Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le FBI affirme avoir déjoué un complot impliquant six hommes qui auraient voulu kidnapper la gouverneure démocrate du Michigan à sa résidence secondaire. Selon un acte d’accusation dévoilé jeudi, quatre des six hommes devaient participer à une rencontre mercredi pour payer «des explosifs et échanger des pièces d’équipement tactique».

«Plusieurs membres ont parlé d’assassiner des ‟tyrans” ou de ‟kidnapper un gouverneur en exercice”. Le groupe a décidé qu’il devait augmenter son nombre et s’est encouragé mutuellement à parler à ses voisins et à diffuser son message», peut-on lire dans l’acte d’accusation, qui fait notamment état des efforts du groupe pour contacter une milice d’extrême droite du Michigan qui n’a pas été identifiée.

Les origines du complot présumé remonteraient au début de l’année, à l’époque où la gouverneure Gretchen Whitmer était accusée par ses critiques les plus extrêmes de tyrannie en raison de ses politiques pour combattre l’épidémie de COVID-19. Ces politiques devaient inciter Donald Trump à appeler ses partisans à «libérer le Michigan». Certains d’entre eux avaient par la suite investi le capitole de l’État avec leurs armes.

L’acte d’accusation du FBI précise que les hommes arrêtés voulaient faire à la gouverneure Whitmer un procès pour trahison.

(Photo AP)

71 réflexions sur “Ils auraient voulu kidnapper la gouverneure du Michigan

  1. chicpourtout dit :

    Cette histoire est à faire peur pour la sécurité des hauts fonctionnaires (gouverneurs, etc.). Elle rappelle le FLQ et nous sommes au mois d’octobre comble du hasard. trompette avec sa violence verbale crée les conditions propice à ce genre d’agitation. Cela est effrayant et déplorable. On ne souhaite pas cela à nos voisins. Espérons qu’un climat serein finisse par arriver.

    1. Pierre Kiroule dit :

      On pourrait aussi parler de l’attentat raté contre Pauline Marois par un ost. d’Anglo. Et ça ne date pas de 50 ans, mais de moins de dix ans.

      1. simonolivier dit :

        Baines était plus malade mentalement que juste un anglo voulant casser du séparatiste. Rien à voir avec sa lamgue maternelle.

      2. Pierre Kiroule dit :

        @simonolivier

        Que vous dites…

      3. Lise dit :

        Pourquoi les francophones ne font rien ??ce dont les pires meurtriers de conjointe et d’enfants au Qc
        Commentaire discriminatoire et de méchanceté gratuite
        Faut pas être intelligent et éduquer pour commenter de cette façon

    2. Mais ce sont de tres bonnes personnes.

    3. Anne-Marie Allaire dit :

      Il semble que vous ne connaissez pas trop votre histoire ni l’idéologie de ces groupes d’extreme droite encouragée par leur président pour faire ainsi le lien avec eux et le FLQ. Triste qu’après 50 ans vous en ayez appris si peu. Des cours d’histoire et de philosophie existent sur le Web.

      1. chicpourtout dit :

        @Anne-Marie Allaire
        Possible… C’est votre point vue. Sachez que votre propos ne m’offense aucunement. Non, ce n’est pas triste c’est mon choix.
        Tout ce dont je me souviens enfant, est d’avoir vu circuler soudainement de nombreux camions de militaires armés dans le quartier d’Ahuntsic à l’époque. Ça, je m’en souviendrai toujours, mon coeur d’enfant était pétrifié en silence au retour de l’école… Pour tout vous dire, ce n’est pas vraiment un bon souvenir. J’avoue bien honnêtement ne pas avoir chercher à comprendre par la suite afin de léguer ces images derrière moi.
        Maintenant, vous pourrez comprendre sans juger trop rapidement…

    4. Achalante dit :

      Pst! En passant, les hauts fonctionnaires sont nommés à leur postes, alors que les gouverneurs sont élus… Petite distinction. Oui, je peux être tatillonne à l’occasion! (Je n’ai pas choisi mon surnom par hasard! 😉 )

      1. chicpourtout dit :

        Merci de cette clarification pour tous les lecteurs.
        Eh oui… petite confusion dans mon texte @Achalante 😉

  2. Roger Allard dit :

    Liberate the Duce.

    1. Dekessey dit :

      Correction: C’est « Il Douche. »
      😉

    2. theophileraulet dit :

      Selon moi, cela montre l’impact bien réel des appels du président Trump à ses partisans de se prévaloir de leurs droits du 2è amendement de porter des armes, et à « libérer » le Michigan. Une guerre civile, ou un important chaos pourrait/aurait pu contribuer à lui garantir un autre 4 ans au pouvoir, me semble-t-il.

  3. Marilyne dit :

    Le farwest …

  4. marcandreki dit :

    Stand back and Stand by, qu’est-ce qu’ils n’ont pas compris des ordres du boss?

    1. igreck dit :

      😩

  5. On peut dire que Poutine a réussi à mieux diviser les USA en mettant la taupe orange à la tête du pays.

  6. Daniel A. dit :

    Pourtant Trump a dit: Stand back and stand by. Faut croire qu’il n’a plus le contrôle sur ses troupes. Pas bon ça 🥺

    1. gl000001 dit :

      Il n’a même pas le contrôle de lui-même. Sauf le coronavirus … ça, il le contrôle bien 😉

      1. Haïku dit :

        Hé hé ! 😉👌

    2. gigido66 dit :

      Ça date du début de l’année…donc la Chose n’avait pas demandé de se tenir à l’écart…

      1. igreck dit :

        Ce n’est pas pcq Trompe n’a dit ces mots que la semaine dernière que les suprémachistes blancs n’ont pas compris qu’ils doivent se préparer à soutenir les ordres de leur Lider Maximo qui vont à l’encontre des règles établies. Voilà donc la pointe d’un iceberg qui flotte allègrement vers la présidentielle du 3 novembre !?

      2. Achalante dit :

        @igreck: J’aime beaucoup votre « suprémachiste », ça vaut largement mes « épouventeries »!

  7. Madalton dit :

    L’imbécile en chef avait dit à la gouverneure de négocier avec eux car c’était du bon monde.

    De plus, la cour suprême du Michigan a réprimandé Whitney, la semaine dernière, pour avoir utiliser la loi sur les mesures d’urgence.

    https://www.bridgemi.com/michigan-government/michigan-supreme-court-rules-whitmer-lacks-covid-19-emergency-powers

  8. Benton Fraser dit :

    Le plus pathétique, c’est qu’ils ne savent pas reconnaître un tyran…

  9. marylap dit :

    Mais c’est les Antifa (qui n’est même pas une organisation) qui sont censés être un danger selon Covid Trump. Misère 🤦‍♀️

  10. Pierre Lesage dit :

    « Si je péris, mon peuple périra avec moi »,

    J’en viens sérieusement à me demander s’ils ne sont pas à deux pas d’une guerre civile avec ces miliciens…

    1. Dekessey dit :

      Ils le sont.
      « Si la tendance se maintient » comme dirait l’autre, et que Biden remporte la victoire, attendez-vous à voir Trump exciter ses miliciens en dénonçant une élection truquée. Et ses miliciens vont agir. Il n’y aura pas une vrai guerre civile comme en 1860, mais ça va barder. Ses zombies ne demandent que ça.

  11. Cubbies dit :

    Pays de fou. Tout ça encouragé par un Fou Furieux hors de contrôle, prêt à tout pour sauver ses fesses. Ce n’est pas un portrait jojo ça.

  12. Pierre Kiroule dit :

    Selon un sondage, la moitié des Amaricains croient que l’élection du 3 novembre donnera lieu à des violences.

    Il reste encore trois semaines aux lobotomisés de dretteux pour se préparer, sous les encouragements de la grosse salope de fripouille.

    Ça promet !

    1. Daniel A. dit :

      @Pierre Kiroule

      « Selon un sondage, la moitié des Amaricains croient que l’élection du 3 novembre donnera lieu à des violences. »

      L’autre moitié est celle qui va causer les violences.

  13. Hier quelques « proud boys » ont été vus à l’extérieur où avait lieu le débat, ils étaient en stand by. Heureusement il ne s’est rien passé mais en agissant ainsi, ils rappellent à 45 qu’ils sont toujours à son service.

    Michael Shure
    @michaelshure

    Some proud boys assembling outside the debate venue in Salt Lake City. One told me when I asked what brought them here: “We are standing by”

    https://twitter.com/michaelshure/status/1313981014830510082?s=20

  14. kyrahplatane dit :

    Apparemment, ces emplois de cinglés de droite s’inspiraient des appels de trump à «  libérer le Michigan  ».

  15. kyrahplatane dit :

    Ce sont le genre de personnes que Trump tente de recruter comme «observateurs de sondages» (c’est-à-dire l’intimidation des électeurs). Toute violence le jour du scrutin peut être directement imputée à trump.

    1. Danielle D. dit :

      Ce qu’il appelle la Trump Army.
      Cet homme à la rage en plus de la COVID.

  16. POLITICON dit :

    Putsch mais Putsch égal

    Comment ne pas voir dans cette situation la volonté, la détermination et l’encouragement de Trump a renverser l’autorité des États démocrates en utilisant la force, la violence et peut-être le meurtre. Comment peut-il encore lui être permis d’avoir son nom sur la liste électorale? Cet homme mine la démocratie au point de fomenter des putsch (coup de main d’un groupe politique armé, en vue de prendre le pouvoir)? Il ne peut pas d’une main utiliser la démocratie comme levier politique et d’un autre côté, la détruire de l’intérieur en toute impunité. Les systèmes politique et judiciaire des amerloques sont comme le commandant en chef. Un gouffre sans fin d’illogisme, d’impunité qui penchent dans le grosso merdo et dans l’apeuprisme. C’est une blague ou quoi? Le président les appellent ouvertement et les citoyens acceptent ca sans broncher?

    Avec cette bande de pleutres (citoyens) qui dorment au gaz, je leur souhaite Trump pour un autre 4 ans afin d’alléger leur souffrance de morons édentés et décérébrés. Vous méritez ce gouvernement si vous acceptez de voir votre pays partir en fumée comme la Californie.

  17. Apocalypse dit :

    Pour ceux et celles qui se demandaient si on vivant dans un monde de fou, vous avez la réponse.

    Un autre quatre(4) ans de Donald Trump à la Maison-Blanche et les Etats-Unis, au grand complet, seront littéralement un asile à ciel ouvert.

  18. Toile dit :

    Oui le dulce a prononcé ces mots au débat. Ca veut pas dire que ces milices n’avaient pas compris le message avant, dont celui de « libérer le Michigan ». A preuve, le complot remonte au début de l’année. Le plan a cheminé et surement étaient ils déjà suivis puisqu’on parle d’arrestation quand ils ont voulu acquérir des munitions

    Quand on parle de terrorisme domestique, ça ne peut pas être le meilleur exemple. Mais parait t il qu’il sont dans le champ… on devine la source qui soutient ça.

    Reste que comme disait Boucar les USA sont assis le cul sir un volcan. Au signal, ils seront prêts à défendre leur Dulce. Ouf…

    La mouche ne fait pas le poids aujourd’hui.

    1. igreck dit :

      👍😖

  19. Madalton dit :

    Au moins 6 morons qui risquent de perdre leur droit de vote. 😉

  20. treblig dit :

    Le FBI ( ou la Homeland security, peu importe) estime que les milices redneks de l’extrême droite, armée jusqu’aux dents, est la plus grande menace de terrorisme. Bien avant les djiadistes.

    Ce qui nous a donné, il y a quelques mois, cette scène irréelle de miliciens auto-proclamés libérateurs envahissant, armes à la main, le Capitole du Mchigan . Le plus ahurissant, du moins pour un canadien\québécois, est qu’ils sont rentrés chez-eux, libre comme l’air, après une démonstration de force qui s’apparentait à une rébellion.

  21. Réal Tremblay dit :

    C’est ce qui arrive quand le grand boss fait des clins d’oeil à ces groupes depuis plusieurs années.
    Si trump perd…

  22. Alexander dit :

    Ces milices, c’est une forme de terrorisme intérieur.

    Et encouragée par Trump ouvertement. Du jamais vu.

    De là à dire que Trump est une menace à la sécurité nationale, il n’y a qu’un pas à faire.

    Les agences gouvernementales seront sur les dents. Il faut protéger le pays et ses citoyens.

  23. Gina dit :

    Rendu là , c’est dangereux parce qu’il y a quelqu’un qui incite ses partisans à la violence et il ne se cache pas . Donc , ses partisans se sentent investis d’une mission commandée par leur gourou . Le parti républicain n’est plus un parti politique ; c’est devenu une secte dont le gourou fait peur à tout le monde .

  24. garoloup dit :

    Heureusement que le FBI a ces extrémistes dans sa ligne de mire…c’est plutôt rassurant mais…

  25. Layla dit :

    Ma mère me disait, tu élèves le premier et le reste va se faire tout seul.
    Quel rapport me direz vous?

    Ce complot a été déjoué, c’est une bonne chose, mais la peur ne manquera pas de s’installer dans l’esprit de d’autres gouverneurs et/ou politiciens. Ils seront vulnérables.

    Il serait surprenant que ce soit les truands qui vont avoir peur et réfléchir aux conséquences, si bien que la peur va prendre racine.

    Ça fait dur en titi.

  26. treblig dit :

    Le slogan des milices de la suprématie blanches est révélateur :

    « If ballots won’t free us, bullets will »

    Ils sont en  » stand by  » comme leur a demandé Trump.

    Ça va mal finir tout ça

    1. Toile dit :

      Si tu comprends ce message….qui en fait est une menace d’agression, une intention criminelle, reste le passage à l’acte et bingo.

      1. Toile dit :

        Oups.. si tu ne comprends pas. ( maudite manie d’oublier la négation )

    2. Danielle D. dit :

      Ça ressemble au « The Ballot or the Bullet » de Malcom X

    3. Layla dit :

      @Treblig 14:30
      On dirait qu’ils ont adapté pour leur cause❓ le « The ballot or the bullet » de Malcom x en 1964.

  27. Toile dit :

    Question comme ça. Vu que c’est un gouverneur qui est ciblé, jusqu’où remonte cette information quand elle est sue ou validée ? Le président peut être, doit il être informé, question de sécurité nationale, d’implanter une surveillance rapprochée? Des fois que la bête savait….

    1. gl000001 dit :

      Ca fait 2-3 semaines que le FBI a dit que les milices sont la plus grande menace à la sécurité intérieure. L’autre moron fait juste dire que c’est l’Antifa.
      Même si l’information remontait jusqu’au président, ça ne changerait pas grand chose. Il l’a dit ce matin lors de son entrevue, il est désappointé par Wray. Et il veut que Barr fasse des arrestations. Je pense que le FBI a pris de court Barr. Ils ont fait les arrestations qu’il fallait plutôt que les arrestations que trump voulait.
      trump est à moins d’un mois du grand coup de boomerang et les subalternes l’écoutent de moins en moins.

      1. Toile dit :

        Ça change pas grand chose quand il s’agit de la bête, j’en conviens. Pour lui c’est une ode à l’amour. N’empêche, je suis intéressé par la procédure. Et oui, si le peuple apprend qu’il savait… peut être une plus grosse raclée.
        Fort possible que le FBI l’ai pris au mot.

  28. HS

    Misère…pourquoi tant de haine???

    Zachary Petrizzo
    @ZTPetrizzo

    Trump campaign adviser Harlan Hill will no longer be allowed on Fox News after tweeting that Sen. Kamala Harris is an « insufferable lying bitch. » Asked if the tweet was inappropriate, he said, « I did it and I’d do it again. »

    https://twitter.com/ZTPetrizzo/status/1314268009704427521?s=20

    1. Haïku dit :

      Encore de la projection ! 😨

    2. Toile dit :

      Ma foi la propagande de Joseph Goebbels fonctionne a plein regime.

    3. Layla dit :

      @Marie4Poches
      Pourquoi tant de haine?
      C’est bien la preuve, pour moi que les conseillers et les proches de Dt vivent continuellement dans la tourmente en raison des crises de DT sans être psychologue je dirais qu’ils reportent sur les autres ce qu’ils vivent avec DT, un peu comme un enfant maltraité à la maison va se venger sur un camarade de classe. Ils n’ont pas tous cette réaction, et c’est tant mieux.
      Ils sont bafoués et vivent de la violence psychologique au pluriel, et ne réussissent pas à s’en sortir.
      Comment l’expliquer autrement. Ils en veulent à ceux qui provoquent la colère de 👿Tiny la terreur👿 .

      1. Toile dit :

        J’adhère peu à votre pensée à l’effet qu’ils reportent sur d’autres ce qu’ils vivent avec la bête. Au départ s’annonçait une belle croisière, une belle croisade. Sont embarqués volontairement ou par la force des choses, une palette de conservateurs, du moderé et même progressiste à l’illuminé de Miller & al. Puis le commandant a jeté par dessus bord les ceuces qui ne faisaient pas son affaire, un à un pour les remplacer par des plus cancres, plus loyaux. Les illuminés ont pris le contrôle d’un pallier puis d’un autre… A la fin les bien intentionnés sont coincés dans un coin. C’est le régime de la terreur qui reigne. Et quand tu coupes la tête du tyran, tu réduis le pouvoir exercé. C’est toute une dynamique mais on peut la vaincre. Je pense aux femmes et enfants battus.

  29. gigido66 dit :

    Dans le roman intitulé Le président a disparu de Bill Clinton et James Patterson, il y a cet extrait qui m’a interpelée:
    Je le résume:
    Si on veut maîtriser la meute, il faut s’en prendre au chef…
    Alors, selon cette sage parole, quelle est la meilleure tactique dans le cas qui nous est présenté?

  30. onbo dit :

    H/S mais pas vraiment..

    Je pense que les miliciens d’extrême droite viennent de prendre une froide leçon. Le complot a foiré, et comment!

    Ça veut aussi dire pour eux qu’ils sont dans la mire, mais lesquels et où et combien? Ça veut dire, on s’assoit et on respire par le nez.

    Si près de l’élection générale du 3 novembre, c’est aussi un sévère avertissement à tout éventuel élu du Sénat ou de la Chambre des Représentant qui aurait pu avoir des « insights » sur des opérations de déstabilisation ou qui pourrait avoir des intérêts politiques indirects ressortant d’un désordre public.

    La première pensée qui vient est: Y aurait-il quelque lien avec l’influence russe sur l’élection de 2016, que le Sénat a confirmée récemment dans un document unanime des membres du Comité sénatorial qui a planché pendant plus d’un an sur le sujet?

    Y aurait-il quelque lien avec la cause du désaccord entre eux des Sénateurs Républicains qui se sont retrouvés à Moscou en 2018. Désaccord portant sur la raison de la mission: Expliquer aux Russes la raison des sanctions? Ou promettre un adoucissement des sanctions, ou encore laisser des sanctions apparentes et faire des affaires avec les milliardaires russes, ou encore ajuster les liens financiers et bancaires entre les grands financiers russes et leurs équivalents américains, pro-Trump cela s’entend. Dans ce dernier cas, on reconnaîtrait l’affection de Trump pour les quid-pro-quo.

    Ces options peuvent apparaître moins loufoques lorsqu’on constate que les 7 sénateurs délégués et la Représentante du Texas, Granger, sont pour la plupart des banquiers et des comptables, tout comme le Gouverneur de Géorgie.

    Qu’est-ce que font des Sénateurs banquiers et comptables le jour de la fête des Étatsuniens, le 4 juillet, à Moscou, en rencontre avec l’impayable Kisliak, héros de la rencontre du 9 juin où assistait Junior?

    Dans le compte rendu de The Hill, il ne sont plus que 6 Sénateurs. Il manque, par un drôle de hasard, le nom de Ron Johnson, sénateur du Wisconsin, partisan fini de Donald Trump. Le seul à dire ouvertement que l’influence russe, y a rien là, et plus et plus. Le seul souci du sénateur WI étant de faire des affaires direct avec les magnats russes, et fuc_ la politique. Voir liens ci-bas.

    Et qui se tenait bras dessus bras dessous avec Mike Pence hier soir? L’ex-gouverneur du Wisconsin, Scott Walker!

    Et dans quel état songeaient à retraiter le commando extrémiste qui projetait d’enlever la gouverneure du Michigan, madame Whitmer? Au Wisconsin!

    Je n’affirme aucun élément comme probant. J’ai simplement dégagé des faits qui appartiennent à la réalité, comme a dit hier soir monsieur Pence. Je n’ai pas d’opinion, encore moins d’intérêts, que des questions.

    note: Les Sénateurs en question sont en réélection qu’en 2022; ils avaient donc en 2018 les coudées franches. Exception: le sénateur du Montana, monsieur Daines qui était du voyage et maintenant en réélection.

    *https://thehill.com/homenews/senate/395719-gop-senators-visited-moscow-on-july-4

    *https://trofire.com/2018/07/14/republican-senators-cant-keep-their-stories-straight-about-4th-of-july-trip-to-russia/

    *https://mavenroundtable.io/theintellectualist/news/in-2018-why-did-8-republican-u-s-senators-spend-july-4th-in-moscow-ZeNcDyijN0iJ2ZK7j_q5Mw

  31. Madalton dit :

    En passant, avez-vous lu la déclaration de McTurtle qui dit n’est pas allé à la MB depuis le 6 août car il n’approuve pas la façon dont les dirigeants ne prennent pas de précautions contre le virus? Un moyen couillon. Il est en train de se distancer de Trump.

    Selon 538, les démocrates ont 67 % des probabilités de gagner la majorité du sénat. Voir aussi les autres projections.

    https://projects.fivethirtyeight.com/2020-election-forecast/

  32. marcandreki dit :

    Vers 5:10 Gretchen Withmar cite Ronald Reagan

    You are the ones who are out of step with our society he said. You are the ones who willfully violate the meaning of the dream that is America. This country, because of what it stands for, will not stand for your conduct.”

    1. Haïku dit :

      Merci pour la vidéo.
      Bravo Mme Withmer !! 👏👏👏

  33. Loufaf dit :

    La plus grande menace pour la sécurité nationale est le semblant de prezzidant lui-même.
    Incapable de tenir en laisse, sa meute de chiens enragés, au contraire, il les incite à se servir de la violence et se transformer en justiciers avec sa bénédiction.
    On n’ est pas rendu au 20 janvier!

  34. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Variation sur le même thème : « Non mais, quelle mouche les a piqués?!? »
    Le Gros Taon, sans aucun doute…

  35. gérard séguin dit :

    Une chose est süre, le deep state (mécanique de l’état) fonctionne encore, positivement parlant. Le FBI fait son travail, malgré la présence de la CHOSE au commande. Pour combien de temps, cela reviens au résultat du 3 novembre. Espoir.

  36. Bravo au FBI pour avoir déjoué ce complot complètement tordu issu du cerveau détraqué d’une bande de fanatiques enragés.

    On se demande bien qui a pu leurs inspirer une telle idéologie !!

    Lorsqu’on tient des discours haineux voire violents, qu’on encourage implicitement des groupes de timbrés d’Extrême-Droite, on peut s’attendre à ce que ceux-ci se sentent légitimés dans leurs actions.

    J’espère qu’un jour, lorsqu’il aura quitté pour de bon la MB, la Pourriture-En-Chef aura à répondre de ses actes ainsi que de ses paroles.

    LOCK HIM UP !!

  37. Daniel Legault dit :

    Si minus trump perd par une bonne marge, il peu probable que ses ordres soient suivi à la lettre.

    Biden n’aura qu’à dire que tout geste illégal commis pas un fonctionnaire à la demande de minus trump sera sévèrement punis.

    L’obéissance aveugle n’est pas une excuse pour faire des gestes illégaux à la demande d’un supérieur.

    Je crois que s’il perd minus trump va être grandement déçu entre le 3 novembre et la prise de pouvoir du nouveau gouvernement.

  38. jeanfrancoiscouture dit :

    Au risque de me faire attribuer un point Godwin, j’admets que je trouve une certaine ressemblance entre ces milices et les SA d’Ernst Röhm. Bien sûr, à ce jour les milices ne sont pas sous commandement unique et ne comptent pas 400,000 membres comme les SA mais l’idéologie est du même type. «La Sturmabteilung (SA), ou les « chemises brunes », véritable milice chargée de faire office de service d’ordre dans les rassemblements et d’agresser les adversaires des nazis dans la rue.» Rappelons-nous qu’Adolf dut se débarrasser de Röhm parce qu’il était devenu dangereusement incontrôlable même pour quelqu’un comme lui..

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_R%C3%B6hm

  39. Mariette Beaudoin dit :

    Non seulement les employés de la MB peuvent avoir la covid à cause de Trump, mais ils peuvent aussi être victimes de violence à leur tour. Misère… Ça fait plus que dur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :