Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Ça n’a pas tardé. Au lendemain de la nomination historique de Kamala Harris en tant que colistière de Joe Biden, un spécialiste conservateur de la Constitution affirme dans une tribune publiée sur le site du magazine Newsweek que la sénatrice de Californie n’est peut-être pas éligible à la vice-présidence. Le texte de John Eastman, professeur de droit à l’Université Chapman, marque peut-être le retour des birthers.

Un mot d’abord sur Eastman. En 2010, il a brigué l’investiture républicaine pour le poste de procureur général de Californie lors d’une élection remportée au bout du compte par… Kamala Harris. Autre détail : il a épinglé au sommet de son compte Twitter un gazouillis de Donald Trump le félicitant d’avoir déclaré que Robert Mueller n’aurait jamais dû être chargé de mener une enquête spéciale sur l’affaire russe. Il n’est donc pas exclu que sa thèse sur Kamala Harris soit reprise par le président ou ses alliés.

Quelle est cette thèse? Eastman cite d’abord l’article d’abord le 12e amendement de la Constitution selon lequel «aucune personne reconnue inéligible par la Constitution au mandat de Président ne pourra être éligible à celui de Vice-Président des États-Unis». Il évoque ensuite l’article II de la même Constitution qui précise que «nul ne pourra être élu président s’il n’est citoyen de naissance».

Kamala Harris n’est-elle pas née à Oakland? Oui, admet le professeur, mais ni son père jamaïcain ni sa mère indienne n’étaient citoyens américains au moment de sa naissance. Or, selon le spécialiste, le seul fait de naître aux États-Unis ne signifie pas qu’une personne «est soumise à leur juridiction», une phrase que l’on retrouve dans le 14e amendement de la Constitution adopté à l’origine pour garantir la citoyenneté des Noirs nés en territoire américain avant l’abolition de l’esclavage ainsi que celle de leurs enfants. Selon Eastman, les auteurs de cet amendement n’entendaient pas conférer la citoyenneté aux enfants de ressortissants étrangers car ces enfants n’étaient pas soumis la juridiction «complète» des États-Unis. Eastman fait également valoir que la Cour suprême a interprété le 14e amendement de la même façon au 19e siècle.

Soyons clair : cette interprétation, si elle a déjà existé, n’a plus cours aux États-Unis. Et la thèse du professeur Eastman pourrait n’avoir pour objectif que de rappeler les origines étrangères de Kamala Harris et d’éveiller ainsi le sentiment raciste qui sommeille chez certains Américains.

Cela dit, les responsables de Newsweek se sont défendus d’avoir contribué à faire naître une théorie du complot raciste concernant la candidature de Kamala Harris. Théorie qui s’apparenterait à celle que les birthers ont concoctée à propos de Barack Obama et dont Donald Trump s’est fait le promoteur.

Ils ont fait valoir dans une note de la rédaction que le professeur Eastman ne mettait pas en doute le lieu de naissance de la sénatrice de Californie. «Le Dr Eastman s’est concentré sur un débat juridique de longue date, quelque peu obscur, concernant la signification précise de l’expression ‟soumise à leur juridiction” dans la clause de citoyenneté du 14e amendement», ont-ils écrit.

Ah, ok.

P.S. : La photo qui coiffe ce billet accompagne la tribune du professeur Eastman. Newsweek, qui a déjà été un fleuron du journalisme et qui est méconnaissable sous ses nouveaux propriétaires, a dû faire un effort pour trouver un aussi mauvais portrait de la colistière de Joe Biden.

P.P.S. : Ce gazouillis d’un allié de Donald Trump a été retweeté par la conseillère juridique de l’équipe de réélection du président :

(Photo Getty Images)

97 réflexions sur “Le retour des birthers?

  1. Syl20_65 dit :

    Here we go again. Misère!

    1. Achalante dit :

      C’était à prévoir. Mais c’est aussi tout le problème de ces enfants nés aux États-Unis de parents non-naturalisés sont-ils des États-Uniens ou non? Si on dit oui pour Mme Harris, alors ça règle de cas des autres. Alors, dans un sens, je crois que la question sera éminemment importante, et probablement débattue en Cour Suprême en vitesse. Maintenant, de quel côté penchera-t-elle?

      1. Jeabn Létourneau dit :

        Le problème relevé, si c’en est toujours un, c’est la citoyenneté à la naissance slon John Eastman. Mme Harris est américaine maintenant, c’est sûr. Selon M. Hétu, « …cette interprétation, si elle a déjà existé, n’a plus cours aux États-Unis… » Je ne sais pas sur quoi son affirmation est basée.

  2. Labinne2 dit :

     » et d’éveiller ainsi le sentiment raciste qui sommeille chez certains Américains. »

    Certains Américains ? il y a encore ce matin 41.8% de la population Américaine qui approuve le travail de Donald Trump selon le site 538 https://projects.fivethirtyeight.com/trump-approval-ratings/?ex_cid=rrpromo

    Ce nombre est plus grand que « certain Américains » et je crois fermement que pour approuver cet hurluberlu, il faut avoir un fort fond de racisme qui ne sommeil plus.

    1. Labinne2 dit :

      Et j’ajouterais que ce taux est en augmentation, il étais a 40.1% il y a quelques semaines à peine…

    2. Igreck dit :

      Je n’aurais su mieux dire !

    3. Pierre Kiroule dit :

      @Labinne2 Exactement.

      Comme je l’écrivais dans le billet précédent, le problème, ce n’est pas Trump, le pire salopard qu’un pays démocratique s’est donné comme chef depuis que le monde est monde. Le problème, ce n’est pas non plus le GOP, une fosse à purins, où flottent des excréments comme McConnell, Barr, Pompeo et autres, qui sont prêts à toutes les bassesses, à toutes les vilenies pour continuer de s’en mettre plein les poches au détriment de la population de leur pays.

      Le problème, ce sont les 150 millions de tarés racistes qui continuent de soutenir ces crapules et dont la débilité n’a d’égale que leur fanatisme.

      Ce pays est un shithole et j’ai bien peur qu’il le sera encore le 4 novembre et pour bien des années.

      1. Igreck dit :

        « Ce pays est un shithole et j’ai bien peur qu’il le sera encore le 4 novembre et pour bien des années. » Dieu nous en garde, bâââtard !!!

  3. Cubbies dit :

    Retour à la stratégie de 2016. C’est frappant: rien à offrir comme programme ou idées nouvelles pour 2020 et plus. Racisme, Mensonges, Tricherie.

    Je souhaite au Bully la plus grande défaite électorale, comme il dit souvent ‘like we’ve never seen before.’

    1. Toile dit :

      Et souhaitons à Biden une tres grande inauguration. Noir de monde comme on dit.

  4. monteregien dit :

    À mon avis, il y a une double intention au-delà de celle évidente intention raciste. On veut aussi, je crois, faire craindre à certains Américains une crise constitutionnelle si jamais Biden était élu. Trump avait aussi joué cette carte lors de son élection de 2016, laissant entendre qu’il n’accepterait peut-être pas les résultats si il perdait.

    1. Igreck dit :

      Ce pays est en crise depuis janvier 2017 !

  5. Hubertine dit :

    Vous pouvez être certains que Mme Harris aura droit au dictionnaire complet des insultes et préjugés racistes et sexistes de la part des républicons, le minable en tête.

    Je la connais peu mais elle semble avoir beaucoup d’aplomb et être capable de rendre la monnaie de leur pièce à cette bande de croûtons.

    Go Kamala Go!

    1. Réal Tremblay dit :

      Allez les Républicains! Continuez dans cette veine ne fera que motiver l’électorat pour voter davantage pour ne pas un autre quatre ans de divisions perpétuelles. La fameuse majorité silencieuse doit commencer à être fatiguée mais personne ne les entend.

  6. Marylap dit :

    Et ça commence. C’est quand même assez drôle de voir Trump utiliser cet argument alors qu’il cherche à abolir le droit à la citoyenneté des enfants nés au É-U de parents sans papiers ou immigrants. Si un enfant né de parents en situation irrégulière à droit à la citoyenneté américaine dès la naissance, c’est encore plus vrai de ceux nés d’immigrants légaux.

    1. Achalante dit :

      (Je savais que j’aurais dû lire tous les commentaires avant de laisser le mien…)

    2. Jean11820 dit :

      Effectivement ce qui m’est venu à l’esprit. Où est la logique de combattre l’état de fait du «droit de la terre» et de l’autre côté invoquer sa non existence dans le cas Harris. Honnêtement, il faut leur donner ça, ils (les républicains) sont imaginatifs dans leur perversion. Je n’avais pas pensé à celle là.
      Stratégie GOP; aucun programme seulement détruire l’adversaire; crooked Hilary etc.

  7. Toile dit :

    Sauf erreur de ma part, quand tu nais dans un pays, tu as sa citoyenneté. Fin de l’histoire. Le reste c’est du ramassis de niaiseries. Au moins a t il la décence de reconnaitre sa naissance sur le territoire américain ainsi Harris n’aura pas à s’acoquiner les studios Disney et Le roi lion pour prouver qu’elle ne vient pas du Kenya, comme la fait Obama au fameux diner des correspondants.

    Il y a du QAnon la dessous.

    1. Labinne2 dit :

      @Toile

      Ce ne sont pas tous les pays qui ont cette politique de droit du sol,

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_du_sol#:~:text=Dans%20sa%20version%20stricte%20(nationalit%C3%A9,Lesotho%2C%20Fidji%2C%20Tuvalu).

      1. Achalante dit :

        Non, ce ne sont pas tous les pays. Mais c’est le cas au Canada, et la source de toutes les tulipes qui agrémentent Ottawa au printemps.

        (Pour la petite histoire, la famille royale des Pays-Bas ayant fui les Nazis pendant la seconde guerre mondiale, il se sont réfugiés au Canada. La princesse Juliana accoucha à Ottawa… Mais la constitution néerlandaise interdisait—encore aujourd’hui—à une personne ayant une autre nationalité de régner. Alors le Canada déclara l’hôpital comme territoire néerlandais pendant l’accouchement, ce qui évita à la petite princess Margaret d’avoir la citoyenneté canadienne. Et tous les enfants qui sont nés en même temps pouvaient se prévaloir de la citoyenneté néerlandaise aussi!)

        Aux États-Unis, le droit du sol était plutôt bien établi, et comme mentionné, je crois qu’il se verra remis en cause très rapidement. Mais est-ce que ça n’aurait pas dû être soulevé lorsqu’elle s’est présenté aux primaires démocrates? Ou les Républicains sont-ils paniqués devant ce choix?

      2. ghislain1957 dit :

        @ Labinne2

        « Ce ne sont pas tous les pays qui ont cette politique de droit du sol »

        C’est le cas de la Chine. De plus, même si vous êtes marié(e) à un citoyen chinois, vous ne pouvez même pas obtenir la nationalité chinoise.

      3. Achalante dit :

        (Oups! J’ai fait une faute dans le nom de la petite princess, c’est « Margriet », pas Margaret.)

      4. Haïku dit :

        @Achalante — 11:04
        J’aime bien votre anecdote historique ! 👌

    2. Verchères dit :

      La citoyenneté, c’est`assez complexe, mais en général, il y a la citoyenneté de la « terre », où une personne naît, comme au Canada. Il y a aussi la citoyenneté du « sang » (ou de la filiation) comme en France par exemple où un enfant de Français a la citoyenneté française, qu’importe son lieu de naissance. D’autres pays ne reconnaissent pas une double citoyenneté (comme l’Iran). Mais il existe des tonnes d’exceptions, et de situations hybrides.

      1. oragoun oragoun dit :

        @ Verchères : en France c’est un double droit (sang et sol) mais c’est un peu plus compliqué pour le droit du sol. Un enfant né sur le sol français de parents étrangers ou isolé ( sans parents connus ) sera protégé jusqu’à sa majorité, pas d’expulsion possible, accès aux droits communs ( santé, scolarité, sécurité, hébergement, etc…, comme tout mineur présent sur le sol français ). Ensuite, à sa majorité il pourra obtenir la nationalité s’il est né en France, qu’il y réside et qu’il y a passé plus de 5 ans depuis ses 11 ans. Mais il peut l’obtenir avant, sous condition de durée de résidence sur le territoire.

    3. Madalton dit :

      Il faut que un des parents soit américain ou naturalisé américain. Dans son cas, elle serait née avant qu’un de ses parents soit naturalisé américain.

      Un enfant né à l’étranger d’un parent américain est automatiquement américain.

      Fiscalement, être américain, même si vous n’avez jamais mis les pieds aux USA, vous devez faire une déclaration d’impôts aux USA et déclarer tous vos revenus mondiaux (seul pays à le faire). Vous ne perdez jamais votre citoyenneté américaine à moins d’en faire la demande et de payer tout impôt dû.

      Donc, si un de vos parent est américain et l’autre canadien, vous êtes considéré américain et vos descendants aussi et vous devez produire une déclaration d’impôt américaine. Si vous avez une compagnie, vous devez produire une déclaration pour cette compagnie aussi. Voir l’exemple ci-dessous.

      https://www.finance-investissement.com/nouvelles/actualites/quand-citoyennete-rime-avec-fiscalite/

  8. Andy29 dit :

    Ce n’est certainement pas la photo la plus flatteuse de Kamala Harris, mais on a déjà vu des photos plus moches de politiciens ou de personnages publics!

    Il est vrai qu’une photographie de quelqu’un en train de parler est rarement à l’avantage de cette personne!

    En tout cas, je la trouve plus jolie sur cette mauvaise photo que Trump sur ses « meilleures » photos 😂

    1. Achalante dit :

      Entièrement d’accord! En fait, je trouve qu’elle a l’air d’une femme sérieuse au travail… Une dignité que ce type n’aura jamais!

    2. « C:\Users\Réal\Downloads\FireShot\FireShot Capture 009 – POLITICUSUSA – http://www.politicususa.com.png« 

  9. Benton Fraser dit :

    On détourne un amendement sur l’abolition de l’esclavage pour affirmer que Kamala Harris n’est pas américaine!

    Ce n’est pas ;a première fois que l’on détourne un amendement donnant des droits aux afro-américains. Vers la fin du 19ième siècle, on a utilisé le thème « personne morale » qui définissait un afro-américain dans un amendement pour « établir » que les entreprises étaient des « personnes morales » !

  10. P-o Tremblay dit :

    Si la législation ne fonctionne plus pour tenir compte d’Aujourd’hui, alors le deuxième amendemant aussi devrait être révoqué.

  11. xnicden dit :

    En 2916 certains questionnaient l’éligibilité de Ted Cruz parce que même si ses parents étaient américains, il était né au Canada.

    Devinez qui avait répondu oui, sans conteste? Le bon professeur Eastman.

    Le principe de base qu’il retenait alors pour justifier sa conclusion était le suivant:

    « …la question est relativement simple et réglée depuis longtemps. L’exigence de l’article II selon laquelle il faut être un « citoyen né » pour être éligible à la présidence signifie simplement que l’on doit être citoyen de naissance, plutôt que de devenir citoyen par naturalisation ultérieure. »

    (« …the issue is relatively straightforward and long settled. The requirement in Article II that one be a “natural-born citizen” in order to be eligible for the presidency simply means that one be a citizen from birth, rather than subsequently becoming a citizen by later naturalization. »)
    https://www.nationalreview.com/2016/01/ted-cruz-natural-born-citizenship-eligibility-president/

    1. gl000001 dit :

      Comme les intégristes de toutes les religions, ils trouveront toujours moyen de faire tourner un texte ou une loi en leur faveur ou en la défaveur de quelqu’un.

    2. Verchères dit :

      Toute est dans toute comme on dit. Ou plus simplement CQFD.

    3. Madalton dit :

      La mère de Cruz est américaine. Tout enfant né à l’étranger d’un parent américain est américain de naissance. Les parent de Kamala n’étaient pas encore reçus américains lors de sa naissance.

      1. xnicden dit :

        On peut être citoyen de naissance de deux façons: a) en étant né de parents américains (Cruz) ou b) en etant né aux États-Unis (madame Harris).

      2. Madalton dit :

        Les parents de Kamala n’étaient pas encore américains lors de sa naissance.

    4. Layla dit :

      @Xnicden 10:52
      En lisant la conclusion de 2016 de ce monsieur Eastman, je me retient d’écrire les gros mots qui me viennent en tête. Pour voir si Kamala Harris de part sa profession n’a pas étudié en long et en large sur ce sujet.
      Diversion, vile diversion.

      1. xnicden dit :

        J’ai aussi de gros mots en tête pour Newsweek qui a publié la chose. Ça ne prenait pas un doctorat en droit constitutionnel ni des heures pour vérifier comment Eastman était dans le champ.

    5. Igreck dit :

      Eastman : un beau brasseux de m**** ! Et le Brasseux-in-chief va reprendre cette « braoulle » avec ses deux tit’mains pour éclabousser la campagne électorale ! Je sens déjà l’odeur infecte qu’il inspirera d’ici le 3 novembre. Pauvres U$A !!!

      1. mazou884 dit :

        @Igreck
        Ça fait des siècles que je n’ai pas entendu le mot « braoulle ». Mon père le disait parfois et nous faisait rire car nous en connaissions la définition. Merci du rappel.

  12. gl000001 dit :

    Elle a fait son école secondaire à Montréal, Canada. Un pays ouvertement communiste et fumeur de pot. Elle va traiter les « vrais » américains de façon « unfair » … comme les canadiens font d’habitude !!

    1. Igreck dit :

      Elle aurait donc attrapé le méchant virus communisse canadien !?! Pire que la jaunisse, pire que la chaude-pisse, cette dernière responsable de la couleur improbable de la couette de vous savez qui !?!

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        Et
        @Igreck
        Excellent ! 😉👏👏

      2. gl000001 dit :

        Sa mère a enseigné (travaillé) à McGill. Là ou un pavillon est nommé en l’honneur de William Shatner. Notre bon Capitaine Kirk qui commandait un vaisseau dans un futur ou il n’y avait plus d’argent et plus de nationalité (shocking). Ou un asiatique (Sulu) probablement communiste côtoyait un russe (Tchekov) assurément communiste.
        Ils sont partout !!!

      3. Haïku dit :

        gl000001
        Vous êtes en feu ! 🤣👌

      4. Igreck dit :

        🔥👍

  13. xnicden dit :

    Si Eastman va sur Fox News et impressionne suffisamment Trump, une nomination à un poste de juge n’est pas à écarter.

  14. kyrahplatane dit :

    C’est fou j’avais pensé à ça hier.

    Les Républicains ont vraiment peur de Kamalla Harris.

    Leur ballon d’essai ne tiendra pas la route car il est certain que l’équipe de Biden a fait
    toutes les vérifications dans ce sens.

  15. ghislain1957 dit :

    « Kamala Harris n’est-elle pas née à Oakland? Oui, admet le professeur, mais ni son père jamaïcain ni sa mère indienne n’étaient citoyens américains au moment de sa naissance. »

    En suivant cette logique tordue, Coronavirus 1er n’était pas éligible à devenir président des zétats-zunis, ses grands-parents étant nés en Allemagne. Du grand n’importe quoi comme toujours.

    1. Madalton dit :

      Si Donald est né une fois que c’est parents étaient américains ou que son grand-père a été naturalisé, il est américain selon le 14e amendement.

  16. Gilles Morissette dit :

    C’était à prévoir.

    Bunker Boy va sûrement jouer cette carte car il sait que ça va impressionner les demeurés de sa vase électorale et les enfoirés de Faux News, en leurs donnant un prétexte pour étaler au grand jour leurs bas instincts racistes, commne ils l’ont fait avec le président Obama..

    Ce Eastman est un fumiste capable de dire une chose et son contraire, dépendant de qui on parle .

    La blogueuse « xniden » (13/08/2020 à 10:52) nous en fait une éloquente démonstration.

    En attendant, cet article nous montre pourquoi les « Répugnants » font dans leur froc lorsq’on leurs parle de Kamala Harris.

    https://www.cnn.com/2020/08/13/politics/kamala-harris-joe-biden-running-mate-choice/index.html

    1. xnicden dit :

      Intéressant. Son approche en parlant de la gestion de la pandémie -combinaison de critique dévastatrice et de message d’espoir – pourra être appliquée pour pas mal tout ce que fait cette administration.

      1. Madalton dit :

        Le NY Times publie que la surmortalité, du 1er mars au 25 juillet, démontre qu’il y aurait 200 k morts de la COVID, soit près de 40 k de plus que les chiffres déclarés.

  17. Gilles Morissette dit :

    HS

    La Commission des droits de la personne et de la Jeunesse du Québec (CDPJQ) vient de publier un avis qui dit que l’impostion du port du masque par le gouvernement respecte les dispositions de la Charte des Droits et Libertés de la personne du Québec.

    Question réglé.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/lobligation-du-port-du-masque-respecte-la-charte-estime-la-cdpdj/ar-BB17SDu5?li=AAanjZr

    1. treblig dit :

      Ce qui était le plus choquant pendant l’épisode Birther no1 d’Obama est l’acharnement, de la mouvance Tea Party, à contester la citoyenneté du président. Au-delà de toute logique, en le considérant kenyan ( malgré, entre autres, un certificat de naissance parfaitement légal et la parution dans 2 journaux d’Hawaï d’un avis de naissance) , c’était de la mauvaise foi pure.

      On peut s’attendre au même traitement pour Kamala Harris.

  18. Oh qu’ils ne sont pas contents les GOP… Quel désarroi!

  19. NStrider dit :

    HS
    la majorité des gens avaient bien compris son stratagème derrière la réduction du financement t du USPS et les remaniements et congédiements des cadres supérieurs de l’organisation mais, le 45 vient, sans vergogne, de reconnaître candidement qu’il veut empêcher le vote par correspondance. Il reconnaît implicitement que la seule façon qu’il a de gagner ces élections est en restreignant l’accès au vote. J’espère que ce message est aussi clair pour les gens qu’il cherche à brimer.

    https://www.vice.com/en_us/article/m7jkxq/trump-just-admitted-hes-sabotaging-the-usps-to-screw-up-the-election?utm_content=1597324872&utm_medium=social&utm_source=VICE_facebook

    1. xnicden dit :

      C’est assez direct comme admission.

    2. Guy Pelletier dit :

      @NStrider

      En effet et il est plus que le temps que les Démocrates TOUS les Démocrates dénoncent cela haut et fort TOUS les jours sur toutes les plate formes médiatiques possible.

  20. Pierre S. dit :

    —————-

    Par contre toujours selon cet expert de pacotille, le fait d,avoir de graves problèmes de santé mentale, d’être un corrompu, un fraudeur un abuseur et un menteur n^’empèche en rien de devenir Président et de se mettre à ;’abris total de la justice.

    FAITES VOS RECHERCHES … ha ha ha !

  21. André Papillon dit :

    Eastman préside le conseil d’administration du National Organization for Marriage qui continue de s’opposer au mariage des conjoints de même sexe.

  22. Pierre S. dit :

    ————

    Une chose sure ….

    La Maison Blanche est présentement habité totalement par un seul sentiment ….. LA PEUR !

  23. Syl20_65 dit :

     »…le 45 vient, sans vergogne, de reconnaître candidement qu’il veut empêcher le vote par correspondance… » NStrider

    Je ne comprends pas trop sa logique….si logique il y a.
    Pense-t’il que seuls les voteurs démocrates utiliseront le vote par courrier? Pense-t’il qu’aucun voteur républicain n’utiliserait ce service et que tous iront voter en personne? Il semble avoir l’impression que son sabotage n’affectera que les démocrates. Et pourtant, son électorat plus agé des régions rurales sont enclain à ce service attendu qu’ils ne sont pas des utilisateurs communs de service en ligne. Méchante racaille. Misère!

    1. NStrider dit :

      Logique et 45 dans une même phrase constitue un oxymore et ne devrait donc pas être utilisé😉. La seule stratégie qu’il connaisse et applique, je crois même que c’est de façon involontaire, c’est celle du « Madman Theory » connu en français sous le nom de théorie du fou. Ce qui s’applique très bien au personnage.

  24. Igreck dit :

    HS
    Ce pauvre con, émule de Trompe, qui songeait à jouer à la roulette russe !?!
    https://www.lapresse.ca/international/asie-et-oceanie/2020-08-13/vaccin-russe-duterte-change-d-idee-et-ne-sera-pas-cobaye.php

    1. Haïku dit :

      « …roulette russe »
      Touché ! 👌

  25. Jean-Louis Charette dit :

    Simonak
    Dire que ça a le droit de respirer ce monde là

  26. kelvinator dit :

    Les parents de Trump sont nés à l’étranger pourtant…

    1. garoloup dit :

      Faux…son grand-père était né en Allemagne puis a pris la nationalité américaine après son arrivée en Amérique. Ses enfants, dont le père de Donald, sont nés aux USA. Ce dernier a la citoyenneté américaine, bien évidemment!

      1. Igreck dit :

        Ce qui prouve que ce pays peut véritablement enfanter le mieux comme le pire de l’Humanité alors qu’ils se croient tous nés de la cuisse de Jupiter, pétentieux qu’ils sont !?

  27. Michel Tanguay dit :

    Les pitbulls sont de retour. Ici, on les interdit, quoi qu’en pensent les libartariens.

  28. Claude Joseph Fernand GravelCerabois dit :

    Aux USA, on a un problème pour chaque solution.

  29. Claude Gravel dit :

    Voilà! Alors Trump n’a pas le droit d’être président non-plus alors.

  30. Moi, je la trouve très bien cette photo. Elle montre une belle femme non photoshoppé sans sourire Pepsodent. Une personne authentique, finalement.

  31. FlorentNaldeau dit :

    C’était prévisible et le professeur en question touillait certainement son analyse depuis que le nom de KH a commencé à circuler pour le poste de VP.

    Je ne m’inquiète pas pour les Démcroates. SI le processus de vérification des candidats a été fait correctement, ce sujet a normalement dû être soulevé pendant la phase du « vetting » et le camp JB doit déjà avoir en coulisses ses propres consitutionnalistes avec en poche leur analyse qui dit tout le contraire. Sinon, c’est de l’incompétence crasse.

    SI la chose est portée devant les tribunaux, je crois qu’elle pourrait l’être pendant la campagne ou seulement si le tandem JB/KH est élu, selon la nature de la perturbation que le requérant veut provoquer. Ce devrait normalement être une requête d’urgence devant la SCOTUS, comme ce fut le cas pour « Gore v. Bush ».

    La question place les Républicains dans une curieuse position du point de vue intellectuel: une de leurs critiques récurrentes envers la politique actuelle des ÉU en matière d’immigration c’est justement qu’il suffit à un enfant d’être né aux ÉU, même de parents entrés illégalement, pour acquérir la citoyenneté et avoir droit à tous les programmes sociaux. Mais peut-être seront-ils capables d’arguer qu’existe une exception présidentielle à cette vision absolue de la loi du sol, en raison du langage très particulier de la Constitution.

    Et rien ne leur interdit de faire preuve de malhonnêteté intellectuelle; ils se sont souvent prévalus de ce droit d’ailleurs.

    1. NStrider dit :

      Vous m’avez devancé, c’est un bon reflet de ce que j’ai comme perception.

    2. Haïku dit :

      Excellente caricature.
      Mais à première lecture, je croyais que l’homme au cheveux gris, était Biden sous l’ombre de Harris.

  32. Duduche dit :

    Grosse victoire pour le bouffi-45, la pression d’eau dans les douches va (peut-être) être augmentée. Avoir des cheveux « par-faits » faisait partie de ses priorités politiques. Qu’on ne vienne plus dire qu’il n’a pas de vision politique d’envergure et n’est pas capable de grandes choses!

    À côté de ça, les morts de la covid-19 et les dissenssions sociales pèsent bien peu.

    Let Trump be Trump, and flush* him!

    * Avec plus de pression, il encombrera le bol moins longtemps.

    1. gl000001 dit :

      Le look Boris Johnson lui irait bien pourtant. Boris se vante justement d’avoir maigri et voudrait que les britanniques essaient de faire pareil pour être moins obèse et moins sensible au virus. Mais des gens s’opposent à ce qu’il a dit car quelques personnes ont développé des troubles obsessionnels compulsifs autour de la nourriture. Donc le bien de quelques-uns est plus important que le bien de tous 😉 Ou est Spock pour lui expliquer !!!

    2. Madalton dit :

      S’il peut se noyer sous la douche. Qu’on augmente le débit à la MB.

  33. Pourquoi Eastman n’a-t-il pas soulevé certains de ces point quand Ted Cruz c’est porté candidat à la présidence

    TED CRUZ est né à Calgary

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      En effet. Et quand Donald Trump, semblant faussement le déplorer, dit que Mme Harris a tenu des propos injurieux sur Joe Biden, il oublie commodément tout ce qu’il a dit sur justement Ted Cruz «le menteur» et combien d’autres desquels il ne dit aujourd’hui que du bien. Ras-le-bol de ce type. Vivement novembre!! Et janvier 2021!!

    2. Madalton dit :

      Sa mère est américaine. Peut importe où naît un enfant d’un parent américain, il est américain de naissance.

  34. Apocalypse dit :

    Encore une fois – grand soupir – on lit ce billet et on se dit: ‘plus fou que cela, tu meurs’.

    Ce débat sur le lieu de naissance est d’une stupidité consommée. Donc, s’il n’en tenait qu’à ces gens, on aurait éliminé la candidature de Barack Obama, qui fût un très (très) bon président, car il n’était (supposément) pas né aux Etats-Unis ET on récidive avec Kamala Harris. Je ne suis pas un fan, mais je n’ai aucun doute sur son intelligence et qu’elle ferait du très bon travail pour servir tous les américains en tant que colistière de Joe Biden.

    Donc, on veut éliminer des candidatures de qualité de gens qui veulent vraiment servir le peuple américain, une main sur le coeur, et on ne voit pas de problème à mettre le pire du pire du pire en Donald Trump comme président; un homme qui se fout du peuple américain et qui n’a qu’une et une seule priorité, soit … Donald Trump. Et j’ajouterais qu’on pourrait facilement accusé de crimes contre le peuple américain.

    Lorsqu’on atteint un certain niveau de stupidité, on aimerait pouvoir foutre des gens en prison, l’humanité serait sans doute plus avancé.

    1. Igreck dit :

      « Donc, on veut éliminer des candidatures de qualité de gens qui veulent vraiment servir le peuple américain, une main sur le coeur, et on ne voit pas de problème à mettre le pire du pire du pire en Donald Trump comme président; un homme qui se fout du peuple américain et qui n’a qu’une et une seule priorité : (s’en mettre plein les poches) !
      Vous venez de décrire le programme politique du GOP !!!

  35. jeanfrancoiscouture dit :

    Mais qu’est-ce qu’elle a cette photo? Perso, je le trouve très bien ce demi-profil et cet air un peu surpris qui me donne l’impression que Mme Harris semble se demander: «Mais qu’est-ce qu’il dit celui-là?»

    Quant a cet «objectif de rappeler les origines étrangères de Kamala Harris et d’éveiller ainsi le sentiment raciste qui sommeille chez certains Américains.», je pense que les racistes, les xénophobes et toute espèce d’intolérant n’ont pas besoin des prétendues recherches alambiquées de ce professeur trumpiste qui a l’air aussi impartial que Brett Kavanaugh. Un raciste, à moins d’être à la fois aveugle, voit tout de suite que Mme Harris ne ressemble pas au stéréotype trumpien de la «ménagère de banlieue» si chère à Donald Trump. Ce genre d’individu s’auto alimente en préjugés. Pas besoin de lire un papelard bas de gamme pour ça.

    Hier soir une animatrice de la SRC demandait à un analyste comment il qualifierait la campagne qui vient de commencer. Avent même qu’il n’ait commencé à répondre, j’avais spontanément lancé «SALE». Je ne me rappelle pas exactement ses propos mais grosso modo, l’invité pensa lui aussi que cela va être «sale». À voir ce premier coup en bas de la ceinture de la part d’un quidam se prétendant expert, on peut penser que les coups vont venir de partout dans la nébuleuse gravitant autour d’un noyau astronomiquement toxique.

  36. kelvinator dit :

    Ajoutons que les enfants de Trump sont nés de mères non citoyennes, du moins pour Jr, Ivanka, l’autres stupide, ainsi que Baron

    1. Madalton dit :

      Pas grave, le père est américain donc, ils sont tous américains.

  37. stemplar dit :

    «Le Dr Eastman s’est concentré sur un débat juridique de longue date, quelque peu obscur, concernant la signification précise de l’expression ‟soumise à leur juridiction” dans la clause de citoyenneté du 14e amendement»

    Pas grave, on publie pareil.

    Non mais, le rédacteur ne se rend même pas compte de ce qu’il écrit.

  38. Igreck dit :

    « Qui plus est, le choix de Kamala Harris devient très embêtant pour les Républicains puisqu’il les obligera à tenter de critiquer les actes et décisions passés de Kamala Harris en «s’auto-pelure-de-bananisant» eux-mêmes. »

    https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/kamala-harris-le-bon-choix-des-democrates-701695878c1d000ee9cde2f30acd0aac

    1. Igreck dit :

      Et pour cela, faites con-fiance à Trompe !!!

      1. Haïku dit :

        @Igreck
        Bravo ! Vous êtes un maître des jeux de mots.
        Et également, un superbe commentateur. 👌

      2. Igreck dit :

        Merci. Et vous un champion des citations ! Les grands esprits se rencontrent parfois 😉

  39. Nefer111 dit :

    Une sous merde raciste diplômée … L’Allemagne nazi en était remplie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :