Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Relégué au second plan depuis le début de la campagne présidentielle, l’avortement devrait reprendre une place prépondérante dans la dernière ligne droite à la faveur de la bataille pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême. Car tout le monde s’entend pour dire qu’une nouvelle majorité de six juges conservateurs contre trois pourrait mener à l’invalidation de l’arrêt Roe c. Wade garantissant le droit des femmes d’interrompre une grossesse.

Or, si une telle possibilité est susceptible de mobiliser les électeurs les plus religieux et les plus progressistes, elle risque de compliquer un des objectifs les plus importants de Donald Trump : reconquérir une partie de l’électorat féminin des banlieues, qui est plus modéré sur cette question. Comme la plupart des Américains, ces électrices estiment que l’avortement devrait être légal avec certaines restrictions.

Le président pourrait annoncer dès mardi son choix pour remplacer la juge défunte. Mère de sept enfants, fervente catholique et adversaire farouche de l’avortement, la juge Amy Coney Barrett est la favorite de la Maison-Blanche à ce stade-ci. Comme je l’écris dans cet article publié ce lundi dans La Presse, elle fait partie de la communauté charismatique Praise for People qui enseigne notamment que les maris sont les chefs de leurs femmes et doivent exercer l’autorité sur la famille.

Donald Trump pourrait donc remplacer une icône féministe par un personnage qui semble droit sorti des pages de La Servante écarlate. Faut le faire. Et le président le fera peut-être.

(Photo AP)


134 réflexions sur “Pleins feux sur l’avortement

  1. christian reny dit :

    c est sur qu il va la choisir ce con président d une république de banane et ramené les USA au 19e siècle

    1. Nathalie Pérusse dit :

      Comme quoi ceux qui disent que le féminisme n’a plus sa raison d’être se trompent lourdement… en quatre ans, les Républicains feront reculer les femmes de 50 ans, et Dieu sait ce qu’une Cour suprême de droite réussira à leur enlever par la suite. Quel pays arriéré qui n’a même pas passé l’Equal Rights Amendment en près de 40 ans.

      1. Benton Fraser dit :

        J’ai en mémoire Phyllis Schlafly, la leader anti-féministe contre « Equal Rights Amendment », qui affirmait sans sourciller dans les années 70 que les femmes allaient perdre le droit d’être entretenues par leurs maris!!!

  2. stemplar dit :

    Aberrant. Mais ce qui l’est tout autant, est que le débat est détourné de la pandémie.

    Ça peut bien faire paraitre Trump de parler la prochaine candidate à la SCOTUS (oui, parce qu’apparemment il choisit une femme, non pas pour remplacer RBG mais parce qu’il les préfère aux hommes (!)), mais on frise les 200K de morts du covid et les ÉUd’A ne sont jamais sortis de la première vague, hormis quelques états.

    1. Danielle Vallée dit :

      Jos Biden et son équipe vont répéter sans cesse que l’administration de Trump est en Cour en ce moment pour invalider l’Obamacare et que les 6 millions d’américains qui ont contracté le virus ont maintenant une maladie préexistante.

  3. Un plaisir que de vous lire ce matin, Monsieur Hêtu !

    1. Boozadvisor dit :

      En effet! Superbe article fort intéressant dans La Presse aujourd’hui!

  4. Jacques dit :

    On voit là un cas d’école de gestion des priorités.
    COVID ou SCOTUS???

    Tant que le gros lard est bien vu, tout va. Sinon, on change de sujet.

  5. marylap dit :

    C’est à pleurer. Comment une juge peut penser que les femmes doivent se soumettre à l’autorité de leurs maris? En 2020? Une juge calvaire. On ne peut pas dire qu’elle n’est pas éduquée. Je trouve ça déspérant de voir ça, et surtout décourageant. Après tout le travail fait par RBG pour l’égalité des femmes, savoir qu’elle pourrait être remplacée par une femme qui pense qu’elle doit se soumettre à son mari me donne envie de crier.

    1. Duduche dit :

      @marylap: qu’elle désire être juge suprême tout en admettant le rôle subalterne des femmes est une contradiction flagrante comme la pensée religieuse extrême les favorise. C’est à mettre dans le même registre que les dénonciations virulente de l’adultère (et de l’homosexualité) par les pasteur qui se font prendre en délit d’adultère (et parfois homosexuel). Cette forme d’hypocrisie arrogante est un trait qui les rapproche du bouffi-45.

      En plus, on peut se demander qui prend ses décisions de justice: elle ou son mari? Si son mari n’est pas d’accord avec elle, imposera-t-il son véto à la majorité des USiens?

      Un ou une nouvelle juge très conservatrices à la SCOTUS déconnecterait encore plus celle-ci de la réalité de la société. C’est une forme de dictature d’une minorité rétrograde. Dans le cas de théocrates, on ne parle pas du retour aux années ’60 mais au XVIIIe siècle, dans le meilleur des cas.

    2. Achalante dit :

      N’oubliez pas que « se soumettre à son mari », c’est aussi le retour au viol conjugal légal… Ça pourrait leur exploser dans la figure!

    3. Laurent Pierre dit :

      Merveilleux n’est-pas ce retour à l’ère « Papa a raison ». Le femme entièrement soumise au mari, « reine » du foyer, reproductrice…. Sauf que comment peut-on être à la fois femme soumise, reine au foyer et en même temps juge à la Scotus? N’y a t’il pas comme une tite contradiction? C’est comme les fanas de la Créature 45 qui expliquent leur adoration de la Chose parce qu’elle dit les « vraies affaires ». Le gars ment à profusion sur tout et n’importe quoi mais il dit les « vraies affaires »! Faut me l’expliquer celle-là!

  6. nemiscau dit :

    Avec un autre choix aussi désastreux au poste de juge à la Cour Suprême, Trump va brûler sa dernière chance de remonter dans les sondages. Comme le dit M. Hetu, « faut le faire! ».

    C’est difficile à comprendre car s’il y a un électorat qui soit reste fidèle à Trump c’est bien celui des gens aux valeurs rétrogrades qui se présentent comme chrétiens religieux ou conservateurs. A part rallumer le feu des progressistes et des qui peinaient à aller voter pour Biden dont la victoire semblait de plus en plus assurée, je me demande ce que Trump réussira à faire.

    Peut-être il aura encore à tout le moins permis de retirer temporairement le focus des médias sur la COVID-19 qui continue à ravager les Etats-Unis plus que partout ailleurs.

    1. Que disent les sondages pour les états *swing* sur l’avortement. Trump et sa gang de moutons s’enlignent pour perdre la Maison blanche, le sénat et le congrès.
      Les États-Unis ne sont pas la Hongrie. Un paquebot n’est pas une chaloupe sans vouloir offenser la Hongrie.

      1. Madalton dit :

        Mais ils vont avoir réussi à prendre le contrôle de la SCOTUS pour des décennies.

      2. Achalante dit :

        @MaDalton : il restera des options. D’une part, qu’il la nomme ne veut pas dire qu’elle sera confirmée à temps. Par ailleurs, ils pourraient destituer Kavanaugh pour parjure, ou suite à une enquête réelle sur les accusations de viol dont il a fait l’objet.

        Ou ils pourraient augmenter le nombre de juges à la SCOTUS, ce qui, évidemment, ouvre la voie à ce que les Républicains fassent de même la prochaine fois qu’ils prendront le pouvoir, causer ce précédent n’est pas une « bonne solution », mais une solution extrême.

      3. simonolivier dit :

        @madalton Si Biden est élu et que les dems remportent le Sénat, les conservateurs vont contrôler la SCOTUS pour quelques mois seulement. La constitution permet à Biden de nommer d’autres juges à la SCOTUS. En prenant le Sénat, les démocrates vont annuler le filibuster et voter à la simple majorité (ce qu’ont fait les ripoux). Ils vont nommer 2 possiblement 3 nouveaux juges à cette cour et rétablir la balance. N’oubliez pas que le Juge-en-chef Roberts a voté du côté des progressistes sur les questions d’avortement depuis le départ de Kennedy.

        De plus, Mme Pelosi a quelques tours dans son sac une fois les élections passées pour empêcher Trump de nommer un juge à la SCOTUS. Et en nommant un ou une juge ultra conservateur et anti-avortement, Tiny va garantir la défaite de Collins, Tillis et Gardner qui représentent des états ou plus du 2/3 de la population est pro-choix. Et McSally est trop en arrière pour remonter la pente devant Mark Kelly.

      4. Madalton dit :

        @Achalante et simonolivier,

        Je suis au courant pour le nombre de juges qui peut être modifié si les démocrates ont la majorité des 2 chambres. J’en ai fait mention plusieurs fois dans les billets précédents.

        Cependant, les républicains se voient remporter le sénat et possiblement la présidence. À ce moment-là, la SCOTUS, serait conservatrice pour longtemps.

      5. Achalante dit :

        @Madalton – 9:15, là-dessus, vous avez parfaitement raison. Si cela devait arriver, je n’aurai probablement pas assez de chambres d’invités pour mes amis qui seront en danger…

  7. Abigaelle dit :

    C’est réellement horrible cette histoire.

  8. Louise dit :

    Voilà que le chat sort du sac ! On en revient à la raison principale pour laquelle les républicains et les évangélistes en particulier ont voté pour Trump.
    Plusieurs d’entre eux ne sont pas fiers de son comportement mais ils se bouchent le nez et sont prêts à voter encore pour lui parce que c’est leur homme pour placer des juges conservateurs non seulement à la Cour Suprême mais dans différentes juridiction au niveau des États afin de s’assurer que le pays demeurera conservateur dans des décisions qui sont capitales pour la vie quotidienne des américains comme l’avortement, l’Obamacare, le découpage des districts électoraux etc……

  9. Patrick Charbonneau dit :

    Comment conjuguer le fait de croire que la place de la femme est à la maison sous le contrôle de son mari et le fait de briguer une place comme juge à la Cour Suprême… ?

    Incohérence quand tu me tiens…

  10. kyrahplatane dit :

    Si Barrett était un personnage de la série de The Handmaid, elle serait Serena Joy Waterford.

  11. kyrahplatane dit :

    Les catholiques sont enragés de protéger un fœtus, mais pardonnent lorsque leurs enfants
    de sexe masculin sont agressés à l’église. Allez comprendre.

    1. gl000001 dit :

      Ils protègent aussi leur enfant de sexe masculin lorsqu’ils agressent leur copine sur le siège arrière de leur voiture.

    2. Louise dit :

      Kyraplatane

      « Les catholiques sont enragés de protéger un fœtus »

      J’ai lu quelque part que les républicains ne sont pas pro-vie, ils sont pro-naissance.
      C’est vrai parce que lorsque les enfants sont nés, on ne peut pas dire qu’ils font tout en leur pouvoir pour les protéger.
      On n’a qu’à penser aux enfants tuées par arme à feu, aux soins de santé inabordables pour plusieurs parents d’enfants malades, aux enfants d’immigrés enfermés dans des cages. (j’ai lu que plusieurs de ces enfants sont morts depuis et d’autres souffrent de problèmes de santé mentale)
      Sans parler des enfants maltraités par leurs parents, des enfants abusés sexuellement, des enfants déjà obèses parce que mal nourris et des enfants intoxiqués par la drogue dès leur naissance.

      Les problèmes médicaux et sociaux sont énormes mais tout ce qui compte c’est de mettre des enfants au monde. La vrai raison on la connaît: garder le contrôle sur le corps et l’esprit des femmes.
      Ils sont pathétiques !

      1. Madalton dit :

        Désolé Louise, je n’avais pas encore lu votre commentaire avant d’écrire le mien.

      2. marylap dit :

        Le silence des soit-disant pro-vie concernant la stérilisation forcée de femmes dans les centres de détention pour migrants en dit long sur leur véritable intention : contrôler le corps de femmes. Tout ce qui compte pour eux, c’est de pouvoir dire aux femmes quoi faire avec leur utérus. Que ce soit porter un enfant non désiré à terme ou rendre des femmes jugées indésirables stérile.

      3. @marylap

        Ils essaient d’être conséquents. Ils ne veulent pas de bébés issus des immigrants qui deviendraient citoyens américains dès leur naissance. Comme ils veulent interdire l’avortement, il ne leur reste qu’à les stériliser avant la grossesse…

      4. Achalante dit :

        N’oubliez pas que pour les assureurs, aux États-Unis, la grossesse est « une condition pré-existante ». Si t’as été enceinte, t’es plus assurable. (Du moins, si l’ACA est annulé.)

    3. Madalton dit :

      Ils s’en crissent après quand ils se font tuer à l’école, quand ils sont enfermés dans des cages, quand ils meurent de faim car la mère n’a pas les moyens de les nourrir. Des ho$ties d’hypocrites.

      1. Gina dit :

        Incohérence # totale#
        Comment un homme comme trump qui est un immoral peut imposer une moralité aux citoyennes des États-Unis et que plusieurs l’acceptent . Chercher l’erreur . Certains américains agissent comme des moutons . Ils ne peuvent pas réfléchir par eux-mêmes . Oui c’est le pays où il y a les plus grandes universités mais elles sont moins accessibles à une partie de la population d’ où l’ignorance de certains à se laisser dicter des points de vue qui ne servent pas leurs intérêts .

  12. spritzer dit :

    À voir le déroulement de cette histoire à la SCOTUS, la base religieuse de Trump doit crier au miracle.et être persuadée plus que jamais que Trump est l’élu, ou en tout cas béni par le Seigneur.

  13. kyrahplatane dit :

    L’autocratie que trump est en train de créer, la Cour suprême devient une institution dénuée de sens – une feuille de figue, une autre extension de l’autoritarisme.

    1. Toile dit :

      Autocratie et/ ou kleptocratie, gouvernement des voleurs ?

      « kleptocratie est un terme péjoratif désignant un système politique où une ou des personnes à la tête d’un pays pratiquent à une très grande échelle la corruption.Formé à partir des racines grecques kleptos (vol) et kratos (pouvoir) ; il signifie donc « gouvernement des voleurs ».
      C’est un terme utilisé par l’écrivain Patrick Meney, pour désigner le gouvernement russe de la fin de la période communiste (période des privatisations) et de l’ère Eltsine. On constate toutefois une dérive de l’utilisation du terme, utilisé également pour désigner la corruption généralisée, réelle ou supposée, des gouvernements.

      Dans son essai De l’inégalité parmi les sociétés, Jared Diamond donne un sens différent à la kleptocratie. Il présente ce système politique comme une confiscation du pouvoir par une élite au détriment du peuple. La kleptocratie ne menant pas nécessairement à la corruption, même si elle peut y conduire »
      wikipedia

  14. Toile dit :

    « Comme je l’écris dans cet article publié ce lundi dans La Presse, elle fait partie de la communauté charismatique Praise for People qui enseigne notamment que les maris sont les chefs de leurs femmes et doivent exercer l’autorité sur la famille.« 
    ——
    🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️☠️💀🤮🤮🤮🤮🤮🤮, retour dans les grandes noirceurs du Neandertal ! L’homme, la femme, l’enfant et le chien, dans cet ordre ?

    En sus l’incohérence à son meilleur. Comment en tant que juge peut on rendre «  justice » à un homme si tu lui es inférieure ? Avec une telle vision reptilienne, tu as les deux pieds dans elle a bien mérité ses baffes vu son insoumission. C’est le boss, couches toi là pis tais toi. Pis je te donne un petit accouche pis ferme ta gueule.

    Tous égaux devant la loi…. estie de calice. Le pire est l’empreinte laissée pour décennies. Aux poubelles l’émancipation. Reste dans tes casseroles, femme. Que dis je objet car ainsi les femmes passent de sujet à objet et les husbands reprennent leurs obligations désuètes d’agir en bon père.

    Je suis enragé. Qu’il n’y ait pas ici au Canada qui s’avise à ca, je lui arrache la tête

    1. gl000001 dit :

      En fait, c’est : Dieu, religieux, homme, enfant mâle, femme, enfant femelle, chien.
      Et le chien passe avant la femme si l’homme est un chasseur.

      1. Toile dit :

        Succulente réplique mais trop longue pour la bete: 7 thèmes, pas 5

      2. gl000001 dit :

        Enlevez les deux femelles et ça sera ok 😉

      3. Haïku dit :

        gl000001
        Excellent ! 😉👌

      4. Robert Giroux dit :

        À une certaine époque, les épouses étaient considérées comme étant la propriété du mari et les lois tribales étaient spécifiquement codifiées pour protéger trois choses : le bétail, les épouses et les habitations… dans cet ordre!
        La fille était donné par son père à son mari et l’adultère était considérée comme une violation du droit exclusif que le mari exerçait sur elle alors que cette dernière n’avait aucun droit semblable sur lui! Ce qui fait que si un homme avait une relation sexuelle avec une femme mariée, il violait la propriété d’un autre homme et devait être puni.
        Même le viol d’une épouse était vu à la base comme un péché contre le mari et sa famille.
        La tradition judéo-chrétienne a simplement adopté les enseignements et ces lois.
        Au moment de son mariage, la femme perdait ses biens, son nom et même sa personnalité légale.
        Elle n’avait aucun statut légal et était considérée comme une enfant aux yeux de la loi.
        Le contrôle d’un père sur ses filles était absolu et ce droit passait simplement au mari au moment du mariage,
        plus souvent qu’autrement arrangé entre les familles.
        Même dans nos sociétés occidentales, avant le début du 20e siècle, les femmes n’avaient, pour ainsi dire, aucun statut légal!

      5. gl000001 dit :

        Et ça se voit encore de nos jours. Je connais une personne qui s’est mariée « arrangé ». Comme le mari était riche, elle a « du » arrêter de travailler. Elle avait un diplôme universitaire et une carrière. C’est triste.

    2. ProMap dit :

      Toile – « En sus l’incohérence à son meilleur. « . Absolument, Remarque tellement pertinente. Comment une telle juge peut-elle se défendre de votre question? L’inverse est aussi vrai. Comme un juge se croyant au-dessus de la femme peut-il juger en toute équité?

      Comme en faisait allusion quelqu’un dans un autre billet, ce sont ces mêmes gens qui s’indignent de l’existence et de l’application de la charia.

      1. Toile dit :

        En effet, thèse et anti thèse. Argument dit a contrario. Merci

      2. Achalante dit :

        La charia est mauvaise, parce que ce n’est pas la bonne religion, c’est tout. La « liberté de religion », aux États-Unis, c’est la liberté de choisir sa saveur de protestantisme. Le catholicisme est toléré, à la limite…

    3. Louise dit :

      Toile

      Rassurez-vous. Des milliers de femmes aux États-Unis sont aussi enragées que vous et elles ne se laisseront pas faire. L’argent afflue au parti démocrate depuis la mort de madame Ginsberg.
      Trump peut bien se vanter de nommer rapidement une autre juge mais cela pourrait être son dernier clou dans le cercueil.

      1. Toile dit :

        Merci pour votre support. Le combat n’est jamais terminé, jamais. Tentons de rester optimiste mais là je me sens comme une afghane : « comme si elles portaient la mort prématurée de leur propre existence. Leurs corps, un fardeau informe et asexué ». Leurs vies sans valeurs.

        L’argent donne le pouvoir des armes mais ne change pas la mentalité. Ca prend des générations.

      2. simonolivier dit :

        @toile $80M dans les 24 heures suivants le décès de Mme la Juge Ginsburg. Et le tout provenant de petits dons.

  15. Richard Desrochers dit :

    Un homme armé qui crie « Libarté ! », c’est bien; une femme qui demande d’être libre, ben là ça va plus…

    1. Achalante dit :

      Correction: un homme *blanc* armé, c’est bien. S’il n’est pas blanc, il devient un terroriste, ou à tout le moins, un criminel en puissance. Et puis, il n’a même pas besoin d’être réellement armé, on n’a qu’à dire qu’on « a cru voir une arme », et ça justifie son meurtre.

      1. Haïku dit :

        Touché ! 👌

  16. ProMap dit :

    trump peut-il surfer 1 mois et demi sur cette vague de la nomination d’un(e) juge conservatrice à la SCOTUS? Ça me semble long. trump se fout de l’avortement. Si l’invalidation survenait un jour, comme tous ces hypocrites qui prêchent l’inviolabilité de la vie du foetus tout en trempant leur pinceau ici et là, une fois pris par l’évidence d’une maîtresse enceinte ou pire d’un viol, la pécheresse qui porte cet enfant se fera avorter, consentement ou non, en douce quitte que ce soit dans un pays socialissse comme le Canada.

    trump veut cette nomination maintenant pour se sortir du merdier des élections, soit pour légitimer une prise de pouvoir illégale, soit pour protéger ses fesses en 2021. Pour la deuxième option, trump tentera toujours de rendre chacune de ses poursuites en CS : on gagne du temps et on attend l’ascenseur.

    1. Toile dit :

      Je suis capable de saisir les enjeux et les conséquences à long terme mais J’en suis encore au surréalisme de la chose en 2020.
      Juste de même, les forces armées vont se vider du peu de femmes. « Y veut pas »….
      Imaginez le fouillis juste dans les cas de séparation et de garde d’enfants. C’est pas une bonne mère, elle fait garder les petits pour travailler à l’extérieur. Imaginez l’accès à l’éducation et aux soins de santé, l’accès à la propriété ?

      1. ProMap dit :

        Toile – Bien d’accord avec vous. Mon propos n’était pas de réduire l’importance pour la société états-unienne de la nomination d’une juge théocrate, mais bien de voir cette nomination qu’à travers les yeux de trump. Ce qu’il récupérera en votes chez les évangélistes déçus , il le perdra chez femmes comme le mentionne M. Hétu. trump n’a pas changé : me, myself and I. Et son ME se résume à son maintien à la présidence. Il essaiera de surfer le plus longtemps possible sur cette vague SCOTUS, Promise kept.

        Par contre, pour la majorité de la société USA, cette nomination est une aberration, aux conséquences innombrables et malignes. trump a détruit le mur constitutionnel entre l’exécutif et le législatif. Il termine maintenant la destruction de celui entre la justice et la religion.

  17. VTS155 dit :

    C’est très positif, ce qui arrive – cela diminuera le support aux républicains.

    D’un autre côté, le droit à l’avortement devrait faire partie des droits humains. C’est tout à fait incompréhensible de voir que non seulement les États Unis, mais que le Canada également est dépourvu d’une telle protection.

    1. karma278 dit :

       » mais que le Canada également est dépourvu d’une telle protection. »

      « Say WHAAaaaat??? »

      R. vs Morgentaler, ça vous dit rien?

  18. Pierre Latour dit :

    On dit qu’il y a un Dieu pour les ivrognes… Je ne sais pas ce qu’est Donald Trump est, mais c’est pas possible d’avoir du pot comme lui. Quelle étoile veille sur cette crapule qui fait en sorte que tout tourne toujours sur son bord?

  19. MarcB dit :

    Je suis sympathique à l’argument des anti-avortements comme quoi chaque avortement pourrait priver l’humanité d’un « petit Mozart », ou que chaque vie vaut la peine d’être vécu.
    *Cependant*, c’est n’est pas en rendant l’avortement illégal que les avortements vont stopper. Qu’on pense à la prohibition, « war on drugs », etc… Souvent, l’avortement n’est pas un choix. Les pressions sociales et économiques font que la maternité n’est pas un choix envisageable pour les mères monoparentales subsitant avec un petit boulot, ou pour les adolescentes/jeunes adultes qui ne pourront poursuivre leurs études/carrières par manque de garderies abordables.
    Si les anti-avortements voulaient vraiment encourager les naissances, ils devraient pousser pour rendre la maternité un choix possible en:
    – Service de garde abordable pour permettre aux femmes de continuer leur cheminent professionel,
    – Congé de maternité payé à leur juste valeur,
    – Soins de santé pour la mère et enfants gratuits,
    – Allocation familiales adéquates,
    – etc…
    Le manque de filet social empêche les jeunes femmes de pouvoir vraiment faire le choix entre la maternité et l’avortement.
    Dans d’autres cas (viol, inceste, condition médicale), l’avortement restera probablemment le seul choix.

    1. Toile dit :

      « – Service de garde abordable pour permettre aux femmes de continuer leur cheminent professionel,
      – Congé de maternité payé à leur juste valeur,
      – Soins de santé pour la mère et enfants gratuits,
      – Allocation familiales adéquates,
      – etc…« 

      Vous êtes un vrai commnuissssss au pays des Yankees et des mangeux de balustres. Hihihi

    2. Achalante dit :

      Vous avez oublié qu’il y a deux moyens très simples et peu coûteux de limiter le nombre d’avortement: l’éducation sexuelle, et l’accès à la contraception. Aux États-Unis, plusieurs états interdisent qu’on enseigne comment mettre un condom… Et les contraceptifs féminins ne sont pas couverts par plusieurs compagnies d’assurance. Il y a même eu un cas à la cour suprême, justement, à ce sujet. Hobby Lobby, vous vous souvenez? Les propriétaires, très religieux, ont plaidé que la compagnie pouvait imposer ses valeurs religieuses sur ses employés… Et ont gagnés. Je crois qu’un hôpital catholique a fait de même, plus récemment.

      1. Madalton dit :

        C’étaient les employées des communautés religieuses qui n’ont plus accès aux contraceptifs féminins.

    3. Robert Giroux dit :

      Chaque avortement pourrait aussi sauver l’humanité d’un petit … tRump !
      Sans compter le fait que le fétus est une existence biologique qui a le potentiel de devenit une vie humaine
      mais seulement à partir du moment ou le fétus est viable à l’extérieur de l’utérus de la femme enceinte !

  20. jcvirgil dit :

    Tout ce que pourrait faire Trump avec une nomination qui remettrait en cause le droit à l’avortement c’est enlever tout crédit à la SCOTUS.et a ses décisions rétrogrades face à l’opinion publique américaine et l’évolution de cette société en général.

    Car après tout les tribunaux qui sont les outils juridiques du peuple sont supposés être tout à fait en phase avec cette évolution . J’en veux pour exemple la décision de la Cour du Québec qui permettait dorénavant les bars échangistes et les danse contacts qui étaient débattus devant les tribunaux.

    Si je ne m’abuse pour justifier sa décision le tribunal avait dit que ce n’était pas un jugement de valeur, mais qu’il devait être en phase avec l’évolution de la société en général.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Je crois aussi qu’une SCOTUS qui serait trop loin des valeurs de la majorité entraînerait une crise sociale grave.

  21. Apocalypse dit :

    @Toile – 07:49

    ‘Je suis enragé. Qu’il n’y ait pas ici au Canada qui s’avise à ca, je lui arrache la tête.’

    Et je retiendrais la personne en question pour vous aider!

  22. Sjonka dit :

    C’est tout simplement stupéfiant de voir les états-unis régresser. Toute société tend à évoluer. Eux, veulent à tout prix revenir dans le passé.

  23. Apocalypse dit :

    @MarcB – 07:56

    Effectivement, interdire l’avortement ne changera rien, de nouvelles avenues vont s’offrir aux femmes qui en voudront un.

    D’ailleurs, j’ai déjà lu que dans les pays où c’est interdit, il y a, toute proportion gardée, plus d’avortements que dans les pays où l’avortement est légalisé et donc, l’interdire va causer plus de problèmes que la légalisation (ex. mettre la vie de femmes en danger).

  24. Apocalypse dit :

    Donc, encore un dossier où une majorité supporte une position, c’est-à-dire l’avortement, mais celle-ci pourrait se retrouver à la merci de la … minorité et encore plus cruel, une femme pourrait faire basculer le dossier.

    Même si Donald Trump va de l’avant avec cette nomination, peu probable qu’on pourra empêcher les républicains de mener le dossier à terme et même s’ils perdaient en novembre, le mal pourrait bien être fait. Disons que pour le moment, ça ne s’annonce pas très bien.

    ‘… elle fait partie de la communauté charismatique Praise for People qui enseigne notamment que les maris sont les chefs de leurs femmes et doivent exercer l’autorité sur la famille.’

    Sérieusement? Nous sommes en 2020! What’s wrong with you people?

  25. Apocalypse dit :

    @Sjonka – 08:08

    ‘C’est tout simplement stupéfiant de voir les états-unis régresser. Toute société tend à évoluer. Eux, veulent à tout prix revenir dans le passé.’

    En fait, une majorité d’américain(e)s sont tourné vers l’avenir si on en croit les sondages, mais le système électoral fait en sorte que la minorité peut prendre le pouvoir et celle-ci est résolument tourné vers le passé.

    On se demande pendant encore combien de temps cette majorité va endurer cette situation?

    1. ProMap dit :

      Apocalypse- « On se demande pendant encore combien de temps cette majorité va endurer cette situation? ». Très bonne question. Etk, cette majorité peut commencer à y répondre dès le 3 novembre. Plus elle attend, plus les conséquences de leur réponse seront pénibles.

    2. Igreck dit :

      Il ne veulent pas retourner vers le passé ils continuent de vivre dans le passé selon des principes que l’on croyait disparus. C’est pour cela qu’ils apprécient autant la Bible ( 6000 ans et moins ainsi que la Constitution 350 ans dont ils suivent les règles À LA LETTRE !

  26. xnicden dit :

    Trump l’aurait rencontrée récemment et je ne pense pas que cela se fait pour plusieurs candidats. Elle devrait donc être son choix à moins qu’elle ait fait la bêtise de le contredire lors de cette entrevue.

    Si je me souviens bien, à court terme c’est Obamacare et des cause qui impliquent Trump qui seront tranchées. Il y a aussi la possibilité que des litiges sur le décompte des votes surviennent.

    Le charcutage du droit à l’avortement surviendrait en 2021. Je vais lire pour savoir si elle est considère qu’il faut carrément renverser Roe v. Wade ou si elle retient la thèse des tenants des droits des États d’établir leurs propres règles.

  27. chrstianb dit :

    Amy Coney Barrett, en plus de faire partie de Praise for People, elle a été membre de la Federalist Society comme je l’ai déjà mentionné.
    C’est un groupe de juristes et d’avocats libertarien économique, conservateur (ou ultra conservateur) au niveau social et surtout interprétation littérale de la constitution comme si la société américaine n’avait pas changée au cours des deux derniers siècles.
    La grosse majorité des juges fédéraux nommés par trump sont issus de cette société.

    1. ProMap dit :

      chrstianb – « … surtout interprétation littérale de la constitution… »

      Lorsque l’interprétation de la Bible est littérale, difficile d’interpréter la Constitution de manière libérale.

      1. onbo dit :

        Bravo ProMap! Comme quoi personne ne peut servir deux Maitres, à la fois ou consécutivement, sans se placer en porte-à-faux. 🙂

  28. « Notre carrière juridique n’est qu’un moyen pour arriver à une fin, et […] cette fin est de construire le royaume de Dieu. »

    Crée le royaume de Dieu avec des pro-vie et pro-armes…..

    1. Madalton dit :

      Elle aurait dû se présenter comme candidate démocrate.

    2. ProMap dit :

      chrstianb – Merci pour cet article très éclairant.quant à l’interprétation dogmatique de ce qu’est la vie.

      « La loi de l’Alabama stipule que la vie commence lorsque vous pouvez déterminer qu’un ovule fertilisé est implanté dans la paroi utérine. » (Me Eric Johnston, rédacteur de la loi anti-avortement de l’Alabama)

      Selon cette interprétation de la vie, on comprend que l’avortement est un crime car exercé par un tiers (médecin ou sage femme). Soit.

      Mais alors, la fausse-couche volontaire ou involontaire, c’est quoi? Un homicide prémédité ou non prémédité commis par une mère cruelle ou frivole? A quand une loi anti-fausse-couche en Alabama Me Johnston?

      Quant à moi, je pense que je vais dès aujourd’hui cesser de manger des graines de tournesol ou des peanuts. Je suis un meurtrier en série.

      1. Achalante dit :

        En cas de fausse-couche, l’ex-future mère devrait pouvoir prouver qu’il s’agit bien d’une fausse-couche et non d’un avortement. Comment est-ce qu’on peut prouver ça? Toutes ces mères qui veulent désespérément avoir un enfant, mais qui, par un aléa du développement embryonnaire, perd le foetus, pourrait se retrouve en prison. Bravo champion.

  29. xnicden dit :

    Rappel de la professeure de droit Melissa Murray (@ProfMMurray):

    Roe v. Wade a été décidé 7-2 avec 3 nominations de Nixon et 2 de Eisenhower pour la majorité. Le juge Byron White nommé par un démocrate était un des deux votes contre.

    https://twitter.com/ProfMMurray/status/1307520814393171969?s=19

    1. xnicden dit :

      Comme madame Murray le précise, l’avortement est devenu une question partisane après le réalignement politique du GOP.

    2. Roger Garant dit :

      Mais qu’est-ce qui presse tant à remplacer RBG? Présentement, ils sont 5 juges conservateurs contre 3 dits libéraux. Les groupes conservateurs, les anti-pro-choix, les pro-armes et autres reculés par le tonnerre devraient jouir d’être à 5 contre 3. De plus, Trump n’arrête pas de se vanter qu’il va gagner l’élection. Donc, qu’il attende après le 3 novembre pour faire une nomination.

      1. xnicden dit :

        Ce que vous dites explique sans doute pourquoi le Lincoln Project a décidé de garder le cap.

        Mais tel que mentionné ailleurs, Trump et du GOP ne veulent pas échapper l’audition de la cause sur Obamacare le 10 novembre, sans compter des causes possibles en lien avec les résultats de l’élection.

      2. simonolivier dit :

        Ce qui presse? C’est que le Juge en chef Roberts n’est pas prêt à renverser les décisions précédentes de la SCOTUS. Alors pour Roe v. Wade ce serait 4 versus 4 donc la décision de la Cour d’appel Fédérale qui a jugé le cas resterait. Et jusqu’à maintenant, toutes les cause concernant les restrictions à l’avortement sont allées du côté des pro-choix en appel,

  30. Pierre S. dit :

    ————————————

    Amy Coney Barrett est candidate toute désignée pour Trump
    Ultra conservatrice, anti avortement, folle des armes et complètement soumise
    à l’autorité masculine … et dire qu’elle occupe déjà la fonction de juge.

    Moi, avec ce profil psychologique je ne l’engagerait même pas comme journalière
    au salaire minimum de peur qu’elle brise complètement mon équipe de travail
    avec une personnalité et une mentalité rétrograde et dépassée.

    Mais pour l’agenda républicain c’est parfait … la loi absurde de dieu, la soumission au mari
    et on sabote le droit des femmes à l’avortement. Je le répète j’ignore complètement comment
    des gens aussi dangereux et dérangés peuvent atteindre des postes aussi névralgiques
    qui demandent une conscience une intelligence et un sens moral a toute épreuve.

    Et comme de bon chrétiens comme ils prétendent l’être peuvent supporter un être aussi médiocre et perfide que Trump.

  31. Madalton dit :

    Trump vient de confirmer qu’il va faire connaître la candidate vendredi ou samedi après les funérailles de la Juge Ginsburg.

    Avez-vous remarqué, samedi, lorsqu’il a dit qu’il aimerait une femme comme juge et de ses mains il a commencé à mimer la silhouette d’une femme comme il l’a déjà fait dans le passé?

    1. Layla dit :

      @Madalton
      Il aurait dit ce samedi…
      « En fait, j’aime beaucoup plus les femmes que les hommes. Je dois le dire »

      non je ne l’ai pas vu mimer les courbes d’une femme, mais je l’imagine sans mal.

      Il aime plus les femmes que les hommes, si elles ont des courbes très avantageuses, mais sûrement pas les femmes de caractères qui vont le faire déraper dans une courbe.

  32. Layla dit :

    L’avortement selon ces fous de Dieu dépasse l’entendement, mais les arguments que des gens qui ont eu le COVID sont maintenant aux prises avec des conditions pré-existantes selon moi à beaucoup plus de poids, comment vouloir construire le Royaume de Dieu en ignorant les plus démunis.

    Mais l’incohérence des républicains c’est encore pire.
    On peut lire dans l’article de M. Hétu dans
    LaPresse… « Mitch McConnell, qui avait refusé de tenir un vote sur le choix de Barack Obama pour remplacer le juge conservateur Antonin Scalia, mort 269 jours avant le scrutin présidentiel de 2016. »
    269 jours versus moins de 40 jours après la mort de Ruth B. Ginsburg, si c’était 200 jours un moindre mal mais moins de 40 jours, ça va jaser fort.

    Comment peux-tu te dire un fervent religieux avec des convictions profondes et bafouer tes propres convictions qu’on ne peut nommer un juge à moins de 269 jours d‘une élection présidentielle alors que dans le cas présent on est à moins de 40 jours.

    Comment peux-tu crier que tu vas gagner cette élection haut la main, quand tu démontres qu’il est urgent de nommer un juge avant de perdre cette élection. Où se situé l’urgence si tu es certain que tu vas gagner?

    1. gl000001 dit :

      Il a dit que le pays aura besoin d’une Cour Suprême complète car il y a aura des problèmes de fraude électorale en novembre.
      Mais on le sait tous qui va frauder. Ca pourrait lui jouer un tour.

      1. xnicden dit :

        Une autre juge dans sa manche l’aiderait certainement s’il veut mettre fin rapidement au décompte des votes – un genre de Bush Floride 2.0:

        “We’re going to have a victory on November 3rd the likes of which you’ve never seen,” Trump told a rally in Fayetteville, N.C. “Now, we’re counting on the federal court system to make it so that we can actually have an evening where we know who wins. Not where the votes are going to be counted a week later or two weeks later.”

        https://www.politico.com/news/2020/09/20/ginsburgs-death-gives-gop-an-edge-in-2020-legal-fights-418672

      2. gl000001 dit :

        Tous les votes comptent. Les votes républicains bien sur 😉

    2. ProMap dit :

      Layla – « Où se situé l’urgence si tu es certain que tu vas gagner? » 👏👏👏

    3. xnicden dit :

      Le GOP et leurs ami$ voient aussi une urgence car la cause sur Obamacare sera entendue à la SCOTUS le 10 novembre.

      1. ProMap dit :

        xnicden – Je ne les comprends pas. Ils ont déjà une majorité conservatrice à la CS et encore plus vrai avec le décès de RBG. A moins qu’ils aient peur de perdre leur majorité sénatoriale en novembre. Drôle d’urgence.

      2. ProMap dit :

        xnicden – Ajout : J’ai vraiment de la difficulté à suivre leurs esprits tortueux. J’ai l’impression que j’en manque des grands bouts.

  33. Lecteur_curieux dit :

    Comment est-elle devenue juge si elle pense ainsi ? Elle ne devrait pas être femme au foyer?

    Et son mari fait quoi dans la vie ?

    1. Madalton dit :

      J’ai eu la même réaction. Il doit lui avoir donné le droit de travailler car elle gagne plus que lui.

  34. Danielle Vallée dit :

    @christianb: ‘La grosse majorité des juges fédéraux nommés par trump sont issus de cette société (Federalist Society)

    C’est don McGhan, conseiller juridique de la Maison Blanche en 2017-2118, qui préparait les listes, triait et ‘vettait’ les candidats.
    Le même McGhan qui a refusé de témoigner devant le Congrès et dont le dossier se promène encore entre les différents niveaux de Justice pour savoir s’il va témoigner ou non.
    Et tenez-vous bien, il l’a fait avec l’aide de la Federalist Society.
    Il n’y a pas de séparation des pouvoirs aux USA, les talibans contrôlent les ailes du pouvoir.

  35. Pierre S. dit :

    ———————-

    à ce stade ci paqueter la SCOTUS de juges ultra conservateur au jugement teinté
    c’est ni plus ni moins une tentative de pour les crapules républicaines de compter sur la
    clémence ( indulgence) de la cours suprème au cas ou ils auraient des embrouilles avec
    la justice dans les prochaines années.

    Si ca se confirme, le tiers de la SCOTUS (3 juges) auront été nommé par un criminel fraudeur
    agresseur menteur incompétent, le pire président de l’histoire des USA en un seul mandat.

    Le tiers …

    l’autre tiers par GW Bush et son père.

    Cette démocratie est clairement en faillite éthique et morale.

  36. Guy Gibo dit :

    Ça ne devrait pas être trop compliqué pour Trump d’en arriver à un accord avec les Talibans… Finalement ils ont la même philosophie…

  37. Igreck dit :

    HS

    Pour en finir avec les complotistes… très simple !? Désabonnez-vous de Facebook !
    Mais comment vivre sans ? Facile.
    Vous devez écrire à vos amis? Cela s’appelle un courriel !
    Vous voulez consulter des nouvelles? Cela s’appelle le web !
    Vous voulez échanger avec un proche? Cela s’appelle un téléphone ! Si vous êtes plus pressé, vous pouvez même utiliser l’engin pour envoyer un texto !
    En utilisant ces outils sécuritaires, éprouvés et crédibles, et en abandonnant Facebook une fois pour toutes, on sera en mesure de reléguer ce réseau de malheur à ce qu’il est devenu: un berceau de haine anonyme et un piège à marketing. En marginalisant le messager, on isolera ses usagers, qui seront circonscrits dans les confins d’un labyrinthe qui se nourrit de banalités, de bêtises et de fausses nouvelles.
    Mis à l’écart et au rancart, il cessera d’infecter nos élections.
    Nos rapports humains.
    Nos vies.
    Allez… Go !!! Ça fait un bien énorme !!!

    https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/pour-en-finir-avec-les-complotistes-24def1699e1b6b8d1b710df38a2c3caa

  38. Pierre S. dit :

    ———————-

    Ce qui inquiète le GOP et les crapules républicaines c’est assurément les hauts
    standards moraux et éthiques de John Roberts qui malgré son allégeance conservatrice
    souffle le chaud et le froid et rend des décisions pragmatiques et juste dans une certaine mesure.

  39. Layla dit :

    « Pleins feux sur l’avortement »

    Mais c’est le dernier souci, le denier des enjeux de « cette administration » et « cette présidence » pour accélérer la nomination d’un juge.

    Il a la majorité avec ses nominations, que vouloir de plus.

    Sauf que ses «  nominés » ses choix ne semblent pas très à genoux envers sa toute puissante grandeur qui n’est qu’apparence, en fait qui n’est que petitesse.

  40. MarcoUBCQ dit :

    Cette pseudo-présidence aura démontré hors de tout doute que les États-Unis sont exceptionnels, oui, dans le bien et le mal. Donald et ses complices représentent le pire de cette société. La guerre intestine ne fait que commencer.

  41. Pierre S. dit :

    ————————

    L’image de Richard Hetu est FORTE et JUSTE.

    La nomination de cette femme qui travaille ouvertement contre les femmes
    n’est pas sans rappeler certains personnages féminin ultra conservateurs de  »La servante écarlate »
    Mme Atwood n’inventait donc rien, ce type de femme existe et l’une d’elle est à un souffle
    d’être nommée à la Cours suprème des USA.

    4 ans de plus et c’est Gilead … et ce n’est même pas une exagération ou même une dystopie

  42. Boozadvisor dit :

    Wow. Elle croit vraiment en ces stupidités que le mari doit être le chef et l’autorité de la famille alors j’imagine qu’une femme de 40 ans sans conjoint et qui habite seule comme moi est un cas désespérément immoral pour elle. Pourtant, ce sont des femmes (et des hommes) comme elle qui me confortent encore plus dans mon choix de ne pas avoir d’enfant …et de m’être fait avorter 1x dans mes jeunes années.
    Bah oui, I did it, c’est pas tout le monde qui l’avouerait mais moi je le fais.
    Et je remercie la vie d’être née ici pour avoir pu le faire sans embûches puisque même 2 provinces plus loin ça aurait pu être pas mal plus compliqué…
    En contrepartie et par gratitude, je promets d’aller manifester à genoux sur des km s’il le faut pour protéger ce droit pour toutes mes compatriotes si jamais il vient à en être menacé jusqu’ici.

  43. Ce président n’a plus aucune morale. Il est prêt à plonger le pays dans une grave crise constitutionnellle, en plus de toutes les autres crises qu’il traverse présentement, afin de satisfaire les adeptes les plus fanatisés de sa vase électorale.

    Ce que M. Hétu dit à propos de la favorite dans cette « course » ( Amy Coney Barrett) n’a absolument rien de rassurant. Ça équivaudrait à ramener la SCOTUS et le pays quasiment à l’Âge des Cavernes notamment au niveau des droits de la femme.

    Ce pays a fait de nombreuses avancées lors de la présidence de Barack Obama. Depuis l’arrivée de Bunker Boy, il ne cesse de reculer, et ce, à tous les plans.

    Prenez le temps de lire le dernier tweet de M. Hétu où il parle de la réponse du Salopard-En-Chef face au dernier souhait de RBG.

    DÉGOÛTANT mais guère surprenant venant d’un parfait enfoiré

  44. Pierre S. dit :

    ——————–

    et pour le bénéfice des gens ici qui fuient Twitter …

    Quel a été la réponse du crétin Trump aux dernières volontés de Mme Bader Ginsburg ????

    1. Dan Lebrun dit :

      Comme d’habitude. Une réponse tout à fait dégoutante.

    2. Pierre Latour dit :

      @Pierre S. Ça ressemblait à ça selon Daniel Dale :

      « I don’t know that she said that, or was that written out by Adam Schiff and Schumer and Pelosi. I would be more inclined to the second. »

  45. Rick dit :

    Une autre candidate pressentie par Trump et qui pourrait changer la donne est Barbara Lagoa, juge à la cour d’appel de la Floride. Elle est d’ascendance cubaine, ce qui pourrait aider Trump à remporter la Floride si elle était choisie comme favorite de Trump pour ce poste prestigieux à la Cour Suprême.
    Politico: [Lagoa hails from Trump’s must-win state of Florida and she’s Cuban American.]
    Alors attendons de voir le choix final du Donald …et n’oublions pas que la Floride est un État- clé pour sa réélection…

  46. Pierre Latour dit :

    A 6-3, Roberts n’a plus d’impact, ça devient la cour suprême de Clarence Thomas.

  47. jeanfrancoiscouture dit :

    Interdire l’avortement quel qu’en soit le motif, cela revient à autoriser le viol, l’inceste, l’agression sexuelle de mineures, l’esclavage sexuel et autres turpitudes morales que les humains sont les seules créatures biologiques à pouvoir inventer.
    «Cogito ergo sum» (Je pense donc je suis) écrivit Descartes. Mais des fois, je trouve qu’il y en a qui se font un plaisir de penser de travers. Un défaut de fabrication sans doute mais ici, pas de «garantie prolongée» ni de réparation possible. Juste la possibilité de ranger le produit défectueux dans un entrepôt mais seulement une fois tous les quatre ans. Il s’agit donc de ne pas rater le coche en novembre.

    Mais dans le cas des juges, pas de «termes» de quatre ans ni d’entrepôt, juste un rangement sur la plus haute tablette d’où ils peuvent exercer leur manque de jugement sans gène aucune et ce, jusqu’au décès. Une perspective proprement terrifiante que des politiciens clientélistes sans morale ni vrai sens de l’État tricotent avec enthousiasme.

    Un peu H.S. mais pas totalement: Entendu hier sur Fox vis CNN, un intervenant inciter les Trumpistes à nous débarrasser des «politiciens démocrates, ces gauchistes assoiffés de sang» (Blood thirsty leftist politicians).
    Et un analyste invité de CNN qui expliquait pourquoi les médias traditionnels sont désavantagés face à des adversaires comme FOX: Les médias traditionnels font du journalisme et de l’information; ils ont un code d’éthique et le respectent.
    Les médias «de combat» comme FOX, Breitbart (Cf Steve Bannon) ne font ni journalisme ni info. Ils font de la politique, de la propagande et du combat et peuvent sans gène ni conséquences «mentir, salir, agresser» car ils n’ont ni code d’éthique ni principes autres que gagner un combat. CQFD.

    1. Haïku dit :

      Fort bien formulé ! 👌

  48. Pierre S. dit :

    —————————-

    Non, vraiment …..

    le décès de Mme Bader Ginsburg est une tragédie certes mais à ce moment ci
    de l’histoire américaine c’est ni plus ni moins qu’une catastrophe.

    De donner ainsi au criminel Trump l’opportunité de nommer un troisième juge ultra conservateur
    en moins de trois ans (dont un présumé agresseur sexuel) avec la complicité d’un sénat républicain
    corrompu à la moelle qui a permis à Trump d’échapper à une destitution plus que mérité … c’est
    un véritable cauchemar dont les USA ne sont pas prèt de se relever.

    Avec le décès de Mme Bader Ginsburg … bien des choses sont mortes avec elle.

  49. xnicden dit :

    @ProMap

    À lire certains analystes ce matin, le GOP n’a toujours pas digéré certaines décisions récentes de la SCOTUS rendues même avec une majorité de juges conservateurs. Ils croient qu’un juge conservateur supplémentaire permettrait de réduire le risque de nouvelles « erreurs » de ce genre.

    Pour la suite des choses…entériner une nomination avant l’élection est peut être impossible en pratique. Mais avec une candidature formellement déposée avant le 3 novembre, ils auront quand même le temps de convaincre les récalcitrants du parti vu que les nouveaux sénateurs n’entrent en fonction qu’en janvier. Pensez à votre héritage, votre avenir, etc…

    Sans compter que si le pire arrivait -perte de la présidence et du sénat – les démocrates pourraient tout de même se laisser convaincre de négocier certaines choses en retour de l’abandon d’une nomination.

    1. xnicden dit :

      Je sais, je suis encore en train d’examiner des scénarios hautement hypothétiques alors qu’on en sait très peu MDR. Que voulez-vous ce n’est pas aujourd’hui que je vais changer 😅😅

  50. onbo dit :

    Puisque le vote par anticipation est déjà commencé, Trump encaisse des votes tous les jours…

    En annonçant la nomination d’une femme, Trump cherche à instiller la zizanie entre les femmes américaines qui pourtant toutes sont concernées dans leur personne, et dans leurs filles ou petites filles par cette question vertigineuse que le refus de l’avortement en toutes circonstances. Trump s’assure du vote additionnel de femmes et couples ultra religieux et conservateurs. Honte à lui.

    En faisant miroiter une servante écarlate cthplique et même plus catholique que le pape, il encaisse des votes qui pourront difficilement être changés. Zizanie entre les catholiques. Honte à lui.

    En faisant miroiter une cubaine latino, Trump encaisse des votes latinos qui pourront aussi difficilement être changés. Honte à lui.

    En décidant de sursoir à une nomination, sachant que le Sénat dira peut-être non à la confirmation, Trump encaisse alors des votes de républicains modérés qui le trouveront « raisonnable ». Honte à eux tous.

    Et finalement proposer un 3e candidat mi-chair mi-poisson que pourrait avaler la majorité républicaine du Sénat. Honte à Trump qui cherche rien d’autre que de se protéger par anticipation à toute attaque juridique advenant sa défaite le 3 novembre, grâce à une super majorité possible à la Scotus. Honte à tout ce qui grouille et grenouille contre la Société états-unienne aux prises avec ce Virus contagieux.

    Trump tente tout. Trump est décidé à tout détruire. Qu’importe les déchirements! Qu’importe les larmes!

    Anything Trump Touches tears / Anyone Trump touches tears!

  51. monsieur8 dit :

    On vit une crise sanitaire sans précédent, on doit faire face à des bouleversements climatiques jamais vus, l’économie est en train de s’effondrer et la dette atteint la stratosphère, les tensions sociales (raciales) sont exacerbées et la société est plus divisée et polarisée que jamais…

    Oui oui oui! Légiférons pour empêcher les femmes de faire ce qu’elles veulent de leurs corps, ça urge !!!

  52. Pierre S. dit :

    ———————-

    Onbo

    Cette élection démontre clairement qu’il est difficile de battre un tricheur en jouant à la régulière.
    Et traditionnellement, le président qui vas en quête d’un deuxième mandat part avec plusieurs
    avantages non négligeables qui permettent d’orienter le vote et de saboter une partie du vote
    adverse. Et même un imbécile comme Trump pourrait causer la surprise et voler l’élection.

    Les démocrates doivent être disciplinés et s’assurer de faire sortir en leur faveur le vote des
    femmes, des noirs, des latino et des indécis.

    Ils doivent s’assurer du vote massif des partisans démocrates de tout horizon et espérer une
    partie du vote républicain (les insatisfaits et les lucides)

    Mais la ou il y a une coup à jouer c est d’espérer l’abstention de républicains déçu qui auront
    prit la mesure de la catastrophe Trump

  53. Jean11820 dit :

    Je note un point sur lequel je ne suis pas d’accord. À mon avis, on ne devrait pas parler du droit des femmes à l’avortement. Ce que l’on veut dire c’est le droit de femmes de choisir. On devrait parler de pro-choix et non de pro-avortement. La plupart des femmes ne choisissent pas l’avortement de gaité de coeur. C’est un ensemble de circonstances qui les amènent à un choix qui reste toujours difficile.

    On sait tous que tRump est un idiot, il ne veut qu’améliorer ses chances de réélection. Avortement ou pas, tRump n’a aucun principe ou position morale sur le sujet, ça ne le touche pas personnellement. Le vrai artisan de cette débâcle pour les démocrates, c’est McConnel. Il ne nommera pas la juge avant l’élection. Gagne ou perd, il le fera après les élections entre novembre et l’assermentation. Par ailleurs, les deux matantes (Collins et Murkowski) ont dit être contre avant l’élection. Elles n’ont pas parlé de leur position après!

    1. Achalante dit :

      Sauf qu’on parle déjà de pro-choix; le « pro-avortement », c’est ce qu’utilise les anti-choix (communément appelés « pro-vie », mais on sait tous qu’ils s’en moquent, de la vie) pour faire mal paraître les pro-choix.

      1. Igreck dit :

        On ne devrait pas utiliser comme ils le font le terme « pro-vie » qui suggère qu’il sont POUR la vie ! Ils sont pour un le respect uniquement d’un principe (Religieux) et se foutent totalement de ce que cette « vie » sera dans l’avenir. Ainsi, nous devrions utiliser les termes « pro-choix » et « anti-choix » !

    2. Robert Giroux dit :

      Et pourtant, c’est bel et bien du DROIT à l’avortement dont il est question ici !
      Personne est pour l’avortement ! C,est pourquoi on utilise toujours le terme pro-choix !
      Le choix de devenir mère, le choix de donner l’enfant en adoption ou le choix d’interrompre volontairement une grossesse.
      C’est ca la liberté de choix !
      Ce qui irrite les croyants au plus au point dans le dossier de l’avortement en particulier et de la sexualité en général
      est que les *pauvres* humains ont maintenant le loisir de se substituer à leurs dieux pour décider du moment
      où ils mettront une nouvelle vie au monde et que la sexualité peut être insouciante et distancée de la procréation.
      Le débat sur l’euthanasie est l’envers de cette question éthique.
      Les opposants au droit des femmes de choisir le moment où mettre un enfant au monde ne sont pas pro-vie !
      Ils sont pro-naissances forcées peu importe les circonstances.

      « La plupart des femmes ne choisissent pas l’avortement de gaité de coeur.
      C’est un ensemble de circonstances qui les amènent à un choix qui reste toujours difficile. »

      Déclaration de l’Association américaine des psychologues:
      “L’évidence de fait est que l’interruption légale d’une grossesse non désirée ne comporte aucun risque psychique pour la plupart des femmes, surtout quand elle est effectuée pendant le premier trimestre. Au contraire, les études scientifiques arrivent en grande majorité à la conclusion que le libre choix et la décision autonome de la femme dans des situations critiques de sa vie favorisent sa santé psychique.”
      Et si vous pensez qu’une IVG peut entraîner des séquelles psychologiques importantes chez une femme,
      comment croyez-vous qu’elle va se sentir après avoir été obligée de porter et mis au monde un bébé dont elle ne voulait pas??

      La très grande majorité des femmes qui ont recours à l’avortement expriment surtout un sentiment de soulagement et même celles qui disent que la décision a été difficile à prendre affirment tout de même que c’était la bonne chose à faire (the right thing to do).
      Il est vrai que plusieurs femmes ont des sentiments de tristesse et de regret et que certaines d’entre elles peuvent se sentir coupables d’avoir choisi de terminer leur grossesse mais les études sérieuses sur le sujet confirment que le facteur majeur pour prédire un risque de problème de santé mentale suite à un avortement en est un qui existait déjà AVANT la grossesse et qui serait la plupart du temps lié à des abus sexuels et la violence, la pauvreté et le manque d’éducation.
      Les campagnes médiatiques très agressives comparant l’avortement à un meurtre n’aident certainement pas non plus!!

      La décision de se faire avorter est certainement une source de stress importante, plus encore dans un contexte de pauvreté, de solitude, d’abandonnement, de santé précaire physique et/ou mentale… Il reste que la seule alternative à l’avortement est… de porter et de mettre au monde un enfant! Une proposition bien plus stressante encore. Beaucoup de femmes développent des problèmes de santé mentale après un accouchement et personne ne parle d’interdire les grossesses!

  54. _________________

    Certains états du sud des États désunis devraient former un pays à eux seuls. Ils seraient bien, ensemble, sous une théocratie qu’ils nommeraient Theocracyland.

    1. Achalante dit :

      Ou « Gilead ». Et ils enverraient les prisonniers travailler dans les marais toxiques qu’ils auraient eux-même créés, suite à l’abolition des lois protégeant l’environnement. Il ne faut pas oublier que dans le roman (et dans la série télé), plusieurs états ont fait « sécession » en refusant de reconnaître le gouvernement extrémiste, et ont élu leur propre gouvernement.

    2. Robert Giroux dit :

      On appelle déjà Jesusland/Bible Belt ce coin de l’Amérique profonde

    3. Madalton dit :

      Le problème c’est que ces États seraient encore plus pauvres. Ils ont trop besoin du Fédéral.

  55. Robert Giroux dit :

    Selon des statistiques compilées aux États-unis pour l’année 2014 :
    – 12 % des femmes s’étant fait avorter étaient des adolescentes.
    – Plus de la moitié était dans la vingtaine.
    – 46 % de toutes les femmes n’avait jamais été marié ou vécu en union libre.
    – 59 % avait déja au moins un enfant
    – 49 % vivait sous le seuil de pauvreté
    – 51 % avait utilisé un moyen de contraception durant le mois où elles sont devenues enceintes:
    condoms (27 %)… méthode hormonale (17 %)

    Les trois raisons majeures pour vouloir une IVG étaient:
    – Préoccupation ou responsabilité envers d’autres personnes
    – Incapacité de pouvoir s’occuper financièrement d’un enfant
    – Conviction qu’avoir un enfant interfèrerait avec le travail, les études ou la capacité de s’occuper d’autres dépendants.

    La moitié ont mentionné qu’elles ne voulaient pas devenir mère célibataire
    ou qu’elles avaient des problèmes avec leur mari ou partenaire …
    https://www.guttmacher.org/fact-sheet/induced-abortion-united-states

    “Chaque enfant (potentiel) doit être désiré
    et chaque (potentielle) mère doit être consentante.”

  56. Igreck dit :

    HS
    Alors que les États-Unis arrivent bons derniers parmi les nations les plus développées dans la gestion de la COVID-19, le Canada a si bien réussi à aplanir la courbe qu’il se situe maintenir en peloton de tête. Alors quoi ? Alors on laisse notre frontière sud fermée !

    https://www.latribune.ca/opinions/le-succes-canadien-dans-laplanissement-de-la-courbe-du-coronavirus-6012b0abe7f667d67b41e9576ab609cf

  57. jeanfrancoiscouture dit :

    Ces «fondamentalistes» comme la juge Amy Coney Barrett sont vraiment de drôles de pistolets. Entre autres interdits dont ils font la promotion il y a les relations sexuelles hors mariage, qu’elles soient prémaritales ou adultères.
    Or, tous ces ardents donneurs de leçons pratiquent une religion basée sur une fécondation hors mariage, prénuptiale et qui plus est, apparemment le fruit du travail d’un extra-terrestre donc quelque chose comme un «in-vitro». Et la juge, avec ses sept enfants, elle pense quoi de Dieu, père monoparental avec son fils unique incarné juste pour aller se faire crucifier et sa mère qui s’est arrêtée après une seule naissance?
    J’aimerais bien entendre cette juge dans une cause où un accusé invoquerait une intervention extra-terrestre pour justifier un acte quelconque et utiliserait les fondements de la religion de la juge comme point de comparaison. 🙂 🙂

    1. Igreck dit :

      Elle est bonne ! Malheureusement, en toute logique, c’est bien de cela dont il est question ! Misère !

  58. Igreck dit :

    Le scrutin du 3 novembre sera crucial. « Vraiment, cette élection est la plus importante de notre vie. Il y a tant de choses dans la balance. Tant de dommages peuvent être faits en quatre ans… » – Jenna King-Shepherd
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-09-21/la-presse-aux-etats-unis/dieu-l-avortement-et-la-fille-du-pasteur.php

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :