Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Le monde a parié sur ce vaccin. Quelle déception. S’ils avaient été francs en matière de sécurité, d’efficacité, de dosage, de tout, dès le départ, ils seraient dans une meilleure position. Mais ce qu’ils ont fait maintenant, c’est diminuer leur crédibilité, et je ne sais pas comment ils vont regagner cela.»

Eric Topol, médecin spécialisé en essais cliniques à l’Institut de recherche Scripps de San Diego, exprimant la frustration de plusieurs responsables et scientifiques américains à l’endroit de la société pharmaceutique AstraZeneca, dont le vaccin anti-COVID développé avec l’Université d’Oxford suscite aux États-Unis des doutes que la revue scientifique Lancet ne semble pas avoir effacés mardi en confirmant les résultats du laboratoire britannique.

P.S. : Le gouvernement américain a promis plus de 1 milliard de dollars à AstraZeneca pour développer et fabriquer son vaccin contre la COVID-19, dont 300 millions de doses doivent être distribuées aux États-Unis après la démonstration de son efficacité. Or, comme l’explique le New York Times dans un long article, les responsables et scientifiques américains reprochent à AstraZeneca et à l’Université Oxford un manque de transparence concernant les résultas initiaux de leurs essais cliniques et des failles dans la conception de ces essais. De sorte que l’autorisation du vaccin par la FD aux États-Unis pourrait être retardée de plusieurs semaines et coûter de nombreuses vies.

(Photo Reuters)

67 réflexions sur “La citation du jour

  1. F Veilleux dit :

    Tel POTUS tel protocole de recherche, tel deal et tel désastre. Sommes-nous vraiment étonnés que cela se produise ?

    1. ^Pierre dit :

      le meme vaccin autorisé au Canada……

      1. FredB dit :

        Non, pas le même du tout…

      2. Madalton dit :

        Non. C’est celui de Pfizer qui vient d’être autorisé.

      3. loup2 dit :

        Faux.
        C’est le vaccin de Pfizer-BioNTech que le Canada vient d’autoriser

  2. NStrider dit :

    Les trois choses à faire en gestion de crise.
    1 communication
    2 communication
    3 communication
    Il appert que quelqu’un chez Aztec Zeneca était distrait durant le cours.

  3. Roger Allard dit :

    Quand politique (souvent à courte vue) et santé s’entremêlent.

    Faut dire que le virus pandémique ne s’est pas annoncé d’avance. Mais dans ce cas précis, quel était le but fondamental: la santé ou les $$$.

  4. chicpourtout dit :

    « L’univers » de la recherche scientifique… c’est tout un monde, « une culture » et un lobby… La course au vaccin Covid19 est dans le lot bien sûr.
    Les protocoles de recherches, pré-test et tout ce qui l’accompagne est d’une importance capitale. Ils le savent bien. Bien dommage… L’analyse du très respectable Lancet est une source fiable.

    1. ProMap dit :

      L’opération Warpspeed est sur les brakes?

      Ce n’est pas ça que la Chose a dit mardi.

  5. karma278 dit :

    « OPERATION WARP SPEED » se vante LOSER…
    Ça donne ça

  6. treblig dit :

    L’actuel vaccin utilisé en Angleterre ( et acheté pour au moins 20 millions de doses par le Canada) est plutôt celui de Pfizer\bioNText. Il semble y avoir des problèmes avec les personnes allergiques avec ce vaccin ce qui n’est pas rare. Mais l’ efficacité est là.

  7. Dekessey dit :

    Une chance qu’il a signé un décret pour que ce soit America First qui va avoir le vaccin avant tout le monde.

    1. ProMap dit :

      Est-ce qu »il faut fsire lelien avec le titre du billet précédant?

      Je suis sarcastique et méchant, mais un moment donné, avec toute l’expertise médicale aux USA, y a quelqu’un qui a bousillé ce développement avec ses petites pattes sales. Il mérite la volée de bois vert que ramasse présentement cette biotech.

      1. ProMap dit :

        Est-ce qu’il faut faire le lien….

      2. Guy LB dit :

        @ ProMap :
        Votre iPad aurait-il attrapé la COVID ? On dirait bien que oui… Mais faut pas vous en faire : le Gros Américain, avec son super plan de secours, va vous dépanner ça, à vitesse Warp Speed.

  8. gl000001 dit :

    Développer un vaccin n’est pas une activité ou on sera sur et certain du résultat. Il y a trop de gens qui sont allés à Las Vegas en sortant de là avec le portefeuille vide et qui blâment le casino.
    Ils font la même chose avec leur « pari vaccinal » !!

  9. Apocalypse dit :

    Encore une mauvaise nouvelle … misère 😢.

    Petit rappel: si les gens qui se font vacciner se transforment en … zombies, il faut viser la tête, c’est la seule manière de les arrêter 🤣.

    Cette année 2020 est tellement folle qu’on risque d’en arriver là 🤔.

    1. danielm dit :

      Se pincer le nez, boucher ses oreilles aux jérémiades et porter ses gants en « playtex » pour finalement mettre au rebut, à l’incinérateur collectif cette putride administration le 20 janvier 2021. Patience, nous les frapperons s’ils ne se sont pas envoler avant!

    2. chrstianb dit :

      Je suis en train d’affuter ma hache à deux mains…

      1. igreck dit :

        Ce sont déjà des poules pas d’tête !? 🤪

  10. Réal Tremblay dit :

    AstraZeneca l’a fait à l’ancienne. Comme pour Beoing, on cache le tout sous le tapis et on espère un coup de chance. Typique du Président de ce pays qui vénère le mot « speed » mais mais qui floppe et aboutit souvent à « slow and crash ». Minable et criminel.

  11. danielm dit :

    Preuve que science et (petite et basse) politique ne doit surtout pas être mélangées et mixées dans les « fatulentes » fabulations d’une administration factice qui n’y connait rien!

  12. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 14:12

    J’ai cru comprendre que produire un vaccin prenait des années? Si c’est le cas, alors on en a produit un en quelques mois pour la Covid-19, on peut s’attendre à quelques … surprises.

    C’est d’ailleurs ce que dit ‘treblig – 13:55’ et ce que j’ai lu un peu plus tôt ce matin.

    1. danielm dit :

      Très juste, c’est pourquoi l’opération « les cent jours du masque » est si essentielle pour sensibiliser et « éduquer » la population nord-américaine (j’inclus ici Québec et la Beauce en particulier) à suivre les consignes sanitaires minimales en vu de préserver ce qui reste de notre système hospitalier et de son personnel.

    2. gl000001 dit :

      Ca prend des années lorsqu’on budgètise « normalement ». Le Warp Speed leur a fait dépenser beaucoup plus pour avoir des résultats plus rapidement. Mais ça donne moins de marge de manoeuvre pour redresser le tir lorsqu’on voit qu’on s’aligne à coté de notre destination.

      1. danielm dit :

        Ce sont les effets à long terme qui sont très difficiles à « accélérer » qui représentent le grand défi de la recherche de ce vaccin. Je crois de plus en plus à la nécessité d’un nouvel ordre sanitaire de nos habitudes qui préviendrait la propagation rapide de toute maladie dont le Covid.
        En passant le lavage des mains est toujours la mesure la plus simple et la plus ancienne pour l’amélioration des conditions sanitaires d’une société. Le port du masque dans un contexte de proximité est une autre mesure essentielle.

      2. gl000001 dit :

        Exact. Il y a eu une mode des bureaux très très ouverts et très très près les uns des autres il y a quelques années. Ca nous rendait supposément plus « créatif ».
        Je parie qu’il y aura un important recul de ce coté lors du retour au bureau après vaccin.

      3. danielm dit :

        Les modes de communication au travail et ailleurs sont en train d’évoluer plus rapidement qu’on le croit. Le télétravail malgré toutes ses critiques a démontré dans bien des cas un accroissement de productivité et d’adaptabilité très net. Bien sûr cela doit s’encadrer d’une nouvelle protection des travailleurs pour éviter la surexploitation.

      4. igreck dit :

        C’est la chose que j’ai comprise des explications de certains chercheurs qui « gaspillent » énormément de temps pour trouver du financement. Du temps précieux qui n’est pas consacré à la recherche elle-même. On reproche ensuite à des chercheurs comme le Dr Labrie du CHU-Québec qui a fondé sa propre entreprise pour gagner du temps.

  13. danielm dit :

    Le grand défi actuel est de faire comprendre aux délinquants anti-sociaux actuels que notre comportement sanitaire se doit d’évoluer sans vain espoir de « revenir en arrière ». Une fois cette nouvelle réalité acceptée, nous serons en mesure d’aller de l’avant et de s’adapter beaucoup plus harmonieusement. La venue d’un vaccin ne pourra prévenir ce changement.

  14. freddyf1977 dit :

    @danielm

    Et je ne vois pas ces mesures disparaître de sitôt…

    1. danielm dit :

      Certaines de ces mesures tombent sous le sens commun (Lavage des mains, masque pour éviter la contagion, assainissement de l’air, etc.). D’autres comme la distanciation physique posent la problématique de la sélectivité des milieux sociaux et de son entourage personnel et professionnel. L’être humain est foncièrement adaptable, ceci vu positivement!

  15. danielm dit :

    Le vaccin contre le Covid-19 va s’ajouter à notre arsenal pour éviter les maladies contagieuses mais cela ne signifie pas pour autant que nous devons baisser la garde mais plutôt concevoir dès à maintenant une approche sanitaire renouvelée.

    1. spritzer dit :

      @danielm

      À part le télétravail, quels exemples donneriez-vous de comportements qu’il faudrait maintenir à l’avenir ? Je crains que vous disiez « le port du masque », même limité à des situations précises comme une réunions à plusieurs dans une salle.

      1. spritzer dit :

        Je parle une fois que la Covid aura été maitrisée, éliminée.

      2. danielm dit :

        Bien sûr, je vous ai bien compris!

      3. igreck dit :

        On n’a qu’à regarder ce que font les Asiatiques qui en connaissent un bout sur les contagions et pandémies !

      4. danielm dit :

        Modestement, je pense que l’organisation spatiale de nos échanges méritent d’être repensée mais je suis d’accord intuitivement avec vous que couvrir son visage n’est pas la meilleure façon d’établir une relation humaine sincère car, il faut le rappeler, notre visage est souvent le miroir de notre âme! Il faut donc revoir notre approche physique des personnes sans lui soustraire son humanité. Par contre dans une situation sanitaire particulière, il est difficile d’éviter le port du masque tant socialement que professionnellement et personnellement.

      5. spritzer dit :

        @danielm

        « Par contre dans une situation sanitaire particulière, il est difficile d’éviter le port du masque tant socialement que professionnellement et personnellement »

        Ce serait une bonne idée de le porter quand on se sait contagieux, quand on a la grippe. De même, en temps de grippe je l’accepterais dans les hôpitaux, où je travaille. Mais je ne vois pas d’autres situations où les avantages du masque auraient le dessus sur les inconvénients. Vous le mentionnez très bien quand vous parlez de l’importance dans nos rapports humains de voir le visage. Ce serait terrible qu’une politique du masque devienne la norme plus que nécessaire. Ma crainte est que la Covid persiste sous une forme ou sous une autre et qu’on se dirige vers des mesures permanentes.

      6. danielm dit :

        Je ne crois pas que le port du masque sera une consigne permanente bien que le symbole demeurera comme une espèce de traumatisme découlant de cette crise du Covid-19.
        Un facteur déterminant de toute contagion est souvent issu de la proximité des gens et des choses, élément-clé de notre nouvelle démographie mondiale et de l’intensification de nos échanges matériels facilitée par le développement tout azimut de nos moyens de transport. Cette pandémie l’a bien démontré d’ailleurs.
        Il faut donc peut-être revoir la qualité de ces échanges plutôt que leur quantité. Il faut aussi leur fournir un meilleure encadrement sécuritaire, une nouvelle habitude à définir et à appliquer.
        Par ailleurs la vie continue d’être belle et enrichissante mais les défis se renouvellent constamment. C’est aussi cela le sel de la vie!

  16. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 14:25

    ‘Ca prend des années lorsqu’on budgètise « normalement ».’

    Lorsque tu prends des années, cela a l’avantage de te donner le temps de penser, de voir plus de possibilités, plus de problèmes, etc… On a produit ce vaccin en quelques mois, alors disons que je ne serai pas le premier à vouloir me faire vacciner. Je vais attendre un (bon bout) de temps et on verra…

    1. danielm dit :

      Sage conseil, merci! Ne pas oublier les consignes entretemps 😉

    2. igreck dit :

      Pas intéressé non plus à servir de cobaye ! Cela ne me fait rien d’attendre un peu en appliquant les mesures sanitaires actuelles.

  17. igreck dit :

    Donald Trump tente de bloquer l’exportation de vaccins au Canada &%$# 😡
    Allez voir sa maudite grosse tête d’abruti avec son sourire niais ! Est-ce possible d’être aussi imbécile et détestable. Avec des amis comme lui pas besoin d’ennemis à maudire. Je suis tellement en TA***** ! 🦠😡
    https://www.journaldemontreal.com/2020/12/08/trump-signe-un-decret-pour-prioriser-la-livraison-de-vaccins-aux-etats-unis-avant-les-autres-pays

    1. danielm dit :

      Donald Trump a toujours misé sur toute forme de sectarisme et donc il met en opposition l’intérêt des USA versus le reste de la planète. D’ailleurs le pleutre méprise le Canada et son premier ministre.

    2. jeani dit :

      Par contre, le gros criss, trouve tout à fait normal que les Etats-Uniens puissent se procurer des médicaments à bas prix au Canada. Ben, fermons le marché…

      D’autre part, est-ce que les pays riches, incluant le Canada, continueront à se servir en premier dans le plat de bonbons (vaccin) au détriment des pays pauvres.

      Ces États pourront utiliser l’acronyme, « Our country first », du genre MAGA!

  18. Apocalypse dit :

    @danielm – 14:33

    ‘Le grand défi actuel est de faire comprendre aux délinquants anti-sociaux actuels que notre comportement sanitaire se doit d’évoluer sans vain espoir de « revenir en arrière ».’

    Désolé pour votre délire sanitaire, mais on met toujours plus de mesures sanitaires en place et le problème est toujours entier ET si vous jetez un oeil sur les nouvelles, les dommages collatéraux sur notre société sont devenus carrément inquiétants: la santé mentale d’un grand nombre de gens est plus que préoccupante, on parle de milliers et de milliers de faillites, sans doute du suicide d’un certain nombre de personnes – ce qui est le cas en France – un massacre des finances publiques et j’en passe.

    Dans VOTRE analyse de la situation actuelle, vous ne considérez qu’UNE seule variable, le nombre de morts, mais temps d’ajouter cinq(5), six(6), voir sept(7) autres variables pour faire une VRAIE analyse de la gestion de cette crise.

    On pourrait devoir endurer la situation actuelle pendant encore plusieurs mois, on se demande ce qui restera de notre société?

    Ca fait quoi huit(8), neuf(9) mois qu’on vit avec de sérieuses contraintes sur notre vie et vous semblez surpris de voir que plusieurs en ont soupé; désolé, mais obéissant peut-être une bonne chose, mais ça peut aussi dire que vous êtes un mouton. Il est temps que les gens posent des questions sur la gestion de cette crise et arrête de dire ‘how high’ après que François Legault leur ait dit: JUMP.

    1. danielm dit :

      Pardon mais en quoi je « délire ». Relisez très attentivement mes interventions et vous comprendrez, du moins je l’espère, que je suis le dernier des jusqu’en boutiste. Personne ne vous demande d’être un mouton en appliquant des consignes sanitaires sinon d’avoir un comportement social qui évite d’engorger notre système sanitaire au détriment d’autres victimes collatérales.
      Je comprends votre exaspération mais il faut relativiser toute chose sinon il ne restera que des jugements extrêmes sans issues. Je répète que l’être humain est non seulement très adaptable mais aussi très résilient.

      1. loup2 dit :

        Attention danielm
        apocalypse va vous dire que vous savez pas lire. C’est sa *tactique* habituelle…

        Lui c’est le – Me, Myself and I
        Nous sommes plusieurs ici à l’avoir *démasqué*.

      2. danielm dit :

        D’accord mais comme disait David (Live-Berlin 2002): « We can be heroes! » : https://youtu.be/bsYp9q3QNaQ

      3. constella1 dit :

        Je dirais
        Faut voir les témoignages entre autre des survivants d’Auschwitz afin de relativiser vs ce que l’on peut endurer et vivre aujourd’hui …
        L’être humain a une capacité d’adaptation extraordinaire et vous avez raison de le souligner
        Il y a toujours des conséquences à un événement majeur comme une pandémie .certains s’en sortiront moins bien que d’autres mais
        si on persiste à faire ce qu’il faut
        On s’en remettra et plus rapidement que si on s’assoie sur notre position de victime
        C’est vrai pour toute épreuve d’ailleurs

      4. danielm dit :

        @constella1 Vos paroles ne sont que grande sagesse! Merci!

      5. igreck dit :

        Et @ Apocalypse 😩 Ce que je perçois chez plusieurs récalcitrants c’est justement le comportement de « moutons de Panurge » ! Ils sont là, à se crinquer entre-eux et à se donner raison, à ce dire que ça n’a pas de bon sang ce qui nous est demandé. Si tous les Québécois-ses avaient porté le masque, procédé au lavage fréquent des mains et gradé une distance raisonnable entre eux, le gvt ne serait pas à se demander s’il faut tout fermer une deuxième fois. Respectez donc les autres… ça vous fera pas mourir !

    2. gl000001 dit :

      Nous ne sommes pas juste de chiffres !!
      Il y a des pays qui ont vécu des guerres et qui se sont relevés et qui ont prospérés.
      S.v.p. arrêtez de voir tout noir avec votre « ce qui restera de notre société ».
      Faites parti de la solution !!

      1. danielm dit :

        « Faites parti de la solution !! »
        Je souscris entièrement, merci!

    3. @Apocalypse (09/12/2020 à 14:52

      Comme c’est devenu une habitude chez vous lorsqu’on parle de COVID-19 vous mélangez tout sans faire les nuances qui s’imposent.

      Que vous en ayiez marre de cette situation est une chose compréhensible et vous n’êtes pas le seul.

      Cependant, ¸ça ne vous autorise pas à vous lancer dans la « grosse démagogie », comme celle qu’on peut lire sur certains blogues « anti-mesures sanitaires. »

      Lisez donc les nouvelles. La situation est rendu tellement grave que le système de santé est à la veille d’imploser. Le personnel est « au bout du rouleau » (comme le personnel en éducation, les premiers répondants, etc) et il a besoin d’un « break ».

      On nous demande de faire preuve d’un peu de solidarité, de respect et de compassion à leur égard en adhérant aux mesures sanitaires, ce qui ne veut pas dire que vous êtes obligé de vous conduire comme un mouton.

      On nous demande simplement un peu de jugement et de discernement mais il semble que ce soit trop demander à certaines personnes.

      N’attendons pas que le gouvernement décrète un nouveau confinement comme au printemps dernier. C’est toute la société qui va en pâtir.

      Pour ce qui est des questions sur la gestion de la crise, il sera toujours le temps de les poser lorsque cette pandémie sera derrière nous.

      Présentement, il ya un incendie majeur dans la bâtisse. Laissons les pompiers faire leur boulot. On en cherchera par après, les causes.

      Une étape à la fois. C’erst comme ça que ça fonctionne dans la « vraie vie ».

  19. treblig dit :

    @igreck

    C’est un  » exécutive order » que Trump a signé. Que Biden peut facilement annuler avec un autre exécutive order. Les autres pays occidentaux savent très bien que le décret de Trump est de la démagogie pure pour consommation interne.

    De plus, ce décret peut facilement être contourné en produisant le vaccin en dehors des États-Unis.

    Mais l’intention de Trump est odieuse dans aucun doute.

    1. Rick dit :

      D’ailleurs, les vaccins que nous recevons ces jours-ci proviennent de l Belgique… tiens toé, maudit Trump!!!

    2. Marc dit :

      Je suis convaincu que T-Bone Spurs se lève chaque matin en se demandant ce qu’il pourra faire ou dire comme connerie pour faire suer tout le monde, sauf bien sûr les membres de son culte.

  20. danielm dit :

    Dans un mode plus humoristique quoique aussi vrai, nous avons bien hâte que le vaccin J.B.-K.H. soit disponible aux États-Unis. Sorti prévu le 20 janvier 2021!

    1. gl000001 dit :

      Il y aura des effets secondaires. Ceux qui ont la à propension à tirer du fusil sur les ouragans et les tornades, se mettront peut-être à tirer sur des cibles vivantes 😉

      1. Haïku dit :

        Vous visez juste ! 😉👏👏

      2. danielm dit :

        Il y a aussi tous ces livreurs de « fast-food » à la Maison blanche qui vont s’ennuyer…

    2. igreck dit :

      🧪💉👍

  21. Louise dit :

    C’est quand même ironique que le premier vaccin à être autorisé et distribué a refusé de s’engager dans l’opération Warp speed et de recevoir des subventions fédérales.
    Une autre victoire de Trump son opération vitesse de l’éclair ?
    Attendons maintenant de voir comment va s’organiser la distribution des vaccins qui semble une opération très complexe.
    Encore là Biden va devoir corriger les erreurs en arrivant au pouvoir le 20 janvier.

  22. Encore un autre désastre signé « DiaperDon »

    Qui en subira les conséquences? Les millions d’Américains déjà infectés ou qui risquent de l’être bientôt.

    « TinyDesk » s’en balance car il est très occupé présentement à pleurnicher sur son sort et à blâmer tous ceux qui, selon lui, ont « volé cette élection »

    Plus que 42 jours à endurer cette bande de salopards.

  23. March dit :

    La journée qu’il va comprendre que les gens ne l’ont pas élu parce qu’il a fait une job pourri comme président, il pourra arrêter de brailler. Mais au final, il ne va jamais être capable d’admettre ça car il est le plus grand génie au monde. La plus grande invention de la terre depuis le feu et la roue.

    Bref, comme tout ce qu’il a fait, ça fini en queue de poisson et c’est les autres qui paye.

    Imbécile

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :