Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Amy Coney Barrett est tout ce pour quoi l’incarnation actuelle du mouvement juridique conservateur a travaillé : quelqu’un dont les antécédents, et les priorités du président qui l’a nommée, suggèrent qu’elle va invalider Roe [c. Wade], renverser [l’Obamacare], orienter la loi vers les intérêts des grandes entreprises et rendre le vote plus difficile.»

Elizabeth Wydra, présidente du Centre pour la responsabilité constitutionnelle, critiquant la juge fédérale qui participera à compter de 9 h à la première de quatre journées d’auditions devant la commission judiciaire du Sénat sur sa nomination à la Cour suprême des États-Unis pour remplacer Ruth Bader Ginsburg, décédée le mois dernier.

P.S. : Le New York Times dresse ici le portrait d’Amy Coney Barrett, abordant à la fois les origines de son catholicisme et celles de son originalisme (la pratique d’interpréter la Constitution selon son sens au moment où elle a été adoptée). Pete Buttigieg a offert dimanche une critique à la fois éloquente et éclairante de l’originalisme prisé par un des mentors de la juge Barrett, Antonin Scalia :

(Photo AP)

94 réflexions sur “La citation du jour

  1. C’est la même chose en droit constitutionnel canadien: le « living tree » de Lord Sankey…

  2. Danielle Vallée dit :

    Théorie de l’arbre vivant:
    « En droit canadien, la théorie de l’arbre vivant est une théorie d’interprétation constitutionnelle qui affirme que la Constitution du Canada est organique et doit être interprétée de façon large et libérale de façon à l’adapter à l’évolution de la société. »

    Le contraire de la majorité à la Cour Suprême des États Unis.

    1. Dan Lebrun dit :

      Évolution, étant le mot clé de votre commentaire

    2. Lecteur_curieux dit :

      Ils font la même chose avec la Constitution qu’avec la Bible.

      Il y a toujours de grands principes universels mais ils doivent être adaptés au contexte de l’époque ce que des intégristes ne veulent et ne peuvent pas comprendre dans leur conservatisme poussé à l’extrême.

      1. Haïku dit :

        Bien vu !

      2. igreck dit :

        Mais… quel livre merveilleux dans lequel, avec un peu de patience ou de mauvaise foi, on peut trouver tout et son CON-traire donc se dédouaner de toutes les méchancetés que l’on peut commettre envers autrui !

  3. un petit résumé pour non-bilingue s.v.p.?

    1. gl000001 dit :

      La Constitution doit évoluer comme la langue évolue. Les pères fondateurs le demandaient.

  4. kyrahplatane dit :

    Il faut absolument qu’il se passe un évènement majeur cette
    semaine pour qu’ele ne soit pas confirmée, c’est trop dangereux pour la démocratie.
    Peut-être y aura-t-il deux autres républicains qui pourraient se récusé.

  5. Loufaf dit :

    De toute façon, cette fanatique religieuse sera nommée, Moscow Mitch s’ est déjà prononcé là- dessus, comme il a fait lors de la procédure de de destitution du despote et de Cavanaugh.
    Les démocrates n’ ont pas de levier pour empêcher cette nomination.
    Un recul de 100 ans pour certaines décisions .Misère!

    1. Verchères dit :

      La nomination de la juge si elle devait se confirmer tout en étant impopulaire, pourrait amener plusieurs défis pour les républicains dans les années à venir, dont la perte de légitimité de la cour elle-même, puisque trop partisane et ne reflétant pas la société actuelle. Elle pourrait aussi être un déclencheur pour des réformes en profondeur de la cour (augmentation du nombre de juges, âge de retraite obligatoire, refonte du processus de nomination, etc.) ou de la branche législative (accession au statut d’état pour DC ou Puerto Rico, changements concernant la représentativité au Sénat, etc.). À trop tirer sur l’élastique, des fois, il pète!

      J’ai trouvé très intéressant entendre le juriste Daniel Epps discuter de certains scénarios et défis de l’aile judiciaire des USA dans le balado de 538.

      https://fivethirtyeight.com/features/politics-podcast-is-the-supreme-court-losing-legitimacy/

  6. gigido66 dit :

    Comme disait Pete Buttigieg, la langue anglaise est une langue vivante et de ce fait, l’anglais ecrit et parlé aux temps de la rédaction de la Constitution américaine ne peut plus s’interpréter au pied de la lettre
    Cette juge semble totalement ignorante de ce fait.

    1. NStrider dit :

      Ce n’est pas ma façon de voir les choses,mais, il y a toute une école juridique qui interprète les textes dans le sens d’origine, elle n’est donc pas une illuminée isolée. Le meilleur « ami » de RBG le juge Scalia était d’ailleurs de cette école.

    2. igreck dit :

      La « lettre qui tue » comme dans la Bible !

  7. Toile dit :

    «  and that i not timetravelling yourself back to 18 th century ».
    Me semble que c’est clair. Cette nomination est une abomination aux mouvements féministes c’est une abomination tout court toute ces operations dederby démolition rétrogrades. Va t elle éclairer son jugement à la chandelle dans la grande noirceur intellectuelle qui est la sienne? Me semble que Cavenough suffit à la tâche….
    Restera à espérer un futur contre poids à la Cour Suprême avec la venue d’autres etats.

  8. Pierre Bibeau dit :

    C’est un peu comme le gros chien de Sadam, se sentant piégé , laisse des mines anti personnelles sur le chemin de ses successeurs , quel personnage ignoble !

  9. Superlulu dit :

    H.S. De jolies boîtes pour que le GOP puisse tricher.
    https://www.newsweek.com/california-gop-fake-official-ballot-boxes-1538221

    1. Haïku dit :

      Maudites magouilles ! 😨

  10. Louise dit :

    Autrement dit tout ce que la juge Barrett défend et pourquoi les républicains veulent tellement la nommer, c’est de ramener le pays 50 ans en arrière.
    Je ne crois pas que les démocrates puissent empêcher sa nomination. Cependant ils doivent continuer de s’opposer et dénoncer tout ce qu’elle représente pour continuer de faire évoluer les mentalités et préparer un fort mouvement d’opposition à des changements rétrogrades.

    1. Achalante dit :

      Je crois que vous voulez dire, c’est 150 ans+ en arrière, au temps où la constitution a été écrite.

  11. ProMap dit :

    Les Talibans interprètent la Coran à la lettre, l’esprit de ces écrits est trop compliqué à saisir. Les sectes chrétiennes font de même avec la Bible. Les uns comme les autres ne jurent que par l’intégrité de leurs textes dits sacrés ; ces sont des intégristes.

    Difficile d’être intégriste en religion et libéral en droit humain. L’originalisme n’est qu’une façon de camoufler l’intégrisme. C’est ce dernier terme qui devrait être utiliser, l’autre n’a pour objectif que de maquiller et pomponner les travers et les écueils de l’intégrisme.

    Cette dame est une intégriste. Point.

    1. xnicden dit :

      Plus je lis sur l’originalisme, plus je pense que vous avez raison.

    2. Bobo dit :

      Pourquoi pas ne pas retourner au Moyen-Âge ou à l’homme des cavernes tant qu’à y être ?

      L’originalisme est une aberration.

    3. Lecteur_curieux dit :

      Si on lit l’Ancien Testament dans la Bible ou encore le Coran il y a des passages de réelle sagesse mais il y a aussi beaucoup, beaucoup de politique.

      Et voilà même dans une histoire biblique et donc beaucoup fictive il faut la remettre en contexte. C’est l’histoire biblique du peuple hébreu dans l’Ancien Testament. Pour le Prophète lui n’oublions pas qu’il est à la fois un chef religieux, politique et militaire. Alors c’est loin d’être que des dimensions spirituelles.

      Mais Jésus alors ? Ah le Jésus biblique tend vers cela mais celui historique était probablement plus politique.

    4. Layla dit :

      @ProMap
      « L’originalisme n’est qu’une façon de camoufler l’intégrisme. »
      Vous ajoutez « Cette dame est une intégriste. Point. »
      ***
      Je le vois aussi de cette façon et pour moi cela se confirme quand je lis.

      « and she did not list her membership in the People of Praise when she filled out a form for the Senate Judiciary Committee that asked for organizations she belonged to. »

      Quand elle a été nommé juge à la Cour D’Appel… Le fait de retirer sa famille du website People of Praise, prouve qu’elle voit ça comme un problème.

      « Around the time of her appeals court confirmation, several issues of the group’s magazine, “Vine & Branches,” that mentioned her or her family were removed from the People of Praise website. »

      Elle a occupé des postes de direction au Groupe People of Praise.

      Pourquoi c’est un problème dans un CV? faire partie de ce groupe, lui a sûrement confirmer sa foi et sa mission
      pour améliorer le monde. Elle est bien consciente que c’est un recul. Je ne me souviens pas quel pape a pris ses distances avec les Jésuites, mais ces derniers ont été un problème dans le catholicisme.

      Elle est loin d’être clean pour moi.

  12. POLITICON dit :

    Au visionnement de la vidéo, je réalise que l’avenir des US sera différent avec la nomination d’Amy Coney Barrett à la cour Suprême. Donald Trump a mené le pays 200 ans en arrière. Il faut donc une juge arriérée pour équilibrer le pays. Tranquillement, le pays se refermera sur lui même, plus d’étrangers, plus d’avortement, plus d’études sur les cellules souches, plus de science, ils laisseront tomber la protection de l’environnement, la recherche ne sera plus financée. Le naturel reviendra au galop et les cowboys reprendront le cheval pour hanter les indiens. L’argent et les armes redeviendront roi.

    D’autre part, l’Oncle Sam se promènera dans les rues bardé d’armes, les poissons mourront dans les cours d’eau, l’eau potable n’existera plus sauf en bouteille, les villes s’étoufferont dans le monoxyde de carbone, le gaz de schiste envahira les nappes phréatiques, les milliardaires chaufferont leurs usines au charbon, le pays deviendra un dépotoir à ciel ouvert et les purges ethniques seront courantes dans la vie de tous les jours. Sans Toit ni Loi, comme au far west. Le vrai ‘amaricains’!

    Trump est tout à fait égal à lui-même. L’avenir c’était hier et demain c’est moi avec ma bande de morons édentés décérébrés. Quoi de mieux qu’une juge qui freak sur la Bible pour interpréter des lois et passer le balai sur plus d’un siècle d’avancement pour le droit des femmes. Barrett est le cheval de Troie, la pièce maîtresse de Poutine pour finaliser le projet. Éradiquer la première puissance mondiale, s’assurer l’exode des scientifiques chevronnés, instaurer un régime fasciste avec lequel on peu transiger d’égal à égal. Adieu les USA, vous méritiez votre sort de toute façon. Vous n’étiez qu’une bande de chauvin capitalistes qui faisaient la loi dans le monde, vous avez renversé plus de gouvernement que quiconque, versé plus de sang que n’importe quel autre pays en vous immisçant dans la politique intérieure des peuples qui mourraient de faim, fait travailler des enfants dans des conditions atroces dans les pays pauvres pour nous vendre vos produits et nous fourrer d’aplomb, Bonne chance Barrett et penser à vous construire un bunker, au cas.

    1. Louise dit :

      Politicon

      Décidément vous ne faites pas dans la nuance ce matin !
      Si Trump est réélu il y a plusieurs de vos prédictions qui pourraient se réaliser. Dans le cas contraire Biden va donner un élan de changement mais avec le temps ce sont les jeunes qui vont peu à peu apporter des
      transformations plus progressistes.

      1. J-P dit :

        Madame, je ne vous connais pas. Mais j’aimerais vous dire que chaque matin, je déroule les commentaires jusqu’à arriver au votre qui est toujours « sur la coche ». Merci d’enrichir ce blogue, vous en êtes une intervenante clé. Vous devez avoir tout un curriculum ! Et je suis sérieux, là…!

    2. NStrider dit :

      Ouais, on n’y va pas avec le dos de la main morte ce matin 😉.
      Je ne partage pas votre vision apocalyptique et dystopique pour notamment trois raisons.

      Premièrement,le 45 ne sera pas réélu. Il a creusé sa propre tombe politique et la bonne nouvelle, c’est qu’il continue à creuser. Au moment où on se parle les agrégateurs de sondage lui donne moins de 15% des chances d’être réélu. Ce qui est la moitié de ce qu’il avait à la même date il y a quatre ans.
      Donc le travail de démantèlement des institutions des États-Unis va prendre fin.

      Deuxièmement, et là c’est beaucoup moins certain, il est possible que les démocrates gagnent le sénat, ou au moins qu’il y ait égalité et que le VP ait doit de vote pour briser l’égalité au besoin.
      S’ils contrôlent les deux chambres et la présidence, ils disposeraient donc de tous les outils pour corriger les « errances » du juridique au besoin.
      Troisièmement, le rouleau compresseur de la démographie va désavantager les républicains dans les années à venir.

      1. NStrider dit :

        Le point focal des talk-shows au sud de notre frontière hier, dimanche, mis de l’avant avec insistance par les républicains et dont les les médias ont fait leur choix gras, était que le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden devait expliquer sa position sur le «court-packing», c’est-à-dire l’ajout de juges à la Cour suprême. Certains démocrates ont commencé à parler de cette option si les républicains imposaient Amy Coney Barrett au cours des prochains jours.

        Le Parti républicain n’a même pas pris la peine de se doter d’une plate-forme électorale cette année et Trump n’a pas été en mesure d’articuler l’ébauche, de l’ombre, de l’esquisse, d’un quelconque plan alors que l’idée de «court-packing » est un futur hypothétique, dépendant de ce que fait le Sénat républicain d’aujourd’hui. Et on demande à Biden de se justifier, deux poids, deux mesures ?
        Et dire que les médias ont sauté là-dessus « comme la petite vérole sur le bas clergé »😂

      2. igreck dit :

        En effet, je crois que les médias (médi…ocres) font de nouveau le jeu des extrémistes comme en 2015-2016 ! N’ont pas appris la leçon !?!

      3. igreck dit :

        « … le rouleau compresseur de la démographie va désavantager les républicains dans les années à venir. »
        Oui, on parle d’années ici alors que le rouleau CON-servateur va à la vitesse Grand-V. Il y a des décennies que la droite zévangéliste et ses suppôts trépignent d’impatience à l’idée de créer une théocratie, ironiquement comme le souhaite les talibans et autres intégristes en pays musulmans. Pas mieux ni pires que les « barbus » nos Chrétiens (crétins) imberbes qui interprètent leur Constitution au pied de la lettre. Quels « pieds » en effet !?

    3. constella1 dit :

      Politicon

      Plusieurs vous ont trouvé pessimiste suite à votre propos
      Moi je vous trouve plutôt réaliste
      Je ne vois peut être le verre qu’à moitié plein et donc tendance au pessimisme mais tous les ingrédients pour que l’apocalypse se produise sont là
      Personne ne peut dire le contraire
      Cette femme est un danger à elle seule pour sa nation et son futur
      Alors ne venez pas nous dire qu’avec tout le reste déjà bien démantelé ou massacré ( entre autre à la loi sur les banques en vue de protéger les consommateurs à de nouveau abus que la chose a annulé) les décrets pour annuler les lois qui protège la nature et gestes anti environnementaux du fou en chef le doj qui bafoue l’état de droit , le gop pourri a l’os etc etc etc etc etc
      La gangrène est déjà bien entamée il me semble
      J’aurai de l’espoir pour ce pays quand il cessera de se scinder en deux et se braquer l’un contre l’autre, qu’il comprendra que les lois sociales sont bonnes pour eux et peuvent même avantager les riches de ce pays car un pays plus juste, plus respectueux de l’environnement,de ses citoyens peu importe sa couleur ,plus en santé et éduqué est un pays tourné vers l’avenir donc productif

      Mais il se peut également qu’à l’annonce de la victoire de Biden je me remettre à espérer pour ce pays et encore si le transfert se fait sans chaos mais là à force d’assister jour après jour à un plus de déchéance et ce, depuis 4 ans ,mon optimisme est dirons-nous des plus contenu

      Le travail titanesque qui attend les démocrates pour redresser la barre et remettre ce pays sur les rails devra se faire sur des décennies et ça c’est si ils arrivent à garder le pouvoir toutes ces années

    4. AB road dit :

      @ POLITICON

      Sans aucun doute, le meilleur exposé de ce que sont et deviennent de plus en plus les États-Désunis
      d’Amérique

  13. jeanfrancoiscouture dit :

    Il a raison Pete Buttigieg mais on ne raisonne pas avec des «croyants». Leur croyance est fondée sur l’application littérale de textes considérablement plus anciens qu’une Constitution écrite par des humains alors que les textes religieux sur lesquels ces gens fondent leurs agissements auraient été dictés par un extraterrestre à des gens certains de vivre sur une «terre plate». Et l’ultime croyance en une récompense (ou un châtiment) post mortem confinant au fanatisme les rend insensibles au raisonnement. Le combat est inégal.

    «Le fanatisme est la mort de la conversation» disait Cioran. Les aberrations auxquelles se livrent les groupes marginaux de toutes les religions dites «grandes» sont en effet la preuve qu’il avait raison. Et le fait de ne pas ressembler à un «méchant» du type Long John Silver ne rend pas moins dangereuses des personnes à l’esprit étroit et borné. En fait, c’est plutôt le contraire. Une prise de contrôle des institutions par des moyens apparemment légitimes et par des gens ressemblant physiquement à n’importe quel citoyen Λάμδα est pire que n’importe quelle attaque frontale. Si ce dernier coup tordu réussit et même s’il est défait en novembre, Donald Trump aura réussi à phagocyter durablement le dernier rempart contre les abus d’une pratique bornée du droit. Cet homme est décidément le pire porte poisse sur lequel les USA auraient pu tomber.

    1. jcvirgil dit :

      En effet , un jour la société américaine sera bien forcée de se rendre compte que des règles et des lois écrites dans un grand livre destiné à gérer la vie quotidienne de quelques tribus nomades du désert il y a plus de deux mille ans ne peuvent servir de base au monde d’aujourd’hui…

    2. Carl Poulin dit :

      @ jeanfrançoiscouture
      …l’ultime croyance en une récompense ( ou un châtiment ) post-mortem…
      C’est tout à fait la stratégie électorale de Trump.
      Pour ce qui est de cette  » croyance « , je ne l’endosserai pas à moins d’une promesse de l’obtention de 12 jeunes femmes vierges après mon décès.

  14. mazou884 dit :

    Je m’ennuie de Pete Buttigieg. J’espère qu’il occupera une place de choix dans une nouvelle administration. Ce pays aura plus que jamais besoin de gens comme lui.

    1. Louise dit :

      mazou884

      Pete buttigieg était mon premier choix et je l’apprécie encore autant mais pour l’instant c’est Joe Biden qui répond le mieux aux besoins des américains.
      J’espère que Pete aura un rôle de premier plan dans le nouveau gouvernement. Il va prendre de l’expérience et comme il est jeune il a des chances de se reprendre pour la présidence.

  15. Loufaf dit :

    Et n’ oublions pas que le leitmotiv de cette fanatique ( elle l’ a déjà cité) est de répandre le royaume de Dieu sur terre. Alors, pensez- vous que la loi terrestre est sa priorité?

  16. jcvirgil dit :

    Faut pas trop s’en faire, cette nomination est la dernière pelletée de terre sur la tombe de Trump comme politicien ,qui pourrait fort bien amener avec lui un bon nombre de sénateurs républicains . En s’aliénant le vote des femmes américaines qui sont très majoritairement contre , ça sera difficile pour eux de remonter la pente savonneuse où ils glissent présentement.

    De plus si cette nomination s’avère le prélude à la raclée sévère que le parti Républicain s’apprête à recevoir de l’électorat américain la SCOTUS ne pourra pas être en porte à faux avec la société américaine d’aujourd’hui et de demain,des réformes de son fonctionnement sont donc à prévoir.

    1. Alexander dit :

      @jcvirgil

      Je suis d’accord avec vous. La colère des américains pourrait s’accentuer contre les profiteurs qui ont trahi leur serment.

      La seule façon de rééquilibrer la SCOTUS à 6-3 serait de modifier les règles de nomination et seule une forte majorité démocrate pourrait y parvenir.

      C’est extrême comme procédé mais Pence l’a énoncé au dernier débat contre Harris.

      Aux grands maux les grands remèdes?

  17. Carl Poulin dit :

    Article dans La Presse de M. Hétu sur Lindsay Graham.
    À la question sur son changement de valeur concernant la nomination d’un juge à la SCOTUS lors d’une année électorale le vire-capo a répondu  » Depuis l’affaire Kavanagh tout a changé pour moi ».
    Si jamais Jo Biden décidait après son élection d’élargir la SCOTUS en y ajoutant quelques juges et que Graham lui demanderait pourquoi il le ferait, Biden pourrait bien lui répondre  » Depuis la nomination de Coney-Barret tout a changé pour nous ».

    1. Dekessey dit :

      Sans oublier que la vidéo dans laquelle il dit « hold the tape » a été faite APRÈS la nomination de Kavanagh.
      Lindsay Graham est un pur déchet. Aucun scrupule.

  18. xnicden dit :

    Pour les différences entre Scalia et Barrett, voir: https://www.commonwealmagazine.org/different-kind-originalist

    Conclusion: on va s’ennuyer de Scalia.

    1. Madalton dit :

      Le problème, c’est qu’elle n’aurait jamais dû être nommée juge en 2017.

  19. Alexander dit :

    On ne peut empêcher l’évolution.

    On peut la retarder, oui, mais l’empêcher, non.

    Les races qui n’évoluent pas sont condamnées à disparaître.

    Barrett est-elle ce frein qui est est décriée? On va la laisser s’exprimer dans les prochains jours.

    Porter le fardeau de freiner l’évolution de toute une société par son vote, c’est lourd pour cette femme.

    Je m’attend à plus de nuance chez quelqu’un qui doit siéger à la CS.

    Si cette femme est élue, si cette femme renie le droit des femmes à l’auto-détermination, si elle refuse aux plus démunis l’accès à des soins de santé, elle devra en porter les séquelles au plus profond d’elle-même.

    Porter le symbole d’un recul historique pour les EU, c’est un peu lourd comme tribut.

    Il faut évoluer pour survivre.

    Avec toutes les batailles que les femmes ont dû mener pour gagner des droits, c’est pathétique que ce soit une des leurs qui puisse les faire reculer.

    1. P Lacerte dit :

      « Avec toutes les batailles que les femmes ont dû mener pour gagner des droits, c’est pathétique que ce soit une des leurs qui puisse les faire reculer. »

      EXACTEMENT ce que je me dis… SI elle juge selon les croyances qu’on connait d’elle… ce sera une catastrophe pour le progressisme des USA

    2. igreck dit :

      « … elle devra en porter les séquelles au plus profond d’elle-même. »
      Si nous reconnaissons le fait qu’elle est une Catho intégriste (fanatique donc) il lui importe peut de prendre en compte les souffrances des autres humains en regard de ses positions juridiques. Elle est dans son bon droit car elle remplie sa « mission » en concrétisant les volontés de son dieu.

  20. La nomination de ACB est un « retour en arrière, », le retour d’une Amérique qui est en voie de disparition, qui refuse les changements, qui vit dans la nostalgie d’un pays qui n’existe déjà plus.

    On peut essayer de de retarder l’inévitable mais on ne pourra JAMAIS l’en empêcher. On ne peut arrêter la roue du progrès. On peut juste la retarder pendant quelque temps mais elle finira par faire son oeuvre.

    Le 3 novembre prochain sera une occasion unique pour les Américains de dire NON à cette Amérique rétrograde, arriérée, repliée sur elle-même, égoïste, inculte et ignorante que Bunker Bpy veut leurs faire avaler contre leur gré.

    Espérons qu’ils saisiront cette chance.

    1. Alexander dit :

      @ Gilles Morrissette

      « qui vit dans la nostalgie d’un pays qui n’existe déjà plus »

      Le MAGA de Trump, c’était ça, et il a touché la corde sensible de gens qui sentent le tapis leur glisser sous les pieds et qui s’accrochent à leurs acquis passés.

      On appelle ça la peur. La peur d’évoluer.

      1. igreck dit :

        Le dominant se bat toujours corps et âme contre le Changement. Il ne veut pas prendre la risque de perdre un tant soit peut de son pouvoir. C’est pourquoi les révolutions sont parfois nécessaires. Il n’y a pas beaucoup de révolutions « tranquilles » dans l’Histoire !

    2. NStrider dit :

      Je me permets d’utiliser votre commentaire comme tremplin pour partager une de mes « fixettes » linguistiques.
      Je crois au pouvoir « occultes » des mots, pas dans le sens magie noire, mais plutôt dans le sens qu’à force de les répéter, ils acquièrent une vie et imprime un sens profond à ce qu’ils évoquent.
      À titre d’exemple à l’Assemblée nationale on ne s’attend pas à des réponses cohérentes dans ce qui s’appelle la période des questions.

      Jamais je n’utilise donc le nom du 45, pas plus que terme président pour le désigner. Je me limite à « 45 » parce que utiliser son nom ou son titrre, serait, selon moi une façon de lui donner une notoriété qu’il ne mérite pas. La preuve « a contrario » de mon affirmation est la façon dont il utilise son nom comme outil marketing sur ces hôtels et terrains de golf.

      Pour la même raison, je n’utilise, pas pour les identifier, le vocable « américain », mais plutôt nos voisins du sud ou les citoyens des États-Unis. Je me considère comme américain tout comme les amis que j’ai au Chili et au Costa-Rica le sont aussi. Je ne veux donc pas entériner une appropriation culturelle et un impérialisme continental.

      Et c’est donc pourquoi je n’utiliserai pas d’acronyme de trois lettres pour parler de la candidate des républicains à la cour suprême Amy Coney Barett. Parce que le faire, c’est usurper indirectement la réputation de Ruth Bader Ginsburg, RBG.
      RBG a mérité cet acronyme plein de signification populaire, par les luttes qu’elle a mené pour les droits des femmes et des minorités. Alors pour moi d’accoler cet acronyme à la candidate républicaine ne sert qu’à l’associer faussement et prématurément à la réputation du monument juridique qu’était RBG.
      Alors qu’elle fasse ses preuves avant qu’on daigne associer un acronyme à son nom.

      Je vous l’ai dit d’entrée de jeu, ce que je vous partage c’est une idée fixe qui fait partie de mon idiosyncrasie. Alors, chers collègues commentateurs ne la prenez pas pour rien de plus que ce qu’elle est, c’est à dire une forme de folie légère.

      1. igreck dit :

        Je vous avoue que j’ai moi aussi eu cette drôle d’impression en lisant l’acronyme utilisé pour identifier la petite « bêt(ise) » qui s’apprête à entrer à la SCOTUS grâce à DJT ! Ça rejoint un peu mon propre agacement en ce qui concerne l’appropriation du mot « Américain » par les voisins de notre frontière sud. Comme nous sommes Canadiens et Américains du Nord comme le sont les Mexicains, je les nomment « États-uniens », comme ils se doit !

  21. Carl Poulin dit :

    Ted Cruz va se faire traiter de poltron par son souffre-douleur favori pour ne pas s’être présenté en personne à l’audition de Coney-Barrett.

  22. jeanfrancoiscouture dit :

    @xniden,09:52: Merci pour cette excellente référence. Et vous avez raison, «on va s’ennuyer de Scalia».
    Malgré toutes ses études et ses diplômes, la seconde des cinq Lois de la stupidité humaine de Cipolla s’applique parfaitement à cette petite fanatique religieuse : «La probabilité qu’un individu soit stupide est indépendante de toutes les autres caractéristiques de cet individu.»
    Extrait de votre référence: « “public meaning originalism.” According to this view, the meaning of a legal text is not determined by the intentions or purposes of its authors or adopters, but rather by its public “textual” meaning». Et vous savez certainement que tous les excès, particulièrement ceux teintés de violence, sont exactement le fruit de l’application de ce «public textual meaning» des écrits dits «fondamentaux» de certaines religions dites «grandes».
    J’ai aimé ces quelques mots de Scalia quand il explique pourquoi il s’éloigne au besoin de ce «public textual meaning» Il écrit: « I am a textualist, I am an originalist, I AN NOT A NUT». (Les majuscules sont de moi) En d’autres mots il dit que le fait qu’il soit conservateur n’en fait pas un idiot (nut). La juge Barrett devrait s’en inspirer si tant est qu’elle admire vraiment le juge Scalia qui fut son mentor.
    En attendant, souhaitons que quelques sénateurs républicains s’inventent une conscience ou, et là je suis méchant, qu’ils croisent le chemin d’un certain microbe, Oh! pas pour les tuer, je ne suis quand même pas méchant à ce point. Juste pour les garder au lit pendant quelques jours sans autre séquelle que le maintien de la juge Barrett dans un poste subalterne où elle sera tout aussi bornée mais moins irrémédiablement toxique.

  23. xnicden dit :

    @Alexander 10:34

    « La seule façon de rééquilibrer la SCOTUS à 6-3 serait de modifier les règles de nomination et seule une forte majorité démocrate pourrait y parvenir. »

    Reprendre le Sénat sera essentiel. C’est malheureusement loin d’être gagné.

    1. Alexander dit :

      @ xnicden

      Reprendre le Sénat est probablement le plus gros enjeu de cette élection.

      C’est le Sénat qui a couvert les frasques de Trump d’un bout à l’autre.

      1. constella1 dit :

        Xnicden
        Reprendre le Sénat sera essentiel. C’est malheureusement loin d’être gagné
        Absolument

        Et je vois que je ne suis pas la seule réaliste
        Sans cela que peut faire un président
        A mon avis très peu ou rien pantoute comme on dit ici

  24. Ziggy9361 dit :

    @Xnicden 9hrs52 …Imaginé maintenant les différences entre les juges Barrett et Kavanaught, crêpage de chignon à prévoir à la cour suprême la juge Barrett et ses valeurs,soumission à l’autorité de son époux ,contre le libre choix en avortement,travail pour la gloire de dieu avec comme guide les enseignements de l’église écrites par des hommes.Le juge Kavanaught avec son argument massue  » j’aime la bière  » fera sans doute valoir le fait qu’il aime la bière et les effets sur les jeunes femmes qui selon son expérience son plus ouverte à son gros argument et en passant n’à rien contre les party mixe et le bizounage.
    Que va t’il répondre lorsque la juge Barrett le questionnera sur sa position à propos de l’avortement?suite à un viol,en gang lors d’un party de faculté à l’université,sa réponse sera t’elle j’aime réellement la bibi erre.

    1. xnicden dit :

      À vrai dire j’imagine plus un trip à trois Kavanaugh, Barrett et Thomas.

    2. Alexander dit :

      @ziggy9361

      C’est vrai que les valeurs de Kavanaugh et Barrett pourraient s’affronter durement.

      Ça me donne l’impression que tout va évoluer fortement avec le temps, même si elle est nommée.

  25. fallaitquejteuldise dit :

    Are you pro life? Would you do whatever you can to protect human life?

    Trump supporter: Of course…

    Why aren’t you wearing a mask?

    Trump supporter: It’s a personal choice…

    Bienvenue à la nouvelle juge et ses disciples à géométrie variable…🤷🏻‍♂️

    1. Haïku dit :

      En plein ça ! 👏👍👌

  26. xnicden dit :

    J’ai lu que Schumer aurait mentionné que les démocrates ne fourniront pas le quorum pour un vote de la commission judiciaire. Les règles prévoient que pour ces votes neuf sénateurs doivent être présents dont deux de la minorité.

    J’imagine que le Sénat en séance plénière pourra changer cette règle mais au moins les démocrates auront fait tout ce qu’ils peuvent.

  27. Carl Poulin dit :

    Détail…
    À la place de la juge Barrett j’aurais choisi une couleur de tailleur plus neutre que le rouge, question d’impartialité bien évidemment.

  28. Elle a fait l’éloge de Bunker Boy pour se gestion de la pandémie.lors de la Convention du Parti Républicain.

    Voici ce qui lui arrive maintenant.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/linfirmi%c3%a8re-qui-avait-d%c3%a9fendu-le-bilan-de-trump-sur-le-covid-19-arr%c3%aat%c3%a9e-pour-avoir-tir%c3%a9-sur-une-femme/ar-BB19WfgY?li=AAayzNa

    Est ce le KARMA?

    1. jeani dit :

      Son expérience lui a permis de devenir une meilleure personne.

      Il n’y a effectivement que les meilleurs qui gravitent auprès de minus-virus.

  29. Maïs1988 dit :

    Je comprends que dans le cas d’Amy Coney Barrett, sa religion, ses valeurs religieuses, sa foi, ses valeurs morales posent problèmes, alors que ses compétences professionnelles, ses études, son parcours, son curriculum, son intelligence, son intégrité, sa maîtrise des dossiers, ses jugements toujours très bien documentés semblent totalement exclus de l’équation. Certains n’hésitent pas à parler de « fanatique religieuse », « danger pour la démocratie », « ramener le pays 50 ans en arrière », « bornée », « toxique », voire même de « cheval de Troie, pièce maîtresse de Poutine », etc. Ouf! Les dérives verbales ne manquent pas.

    Je me demande si les juges non-Chrétiens, par exemple, Ruth Bader Ginsberg, Stephen Breyer, Elena Kagan, ont dû faire face à un tel barrage de tirs groupés tous azimuts, de telles accusations. Ont-ils dû expliquer dans quelle mesure leur religion allait interférer, ou non, avec leurs décisions à la Cour Suprême s’ils étaient nommés? Je ne sais pas. Pourtant, je reconnais qu’une fois nommés, leur religion a effectivement très largement influencé plusieurs de leurs décisions. Fait-on du 2 poids 2 mesures avec Amy Coney Barrett? Je ne sais pas. Il faudrait revenir en arrière, voir comment les autres ont été traités avant leur accession au trône.

    Ultimement, une fois la poussière retombée, il faudra peut-être qu’éventuellement la Cour Suprême représente davantage les diversités ethnique, géographique et religieuse du pays au lieu de se militer toujours aux mêmes deux groupes. Heureusement, les afro-américains et les latinos ont fait des percées. Il était temps. À quand un juge musulman ou asiatique?

    1. Pierre s. dit :

      ———————–

      p-e parce que les  »non chrétiens » affichaient un regard plus juste et une interprètation
      plus lucide des principes de droits. P-E aussi parce que ces même juges n’étaient pas enclin à couper dans les droit indivisuels pour nuire et brimer des groupes ciblés. Ceci dit …. ce n’est jamais une bonne chose comme humain de prétendre appliquer la loi des hommes selon les principes de dieux. Le fanatisme en toute chose est toxique, malsain et va à l’encontre du droit humain.

      Alors mon ami, si pour vous le progrès c est de reculer de 200 ans. Mme Barrett est votre  »homme »

    2. jeani dit :

      @Maïs 1988

      « Pourtant, je reconnais, qu’une fois nommés, leur religion a effectivement très largement influencé plusieurs de leurs décisions »

      Il ne vous reste plus qu’à nous fournir plusieurs exemples. Laissez-vous aller SVP!

    3. constella1 dit :

      Si leur absence de religion ou neutralité fait en sorte qu’ils ou elles appliquent le vrai droit et non un jugement basé sur leur croyance ou délire religieux moi ça me va très bien

      Également leur capacité à évoluer et prendre leur décision dans un contexte contemporain et non a partir de l’époque où leur fichu constitution a été écrite moi ça me va très bien

      Et pour la plupart des gens évolués mêne religieux ça leur va très bien

    4. jeanfrancoiscouture dit :

      Le plus inquiétant, c’est la hâte de Donald Trump pour l’imposer à la CS. Et je ne crois pas qu’il soit soudainement devenu nuancé, prudent, circonspect. Tout dans son attitude et son discours démontre son intention de faire plaisir à une certaine droite religieuse et la juge Barrett lui est apparue comme la personne tout indiquée pour ce faire.
      Bien entendu, une fois nommée à la CS, le cordon ombilical est coupé. De la même manière qu’un enfant ne fait pas tout ce que ses parents voudraient surtout devenu adulte, un juge nommé à vie est encore plus libre. Il nous restera à souhaiter qu’elle «déçoive son créateur» tout comme plusieurs des «great people» que Trump à amenés dans son entourage sont devenus «not so great» à cette énorme différence que la juge, il ne pourra pas la congédier. Et s’il n’est plus président, il ne lui restera qu’à vociférer des injures personnelles à son endroit, comme il le fait toujours quand on ne fait pas comme il veut.

  30. constella1 dit :

    Jeani
    Meilleure personne j’en doute fortement
    Meilleure femme ça absolument pas
    si l’on regarde son asservissement au genre masculin
    Elle ne fait que régresser si je me fie à son cheminement
    Encore une fois sa position sur l’avortement et le fait qu’elle-même soit une femme est très troublant

    1. jeani dit :

      @constella1

      Veuillez noter que cette affirmation vient de cette infirmière et non de moi …

      1. constella1 dit :

        Jeani
        Je sais bien que ça ne venait pas de vous😉mais je voulais faire ressortir ces éléments importants chez elle qui sont fort dérangeants

  31. Apocalypse dit :

    @Maïs1988 – 12:54

    On ne doute pas qu’Amy Coney Barrett soit très intelligente et compétente, qu’elle va rendre de bons jugements dans la grande majorité des dossiers qui vont se retrouver sur son bureau, MAIS pour un très, très petit nombre de dossiers (ex. Roe vs Wade), c’est là que plusieurs sont inquiets. C’est ce genre de dossiers qui façonnent une société et tu ne veux aucune manière qu’ils soient traités avec une idéologie et/ou la religion pour te guider dans la réponse que tu vas donner.

  32. Danielle Vallée dit :

    @Apocakyose: elle a passé 2 grosses années sur le banc.
    A part ça elle a étudié dans une école catholique et enseigné dans une école catholique.
    Elle n’a même pas l’expérience nécessaire pour le poste

    1. Alexander dit :

      @ Danielle Vallée

      Si c’est une expérience somme toute limitée qu’elle a, comme vous la décrivez, alors là vous m’inquiétez sérieusement.

      Être catholique n’est pas en soi un critère, si on fait preuve d’objectivité et de compétence.

      Manquer de compétence serait bien plus dommageable.

      La CS n’est pas un club social tout de même.

    2. xnicden dit :

      Madame Vallée, vous exagérez.

      C’est deux ans et demi et non deux ans. On s’entend que ces six mois font toute la différence. 😉

    3. Pierre Kiroule dit :

      Connasse-Barrett a aussi fait partie d’un groupe anti-avortement qui faisait la promotion d’une clinique critiquée pour avoir trompé les femmes (https://www.theguardian.com/us-news/2020/oct/11/amy-coney-barrett-member-right-to-life-organization). Une ost… de punaise de sacristie !

      Et il y a encore des naïfs pour croire qu’elle va mettre de côté son fanatisme religieux pour juger les causes uniquement selon le droit !!!

      Toujours selon le Guardian, d’ailleurs, l’analyse de près d’une centaine de jugements de la SCOTUS montre à l’évidence que la partisanerie passe bien avant le droit quand il s’agit de rendre des jugements sur la religion ou la Covid. (https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/oct/12/supreme-court-judges-amy-coney-barrett)

      Alors, Connasse-Barrett aura beau détenir des dizaines de doctorat en droit, son fanatisme va toujours primer sur ses connaissances juridiques.

    4. constella1 dit :

      Danielle Vallée

      Apocaqui?😉

      1. Ziggy9361 dit :

        C’est en grec.

      2. constella1 dit :

        Merci
        J’ai appris le latin mais pas le grec
        N’était plus au programme lors de mon cours classique
        En le relisant effectivement ça fait du sens

  33. Apocalypse dit :

    @Pierre s. – 13:09

    ‘Mme Barrett est votre »homme »’

    lol … 🤣

    Je pense que nous sommes nombreux(euses) à voir comme une bonne nouvelle qu’on nomme une autre femme à la Cour Suprême, mais SVP choisissez une femme digne de ce nom, pas une qui pense que son but dans la vie est de servir les hommes et qui, comme vous dites, se comporte comme un homme.

  34. Danielle Vallée dit :

    Et puis, comme sa secte reconnaît la supériorité des hommes, qui va prendre les décisions à sa place, son mari avocat? Le ministre de son église? Thomas?

    Ne jamais oublier qu’elle croit à sa propre infériorité et à son obligation d’obéissance. Danger!

    1. constella1 dit :

      Danielle. Vallée
      Absolument 👌👌👏👏

  35. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée – 13:34

    Je pense qu’on s’entend tous et toutes qu’il y a des candidates bien plus qualifiées pour ce poste, mais bon, il semble qu’on devra – on espère un petit miracle que NON – faire avec 😢.

    Lorsque la compétence/qualifications de quelqu’un n’est pas le premier critère pour un poste, disons qu’il y a de quoi être inquiet.

  36. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée – 13:37

    ‘Et puis, comme sa secte reconnaît la supériorité des hommes…’

    Imaginer, je suis un homme et celle-là me fait toujours mourir de rires … supériorité des hommes … sérieusement? 🤦‍♂️

    Si quelqu’un croit à cela, il est grand temps de … CONSULTER.

    1. Bartien dit :

      ‘Et puis, comme sa secte reconnaît la supériorité des hommes…’….. »Si quelqu’un croit à cela, il est grand temps de … CONSULTER. »

      Pas sûr qu’il y ait suffisamment de psy aux zétats pour qu’ils consultent !!

  37. xnicden dit :

    @ Maïs1988 12:54

    Au contraire, c’est essentiellement sa philosophie telle qu’exprimée dans bon nombre d’écrits et ses jugements en deux ans et demi qui lèvent des drapeaux rouges.

    M. Hétu nous avait référé à une enfilade de tweets intéressants il y a quelques semaines. C’est court et ça résume assez bien les conclusions de longues analyses faites par des spécialistes:

    https://twitter.com/richardhetu/status/1310008075705815046?s=19

    1. Madalton dit :

      Effectivement. De plus, elle aurait menti au comité sur ses vues sur les pro-vie en 2017 lorsqu’elle était interrogée pour sa nomination comme juge.

      1. xnicden dit :

        En plus? Pas fort.

  38. jeanfrancoiscouture dit :

    Extrait de la déclaration d’ouverture de Kamala Harris devant le comité du sénat «étudiant» le cas de la juge Barrett. J’ai visionné l’intervention au complet sur CNN aujourd’hui. Mme Harris était impressionnante et touchante. En son for intérieur, elle doit rager de savoir qu’elle parle pour rien dans ce forum où les élus républicains ont pratiquement tous vendu leur âme et leur vote à Donald Trump.

    En ce moment et à cause de la majorité républicaine inamovible, je pense que son message est destiné davantage aux électeurs qu’à ses collègues aux oreilles bouchées.

    «California Sen. Kamala Harris says Republicans are trying to get the Supreme Court to do their “dirty work” by installing a new justice who will overturn the Affordable Care Act.
    Harris delivered her opening remarks via video Monday from her Senate office, calling the hearings “reckless” because everyone attending was not required to be tested for the coronavirus.
    She warned it’s not just health care that is at risk if Amy Coney Barrett is confirmed. She says voting rights, workers’ rights, abortion rights and the very idea of equal justice are at stake.
    Harris says that the court is “often the last refuge for equal justice” and that a Barrett nomination puts in jeopardy everything the late Justice Ruth Bader Ginsburg fought to protect.
    Harris’ comments largely mirrored her messaging on the campaign trail as the Democratic vice presidential nominee. She and Joe Biden have made protecting the Affordable Care Act one of the centerpieces of their campaign.»

    https://dailyprogress.com/news/national/govt-and-politics/the-latest-lee-goes-to-barrett-hearing-posts-doctor-letter/article_c3b31e82-5aca-501c-b36d-94d154a54f25.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :