Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Si l’on se fie à son itinéraire des derniers jours, Donald Trump a ni plus ni moins concédé à Joe Biden le Michigan et le Wisconsin, deux des trois États qu’il a ravis aux démocrates en 2016. Et il consacre tous ses espoirs et énergies à la Pennsylvanie, l’autre État, sans lequel il n’a pratiquement aucune chance de rester à la Maison-Blanche. La Pennsylvanie compte 20 des 270 voix nécessaires pour remporter le Collège électoral et l’élection présidentielle.

Or, les efforts du président semblent vains, si l’on se fie aux sondages des derniers jours. Le dernier en lice, publié mardi conjointement par le Washington Post et ABC News, crédite le candidat démocrate d’une avance de 9 points dans le Keystone State, où deux électeurs sur trois dans la grande banlieue de Philadelphie a l’intention de voter pour lui :

Biden 54%
Trump 45%

La veille, un sondage NYT/Sienna Research indiquait le même écart entre les deux rivaux :

Biden 49%
Trump 40%

La tendance est lourde, comme on peut le constater en jetant un coup d’oeil au tableau compilé par CNN et réunissant les plus récents sondages en Pennsylvanie :

Il n’est pas impossible que les débats présidentiels, surtout le premier mardi à Cleveland, et d’autres rebondissements d’ici le 3 novembre ne changeront pas la donne. Mais on peut dire que ça va mal pour le moment pour Donald Trump en Pennsylvanie.

(Photo AP)

77 réflexions sur “Ça va mal pour Trump en Pennsylvanie

  1. marylap dit :

    Je sais que Trump a encore des chances de gagner (même s’il ne devrait pas avec tout ce qu’il a fait), mais ça fait quand même du bien de voir qu’il est dans le trouble aussi près des élections. Il faut qu’il perd, il faut absolument qu’il perd.

    1. treblig dit :

      Même Rasmussen, la compagnie de sondage préférée des républicains, donne l’avantage ( 53 à 46%) à Biden.

      Quand ça va mal…

    2. spritzer dit :

      @marylap

      Il faut qu’il perde, il faut absolument qu’il perde. 😉

    3. J Pollock dit :

      Don’t worry Marylap, Trump n’a tout simplement plus de chemin pour le  »270 to win ».

      Sans la Pennsylvanie et en étirant l’élastique au coton, le meilleur score de Trump est 269, à égalité avec Biden! En vertu des règles, Trump favorisé par le nombre d’états rouges à la Chambre des représentants, aurait son 2e mandat par la peau des fesses.

      Mais pour ca, en plus des Red States foncés, il faut que tu lui donnes OH, FL,TX, GA, et IA, Trump est à 233. Soyons ben généreux, donnons-lui aussi le Nevada, Arizona, North Carolina et tiens le New Hampshire (tous des états où Biden est en avance), Trump est à 269.

      Sans la Pennsylvanie, il suffit que Trump ne perd qu’UN SEUL de ces états (et ca va arriver!) et too bad, c’est terminé.

      Biden sera président.

      1. Stemplar dit :

        @JPollock

        Tant mieux si Biden gagne et je le souhaite ardemment.

        Mais que ça soit vrai ou faux, je me méfie de la majorité silencieuse.

  2. Fernand Beauchamp dit :

    Dans le Wisconsin, Biden est en avance de dix. On ne peut s’imaginer les coups de cochons qui s’en viennent Mais on dirait qu’il y a comme une odeur de brûlé…il ne faut pas vendre la peau du cochon avant d’en faire du bacon!!!

  3. Marlo dit :

    Ma plus grande crainte, c’est que se répète la situation qu’on a vécue en 2016. Je revois encore le statisticien à RDI qui expliquait au début de la soirée qu’il était mathématiquement impossible que Trump l’emporte. À mesure que passait la soirée, il se liquéfiait dans son siège. Et on ne l’a plus jamais revu depuis. Je me demande quelle manigance le Muppet jaune va trouver pour s’en sortir…

    1. Superlulu dit :

      On le revoit encore et trop souvent. Rafael Jacob.
      M. Je sais tout et mieux que vous.
      Il avait même dit en direct à R.C. que si trump gagnait il quittait son poste, et ne referait plus jamais d’analyses de la politique américaine.
      J’étais à l’écoute à ce moment.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Ah…. Mais ce n’est pas un mathématicien…. Non ? Si ?

        Imaginez Alain Bonnier dans le temps et ses prévisions bien jamais avant d’avoir 95% et plus de probabilités qu’elles se réalisent sauf que 5 fois sur cent et même 2 ou 3 fois sur cent cela arrive et n’est donc pas si rare. Alors le Canadien a remporté la Coupe Stanley en 1993 à l’encontre de sa prévision qu’il ne la gagnerait pas mais en confirmant son autre prédiction celle qu’il se tromperait avant d’atteindre tant de prédictions faites. Des maths c’est cela.

      2. garoloup dit :

        oui je m’en souviens très bien moi aussi…ce type aurait dû changer de métier, mais non, il sévit encore!

      3. Igreck dit :

        Il n’y a pas que Trompe qui a ressuscité donc !?! 😉

    2. Guillaume dit :

      Exact, ou encore Michel Auger également à RDI qui mentionne, après le dévoilement du vote d’un quartier de la floride qui passait des républicains aux démocrates, que cet échantillon était annonciateur d’une difficile soirée pour les républicains. J’imagine qu’ils vont être plus prudent.

    3. Guy Pelletier dit :

      @Marlo

      Justement ces gens sont trop collés sur leurs statistiques sont incapable de sentir où va réellement le vent. La très mauvaise campagne électorale d’Hillary Clinton qui avait concentré la majeure partie de son temps dans des États largement acquis d’avance aux Démocrates négligeant les États clés qui ont donnés par une très faible marge leur vote à Trump, l’histoire du coulage des courriels et toute la propagande mensongère faite par les Républicains et Donald Trump indiquait pourtant aux derniers temps de l’élection qu’elle n’était plus si en avance que cela même que Trump était en avance. C’est a souhaiter que cette fois-ci les Démocrates ne l’échapperont pas qu’ils mettront toute l’énergie et les ressources nécessaires dans les États clés comme ils semblent le faire actuellement.

      1. Achalante dit :

        Ce n’est pas juste une mauvaise campagne électorale qui a privé Mme Clinton de sa victoire, mais une suppression du vote Afro-Américain. La campagne de ce type aurait utilisé les donnés de FB et Cambridge Analytics pour envoyer des messages ciblés à des milliers de personnes pour les décourager de voter. Sans compter les magouilles habituelles, évidemment.

      2. Igreck dit :

        Elle a engrangé 3 000 000 de votes de plus que Trompe mais elle a échappé le ballon en ne tenant pas compte de l’élément anachronique du plusse meilleur pays démocratique du monde entier : le Collège électoral et ses « Grands Zélecteurs » ! Bienvenue en Absurdistan !

  4. Layla dit :

    Habituellement je ne commente pas un billet sur des sondages, mais c’est la première fois que je remarque autant de masques portés par les « figurants » derrière lui.

    1. Richard Desrochers dit :

      C’est peut-être simplement parce qu’ils font face à son derrière…

      1. Michèle dit :

        Haha! 🤣👍

      2. Madalton dit :

        🤣🤣🤣

      3. Haïku dit :

        Ouff !! 😉👌

      4. Igreck dit :

        😳😂🤣😂👏

    2. Superlulu dit :

      Ça s’appelle un photo-op.
      Seulement ceux de devant.
      Ceux de vue de derrière…

      1. Igreck dit :

        Représentatif d’une campagne « cul-par-dessus-tête » au cours de laquelle ce qui sort d’un bout sent aussi mauvais que derrière.

  5. Pierre Latour dit :

    Les similarités avec 2016 sont effrayantes.

    http://www.nbcnews.com/news/amp/ncna662076?__twitter_impression=true

    « Democrat Hillary Clinton leads Donald Trump in the key battleground states of Florida and Pennsylvania, including by double digits in the Keystone State due to her strength in Philadelphia and its suburbs, according to two brand-new NBC News/Wall Street Journal polls. »

    1. Carl Poulin dit :

      @ Pierre Latour
      Ça c’était bien avant la déclaration assassine de Comey portant sur une pseudo enquête sur les courriels d’Hillary Clinton.

    2. treblig dit :

      @pierre la tour

      Selon ABC, les femmes de la banlieue de Philadelphie sont deux fois plus susceptible de voter Biden que Trump. Un écart insurmontable.

      À chaque fois que les sondages sont favorables aux Démocrates, on nous ressort 2016. Sauf que 2016 est une anomalie.

      https://abcnews.go.com/Politics/pennsylvania-advantage-biden-big-boost-women-poll/story?id=73290218&cid=social_twitter_abcnp

      1. Madalton dit :

        Il y a 944 000 personnes qui ont déjà voté par anticipation cette année, et ce, avant le 1er débat. Les gens sont mobilisés cette année.

      2. Igreck dit :

        Et lorsque les gens vont voter les Repus sont cuits !

  6. Carl Poulin dit :

    Juste pour Louise
    Le clou de la soirée…
    Trump d’approche fébrilement de son lutrin pour y saisir à deux mains son verre d’eau, s’engage sur le pied du lutrin et se retrouve les quatre fers en l’air avec son micro en pleine gueule. 😄

    1. Nefer111 dit :

      @CarlPoulin
      😂😂😂😂😂👏🏽👏🏽👏🏽👏🏽👏🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽👍🏽
      Le Rêve !!!

      1. Haïku dit :

        Je seconde ! 🤣👌

    2. Superlulu dit :

      Ça ressemble à une annonce d’assurances votre affaire. 🙂

    3. Salomé dit :

      @CarlPoulin
      😂😂😂👍🏽👍🏽👍🏽
      Le Rêve !!!!

  7. Pierre Lesage dit :

    UI vit par l’épée, périt par l’épée, dans son cas, c’est Damoclès qui sévit.

  8. Abigaelle dit :

    Pour ma par Trump n’a pas gagné les élections de 2016 il les a volé.
    Il a triché; analastyca, Poutine, fraude électorale, Roger Stone et compagnies avec des mensonges puériles.

    1. chicpourtout dit :

      @Abigaelle
      N’est-ce pas ce qu’il veut faire encore??
      Ne compte-t-il pas « tricher » ces élections??
      Je crois que si… une fois de plus. Il sera encore plus vilain cette fois-ci je le crains…
      Il veux gagner à tout prix. S’il gagne en trichant ce sera la pire « fraude » électorale sans compter toutes les autres qu’il a faite depuis.
      On a vu « de quel bois il de chauffait » comme on dit…

      1. Igreck dit :

        Sans doute CON-seillé par des maîtres dans l’art de f***** le bon peuple : Bolsonaro, Putin, Kim, Xi et cie !

  9. ghislain1957 dit :

    Les bonnes nouvelles continuent de débouler, mais une chose est à retenir: les démocrates DOIVENT faire sortir le vote et ne pas s’asseoir sur leur lauriers en pensant que tout est gagné d’avance. On voit le résultat de cette façon de penser depuis novembre 2016.

  10. gl000001 dit :

    Mais ça irait tellement bien pour lui en Transsylvanie. Il vampirise son pays, son peuple. Et son meilleur ami s’appelle Vlad. Il pourrait changer de nom … Vlad Trumpes
    (le vrai nom de Dracula étant Vlad Tepes !).

    1. Igreck dit :

      Da-CUL-ah : le roi-nu des morts-vivants (des zombies zaméricains) !

  11. Pierre s. dit :

    ———————-

    en 2016 Mme Clinton devarit gérer 200 000 e-mails
    en 2020 Trump doit justifier 200 000 morts

    c’est ca qui est effrayant Pierre Latour.

  12. Louise dit :

    En 2016 on se réjouissait d’avance devant les sondages. Depuis qu’on a été échaudés, on reste prudents, notre joie n’en sera que plus grande le soir des élections.

    Mais il y a quand même de grandes différences avec 2016. L’écart entre les deux candidats était moins grand, Hillary n’était pas très aimée et les électeurs ne connaissaient pas vraiment Donald Trump.
    Aujourd’hui ils sont en mesure de constater la nullité de ce faux président et ils ne veulent pas vivre cela un autre quatre ans.

    J’ai hâte que ça aille mal pour Trump en Floride !

    1. March dit :

      Je suis d’accord avec vous. En 2016, Clinton était très impopulaire, une portion des Bernie Bros l’ont boudé et elle devait défendre plusieurs années de bilan politique. Dump n’avait aucun bilan a défendre. Présentement, c’est l’inverse, Dump a 4 années de non-présidence a défendre et un bilan politique assez mince à défendre. De plus, Biden est beaucoup plus sympatique que Clinton dans l’opinion des gens. Donc beaucoup plus difficile à gagner.

      Finalement, je ne pense pas que le GOP ou autres institution sont prêt à sortir un lapin de leur chapeau comme les e-mails de Clinton à quelques jours du vote. Je pense que ceux qui ont fait ça ont eu leur leçon car même s’ils ont aidé Dump à gagné en 2016, ils se sont fait planter des poignards dans le dos depuis 4 ans par Dump, aucune chance qu’il recommence. Par contre, Dump a mis des marionnettes un peu partout dans le système. Par contre Nancy Pelosi et le congrès surveille ses gens-là de proche. Il y a beaucoup de marionnette qui doivent être nerveux pour leur poste présentement.

  13. Duduche dit :

    « Ça va mal », tout est relatif. Qu’il récolte encore 40-45% d’intentions de vote après avoir montré à quel point il est incompétent est presque immoral. Cela dit ça peut aller encore plus mal pour lui.

    Il sera intéressant de voir à quel point les révélations sur ses magouilles financières vont influencer les prochains sondages.

  14. Apocalypse dit :

    @Superlulu – 07:47

    ‘On le revoit encore et trop souvent. Rafael Jacob.’

    Lorsque je le vois arriver pour parler de politique américaine à RDI, je change de poste.

    1. Igreck dit :

      Zêtes dur !!!

  15. Loufaf dit :

    Alors la prochaine étape du despote: tricher essayer détruire Biden et compter sur sa nouvelle recrue à la CS pour gagner l’ élection.
    Tout un programme électoral!

    1. Igreck dit :

      Plusieurs observateurs ont mentionné que l’une des motivations de Trump à nommer rapidement un(e) canditat(e) pour succéder à la Jude Ginsburg était que cela lui donnerait l’assurance d’être déclaré vainqueur par la SCOTUS si le résultat du vote s’avérait très (trop) serré. Ils se réfèrent à ce qui s’est déroulé lors de l’élection de 2000 où George W. Bush a été déclaré élu par le Juge en chef Rehnquist. Si ce scénario devait se répéter, n’est-il pas présomptueux de dire que l’actuel juge en chef Roberts pencherait nécessairement en faveur du président sortant ? En effet le vieux RehnQ était reconnu comme Républicain donc pas tout à fait impartial.

  16. Guy Gibo dit :

    Si Trump perd les élections on pourra le qualifier de Al Capone des temps modernes…. Deux truands coupables des pires crimes et coinces finalement par Elliott Ness sur leurs rapports d impôts …

    1. Jaylowblow dit :

      Trump a été coincé par Elliott Ness? Je croyais qu’il était mort.

    2. Normand Latour dit :

      C’est exactement ce que j’entrevoyais depuis 4 ans….
      Fraudes fiscales qui vont l’amener en prison, comme Capone..
      Le gros narcissique, comme Capone, aurait dû jouer low profile et ne jamais se présenter….
      Et continuer ses magouilles dans l’ombre

      1. Igreck dit :

        Trop tentant pour un narcissique extrême qui veut être reconnu Par tous et ne cherche qu’à se venger des meilleurs que lui (Obama).

  17. kyrahplatane dit :

    Le seul talon d’Achille de Biden est Hunter il doit avoir ses réponses, trump en a plusieurs.

  18. richard311253 dit :

    Concernant Raphael Jacob, je l’aime bien. J’ai lu son livre sur le président qui a complété mon idée sur le personnage. Je lirais bien Lester aussi et Woodward mais franchement en lire un c’est tous les lire tant le personnage décrit est unicellulaire et sans nuance.

    Ceci dit, c’est vrai qu’il a fait un fou de lui (Raphael Jacob) à la soirée des élections 2016. Ce qui serait impardonnable serait qu’il commette la même erreur une seconde fois.

    Faire sortir le vote relève de l’exploit semble t’il, on a peut être une piste ici. Aujourd’hui, les experts de toutes nationalités ne parlent que des états clés, établi par le nombre de Grands Électeurs, de l’importance capitale de ces derniers pour gagner l’élection.
    Alors peut être que pour les américains, si le nombre supérieur de votes ne permet pas (toujours) de gagner, pourquoi voter. Vivre dans un état avec peu de grands électeurs, le vote en faveur des démocrates (c’est une exemple) peut être écrasant, à part de signifier que l’état est bleu « kossa donne » concrètement ? Cela ne fait qu’enrichir les statistiques sans permette au candidat(e) favori(e) de l’emporter, franchement ?

    J’aimerais bien qu’on m’explique la pertinence des grands électeurs aujourd’hui en 2020. Pas de doute que lors de la création de la constitution américaine il y avait de bonnes raisons mais est-ce encore pertinent ?

    1. Madalton dit :

      Il n’y a plus de pertinence de maintenir le collège électoral. C’est pour ça que certains États ont passé une loi pour que les grands électeurs doivent voter selon le résultat du vote universel de l’État. Par exemple, en 2016, certains grands électeurs ont voté pour Trump malgré que Clinton avait gagné cet État.

      Pour ce qui est du nombre supérieur du vote qui ne permet pas toujours de gagner, c’est la même chose au QC et au Canada. Le vote d’un péquiste, par exemple, qui vit à Westmount ne vaut pas cher.

      On a vu au dernière élections fédérales où le PCC a remporter le vote universel et il n’est même pas proche du pouvoir. C’est arrivé aussi au QC ou le PQ a été majoritaire en n’ayant pas gagné le vote universel.

      Aucun système n’est parfait.

      1. simonolivier dit :

        Pas parfait sauf qu’aux USA il n’y a réellement que 2 partis. Au Canada, il y a 4 partis depuis des lunes alors une majorité est presqu’impossible. Idem pour le Québec.

  19. Alexander dit :

    Le peuple américain doit parler et fort.

    Il a devant lui deux options qui symbolisent parfaitement les deux axes opposés vers lequel peut tendre les EU.

    Le capitalisme sauvage, l’individualisme, la loi du plus fort et le rejet de la démocratie et des institutions d’une part.

    Le capitalisme plus responsable, le sens plus collectif, le respect des institutions et le respect de la population de l’autre.

    Le choix n’aura jamais été aussi clair.

    Vote.

    La Pennsylvanie est une de ces étapes à franchir.

    Mais, en plus de Trump, le respect des institutions passe par le Sénat qui a fait une job horrible depuis quelques années. Trop de sénateurs ont réfuté leur serment à la Constitution à des fins bassement partisanes. Eux aussi méritent une sévère leçon.

    Vote.

    1. Igreck dit :

      Oui, beaucoup de claques derrière la tête seront nécessaires pour corriger les Séniles qui ont maintenu DisasterBoy en place.

  20. Le Champ dit :

    Beaucoup d’espoir sur ces sondages mais rien , absolument rein n’est joué et les 34 prochains jours vont etre des montagnes russes , quand Trump va faire de la surenchere dans ces gestes et propos que feront les démocrates?? Et cette surprise d’octobre viendra de quels cotés ?

    La politique n’á jamais autant passionnée le commun des mortels . Ils seraient bon que apres les élections américaines on regarde du coté de Ottawa car notre clown a nous a peut-etre des belles manieres mais pour le reste….

    1. gl000001 dit :

      Trudeau est comme Biden. Il est le moins pire des trois.

  21. Guy Gibo dit :

    richard311253
    Je crois que c est la question qu un bon nombre se pose ici!!! Mais chez les Americains dont probablement une majorite pense encore qu ils ont le meilleur systeme au monde j en doute

  22. Toile dit :

    Une nouvelle encourageante ce matin. Comme vous tous on va le croiere quand on va le voiere. On se garde au bout de notre chaise, respiration contenue, les doigts croisés. Une nouvelle suffisamment réconfortante pour me permettre de voir les débats ? Pas sur. Chose certaine, je lirai tout.

    L’option tricherie + contestation devient sa seule viable avenue pour se maintenir au pouvoir et c’est la chose la plus grave de conséquences. C’est de cela dont j’ai vraiment peur.

    1. richard311253 dit :

      @Toile, 8h59.
      Vous écrivez fort justement

      L’option tricherie + contestation devient sa seule viable avenue pour se maintenir au pouvoir.

      Mais comment un homme, même président des USA, peut-il décider unilatéralement de demeurer en poste, sans une riposte de celui qui a été élu ? Ce dernier, l’élu, n’a t’il pas la loi, la constitution de son coté ?

      Grosse difficulté à imaginer cette situation qui s’apparente à du gaslighting de la part du président actuel. La seule façon qu’à l’homme de se maintenir en poste est de gagner l’élection.

      Si j’ai beau être optimiste, avec ce monsieur, je suis conscient que tout peut arriver. Et si cela se produit, c’est là que nous allons voir les limites de la constitution américaine.

  23. Jean Saisrien dit :

    Ça n’ira jamais assez mal à mon gout pour lui.
    Hope he gets his 4% !

    1. gl000001 dit :

      Ils s’est déjà servi et a pris bien plus que 4% 😉

  24. Guy Gibo dit :

    Avec le contrôle sur la Cour Supreme le ministère de la Justice et le Senat on peut s attendre a tout de la part de ce personnage. Il a déjà annonce ses couleurs de toute façon

  25. FlorentNaldeau dit :

    Je crois que Rafael Jacob a commis une erreur fréquente parmi les gens qui comprennent mal les statistiques: les modèles indiquaient que selon les sondages et autres indicateurs, la victoire de HRC (y compris au Collège électoral) serait assurée 3 fois sur 4. Or, plusieurs personnes prennent comme une certitude absolue toute probabilité supérieure à, en gros, 60 %. Ils ont oublié dans ce cas précis le pendant de ce chiffre, i.e. que les modèles indiquaient aussi que DT pouvait gagner 1 fois sur 4; et 2016 fut précisément cette fois-là.

    RJ a eu la modestie et l’honnêteté de reconnaître publiquement son erreur et il continue de la rappeler de temps à autre, assurant même qu’il ne cédera plus à la tentation des prédictions.

    Par ailleurs, comme d’autres je considère que ses interventions sur RDI et ailleurs sont généralement pertinentes et réfléchies et qu’il est un analyste fort apprécié de la politique états-unienne.

  26. Danielle Vallée dit :

    J’espère juste que Biden va le faire exprès pour être un peu en retard et qu’il va arriver en joggant sur la scène.

  27. Gina dit :

    @richard3111253
    Vous parlez de constitution , n’est-ce pas si une partie du débat se fait là-dessus trump sera KO . Il ne pourra pas débattre de ce sujet . Pendant ses quatre ans à la Maison Blanche il n’a rien appris , il ne fait que répéter ce que ses partisans lui disent . Mais seul devant son lutrin ,il serait incapable de discuter durant trois minutes . trump parle de la loi et de l’ ordre , c’est son dada , mais n’a jamais dit comment elle serait appliquée . Pour lui , ce sont des slogans qui sonnent forts et aussi des démonstrations de force comme celle devant la Maison Blanche lors des manifestations de Blacks Live Matters . Je pense ce soir que Biden va gagner parce qu’ il a beaucoup de sujets importants à débattre , tels que les droits civiques , respect de la constitution , la santé , etc . C’est bien beau de faire des shows dans les arenas , mais tout est différent . En 2016 , il y a beaucoup de sujets qui étaient moins importants pour les électeurs et de plus il n’ était pas président . Là , il faut qu’il reponde aux chaos qu’ il a lui-même créé : le problème du racisme . Parler du racisme , c’est parler du droit de la personne . Le racisme n’est arrivé aux États-Unis avec trump , mais il l’a exacerbé .

    1. richard311253 dit :

      Bonjour Gina et merci de porter attention à mes messages.

      Ce président est tout sauf ordinaire, dans le sens négatif du terme. Et de cette perspective, j’ai peur et m’attend à tout

      Comment se défendre contre la bêtise ? Les mensonges, ça peut aller mais la bêtise ?

      Comme l’a si bien dit AB Road, ce personnage a l’intelligence vicieuse.

      Il y a des centaines de millions de dettes en jeu, son entreprise à sauver, fuir le fisc américain et comme un chien apeuré, il va mordre de toutes ses forces.

      En parlant de chien, connaissez-vous la métaphore des deux chiens ?

      Nous avons en chacun de nous deux chiens, un bon et un mauvais. Celui qui se porte le mieux est celui que l’on s’occupe le mieux.

      Inutile de gager sur le chien le mieux traité par le président !

  28. Ce sont certes de bons sondages dont il faut se réjouir mais il faut se rappeler qu’à cette époque, il y a 4 ans, les sondages étaient également bons pour Clinton.

    On connaît la suite.

    Il faut s’attendre à quelques coups de jarnac de la part de Bunker Boy et de son équipe de filous.

    Surveillez la carpette (Barr). Ce sale type est une ordure et ll ne reculera devant rien pour sauver le « cul de son « Boss ».

    La partie est loin d’être gagné. Elle ne fait que commencer. Ça risque de jouer dur dans les coins de patinoire car Bunker Boy va défendre sa peau avec tous les moyens dont il dispose.

    Comme il ne respecte aucune règle, il faut s’attendre à tout de sa part.

    Les Démocrates ne doivent rien négliger et ne pas répéter les erreurs de 2016.

    L’avenir du pays et de la planète en dépendent.

  29. Frédéric dit :

    Hors sujet mais bon…la nouvelle pub du Lincoln Project avec Chesley Sullenberger…ouf, puissante.

    1. Michèle dit :

      Wow! Excellent. Une voix qui sera entendue je crois… Merci!

  30. Jean dit :

    Pour remettre ce pays sur la bonne voie, il faut que les démocrates gardent le congrès, gagne la Présidence et surtout le Sénat qui semble avoir plus de poids que le Congrès. Ensuite, grand coup de torchon.

    1. F Beauchamp dit :

      Il y aura dorénavent toujours la barrière de la cour suprême!

      1. Bartien dit :

        Ça se destitue un juge !!

  31. Igreck dit :

    Je me réjouis en prenant connaissance de ces résultats mais je ne peux que désespérer du peuple états-unien qui aura sans doute eu besoin de rien de moins qu’une pandémie mondiale pour qu’une majorité d’entre eux comprenne enfin qu’ils sont gouvernés par un imbécile d’incompétent. Misère !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :