Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«La Constitution donne-t-elle au président des États-Unis le pouvoir de retarder unilatéralement une élection générale en toutes circonstances?» N’importe quel étudiant en droit constitutionnel aurait répondu non à cette question de la sénatrice de Californie Dianne Feinstein et mérité le maximum de points. Comment la juge fédérale et ancienne professeure de droit Amy Coney Barrett y a-t-elle répondu lors de la deuxième journée d’auditions sur sa nomination à la Cour suprême devant la commission judiciaire du Sénat?

Je la cite : «Si jamais cette question m’était posée, je devrais entendre les arguments des parties, lire les mémoires, consulter mes assistants juridiques, parler à mes collègues et suivre le processus de rédaction de l’arrêt. Si je réponds aux questions à chaud, je serais essentiellement une commentatrice juridique et je ne pense pas que nous voulions que les juges soient des commentateurs juridiques. Je pense que nous voulons que les juges abordent les affaires de manière réfléchie et avec un esprit ouvert.»

La Constitution est pourtant claire sur ce sujet : elle confère au Congrès et non au président le pouvoir de fixer ou de changer la date des élections fédérales. Mais la juge Barrett a choisi de faire l’innocente sur ce que dit la Constitution.

La magistrate conservatrice a fourni des réponses évasives sur d’autres questions importantes, notamment sur l’avortement et le mariage homosexuel, qui ont fait l’objet d’arrêts historiques de la Cour suprême. Elle a aussi juré qu’elle n’avait fait aucune promesse à Donald Trump sur la façon dont elle jugerait la cause actuelle sur la loi sur la santé de Barack Obama ou toute cause éventuelle portant sur l’élection présidentielle.

Par le passé, elle a émis des critiques pointues sur l’arrêt Roe c. Wade garantissant le droit à l’avortement et sur la décision du président de la Cour suprême John Roberts qui a sauvé l’Obamacare. Ses positions sur ces sujets ont contribué à sa nomination par Donald Trump. Mais, à la veille d’accéder à la plus haute instance, elle ne veut pas en parler, de peur sans doute de confirmer les craintes de ses critiques.

(Photo AP)

101 réflexions sur “Comment faire l’innocente

  1. Salvador E. Rodriguez dit :

    Pourquoi elle répond pas? Ca changera rien au processus, car rien n’arrête le train de cette nomination. Certainement pas la droiture républicaine.

    1. Dekessey dit :

      En effet.
      Ça doit être un réflexe conservateur, faire l’innocent, l’hypocrite…

    2. simonolivier dit :

      Parce que si elle répond, elle mettra la sénatrice Collins dans la m. Tout comme Tillis.

    3. Benton Fraser dit :

      C’est le paradoxe du GOP: D’être si à droit et n’avoir aucune droiture!

    4. Achalante dit :

      Il y a alors la riposte simple: « êtes-vous en train de nous dire que vous ne connaissez pas la constitution? » Parce que quand c’est écrit noir sur blanc (ou crème, je suppose, le document est quand même assez vieux! 😉 ), il y a des limites à ce qu’on peut éviter de répondre.

  2. Roger Allard dit :

    Judas Iscariote

    1. Richard Desrochers dit :

      Hélas, Iscariote sont cuites.

      1. Haïku dit :

        😉 !!!

      2. Centre du Québec dit :

        Très bonne! 😁

  3. Le Champ dit :

    Elle est en mission mais pas pour Trump mais plutot l’amour de sa vie , le petit Jesus. La dérive relieuse se poursuit aux USA et devrait frapper le Canada dans les années a venir et certains ne voit pas encore l’urgence de s’assurer une machine gouvernementale completement laique ici , les fous de dieu se tappe dans les mains en voyant ce qui se passe présentement…

  4. xnicden dit :

    « «La Constitution donne-t-elle au président des États-Unis le pouvoir de retarder unilatéralement une élection générale en toutes circonstances?» N’importe quel étudiant en droit constitutionnel aurait répondu non à cette question… »

    Même pas capable de voir que c’était sa chance de bien paraître…Mais non, elle s’en est tenue à la ligne que ses coachs lui ont dit d’appliquer.

    1. ProMap dit :

      Oups! Je vous ai doublé plus bas, etant dans les limbes de la redaction de mon post.

      1. xnicden dit :

        Il ne faut pas vous en faire… Ça nous est arrivé à tous et ça va encore se produire! 😉 Au surplus vous avez apporté une précision que j’aime beaucoup.

    2. simonolivier dit :

      Même la plupart des lecteurs de ce blogue auraient pu répondre à cette question.

      1. Richard Desrochers dit :

        Sa réponse veut : ça dépend si c’est un président démocrate ou républicain.

  5. Pierre Lesage dit :

    la question subsidiaire, était-elle professeure en droit constitutionnel américain?

    Reste que la question était subtilement insidieuse. Une réponse prompte et bonne, c’est à dire « non », en place de celle qu’elle vient de donner n’a pas sa place, en qualité de juge, elle se doit d’écouter les arguments, même si ceux-ci ne sont vraisemblablement pas recevables.

    1. Achalante dit :

      Les juges de la cour suprême peuvent refuser d’entendre une cause si ils pensent qu’elle a déjà été tranchée, ou que les arguments sont insuffisants. Je crois qu’aucun argument ne pourrait prétendre que ce qui est écrit dans la constitution n’est pas applicable. Si vous voulez qu’un président change la date des élections commencez par changer la constitution. Simple, non? Mais comme la question était justement à propos de ce qui est inscrit (on assume au moment où la question été posée) dans la constitution, la réponse devrait être non. Surtout de la part d’une originaliste qui prétend que la constitution doit être interprétée selon ce qui a été écrit quand elle a été écrite.

  6. ProMap dit :

    Mme Feinstein lui donne une occasion en or de démontrer son « originalisme », c’est écrit dans la Constitution qui décide de la date des élections. Wake up, Ma’am Chose.

    Et elle et trump n’en ont pas parlé? Avec une réponse aussi évasive, elle fait une Nany d’elle-même.

    Si l’encadrement des élections n’est pas clair dans sa tête, qu’est-ce que ça sera pour le reste?

  7. marylap dit :

    Innocente dans le sens biblique ou selon la signification particulière à la langue québécoise? J’aurais tendance à pencher pour la deuxième option

    1. garoloup dit :

      Marylsp Oui, comme dans l’expression: « crisse d’innocente ».

  8. Cubbies dit :

    On est loin du calibre de RBG ici. On normalise vers le bas.

    1. ProMap dit :

      Mais c’est en plein dans le calibre de Casanovaugh. Une p’tite larme avec ça?

      1. gl000001 dit :

        Après « I love beer », on a « I love God that talks thru my owner … oups, my husband »

      2. Haïku dit :

        @ProMap et
        @gl000001
        —-
        LOL ! 🙂👌👌

  9. ghislain1957 dit :

    « Mais la juge Barrett a choisi de faire l’innocente sur ce que dit la Constitution. »

    Ça me fait l’impression qu’elle n’a pas vraiment besoin de se forcer…

  10. Nefer111 dit :

    Encore une POURRI jusqu’à la moelle, cette vache folle reproductrice me donne la gerbe qua la regarder !!!! 😤😤😤😤
    Toute une hypocrite sans foi ni loi pour une supposée « croyante » … Comme je lai déjà dit, la seule chose en laquelle elle croit, cest le contrôle sur la vie des citoyens des États-Unis que sa gang de fanatiques consanguins rêvent d’avoir !!!!

  11. treblig dit :

    Elle est une intégriste catholique pure et dure tentant de se faire nommer à la cour suprême avec un langage vague sur des points précis de droit constitutionnel.

    Point à la ligne.

    Elle a 48 ans et pourrait bien siéger une trentaine d’années longtemps après la mort de ceux qui l’ ont choisi.

  12. Stemplar dit :

    J’ai la vague intuition qu’elle va se torcher avec la Constitution une fois élue.

    1. Paul Gr dit :

      Sauf avec le 2ème amendement qu’elle va enluminer.

      1. Benton Fraser dit :

        C’est qu’il n’a pas plus chrétien que le 2ième amendement!!!

        Il semble que l’avortement n’est permit qu’entre adulte seulement!!!

  13. Apocalypse dit :

    Juste à voir le titre du billet de M. Hétu, je me suis dit … ouch 🤣.

    Pour ce qui est de la réponse de Amy Coney Barrett à la question, ça nous rappelle: ‘pourquoi faire simple si on peut faire compliquer’. Cette femme est décidément troublante 😢.

  14. kyrahplatane dit :

    Amy Coney Barrett est une menteuse tout comme son gourou trump.

  15. Salomé dit :

    Encore une POURRI jusqu’à la moelle, cette vache folle reproductrice me donne la gerbe qua la regarder !!!! 😤😤😤😤
    Toute une hypocrite sans foi ni loi pour une supposée « croyante » … Comme je lai déjà dit, la seule chose en laquelle elle croit, cest le contrôle sur la vie des citoyens des États-Unis que sa gang de fanatiques consanguins rêvent d’avoir !!!!

  16. xnicden dit :

    « La magistrate conservatrice a fourni des réponses évasives sur d’autres questions importantes… »

    Il faudrait qu’on lui demande avec qui elle a discuté de ces questions. Juste pour la voir patiner encore plus.

    1. Benton Fraser dit :

      Elle discute sans doute des questions importante avec Dieu… et son mari!

  17. Nefer111 dit :

    C’est rendu pratiquement IMPOSSIBLE de publier un commentaire …

    1. Francis M. dit :

      Avec la qualité et le respect dans vos commentaires, on s’étonne vraiment pourquoi ???

      1. Bartien dit :

        Je croyais que le blogue à pensée unique (vous l’avez déjà qualifié ainsi) avait eu raison de votre intérêt !!

    2. Carl Poulin dit :

      Wouf! Wouf!
      Ha bein, celui-ci a passé.

  18. PROBERT dit :

    C’est la confiance du peuple américain dans l’institution de la Cour Suprême qui est en jeux et qui sera probablement la grande perdante. Et quand la confiance est perdue dans la dernière instance qui devrait être au dessus de tout soupçon de partialité, le pays sera de plus en plus divisé, les lois et les autorités de moins en moins respectés.

  19. Tiger Mulligan dit :

    Encore juste un autre numéro de cirque que ces audiences. C’est ca quand tu mets un kkklown en charge.

    ‘Elle a aussi juré qu’elle n’avait fait aucune promesse à Donald Trump’ Comment est-ce possible que l’on permette à une candidate juge de discuter avec celui qui a le pouvoir de la nommer, avant cette nomination. Ici on s’est offusqué (avec raison) pcq une autre bande de clown mettait des post-it à coté des noms des candidats, au point d’en faire une commission d’enquête (ou un autre numéro de cirque c’est selon !!!) Et on appelle ca la démocratie…..

  20. Loufaf dit :

    Quand la constitution est claire, pourquoi ne pas donner une réponse claire?
    Ce qui veut dire qu’ aux prochains jugements que la CS aura à traiter, même si la constitution est très claire sur le sujet, elle ne pourra se prononcer . A moins qu’ elle cherche à adapter la constitution à SA vérité?
    Ça promet pour l’avenir!

  21. Pierre Latour dit :

    Une perte de temps colossale pour tout le monde d’impliqué. Tous les répubs vont voter pour, tous les démocrates vont voter contre.

    1. el_kabong dit :

      @pierre latour

      C’est rien quand on compare à une autre commission du sénat ripou-liban qui fouille le passé de Hunter Biden ou les courriels d’Hillary Clinton…

  22. Toile dit :

    Pourquoi aller sur un terrain miné quand toute patrouille de pourris n’y voit rien d’autre que du du pur bonheur. Les auditions de cavenough et supercave c’est du pareil aux mêmes. Une formalité agaçante et gare aux trappes de sable, on contourne.

  23. Alexander dit :

    On peut voir ça comme de l’esquive.

    Mais, à chaud, mes meilleurs professeurs refusaient de donner une opinion sur des points de droit précis dans référer aux textes et leur interprétation.

    Ils disaient: « bonne question, je consulte et je te reviens. »

    On appelle ça de la rigueur d’analyse et ça fait aussi partie du bagage enseigné à l’université.

    Peut-être Barrett n’est pas la vendue qu’on veut bien nous dépeindre après tout.

    De toute façon, si le Sénat fait passer sa nomination de force, faudra faire avec.

    On exigera d’elle de la compétence, de la rigueur et de l’objectivité.

    La CS n’est pas un club social.

    1. el_kabong dit :

      @alexander
      « On exigera d’elle de la compétence, de la rigueur et de l’objectivité. »

      Faux, un fois nommée on ne peut plus rien exiger d’elle…

    2. simonolivier dit :

      @alexander Lors de mon cours universitaire (il y a longtemps) j’avais choisi un cours de droit constitutionnel comme cours optionel. On avait un excellent professeur reconnu comme un des grands constitutionnalistes du pays Me Gil Rémillard. Et souvent, Me Rémillard répondait sur le champ aux questions parce que, comme ils nous disaient, c’est écrit noir sur blanc dans la Constitution (Acte de l’Amérique du Nord Britannique) ou autres lois et écrits (la Charte des droits n’étaient pas encore en vigueur.

      C’est le cas ici, C’est écrit noir sur blanc dans la Constitution de 1787 article I.

      1. Alexander dit :

        @simonolivier

        Les miens étaient en droit fiscal. Peut-être une forme de droit qui porte plus à interprétation.

        Mais ils nous inculquaient une rigueur de pensée.

      2. Benton Fraser dit :

        hummm… ce n’est pas aussi claire lorsque la loi divine s’en mêle!!!

  24. lechatderuelle dit :

    ESt-ce possible que la juge a simplement voulu démontrer les démarches nécessaires, pour justement, laisser voir qu’elle prendrait chaque question, aussi niaise soit-elle, au sérieux??

    Elle a un penchant détestable, fort bien, mais de là à y voir une manoeuvre politique, c’est peut-être exagéré…

    la madame auditionne (ok c’est déjà dans la poche) pour le job d’une vie pour un juge US…. Alors elle tente de ratisser large…

    c’est une jesus freak, mais est-elle une fan de trump? pas certain…. trump est tellement sans importance pour elle quelque part….

    Voulait-elle noyé le poisson avec sa réponse « politiquement correct » ?? pas sûr…
    Elle voulait démontrer son écoute et sa rigueur ….

    Il demeure qu’elle doit être dan ses petits souliers en était sélectionnée à 2 semaines des élections…. elle sait que sa nomination sera toujours marquée par ce coup de force….

    on voi mal comment elle serait bloquée… donc, elle joue « safe » et tente de rassurer tout le monde… et elle récoltera exactement le contraire !!

    1. igreck dit :

      Je crois plutôt qu’elle est une missionnaire comme tous les prosélytes. Elle l’a d’ailleurs clairement avoué publiquement : elle dit œuvrer d’abord pour l’avènement du Royaume de Dieu. Sa carrière en Droit n’est pour elle qu’un moyen qui lui est offert pour réaliser sa mission sur Terre. Assisterons-nous à la transformation graduelle de l’exercice du Droit à la SCOTUS par la pratique d’une « Charia » chrétienne.

  25. Apocalypse dit :

    @Pierre Latour – 12:16

    ‘Une perte de temps colossale pour tout le monde d’impliqué.’

    Si les démocrates n’ont aucun moyen de ralentir, retarder tout le processus afin d’empêcher les républicains de voter pour la nomination de Amy Coney Barrett, alors ils auraient tout simplement dû ne pas se présenter pour poser des questions, recevoir du n’importe quoi comme réponses, et laisser les républicains faire leur cirque, ce qui est ce qu’on voit.

    On voit pourquoi Donald Trump et les républicains l’ont choisi, pour faire exactement ce qu’on craint qu’elle va faire (Roe vs Wade, Obamacare et quoi d’autre). Elle pourra toujours dire qu’elle a suivi la constitution à la lettre, mais on sait que nous, les humains, on est capable de se convaincre de n’importe quoi 😢.

  26. Verchères dit :

    Grassley, misère! Il devrait se tenir loin de ses collègues atteint de COVID. Compte tenu de son allure de momie, s’il fallait qu’il la chope…

  27. March dit :

    Etre le party démocrate, je prendrais cette réponse et je dirais, la seule manière de sortir Dump de son bureau et de voter massivement contre lui. Si Joe Biden reçoit 10 ou 15 millions de votes de plus que Dump et qu’il gagne tous les états chaudement disputés, il n’aura rien que la cour suprème pourra faire.

    Je ferais la même tactique avec le Senat et le congrès. De cette manière, c’est la seule façon rapide de pouvoir resemer tout ce que Dump a brulé dans ces 4 années de destructions.

    1. igreck dit :

      Oui, très juste ! Le destin des États-uniens est vraiment plus que jamais entre leurs mains ! VOTE ! VOTE ! VOTE !

  28. Apocalypse dit :

    @Alexander – 12:20

    ‘La CS n’est pas un club social.’

    Vous faites dans l’humour ce matin. Au Canada, vous avez raison, ce n’est pas un club social, aux Etats-Unis, la question se pose 😢.

    La question du billet a une réponse très claire et c’est NON! Alors qu’elle patine pour y répondre est pour le moins troublant et on se demande, ‘est-ce qu’elle ne confirme pas nos craintes à son sujet?’

  29. Louise dit :

    Par ses réponses évasives elle démontre qu’elle ne veut pas prendre position clairement laissant entendre qu’elle pourrait être totalement impartiale lorsque viendra le temps de juger des questions aussi cruciales que l’avortement ou les soins de santé.
    Pas pour rien qu’elle a été choisie par Trump.

    Y a pas à dire, elle la veut la job ! Si elle l’obtient comme c’est plus que probable, ses jugements vont certainement plaire aux gourous de la droite religieuse. Si elle est si habile à esquiver les questions, elle le saura tout autant pour trouver des arguments juridiques pour justifier ses décisions rétrogrades.
    Les fanatiques religieux doivent se frotter les mains, ils ont trouvé l’exécutante parfaite.

    1. Haïku dit :

      Fort bien énoncé Louise ! 👌

  30. gl000001 dit :

    Elle est spécialiste en Constitution. Le sujet est d’actualité et elle n’a pas d’opinion. Vraiment ?
    On lui demande son opinion, pas de faire un jugement, et elle dit qu’elle devrait consulter l’opinion de ses collègues et ses assistants.
    Elle esquive. Clairement.

  31. xnicden dit :

    @ lechatderuelle 12:24

    « ESt-ce possible que la juge a simplement voulu démontrer les démarches nécessaires, pour justement, laisser voir qu’elle prendrait chaque question, aussi niaise soit-elle, au sérieux?? »

    Chaque mois la SCOTUS refuse d’entendre des appels lorsqu’elle considère la question de fond réglée. Et s’il y a un sujet pour lequel la Constitution est claire c’est bien celui-ci.

    Alors ça m’apparaît plutôt comme une répobse dicté par sa peur de s’écarter du scénario qu’on lui a préparé.

    1. igreck dit :

      Le simple fait qu’elle ait rencontré La Bêt(is)e en tête à tête avant que ce dernier ne la choisisse avec enthousiasme (un euphémisme !) je ne peux que craindre qu’elle perçoit définitivement son rôle à la CS à travers des lunettes religio-conservatristes !

  32. kintouai dit :

    Deux réflexions :

    1- Comment une personne qui se dit en phase avec les valeurs catholiques peut-elle être en faveur du démantèlement d’Obamacare, qui permet d’assurer des millions d’Américains sans assurance ? Cette personne est donc forcément une sale hypocrite qui agite l’épouvantail de sa foi quand ça fait son affaire. Elle serait mieux chez les protestants, pour qui le fait d’être pauvre (et, donc, sans assurance-santé) est une punition de Dieu.

    2- Le pape François vient de publier l’encyclique «Fratelli Tutti» (Tous frères), dans laquelle il dénonce, entre autres, l’égoïsme individuel et l’indignité du populisme, comme s’il s’adressait directement aux catholiques américains pour contrer tout le bruit que font les saletés d’intégristes comme Coney-Barrett. Il y a 60 millions de catholiques aux USA. Si cette encyclique pouvait ne ramener qu’une partie des catholiques au bon sens et aux valeurs du catholicisme originel tel l’amour du prochain, ce serait autant de votes enlevés aux pourritures de Républicains. Je crois que le moment choisi par le pape pour publier son encyclique n’est pas arbitraire.

    1. gl000001 dit :

      Le pape devrait être invité à aller lui poser des questions ! Les journaux pourraient titrer ça « Frankie goes to Washington » 😉

      1. Haïku dit :

        Très bonne manchette ! 😉👍

    2. Madalton dit :

      Il faudrait que le Pape soit interviewé par Fox pour les rejoindre.

    3. Benton Fraser dit :

      La souffrance humaine, c’est ce qui remplit les églises…

      La majorité du monde ne prie pas lorsqu’ils vont bien mais lorsqu’ils vont mal. C’est bon pour les affaires de l’église.

      Comme dirait l’autre, la souffrance du corp est un pas vers la guérison spirituelle!

    4. igreck dit :

      Point 2… très bon point ! 👍

    5. Haïku dit :

      @kintouai.
      Bon retour parmi nous !

  33. gl000001 dit :

    Si la pauvreté intéresses les républicains, pourquoi, ils ne règlent pas le débat sur le 1800 milliards de US$ d’aide aux gens dans le besoin à cause de la COVID ?

    1. gl000001 dit :

      En réponse à RinguardMachinTruc qui a encore fait disparaitre son post. Comme il fait ? 😉 😉 😉

  34. chicpourtout dit :

    Elle affiche déjà ses couleurs…
    Une autre « fana » de la ligue de trompette…
    Cela était prévisible…

  35. MarcB dit :

    Ce que les républicains semblent oublier, c’est plus ils font de gymnastique légale pour justifier leur entourloupettes, plus les démocrates seront tentés de faire la même chose. Comme il y a plus d’électeurs démocrates que républicains, +3 Millions de votes pour HRC, et probablement +5M de votes pour Biden, alors il y aura plus électeurs qui pardonneront aux Démocrates s’ils ajoutent 2 nouveaux juges à la SCOTUS pour compenser RGB et Merrick Garland.
    Et même si l’ACA est repoussé par la SCOTUS, une chambre, sénat et président démocrates pourraient légiférer un nouveau ACA encore plus progessiste, et F*** les républicains, modérés ou tea party.
    A toute action, il y a une réaction.

    1. el_kabong dit :

      @marcb

      Ce que vous semblez oublier, c’est que la cs est l’arbitre ultime de tout litige et qu’une cs corrompue comme elle se dessine pourrait probablement empêcher même l’augmentation du nombre de juges et démanteler une nouvelle mouture de l’aca (comme elle risque de le faire pour la version actuelle).

      C’est pour cela que la nomination actuelle est tellement importante pour les ripoux-libans, même au risque de perdre la présidence et le sénat…

      1. MarcB dit :

        Oui, sauf que c’est dans le mandat du congrès de pouvoir modifier la composition de la cour. Si je me souviens bien, c’est d’ailleurs sur cet article que repose la décision de faire passer de 60 à 50 le nombre de votes nécesaires pour confirmer Kavanaugh.

        « Article III of the Constitution, which establishes the Judicial Branch, leaves Congress significant discretion to determine the shape and structure of the federal judiciary. Even the number of Supreme Court Justices is left to Congress — at times there have been as few as six »
        https://www.whitehouse.gov/about-the-white-house/the-judicial-branch/#:~:text=The%20Supreme%20Court%20of%20the%20United%20States&text=There%20have%20been%20as%20few%20as%20six%2C%20but%20since%201869,their%20offices%20under%20life%20tenure.

        Donc oui la CS est l’ultime arbitre, mais si le congrès ajoute des membres, alors ce devra être la CS-élargie qui statuera, après quelques mois de discussions.

      2. igreck dit :

        Je ne comprends toujours pas leur calcul. Avec un Exécutif et un Congrès démocrates, leurs adversaires détiendront 2 des 3 Pouvoirs-piliers de leur système démocratique !?

  36. Danielle Vallée dit :

    Il y a un Me. Whitehorse qui vient de détruire la Cour Suprême de telle façon en public, je ne suis pas sûre que la Cour Suprême va s’en remettre, jamais.
    La fraude, l’influence de l’argent, les politiciens corrompus, tout y a passé.

  37. On dirait un prélude à « La servante écarlate »

  38. kyrahplatane dit :

    Sénateur Wihthouse l’a peinturée dans le coin.

  39. Elle n’a pas fait de promesses à Trump. Pas besoin, elle avait déjà montré ses cartes 🎴.Le Président n’avait qu’a choisir la main ✋ qui lui plaisait.
    Innocente? Mouais! Surtout hypocrit.hypocrite.

  40. FlorentNaldeau dit :

    Les candidats à la SCOTUS ont souvent une peur bleue de se faire « borker » et cela fait certainement partie des séances de préparation qui leur sont dispensées avant de comparaître. On se rappellera que Robert Bork avait donné des réponses très précises aux questions posées lors des audiences sur sa nomination quant à ses opinons sur tel ou tel sujet; trop précises peut-on dire rétrospectivement puisqu’elles ont donné matière à de féroces attaques, au Sénat et sur la place publique. Sa nomination a finalement été rejetée par le Sénat.

    Il est depuis devenu monnaie courante pour les candidats de donner des réponses très générales ou de dire « je vais garder l’esprit ouvert et juger selon les faits spécifiques à la cause sur laquelle la Cour se penche ».

  41. Capitaine B dit :

    Ce n’était pas une question d’interprétation, c’est une question de compréhension de lecture. Je reconnais que le texte de la constitution est un peu trop complexe pour un élève de 6e année, mais quelqu’un qui se veut spécialiste devrait avoir réussi à déchiffrer le document avant de poser sa candidature à un poste à la scotus.

    Et si on lui avait plutôt demandé si la terre était ronde, elle aurait aussi demandé à entendre les arguments des platistes?

    1. Haïku dit :

      Touché ! 👏👏👏

    2. igreck dit :

      Avec de telles réponses évasives pour ne pas dire vaseuses, elle n’aurait pas décroché un job lors d’une entrevue d’emploi !?

  42. Boozadvisor dit :

    Je suis en pause de dîner et mon appli saute pendant que l’ignoble limace Cruz répand sa bave sur le CV de la juge et c’est une bonne affaire. Juste de l’entendre dire que c’est un modèle pour les jeunes filles me coupe l’appétit.

    1. Madalton dit :

      Est-ce qu’il a dit la même chose pour H. Clinton et K. Harris?

  43. Benton Fraser dit :

    En gros, elle dit qu’elle va écouter les parties et décider selon sa conscience… la loi de l’homme importe peu sur la loi divine!

  44. Jouer à l’innocente, se comporter en hypocrite, tourner autout de la question sans donner une réponse claire, éviter de se compromettre sur des dossiers qui tiennent à coeur aux Américains (Obamacare, Avortement, etc..).

    Cette personne a tous les attributs pour se comporter une future Valet-De-Pied de Bunker Boy et, tout comme « I like Beer » Kavanaugh, être l’exécutrice des Basses Oeuvres de ce président corrompu.

    La Justice au service du pouvoir politique comme dans les « pays de cul ».

    Allez gentil toutou. AU PIED !!.

    1. igreck dit :

      Plutôt une chatte sur un siège brûlant… comme les aime le super-grabber !!!

  45. Apocalypse dit :

    @Capitaine B – 13:33

    👍👍 pour votre post!

    ‘Et si on lui avait plutôt demandé si la terre était ronde, elle aurait aussi demandé à entendre les arguments des platistes?’

    🤣🤣🤣

    En fait, on aurait tendance à dire … oui!

  46. AB road dit :

    Vous souvenez-vous du film « Carrie », un classique drame d’horreur des années 70 ?

    La mère de Carrie, incarnée par Margaret White, était une dangereuse « religious freak » atteinte de schyzophrénie.

    ACB a le même regard lugubre que celle-ci.

    Ça donne froid dans le dos…

    1. gl000001 dit :

      Un regard vide sans passion. Dieu parle au travers d’elle mais comme disait si bien Loco Locass dans la chanson Groove Grave :

      Dieu est mort, faut bien qu’on l’remplace,
      Qu’on remplisse le vide qui prend toute la place

  47. treblig dit :

    HS ( mais important selon moi)

    Trump retourne d’urgence devant la Cour suprême pour empêcher que ses rapports d’impôts soient présentés par le SDNY devant un grand jury.

    Pourtant la cour suprême a déjà statué 7 à 2 en juillet dernier que Trump n’ avait pas l’immunité totale tel que prétendu me diriez-vous ? Oui, mais la cour suprême avait ouvert une porte en disant que Trump pouvait présenter d’autres arguments en cour d’appel. Trump a alors plaidé la mauvaise foi et le harcèlement ( To harass) du SDNY de nouveau en cour d’appel. Il a été débouté encore une fois.

    Donc retour en cour suprême ce mardi pour une motion d’urgence

    1. Benton Fraser dit :

      Argument Trumpien: « Seul moi est autorisé à la mauvaise foi et au harcèlement! »

    2. Madalton dit :

      C’est ça le problème. Ils ont laissé une porte ouverte. C’était évident que ça reviendrait à la case départ.

  48. Guy Gibo dit :

    Il n’y a plus qu’à lui reposer la même question et à répétition… quand j’ai entendu sa réponse je ne le croyais pas. C’est écris noir sur blanc. Le reste n’a aucune importance pour Trump. Il n’y a que les élections qui lui importent et il croit avoir trouvé la bonne personne pour lui sauver la tête. Il n’a peut-être pas tort.

  49. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    En réponse à @richardhetu
    Je dois dire que cet échange illustre encore mieux la situation décrite dans mon billet :

    Je disais hier que cette femme, Amy Coney Barrett. était intelligente, compétente et qualifiée; je commence à être pas mal moins certain 😢; fait-elle par exprès?

  50. InfoPhile dit :

    Je note et me réjouis de la qualité des interventions.

    Perso, j’ai tendance à me dire: Pourquoi finasser quand le texte de la constitution est aussi clair ?

    Cela dit, je respecte et estime les nuances apportées par quelques commentateurs.

  51. jeanfrancoiscouture dit :

    «Faire l’innocente». Mais il y a plus. Comment peut-on être innocente quand on bénéficie de tout l’arsenal financier que le sénateur Whitehouse à démontré et dénoncé aujourd’hui et devant elle en plus?

  52. Citoyen dit :

    Cela est bien beau de focuser sur le président, mais le sénat devrait aussi avoir une part de l’attention médiatique, des fonctions à remplir et du pouvoir à distribuer.

  53. BPoulin dit :

    Mais elle a été professeure de droit; allez chercher un des examens qu’elle a donné à ses étudiants. Si elle les a corrigé, elle devait avoir les réponses…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :