Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Durant les huit mois de 2019 où il a participé à la course pour l’investiture démocrate, Joe Biden a récolté des dons électoraux totalisant un peu plus de 60 millions de dollars. Durant les 48 heures qui ont suivi la nomination de Kamala Harris, sa campagne a reçu plus de 50 millions de dollars. Cette somme colossale est un exemple de l’enthousiasme de son choix historique au sein de l’électorat démocrate. Ce n’est pas le seul.

La réaction de LaTosha Brown, activiste afro-américaine de Géorgie, est typique de ce que j’ai entendu et lu au cours des derniers jours. «Dans un premier temps, je me suis dit : ‟C’est excellent.” J’ai accueilli la nouvelle de façon calme. Puis, après quelques minutes, je me suis mise à pleurer et à pleurer. Je ne m’attendais à réagir de cette façon», a-t-elle déclaré lors du plus récent épisode de la balado Pod Save America, en évoquant le sort de ses grands-mères élevés dans le Sud Profond.

Cette réaction de satisfaction suivie d’une grande émotion n’est pas limitée aux Afro-Américaines, mais elle s’est particulièrement manifestée au sein de cet électorat qui est considéré comme l’un des plus importants du Parti démocrate (en raison de sa loyauté, de son activisme et de sa participation électorale).

Autre surprise : l’accueil favorable fait à Kamala Harris par l’aile progressiste du Parti démocrate, qui se méfiait de sa modération et critiquait sa feuille de route en temps que procureure de San Francisco ou de Californie. «Elle n’est pas Warren ou Bass si l’on examine son passé, mais je ne pense pas qu’il soit logique de notre part de critiquer la réalité», a déclaré Larry Cohen, président du groupe pro-Bernie Sanders Our Revolution, qualifiant la sénatrice de Californie d’«extrêmement compétente».

«Il est clair qu’elle est à gauche de Biden [sur l’environnement] que Biden et qu’elle a été à l’écoute du mouvement tout au long de sa carrière», a déclaré Evan Weber, directeur politique du Sunrise Movement, qui a appuyé Bernie Sanders.

L’enthousiasme suscité par Kamala Harris tient aussi à une certaine réalité ironique : le rôle de colistière lui convient peut-être mieux que celui de candidate à la présidence. Ce nouveau rôle met en valeur deux des grandes forces de la sénatrice – sa combativité et son éloquence – tout en faisant oublier une de ses faiblesses : la difficulté de formuler et de défendre des proposition claires et constantes.

Cet enthousiasme démocrate s’accompagne chez les républicains d’une déception mêlée à une certaine confusion. En privé, Donald Trump et ses conseillers reconnaissent que Kamala Harris était la colistière la plus forte que Joe Biden pouvait choisir. Ils ne peuvent pas l’attaquer de façon aussi crédible et évidente qu’une Elizabeth Warren, une Karen Bass ou une Susan Rice pour des idées trop à gauche ou des controverses auxquelles elle aurait été mêlée par le passé.

À défaut d’une ligne d’attaque claire, Donald Trump a sombré rapidement dans la misogynie et le racisme, décrivant Kamala Harris comme une femme «méchante» et «enragée», des clichés qui ont une longue et lamentable histoire, comme l’explique le New York Times ici. Il a aussi tenté d’exploiter rapidement la thèse raciste et infondée selon laquelle la colistière de Joe Biden, née à Oakland en 1964, n’est peut-être pas éligible à la vice-présidence parce que ses parents n’avaient pas la citoyenneté américaine au moment de sa naissance.

Il n’est pas dit que les républicains ne finiront pas par trouver des lignes d’attaque efficaces contre Kamala Harris ou que celle-ci ne leur en fournira pas. Mais, pour le moment, le choix de Joe Biden sert bien sa cause.

(Photo Reuters)

85 réflexions sur “Un enthousiasme inattendu pour Kamala Harris

  1. ghislain1957 dit :

    « Il a aussi tenté d’exploiter rapidement la thèse raciste et infondée selon laquelle la colistière de Joe Biden, née à Oakland en 1964, n’est peut-être pas éligible à la vice-présidence parce que ses parents n’avaient pas la citoyenneté américaine au moment de sa naissance. »

    Et comme je le disait précédemment, en utilisant la réthorique usée de tRump et des ripoux-blicains « birthers », tRump n’était pas éligible
    à devenir président parce que son père est né de parents nés en Allemagne.

    1. Rick dit :

      Faux! Son père avait acquis la citoyenneté américaine avant la naissance de ses enfants. Il y a assez de propos vérifiables contre Trump sans avoir à en inventer.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Rick

        « Faux! Son père avait acquis la citoyenneté américaine avant la naissance de ses enfants. »

        Relisez-moi bien: « …son père est né de parents nés en Allemagne. »

        Qu’est-ce que j’ai inventé ici?

      2. Réal Tremblay dit :

        @ghislain

        La différence avec Trump est que peut-être les parents de Harris n’avaient pas la citoyenneté au moment de sa naissance.
        Mais L’important est qu’elle soit née aux U.S.A. Le reste est sans importance.
        Je ne l’aurais dit comme @Rick mais en gros c’est le propos.

    2. A.Talon dit :

      «tRump n’était pas éligible
      à devenir président parce que son père est né de parents nés en Allemagne.»

      ET sa mère était Écossaise, probablement entrée illégalement aux États-Unis.

  2. C’est une bonne nouvelle qui m’encourage à rêver à un tsunami bleu en novembre!

  3. ghislain1957 dit :

    @ M. Hétu

    J’ai encor le même prroblème pour écrire un commentaire, je dois me connecter à chaque fois.

    1. et moi je suis toujours incapable de me connecter via twitter sur mon téléphone.

    2. Richard Hétu dit :

      Je vous donne la réponse du technicien en anglais (si vous avez besoin de la traduction, faites-moi signe), en espérant que cela peut aider : That’s more of a browser-level issue. He can set his browser to remember his logins so that he’s not signed out each time

      1. ghislain1957 dit :

        @ M. Hétu

        Tous mes autres logins sont en mémoire et fonctionnent, il y a juste ici que j’ai ce problème.

      2. ghislain1957 dit :

        Et je ne peux toujours pas « liker » un commentaire, un écran s’ouvre et se referme et plus rien ensuite.

      3. A.Talon dit :

        «That’s more of a browser-level issue. He can set his browser to remember his logins so that he’s not signed out each time.»

        Peut-être est-il tout simplement temps de mettre à jour leurs fureteurs («browser») et/ou d’avoir un plan B. Par plan B, j’entends avoir différents fureteurs sur sa machine [ex: Safari, Firefox, Chrome, etc]. Chacun étant codé différemment, ce qui causerait un problème sur l’un d’entre eux pourrait très bien ne rien faire de dommageable sur un autre.

      4. ghislain1957 dit :

        @ A.Talon

        J’utilise Chrome

      5. A.Talon dit :

        @ ghislain1957 11h19

        Chrome est rapide. C’est un bon point mais j’aime moins les «fils à la patte» commerciaux que Google a inséré dans le logiciel.

        Cela dit, avez-vous mis à jour votre fureteur récemment? En fait, avez-vous mis à jour l’ensemble des logiciels (OS compris) de votre machine? Autre chose: avez-vous songé à réinitialiser votre fureteur, c’est-à-dire à effacer complètement la mémoire cache du logiciel? Dernier détail: ne pas oublier de quitter l’application après usage avant de mettre votre iBidule en mode veille.

        En désespoir de cause [quitte à me répéter], téléchargez un autre fureteur dans votre machine, autant que possible avec un moteur de rendu graphique différent de celui de Chrome (Blink dans la plupart des cas OU Webkit sur iPhone). Il y en a plusieurs de disponible pour chaque plate-forme; à vous de choisir.

    3. franlabrecque dit :

      J’ai eu ce problème également, si je fais un like rien n’arrive….mes commentaires ne se rendent pas toujours…

    4. constella1 dit :

      Ghislain1957
      Mêmes problèmes sur mon iPhone que vous depuis un bon jour de temps les like également incapable

      Par contre tout fonctionne sur le iPad

      1. A.Talon dit :

        Téléchargez un autre fureteur sur votre iPhone et réessayez.

      2. constella1 dit :

        Bout de temps et non jour
        Correcteur quand tu nous tiens😡
        Merci du conseil A Talon

    5. gl000001 dit :

      Aucune problème sur le site WordPress.com. Et j’utilise Chrome sur mon téléphone pour me connecter à ce site le peu de fois ou j’utilise mon téléphone.

  4. stemplar dit :

     » (…) sa combativité et son éloquence – tout en faisant oublier une de ses faiblesses : la formulation et la défense de propositions claires et constantes. (…)  »

    On parle de son éloquence et de sa formulation et la défense de propositions claires et constantes: de ses propos ou celles de Biden?

  5. Jacques Bellehumeur dit :

    Un choix judicieux. Et on se délecte a l’avance chez les Dems du débat avec Pence qui aura lieu cet automne. Si Pence est encore là. Beaucoup de conjectures présentement

  6. marylap dit :

    Je suis certaine que les Républicons vont trouver un pseudo-scandal pour essayer de miner la crédibilité d’Harris. Ou en créer un de toute part. Harris est une femme brillante qui sait se défendre. L’attaquer ne serait pas une très bonne idée. Parce que pour chaque « scandal » que le GOP pourrait essayer de trouver pour la couler, il y en 100 que les Démocrates peuvent utiliser pour miner Trump.

  7. Danielle Vallee dit :

    @stemplar:
    On parle du fait que sa campagne à la présidence n’a pas levé parce qu’elle n’avait pas de message clair, et qu’elle changeait ses positions d’un débat à l’autre. Elle a maintes fois été obligée d’expliquer et de clarifier ses paroles après un débat.

    1. stemplar dit :

      @ Danielle Vallee

      Merci pour l’éclaircissement.

  8. Louise dit :

    Cette année les Démocrates présentent un front uni et c’est très encourageant pour la suite.
    J’ai même été surprise de l’appui de l’aile progressiste du Parti. Ça commence à faire beaucoup de monde qui ont l’intention d’appuyer le duo Biden-Harris, espérons que ces appuis vont se concrétiser dans le vote.

    Du côté Républicain, on n’est pas loin de la panique. Les insultes de Trump qui ont suivi immédiatement le choix de Kamala Harris prouvent qu »il n’a pas trouvé mieux comme angle d’attaque.
    Lors d’une entrevue sur Fox News, Mike Pence bégayait lorsqu’il a répondu qu’il ne craignait pas d’affronter Madame Harris lors du débat.
    Encore une fois le langage et le non verbal de ces deux hommes nous démontrent un profond désarroi ainsi qu’un vide sidéral de leur plate-forme électorale.

    1. Achalante dit :

      N’importe quel(le) candidat(e) crédible, si ça permet de mettre ce type dehors. Le progressistes ne sont pas (tous) des rêveurs, plusieurs sont très pragmatiques. Ils veulent sauver la planète et protéger les plus faibles de la société, et ce type cours en direction opposée.

  9. Layla dit :

    DT en décrivant ainsi Kamala Harris, je pensais qu’il s’attaquait à Kamala Harris, et non aux femmes noires. Je ne connaissais pas cette image des femmes noires en colère.
    DT nous montre une fois de plus qu’il n’est pas de son temps. Gouverner par la peur, le mépris, c’est un profond recule.

    Une fois de plus, il entretient les vieux clichés. Typique du gars qui ne construit pas mais détruit, typique du gars qui n’avance pas mais recule.

    Rabaisser pour s’élever, mais il ne fait que se rabaisser.

    1. Achalante dit :

      Toutes les femmes sont hystériques; et les femmes noires sont colériques. Ce sont des mots utilisés depuis des générations pour ignorer les revendications de ces femmes. Parce que les hommes au pouvoir ne comprennent pas la logique derrière ces revendications, et c’est trop dur d’écouter et de comprendre que les autres peuvent vivre une réalité différente de la sienne.

      1. Richard Desrochers dit :

        Trump a inventé une « organisation » Antifa qui n’existe pas, il va nous créer ABW: Angry Black Women.

    2. Alexander dit :

      @ Layla

      C’est l’évidence.

      Trump ne s’adapte pas, il vit dans le passé et il a une peur bleue de perdre ses acquis.

      Il a la trouille.

  10. Rick dit :

    Kamala va « énergiser » la campagne démocrate à 200%! Si ça continue de même, il va y avoir un tsunami bleu le 3 novembre…

  11. A.Talon dit :

    «Cet enthousiasme démocrate s’accompagne chez les républicains d’une déception…»

    Déception? Mais ils espéraient quoi, ces idiots? Que Biden choisisse Hillary Clinton comme colistière?

    1. Igreck dit :

      🤙😂🤣😂

  12. A.Talon dit :

    «À défaut d’une ligne d’attaque claire, Donald Trump a sombré rapidement dans la misogynie et le racisme»

    Autrement dit, le Suprémaciste-en-Chef a rapidement sombré dans ses travers habituels: la vacuité totale et les insultes dégradantes. C’est à souhaiter qu’il en soit ainsi jusqu’à la fin de la campagne électorale afin d’ouvrir le maximum d’yeux possibles avant le scrutin.

  13. Danielle Vallée dit :

    ‘Il n’est pas dit que les républicains ne finiront pas par trouver des lignes d’attaque efficaces’

    Ils en ont trouvé une certainement, un des fils de Trump qualifiant son choix de ‘whorible’ au lieu de horrible.
    Pour les évangélistes le choix de Harris c’est comme si Marie Madeline avait été suggérée pour le poste.
    Je n’appuie pas ce genre de chose. Personne ne peut juger des sentiments qu’elle éprouvait pour l’ancien maire de San Francisco qui avait plus que 30 ans de différence avec elle, ni juger de qui a exploité qui dans cette relation, mais c’est certain que les Républicains vont faire campagne contre son ambition, son carriérisme et son amour pour l’argent. Il faut être réaliste, ça va cogner dur.

    1. Igreck dit :

      Ça prend des salauds finis pour juger les autres aussi durement !

    2. gl000001 dit :

      C’est quel télévangéliste qui couchait avec jeunes hommes 30 ans plus jeune que lui ?

      1. Madalton dit :

        Ernest Angley?

    3. chicpourtout dit :

      @Danielle Vallée
      C’est drôle comment ces attributs (re: aimer l’argent, être ambitieux, etc.) est soudainement un défaut… C’est toujours deux poids deux mesures, les ripouxblicains ne sont pas à l’abri de ces espérances… Sans vouloir faire la vipère, on en connais un qui aime beaucoup beaucoup l’argent non?

  14. A.Talon dit :

    «[La Bête] a aussi tenté d’exploiter rapidement la thèse raciste et infondée selon laquelle la colistière de Joe Biden […] n’est peut-être pas éligible à la vice-présidence…»

    Et on peut être assuré qu’il fera tout en son pouvoir pour que cette nouvelle vague d’attaques racistes perdure jusqu’à la fin de la campagne. Les Démocrates ne devraient pas laisser faire sans rien dire. Une brutale contre-attaque est toute indiquée pour démontrer qu’ils ont du cran.

    1. Igreck dit :

      Au risque de me répéter, Trompe (et ses sbires repus) ont amené le « combat » dans le caniveau. Pas le choix, c’est maintenant là que Joe et Kamala devront aller pour mener leur campagne le plus dignement que possible. Au contraire de HRC en 2016, ils devront rendre les coups … seule façon de garder la tête haute face à l’électo-RAT républicain.

    2. Marc dit :

      Les républicains eux-mêmes, notamment The Lincoln Project, font du très très bon travail dans cette veine.

  15. Guy LB dit :

    Pourquoi « inattendu » ?
    Au contraire, l’enthousiasme manifesté par la manne de $ me semble aller de soi. C’était tout à fait prévisible, non ? L’arrivée de Kamala Harris, c’est l’injection d’une certaine jeunesse dans la campagne démocrate, c’est le retour (enfin !) de l’intelligence, de la cohérence et de la rigueur des propos. Dans mon esprit, c’est clair : on ne pouvait que s’y attendre.
    Ça fait du bien, comme une grande respiration en émergeant du fond du lac où nous confine Trump depuis 2017.

    En passant, la phrase « (…) tout en faisant oublier une de ses faiblesses : la formulation et la défense de propositions claires et constantes. (…) » me fait sérieusement tiquer. Je présume que c’est l’ABSENCE de formulations et de propositions claires qu’on signale comme faiblesse chez Mme Harris, et non pas la formulation et la défense de propositions claires. Il faudrait peut-être être un peu plus clair et précis dans la formulation des idées…

    1. Richard Hétu dit :

      J’ai reformulé ma phrase. Merci d’avoir signalé ce passage pas limpide!

      Pourquoi «inattendu»? Parce que KH a quitté la course à l’investiture démocrate avant le premier vote, en raison d’un manque d’appuis, notamment chez les Noirs, et d’argent. Même si son choix comme colistière était attendu, la réaction enthousiaste des démocrates en surprend plusieurs. Ça se traduit notamment par cette récolte de 50 millions de dollars en 48 heures que personne n’aurait pu prévoir.

  16. POLITICON dit :

    La mère de Trump est née en Écosse, il n’est donc pas qualifié pour la présidence selon sa propre thèse.

  17. jeanfrancoiscouture dit :

    «Il n’est pas dit que les républicains ne finiront pas par trouver des lignes d’attaque efficaces contre Kamala Harris»

    Peut-être vont-ils trouver….ou pas. Chose certaine, ils vont essayer très fort quitte à mentir, inventer, maquiller et quoi encore. Tout cela va manquer de classe, d’éthique, de morale. Mais si, comme le disait Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.«Tout ce qui est excessif est insignifiant», peut-être que tous ces excès disqualifieront suffisamment Donald Trump et le GOP pour assurer la victoire de l’équipe Biden-Harris et le retour du GBS à la MB.

    Il reste maintenant à souhaiter que la pondération dont ont fait preuve plusieurs têtes d’affiche du parti Démocrate persiste et s’étende.
    Aucun des deux membres du duo démocrate ne peut satisfaire totalement les attentes de chacune des factions et de la mouvance du parti mais il semble que jusqu’à présent l’on fasse l’effort de se rallier autour de ce qui unit plutôt que critiquer et exiger que toutes les tendances soient comblées à 100% ce qui est une excellente nouvelle.

    1. Richard Desrochers dit :

      Arguments de Trump citant ses sources : « I heard that… », « Some people say… »

      On va les entendre celles-là.

    1. A.Talon dit :

      Hum. Pas sûr qu’on visa la bonne cible avec cette caricature. C’est faire bien peu de cas des compétences et de l’expérience du candidat Biden. En plus d’avaliser l’une des insultes les plus récurrentes («Sleepy Joe») du salopard orangé.

      1. Igreck dit :

        Ce que cette image me suggère c’est que Joe Biden, fin soixante-dizaine, ne pourra jamais à lui seul soutenir (Physiquement et moralement) le rythme effréné d’une campagne qui sera l’une des plus sales de l’histoire contemporaine. Sa proximité et sa complicité avec Kamala Harris, plus d’une vingtaine d’année plus jeune et d’une combativité amplement démontrée, me rassure énormément sur l’issu de ce combat historique. Et le plus long terme, si Joe devait déclarer forfait avant la fin de la saison, quelle extraordinaire pugiliste sera sur le ring pour conserver les acquis.

  18. Cubbies dit :

    Je crois que la population en a marre de tout ce cirque avec le Bully comme chef d’orchestre. Ils voient les décès. Ils hésitent à retourner les enfants à l’école. Plusieurs sont dans le pétrin financièrement car ils ont perdu leurs emplois. Ils réalisent que rien n’est stabilisé. Ils n’auront peut-etre pas de football collégial.

    Ils sont fatigués du virus. Ils sont fatigués des Trumperies.

    L’arrivée de Kamala Harris apporte un vent de fraîcheur et un certain entrain à Joe Biden. Monsieur Biden est comme un bon monsieur, poli, mais pas très mobilsateur. Madame Harris va stimuler le vote des noirs et des électeurs plus jeunes.

  19. Apocalypse dit :

    Enthousiasme … disons que Donald Trump et les républicains sont tellement mauvais que quiconque parle et fait du sens va générer de l’enthousiasme. En ce qui me concerne, je vais attendre quelques semaines pour l’entendre sur différentes choses et voir s’il y a lieu d’être enthousiaste.

    Rappelons qu’elle a participé à la course pour l’investitute démocrate et n’a pas fait long feu. Entre autres, Amy Klobuchar a fait bien meilleure impression.

    Cela dit, je n’ai pas de doute que Madame Harris est intelligente, alors elle devrait performer de mieux en mieux au fil des semaines et nous faire voir ce qu’elle a à offir.

  20. NStrider dit :

    Tic toc, tic toc, les républicains et le 45 entendent l’horloge de l’histoire, il reste 79 jours et 13 heures avant le 3 novembre et le rendez vous des voisins du sud avec un choix crucial pour le futur de la démocratie, pour la détermination d’une vision du rôle de l’état, pour l’orientation de la cour suprême pour au moins les 25 prochaines années, pour la place accordée à l’état dans la lutte contre la pauvreté, pour l’équilibrage de l’assiette fiscale, pour la préservation de l’environnement, pour…
    Tout les coups sont permis dans ce combat entre les partisans d’un capitalisme débridé et une vision « socialisante » du rôle de l’état.

    1. Igreck dit :

      Si le terme « socialisation » signifie « plus de justice sociale, je suis parfaitement d’accord avec votre propos !

      1. NStrider dit :

        Oui pour la justice sociale et comme au Canada, au Québec, dans plusieurs pays européens, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les actions de l’état qui accompagne ce concept.

  21. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallee – 09:29

    Effectivement, durant la campage, Madame Harris n’a pas été impressionante du tout. Espérons qu’elle aura pris des notes pour qu’on ait l’impression qu’elle sait maintenant où elle va.

    1. Igreck dit :

      Elle le sait maintenant car elle n’est plus candidate Contre JB à l’investiture de son propre parti mais candidate AUX CÔTÉS du même homme pour gouverner son pays.

  22. A.Talon dit :

    Court résumé de la plus récente campagne de «birtherism» commanditée directement par la Maison-Brune. Que d’hypocrisie et de fange dans cette nauséabonde «stratégie» trumpeuse…

    «Trump Promotes Racist Birther Lie About Kamala Harris | NowThis»

    1. Haïku dit :

      Merci pour la vidéo. 👌

  23. Guy Gibo dit :

    « Une de ses faiblesses : la difficulté de formuler et de défendre des proposition claires et constantes. »
    Mais ça n’a aucune importance dans le déroulement d’une élection aux USA nous le savons tous… Du moins depuis l’arrivée d’un Trump. Ce qui compte maintenant est le paraître, la combativité, le sens de la réplique et l’image… Madame Harris n’en manque pas. Et je suis même persuadé qu’elle arrivera à présenter le programme démocrate avec bon sens ce qui sera un plus. Le GOP n’a pas de programme sinon les mêmes slogans usés des 4 dernières années alors faut pas trop s’inquiéter pour le contenu.

    1. Richard Desrochers dit :

      Pour Trump, c’est la difficulté de formuler des propositions. Du moins de plus de cinq mots. MAGA c’est quatre, KAG c’est trois. Mais il s’est rendu à cinq avec « person, woman, man, camera, TV ».

      1. Haïku dit :

        😉👌

  24. Alexander dit :

    Une évidence, Biden et Harris se complètent.

    Le grand-père empathique et sage.

    La jeune femme articulée et combative.

    Jeunesse et sagesse.

    Les deux sexes.

    Un blanc, une noire-indienne.

    L’important c’est la vision commune et un message d’unité commun.

    Un projet de société, de l’espoir.

    Harris est une battante, une procureure dans l’âme.

    En débat, elle va manger tout rond une potiche comme Pence.

    Elle ne se laissera pas intimider par un prédateur comme Trump comme il l’a fait avec une Clinton plus cérébrale. Elle va lui rendre coup sur coup.

    Mais il faut qu’elle garde les deux pieds sur terre.

    Trump reste un prédateur blessé, idiot mais dangereux comme une bête traquée peut l’être.

    Et il est entouré d’une petite bande de fanatiques qui ne reculeront devant aucune tricherie pour conserver le pouvoir. Et cette bande utilise tous les leviers du pouvoir pour se maintenir en vie.

    Il faut non pas maintenir la pression sur Trump, mais l’augmenter.

    No mercy.

    1. Igreck dit :

      Très très juste !

    2. Michèle dit :

      Bonne analyse @Alexander! 👍👏🏻

      1. Haïku dit :

        Je seconde ! 👌

  25. Sjonka dit :

    Je ne peux pas m’imaginer ce qu’est la vie des noirs aux États-Unis. Je suis blanche, ayant bénéficié des privilèges blancs sans même m’en rendre compte, croyant à tort que tout le monde vivait au Canada aussi sereinement que moi. Au bout de mes soixante ans, je suis tombée en bas de ma chaise plusieurs fois depuis quelques années, et ce encore aujourd’hui.

    Apprendre qu’une personne pleure, suite à la nomination de Mme Harris me laisse un peu abasourdie. Ce moment dans l’histoire, que je considérais comme un excellent pas en avant pour les états-uniens me force à la réflexion. Ce n’est pas juste un moment historique. C’est une soupape qui soulage les maux endurés depuis des générations.

    Bravo Mme Harris et merci. Grâce à vous, j’ai grandi d’un autre petit centimètre dans ma tête et mon coeur.

  26. titejasette dit :

    Le succès dans la somme collectée des dons depuis la nomination de Kamala Harris prouve que le choix de colistière est bon et que les républicains n’ont pas encore trouvé de véritables lignes d’attaque efficaces contre Kamala Harris.

    Je n’ai pas besoin de répéter ici toutes les qualités et qualifications de Mme Harris, vous les connaissez tous.

    Quand je décide de poster mes commentaires, c’est pcq que je crois qu’il y a une autre raison que personne n’a mentionné ici sur le blogue.

    Cette affaire de sabotage des services postaux par Trump. Ce dernier ne sait pas qu’il se tire dans le pied avec ce sabotage.

    Depuis quelques temps, Biden a les vents dans les voiles. Ainsi donc, il y a de plus en plus de monde qui vont voter du « bon » bord. Tous les électeurs qui devaient voter pour Biden devraient être enragés par cette attaque de Trump, une atteinte à leur droit civique et à la démocratie.

    Les indécis, Wall-Street et les autres ont p-e décidé de se brancher non pas en évaluant la performance de Biden et la nomination de Kamala Harris, mais c’est plutôt en regardant aller cette disgrâce calamiteuse ?

    Très mauvais cal-culs ! La vague d’amour et d’appréciation du ticket Biden/Harris est stimulée en partie par le choix de la colistière. En partie par l’errance et la pérénigration du génie stable.

  27. Daniel Poitras dit :

    Est-ce que Bernie Sanders l’a publiquement félicitée?
    Quelqu’un est au courant?

  28. Peace&Love dit :

    « Durant les 48 heures qui ont suivi la nomination de Kamala Harris, sa campagne a reçu plus de 50 millions de dollars. Cette somme colossale est un exemple de l’enthousiasme de son choix historique au sein de l’électorat démocrate. »
    R. Hétu

    Sentez-vous le vent en votre faveur, Madame Harris?
    Go, Kam, go
    Je vous souhaite le meilleur le 3 novembre !!!

  29. treblig dit :

    HS

    51% des hommes blancs républicains estiment, malgré 170 000 morts, que covid-19 est une menace largement exagérée par les démocrates pour nuire à la réélection de Trump

    Ce qui m’embête un peu c’est les 9 000 morts canadiens qui se sont volontairement sacrifiés pour nuire à la campagne présidentielle de Trump. Et puis il y a ces morts allemands, italiens, espagnols et presque tous les pays européens… qui participent aussi à ce complot. Et Israël, l’Amérique latine, la Russie, la Chine…

    Ça c’est du complot. Beleive me.

    1. Mais non, personne ne s’est sacrifié. C’est une conspiration des coroners à travers la planète qui attribuent tous ces décès à la COVID alors que ces gens sont décédés d’autres causes….

      1. gl000001 dit :

        « I heard that » les coroners sont payés par les compagnies de vaccins. A lot of people say that 😉

      2. Madalton dit :

        Ce sont des acteurs…comme pour les fusillades.🙄

      3. Haïku dit :

        treblig
        marie4poches
        gl000001
        Madalton
        —–
        💯Excellent ! 💯

    2. Mrmiketi dit :

      @Treblig Mais pour ces 51% d’hommes blancs Amaricains le monde s’arrète aux frontières des USA!!!

  30. A.Talon dit :

    PAUSE MUSICALE

    «YOLO» de Stella Jang. Non seulement la petite cousine sud-coréenne est-elle auteure-compositrice-interprète [c’est rare dans son pays dominé par des ‘majors’] mais elle est également femme-orchestre dans cette étonnante production assistée par l’ordinateur.

    1. Guy LB dit :

      Pause musicale :
      Marrant à quel point les nombreuses femmes de cette vidéo se ressemblent et comment elles parviennent à se synchroniser aussi harmonieusement… et j’ai découvert aujourd’hui que je comprends des bouts de coréen. Étonnant !
      Merci A.Talon pour cette belle découverte.

  31. Pierre s. dit :

    ——————————-

    Chose sur, ils ont PEUR de Kamala Harris.

    Ils en ont peur parce qu’elle est intelligente, elle est une femme, elle est noire, elle
    est également juriste … et bien sûr, ils ne peuvent pas l’intimider, la menacer ou la calomnier
    sans qu’elle leur redonne coup pour coup ….

    Bref, elle est trop bien, trop forte, trop intelligente et charismatique pour eux …..
    et ca, ca fait PEUR.

    prédiction, en 2021, combiens de républicains actifs dans l’actuelle présidence seront accusés au
    criminel et risqueront de finir en prison ???? Ils ont raison d’avoir PEUR.

    1. A.Talon dit :

      Autre prédiction pour 2021: combien de répulibans actifs dans l’actuelle présidence se métamorphoseront soudainement en résistants de dernière heure, prétendant avoir tout fait pour protéger leur pays de l’incompétence et des attaques anti-démocratiques de leur maître orangé?

      1. Igreck dit :

        Genre de propos entendu lors du Procès de Nuremberg ?

    2. Alexander dit :

      @ Pierre S.

      Une chose à la fois.

      Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours…

      Focus, 3 novembre.

      Et j’ajouterais, présidence ET sénat.

      Car McConnell et sa bande ont une large part de responsabilité dans ce gâchis historique.

      Après et seulement après, on pensera à nettoyer la soue.

  32. Madalton dit :

    Après les douches, les Hamburgers. Pendant que Biden et Harris rencontraient les dirigeants de la santé communautaire au sujet du contrôle de la pandémie, Pence était en Iowa pour dire qu’Harris voulait leur enlever leurs burgers. Misère.

    1. @Madalton (15/08/2020 à 123:46

      Trop drôle. J’espère qu’il a voulu faire une mauvaise blague en disant ça quoiqu’avec le « Jesus freak », on ne sait jamais.

      Imaginez le « Zouf » dire la même chose lors du débat avec Kamala Harris.

      Dire qu’il ya des abrutis qui vont croire ça.

  33. Il est de plus en plus évident que l’arrivée de Kamala Harris (KH) dans le ticket présidentiel a énergisé les Démocrates et déstabilisé au plus haut point les « Répugnants ».

    Ces derniers sont en mode panique et ils tirent tout ce qu’ils peuvent trouver, incluant les mensonges, afin d’attiser le racisme, la xénophobie, l’Intolérance, le fanatisme de la vase électorale de Bunker Boy, bref, tout l’arsenal habituel lorsqu’il s’agit de dénigrer, de rabaisser, d’humiler, d’insulter un opposant.

    Ça peut même aller jusqu’à se moquer de son apparence personnelle et de sa voix. Les « Répugnants » en sont rendus là.

    Voilà qui devrait réjouir au plus haut point les consanguins de sa secte d’adorateurs, eux qui ne demandent pas mieux que de pouvoir laisser libre cours à leurs très bas instincts.

    Le NYT nous en donne d’ailleurs un bel exemple de jusqu’où ces enfoirés sont prêts à descendre (voir le tweet de M. Hétu).

    Le magazine « Newsweek » dit regretter la façon dont certains exploitent la thèse de « l’inéligibilité de KH ».

    Trop tard, ramassis d’hypocrites. Quelqu’un aurait dû s’apercevoir, avant la publication, que cette thèse était totalement fausse et avertir les lecteurs en conséquence.

    On a préféré se comporter en « couillon » et ne rien faire comme l’ont fait pendant trop longtemps les réseaux sociaux

    En réalité, ce que regrette surtout le « Newsweek » c’est la perte de sa propre crédibilité pour avoir publié, sans aucune vérification journalistique, une telle opinion.

    Aucune sympathie pour « Newsweek ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :