Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les dirigeants du Parti républicain et de l’administration américaine présentent ces jours-ci un spectacle pitoyable : quand ils n’essaient pas de trouver des moyens pour éliminer des votes légaux, de Géorgie au Michigan en passant par la Pennsylvanie, ils feignent d’ignorer les torts peut-être irréparables que Donald Trump cause à la démocratie de leur pays.

Mais il faut reconnaître et saluer ceux qui résistent à l’ignominie, dont Chris Krebs, patron de l’agence gouvernementale responsable de la sécurité des élections,, qui a été limogé par le président mardi soir pour avoir dit la vérité, à savoir que l’élection présidentielle du 3 novembre avait été «la plus sûre de l’histoire des États-Unis». Et il y a Brad Raffensperger, le secrétaire d’État de Géorgie, qui affronte les pressions d’élus influents de son propre parti, dont Lindsey Graham, et refuse de manipuler les résultats du scrutin présidentiel dans son État pour aider le président.

Krebs et Raffensperger sont des héros dans les circonstances.

Une autre personne pourrait manifester le même courage et la même droiture qu’eux. Il s’agit d’Emily Murphy, responsable de l’agence fédérale qui doit confirmer l’élection de Joe Biden pour lancer de façon officielle le processus de transition et permettre au président désigné d’avoir notamment accès aux breffages quotidiens du renseignement américain.

Pour le moment, elle refuse de joindre les rangs des héros. Mais il n’est pas trop tard pour bien faire.

(Photo Reuters)

56 réflexions sur “Il reste quelques héros…

  1. NStrider dit :

    Je vais exprimer ce qui est probablement un grossier préjugé. Mme Murphy me semble inféodé au 45. Le genre de personne qui dit fièrement à son patron : j’ai des principes… mais s’ils ne font pas votre affaire, j’en ai d’autres.

    1. Dekessey dit :

      En plein ça!
      🙂

    2. Sebb dit :

      D’accord avec toi.

      Mais j’ajouterais que je crois que normalement elle l’aurait fait (Processus de transfert). Mais elle s’est fait une petite analyse de risques à savoir ce qui arrive si elle le fait ou si elle ne le fait pas et elle n’est pas prête à affronter la tempête ORANGE crasse et elle préfère donc attendre.

      1. stellaire11 dit :

        C’est là qu’on voit les gens qui ont des principes ou ceux qui essaient de sauver leur peau à tout prix. Elle semble être du type « Pas de colonne vertébrale »

  2. Sueurs dit :

    La gang de pourriture de Donald Trump… quand verrons-nous la fin de ce cirque.

    1. gigido66 dit :

      C’est le supplice de la goutte d’eau…😫

      1. renalavo dit :

        Ou la traversée du desert.

  3. Pete09 dit :

    La lueur d’espoir au bout du tunnel, difficile a croire mais il reste encore de la décence, de l’honneur et une forme d’honnêteté dans le paysage républicain… Bravo a Mr Krebs, mais il est tellement dommage que nous qualifions de Héros (et je suis d’accord) quelqu’un qui n’a fait que dire la vérité…

  4. gl000001 dit :

    Des héros. Des zéros. L’infini entre les deux.

    1. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Je paraphrase une célébrité : « L’infini, c’est long…surtout vers la fin » !! 😉

  5. monteregien dit :

    Pour ajouter l’insulte à l’injure, d’après ABC News, Mme Murphy se cherche un emploi en ce moment même.

    1. Réal Tremblay dit :

      Je pensais à cette recherche d’emploi justement. N’y avait-il pas une directive que quiconque essaie de se chercher un emploi se verra montrer la porte? On dirait bien que la situation pour celle dont la signature sera fatale pour le Président version soins palliatifs, ne s’applique pas.

  6. Racza dit :

    De surcroît en disant :
    « l’élection présidentielle du 3 novembre avait été «la plus sûre de l’histoire des États-Unis»
    Il met notamment en doute l’élection de 2016

    1. gl000001 dit :

      Bien vu mais je crois qu’en 2016, ce fut surtout avec l’aide des bots russes sur Twitter et Facebook.

  7. MarcB dit :

    Pour Emily Murphy, je ne suis pas certain qu’elle rejoingne le club de héros. Elle a déjà « menti » ou « rapporté des faits alternatifs » pour le président qui l’a mis à son poste.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Emily_W._Murphy
    « In April 2018, Murphy told a congressional oversight hearing that the decision to stop the FBI from moving its headquarters came solely from the bureau without the involvement of Trump. However, three months later, the GSA inspector general (IG) released a report finding that Murphy’s statement to Congress was « incomplete and may have left the misleading impression that she had no discussions with White House officials in the decision-making. » The report revealed that Murphy and other GSA officials had multiple meetings with Trump about the FBI headquarters, specifically a two-day meeting in January 2018 between Murphy, Trump, White House Chief of Staff John F. Kelly, and budget director Mick Mulvaney. The IG report also found that GSA officials misrepresented the costs of an alternative plan to build a new FBI headquarters in downtown D.C., portraying the replacement plan as cheaper than the original plan when it would actually be more expensive »

  8. ghislain1957 dit :

    « Krebs et Raffensperger sont des héros dans les circonstances. »

    Only the best « crooks » have the opportunity to work for me. – Donald « the president forever » Trump.

    1. ghislain1957 dit :

      Parti trop vite…

      …Les autres je les vire pour avoir fait leur travail.

  9. Pierre S. dit :

    —————-

    L’histoire retiendra que de 2016 a 2020 les USA ont dut composer avec une
    présidence et une administration de traitre à la nation qui auront causé un dommage
    irréparable aux institutions américaines.

    Ces gens à un moment donné ou l’autre devront être traduit en justice pour ces crimes et
    également les nombreuses tentatives de corruption qui démontre clairement que ces gens
    avaient des intentions criminelles … l’exemple de L Graham cette semaine est évident.

  10. Yolande C. dit :

    UN SONDAGE REUTERS/IPSOS INQUIÉTANT

    https://tinyurl.com/yxsoea93

    1. lechatderuelle dit :

      Yolande C. inquiétant pourquoi ??? ces gens prendront plus de temps à assimiler….

      c’est prévisible dans un groupe qui a perdu…. pas de quoi s’étonner… surtout à 15 jours du vote….

      c’est comme au hockey, une fois la Coupe gagnée, l’équipe perdante a toujours des joueurs qui cherchent la triche… les arbitres, tel joueur, tel jeu… bla bla bla…

      il ne faut pas tenir compte des frustrations des perdants aussi tôt après une victoire…

      faut laisser la poussière retombée…. et plus les gens sont « niais » ou « embrigadés » et plus ça prend du temps…

      faut garder à l’esprit que trump a été en campagne pendant 4 ans… il a fait des rallyes à chaque année…répétant toujours les mêmes âneries année après année….

      eh non, ce genre de sondage n’a rien d’inquiétant… même si vous aimeriez cela….

      1. theophileraulet dit :

        J’espère que Ms. Emily Murphy ne tardera pas davantage à confirmer l’élection du président M.Joe Biden. Il doit y avoir toute une pression de M.Trump et/ou son équipe sur elle. Ou/et peut-être a-t-elle une conscience un tant soit peu corrumpue. J’espère qu’elle confirmera maintenant le président élu.

    2. MarcB dit :

      verre à moitié plein, ou à moitié vide?
      Ce que je vois d’encourageant dans ce sondage est que seulement 52% des républicains suivent Trump aveuglément. Même si ça représente plus de 35M de voteurs, sur les 150M de voteurs, c’est loin de la majorité.
      (J’essaie d’être optimiste)

    3. Layla dit :

      @Yolande C
      Si DT avait mis son talent à persuader les gens que le Covid était mortel, que la distanciation et le port du masque font partis de la solution, il n’aurait pas perdu ses élections.
      Ils avait le talent et le pouvoir pour le faire, mais non son talent il l’utilise pour faire le mal. Pas surprise en lisant cet article, qu’il a réussit à mettre de telles choses mensongères dans la tête des gens.

      1. Racza dit :

        @Layla
        Dans le mille ! 👏

  11. Pierre S. dit :

    ——————–

    Des chiffres inquiétants ….. 248 700 victimes de la covid aux USA.
    Et l’imposteur Trump délire, vit dans un univers parralèle et joue au golf
    sur ses terrains aux frais du contribuable ….

    comme indécence et grossièreté …. difficile de faire pire.

  12. _renaud dit :

    Je ne qualifierais quand même pas Krebs de héros. Il a seulement défendu son travail alors qu’il savait que sa tête était sur le billot. En plus il a utilisé une rhétorique typiquement trumpienne.

    «la plus sûre de l’histoire des États-Unis»

    Ironique, exactement le genre de phrase que Trump aurait utilisé s’il avait été dans ce contexte.

  13. lechatderuelle dit :

    quand faire sa job est perçu comme un geste héroïque, ça en dit long sur le travail des autres….

    1. Dekessey dit :

      Et vlan!

  14. kyrahplatane dit :

    trump est un autocrate.

    M. Biden va engager Chris Krebs dans son équipe.

    Tant qu »a Emily Murphy elle va attendre que trump change d’idée elle ne
    bougera pas d’un iota.

    1. Guy Pelletier dit :

      @kyrahplatane

      Biden à titre de futur président des USA doit immédiatement déclaré que TOUS les fonctionnaires congédiés par Trump pour avoir fait leur travail avec honnêteté et intégrité retrouveront leur fonction aussitôt qu’il prendra officiellement le pouvoir. Ça mettra fin aux tentatives de vol de l’élection par Trump et sa gang de corrompus tout en dénonçant haut et fort la complicité des dirigeants du parti Républicains dans cette fraude électorale anti démocratique qu’ils laissent faire par le corrompu en chef.

  15. christian reny dit :

    au moins quelques héros bravo j espere que Joe aura une place pour eux dans son administration

  16. Pierre S. dit :

    ————————-

    Il devait se sentir comme le Gen Kelly lors de son congédiement.
    Totalement soulagé et délivré d’un incroyable poids.

  17. _renaud dit :

    Je serais surpris que Biden engage Krebs. Ça enverrait un drôle de message. Ce serait comme le remercier pour services rendus. Maintenant que Krebs et connu au niveau national comme le gars qui a tenu tête à Trump il va se faire engager à gros prix dans le privé. Les firmes seront prêtes à mettre le gros prix juste pour dire qu’il travaille pour eux.

    C’est ça le prix de son héroisme. C’est mieux disons qu’une médaille qu’on donne à un Marines qui a perdu une jambe en marchant sur une mine quelque part au Moyen-Orient.

  18. Emalion dit :

    Quand on appel héros des gens intégrents qui font leur travail, on est vraiment dans le trouble.

    1. lanaudoise dit :

      L’intégrité est devenu un crime. De lèse-majesté.

  19. senorflash dit :

    des héros… dans les circonstances c’est bien dit. C’est plus Trump et ses alliés qui ont le profil du supervilain (HAIL HYDRA!)

  20. Gaétan Julien dit :

    C’est certain que les héros républicains n’agisse pas par grandeur d’âme et qu’il n’ont pas intérêt à traverser la chambre, ils seraient perçu comme des traitres, mais si leur comportement est motivé par le désir de sortir Trumpy et ses guenilles de la maison blanche une fois pour toute, ce serait déjà ça de pris!

  21. Mabuse dit :

    Trump va poursuivre son comportement destructeur jusqu’au 20 janvier prochain et il ne se trouvera personne pour l’en empêcher. Il a sans doute perdu l’élection à la présidence et Joe Biden va bien lui succéder, mais les républicains ont gagné davantage qu’ils n’ont perdu, tant à la Chambre qu’au Sénat et dans les législatures des États. De nombreuses femmes et membres de minorités ont été élus comme républicains. Trump a augmenté le nombre de ses électeurs de quelque 10 millions, dont des femmes, des noirs et des hispanophones. Les Républicains ne se retourneront certainement pas contre le responsable de leur succès électoral: en fait, Trump est passé à moins de 100 000 voix d’être réélu, grâce à tous les avantages que présente le système électoral américain pour les Républicains.

    À ce propos, il FAUT LIRE le billet de Ed Pilkington dans le Guardian – « America’s flawed democracy: the five key areas where it is failing »

    https://www.theguardian.com/us-news/2020/nov/16/america-flawed-democracy-five-key-areas

    « Mais comme la plupart des grandes entreprises, celle-ci est passée à deux doigts de s’effondrer. Plus de gens ont voté pour Trump lors des élections de 2020 – quelque 71 millions d’Américains – que pour tout autre candidat à la présidence dans l’histoire des États-Unis, à l’exception de Joe Biden lui-même. Il a fallu une détermination sans faille pour le détrôner, avec un taux de participation historiquement élevé et des électeurs noirs en tête. Et cela s’est produit en dépit, et non à cause, des caractéristiques uniques de la démocratie américaine.

    L’élection a révélé de profondes failles dans la manière dont les Américains choisissent leurs dirigeants. Certains de ces défauts sont aussi vieux que la nation elle-même, tandis que d’autres sont des créations plus modernes qui ont été utilisées comme armes par Trump et les républicains. Ensemble, ils représentent une menace existentielle pour la réputation – et la survie – de l’Amérique en tant que plus ancienne démocratie constitutionnelle de la planète. »

    Traduit avec Deepl.com/Translator (version gratuite)

    1. renalavo dit :

      Merci pour le lien concernant la traduction. En espérant que le site soit plus performant que vous savez quoi.

  22. Yolande C. dit :

    @Layla-10h31

    Je partage votre point de vue.

    Donald Trump avait l’élection dans sa poche et sa réaction face à la COVID-19, sans aucune empathie, lui a aliéné ce qu’il lui a fallu pour perdre.

    Je crois que ce sera apaisant de voir Joe Biden à la Maison Blanche. Il sera surement plus consensuel.

    Ce sera une partie d’échecs avec Mitch McConnell qui va cependant être affaibli car il ne contrôlera plus la Conférence républicaine du sénat de la même manière.

    Mitt Romney, Lisa Murkowski et Susan Collins ne seront pas des alliés toujours surs.

    1. onbo dit :

      D’autant plus que l’invitation de prise de retraite que McConnell a adressée aux Justices de la Scotus pourrait très bien être faite maintenant à propos des occupants de sièges républicains au Sénat.

      Je sais pas pourquoi le mot IOWA me vient en tête! Et tout de suite avant m’était venu le mot Kentucky! J’ai du avoir une mauvaise pensée! -;)

  23. Pierre S. dit :

    ———————

    En ce qui me concerne le dernier vrai héro américain était John McCain …

    Un homme pour qui la crapule Trump vouait un profond mépris, rien d’étonnant d’ailleurs …

  24. Loufaf dit :

    Regardez où les states en sont rendus! Le fou qui a squatté la MB pendant 4 ans, a banalisé toutes formes d’ escroqueries pour se maintenir au pouvoir et intimider toute personne qui osait le contredire.
    On considère comme un héro quelq’ un qui fait son travail honnêtement.
    Ça va prendre plus que 4 ans et peut- être 8 pour redonner aux states un semblant de vraie démocratie.

  25. A.Talon dit :

    «ils feignent d’ignorer les torts peut-être irréparables que Donald Trump cause à la démocratie de leur pays.»

    COLLABOS!

    «Krebs et Raffensperger sont des héros dans les circonstances.»

    Les historiens américains sauront tôt ou tard documenter les actions de tous ces héros méconnus qui auront contribué à sauvegarder la démocratie de leur pays.

    «Pour le moment, elle refuse de joindre les rangs des héros. Mais il n’est pas trop tard pour bien faire.»

    Tout dépendant du sens du vent, j’imagine. À l’image de ces résistants de dernière heure en France au printemps 1945…

  26. Oui, ce pays a besoin présentement de héros comme Kreps et Raffensperger, des gens qui font passer l’intégrité, l’éthique et l’honneur avant toute considération partisanne.

    Des héros qui ont refusé de plier devant les menaces et l’intimidation des « rats » comme Bunker Boy et des sous fifres comme Graham.

    Quant à Emily Murphy, ne comptez pas sur elle pour faire preuve de courage. Elle est une opportuniste qui n’a AUCUN principe, qui a vendu son intégrité et son honneur à la Crapule-En-Chef.

    Elle lui sera fidèle tant et aussi longtemps qu’elle y trouvera son avantage.

    C’est exactement le genre de personne qu’on aime MÉPRISER jusqu’au plus profond de nos tripes.

  27. Article intéressant sur Lindsay Graham, l’exécuteur des basses oeuvres de Tiny Brain et jusqu’où il est prêt à aller pour défendre la cause de son « Mafieux de Boss ».

    De lèche-cul à son meilleur !! Un vrai « p’tit chien de poche »

    https://www.cnn.com/2020/11/17/politics/lindsey-graham-2020-election-georgia-trump/index.html

  28. Racza dit :

    « Malheureux le pays qui a besoin de héros ! »
    Bertolt Brecht.

  29. _renaud dit :

    «C’est exactement le genre de personne qu’on aime MÉPRISER jusqu’au plus profond de nos tripes. »

    C’est vrai qu’il y a beaucoup de mépris ici. Comme si les gens avaient une réserve inépuisable de fiel qu’ils devaient déverser au fil des messages.

    1. constella1 dit :

      La science ne ment pas
      Voyez ce qu’elle dit au sujet du cycle Krebs 😉
      Un joli hasard mais tout de même
      Je trouvais intéressant de vous le présenter

      Le fait que le cycle de Krebs soit indispensable à de nombreuses voies métaboliques, tant anaboliques que cataboliques, suggère qu’il a probablement été l’un des premiers éléments fondateurs du métabolisme cellulaire à s’être mis en place au cours de l’évolution, peut-être par abiogenèse. Il est apparenté à des réactions se produisant chez les bactéries anaérobies et aurait évolué en plusieurs fois[3] ; il existe théoriquement plusieurs alternatives au cycle de Krebs, mais ce dernier semble être le plus efficace : si plusieurs alternatives ont évolué indépendamment, elles ont dû toutes converger vers le cycle de Krebs[4],[5].

      « Elles ont dû toutes converger vers le cycle de Krebs »

      Ça ne s’invente pas

  30. Portrait intéressant d’Emily Murphy.

    À lire, si on veut saisir la complexité de la personne et la situation hors-de-l’ordinaire avec laquelle elle est confrontée.

    https://www.cnn.com/2020/11/18/politics/biden-transition-trump-delay/index.html

  31. Pierre S. dit :

    —————————–

    Si Krebs et Raffensperger sont des héros ….

    Quel titre pourrais t’on donner à Alexander Vindman ???

  32. Maïs1988 dit :

    Honnêtement, je crois que si chaque électeur inscrit exprimait librement son choix à chaque élection présidentielle, si 100% des électeurs votaient, si chaque vote était comptabilisé rigoureusement, honnêtement, les Démocrates l’emporteraient avec une marge confortable,et ce depuis plusieurs décennies..

    Mais, ce n’est pas comme cela que ça fonctionne, ni aux USA, ni ailleurs, incluant le Canada ou la France. Il y a trop d’argent en jeu. Aux USA, chaque parti a développé son expertise dans le contrôle des votes. Les Républicains ont leurs stratégies, les Démocrates ont les leurs. Parfois elles se recoupent, parfois non.

    Multiples votes, votes par correspondance sans toujours les vérifications rigoureuses d’identité, suppression de votes, robocalls, fausses informations sur les endroits où aller voter, bureaux de scrutin parfois beaucoup trop loin, ou alors parfois beaucoup trop bien localisé pour favoriser certains groupes d’électeurs, déni de votes, leaders de certaines Communautés qui disent à leurs ouailles (qui parfois ne comprennent pas la démocratie, et parfois ne parlent même pas l’anglais) comment voter, ballots qui se perdent, d’autres qui apparaissent par magie, « glitch » informatique durant la nuit. Bref, «faire sortir le vote » et son pendant « museler le vote », elle est là la démocratie. Non, la Russie n’y est pour rien, ni maintenant, ni il y a 4 ans. Les USA s’en sortent très bien tout seuls.

    On assiste effectivement présentement à un spectacle pitoyable. Le mot de monsieur Hétu est juste. Sûrement parce que Trump est impliqué; c’est toujours pire. Pourtant, ce n’était pas très joli lors de l’élection de GW Bush contre A Gore, ou de Ronald Reagan contre J Carter, ou même lors de l’élection de JFK contre R Nixon, qui pourtant pour moi demeure l’un des plus grands présidents de l’histoire des USA, pas pour ce qu’il a accompli, il n’en a pas eu le temps, mais pour tout ce qu’il souhaitait accomplir, pour ce que les USA auraient pu devenir. Avec son assassinat, le Mal a triomphé.

    J’ai quand même hâte de voir les média rivaliser d’obséquiosité à l’endroit de la prochaine présidente, K Harris, la « Obama féminine ». Heureusement, j’ai eu le temps le livre de Peter Schweizer « Profiles in Corruption » avant qu’il ne soit mis « à l’index ».

    1. Benton Fraser dit :

      Poutine n’y est pas pour rien voilà 4 ans… mais ce n’est pas lui qui a fait la différence à cet élection.
      Par contre, les objectifs de Poutine ont été atteint pendant ces 4 années sous Trump!

      Pour Peter Schweizer, un type de Breitbart, c’est zéro crédibilité… c’est donc dans vos cordes. (mêlées)

  33. Pierre S. dit :

    ——————

    vous devriez vous aussi être ravis de passer d’un crane vide comme M Pense à une femme
    compétente et articulée comme Kamala Harris … ce n’est très certainement pas de sa faute si son
    prédécesseur a été remarquablement médiocre en tout point comme V-P.

  34. Boozadvisor-bongsandfeet dit :

    Faut pardonner Miss Murphy, c’est sûrement parce qu’elle n’a pas eu le temps encore de mettre son CV à jour.

  35. M.Rustik dit :

    Je salue les actions des deux personnes cités ci-haut. Il devrait y avoir davantage de ces gens dans notre société.

    Cependant, je trouve un peu triste que l’on devienne un « héros » lorsque l’on refuse les sentiers de la corruption et du mensonge. Ces actions justes devraient être la normalité, et les morons à la trump devraient être vus comme des zéros.
    (je suis maintenant incapable d’écrire le nom de famille de donald avec une majuscule, tellement cette personne est minable, minuscule)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :