Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

John Cornyn n’est pas le plus vulnérable parmi les sénateurs républicains dont les sièges sont en jeu à l’occasion de l’élection présidentielle du 3 novembre. Mais le Texan sent quand même dans son cou le souffle chaud de sa rivale démocrate, MJ Hegar, une ancienne combattante qui espère rallier à sa cause les électeurs indécis et créer une des plus grandes surprises de l’automne.

D’où la décision de Cornyn, un des plus alliés les plus loyaux de Donald Trump, de signaler aux électeurs qu’il n’était pas toujours d’accord avec le président. Ça s’est passé vendredi soir lors d’une rencontre avec l’équipe éditoriale du Fort Worth Star-Telegram. Après avoir reconnu qu’il n’avait pas hésité à féliciter publiquement le chef de la Maison-Blanche pour les politiques qu’il approuve, dont le renouvellement de l’ALENA et les réductions d’impôts, il a ajouté : «Mais lorsque j’ai des divergences d’opinion, ce qui est le cas, je le fais en privé. J’ai découvert que cela m’a permis d’être beaucoup plus efficace, je crois, que de satisfaire ceux qui disent que je devrais le dénoncer ou me battre en public avec lui.»

Pensez-vous que ces conversations privées entre Cornyn et Trump, si elles ont vraiment eu lieu, convaincront les Texans indécis de l’indépendance ou du courage de leur sénateur?

(Photo AP)

113 réflexions sur “Le «courage» d’un sénateur texan

  1. Richard Desrochers dit :

    Est-il tout simplement aussi hypocrite que les Républicains qui blâment Trump en coulisses mais n’osent le défier publiquement ? Twittophobie ?
    Ou, ce qui est presque la même chose, il veut ménager la chèvre et le chou… ou la foule et le fou…

    1. Madalton dit :

      Ben oui toi, gros chicken. T’as peur de te faire ramasser par le parrain. On l’a vu avec les fuites des commentaires du sénateur Sasse cette semaine. Trump l’a rabroué assez vite.

    2. stemplar dit :

      Il est évident que si Cornyn avait fait savoir ses désaccords à Trump en privé, Trump l’aurait cloué au piloris. Connaissant le 45, voilà une preuve de ce qu’il avance est faux.

      1. igreck dit :

        Selon l’expression maintenant con-sacrée : « À uriner contre le vent (Trump) on risque de se pisser dessus ! »

  2. marlo63 dit :

    Le fait dire quelque chose en privé à ce crétin pervers est aussi efficace que de souffler à contre-courant du vent d’un ouragan. Pure perte. Mais bon, si ça lui donne l’impression qu’il a fait du bien à l’humanité et que ça lui permet de mieux dormir le soir, grand bien lui fasse…

  3. Achalante dit :

    Sachant que pour ce type, l’opinion publique (les cotes d’écoutes, les sondages) est beaucoup plus importante que l’opinion privée des autres… Même si M. Cornyn a réellement fait ce qu’il dit (improuvable), ça a à peu près le même poids que s’il n’avait rien dit. Alors…

    1. Roger Allard dit :

      Sénateur à vendre. Peut servir d’appât pour attraper « the non educated ».

  4. MarcoUBCQ dit :

    On dirait que l’hypocrisie incessante rend moins intelligent: Qui des électeurs indécis ne sera pas poussé ici à voter pour sa rivale devant tant de fourberie patente?

  5. sonolisto dit :

    Courage? Le mot est un peu fort! Je dirais un opportuniste qui essaye de sauver sa peau!

  6. sonolisto dit :

    Courage? Le mot est un peu fort! Je dirais un opportuniste qui essaye tant bien que mal de sauver sa peau et sa job!

  7. monteregien dit :

    Il a dit en privé à Trump ce sur quoi il n’est pas d’accord, mais il ne l’a pas dit à ses électeurs? Et il pense que ça va l’aider?

    1. treblig dit :

      En ce moment-ci de là campagne électorale, 2 semaine avant le jour de l’ élection, le Texas ( comme le Géorgie et l’Iowa) états acquis aux républicains depuis des lustres, devaient normalement ne pas être en jeu. Tout comme la Californie ou New-York pour les démocrates. Sauf que, inhabituellement, les démocrates y ont dépensé dernièrement 6 millions en achat de publicité. Ce qui mets Cornyn sur la défensive d’ où sa réaction un peu désespéré.

      Parce que si le Texas, et ses 39 grands électeurs, bascule dans le camp démocrate, c’ est la fin des haricots pour les républicains. Et pour longtemps.

    2. Stellaire11 dit :

      Et il ne précise pas sur quoi il est en désaccord! Est-ce sur ses rapports de taxes tenus secrets? Ses multiples déclarations mensongères? Ses incitations à la violence ? Son amour des dictateurs ?

      Plus de précisions, M. Cornyn, que diable. Vos déclarations vagues ne veulent rien dire.

  8. Daniel A. dit :

    Il a l’air d’un bandit avec son masque 🤪

    1. constella1 dit :

      Daniel A
      Bandit à cravate …

    2. ducalme dit :

      @Daniel A.

      Vous voyez ce que le masque peut faire.

      Avec un masque, Hillary Clinton a presque l’air honnête.

      Au Michigan, en 2016, elle a reçu 300 000 votes de moins qu’Obama en 2012.

      Un papier fort instructif dans FORBES à ce sujet :

      https://www.forbes.com/sites/omribenshahar/2016/11/17/the-non-voters-who-decided-the-election-trump-won-because-of-lower-democratic-turnout/#7eb1170e53ab

    3. Tiger Mulligan dit :

      @daniel
      je ne l’ai pas vu mais je suis pas mal certain qu’il a aussi l’air d’un bandit sans son masque !

  9. Layla dit :

    « Pensez-vous …convaincront les Texans indécis de l’indépendance ou du courage de leur sénateur?« 

    Je souhaite que non, les Texans auraient-ils oublié Ted Cruz qui est devenu un béni-oui-oui de DT.
    On a vu cette semaine un Ben Sasse se faire ramasser par DT.
    Dans un sens c’est courageux, mais le courage face au désespoir ne m’emballe pas.
    Son courage il aurait dû le démontrer lors de l’impeachment.
    Il a manqué de courage face à DT en ce qui concerne le COVID.
    Le courage des dernières minutes non merci.

    1. igreck dit :

      On appelle pas cela du courage mais de la couardise !

  10. constella1 dit :

    Courage??où ça?😳
    N’a rien dit de probant ni courageux
    Le mot courage et Cornyn ne vont jamais ensemble

    1. Dekessey dit :

      Les mots courage et républicain ne vont jamais ensemble.

  11. Jean dit :

    Non.

  12. xnicden dit :

    La commentatrice Molly Jong-Fast a bien résumé: il s’est fermé la trappe car il avait peur d’un tweet méchant ou d’affronter un opposant dans une primaire.

    Un livre pourrait être écrit sur comment la Maison-Blanche et les gros donateurs ont fait pression sur les élus du GOP avec la menace qu’on endosse quelqu’un de plus conciliant.

    1. FBeauchamp dit :

      C’est un courage acheté en vente au Dollorama, juste avant la fermeture. Pas cher et durera pas longtemps!

  13. Marilyne dit :

    Et quel est le résultat de ces conversation en privé? Ca a changé quelque chose ?
    Ce qui compte c’est un résultat.

  14. Louise dit :

    « J’ai découvert que cela m’a permis d’être beaucoup plus efficace »

    Je le croirai quand il dira en quoi ses prises de positions privées ont changé l’opinion de Trump et fait avancer la cause de ses électeurs.
    Il a une occasion avant les élections de prouver sa sincérité en votant contre la nomination de la juge Barrett.
    Ça fait 4 ans que les élus républicains se conduisent comme des lâches et voilà qu’à la dernière minute certains voudraient nous faire croire qu’ils ont tenu tête à leur chef ?

    En plus d’être lâches ils sont hypocrites. Ils feraient mieux de se taire !

    1. Richard Desrochers dit :

      « Le preuve que j’ai été efficace, c’est qu’il n’y pas eu de tweet contre moi. »

    2. MarcB dit :

      Exact! Peu importe le chef d’état, des discussions privées empêchent ses électeurs de connaitre les positions de ce sénateur. C’est facile de se laver les mains par la suite et dire « J’avais exprimé mon désaccord en privé » pour toutes décisions qui se révèleront potentiellement mauvaises ou impopulaires.

    3. A.Talon dit :

      «Ça fait 4 ans que les élus républicains se conduisent comme des lâches et voilà qu’à la dernière minute certains voudraient nous faire croire qu’ils ont tenu tête à leur chef ?»

      Cela ressemble drôlement aux résistants de dernière minute en France au printemps 1945. C’est fou ce qu’il y en avait lors de l’arrivée des troupes alliées venues libérer le pays. C’est simple, TOUS le monde était devenu résistant à ce moment-là!…

      1. Haïku dit :

        Très bon parallèle ! 👍

      2. danielm dit :

        Merci pour cette analogie et très véridique d’autant plus!

      3. igreck dit :

        On les appelait des « collabos » : plutôt péjoratif je dirais !

    4. Benton Fraser dit :

      Tellement efficace que Trump n’a jamais reculé une seule fois sur ses bêtises qu’il a faites et dites!

    5. Stellaire11 dit :

      Bravo Louise

  15. Lecteur_curieux dit :

    Il dit être plus efficace ainsi et je peux le croire mais en même temps on ne peut pas nous mesurer cette efficacité.

    Il faut un objectif et l’atteindre. Il a obtenu quelque chose du Donald pour son État en discutant ?

    Si Trump ne fait que semblant d’écouter… Et donne très peu. Elle est où l’efficacité?

    L’efficacité est juste de ne pas se le mettre à dos et là il vous laisse tranquille et gouverner à votre manière? Sinon Trump va vous mener une vie impossible ?

    Ah je ne le sais pas… Je ne suis pas Républicain… Et discuter avec Donald Trump ? Ah quelles questions lui poser et anyway cela ne changerait pas ses vues et sa gouvernance…

  16. Nina de Villeneuve dit :

    Peut-être bien que oui, peut-être bien que non, qu’il ait dit en privé ses opinions divergentes et pas en public. On peut récrier tant qu’on voudra sur cette façon de faire mais à bien y penser, est-ce qu’on en a beaucoup des politiciens ici qui vont contredire publiquement leur chef ? mettons que dans le cas de Trump et ses comportements démoniaques c’est un cas à part, ce sont tous le élus et membres du GOP qui auraient dû se rallier contre lui il y a bien longtemps.

  17. nickoleterrible dit :

    Ben si tu le dis pas en public pourquoi tu le dis publiquement ? Hypocrite qui cherche à prendre de la distance.

  18. Danielle D. dit :

    Il est toujours préférable de régler un différend en privé plutôt que sur la place publique.

    Toutefois, on ne connaît ni la nature des différends ni les dates auxquelles elles se sont produites ni les résultats atteints.
    Bref, on ne sait pas sur quels point il a défendu ses citoyens du Texas contre les position de Trump.

    Déclaration courageuse à quelques jours des élections? Non.
    Naïveté de penser que les électeurs le croiront? Oui.

    1. Tiger Mulligan dit :

      @Danielle
      ‘Toutefois, on ne connaît ni la nature….. ni les résultats atteints. »
      Justement comme le trouduc-en-chef n’a pas accompli la moindre chose en 4 ans, alors on sait que Cornyn n’a pas réussi à faire quoique ce soit qui ait pu influencer le virus orange au profit des électeurs du Texas !

  19. Jocnob dit :

    TdC. Je trouve intéressant de sentir que les rats commencent à se demander, lentement, s’ils ne devraient pas quitter le bateau.

    1. Richard Desrochers dit :

      Des rats qui étaient déjà poissons en étant muets comme des carpes.

    2. Louise dit :

      Jocnob

      Désolé pour les rats mais il est trop tard. Il fallait vous manifester lors du vote pour la destitution.

      1. Madalton dit :

        Ils se disaient qu’il allait apprendre. 🤔

    3. xnicden dit :

      Un rat qui quitte le navire ne devient pas un lion. Il reste quand même un rat.

  20. Pierre Kiroule dit :

    Cette saleté fait partie du TAP (Trump Asshole Party) qui redeviendra, après le 3 novembre, le GOP (Grand Ole Prostitute).

    Rien à cirer, comme on dit, de ce qu’ils disent ou de ce qu’ils chisent, ces grosses merdes !

  21. Roger Allard dit :

    Quand je lance un caillou dans un lac, je sais que ça va faire des ronds et que le caillou va caler. Alors, que j’avertisse ou non mon boss pour bien paraître à ses yeux ne changera rien aux lois de la physique: des ronds il y aura et le caillou calera.

    Geste hypocrite digne d’un lâche à mon avis.

  22. gigido66 dit :

    Je serais portée à dire: A beau mentir qui vient de loin », en quoi avait-il des opinions différentes de la Chose…en quoi ça a fait une différenec? Il faudrait que je puisse comparer si je veux me prononcer. Pour moi, c’est du vent!

  23. ghislain1957 dit :

    « …de signaler aux électeurs qu’il n’était pas toujours d’accord avec le président. »

    Les 53 sénateurs ripoux-blicains ont eu la chance de se débarasser de leur gros clown lors de son procès en impeachment. Maintenant qu’ils sentent le pouvoir leur glisser sous les pieds, comme les carpettes qu’ils étaient, la panique est prise et maintenant que leurs sièges sont en jeu, ils se décident à parler.

    Cornyn, comme Graham, Cruz, Collins et les autres pleutres ont eu leur chance d’être « courageux ». C’est maintenant trop peu, trop tard.

  24. Martin cote dit :

    Je crois que le mot courage a été utilisé d’une façon sarcastique…..s’il veut vraiment faire preuve de courage…..qu’il dénonce haut et fort les vils agissements de son president et qu’il cesse de faire croire à ses électeurs qu’en privé Il lui tient tête….il est comme tous les sénateurs et representants republicains qui s’aplavantissent devant çe clown…

  25. CBT dit :

    Ces faux détracteurs républicains de dernière minute n’ont même pas eu le courage de voter en faveur de la destitution de Trump, ils veulent faire croire à une opposition sincère, mais silencieuse depuis longtemps…bande d’hypocrites !

    Avoir peur d’un minable comme Trump qui se fout de tout le monde, faut être lâche pas à peu près.

  26. treblig dit :

    Selon le New-York Times :

    « Exasperated Trump aides looking for new jobs as the president ignores their campaign advice »

    Les rats quittent le navire effectivement.

  27. Apocalypse dit :

    ‘«Mais lorsque j’ai des divergences d’opinion, ce qui est le cas, je le fais en privé. J’ai découvert que cela m’a permis d’être beaucoup plus efficace…’

    Sérieusement? 🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️

    John Cornyn, un autre qui réussit l’exploit de littéralement pouvoir vivre sans … colonne vertébrale!

    1. Richard Desrochers dit :

      Ça me rappelle, quand j’étais étudiant, le mot d’un des ouvriers venus réparer mon balcon : « Ça tient juste par la peur ! »

      1. Roger Allard dit :

        Un évaluateur en bâtiment avait écrit dans son dossier, à propos d’une vieille grange: tient debout par peur de tomber. 🙂

    2. igreck dit :

      Animal rampant donc !

  28. Apocalypse dit :

    @Louise – 14:27

    ‘En plus d’être lâches ils sont hypocrites. Ils feraient mieux de se taire !’

    Exactement!

    Ce n’est ni de l’indépendance, ni du courage, John Cornyn et un grand nombre de républicains sont tout simplement des lâches et des hypocrites qui se fout du peuple américain, on en a pour une seule chose: le POUVOIR!

  29. Alexander dit :

    Trump fonctionne par intérêt. Son intérêt.

    Il ne prendra pas l’opinion de qui que ce soit sauf si l’opinion rejoint la sienne ou si elle lui apporte un avantage.

    Ce sénateur ne doit pas se donner l’importance qu’il n’a pas.

    Pas sûr que Trump écoute qui que ce soit, sauf si ladite personne a fait preuve d’une loyauté sans faille.

    Trump ne supporte pas la critique.

    1. Roger Allard dit :

      Un vieux sage m’avait dit un jour: si on a deux oreilles et une seule bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’on parle.

  30. Legault Daniel dit :

    Une personne qui a la loyauté désirée par minus trump implique aucune critique. Donc si minus trump ne te critique jamais, c’est qu’il y a jamais eu de discussion privée. CQFD

    1. Achalante dit :

      Je m’incline devant votre logique sans faille.

  31. A.Talon dit :

    «Pensez-vous que ces conversations privées entre Cornyn et Trump, si elles ont vraiment eu lieu, convaincront les Texans indécis de l’indépendance ou du courage de leur sénateur?»

    NON. Un lâche, s’t’un lâche. Même s’il prétend être courageux. Cornyn ressemble à son maître orangé.

  32. gl000001 dit :

    S’il a eu des conversations en privé avec trump, ça a surement fait comme dans le débat trump-Biden. Le monsieur n’a pas eu le temps de parler. L’autre lui a dit quoi dire, ta gueule, quoi penser, ta gueule, passe telle et telle loi, ta gueule, dis ceci aux médias … sinon on va te la fermer ta gueule.
    « Quand je voudrais votre avis, je vous la donnerai » Les Cyniques imitant le maire Drapeau qui parle aux journalistes.

    1. Haïku dit :

      🤣 +1000 !!

  33. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 15:30

    ‘« Quand je voudrais votre avis, je vous la donnerai » Les Cyniques imitant le maire Drapeau qui parle aux journalistes.’

    lol 🤣

    Exactement ce qu’on voit de Donald Trump à l’endroit des républicains!

  34. Cubbies dit :

    Grosse bullshit. Tu dis pas un mot en public? Assume les conséquences qui vont avec. Le Bully se fiche bien de ton opinion et fait à sa tête et tu fais rien pour l’arrêter.

  35. On ne devrait jamais croire les mots qui sortent de la bouche d’un couillon, d’un poltron, d’un pleutre d’un lâche comme Cornyn.

    Un autre de ces larbins qui gravitent autour du « Mafieux-En-Chef » et qui essaie de nous faire croire qu’il n’a pas peur d’exprimner ses divergences d’opinions face à son « Boss ».

    BOULECHITE !!

    Il va sûrment réussir à convaincre certains électeurs de sa « sincérité ».

    Pendant ce temps, Bunker Boy essaie de recréer l’atmosphère de fin de campagne de 2016 en attisant la haine, le fanatisme et l’intolérance de sa vase électorale, comme il l’a fait hier contre la gouverneure Whitmer.

    Il se fiche complètement des conséquences que ses paroles peuvent avoir sur les cerveaux les plus fêlés de certains adorateurs de sa secte lesquels n’attendent qu’un signal de sa part pour passer à l’acte.

    Cependant, pas certain que ça va aussi bien fonctionner cette fois-ci car le contexte est fort différent.

    On l’espère sinon ce sera à désespérer de la santé mentale de ce pays.

  36. A.Talon dit :

    Pour en savoir davantage sur la candidate démocrate MJ Hegar, vétéran de l’Armée des États-Unis ayant servi deux fois en Afghanistan et détentrice d’un Executive MBA de l’Université du Texas à Austin. Bien loin des «qualifications» du petit Cadet Bone Spurs.
    *https://en.wikipedia.org/wiki/MJ_Hegar

    Voilà une politicienne de qualité à cent lieues des Trumpettes, ces horribles créatures humanoïdes ultra-riches, ultra-conservatrices et ultra-adoratrices du Drumpf.
    *https://www.lapresse.ca/debats/chroniques/mario-girard/201701/28/01-5064174-lamerique-selon-les-trumpettes.php

  37. A.Talon dit :

    Au fait, il porte un bien grand masque ce petit môssieur Cornyn. Un masque, ça ne fait pas très courageux, tous le monde sait ça chez les Trumpeux. Serait-ce pour cacher son grand nez brun?

    1. Capitaine B dit :

      C’est qu’il n’était pas capable de nous donner cette citation sans rire.

  38. Louise dit :

    Ces sénateurs qui essaient de s’éloigner de Trump maintenant qu’il tire de la patte dans les sondages, où étaient-ils quand c’était le temps de s’opposer haut et fort à toutes les déclarations insensées de l’imposteur et à son manque de responsabilité pour gérer la pandémie ?

    Ce n’est pas une petite affaire ! Il s’agit de la santé de millions de personnes et de la mort de milliers d’autres. Sans compter toutes les souffrances occasionnées par la crise économique.

    En ne disant rien et en laissant faire ils sont aussi responsables que l’idiot qui tient lieu de président.

  39. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 15:40

    Merci pour le texte (excellent) de Mario Girard! Surréaliste est le mot qui nous passe par l’esprit et qu’il utilise d’ailleurs dans son texte. Comment diable des gens peuvent-ils (ou elles) être déconnectés à ce point? Le jugement, la rationalité, un minimum de connaissances, de capacité d’analyse; c’est ZERO sur toute la ligne.

    Cette perle des perles qu’on retrouve dans le texte:

    ‘(Toni Holt Kramer) Quand on est riche, on comprend mieux les choses. On a plus de jugeote.’

    😢😢😢

  40. A.Talon dit :

    «Cré tac, monsieur le maire! Collé hier, collé aujourd’hui, pis collé demain.»
    — Père Ovide, rapporteur officiel

    Coudonc, il y a combien de Pères Ovide autour du Séraphin Orangé? Faut croire que Giuliani n’est pas le seul…

  41. Madalton dit :

    On devrait demander à Trump s’il connaît John Cornyn. Pas sûr que ce dernier aimerait la réponse.

    1. A.Talon dit :

      Le Drumpf ne connaît jamais personne, c’est bien connu. Pas même ceux dont il retweete frénétiquement les élucubrations racistes et conspirationnistes. «L’oncle fou de quelqu’un», son nouveau surnom…

  42. NStrider dit :

    Je ne crois pas que son commentaire s’adressait à ses électeurs, à la presse, à la population en général, ou… (insérer qui vous voulez).
    Pas plus que la démocrate lui souffle aussi dans le cou. ( de toute façon son bandana va le protéger de ce souffle brûlant, s’il existe ;-))
    Son message s’adresse aux différentes instances du parti républicain et pourrait être le suivant : Je suis un joueur d’équipe car je ne commente pas le chef en public, mais… comme il semble mettre en danger le parti, je vous annonce (par média interposé) que je ne l’ai pas endossé sur toute la ligne (et vous n’avez aucun moyen de vérifier ce que j’affirme). Je suis donc la personne toute désignée (malgré mon « discret » baiser de Judas au 45) pour aider à redresser ce parti (surtout que nous ne serons plus majoritaires on qu’on va bientôt blâmer les actuels personnes en charge pour cette débâcle). Donc venant du Texas dans une circonscription ou malgré une éventuelle vague bleue j’ai toutes les chances d’être réélu, je suis votre homme (mais je ne vous ai pas sollicité directement car en faisant cela on pourrait penser que je veux m’imposer comme sauveur de notre beau parti, etc, etc.)

    Est-ce qu’on va avaler ça chez les républicains?
    Je pense que, compte tenu de l’hypocrésie qui domine ce parti, on va gober ce narratif tout rond, « hook, line and sinker » comme dise les anglos et que notre sénateur va bien se positionner pour la suite des choses. À voir.

    1. onbo dit :

      Très plausible et cohérent.

      D’autant plus que ça fait au moins un an que McConnell a averti qu’il prenait sa retraite dans la gloire dès le vote sur un justice répu de plus… Il est allé jusqu’à inviter les justices plus âgés à quitter!

      Je pense que la chaleur que son adversaire lui souffle dans le cou l’a amené peut-être à anticiper son geste si peu crédible « de bon gars ».

      Je souhaite que Lincoln Project s’intéresse à ce bon gars…

  43. MarcoUBCQ dit :

    Il est clair que les républicains se sont permis de se dévoiler au grand jour comme jamais dans l’histoire du pays. Je crois qu’avec le temps ça va finir d’achever ce parti qui est devenu une menace pour le pays. Gang of Opportunists Pricks.

  44. Senorflash dit :

    Hypocrite, menteur et peureux

  45. leonard1625 dit :

    @samati Le lien que vous avez fourni dans la billet précédent à 12:59 est intéressant mais erroné.

    https://twitter.com/Marc_Perrone/status/1317585430578044928

    Pour le covid ou la grippe le nombre de personnes infections croit exponentiellement. Le lien est partiellement correct pour le covid mais erroné pour la grippe.

    Pour la covid, il suggère un taux moyen de propagation de 3. C’est très élevé et peut-être véridique si aucune mesure de protection n’est prise. Au bout de 10 « générations », il arrive à environ 59K infectés (3 exposant 10). Il oublie de compter les cas des 9 générations précédentes. Le nombre total est environ 88,500.

    Pour la grippe, il dit que le taux moyen est 1.4 et conclue 14 infections au bout de 10 générations. Le nombre réel est environ 100.

    1. _cameleon_ dit :

      HS Pour faire suite …

      Simulating an epidemic
      https://www.youtube.com/watch?v=gxAaO2rsdIs

      Très intéressant mais bien sur il s’agit de modèles simples mais qui illustrent tout de même très bien les facteurs de propagation d’une épidémie.

      1. constella1 dit :

        Merci pour ces tableaux fort intéressants
        On devrait montrer ces derniers à nos anti mesure sanitaires je dis bien anti mesures car ils ne se contentent pas d’être contre le masque…les (sans)génies

      2. leonard1625 dit :

        En effet, très intéressant, On retrouve beaucoup de terminologie maintenant familière. Du même auteur, une visualisation surprenante des nombres entiers (ou en particulier premiers) à l’aide de coordonnées polaires.

      3. leonard1625 dit :

        Le lien:

      4. leonard1625 dit :

        Désolé du doublon, si doublon il y a.

      5. A.Talon dit :

        @ leonard1625 17h11

        Fascinant. Cela rappelle la conclusion du roman de science-fiction «Contact» de l’astrophysicien américain Carl Sagan (1986) où l’on faisait la découverte d’un message caché au cœur même de la suite de chiffres aléatoires des décimales de π. Une hypothèse romanesque que des scientifiques ont par la suite décidé de prendre au sérieux… pour s’amuser.

        «Carl Sagan’s Conjecture of a Message in π»
        International Journal of Physics, 2014 2 (6), pp 264-266.
        http://pubs.sciepub.com/ijp/2/6/9/

      6. Haïku dit :

        @A.Talon
        « ….Le roman de science-fiction «Contact» »
        ——
        Bon rappel ! 👌

    2. Samati dit :

      Merci pour la correction

  46. danielm dit :

    La déclaration « publique » de John Cornyn confirme que les meilleurs défenseurs de Donald Trump ne sont pas des républicains des États-Unis mais bien tous ces délirants qui participent à des forums du site Web de Radio-Canada. Ils sont tout simplement hallucinants mais en même temps peu utiles à leur idole car canadiens!

    1. A.Talon dit :

      «mais bien tous ces délirants qui participent à des forums du site Web de Radio-Canada. Ils sont tout simplement hallucinants»

      Ce sont toujours les mêmes trolls d’extrême-droite, sous différents pseudos, qui distillent leur venin sociopathique (et anti-québécois, à l’occasion) depuis des années. Et la soi-disant modération qui laisse faire et empêche qu’on les remette à leur place, même de façon courtoise et civilisée. Quel est l’intérêt de la société d’état (financée à même nos impôts, rappelons-le) de favoriser la propagation d’idées aussi perverses et nocives pour la société canadienne? Les médias «main stream» américains n’ont pas agit autrement en se faisant les porte-voix serviles des pires élucubrations trumpeuses au cours des cinq dernières années…

      1. danielm dit :

        Bien vrai mais tous ces dérapages mentaux sont tout de même ennuyeux à la longue. Ah! le temps des bonnes discussions a depuis longtemps disparu pour laisser place à la propagande intéressé de chacun. Il n’a plus que des forums remplis de faussetés « fossoyantes »… ou encore d’argumentation aveugle sans espoir de véritable dialogue et d’espoir de conciliation.

    2. CBT dit :

      En tant que canadiens et profitant de tous les avantages de l’être, ils se permettent de défendre Trump bec et ongle, c’est comme renier nos principes de société à tous les niveaux, si ce n’est par exemple la chance d’avoir accès à un système de santé inégalé en Occident. Aussi d’avoir des dirigeants décents qui respectent la démocratie, les opposants et la population, tout le contraire de ce qui se passe aux EU.

  47. Gina dit :

    C’est un menteur . Il se défend maintenant d’être opposé à trump parce qu’il voit qu’il perdra ses privilèges de sénateur . Un point ,c’est tout . Il n’est pas honnête .

    1. constella1 dit :

      S’il veut démontrer un certain courage n’a qu’à voter contre la nomination de la juge Barret
      On en rejasera après !

      1. danielm dit :

        C’est surtout de la poudre aux yeux avant de prendre la poudre d’escampette!

  48. noirod dit :

    Speak now or forever hold your peace….il était dans l’église quand c’était le temps mais dieu sait qu’il a accepté pendant 4 ans d’ être la bitch du führer et maintenant il ne trompe personne. Mais c’ est un répulignant et c’ est leur façon de faire. Hypocritement tenter d’ aller chercher des votes borderline a l’ exemple du gros abject qui veut faire croire aux américains qu’ il respecte les femmes tsé…Je ne me fais pas d’illusion toutefois sur la droiture du vote des Texans…

  49. POLITICON dit :

    Je n’ai pas peur pour faire savoir mon désaccord lorsque nous partageons la même opinion sans le désavouer publiquement. Mais je lui dit en privé que je suis d’accord lorsqu’il ne partage pas mon opinion en public. Enfin, quelque chose dans le genre qui pourrait me faire élire sans nécessairement perdre! John Cornyn

    1. gigido66 dit :

      Autrement dit: Je suis celui qui flatte son éfo disproportionné de peur de me faire « sacré » dehors! Quel courage!

      1. gigido66 dit :

        Son ego…

    2. danielm dit :

      Merci pour cette explication qui s’ajoute à mon habituelle confusion dominicale!

  50. gl000001 dit :

    D’une autre coté (je me fais l’avocaillon du Diable), leur « parti » leur permet de dire de telles choses. Ici au Canada, un député dépité dirait quelque chose du genre contre son chef, premier ministre ou pas, se ferait ramasser par le Whip du parti. Il se ferait peut-être même sortir du parti.
    Les « partis » aux USA, ce sont juste des assemblées de requins prêts à se jeter sur celui qui montre une faiblesse.
    C’est beau quand même leur Libarté (ironie).

    1. Madalton dit :

      Aux USA vous pouvez voter pour un président d’un parti et le sénateur et un représentant d’un autre parti. Ce qui n’est pas le cas ici à part pour les élections municipales. En théorie, le premier ministre est désigné par les députés et non par les électeurs.

      Donc, les sénateurs et représentants sont donc plus indépendants vis-à-vis le candidat à la présidence.

      1. gl000001 dit :

        Vous pouvez voter conservateur au fédéral et libéral au provincial.

  51. Gina dit :

    Il a été fidèle à trump ; qu’il lui reste fidèle . Cela ne sert à rien ses remords maintenant à quelques jours des élections . Où était-il lors des procédures de destitution ? Il n’a pas voté pour . Pourquoi veut-il qu’on le croit maintenant . Même pour le covid 19 , il n’a pas tenu tête à trump pour défendre les citoyens de son comté . Il n’a pas lutté non plus pour l’Obamacare. Maudit hypocrite qui veut s’assurer et de profiter de ses privilèges payés en plus par les citoyens qui n’ont aucune couverture de santé . C’est cette injustice sociale qu’il faut combattre aux États-Unis . C’est du brainwashing , lorsque j’entends que les américains ne veulent pas d’un service de santé comme les autres pays développés . Alors que , c’est la première chose qu’un américain vous dise , quand on leur dit qu’on vient du Canada : vous avez un bon service de santé . Mais nous , on sait qu’il n’est parfait , au moins on a droit à des soins de santé .

  52. Corbyn a démontré son désaccord envers Trump sur une question primordiale; les burgers Whataburger (chaîne au Texas) sont meilleurs que les McDo de Trump. He stand for Texas! Vraiment, je verse une l’arme devant tant de courage et de bravoure. Il devrait être nommé sénateur à vie!

    1. Benton Fraser dit :

      Les républicains ont toujours su mettre les priorités aux bonnes places… pour endormir l’électorat!

      1. danielm dit :

        Autant de bonnes habitudes alimentaires qui leur permettent de siéger encore plus longtemps! 😉

    2. Haïku dit :

      LOL ! 🤣

  53. Sly dit :

    Quel pleutre! J’espère que lui, Graham et tous ces républicains qui ont mis leur job et ce cheetos en priorité avant leur pays seront tous des perdants aux élections. C’est franchement honteux.

  54. A.Talon dit :

    RIONS UN PEU

    Courageux ou couard, le Cornyn? Est-ce seulement une question de mot, de perception, ou l’étiquette choisie reflète-t-elle réellement la réalité? Peut-être a-t-il été un grand héros ayant sauvé l’Humanité sans qu’on le sache. Peut-être a-t-il été, au contraire, le collabo le plus enthousiaste du dément orangé? «What’s In A Name?» comme disait la Juliette du grand Will (acte 2, scène 2). Un nom peut tout changer aux yeux de l’Histoire… et du grand public.

    «Rowan Atkinson – Interview with Elton John»

    1. Haïku dit :

      A.Talon
      Merci ! 😉😉
      (N.B. c’est en quelque sorte une adaptation intelligente de l’un des meilleurs sketchs de Monty Python).

  55. jeanfrancoiscouture dit :

    «…lorsque j’ai des divergences d’opinion, ce qui est le cas, je le fais en privé.» (Sénateur Cornyn)

    O.K. Mettons que c’est vrai. Alors, on doit forcément conclure que chaque fois qu’il appuie publiquement Donald Trump, c’est qu’il est 100% d’accord avec lui. Et comme il ne s’est jamais dissocié sur quelque dossier que ce soit, ob doit aussi conclure que ses désaccords «privés» ne portent q

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Zut! Encore cette damnée touche. C’est ce qui arrive quand on va trop vite. Je conclus:

      «…ne portent que sur des broutilles. Cela nous en dit long sur les priorités du sénateur. Moi, ça ne ne me convainc absolument pas.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :