Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Les accusations d’injustice sont graves. Mais le fait de qualifier une élection d’injuste ne la rend pas pour autant injuste. Les accusations nécessitent des allégations précises, puis des preuves. Nous n’avons ni l’un ni l’autre ici. Ce sont les électeurs, et non les avocats, qui choisissent le président. Ce sont les bulletins de vote, et non les mémoires, qui décident des élections.»

Stephanos Bibas, juge de la Cour d’appel fédérale pour le 3e circuit, rejetant vendredi dans une décision cinglante de 21 pages la requête du camp Trump de bloquer la certification des résultats de l’élection présidentielle en Pennsylvanie. L’opinion de ce magistrat nommé par Donald Trump a été appuyée les deux autres juges appelés à se pencher sur ce dossier. Tous les deux ont également été nommés à leur poste par des présidents républicains.

P.S. : Rudolph Giuliani, qui avait plaidé cette cause perdante, a déclaré sur la chaîne OAN qu’une décision de saisir la Cour suprême de l’affaire n’avait pas été prise. «Il y a de nombreuses affaires que nous pouvons porter devant la Cour suprême», a-t-il déclaré lors d’une interview au cours de laquelle il a répété les mêmes affirmations qui ont été rejetées par le juge Bibas et ses collègues. «Nous devons décider laquelle est la bonne. Il y en a peut-être même une qui n’a pas encore commencé mais qui commencera dans un jour ou deux qui pourrait être la bonne.»

(Photo AP)

95 réflexions sur “La citation du jour

  1. stemplar dit :

    Alea jacta est.

    1. Rick dit :

      « Il faut savoir quitter la table lorsque l’amour est desservi… » chantait Aznavour. C’est ce que ne veulent pas comprendre Trump et ses acolytes.

  2. Youno dit :

    Il faudrait déclarer toute l’équipe d’avocats de DJT de plaideurs quérulents

    1. Alexander dit :

      Quérulence (Wikipedia)

      « La quérulence est, en psychiatrie, un délire de revendication qui amène à multiplier les actions en justice pour redresser un dommage réel ou fictif. Le malade, souvent paranoïaque, amplifie démesurément son préjudice et poursuit indéfiniment celui à qui il en impute la cause. »

      Je ne connaissais pas la « quérulence » avant de vous lire et d’en chercher la définition.

      Quelle merveilleux mot pour désigner une situation absurde et abusive.

      Le cas de Trump relève de la psychiatrie. Même Wikipedia et Youno font le lien!

      Je vais me coucher mieux connaissant de ma langue française.

      1. Haïku dit :

        Idem pour moi !

      2. Bertrand Roy dit :

        J’ai déjà entendu au Québec. Plaideur vexatoire

    2. kintouai dit :

      Bravo pour le « quérulent »: en bon québécois, des ost.. de malades !

      Giuliani ressemble de plus en plus au pasteur au visage squelettique dans Poltergeist II.

      Stephen Colbert a même mis côte à côte une photo de Giuliani en crise avec l’image de Bilbon Sacquet quand il aperçoit l’anneau au cou de Frodon chez les Elfes.

      Ce type est un bouffon. Le Gros Taré est vraiment à la dernière extrémité pour faire appel à cet avocaillon. Quand on pense que les 20 000$ par jour réclamés par ce minus habens sont sans doute payés par les contribuables américains…

  3. MarcoUBCQ dit :

    Quand on voit jusqu’où certains avocats sont prêts à s’abaisser, on ne peut que penser que le peuple en général aura une opinion encore pire de ceux-ci après cet étalage d’immoralité sans fond de la part de certains d’entre-eux.

    1. richard311253 dit :

      À qui le dites vous !

      Comment Guliani pourra t’il regarder sa fille dans les yeux, alors que cette dernière à affirmé ne pas reconnaître les choix politiques de son père.

      Il y a quelques incompréhension de ma part au sujet de cet homme, Guliani. Pourquoi fait-il ce qu’il fait ? Quelles sont ses motivations ?

      1. Louise dit :

        richard311253

        « Quelles sont ses motivations »

        Je crois que le succès et la popularité que Giuliani a connus après le 11 septembre lui sont montés à la tête et depuis il cherche à reproduire ce moment euphorisant qu’il a vécu à cette occasion.
        On sait que l’adrénaline est une drogue puissante dont on peut difficilement se passer une fois qu’on a connu ses effets.

      2. Ziggy9361 dit :

        $

      3. simonolivier dit :

        Ses motivations? Rudy est paumé et il a plusieurs pensions alimentaires à payer à ses ex-épouses. Il chargerait $20,000 par jour selon ce que j’ai lu dans les médias.

      4. March dit :

        Je me demande comment se passe les réunions de famille de thankgiving entre lui et sa fille Ça doit faire de belle discussion. J’ai plus l’impression que sa fille veut s’émanciper de son père comme la fille de Kellyann Conway veut le faire.

        Bref, ce n’est pas tout les enfants qui suivent les délirent de leurs parents comme des petits chiens soumis.

      5. Guy Pelletier dit :

        @richard311253

        Simple Giuliani n’a plus rien à foutre de ce qu’il lui reste de réputation. Il a intérêt $$$$$ à ce que Donald Trump continue pour quatre autres années a occuper la fonction de président des États-Unis l’homme le plus puissant au monde lui qui comme ami, conseiller et avocat personnel de Donald Trump à un accès directe au président des USA qu’il sait bien monnayer à quiconque capable de se payer cet accès privilégié. Il perdra sa vache à lait aussitôt Donald Trump foutu hors de la Maison Sale. Trump redevenu simple citoyen n’aura plus alors la même importance qu’il a présentement à qui veut attirer l’oreille et l’attention du président des États-Unis en moyen de ce payer cette attention privilégié.

      6. MarcoUBCQ dit :

        Pour survivre au fait d’être à proximité de Donald et de dépendre de lui (en étant son employé, subalterne, etc), il faut accepter de le valider à 100% tout les jours ou s’en aller. Toute personne qui reste dans son entourage devient corrompue car Donald est corrompu.

      7. franlabrecque dit :

        Ses motivations sont le fric, le monsieur a plusieurs divorces à régler. Pas le choix, de plus probablement que l’andouille orange ne le paiera pas ….seulement pour jouer dans une télé-réalité comme le gros tas.👎

      8. MarcoUBCQ dit :

        Étant donné que ceux qui défendent les idées délirantes de Donald risquent de perdre leur réputation, je ne crois pas que le fric puisse les motiver. Imaginer ce que deviendra Sydney Powell: Son nom est synonyme de folie.

  4. richard311253 dit :

    Les juges américains ne sont-ils pas en train de mettre les pendules à l’heure ? Ne disent-ils pas que leur travail est de juger selon les lois du pays et non pas de juger selon la race politique ?

    Toute cette vague d’informations voulant que les juges républicains étaient favorables aux républicains confirmés et idem pour les démocrates, bin j’ai failli y croire et je me suis posé des questions sur la politisation des juges aux USA.

    Je n’affirmerai certainement pas que tous les juges sont impartiaux, qu’il n’y a pas de jugements tendances mais à écouter certains, c’était l’ensemble des juges américains qui souffraient du mal politique.

    Je veux bien croire que 45 a voulu « sa » Cour Suprême dans le but de jugements favorables en sa faveur peu importe l’offense. HUUUMMMM ! J’ai le sentiment qu’il va être déçu.

    Je corrige, il FAUT qu’il soit déçu !

    1. FBeauchamp dit :

      Vous avez raison à l’effet que les juges pratiquent sur la base des lois du pays et non sur la base de la race politique. Je ne peux cependant m’empêcher de penser à l’empressement de Mitch McConnell à assurer la nomination d’un un nombre record de juges de tendance républicaine aux différentes cours fédérales. Ça doit vouloir dire quelque chose.

      Et que dire de la nomination des trois récents juges à la cour suprême qui sont issus du groupe sélect de la société fédéraliste qui porte les principes les plus chers de la mouvance républicaine. Société fédéraliste financée très amplement par des dons secrets. La nomination de Barrett aura couté environ 150M$.

      Le biais des jugements à venir a amplement été payé. Comptez sur ces juges pour justifier leur décisions « biaisées  » ( je préjuge ici) sur les textes de loi.

      1. richard311253 dit :

        FBeauchamp,

        Je ne conteste pas les faits que vous apportez. Les juges sont humains, ce qui vient avec les bons et mauvais cotés.

        Je suis d’autant mal placé pour vous contredire alors qu’hier encore j’écrivais qu’il y a la loi et l’esprit de la loi, que je définirais par l’application de la loi associé au gros bons sens de la situation. J’accepte donc l’interprétation de la loi dans des circonstances précises.

        Revenons à la Cour Suprême américaine, si ce que vous dites s’avère un fait, se rendre à ce niveau de jugement deviendrait donc un objectif salvateur politique alors que les Cours inférieures, républicaines et démocrates, jugent, selon toutes vraisemblances, en faisant abstraction de la race politique ?

        Je me réfère à l’ensemble des jugements dans la cause 45/Guliani.

        Imaginons un instant que notre tandem de bousilleurs de démocratie se rend à la Cour Suprême et que le jugement leur soit favorable, ce qui casserait l’ensemble des jugements des autres Cours, Quelqu’un l’a écrit ce matin, c’est la révolution dans la justice américaine, pas de doute !

      2. Ziggy9361 dit :

        Certain juge feront preuve de discernement le problème ,ce sont les lois rétrogrades écrites il y a plus de presque deux cents ans sans qu’elles est évoluées au même rithme que la majorité de la population,la minorité surtout rurale on ne peut même pas les blâmer parce que trop occuper à s’échiner à gagner leur vie au grand plaisir des profiteurs.

        Leur constitution et ses amendements première souce d’iniquité en coulant dans le béton sans les nuances qui pourraient en délimiter les contours et qui donne le beau jeu aux intolérants pour contester ce qui va à l’encontre de leur étroitesse d’esprit
        même si c’est à leur avantage mais qui les oblige à faire des concessions à leur vision rétrograde l’exemple la plus récente ,la
        juge Coney Barret (cour suprême ) infirme une directive municipale visant à limiter le nombre de personnes dans un lieu de culte
        en temps de pandémie, à l’encontre de toute logique.

        Premier constat que fait une directive directive municipale devant la plus haute cour de justice? Les juges nommés à vie ne savent
        pas que la directive est temporaire et dicté par une pandémie qui tue sans discernement peut importe la décision rendu?

      3. Gaétan Julien dit :

        Justement la mouvance républicaine n’est pas celle de Donald Trump et ceux-ci ont maintenant une occasion inespéré de ce débarasser de ce débile, en tenant pour acquis qu’ils contrôlerons le sénat il pourrons continuer leur manigance à l’insu où presque de tout le monde et ce donner 4 ans pour ce doter d’un chef crédible et plus équilibré, tout ce qu’ils ont à faire c’est de respecter leur convictions à EUX et pas celles des imbéciles qui les dirigent…..

  5. Daniel A. dit :

    …Mais le fait de qualifier une élection d’injuste ne la rend pas pour autant injuste…

    Excusez-moi monsieur le juge, mais vous oubliez une chose très importante. La vérité n’est pas la vérité.

    1. Robert Giroux dit :

      Mieux encore … La réalité n’est pas la réalité !

  6. FBeauchamp dit :

    De chez moi ce matin, je sens le courant d’air froid causé par la petite claque sur la gueule que le juge Bibas vient de servir à Giuliani!
    Et Giuliani qui en redemande encore!
    Mr. Giuliani, « What happened to you? » C’est la question que posait Jonathan Capehart à l’ex-maire de New-York!

  7. NStrider dit :

    Et la décision en première instance du juge Brann et celle-ci en appel, qui comme le précise M . Hétu a été rendu par un tribunal présidé par un juge nommé par le 45, sont très claires et très dures en ce qui a trait à la qualité (ou dans ces deux cas son absence) de la preuve et de l’argumentation présentée. Cela un dit long sur les éructations du 45 et de sa super équipe d’avocats menés par la « star » qu’est Giuliani.
    Plus que 17 jours « d’acharnement juridique » sur le cas d’un 45 moribond. Vivement qu’on passe à l’étape suivante.

    1. NStrider dit :

      Pour ceux qui veulent constater de visu la « volée de bois vert » que se fait servir « the Campaign » c’est à dire le 45 et ses représentants légaux avec le « dégoûtant » Giuliani à leur tête. Ça va la peine d’être lu, même en diagonale.

      https://www2.ca3.uscourts.gov/opinarch/203371np.pdf

  8. Dekessey dit :

    À force de foncer tête baissée dans le mur, le mur va bien finir par céder non?
    Lâche pas mon Rudy!

    1. La tête de Rudy a cédé depuis longtemps, mais ça ne l’empêche pas de continuer à foncer.

  9. Toile dit :

    «Nous devons décider laquelle est la bonne. Il y en a peut-être même une qui n’a pas encore commencé mais qui commencera dans un jour ou deux qui pourrait être la bonne.»

    —-
    Hein ? Tu demande l’avis à la Cour Suprême et quand celle ci rend une décision contraire, tu vas te substituer en juge ! Cour 101 de droit. En d’autres mots, fuck l’etat de droit.

    « Il y a peut être une qui a commencé » …..bien oui, dans ta tête.

    Tout pour la parade. A ce rythme, le statut de quérulent t’attends… l’enfer aussi.

    1. Toile dit :

      Oups… erreur très grossière: cour d’appel e non Suprême

  10. Bidulen dit :

    On joue aux dés! On ne sait jamais, ça peut tomber sur le bon numéro.

  11. Guy Pelletier dit :

    L’affaire mon Rudy c’est que la Cour suprême des États-Unis pas plus que celles des États ou on été portées des contestations sur la légitimité de l’élection du 3 novembre dernier plus spécifiquement du vote postal qui en passant est légal et reconnu par TOUS les tribunaux depuis le 17ième siècle ne pourra rendre de jugement contre la légitimité de cette élection et de son résultat puisqu’il n’y a aucun argument aucune preuve de supposé complot de tricherie de grande ampleur pour supposément favoriser les Démocrates et Joe Biden.

    En passant mon cher Rudy pourquoi diable la Cour suprême des États-Unis se mêlerait d’un tel dossier alors que TOUS les autres tribunaux d’États ou ont été déférés des plaintes de supposées malversations et tricheries du vote sont TOUS UNANIMES a déclarer ces plaintes irrecevables basées sur de fausses prétentions et réalités alternatives pas sur des faits encore moins sur la moindre preuve tangible!!! NON mon Rudy les juges nommés par Donald Trump ne pourront ni ne voudront faire fi de la jurisprudence des lois et de la constitution de États-Unis pour renverser le résultat de l’élection et donner de force la Maison Blanche à Trump ce serait là un coup d’État digne d’un shit hole country, d’une dictature.

  12. Michel Marceau dit :

    J aime bien 3 circuit. Vive le baseball. Trois prises t est mort.

  13. Louise dit :

    Dans l’esprit dérangé de Donald Trump, il lui reste encore au moins deux possibilités de faire renverser le résultat des élections.
    La Cour Suprême est l’une de ces possibilités. Après tous les revers qu’il a subi, il espère encore que les juges qu’il a nommés à la Cour Suprême vont renverser les décisions qui lui sont défavorables.
    Même si ces juges sont républicains, il y a une limite à interpréter les lois pour les faire correspondre au désirs d’un roi déchu.
    L’autre possibilité serait d’influencer le vote des grands électeurs pour contrecarrer le vote de la majorité des électeurs. S’il réussit ce coup-là, c’est la révolution sociale assurée.
    Vivement le 14 décembre qu’on en finisse avec les délires de ce grand « winner » imaginaire.

    1. Trump était convaincu que nommer des juges un peu partout allait lui valoir des retours d’ascenceur. I ne peut pas penser autrement. Mais ces juges ont une job à vie et son indélogeables, ils n’ont aucun besoin de lui. Alors ils ne mettront pas en cause leur crédibilité pour des motifs futiles, quelles que soient leurs convictions politiques. Ceci dit, on trouvera à l’occasion des pommes pourries, mais la gagne de Trump ne va pas leur demander d’avance s’ils sont pourris, avant de soumettre leur cause.

      1. Guy Pelletier dit :

        @Richard Desrochers

        En effet surtout pourquoi fraient-ils cela alors qu’il est clair que Donald Trump a perdu son élection et qu’il perdra très bientôt TOUS les privilèges et le pouvoir allant avec le job de président des états-unis. Donald Trump fait déjà parti du passé plus de l’avenir alors BYE-BYE Donald ……………………………..

  14. Loufaf dit :

    Giuliani qui vit maintenant dans le même monde parallèle que son boss, s’ imagine qu’ il suffirait d’ un seul jugement en leur faveur, pour invalider tous les autres. Il continue toujours à crier à la fraude, sans apporter de preuves aux juges. Il obtiendra toujours les mêmes résultats , ses demandes seront rejetées.

  15. ghislain1957 dit :

    «Il y a de nombreuses affaires que nous pouvons porter devant la Cour suprême»

    Genre: tout cela à cause d’Obama, des e-mails d’Hillary, des démocrates de la gauche radicale, de la Chine, d’Hugo Chavez, du Deep State, du pizza gate, des machines de vote Dominion, de Cuba, du faux virus, des fake news médias, de Sleepy Joe…

    Ai-je oublié quelque chose?

    1. Sydney Powell a ajouté la Serbie à cette panoplie. C’est un très bon choix. J’aurais ajouté le Bhoutan et le Lichtenstein, c’est le même prix.

    2. Madalton dit :

      Les cannibales pédophiles.

    3. Guy Pelletier dit :

      @ghislain

      SOROS qui serait derrière tout cela due moins d’après les partisans et complotistes de la drette des réactionnaires.

  16. Pierre Belley dit :

    Ils ont aussi leur temps des bouffons. Comme ici et ailleurs. Pathétique et caricaturale au cube.

  17. FlorentNaldeau dit :

    Souhaitons que la SCOTUS fasse preuve de sagesse et refuse d’entendre tout pourvoi en appel provenant de l’équipe DT-RG compte tenu de l’absence de preuve ou de justifications légales et que les tribunaux précédents ne semblent pas avoir commis de faute de droit. Les juges n’ont même pas à fournir de raisons pour ne pas donner suite et laisser en place les jugements des instances inférieures.

    Ce qui serait une belle gifle à l’endroit de DT. Celui-ci voudra-t-il risquer pareille humiliation? L’aveuglement dont lui et son avocat font preuve dans cette histoire indique que ce serait possible. Et s’il essuyait un refus, cela ajouterait de la matière au scénario de sombre conspiration ourdie contre lui, la pauvre victime d’une gigantesque fraude électorale. Et les contributions financières de ses partisans n’en seraient que multipliées.

    1. HS — sur les dites contributions financières.
      The Young Turks ont mis la main sur certains des courriels de la campagne de Trump adressés à ses supporters. Ça commence laconique et poli (a), et ça devient ensuite semblable à une mise en demeure (b). Tordant.
      (a) Friend,
      you’ve always been one of my strongest supporters, which is why I’m coming to you now with an URGENT REQUEST.

      (b) Friend,
      this is your FINAL NOTICE.
      So far, you’ve ignored all our e-mails asking you to jion us in DEFENDING THE ELECTION. You’ve ignored Team Trump, Eric, Lara, Don, the Vice-President AND you’ve even ignored the President of the United States.
      TENS OF THOUSANDS OF Patriots have stepped up for the VERY FIRST TIME in the last 48 hours — WHY HAVEN’T YOU ?
      […] We need you.

      1. Layla dit :

        @Richard Desrochers

        C’est le genre de mail que j’envoie directement dans mes courriels indésirables. Ça sent la fraude au pluriel.
        Comme encore cette semaine où on me demandait des sous pour mon ami Adélard « malade ».

        L’indécence de cette gang n’a plus de limite.

  18. Mona dit :

    Ils sont encore dans l’annonce d’informations exceptionnelles prouvant l’ampleur du complot.

    Ces « révélations  » ne sont-elles pas en cours de fabrication ?

    Transparency International,
    – organisme spécialisé dans la chasse à la corruption des élus à l’origine de la notion de « biens mal acquis »-,
    lance une plateforme citoyenne où nous pouvons relever les incohérences de nos élus.
    Une plateforme de lanceurs d’alertes à grande échelle pour dévoiler les conflits d’intérêts et délits d’initiés.

    Ne serait-ce pas le moment de compiler les infos sur Trump and company-family-lobby-.

  19. Alexander dit :

    Un juge doit pouvoir juger selon les lois, les faits, et en toute impartialité.

    Ce devrait être ça un juge.

    Il doit juger selon les faits, pas les Fake news comme certains le voudraient.

    Et il ne devrait pas juger par retour d’ascenseur.

  20. jcvirgil dit :

    Comme le disait si bien le fameux Yogi Berra alors qu’il était gérant des Yankees de New-York :*C’est pas fini tant que c’est pas fini* . S’ils réussissent à ce que ces contestations judiciaires soient finalement entendu par les juges à majorité fondamentalistes religieux de la SCOTUS , qui sait ce qui pourrait arriver ?

    Après tout dans un jugement tout à fait incroyable pour tout être doué le moindrement d’intelligence , ces derniers viennent de permettre de répandre la pandémie à New-York une des villes les plus touchée du pays en permettant les rassemblements religieux.

    Qui pourrait maintenant poursuivre ces criminels asociaux ? Ça prendrait maintenant un nouveau tribunal au-dessus de la Cour Suprême !

  21. Allez à la cour Suprême est un pari risqué pour Trump. S’il décide d’y aller, la cour pourrait ne pas entendre la cause tellement elle l’a considère non pertinente. Les cours inférieures ont statué.
    Un échec devant la cour suprême validerait l’idée que le scrutin n’a pas été manipulé et que Trump avait tort par le fait même.
    Le Président renié par sa belle cour? J’aimerais bien voir.

    1. jcvirgil dit :

      C’est ce que je crois aussi. Ils vont y aller seulement s’ils peuvent apporter des preuves de malversations qu’ils n’ont pas pour le moment, mais à force de fouiller qui sait ?

      Les fameuses machines à comptabiliser les votes susceptibles d’être bidouillées par des algorithmes sont sur la sellette comme elle l’étaient en 2000 en Floride lors de l’élection de W.Bush.C’est tout ce beau système *démocratique* américain qui devrait être remis en question .
      Un système où l’organisation des élections dans chaque état est partisane , sans compter le poids ridicule des états pivots où un changement de quelques dizaines de milliers de vote est plus important pour le résultat de l’élection que celui de l’ensemble des électeurs américains.

  22. Duduche dit :

    Le chef Giuliani nous affirme qu’au Trump’s restau, pour savoir si les nouilles sont prêtes on les lance sur le mur et on gratte celles qui collent aux murs dans les assiettes ou on récupère par terre celles qui ne collent pas. Ça dépend de l’humeur fantasque du patron.

    Patron qui ne comprend pas qu’on ne lui accorde pas d’étoiles parce que, après tout, Chez Trump’s, la « grande » cuisine se paie cher même si la pancetta goûte le rat.

    1. C’est la même méthode quand il fait un soufflé. Il est réussi quand il se retrouve au plafond.

  23. PROBERT dit :

    Qu’est ce qu’il faudrait de plus pour montrer à tous ses supporteurs que le seul intérêt de Trump c’est Trump. L’auteur caché du livre « Art of the deal » l’a dit depuis que Trump a annoncé sa candidature en 2016. Il n’y a rien de plus qu’on pourrait dire. Mais quelque soit ce qu’on pourrait dire et apporter comme « preuves », il y aura toujours des millions d’irréductibles qui vont croire les mensonges de Trump.

  24. Dan Lebrun dit :

    En résumé, pour Rudy, ce fut le vendredi flou

    1. Haïku dit :

      🤣 !!!

    2. Madalton dit :

      Ou le fou du vendredi

  25. Roger Allard dit :

    C’est l’histoire de deux gars, appelons-les Duce et Panini, qui, chacun, se frappent sur la tête à coup de marteau.

    Un noble magistrat passe par là et les regarde se blesser et les interroge:

    – Pourquoi faites-vous ça ?

    – C’est parce que ça fait tellement de bien quand on arrête, répondent nos deux larrons à la tête ensanglantée.

  26. kyrahplatane dit :

    La Cour Suprême n’entendra aucune de ces causes perdues.

    1. xnicden dit :

      En effet, il est difficile de voir comment elle le ferait.

      On parle d’unanimité des tribunaux inférieurs à l’effet qu’il n’y a pas de preuve de fraude. Les principes juridiques applicables ne peuvent être plus simples.

      Tant qu’elle n’a pas besoin d’interpréter la constitutionnalité d’une loi la SCOTUS est encore fiable.

  27. jeani dit :

    C’est ce qu’on appelle des méchantes claques sur la yeule de la part de M. le Juge.

    En voulez-vous d’autres les losers?

  28. POLITICON dit :

    A défaut d’avoir remporté l’élection, l’administration Trump ne fait que remettre en question le processus électoral et tente de semer un doute véritable sur les résultats des élections. En bout de ligne, la volonté première est de discréditer la présidence Biden, l’affaiblir par vengeance et la rendre illégitime aux yeux des citoyens. C’est en somme, le plan de Trump qui continuera à perpétuer cette théorie du complot tout au long du prochain mandat et qui persistera à diviser les USA en 2 camps diamétralement opposés. Rien de tout cela n’est bon pour l’Oncle Sam puisqu’il empêchera l’objectif premier de Biden, c’est-à-dire réunifier le pays pour le bien commun. Trump détruira tout ce qui lui sera possible, avant, pendant et après le mandat de Biden. C’est pourquoi il est important que Trump soit poursuivi, jugé et condamné pour ses crimes avant et pendant sa présidence. Souhaitons que le Sénat passe aux mains des démocrates sinon, nos voisins seront plus perdus qu’ils le sont maintenant. C’est un pays, irrécupérable, la tête de l’axe du mal à lui seul.

    1. Dekessey dit :

      Avant de mettre le pansement, il faut éliminer toute source d’infection.
      Olberman est d’accord, il l’expose de belle façon ici.

    2. Mona dit :

      Oui @politicon le 45 ne lâchera rien, vaincu ou non, et c’est pour cela qu’il ne faut ni sous-estimer sa capacité de nuisance ni le lâcher.
      Il faut le harceler comme on fait tomber un gangster.
      Ne négliger aucun angle d’attaque, un des angles fissurera l’édifice.
      Les coups qu’il donnera seront bien moindre que ceux qu’il peut fomenter.

  29. lechatderuelle dit :

    Cette thèse de l’élection volée perd des adeptes un peu plus chaque jour… il restera le noyau dur classique qui, de toute façon, inventent des théories absurdes depuis toujours…
    Quand on enlève les projecteurs d’eux, ils perdent aussitôt le peu d’aura qu’ils tentent de propager….

    Biden gagnera rapidement des points en donnant une direction au pays… les humains aiment suivre un leader… les USA suivront Biden parce que y’a personne d’autre de crédible en ce moment aux USA….

    Ajoutons la baisse du stress qui s’en suivra avec la vaccination et Biden aura le vent dans le dos pour un moment….

    Il serait utopique de croire que Biden pourra regrouper le pays suffisamment longtemps…. les divergences, profondes et latentes depuis des décennies demanderont du temps…
    Aucun Président n’a réussi à regrouper les USA en ce qui concerne les inégalités sociales internes… et Biden n’y parviendra pas non plus en 4 ans ni même en 8 ans…

    Si Biden parvient à mettre sur pied un programme infrastructures partout aux USA, il fera taire plusieurs critiques… les citoyens ont besoin d’argent….

    Biden doit gagner la bataille de l’intérieur des USA … du travail en premier lieu et ensuite régulariser les statuts des illégaux… ce qui serait un grand pas…
    Cette reconnaissance fera payer des impôts à des millions de personnes supplémentaires… fric que Biden aura bien de besoin considérant que les plus riches n’en paient quasiment plus à cause de trump…
    Cette reconnaissance facilitera la hausse du salaire minimum à 15 $ partout… assurant encore plus d’impôts…. sans que les gens râlent car ils auront plus dans leurs poches…
    Moins d’inégalités favorisera l’éclosion des petits commerces…

    Biden doit faire baisser le niveau de parano de ses citoyens…. du fric et du calme dans un environnement positif….

    il en aura plein les bottes….

    Pour la politique étrangère, les USA garderont le cap mais avec un changement de ton, qui sera diplomatique et donc très lent en résultats tangibles…
    L’Accord de Paris sera symbolique…. L’OMS tout autant…

    La Corée du Nord redeviendra insignifiant…. Ce pays n’est absolument pas un problème pour les USA…. Cette supposée atteinte du nucléaire demeure une théorie….
    L’Iran? Les négociations pour le traité de dénucléarisation de l’Iran reprendront … On verra si les USA feront des concessions …

    Curieux de voir l’approche Biden face aux autos électriques…. ça pourrait donner le coup de pied nécessaire pour la multiplication des bornes de recharge et la conversion vers l’électricité….
    Plus près de nous, cette engouement pour l’électrification pourrait inspirer le gouvernement du Québec a sortir des cartons le projet Grande Baleine…
    Les Inuits l’espèrent depuis très longtemps… espérant profiter de cette Baie James II comme les Cris ont profité de la première…

    1. Robert Giroux dit :

      « Cette reconnaissance facilitera la hausse du salaire minimum à 15 $ partout… »

      HEU … C’est la responsabilité des états de déterminer seuls le montant du salaire minimum ds leur état !

      Le salaire minimum instauré par le gouvernement fédéral ne concerne que les employés fédéraux !

      1. lechatderuelle dit :

        Robert Giroux ce qui imposera une pression vers le haut… évidemment que certains états résisteront… mais ce sera difficile à expliquer aux citoyens qui verront les autres états mieux payer leurs gens…

        c’est un long processus, mais il deviendra de plus en plus exigé par les citoyens…

  30. ProMap dit :

    Les Répuniants ont obtenu tout ce qu’ils voulaient de la Chose. Ne reste que la majorité au Sénat. Ils le gardent vivant au moins jusqu’au 5 janvier. Après, bof.

    Sauver les fesses de la Chose, via des frivolités indéfendables n’est en rien comparable avec une cause impliquant la religion ou le 1%.

    Nous verrons ce que le droit signifie lorsque l’avortement viendra sur le tapis. Nous avons une idée avec la décision sur les contraintes imposées par l’état de New York.

    1. lechatderuelle dit :

      ProMap exact et c’est ainsi avec TOUS les autres Présidents… trump comme Bush père n’aura eu qu’un mandat …. et donc il sera « oublié » très rapidement…

      un ancien Président ne sert plus à grand chose, sinon venir faire des tatas de temps e temps à des conventions… surtout des demi-présidents…

      Les fanatiques religieux ont obtenu « leur » juge… maintenant, faudra voir la suite des choses….
      Car, cette volonté anti-avortement est, fort probablement, à contre-courant de la société américaine…

      Les juges ne gouvernent pas….

      1. FBeauchamp dit :

        Vous avez raison, les juges ne gouvernent pas ils orientent passablement le débat.
        Voir des décisions antérieures importantes:
        – Citizen united vs Federal Election Commission: Droit de dépenser sans restriction et de façon anonyme,
        -McDonald vs City of Chicago : 2 ième amendement sur le port d’armes.
        – DC vs Heller : 2ième amendement sur le port d’armes

        Il sera intéressant de voir les contestations sui viendront sur: le mariage gay, l’ACT (Obamacare) Roe vs Wade (avortement).

        Effectivement , la nomination des juges n’est pas actuellement représentative de la société américaine.

  31. MarcoUBCQ dit :

    Aux États-Unis on croit à des folies depuis toujours. Ça explique ces idées délirantes sur l’élection: Toute une partie du peuple est prête à avaler n’importe quelle couleuvre.

  32. Le jugement de la Cour d’Appel de la Pennsylvanie est sans équivoque.

    Je retiens ces deux phrases du Juge Bibas (Nommé par Trump):

     » Ce sont les électeurs, et non les avocats, qui choisissent le président ».

     » Ce sont les bulletins de vote, et non les mémoires, qui décident des élections ».

    Giuliani peut penser ce qu’il veut mais mon avis est que ce jugement, ainsi que ceux rendus par d’autres juridictions, ne lui donnent pas la « poignée nécessaire  » pour aller devant la SCOTUS.

    Je suis prêt à parier qu’il va essayer quand même.

    Toutes ses requêtes afin de trouver des fraudes électorales ont lamentablement échoué devant les Tribunaux que ce soit en Pennsylvanie, en Arizona, en Georgie, au Michigan, au Nevada.

    Il s’est déshonnoré en s’associant à des illuminatis et autres complotistes. Sa réputation, déjà ternie, vient de basculer dans le néant.

    Il est devenu une disgrâce et une source d’embarras pour beaucoup de monde à commencer par sa propre famille.

    Pitoyable fin de carrière pour un « héros déchu » !!

  33. _renaud dit :

    Voici ce qui va se passer…

    C’est certains que les états ne vont jamais admettre qu’il y a eu de la corruption (peu importe s’il y en a eu ou pas). Donc tout ce qui se passe à ce niveau-là n’est pas vraiment important.

    Ce qui compte c’est la cour suprême et en cour suprême il y a 4 juges sur 9 qui ne voterons jamais pour Trump peu importe ce qu’on leur présente. Donc en partant les chances sont très minces.

    Surtout que pour faire pencher les 5 autres juges ça va prendre des preuves béton. Les conséquences d’une telle décision seraient vraiment très lourdes.

    Maintenant ce serait quoi des preuves béton? Ce serait des données. Selon moi c’est la seule chose qui pourrait faire pencher la décision en faveur de Trump.

    Si Trump peut fournir des données auditées et ‘légit’ et que ces données démontrent assez d’aberration statistiques pour invalider l’élection alors il a une chance. Sa seule chance.

    Tout le reste, les témoignages et autre histoires de complots vont se faire rejeter automatiquement en cour suprême.

    1. Benton Fraser dit :

      Vous voulez dire que 4 juges s’en tiennent aux faits et données et que les 5 autres ont une tendance à la partisannerie….

      1. rpaq2 dit :

        Dans un cas comme celui-ci les faits ne sont pas vraiment utiles. Il y a beaucoup trop d’information (et de désinformation) qui circule pour démêler le vrai du faux.

        Les données, c’est vraiment tout ce qui compte. La vérité est dans les données.

      2. el_kabong dit :

        @rpaq2

        De toute évidence, comme beaucoup (particulièrement parmi les comploteux), vous semblez confondre fait et opinion…

        Les faits sont tout ce qui importe dans un tribunal et c’est ce qui a manqué dans toutes les causes perdues par le camp du minable orangé (note : des affidavits ne sont ni des faits, ni des preuves)

      3. rpaq2 dit :

        @el_kabong

        Je ne comprends pas pourquoi vous tentez de m’expliquer exactement ce que je viens de dire. Vous me faites la leçon parce que vous croyez sur une complotiste. Vous me parlez d’opinion alors que ce n’est vraiment le sens de mon message.

        Au contraire, tout ce que je dis c,est quand le contexte actuel c’est à peu près impossible d’avoir un fait assez solide pour qu’il passe en cours.

      4. el_kabong dit :

        @rpaq2

        Vous me voyez désolé si j’ai mal interprété votre message, mais je me demande comment j’aurais pu (ou dû) interpréter l’affirmation « les faits ne sont pas vraiment utiles »… les faits sont TOUJOURS utiles (et essentiels dans une cour de justice)…

    2. simonolivier dit :

      Si Trump et Crazy Rudy avaient ces données, ils les auraient publié il y a longtemps plutôt que d’avoir l’air de deux abrutis devant les tribunaux dans plus de 35 causes à ce jour.

      1. Ils invoquent souvent des données dans leurs tweets (soigneusement sélectionnées, sinon carrément inventées) et tentent de démontrer par des calculs « astucieux » qu’il est impossible que Biden ait gagné où qu’il n’y ait pas eu fraude. Mais la défense pourra facilement détruire leurs raisonnements spécieux.

        Un peu comme ceux qui s’étonnent que Trump gagnait et qu’ensuite les votes pour Biden ont mystérieusement grimpé. On fait semblant de ne pas savoir qu’il y a une pandémie, et donc plus de votes par la poste, que ces derniers sont comptés après les autres, et que ce sont les électeurs démocrates, plus conscients des risques pour leur santé, qui ont principalement voté par la poste.
        Et ça, on le savait avant l’élection.

        D’ailleurs, tant qu’à voler une élection, pourquoi attendre que Trump prenne de l’avance ? Par goût du risque ?

    3. el_kabong dit :

      @renaud
      « … il y a 4 juges sur 9 qui ne voterons jamais pour Trump peu importe ce qu’on leur présente. »

      D’abord, votre prémisse de partisannerie à outrance des juges progressistes, qui vivent dans le monde moderne est totalement mensongère… ensuit, vous êtes en retard dans les nouvelles p.q.ils ne sont plus que 3 depuis la mort de RBG.
      Et si vous voulez discuter de biais partisan de la cs, regardons l’écrasante majorité des décisions à 5-4 qui ont penché du côté conservateur (du big-money). Pour vous en convaincre, vous irez regarder l’éclairante présentation du sénateur Whitehouse lors des auditions sur la dernière nomination partisane des ripoux-libans…

      Pour ce qui est de vos « aberrations statistiques », elles n’existent que dans la tête des membres du culte du minable orangé. La situation actuelle a été entièrement planifiée par les autorités ripoux-libanes pour pouvoir mette un doute sur la validité des élections. Le « mirage rouge » a été annoncé longtemps avant les élections, c’est exactement ce qui s’est produit et les hypocrites crient évidemment à la fraude…

      1. _renaud dit :

        4 c’est incluant Roberts. Pour le reste et bien je peux y aller avec une longue logorrhée anti-Trump si ça peut vous faire plaisir. Ça semble plus de votre niveau.

        Tout ce que fais c’est élaborer le seul chemin qui pourrait faire gagner Trump.

      2. el_kabong dit :

        @renaud

        Roberts??? Dans le camp des never-trumpers?? C’est encore plus comique…

        Sinon, c’est très aimable à vous de nous indiquer le « chemin »… imaginaire, qui n’a jamais été présenté dans les cours inférieures et qui ne peut donc être présenté non plus en cs puisque cette dernière ne reçoit pas de nouvelle preuve, mais revoit seulement les décisions antérieures sur la base de ce qui y a été présenté…

      3. Benton Fraser dit :

        @_renaud

        Vous présentez les choses d’un côté négatif, c’est-à-dire qu’au lieu de voir les gens pour la vérité, vous les voyez anti-Trump!

  34. MarcoUBCQ dit :

    Aux États-Unis on nourrit depuis longtemps une image d’invincibilité et de supériorité. Donald n’est que la finalité de cette culture. Ce qui a changé c’est que la folie de cette attitude est plus manifeste qu’avant.

  35. Pierre s. dit :

    0————————-

    J’aime le délire de projection du GOP et des débiles d’avocats de Trump de s’imaginer que Soros
    est derrière un coup monté de la gauche radicale pour voler l’élection et tout le tra lala.

    Alors que dans la réalité, en 2016 ce sont les frères Koch et quelques rapaces du même acabit
    qui ont propulsé ,dans un curieux alignement des planètes, un triple imbécile à la maison blanche
    avec l’aide des Russes et surtout du FBI qui est venu saboter la campagne de Mme Clinton
    à 11 jours du vote dans une sortie illégale.

    Une élection qui s’est décidé par la peau des fesses … avec 3 millions de votes de moins que Mme Clinton
    le crétin Trump aura sévit 4 ans à la MB de façon illégitime.

  36. Madalton dit :

    Trump a payé 3 M$ pour un recomptage à Milwaukee qui a finalement donné 132 votes de plus à…Biden.

    https://www.politicususa.com/2020/11/28/trump-spent-nearly-23000-per-extra-biden-vote-in-his-wisconsin-recount.html/amp

    1. Haïku dit :

      Merci pour l’info. 👌
      Ha ha ha
      Bravo mon champion ! 🤣

    2. Mpna dit :

      @Madalton, merci pour l’info.

      Le 45 n’a pas hurlé a la fake news ? A la manipulation et fraude organisée ?

      Bon il en aura eu (en pleine poire) pour son argent : 3 M$ sur 132 ça fait un bon ratio pour un financier si brillant !!

      😂😂

      1. Haïku dit :

        Exact 🤣 !!!

    3. On ne se demandera plus comment il a pu faire autant de faillites.

      1. … avec des casinos !

  37. Ziggy9361 dit :

    La cour suprême se discrédite elle même en s’accaparant de dossier tel que l’accès au lieu de culte en temps de pandémie surtout en donnant raison au zélotes ,les pro- vie aussitôt le calme revenu vont tout faire pour ramener le jugement Roe/Wade devant la nouvelle cour suprême et ses nouveaux juges plus intelligents parce que nommés par un républicain et qu’il sont supposés retourner l’ascenseur,mais si la jurisprudence est importante ils tiendront compte justement du jugement Roe/Wade qui a déjà été rendu et mettront une fois pour toute le couvert sur cette marmite divisive et le pro-choix sera la norme sans brimé les pro-vie chacun vivra avec sa concience.

  38. richard311253 dit :

    Il y a de nombreux commentaires qui juge le jugement des juges de la Cour Suprême. Je sais ça fait beaucoup de juges.

    Il n’y aurait pas un juge ou avocat qui fréquente ce blog qui pourraient expliquer comment fonctionne la démarche d’un juge ou plusieurs comme dans ce cas ci ?

    Il semble que ce jugement ait défié le gros bon sens, est-ce que l’orientation politique des juges y est pour quelque chose ?

    Lorsque je parle de la loi et de l’esprit de la loi, est-ce cela qui a joué dans la décision ?

    Est-ce que le jugement est illégal ?

  39. richard311253 dit :

    reconnexion au compte

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :