que d’autres actions aussi néfastes arrive déjà est un sophisme. Celui de la double faute. « une position accusée d’être mauvaise peut apparaître comme normale parce qu’elle n’est pas unique. »

        Twitter répond à des impératifs économiques. L’Amérique divisé actuelle oblige les compagnies à se positionner sur des sujets politiques sans le vouloir.

        Peut-on bannir Trump sans être vu à travers le prisme politique? Voir cet acte strictement d’un point de vue contractuel, ou évidemment le simple fait que ce soit Trump l’accusé et non pas Supermaster666 le troll d’un simple forum? En quoi le banissement du second se fait sans un battement de cils, alors que le premier est mystérieusement soumis à un rigoureux examen juridique? Ne trouvez-vous pas que le traitement de ces cas semblable est inégal? La différence d’audience serait-elle la seule différence? Devrait-elle changer notre jugement moral, être plus permissif au niveau des règles pour la seule raison qu’il atteint un large auditoire? Ne serait-ce pas plutôt l’inverse qu’on devrait privilégier?

        On pose des questions, de même! 😉

  6. Toile dit :

    Ouf…
    Elle a pas idée de l’eau qu’elle apporte au moulin.
    Est ce sur le « banni à vie » qu’elle tribuche ou bedon sur son contrario c’est à dire des décisions aléatoires des compagnies qui iraient à l’encontre de leur dictats, de la pensée unique ?

    Réseaux sociaux…. sociaux, ca veut tu dire en société, comme bien vivre en société ?

  7. marie4poches4 dit :

    J’aurais préféré qu’elle ne s’en mêle pas, c’est comme légitimer la colère de 45 et de ses mouettes.

    1. Achalante dit :

      Elle a peut-être oublié qu’aux États-Unis, une personne peut refuser de servir une autres si ça contrevient à ses « convictions religieuses ». Mais surtout, elle oublie que pour participer à tout réseau social, on doit accepter les règles d’utilisation (« Terms of service »). Si on contrevient à ces règles, on perd le privilège de l’utiliser. Clair, simple et précis. Et surtout, tout à fait légal.

    2. chicpourtout dit :

      @marie4poches4
      J’ai eu la même réflexion que vous.
      Mme Merkel est une femme brillante mais j’aurais préférée qu’elle ne s’immisce pas dans ce sujet. La situation est trop tumultueuse et délicate chez nos voisins. Par ailleurs, au plan politique il n’est pas souhaitable qu’elle glisse son avis (mais cela est un point de vu bien personnel). trompette va récupérer cet argument pour lui et de toute les sauces… On le connais, il manipule l’information toujours à son avantage.

      Dans un autre ordre d’idées, mes pensées en ce moment vont au journaliste Jake Tapper de CNN. Samedi dernier à Washington, il remarquait que tous les drapeaux étaient en berne dans la ville sauf un, celui de trompette à la MB.
      Sans commentaire…

      1. marie4poches4 dit :

        @Chicpourtout

        Le drapeau de la MB est en berne depuis hier.

      2. chicpourtout dit :

        Il a fallu 4 jours pour qu’il pense le mettre en berne. Samedi (le 9 janvier) il semble bien qu’il ne l’était pas. Les évènements ont eu lieu mercredi le 6 janvier… 🧐

        Par ailleurs, ne trouvez vous pas curieux qu’aucune conférence de presse n’ai été donnée depuis?

      3. marie4poches4 dit :

        Je trouve tout curieux!
        J’ai comme l’impression que tout le monde marche sur des oeufs et n’ose pas trop s’aventurer en ce moment.

      4. chicpourtout dit :

        @marie4poches4
        Exact.
        Il y a beaucoup de choses en effet. Pas de conférence de presse pour faire un recap. Pas plus d’informations sur les décès, peu de précisions majeures sur les actes d’nculpations, (personne semble-t-il n’est inculpé pour acte de terrorisme notamment), etc. Agir comme ces manifestants l’ont fait est vraiment très grave.

        En outre, il est étrange qu’ils soient entré avec autant de facilité et soient repartis comme si de rien n’était. En plus, on dit que bon nombre étaient logés au chic Hôtel Willard (en face de la MB) rien de moins… pour des agitateurs vous ne trouvez pas cela curieux? Je vais dire comme Michael Moore le cinéaste, c’est courant vous croyez que des manifestants arrivent avec du matériel spécialisé pour gravir des murs avec aisance comme cela? Il semble aussi qu’ils savaient où se diriger pour trouver le bureau de Mme Pelosi. Étrange non?
        Oui, vraiment curieux… Depuis personne de la MB ne parle et n’a fait de déclaration pour rassurer la population. Qu’est ce qu’ils vont nous raconter comme histoire?

      5. marie4poches4 dit :

        Plusieurs organisations d’extrême droite étaient présentes dans l’émeute.
        Parmi les instigateurs, un potus, des avocats, des représentants républicains, l’association des procureurs républicains, une compagnie dont j’ai oublié le nom qui ramasse des fonds, j’en oublie sûrement et qui d’autre encore qu’on ne pense même pas à soupçonner?

        Ah oui, il y a aussi les policiers qui ont ouvert la barrière pour les laisser se rendre à la porte, les selfies avec un policier et sur une vidéo on a l’impression que des policiers leur ont ouvert la porte.
        Des policiers en rangée dos au mur qui les regarde passer sans aucune réaction.

        Le FBI en a plein les bras, ça risque d’être long avant de démêler tout ça!

  8. Roger Allard dit :

    6 millions de juifs ont-ils eu leur mot à dire durant la deuxième guerre ? Pourtant, ça s’est passé au pays de Mme Merkel

    1. Ziggy9361 dit :

      Voir ma réponse au commentairede Marco de 18hrs39.

  9. chanounou dit :

    Ne suis pas étonnée par la réaction de la Chancelière qui bien que née en ex -Allemagne de l’Ouest a vécu toute sa jeunesse et bien au delà dans l’ex- RDA communiste ( un Vrai pays communiste comme les etazuniens n’en connaîtront jamais, eux qui parlent de choses qu’ils ne connaissent pas. Mon mari à participé ds les années 80 à une réunion internationale à Genève et y a rencontré des etazuniens – en partie universitaires…- qui IGNORAIENT que l’Allemagne fût coupée en deux et séparée par le rideau de fer, mais c’est un autre débat… ) . Donc pour A.Merkel, le fait de museler l’opinion tel qu’elle l’a vécu doit etre un traumatisme encore bien présent….
    Je la comprends mais, en même temps il y a le feu…. C’est un peu comme s’il y avait le feu à Versailles et qu’on décide de ne pas brancher les lances à incendie, au motif qu’on va saccager de précieux tapis….

  10. marie4poches4 dit :

    HS

    On peut conclure que McTurtle n’est pas en bon terme avec 45, alors pourquoi ne pas accepter un vote sur l’impeachment?

    Lauren Peikoff
    @laurenpeikoff

    NBC NEWS: McConnell and Trump haven’t spoken since December 15, when McConnell congratulated Biden on winning. Three sources say McConnell expects not to speak to Trump again.

    https://twitter.com/laurenpeikoff/status/1348721647772119040?s=20

    1. NStrider dit :

      Parce qu’il se contrefout du 45 mais qu’il voit très bien l’impact d’un vote public sur le parti avec 120 représentants et une majorité de sénateurs qui votent contre. Même si ses prises de position sont rétrogrades, racistes et favorisent les plus riches, il faut reconnaître qu’il sait bien sentir le vent et que c’est un habile tacticien. Machiavel serait fière de lui.

      1. MarcoUBCQ dit :

        McConnelle est un Sith: Toujours dans l’ombre, maipulateur, trompeur et uniquement dévoué à son pouvoir.

  11. Pierre s. dit :

    ————————-

    la mesure de le rayer de twitter c’est le nombre abrutissant de mensonges de faussetés
    de menaces et d’insultes qu’il y écrivait et ce à chaque jours …. des interventions toxiques
    parfois même criminelles qui empoisonnait le climat social

    Mais je suis d,avis que la destitution et les poursuites criminelles sont beaucoup plus utiles et légitimes

  12. NStrider dit :

    Les voisins du sud, fervents tenants du capitalisme non réglementé, ont fait le combat jusqu’à la cour suprême pour que les entreprises puissent refuser de servir les clients dont ils ne partagent pas les valeurs. Et c’est l’état de la loi actuellement.
    Rappelons-nous la saga d’un pâtissier qui avait amené sa cause jusqu’à la SCOTUS pour avoir le droit de n’a pas faire un gâteau pour un mariage gay. Comme tout exemple celui-ci n’est pas parfaitement en adéquation avec ce qui se passe avec Tweeter,Parler et les GAFAM, mais on est dans la même logique.
    Ce qui est bon pour pitou est bon pour minou.

  13. jeani dit :

    Si hitler avait eu accès à twitter au cours des années 30-45, pensez-vous que ça aurait été une bonne idée de lui couper le sifflet, Mme Merkel.

    1. MarcB dit :

      Le point de Mme Merkel est qu’il faudrait couper le sifflet de Trump par des balises législatives, et non pas par des décisions venant des compagnies. Malheureusement, je crois qu’elle n’est peut-être pas très familière avec le sacro-saint Free-Speech américain qui empêche presque toute balise législative.

      La décision des Twitter, Facebook, et autres plate-formes, n’est pas la manière idéale, mais je crois que c’était la seule qui pouvait être prise aux USA. En Allemagne, le gouvernement aurait pu légiférer.

      1. NStrider dit :

        Ils ont réagi à l’incitation à la violence qui n’est jamais bonne pour la business. Et en même temps se sont fait un petit lavage éthique. On parle dans certains cas de « greenwashing » je pense qu’en plus d’une saine décision d’affaires, on obtient par la bande une petite brassée de « Ethical Washing »

    2. chanounou dit :

      @jeani,

      Hitler n’a pas vraiment cru à la télévision ( pourtant déjà inventée ) et ce fut une bénédiction ( peut-être au vrai sens du terme …)

      1. jeani dit :

        D’accord chanounou

        Quel était le taux de pénétration du marché à ce moment pour la télé. Probablement, très très faible.

    3. Haïku dit :

      Fort bien dit !

      1. chanounou dit :

        @jeani,
        Si À.H avait voulu, il aurait inventé un « Wolfsburg de la télé » pour que chaque foyer en soit doté….
        En 33 il y avait aussi très peu d’automobiles personnelles et , parce qu’il a cru a l’automobile comme moyen de propagande, il a tt mis en oeuvre . Meme si ce salaud a floue les petits épargnants en leur promettabt une voiture qu’ils n’ont jamais vue livrer… ( systeme de tickets qui permettait de payer une voiture d’avance par petites mensualités . Les sommes ont été utilisées pour l’équipement automobile de la Wehrmacht…) .
        Vous savez bien ce que signifie VOLKSWAGEN ? Voiture du peuple.
        Il aurait très bien pu, s’il y avait cru, créer le « Volksfernsehen » et faire equiper chaque foyer d’un téléviseur pour y vomir ses discoyrs de haine. Une bénédiction qu’il n’y ait pas cru qd on voit aujourd’hui la fascination de l’image….

    4. galgator dit :

      Bon point!! La liberté d’expression pour inciter à la haine… NON MERCI!

      1. NStrider dit :

        Paradoxe de la tolérance – Karl Popper.

        « La conclusion apparemment paradoxale formulée par Popper consiste à constater que l’intolérance à l’intolérance elle-même est une condition nécessaire à la préservation du caractère tolérant d’une société ouverte »

        https://www.lecho.be/tech-media/dossiers/disrupt/sommes-nous-suffisamment-intolerants-face-a-l-intolerance/10250569.html

    5. Carl Poulin dit :

      @ jeani
      Probablement que le Fürher aurait envahi la planète avec très peu de Résistance.
      Je suis très déçu de ce genre d’ intervention de la part de la chancelière Allemande, elle est probablement meilleure en gestion politique locale qu’internationalle.

  14. Toile dit :

    D’autant plus que ca brasse dans sa propre cour. Elle s’en magasine du trouble. Faut croire que le pragmatisme allemand supplante celui des anglais

  15. Loufaf dit :

    4 ans de menaces, d’ intimidation, d’ insultes, de désinformations et finalement, incitation à une sédition et il faudrait laisser le pyromane continuer? No way! Si un tel énergumène aurait sévi en Allemagne, pas sûr qu’ on lui aurait laissé le champs libre pour continuer!

  16. stellaire11 dit :

    HS : Un intéressant interview de Rex Tillerson sur la politique étrangère de Tantrump
    https://foreignpolicy.com/2021/01/11/rex-tillerson-interview-trump/

    1. Guy lebrasseur dit :

      En effet excellent article qui nous fait voir réellement la
      Stupidité de Trump le traitre à sa nation.M.Tillerson l’a vraiment connu et vu de près!

    2. Samati dit :

      Merci pour l’excellent article. Il confirme ce que tous d’entre nous savaient, soit que Trump était profondément incompétent pour occuper des fonctions aussi importantes.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Donald et profond dans la même phrase? J’opterais plutôt par totalement incomptent, car il n’a jamais essayer de l’être, pour quoi que ce soit, à part peut-être sur l’art de couvrir d’or massif chaque surface possible.

    3. Madalton dit :

      Il avait raison. He’s a Fucking moron!

    4. Chicpourtout dit :

      Intéressant d’autant plus que M. Tillerson est loin d’être un poireau…

    5. Mona dit :

      @Stellaire merci pour cet article

  17. FBeauchamp dit :

    Il y a eu planification de renversement violent, qui a causé la mort, d’un gouvernement démocratique à partir de ces plateformes et le fasciste en chef a été l’instigateur de ce coup!
    De plus d’autres violences sont prévues et par chance son gigantesque porte-voie lui a été retirée!

    Les vies humaines d’abord!

  18. Youno dit :

    un la liberté d,expersssion n’est pas interprétée également et les lois des pays diffèrent.

    Deux, il a encore d’autres canaux pour pouvoir s’exprimer

  19. Paul Roux dit :

    J’aime bien Mme Merkel. Mais à mon avis, il n’y a pas que les législateurs qui peuvent fixer des normes quant à la liberté d’expression. Les réseaux sociaux peuvent également le faire. Compte tenu de leur influence, ils ont même le devoir d’y veiller. On a vu depuis quatre ans, comment infox et désinformation finissent par intoxiquer les populations.

  20. M.Rustik dit :

    La question de la liberté d’expression passe toujours par des zones grises.

    Pour sure que d’un côté de mon cerveau je me réjouis totalement de cet interdiction envers une personne qui appelle à la violence et témoigne de mensonges pour en faire des vérités et ce en quantité démentiel.

    Mais un autre côté de mon cerveau me fait me demander, aujourd’hui la censure décide de couper cet individu, demain ce sera un autre, ou doit-on tracer la ligne de ce qui est possible de partager et de bloquer?

    1. kelvinator dit :

      Répandre une des pires théories de complot : fraude électorale qui touche le coeur de la démocratie.

      Une des pires incitation à la violence : appeler une bande échauffé de marcher sur la Capitole, coeur de la démocratie.

      Si ces deux actes simultanément peine de faire basculer les limites de l’acceptable, quel est la limite? Tuer quelqu’un sur la 5e avenue?

  21. NStrider dit :

    Je ne crois pas qu’on doive censurer les gens pour ce qu’ils sont. Comme, à titre d’exemple, le suggérait une autre commentatrice d’interdire à tous les politiciens l’accès aux réseaux sociaux. Là où je crois qu’on doit comme société intervenir, c’est lorsqu’on véhicule comme l’a fait de façon évidente le 45 et ses thuriféraires depuis le début janvier, des incitations à des choses déjà définies comme illégales.
    Personnellement j’ai déjà « héneaurmement » de difficulté à accepter que des plateformes véhicules le genre de mensonges que le 45 colporte et je trouve que les journalistes n’ont pas encore trouvé la parade adéquate à cette tactique de répétition de faussetés jusqu’à ce qu’elles deviennent, de par leur seule présence à outrance dans la sphère publique, des vérités avérées pour une portion inquiétante de la population.
    Mais, je crois c’est en quelque part dans cette zone qu’on doit éviter de censurer mais réagir à tous les mensonges, demi-vérités et autres façon d’être travestir les faits.

  22. Boileau dit :

    Twitter et les autres réseaux sociaux ont été construit avec les mêmes algorithmes que les moteurs de recherches en général.
    Comme son développement était dépendant des ventes publicitaires, il n’y a jamais eu de volonté d’ajustement de ces algorithmes.
    Comme toutes les nouvelles avancées technologiques qui ont connu une utilisation négative, il y a toujours quelqu’un qui se rend à la limite du système.
    Je crois qu’il est grandement temps qu’un vaccin technologique soit injecté dans le système.
    En attendant, le confinement est nécessaire pour les trous duc … radio ou TV actifs ! 🤐

  23. Jean Saisrien dit :

    Donc, d’Après elle, tous les règlements de ces plateformes sont illégaux?
    Wéyons Angéla…

  24. chanounou dit :

    @Rustik

    Exactement ce que les Allemands appellent  » Gratwanderung » ou autrement dit  » une ballade sur l’arrête « ‘ ( rocheuse, pas de poisson😉) , ou on a autant de risque de tomber d’un cote que d’un autre….
    Vais peut-être le lui écrire sur son compte Twitter à Mme Merkel

    1. constella1 dit :

      chanounou
      Lui écrire sur twitter
      Excellente idée je trouve

      1. chanounou dit :

        Je crois bien que je vais le faire en resumant toutes vos interventions en 140 caractères…. Sachant que l’allemand est la langue des mots valises de 19 lettres et plus, ça va être coton . J’ai dit en riant à mes élèves pendant 40 ans » les Allemands n’ont pas inventé les LEGO (danois), mais ils auraient dû car cela correspond à leur structure mentale et linguistique » . En effet, avec 600 racines on arrive à former 10.000 mots en allemand…

      2. NStrider dit :

        Dites lui que depuis quelques jours plusieurs d’entre nous sont en plein Schadenfreude comme émotion

  25. _renaud dit :

    Retirer Trump des différentes plateformes était la chose à faire. Ce qui est vraiment dangereux c’est l’attaque conjointe de Google, Apple et Amazon contre Parler. Ils viennent de se donner le droit de décider qui vit et qui meurt.

    Et quand on pense qu’ils sont eux-mêmes grandement responsable du climat actuel ce n’est rien de rassurant.

    1. chanounou dit :

      @NStrider,
      La Schadenfreude, c’est pas ça qui va la rassurer Mme Merkel…. Scientifique posée et réfléchie, elle doit être assez hermétique à ce sentiment

  26. Jaylowblow dit :

    Il va falloir le répéter combien de fois avant que ça rentre? Les compagnies privées ont des règles qui doivent être respectées sous peine de perdre l’accès à leurs services point à la ligne. N’importe quel citoyen lambda aurait été banni de Twitter en quelques jours avec un tel comportement. Trump a été toléré pendant 4 ans mais la c’est devenu une question de vie ou de mort. Fini le niaisage.

  27. Danielle Vallée dit :

    Les entreprises privées ont le droit de choisir leur clientèle et de chasser ceux ou celles qui ne respectent pas leurs règles.

    Je dois dire que je trouve très drôle
    l’ intervention de marie4poches au milieu de toute cette conversation.
    McConnell a le droit de ne pas laisser Trump lui adresser la parole.
    J’espère que la chancelière ne disputera pas McConnell.

  28. Mystik dit :

    Alexey Navalny, que Vladimir Putin a tenté d’exécuter pour ses opinions, croit que la censure de Trump par Twitter est un acte de censure inacceptable.

    http://twitter.com/navalny/status/1347969772177264644?s=20

    Il est maintenant plus qu’évident que la caractérisation exagérée (insurrection terroriste, coup d’État) des événements du 6 janvier avait pour but d’exercer des mesures répressives tout aussi démesurées. La manière que Parler s’est littéralement fait sortir du marché des consommateurs en est la preuve.

    1. Jaylowblow dit :

      Retourne donc dans l’égout d’où tu viens. On a assez de problèmes sur les bras sans avoir à endurer des kids comme toi qui s’amusent à jouer au troll.

      1. Mystik dit :

        @Joeblow Angela Merkel, Andrés Manuel López Obrador et Alexey Navalny s’oppose à la sanction de Twitter envers Trump, sont-ils des trolls d’égouts aussi?

      2. Francis M. dit :

        « Retourne donc dans l’égout d’où tu viens »

        Wow… juste wow. Vous pouvez bien traiter les gens qui ont des opinions différentes de vous de « troll ». Quelle ironie. Y’en a pour qui le respect des autres vient clairement en option.

    2. el_kabong dit :

      @mystik

      Quelle serait une « caractérisation » non « exagérée » des événements du 6 janvier?…

      1. Mystik dit :

        @el_kabong Une bande de voyous ont envahis le Capitole et ont interrompus le congrès pour quelques heures, mais ces derniers ont pu certifier la victoire de Biden après un bref délai.

      2. gl000001 dit :

        Petit oubli : il y a eu 5 morts, de le merde, du vandalisme, des arrestations et le plus pathétique : au moins un adulte qui a braillé dans un aéroport parce qu’ils l’ont mis sur le « terrorist no-fly list » !!!

      3. Mystik dit :

        @gl00001 Tout ce que vous décrivez-là arrive aussi dans une émeute. Une émeute n’est pas un coup d’État.

      4. gl000001 dit :

        Mais une émeute peut se déclencher lors d’un coup d’état.

      5. Pour Mystix, cinq morts, des tentatives d’enlèvement et de pendaison, du saccage et des menaces de mort, c’est une description exagérée, uniquement pour justifier la réponse « exagérément répressive » des autorités. Tout cette manifestation n’était qu’un prétexte pour réprimer les fans de ***.

        Les gens qui manifestaient pour BLM doivent se sentir chanceux d’avoir été si choyés par les autorités.

    3. Ziggy9361 dit :

      Tu as ledroit de parole la preuve tu n’as pas été expulsé encore,puis Mr.Navalny exerce son droit de parole et a aussi droit à son opinion.

    4. @Mystic (11/01/2021 à 19:00)

      Votre malhonnêteté intellectuelle frise l’indécence.

      Considérer la tentative de Coup d’État auquelle nous avons assisté comme « une caractérisation exagérée » en est un bel exemple.

      Je vous suggère de revoir toutes les images qu’on a pu voir, notamment les nouvelles images du dernier fin de semaine, pour constater que ce n’est pas un simple incident banal, comme vous semblez le croire.

      Votre gourou a du sang sur les mains. Si vous refusez de l’admettre, vous nous aurez démontré que vous n’êtes qu’un pauvre type complètement lobotomisé et intoxiqué par sa propagande.

      Les médias sociaux ont finalement pris leurs responsabilités, ce qu’ils auraient dû faire depuis longtemps.

      La liberté d’expression n’est pas une licence pour dire n’importe quoi, à commencer par tenir des propos incitant à la haine, l’intolérance, le fanatisme, la violence.

      Si vous êtes incapable de comprendre ça, je vous suggère d’aller vous instruire un peu, de faire quelques recherches, de vous informer. Vous reviendrez discuter plus tard avec les grandes personnes !!

  29. chanounou dit :

    Toutes ces actions anti Trump m’amener à penser que devant ce qui est perçu comme de l’inertie voire de la mauvaise volonté des politiques pour mettre POTUS DERANGEUS hors d’état de nuire, chacun s’est demandé  » qu’est ce que A MON NIVEAU, je pourrais bien imaginer pour montrer à quel point je désavoue l’action inqualifiable de cet individu qui prend l’issue insensé de mettre son pays à feu et à sang ? » Et par là, forcer les instances supérieures à agir dans le sens que la raison indique

    Et on a toute la panoplie du bazooka employé par les GAFA et Twitter au  » pissou » du propriétaire de pub en Irlande qui  » orne » les urinoirs Messieurs de son établissement de portraits de Trump, Bolsonaro et ? en passant par les décisions de la ligue professionnelle de golf ou de la societe de carte de credit….

    1. chanounou dit :

      Le RISQUE pas l’issue…. MCO ( Maudit Correcteur Orthographique

      1. gl000001 dit :

        Le MCO a du détecter votre nationalité. Il y a plein d’expatriés de l’Hexagone au bureau qui utilisent le mot anglais « issue » prononcé à la française plutôt que « enjeux » ou « risque » justement ! 😉

      2. renalavo dit :

        « Issue » ou « risque » ne sont pas loin de se rejoindre dans le cas qui nous préoccupe, quand on y pense.

  30. Pandora dit :

    Honnêtement j’aurais tendance à penser comme la chancelière mais concernant 45 je suis absolument ravie de cette décision parce que ce type m’est insupportable depuis trop longtemps. Je n’arrive plus à être objective je veux juste ne plus jamais voir sa sale gueule (pardon pour la violence du propos).

    1. igreck dit :

      Vous êtes toute pardonnée ! Ce minable qui tire toute la population vers le bas doit perdre sa capacité d’intoxiquer ses concitoyens. Tout droit (ou liberté) doit être accompagné de responsabilités. Ici, on a affaire à un psychopathe irresponsable qui agit sans égard aux dommages qu’il inflige à sa société.

  31. Danielle Vallée dit :

    @Mystik: vous êtes malade.
    Tweeter et Facebook ont organisé la démonstration pour contrôler le marché?????

    Ces entreprises risquent d’être accusées de responsabilité criminelle pour avoir permis à Trump de faire ce qu’il a fait. Sortez de votre mystique et regardez le monde tel qu’il est.

    1. Mystik dit :

      @Danielle Vallée Je parle de la couverture médiatique qui a nettement exagérée ce qui s’est passé le 6 Janvier. En utilisant des termes chocs comme  » coup d’État » et « insurrection terroriste MAGA » on aide à conditionner le public à accepter que la purge et la censure des conservateurs sur les réseaux sociaux ( ces mesures vont beaucoup plus loin que Trump) est un remède approprié.

      1. el_kabong dit :

        @mystik

        Expliquez-moi ce qui s’est passé le 6 janvier, de manière non « exagérée »… que je me marre…

      2. gl000001 dit :

        En utilisant des termes chocs comme « Fake news », « ennemi du peuple », t**** a aidé à conditionner sa base que la purge et la censure des démocrates sur les médias traditionnels est un remède approprié.

      3. igreck dit :

        Très juste !

    2. chanounou dit :

      @Danielle VALLEE,
      J’ai pour principe de ne jamais répondre à la prose des trolls qui n’ont pour seul but que de provoquer et nous faire perdre notre temps mais là vous avez raison: pour citer Coluche, l’utilisateur « dépasse les bornes des limites » et verse dans un délire con-spirationniste tellement HENAURME qu’il en devient risible et ridicule.
      Ne perdons pas notre temps avec de tels posts, il y a tant de gens interessants et constructifs sur ce blogue

      1. igreck dit :

        Ce qui est exagéré finit toujours par devenir insignifiant. Un troll se nourrit des réactions négatives qu’il provoque. Il faut cesser d’alimenter ce genre de bêt(is)e) !

  32. FlorentNaldeau dit :

    Bien que je ne puisse pas être d’accord avec le raisonnement de AM, il me semble que celui-ci découle probablement de différences culturelles entre l’Europe et l’Amérique du Nord.

    En Europe, les citoyens et dirigeants sont habitués à ce que l’état régimente tout, des choses les plus cruciales aux éléments les plus triviaux de la vie quotidienne.

    Aux ÉU et au Canada on laisse une plus grande liberté aux individus, aux entreprises et aux organisations. C’est à ceux-ci que revient le droit (et le devoir) de réglementer certaines de leurs pratiques, notamment qui ils autorisent à utiliser leurs services.

    Cela expliquerait l’inconfort de AM face à ces récentes décisions. D’autant plus que les plates-formes numériques ont attendu bien longtemps avant d’intervenir pour réprimer les déclarations incendiaires et mensongères de DT, qui prévalent depuis des années; l’habitude a été prise de les tolérer et de s’attendre à ce qu’elles soient tolérées.

    Leur intervention tardive ressemble à un service d’incendie qui attend que 95 % d’un pâté de maisons soit détruit avant de décider que le moment est venu d’arroser.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Alexeï Navalny a peut-être parler contre les décisions de fermeture de comptes en rapport avec la censure qui existe en Russie.

    2. renalavo dit :

      Je trouve votre approche très plausible. Autrement, j’aurais de la difficulté à comprendre le raisonnement de Mme Merkel. Qui plus est, la relation de Merkel et T*** n’est pas tout à fait des plus cordiales à ce qu’il me semble. Me trompe-je?

  33. Jaylowblow dit :

    Les terroristes trumpeux prévoient des attaques contre les 50 capitales du pays la semaine prochaine selon le FBI. CNN en parlent presque sans arrêt. Ça va être horrible. Merci gros salopard.

  34. Je respecte beaucoup Mme Merkel mais je ne partage pas son opinion.

    Laisser « DiaperDon » répandre sa rhétorique haineuse et mensongère constitue une incitation à la violence comme on a pu, hélas, le constater la semaine dernière.

    Ces médias (Tweetter, Facebook) ont une responsabillité sociale envers leurs abonnés et le public en général.

    Ils peuvent donc être tenu responsables pour avoir laissé propager, sans rien faire, un discours corrosif susceptible d »engendrer la haine, le fanatisme, la violence.

    La liberté d’expression a ses limites et « TinyDesk » les a toutes franchis depuis très longtemps.

    Pendant ce temps, plusieurs grandes entreprises se sont jointes à la liste de celles qui ont décidé de couper le financement aux élus républicains qui se sont comportés comme des carpettes de Bunker Boy.

    GREAT. On frappe ces salopards là où ça leurs fait mal: « LE CASH »

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/de-grandes-entreprises-ferment-les-robinets-%c3%a0-certains-r%c3%a9publicains/ar-BB1cFihW?li=AAggsmn

    1. Pierre s. dit :

      ————————–

      ce que Mme Merkel souhaite probablement c’est une destitution et que
      trump soit traduit en justice …. le barrer de twitter pour elle c’est purement cosmétique.

      Mme Merkel est une femme pragmatique, qui a l’esprit et le raisonnement scientifique.

  35. Danielle Vallée dit :

    @chanounou:
    Merci. Je me calme.
    Moi aussi je l’ignore la plupart du temps.
    Mais en ce moment je déteste profondément les gens et les bots qui essaient de prétendre qu’il ne s’est rien passé le 6 janvier.

    On a juste assassiné un policier avec un extincteur et on en a envoyé une douzaine à l’hôpital.
    Leurs supérieurs les ont trahis et ont mis leur vie en danger.
    Des policiers, des soldats, des pompiers faisaient partie des assassins potentiels.
    « Parler » peut bien crever tant qu’à moi.
    Bonne soirée.

    1. Chanounou dit :

      @ Danielle Vallée,

      « Leurs supérieurs les ont trahis et ont mis leur vie en danger.
      Des policiers, des soldats, des pompiers faisaient partie des assassins potentiels. »

      Et je crois que c’est bien cela le pire…

      Un de nos amis blogueurs nous invitait à relire Ciceron ( mort en 43 av J.C….) au sujet de la trahison. Deux millénaires plus tard, rien n’a changé . L’Homme peut-être d’une noirceur inimaginable et montrer aussi des qualités extraordinaires comme altruisme, héroïsme, dévouement…. Et c’ est vers ça qu’il nous faut regarder et tendre…tout en ayant les salopards à l’oeil

    1. Jaylowblow dit :

      Il ne faudrait pas trop se réjouir de toutes ces démissions. Plus il y a de responsables qui quittent et plus le gouvernement s’enfonce dans le chaos. Pas l’idéal dans une situation aussi critique.

      1. igreck dit :

        Quel chaos ? Ça fait quatre ans que la Fonction publique gère ce pays pendant que le GROS pousse des tites balles dans des ti trous. C’est lorsqu’il rapplique au BO que les choses se gâtent. Et que dire de son « Cabinet » (dans tous les sens du terme) qui est rempli d’opportunistes qui attendent que « Le-seul-qui-décide-de-tout-parce-que-lui-seul-a-raison » leur dicte ce qu’ils doivent faire sinon ils sont « fired  » ❗️Le chaos c’est Trompe !

  36. Marc-André dit :

    La liberté d’expression n’implique pas que l’on soit obligé de donner un micro ou une estrade à tous le monde. Retirer le micro que représente Twitter n’est pas une atteinte à la liberté d’expression. C’est comme un animateur de ligne ouverte qui coupe la ligne a un auditeur qui s’éternise. On passe à un autre appel.

  37. kelvinator dit :

    Si le 2e amendement va à l’encontre des droits de l’homme ?
    Facile à deviner lequel prendrait le dessus, non?

    « Article premier

    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

    Article 2

    1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. […]

    Article 3

    Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.  »
    https://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

  38. Pierre s. dit :

    ————————————

    Bill Belichick viens de monter en flèche dans mon estime ….

    Jamais j’aurais cru ca.

    1. gl000001 dit :

      Il refuse une médaille. Bravo. Contrairement à ses ballons, il ne s’est pas dégonflé. (ok, joke facile de mononcle).

    2. Mystik dit :

      @Pierre S. Pas surprenant, je vous disais que Trump est maintenant devenu tellement toxique que ses amis célèbres se détournent maintenant de lui.

  39. Gilles Gougeon dit :

    Lorsque de nouvelles technologies apparaissent il est passionnant de constater la rapidité avec laquelle elles sont intégrées dans notre quotidien et contribuent à modifier certaines pratiques professionnelles. Ce fut le cas, entre autres, de l’influence que le télégraphe, la radio, la télévision et l’Internet ont eue sur la pratique du journalisme. Le blogue auquel nous participons librement et en temps réel en est un exemple éloquent.
    Ce fut aussi le cas lors de l’invention de l’imprimerie par Gutenberg au 15e siècle. Cette nouvelle technologie allait libérer le contrôle de la connaissance qui était entre les mains des clercs. Les pouvoirs politiques et religieux de l’époque en ont été bousculés et certains ont même tenté d’en interdire l’utilisation.

    Or, Facebook vient d’interdire la publication des messages du président Trump et d’autres groupes « conspirationistes ». Les plateformes numériques prétendent ne pas devoir être soumises aux règles éthiques et légales qui encadrent les organes de presse. Toutefois, Facebook vient de mettre le pied dans l’étrier des « normes et pratiques journalistiques » en décidant d’exclure, donc de censurer Trump. De partout on entend des soupirs de soulagement.
    Mais, attention! Qui nous dit que bientôt les dirigeants des plateformes ne décideront pas de frapper d’autres personnes dont la morale, le discours ou le comportement leur paraîtraient inacceptables. Elles s’érigent en organes de publication et de diffusion, mais pas d’information. Soit!
    Lorsque récemment des citoyens ou des groupes ont tenté de poursuivre légalement les propriétaires de ces plateformes, ces derniers ont répondu qu’ils n’étaient pas responsables du contenu de leurs utilisateurs. Ils ont fait valoir qu’ils n’étaient qu’une sorte de boîte postale. Autrement dit, on ne peut poursuivre le service des Postes pour avoir livré une lettre contenant des faussetés ou des injures.
    Je soulève donc les questions suivantes : à compter de quel moment – ou de quel incident – les plateformes numériques se verront-elles soumises à des règles déontologiques nationales encadrant leurs responsabilités? Comment concilier la liberté de parole et la responsabilité civile de ceux qui la véhiculent? Comment encadrer les plateformes qui diffusent de l’étranger?
    Dans son héritage Trump pourra au moins se vanter d’avoir fait soulever la question de la responsabilité de ces plateformes !

    1. MarcoUBCQ dit :

      Comme vous, il me semble, je vois ce passage à vide (Donald et vide: Pléonasme) comme une leçon pour tous. En fait son passage, car il est un simple pion quand à moi, un être dépourvu de substance, aura été bénéfique à plusieurs points de vue. Ça aura surtout forcé les citoyens des États-Unis à sortir de leur torpeur politique et se poser des questions sur leur avenir. Je serais fort surpris si au moins un parti politique de plus ne s’ajoutait pas au 2 vieux partis au fond tous les deux de droite. Ça manque gravement de diversité.

    2. Je ne voudrais pas tenter de répondre à ces questions. Toutefois deux points me semblent devoir être considérés:
      Un premier, mineur, est que les Postes ne peuvent vérifier les contenu des lettres (je ne parle pas des colis).
      Le second, plus important, est que ce qui circule sur ces plates-formes s’adresse à un large public, indéterminé, sinon indéterminable, et est susceptible de multiples reproductions, sinon déformations, sélections, hors de tout contrôle. Les journaux ont des comités de rédaction; ils ont des biais, des politiques éditoriales bien souvent, et exercent des choix, et même quand ces choix ou ces biais sont discutables, ils ne répandent pas sciemment la plupart du temps des faussetés manifestes. Et il n’est pas loisible à tout un chacun d’y publier en masse et sur le tas, immédiatement sur le coup de l’émotion. Le danger des réseaux sociaux — et son avantage — c’est de permettre à tout le monde de s’exprimer AVANT de permettre à tout de monde d’informer — et de s’informer.

    3. Surlaclôture dit :

      Monsieur Gougeon, vous venez de mettre les bons mots sur le sentiment qui m’anime depuis que cette nouvelle est sortie.

      C’est dans cette perspective que je comprends l’intervention de madame Merckel. Elle rejoint ainsi, sur le fond, la position de plusieurs blogueurs ici, même s’il est vertigineux de considérer la boîte de Pandore de la censure qui menace de s’ouvrir en centralisant la réglementation.

      Votre commentaire m’a aidée à remettre de l’ordre dans ma réflexion, je vous en remercie!

  40. Je suis en train de me demander si couper le sifflet à *** a servi à quelque chose, puisque tout le tort qu’il pouvait faire ne s’arrête pas pour autant — des manifestations (au mieux) dans cinquante capitales alors qu’il n’a plus ses Magaphones… Ce qu’il aurait pu écrire, surtout dans son état actuel, n’aurait pas empiré les choses au point où on en est, et aurait fourni d’autres preuves incriminantes de ses mauvaises intentions, si jamais certains voulaient soutenir que les preuves actuelles de sa malveillance ne sont pas suffisantes. Il est bon pour se caler et s’incriminer.

    1. gl000001 dit :

      Rien n’a arrêté parce qu’ils l’ont fait trop tard. Ils ont mis des avertissements depuis quelques temps mais ce n’était pas assez.

      1. renalavo dit :

        @ glooooo1

        Essayez donc d’éteindre la mèche de l’explosif une fois allumée! Le détonnateur a été enclenché, si je comprend bien.

      2. igreck dit :

        Les avertissements ne sont jamais entendu par ceux qui choisissent sciemment d’enfreindre les lois.

  41. Benton Fraser dit :

    Les nazis et néo-nazis n’ont pas le monopole des propos haineux…

    Faut croire que seul les discours nazis sont légiférés en Allemagne!!!!

    1. MarcoUBCQ dit :

      Excellent argument: À chaque pays ses tabous, selon son histoire.

  42. Marieestelle dit :

    Je n’en reviens juste pas .

    Surtout de sa part qui trouvait régulièrement que Trump déconnait .

    Twitter c’est un club privė dans le fond et il a droit d’accepter ou refuser qui que ce soit selon les règles qu’il veut .

    Citoyen ou président celui qui ne suit pas les règles doit partir .

    Le président a des conférences de presse ,des journaux ,des télé pour s’exprimer.

    Si on n’aime pas les règles on joue pas ,c’est aussi simple que ça et n’a rien à voir avec la liberté

    1. Ziggy9361 dit :

      Marie Estelle très beau commentaire,bien réfléchi ,venez plus souvent.

      1. MarcoUBCQ dit :

        J’aimerais dire à tous ici: Exprimez vous, osez dire; la plupart d’entre nous vous lirons et en serons édifiés.

      2. Haïku dit :

        Je seconde !

      3. Mona dit :

        3ème position !

  43. Yvon dit :

    En fait, Twitter ne le prive que du droit d’utiliser sa plateforme parce qu’il contrevient aux règles d’utilisations de ce média. Règles lues et acceptées à l’inscription. Autrement, il conserve tous les droits protégés par la loi.

  44. Slyderv dit :

    J’interprète le message de Merkel comme une façon de dire que ça fait longtemps qu’on aurait dû avoir une législation pour interdire les excès de Trump et que c’est pathétique qu’il faille se rabattre sur les règles d’une compagnie pour limiter la propagation de la haine.

    1er objet d’attaque: Donald duck. Les politiciens ont failli à leur responsabilité de mettre en place un cadre législatif.

    S’il y avait des règles juridiques claires, une compagnie n’aurait pas à assumer la responsabilité de bannir un individu, elle serait obligé de collaborer avec les instances pour faire appliquer une loi. L’individu aurait l’obligation de respecter la loi et ne devrait pas théoriquement se faire bannir d’un endroit pour non respect des lois.

    Un peu comme un individu ne devrait pas être banni d’une plateforme pour distribution de porno juvénile. Son compte doit être suspendu, certes, mais c’est aussi à l’état de légiférer si le dividu en question a le droit par la suite d’aller sur Internet. La limitation des libertés individuelles est l’affaire de l’état en premier lieu. L’état peut permettre à des entités, comme des entreprises, de definir leur code de conduite. Mais cela ne doit pas être fait en l’absence d’un référent politique, éthique et legal.

    2e objet d’attaque : les bigs des réseaux sociaux qui devraient être assujettis aux législations nationales des différents pays, ce que certains de l’UE espèrent faire, surtout pour la question fiscale.

    1. Ziggy9361 dit :

      @Slyderv…. vous avez raison au Canada ce serait possible d’assujettir les diffuseur de contenu aux règles du C.R.T.C et donc d’éviter au cie de sévir ,ce serait a l’organisme et on au gouvernement de règlementer.

      Est-ce que au ÉTATSUNIS un tel organisme existe?il suffit que d’avoir la volonté

      1. Madalton dit :

        Aux EU, il y a la Federal Communications Commission (FCC), l’équivalent du CRTC.

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Federal_Communications_Commission

      2. Mona dit :

        Merci @Ziggy9361 et @Madalton ce sujet est très important et de France j’ai du mal à concevoir le fonctionnement des organismes de contrôle, quelles sont leurs références, leurs règles, leurs moyens d’application et de sanction.
        J’ai le même questionnement à propos des avocats.
        En France on a le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) en France on l’ordre des avocats qui sont interventionnistes si nécessaire.
        Et beaucoup d’autres organismes qui répondent à des normes.
        Quel rôle jouent les organismes fédéraux aux Usa ?

  45. leonard1625 dit :

    La Presse rapporte que Pence est allé rencontré Trump à la MB. Je suis très décu que Pence se soit rabaissé à aller voir celui qui l’a mis si grandement en danger.

    J’espère au moins que Pence lui a dit de ne pas espérer un pardon présidentiel en cas de démission.

  46. Rick dit :

    Ben oui! madame Merkel…on lui ferme sa sale gueule, au glandu…
    Il a fait bien assez de dégâts comme ça. Vos scrupules qui, dans d’autres cas vous honoreraient, sont ici déplacés car il y a urgence d’agir vite.
    Faudrait-il attendre une récidive des fiers-à-bras du fake-président avant de réagir?D’autant plus que ces athrophiés du bulbe préparent quelques autres sorties en armes d’ici le 20 janvier. Pas nécessaire de les aider à se coordonner sous les appels au grabuge du braillard « in charge ».

  47. spritzer dit :

    Je vais la retenir celle-là, et ainsi dès la semaine prochaine on aura une meilleure idée à savoir si cette hystérie est gonflée artificiellement. Vous m’excuserez de me méfier mais le russiagate n’a pas été bon pour la crédibilité du FBI et de CNN, entre autres.

    1. spritzer dit :

      Le commentaire répondait à celui de Jaylowblow 19:19

    2. Samati dit :

      @spritzer

      Il est vrai que l’extrême droite fasciste considère comme ennemi tous ceux qui arrivent avec des faits contredisant leurs théories de complot simplistes.

      Concernant l’intervention russe dans la dernière élection, le FBI devait faire enquête et les faits ont prouvé que les russes étaient intervenus pour tenter de favoriser l’élection de Trump. Plusieurs rapports dont le rapport Mueller, le rapport bipartisan du Congrès ont démontré clairement (pour qui sait lire ou prend le temps de lire) l’implication russe.

      Il n’y a rien d’un canular sauf pour les supporteurs au cerveau lessivé de Trump.

      1. Benton Fraser dit :

        @Samati

        « Il n’y a rien d’un canular sauf pour les supporteurs au cerveau lessivé de Trump. »

        Je crois que spritzer est un supporteur au cerveau lessivé de Putin….

        Donner de la crédibilité aux médias tenus par une dictature plus qu’aux médias d’un pays démocratique, faut le faire!!!

      2. spritzer dit :

        @Samati

        L’extrême droite fasciste, comme ce que représentait Juan Guaido que vous souteniez avec ferveur dans son ridicule coup d’état.

        « les faits ont prouvé que les russes étaient intervenus pour tenter de favoriser l’élection de Trump »

        Les faits ont prouvé le contraire mon cher ami, de Kilimnik à Mifsud en passant par les sommes minimes dépensées en pub Facebook et l’admission devant le Congrès de Shawn Henry. Mais vous savez déjà tout ça puisque j’en ai parlé à plusieurs reprises.

  48. Jacques Bellehumeur dit :

    Je ne comprend pas son point de vue car il s’agit de contrer une insurrection. Ce qui n’est pas normal est qu’on soit obligé de passer par là

  49. Toile dit :

    Je comprends votre réflexion . Pas évident d’avoir les idées claires, une ligne directrice en ces temps. On dirait que le jugement nous guide moins et c’est probablement le cas. On voudrait prendre la meilleure décision alors qu’on est pris dans des dilemmes moraux ou des faits qui nous font vivre des déchirements. Et si on ne pouvait que prendre la moins pire ? Autrement dit assumons notre humanité.

  50. Carl Poulin dit :

    Bon, une pause musicale pour tenter de d’unifier ce pays à nouveau.
    Dire-straits avec leur chanson Brothers un arms. Allez Haïku trouve nous le lien de cette chanson d’espoir en la démocratie américaine.

    1. gl000001 dit :
      1. gl000001 dit :

        Mais je trouverais cette chanson de Rammstein (groupe allemand) plus en ligne avec le sujet du billet. AMERIKA !!
        *https://www.youtube.com/watch?v=Rr8ljRgcJNM

    2. Haïku dit :

      @Carl Poulin.
      Désolé, gl000001 était plus vite sur le piton que moi.
      (Superbe chanson, en passant ! )

      1. Haïku dit :

        Les paroles:

        -« These mist covered mountains
        Are a home now for me
        But my home is the lowlands
        And always will be

        Some day you’ll return to
        Your valleys and your farms
        And you’ll no longer burn
        To be brothers in arms

        Through these fields of destruction
        Baptisms of fire
        I’ve witnessed your suffering
        As the battle raged high

        And though they did hurt me so bad
        In the fear and alarm
        You did not desert me
        My brothers in arms

        There’s so many different worlds
        So many different suns
        And we have just one world
        But we live in different ones

        Now the sun’s gone to hell
        And the moon riding high
        Let me bid you farewell
        Every man has to die

        But it’s written in the starlight
        And every line in your palm
        We’re fools to make war
        On our brothers in arms »
        ————-‐‐———————–

        (Oufff !!!!!!)

  51. Pierre s. dit :

    ——————————

    si vous en voulez une pas pire …
    Sortant encore une fois de la bouche d’une républicaine et non
    la moindre la très naive et confuse sénatrice Susan Collins.

    Mercredi le 6 janvier lors de l’intrusion des trumpistes au capitole, elle était convaincue
    que c’était les Iraniens qui donnait suite à leur menace et envahissait le capitole.
    Et dire qu’elle a été réélue le 3 novembre ….. hey misere.

    1. Rick dit :

      Ben voyons! ça se peut pas…est-elle folle à ce point ou est- ce un canular???

      1. Pierre s. dit :

        ————————–

        Je n’ai clairement pas assez d’imagination pour inventer ca 🙂

    2. Pierre s. dit :

      ————————

      source ….. WAPO !

    3. Benton Fraser dit :

      J’ai peine a croire…

      Il me semble qu’il faut être vraiment conne pour confondre le drapeau sudiste avec le drapeau iranien!!!

      1. gl000001 dit :

        Certains avaient l’air irlandais. IRA-nien !!

      2. igreck dit :

        Est bonne !🤣 Comme on avait affaire à des terroristes !!! Quelle est bonne !!! 😂

      3. Haïku dit :

        @gl000001 – 22:01
        Un autre ‘hole in one’ de votre part !
        🤣👌

    4. xnicden dit :

      😲

    5. chanounou dit :

      @ Naaaaaaaaan….. J’y crois pas!

      Elle est en train de dire que CH’TRUMPF avait devant lui lors de son discours une foule d’Iraniens, tous complètement bilingues pour être en capacité de saisir les subtilités de sa harangue, et que c’est à eux qu’il a dit  » I’ll walk with you to the Capitol » ? Trumpf saluant des iraniens!

      Y’a un prix Nobel du foutage de gueule? Parce que la Collins, elle est tout en haut de la liste!

      On vit une époque formidable avec des politicards de cet acabit!

  52. renalavo dit :

    @gl000001

    LÀ vous me faites plaisir, là!

    1. gl000001 dit :

      « Du hast mich ». You got me.

  53. marie4poches4 dit :

    HS

    Il semble y avoir un article intéressant dans le WAPO relatant les 6 heures de paralysie durant l’émeute à travers une quinzaine d’interviews de l’entourage de 45.

    This @washingtonpost story offers a chilling account of the desperate effort among senior officials to persuade Trump to quell the violence he incited and defend the Capitol

    It only strengthens the case for immediate #impeachment

    https://twitter.com/JoshuaMatz8/status/1348821776353140738?s=20

    1. Pierre s. dit :

      ——————————-

      article que George Conway a abondamment commenté sur twitter
      et il y va pas de main morte.

      Ceci dit un de mes bon ami me glissait à l’oreille aujourd hui que dans certains états
      des crimes tel que insurrection, sédition et coup d’état avec mort pouvait en accumulation
      valoir la peine de mort pour ceux qui l’ont planifié et exécuté.

      1. renalavo dit :

        @Pierre

        Cerait-ce des pays que le fake dictateur admire? Je présume que oui »

      2. marie4poches4 dit :

        Et moi j’imagine des beaux petits états bien rouges…

    2. marie4poches4 dit :

      Un petit aperçu…

      Kevin McCarthy appealed to Jared Kushner. Lindsey Graham called Ivanka. Kellyanne Conway called an aide at the president’s side. All begging him to calm his rioters. But the president was too entranced by the tv. By
      @AshleyRParker

      @jdawsey1

      @PhilipRucker

  54. Toile dit :

    Je suis peut être en retard, désolé, mais le maillet a claqué à la chambre : motion passée .
    2 eme procédure de destitution

    1. Toile dit :

      Oups…. dans les patates et pillées en plus.

      1. igreck dit :

        Pilées peut-être !?! Quoique ❗️

  55. philippe deslauriers dit :

    Pour ceux qui se demande pourquoi les républicains ne voterons pas pour la destitution de bunkerboy…

    Parce qu’il l’ont supporter tout au long de sont delire.
    Meme apres l’assault du capitol, ils ont continuer d’argumenter contre la certification des grand electeurs jusqu’au petie heure du matin.

    Dire que bunker a tort, c’est aussi dire qu’ils ont eux meme tort.
    Dire que bunker ne devrais plus occuper un poste au gouvernement…
    Dire que bunker devrait etre jugé…
    Dire que bunker devrait aller en prison…
    Quelque soit que bunker pourrait etre accusser, chacun (presque) des ripous devrait en etre accusser tout autant.
    Particulierement la centaines qui ont ouvertement rejeter le vote des grand electeur.

    Alors il accuseront pas le semili president; il ne s’accuseront pas eux-meme!

    1. marie4poches4 dit :

      Beaucoup de compagnies refusent maintenant de contribuer au financement des élus républicains qui ont voté contre la certification des votes, certaines demandent même des remboursements.

      Ça pourrait peut-être leur remettre les valeurs à la bonne place $$$

  56. philippe deslauriers dit :

    Pour ceux qui ne veulent plus prononcer le nom de la chose, mais qui ne veulent pas utiliser de mots grossier…

    Moi j’ai choisi, bukerboy.
    La fois ou il jappais fort  »Law and Order!!! » mais est aller se cacher dans son bunker au fond du sous-sol.

    Indépendamment de l’image qu’il veut montrer.
    Cette évennement a montré son vrai visage: petit, faible appeurer et soutout LOSER

    Et je crois qu’il n’y a rien qui l’enrage plus que de savoir que l’on a cette pensé de lui, un minable loser.

    1. loup2 dit :

      Ajout- Il lui reste à appuyer les boucaniers de Tampa Bay.
      Le quart-arrière c’est son chum.

      1. constella1 dit :

        Tom Brady ?😳
        Il aura beau être un des plus grands quart-arrière ça ne donne pas le jugement pour le reste
        Moi qui est une fan de football ça me dérange royalement
        Heureusement que ce n’est pas mon équipe préférée

    2. igreck dit :

      Il a bien fait pcq tout ce que Trompe touche est souillé !

  57. Pierre s. dit :

    ————————–

    376 000 victimes de la covid aux USA

    Le président pique une crise de fou parce que la PJA vient d’annuler
    un tournois qui devait se dérouler au terrain de golf à Donald au New Jersey.

    Et on parle d’empeachement ????

    Ciboire , rentez le plustôt dans un institut psychiatrique.

  58. marie4poches4 dit :

    Bon, 45 blâme les antifas pour la violence au Capitol et continue de parler de fraude électorale.

    Camisole de force svp, ça presse?

    1. jeani dit :

      Je me répète! Minable jusqu’à la fin!

  59. Toile dit :

    @igreck

    Hihihi….. Manifestement incontestablement dans les patates sous toutes ses formes. M’en vais au dodo pour ma punition !

  60. marie4poches4 dit :

    HS

    Deux banques abandonnent 45.
    Si les mauvaises nouvelles continuent à ce rythme, je ne donne pas cher de sa peau.

    NEW: Banks are moving away from Trump & his company.


    @DeutscheBank
    won’t work with him in the future, source says.

    • Signature Bank, which long had close ties with Trump and Kushner, is closing his accounts. with
    @EricLiptonNYT
    @SteveEder
    @maggieNYT

    https://twitter.com/ProjectLincoln/status/1348845541124292609?s=20

    1. Mona dit :

      👍marie4poches

  61. Pierre s. dit :

    —————————–

    D’ici le 20 janvier …..

    Trump affirmera que le chaos du 6 janvier au capitole a été planifié sur le portable
    de Hunter Biden avec la complicité de Joe Biden, Barack Obama et les Antifa.

    D’ailleurs … à propos du portable de Hunter Biden, le pathétique Sean Hannity viens d’affirmer
    que ce que l’on va retrouver sur ce portable va « choquer l’âme de la nation« 
    Mais le gros Trump qui lance 5000 débiles de QAnon, des prouds boys et des extrémiste de
    droite contre un capitole vulnérable et mal protégé …. y a rien la.

    Ce gars la mérite une cinquantaine de claques sur la gueule quotidiennement pour les 25 prochaines années.

    1. Mona dit :

      Oui@Pierre s
      Debut de réécriture de l’histoire
      https://lp.ca/NaU9va

  62. leonard1625 dit :

    Le FBI a arrêté le type de la Chambre des représentants avec des grosses attaches en plastique pour faire des prisonniers. Il s’appelle Eric Munchell. Aucune mention dans les accusations des attaches en plastique, qui est pourtant un très grave facteur aggravant.

    1. Toile dit :

      Tout acte d’accusation a un libellé tres spécifique, restrictif. Il ne spécifie surement pas la notion d’attaches en plastique. Pour ce qui concerne le facteur de gravité ( attaches = intention confirmée par vous ?), comptez sur le procureur pour le souligner dans son plaidoyer.

      1. leonard1625 dit :

        J’aurais du être plus précis. Il me semble qu’un accusation spécifique aux attaches devrait être portée, peut-être tentative de kidnapping. La défense aurait grand mal à expliquer pourquoi il avait ces attaches.

  63. constella1 dit :

    Pierre s
    Hahaha
    👏👏👏👏👌👌

  64. marie4poches4 dit :

    HS que je ne sais pas trop comment interpréter.

    Spotted tonight at Cafe Milano: Sec of State Pompeo and the head of Mossad, Israel’s spy agency

    8:53 PM · 11 janv. 2021·Twitter for iPhone

    https://twitter.com/meridithmcgraw/status/1348810254411247620?s=20

    1. constella1 dit :

      Well ne sais pas mais il avait annoncé sur son site je crois auj la fin de la présidence de Trump pour le 11 janvier
      Personne n’a compris
      Je n’ai pas revérifié pour la suite de cela

      1. marie4poches4 dit :

        C’était un « hack » car ça n’apparaissait en passant directement par le site web.

      2. constella1 dit :

        C’est ce que je pensais

  65. constella1 dit :

    Mme Merkel et le fou ne pouvaient pas se sentir et se méprisaient mutuellement on le sait
    Elle lui donne un sacré coup de main je trouve ds les circonstances
    On pense toujours que ces leaders assez respectés ont tout le jugement nécessaire en toute circonstance
    Et bien on vient d’avoir la preuve du contraire
    Mme Merkel si vs lui tendiez la main aujourd’hui sans il vous la donnerait cette fois
    Bravo ( sarcasme)

    1. constella1 dit :

      Correction
      Sans doute

  66. sousmarin dit :

    C’est bizarre parce que tous ces politiciens qui veulent protéger le droit d’expression, je ne les vois pas protester lorsque des individus lambda sont, depuis des années et tous les jours, bannis des réseaux sociaux …quid de leur liberté d’expression à eux qui n’ont pas le service de presse de la MB à leur service et à qui les journaux n’accordent aucune ligne ?

    Toujours ces 2 poids, 2 mesures…c’est ça qui nourrit le populisme dont trumpette n’est qu’une facette.
    Tout le monde compte ou personne ne compte, c’est le principe essentiel, malheureusement quotidiennement bafoué, de l’Etat de droit ; ces politiciens « bien-pensants » devraient plutôt se pencher sur ce gigantesque problème plutôt que de s’apitoyer sur eux lorsqu’ils s’aperçoivent qu’un de leur privilèges est en danger.

  67. kintouai dit :

    Une personne s’en prit vertement à la chancelière allemande pour ses propos inappropriés. On pourrait dire qu’elle «Engueula» Merkel.

    1. Haïku dit :

      @kintouai.
      Très subtile, votre blague.
      Chapeau bas ! 😉😉🎩

  68. Amazonia dit :

    Merkel prépare l’Allemagne à servir de terre d’exil à Trump. Va-t-il s’accrocher à cette bouée ?

  69. Mona dit :

    Je suis d’accord avec beaucoup d’entre vous.

    Quelle confusion entre le besoin de réguler le pouvoir des réseaux sociaux et des Gafa et une mesure d’urgence (tardive) face à un Président sur le point de détruire les institutions et les libertés de son pays, après un événement tragique répondant directement à ses appels à la sédition !

    Parmi les politiques en Europe (en France même position) aucuns n’ont scindé la question et tous ont représenté des principes généraux, (à la fois vrais et inadaptés aux circonstances visiblement établies), de non-intervention, au nom de la liberté et du respect individuel.

    Selon ces mêmes considérations aucun pays démocratique européen n’a voulu intervenir ou aider les républicains lors de la Guerre d’Espagne de 1936 à 1939.
    Selon ces mêmes considérations la Grande Bretagne a laissé, jusqu’à récemment, les intégristes islamistes occuper les mosquées et les espaces publics.
    C’est aussi avec ces mêmes arguments que la France a laissé « libre » avant la 2eme guerre mondiale la presse fortement antisémite pour préparer l’opinion et les esprits à la criminalité à venir…
    Quelle seuil faut il atteindre dans l’altération des institutions et des principes universels de civilisation pour prendre des mesures d’urgence ? Quels sont les enchaînements des responsabilités ? A quel moment de pas dire non nous rend individuellement responsable ? Le procès de Nuremberg et le procès d’Eichmann, après la Shoah, a répondu en partie à la question en considérant des seuils de responsabilité individuelle, malgré les ordres d’un état légitime, aux fonctionnaires du Reich …
    Ce débat complexe et difficile, où se posent des problèmes non seulement de principes instantanés mais aussi de finalités de civilisation, ne devrait pas empêcher des mesures d’urgence face à un Président dangereux.

    Mais c’est dans cet espace faible et flou qui lui est concédé que Trump commence tranquillement à réécrire l’histoire !

    Lundi soir : rencontre Trump/Pence avec un « communiqué » d’observateur.
    « Le President et le Vice President ont réitéré que ceux qui avait enfreint la loi ne représentent pas le mouvement America First soutenu par 75 millions d’Américains ».

    https://lp.ca/NaU9va

  70. Carl Poulin dit :

    Mme. Pelosi, fini les follies.
    14ième amendement, section 3 OPC!

  71. Carl Poulin dit :

    @ Mme. Merckel
    On va vous foutre un Dodolf II dans l’portrait politique en Allemagne Gueye pour voir comment vous allez réagir. 💀

    1. chanounou dit :

      @Carl,
      T’inquiète, sont déjà là, les futurs  » Möchtegern Diktator » ( dictateurs  » j’voudrais bien » )….

      Sauf qu’ils appartiennent à l’AfD ( Alternative für Deutschland ) et ne s’appellent pas Dodolf, mais Björn ( Höcke), Alexander ( Gauland), Jörg ( Meuthen) et même Alice ( Weidel)…
      Cette dernière ( Dr en sciences politiques- chef du groupe parlementaire AfD au Parlement) ayant ma » preference », car notoirement lesbienne, élevant 2 enfants (en Suisse…!) avec sa compagne, ce à quoi je n’ai strictement rien à redire, sauf qd son parti tient des propos nettement homophobes,….
      L’un de ses membres s’étant par exemple laissé aller à déclarer lors d’un débat à un Parlement régional que le  » mariage pour tous » ouvrait la porte aux unions entre enfants, n’a pas été dementi!!

      Elle revient bien l’hydre hideuse…. et tout particulièrement dans les Länder de l’Est que sont la Thuringe et la Saxe situés sur le territoire de l’ex RDA communiste….
      Comme si le balancier ne pouvait être que ds les extrêmes….

  72. Carl Poulin dit :

    juste pour voir

  73. Mystik dit :

    Le discours de Merkel est sensé, étant donné que les réseaux sociaux ne sont pas légiférés, ils ont maintenant franchis la ligne entre censurer du langage haineux et la censure du langage qu’ils haïssent.

  74. titejasette dit :

    HS

    « President-elect Joe Biden is hopeful that the Senate could spend half of each day on nominations and legislations and the other half on the trial after his inauguration » – CNN

    Trial ? Quel « trial » ? Procès concernant quoi, contre qui ? Sur les chiens morts écrasés sous les bus ?

    Et dire que certains d’entre vous aviez accusé cette Administration de trainer les pieds…

    Bonjour à tous et bonne journée ! Il fait 0 degré. C’est merveilleux !

  75. citoyen dit :

    les médias donnent une plateforme quand cela est rentable et quand les élections sont finies on enlève la plateforme aux perdants parce que cela n’est pas rentable.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :