Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La lettre de démission de Bill Barr, datée du 14 décembre, a dû être de la musique aux oreilles de Donald Trump. «Aucune tactique, aussi abusive et trompeuse soit-elle, n’était hors limite. Le point culminant de cette campagne a été l’effort pour paralyser, sinon évincer, votre administration par des accusations frénétiques et sans fondement de collusion avec la Russie», a écrit le procureur général des États-Unis, tirant une fois de plus une conclusion tendancieuse, voire trompeuse, de l’enquête russe et du rapport du procureur spécial Robert Mueller en découlant.

C’est sans doute en raison de cette lettre flatteuse à son égard que Donald Trump a semblé oublier qu’il songeait à congédier Bill Barr, pas plus tard que dimanche selon la rumeur. Après tout, il n’a eu que de bons mots sur Twitter pour celui qu’il accusait il y a quelques jours à peine de l’avoir laissé tomber en ne révélant pas publiquement avant l’élection présidentielle l’existence d’une enquête visant Hunter Biden. Le président en voulait aussi à Barr d’avoir refusé de soutenir sa propagande mensongère sur le trucage de l’élection présidentielle.

Le numéro deux du département de la Justice Jeffrey Rosen remplacera Bill Barr. Détail non négligeable : l’annonce de la démission de Barr par Trump a suivi de quelques minutes à peine la confirmation de l’élection de Joe Biden par le Collège électoral. Sans doute une coïncidence.

Pour mémoire : L’enquête de Robert Mueller n’a pu prouver un complot ou une coordination entre l’entourage de Donald Trump et le Kremlin. Dans son rapport, le procureur spécial a précisé que la destruction de messages et les mensonges des membres de cet entourage avaient nui à son enquête. Celle-ci avait cependant conclu que Donald Trump et son équipe de campagne s’attendaient à profiter électoralement des informations volées et diffusées par la Russie. Mueller avait par ailleurs refusé de disculper le président de l’accusation d’entrave à la justice.

(Photo AP)

66 réflexions sur “La lettre de démission de Bill Barr : de la musique aux oreilles de Trump

  1. rogerallard dit :

    ll a été démissionné. Je ne crois pas que ce soit lui qui ait écrit la lettre.

    Side show du Duce pour voler la vedette à la confirmation de Biden et Harris aux plus hautes fonctions.

    1. POLITICON dit :

      Je pense comme vous. Je ne crois pas que cette lettre a été écrit par Barr. S’il démissionne, c’est bien pour des raisons contraires à sa lettre. Sinon, il serait resté quelques semaines de plus tant qu’à faire chier la galerie.

  2. Senorflash dit :

    Je ne comprends pas cette loyauté alors que lui n’hésite pas a sacrifier n’importe qui sur l’autel…

    Je comprends ceux qui disent que Trump est un culte

    1. chrstianb dit :

      Rappelez-vous les procès faits par Staline pour ses purges. Les accusés avouaient publiquement leur culpabilité aux accusations les plus farfelues pour ne pas nuire au parti.
      J’ai l’impression qu’il y a un peu de ce comportement chez les républicains. J’ai souvent dit qu’ils ont un comportement semblable au bolchéviques…

      1. igreck dit :

        Pour un gros plein de …. les purges il connaît ‼️

  3. NStrider dit :

    « Détail non négligeable : l’annonce de la démission de Barr par Trump a suivi de quelques minutes à peine la confirmation de l’élection de Joe Biden par le Collège électoral. Sans doute une coïncidence. »
    Il y a autant de hasard là que le moment choisi pour l’attaque des Hackers russes sur l’infrastructure informatiques des institutions gouvernementales des États-Unis.

  4. Layla dit :

    Quand j’ai vu que DT avait mis la lettre sur son Twitter, je me suis dit pas besoin de la lire, c’est assurément une belle lettre, surtout que ce fut aussi une belle rencontre toujours selon DT.

    Bon peut-être pas une belle lettre d’amour comme celle de Kimmy mais ça doit être proche.

    1. Haïku dit :

      Votre réflexion a du visou ! 😉👏👏

  5. jeani dit :

    Barr qui a fait une outstanding job sera remplacé par Rosen, an outstanding person, man, woman, camera, tivi…

    Plus cave et limité que ce tata, c’est impossible. Il va en nommer combien de ces outstanding qui seront démis dès l’arrivé de Biden?

    1. Dekessey dit :

      😂

    2. Guy LB dit :

      @jeani :
      En plus d’avoir raison, 👍
      vous êtes vraiment drôle. 🤣

  6. Danielle Vallée dit :

    Trump a écrit la lettre de son docteur en 2015. Il a écrit la lettre de Barr. Celui-ci n’avait plus qu’à signer.

    En échange de quoi? Une pension? Une allocation de séparation intéressante? Un emploi à venir?
    On va l’apprendre bientôt.

    1. loup2 dit :

      Hum. Madame Vallée,

      J’écrirais «donald a FAIT écrire.» 😉

    2. Madalton dit :

      N’exagérez pas. Trump a mandaté quelqu’un pour écrire la lettre de démission.😉😁

      Il va l’engager à la place de Giuliani à 20k$ par jour.

    3. chicpourtout dit :

      @Danielle Vallée
      Moi je pense que quelqu’un l’a écrit pour trompette… Vous le voyez vous en train de rédiger un document…??? Surtout si c’est bien écrit??
      Moi pas vraiment… 🙄

    4. Dekessey dit :

      Un pardon?

    5. marylap dit :

      Un pardon

    6. Sylvain Roy dit :

      En échange de quoi?

      Un pardon ?

    7. franlabrecque dit :

      En échange de leurs faussetés et complices depuis le début.👎

    8. gl000001 dit :

      Une place sur son avion vers la Russie !!

  7. Martin cote dit :

    Une démission forcée….Barr est passe à la Maison Blanche pour signer la lettre préparée par un conseiller de Trump…..le collège électoral à vraiment augmenté la frustration du debile…

  8. Toile dit :

    Question existentielle. Je me passe sous l’autobus ou on me passe sous l’autobus ? Même résultat : out
    Encore un best one….

  9. monteregien dit :

    Pour passer du temps avec sa famille à Noël? Il ne fait même pas semblant de donner une raison crédible…

    1. Toile dit :

      Diable, il aurait pu faire ca à la thankskiving !

  10. Stellaire11 dit :

    Barr protège ses arrières en lichant les bottes du président déchu. Il connaît bien son maître qui a besoin pathologiquement de se faire flatter l’ego. Il n’en reste pas moins que Barr va rester dans l’histoire comme le pire ministre de la justice des États Unis.

    1. Je reprends ce que j’ai dit à la fin du dernier billet:
      «La lettre de démission de Barr est intrigante. Après qu’il ait dit publiquement qu’il n’y a aucune preuve de fraude d’envergure, il dit dans sa lettre qu’il approuve la poursuite des démarches judiciaires pour s’assurer du résultat des élections. Une façon de s’assurer un pardon, ou à tout le moins de s’épargner un tweet déshonorant ? Ou j’ai mal lu… »

      Les interventions ici-même suggèrent des réponses. Et quitter le 23 décembre, c’est pratique pour la famille. Elle pourra célébrer deux choses.

      1. Layla dit :

        @Richard Desrochers
        Désolée je dirais que ça lettre est à vomir, intrigante un qualificatif très très très loin derrière pour moi de « à vomir »

        Il n’y a aucune intrigue, c’est limpide.

  11. garoloup dit :

    Good riddance! comme on dit dans la langue de Shakespeare… oui, bon débarras mon Barr et on dira la même chose de Trumpy très bientôt. Quel plaisir ce sera: débarrasse, fous le camp, décri**e…

  12. Toile dit :

    La lettre a pu être écrite avant avec ajout ultérieur du premier paragraphe qui fait spécifiquement mention de leurs rencontres cet pm.

  13. Toile dit :

    « Barr protège ses arrières en lichant les bottes du président déchu« 

    De façon grivoise, je dirais que sa longue langue a léché plus haut. Horribulus.

    1. stellaire11 dit :

      J’osais pas le dire 😜

  14. Jacques Bellehumeur dit :

    Compliqué la politique américaine. Ça n’arrête pas de rebondir

    1. CBT dit :

      Ce n’est pas tant la politique américaine qui est compliquée que Trump qui aime jouer au dictateur comme toujours, mais surtout ces temps-ci.

  15. Pierre s. dit :

    ———————

    et su c’était simplement Barr, clairement plus intelligent que Trump, qui avait
    rédigé lui même une lettre flagorneuse et sirupeuse à souhait pour flatter l’égo
    du président et surtout par le fait même s’éviter des désagréments …

    Une sortie ratoureuse d’un siège ou les arguments étaient tout simplement intenables.
    Comment amadouer un narcissique pervers ???

    Des flatteries et une reconnaissance de son statut de victime, que dis je , de martyr sur qui
    tout le monde s’acharne sans cesse.

  16. Mystik dit :

    Vous vous rappelez de la fameuse scène dans le film Gladiator où Russell Crowe scande à la foule : « ARE YOU NOT ENTERTAINED? »

    Profitez du temps qu’il reste à cette administration, lorsque Biden rentre à la Maison-Blanche, les médias seront dévoués à parler des chats de celui-ci ou de la musique que les membres de son cabinet ont dans leur comptes Spotify.

    1. Dekessey dit :

      « lorsque Biden rentre à la Maison-Blanche, les médias seront dévoués à parler des chats de celui-ci ou de la musique que les membres de son cabinet ont dans leur comptes Spotify. »

      Ça ferait le plus grand bien, mais Trump fera encore parler de lui. Il y a encore une demi-douzaine de poursuites sur les bureaux de certains procureurs qui reste à régler.
      🙂

    2. Pierre s. dit :

      ————————–

      c’est sur et certain car Biden lui, va se comporter en PRÉSIDENT … et non en escroc et en brute stupide.

      1. Mystik dit :

        @Pierre s. Les médias vont plutôt faire ce qu’ils ont fait pendant la campagne, faire la suppression des nouvelles qui seraient embarrassantes pour lui ou blâmer ça sur la Russie dans le pire des cas.

      2. Pierre s. dit :

        ——————

        c’est que, y a tellement a dire sur donald
        Y compris la projection qu’il fait continuellement sur ses adversaires qui trahissent
        ses propres vices.

        Ce qu’il y a de très euphorisant avec l’attitude complètement honteuse de Donald a refuser la
        réalité de la défaite c’est qu’on est dans l’impression que Joe Biden a remporté cette élection
        au moins 50 fois.

      3. el_kabong dit :

        @mystik

        Et Faux Noise va pouvoir recommencer à s’indigner des « scandales » d’un président qui porte un complet beige ou qui met de la moutarde de dijon dans son hamberder…

    3. Madalton dit :

      Au moins, On ne parlera plus de ces enfants de chienne.

    4. stellaire11 dit :

      Miss Tique Non, il ne m’amuse plus le gros lâche. Au lieu de se comporter avec classe et dignité, il colle à sa présidence comme un vieux chewing-gum en- dessous de sa chaise.

      Si encore il était amusant, mais non il incite au meurtre et à la sédition. Qu’il s’étouffe dans son caca!

      1. igreck dit :

        Il colle comme ce papier-cul qui le suivait un jour en montant dans Hair Farce One ! Et personne de son entourage pour le lui dire. Ça démontre bien le respect qu’ils avaient tous pour ce désastre ambulant.

    5. Carl Poulin dit :

      Mystic! Vas chier!

  17. Guy LB dit :

    Oh la la !
    « L’enquête de Robert Mueller n’a pu prouver un complot ou une coordination entre l’entourage de Donald Trump et le Kremlin ».
    En bon journaliste, M. Hétu se retient dans ses conclusions, mais moi qui ne suis pas contraint par des règles d’éthique aussi serrées, je franchis le pas et j’ose conclure : M. Mueller n’a pas VOULU, ni OSÉ « prouver un complot ou une coordination entre l’entourage de Donald Trump et le Kremlin ». M. Mueller s’est senti obligé de confiner ses recherches dans les barrières étroites imposées par ledroit pénal. Mais n’importe qui avec 3 sous de gros bon sens et de bonne foi voyait bien que T**** et sa gang de tordus ne se sont pas gênés pour exploiter ce que les Russes leur offraient.

    1. Madalton dit :

      De plus, il n’avait accès aux dossiers financiers de Trump sinon il se faisait congédier. Mueller a affirmé que Trump pourrait être poursuivi une fois qu’il ne serait plus POTUS.

  18. Cubbies dit :

    Barr a démissionné. L’Ordure est un personnage orgueilleux qui n’allait pas se faire traiter comme un vulgaire pion dans l’arsenal du Bully. Il a été subtil: il s’est assuré de flatter démesurément l’ego du Bully pour en tirer une bonne dernière impression.

    Barr demeure un traitre qui a bafoué son serment de défendre la Constitution et de servir les intérêts des citoyens des USA. Il a servi Trump. Il ne faut surtout pas l’oublier. Je souhaite toujours voir l’administration Biden revoir tous les tours de passe-passe à la tête du DOJ.

    Barr se sauve en pleutre tout juste avant l’avalanche de pardons présidentiels qui s’annonce.

    1. arizonarc dit :

      «Barr se sauve en pleutre tout juste avant l’avalanche de pardons présidentiels qui s’annonce.»

      Cubbies, vous avez raison à mon avis. Barr doit avoir une idée des projets de pardon envisagés par Trump et il ne veut pas être associé de près ni de loin avec cette probable énormité.

  19. xnicden dit :

    Barr s’évite de devoir répondre à des questions de la part de l’équipe de transition de M. Biden pour la Justice. Ou que ses réponses ou ses refus de répondre soient documentés.

  20. Dekessey dit :

    Allez Barr toi, et bon déBarras!
    🙂

    Maintenant qui est ce Rosen? Un pion pas de colonne qui va accepter de créer des dizaines d’enquêtes bidon afin de nuire au mandat de Biden?

  21. Madalton dit :

    Pourtant, hier encore, il comparaît Trump à un roi déchu.

  22. Mystik dit :

    Une raison de ce départ pourrait être que Barr s’opposait aux pardons possibles d’Assange et Snowden. Barr demeure tout de même un agent du « Deep State » qui est fondamentalement opposé à un pardon pour ces deux individus.

    1. Pierre s. dit :

      —————————

      le deep state …. c’est la bande de fripouille qui refusent de concéder la victoire a Biden et
      qui sont à l’oeuvre présentement pour saboter l’état de l’intérieur … et Donald n’est que leur
      épouvantail.

    2. @Mystic (14/12/2020 à 19:08)

      Barr est un agent du « Deep State ».

      Sans blague, qui l’aurait crû !!

      On se croirait dans une scène du film « The Pink Panther » avec l’Inspecteur Clouzot.

      En matière de théorie du complot, c’est une de vos mneilleures.

      Si vous en avez d’autres, faites-nous les partager. On pourra ainsi tous se bidonner !!

    3. MarcoUBCQ dit :

      « Deep state »? Mystik = Mythomane.

  23. Jean dit :

    Pour quelles raisons Barr a-t-il démissionné (s’il est tant en pâmoison devant son chef) ?

    Le 20 janvier, Trump va convoquer la presse pour annoncer l’ouverture de la TrumpTV, ou encore qu’il y a une vie sur Mars, et le 21 rebelote, le 22, le 23 ad nauseaum.

  24. FBeauchamp dit :

    Malin, Barr se sauve juste à temps, il aura été servile à Trump par ses positions réactionnaires mais sa lettre avilissante le protège des attaques de Trump et se son troupeau.

  25. Je crois plutôt que Barr a essayé de sauver la face.

    Il se garde bien de critiquer le « Goon-En-Chef » car il veut conserver ses chances dans l’éventualité où ce dernier songerait à lui accorder un pardon.

    A-t-il ou non écrit cette lettre. Difficile à dire. Ce sale type est tellement retord que toutes les réponses sont possibles.

    Quoiqu’il en soit, il a déshonnoré la fonction d’AG en vendant son âme et son intégrité à son « Boss » plutôt que de défendre la Constitution des USA.

    Il aura appris, avant son « départ » (forçé ou non), ce que le « Mafieux-En-Chef » fait à ses collaborateurs lorsqu’ils qui ne lui sont plus utiles.

    Barr ne mérite AUCUN respect. On ne pleurera pas son départ.

  26. christian reny dit :

    et la démission du républicain Mitchell que vient faire dans l histoire ?

  27. FlorentNaldeau dit :

    J’écrivais il y a quelque jours qu’il est toujours préférable de rédiger soi-même le scénario de sa sortie, plutôt que de se faire montrer brutalement la porte. Surtout par un goujat comme DT qui ne s’embarrasse pas de diplomatie dans ses propos.

    WB a réussi à le faire en s’attirant l’adhésion de DT. C’est habile, mais au prix de bien des flagorneries et des bassesses intellectuelles dans cette lettre.

    Au moins il s’évitera d’être associéà l’orgie de pardons présidentiels auxquels on peut s’attendre dans les dernières semaines de cette administration.

    1. treblig dit :

      Trump traîne trop de casseroles pour s’en tirer quoi qu’en dise Barr

      Parce que le 21 janvier au matin, ça va débouler : Attorney général de l’ État de New York, SDNY, FBI, Deutsche Bank, ses autres créanciers, les Oligarques russes, les fêtes d’inauguration, Attorney general du District de Colombia, le rapport Mueler non caviardé, fraude électorale, Lev Parnas, Michael Cohen et j’en passe et des meilleures… Et puis la vengeance de la CIA qui va dévoiler secrètement ses accointances avec l’étranger.

      Ce type est trop bêta pour tout camoufler correctement. Quand l’immunité sera levée, ce sera la curée. Alors Barr avant que ça tourne au vinaigre

  28. Oui, il y a encore des Républicains qui ont une conscience et qui respectent le choix démocratique des électeurs (Merci à M. Hétu pour le lien).

    https://www.cnn.com/2020/12/14/politics/paul-mitchell-quits-gop/index.html

  29. Alexander dit :

    On lit cette lettre non pas comme une lettre de démission mais une lettre d’hommage à la magnificence du Commander-in-chief.

    Avoir un patron si grandiose, jamais je ne voudrais le quitter et bêtement démissionner alors que je pourrais participer à la grandeur de son œuvre.

    Non, cette lettre sonne faux. Je doute même que Barr l’ait écrite lui-même.

    Dictée par un proche de Trump, versé dans l’art de la propagande, plus probablement.

    Un autre qui pourrait se voir offrir une grâce présidentielle préventive que je serais nullement surpris.

    Barr est retors et plusieurs de ses décisions comme AG étaient hautement discutables. Voire inquiétantes.

    Je ne lui donnerais pas le bon Dieu sans confession.

  30. karma278 dit :

    Billet:
    « Détail non négligeable : l’annonce de la démission de Barr par Trump a suivi de quelques minutes à peine la confirmation de l’élection de Joe Biden par le Collège électoral. Sans doute une coïncidence. »
    Une coïncidence?

    « Bien oui toi! » Oncle George

    « Rule 39: There is no such thing as a coincidence. »
    Leroy Jethro Gibbs

    Mini Tiny va pisser dans le punch jusqu’à la fin.
    Que voulez-vous, il aime les golden showers

  31. igreck dit :

    Tellement heureux de voir disparaître un à un cette gang de salopards qui souillent les institutions et ces sales gueules qui polluent les ondes depuis trop longtemps. Quel beau ménage aussi quand des épaves comme Wilbur Ross et des insignifiants comme McMuffin, DeVos et autres Perdue vont nettoyer la place (c’est le cas de le dire !)

  32. fylouz29 dit :

    Comme quoi, pas besoin d’être nord-coréen pour écrire de « très, très belles lettres ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :