Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La Russie souhaite la réélection de Donald Trump, la Chine préfère sa défaite. Mais les deux pays ne s’ingèrent pas de la même façon dans l’élection présidentielle américaine, selon les services de renseignement américains. La Russie utilise «plusieurs leviers surtout pour dénigrer» Joe Biden, a affirmé dans un communiqué publié vendredi William Evanina, directeur du Centre national du contre-renseignement et de la Sécurité (NCSC). «Certains acteurs liés au Kremlin cherchent également à favoriser la candidature du président Trump sur les réseaux sociaux et à la télévision russe», a-t-il ajouté.

La Chine, elle, voudrait influencer la politique américaine, mais ses dirigeants n’ont pas encore décidé d’interférer directement dans la campagne présidentielle, selon le même communiqué. Le renseignement américain met leur préférence pour l’ancien vice-président au caractère «imprévisible» de Donald Trump.

Dans son communiqué, le patron du NCSC donne en exemple des leviers utilisés par Moscou les efforts de politiciens pro-russes d’Ukraine pour salir Joe Biden. L’un d’eux a notamment fourni à Rudy Giuliani des extraits d’un enregistrement téléphonique de l’ancien vice-président avec un dirigeant ukrainien.

Le NCSC affirme également que l’Iran a une préférence pour l’élection de Joe Biden.

Mais le communiqué du NCSC n’effleure que le sujet de l’ingérence russe, à en croire cette tribune signée dans le Washington Post par le sénateur démocrate du Connecticut Richard Blumenthal. Selon lui, la menace de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2020 est réelle et effrayante.

«Cette semaine, j’ai examiné des documents classifiés […] et j’ai reçu un briefing de même nature sur les menaces étrangères malveillantes qui pèsent sur les élections américaines», écrit le sénateur Bluementhal. «J’ai été choqué par ce que j’ai appris – et consterné qu’en imposant le secret au Congrès, l’administration Trump cache au peuple américain la vérité sur une menace grave et imminente pour la démocratie. Vendredi, le bureau du directeur du renseignement national a publié une déclaration qui ne fait qu’évoquer les menaces. Les faits sont effrayants. Je crois que le public américain a besoin et mérite de les connaître. Les informations doivent être déclassifiées immédiatement.»

(Photo ABC News)

150 réflexions sur “Présidentielle 2020 : les préférences de la Russie et de la Chine

  1. C. Beaulieu dit :

    Pourquoi ai-je le sentiment que, si l’ingérence russe favorisait Biden, les informations seraient déjà déclassifiées?

  2. kyrahplatane dit :

    Personne n’a été plus dur avec la Russie que moi et
    c’est pourquoi ils ne veulent pas que je sois réélu.
    -Trump, hier à Bedminster

    1. A.Talon dit :

      HA! HA! HA! HA! HA! HA! HA! HA!

    2. Guy Pelletier dit :

      @kyrahplatane

      Mais chaque fois

    3. Guy Pelletier dit :

      @kyrahplatane

      Chaque fois que j’ai due faire preuve de fermeté envers la Russie poussé par le Congrès et mon parti j’ai fait des téléphones parfaits à mon pot Vladimir pour m’excuser, lui affirmer mon amitié et affection qu’il sache n’y avait rien de personnel dans ces décision que j’ai été forcé à titre de président des USA de prendre. Je l’ai aussi rassuré qu’une fois ré-élu n’ayant plus a me représenter j’éliminerai les sanctions contre la Russie mais surtout dégèlerai les comptes bancaires de mes pote oligarques qui m’ont bien aidés dans la passé et qui mettront pour me remercier mon nom sur des hôtels et stations balnéaires prestigieuses.

      Donald Trump

      Make Tump Organization Great Agains!!!!.

    4. franlabrecque dit :

      Le bonhomme poudré orange ne sait plus quoi dire comme d’habitude, vitement le 3 Nov.

  3. kyrahplatane dit :

    Que peut faire le public pour demander la déclassification
    face à une administration totalement corrompue?

    Si Trump gagne en novembre, nous saurons qu’il a volé les élections.

  4. Jacques Bellehumeur dit :

    Certains observateurs de la politique américaine se demandent quelles informations la Chine possède sur les USA et quel serait l’impact sur les élections si elle décidait de s’impliquer. Spéculations. Ce pourrait être un « game changer » si ça se concrétisait. Peut-être

  5. Layla dit :

    « caractère «imprévisible» de DT est tout sauf imprévisible.
    Je dirais qu’il préfère Joe Biden parce que 👿Tiny la terreur👿 a un « sale caractère » qui dépasse l’entendement, sans queue ni tête, mais très très très prévisible.

  6. Louise dit :

    Trump doit se frotter les mains, la Russie et l’Ukraine sont encore prêts à l’aider pour sa réélection.
    Il connaît là-bas des sales types qui peuvent faire la sale job de désinformation pour nuire à Biden.

    « ……l’administration Trump cache au peuple américain la vérité sur une menace grave et imminente pour la démocratie. »
    Toujours la tactique de l’omerta pour éviter que le public n’apprenne ce qui se passe réellement parce que ça pourrait nuire à Trump bien plus qu’à Biden.

    Cependant, ce qui est différent cette année c’est que les gens connaissent mieux l’imposteur qui leur sert de président. Ils savent tous les coups montés qu’il peut faire pour gagner et ils sont plus méfiants que lors de l’élection de 2016.

    Une grande partie de la population ne peut plus supporter ses mensonges, ses arnaques, son incompétence, ses divagations, ses fausses promesses et son manque d’empathie.
    Que certains pays interviennent dans l’élection ne changera pas grand chose à mon avis parce que pour la majorité des gens leur opinion est déjà faite.

  7. kyrahplatane dit :

    trump veut retirer des troupes de l’Allemagne ça c’est un beau cadeau pour putin.

    1. Guy Pelletier dit :

      @kyrahplatane

      Possiblement un moyen de pression dans ses négociations commerciales avec l’UE, l’Allemagne prête a tout pour continuer a vendre ses voitures de luxe aux USA même a faire éclater l’UE semble-t-il. De toute façon c’est Macron qui avait raison. Il faut une armée européenne pour se libérer de l’emprise des USA.

  8. Réal Tremblay dit :

    Avant de commenter, j’aimerais savoir quels sont les sentiments des électeurs face à la Russie, la Chine et l’Iran.
    Si c’est plus négatif face à la Chine et l’Iran qu’envers la Russie, ces ingérences vont favoriser Trump.
    Si c’est plus négatif face à la Russie qu’envers les deux autres, l’avantage va à Biden.

    1. Achalante dit :

      La Russie, la Chine et l’Iran? Je n’ai pas de problèmes. Leurs gouvernements? C’est autre chose.

      Poutine est un dictateur nostalgique de l’époque de l’URSS; mauvais.

      Jinpin dirige un gouvernement totalitaire qui écrase la liberté de son peuple, en plus d’avoir des velléités expansionnistes; son poids démographique et le nombre d’entreprises occidentales qui y sont installées lui permettent aussi « d’acheter » le silence sur ses exactions. Très mauvais.

      Rohani est aussi un dictateur, mais son pays est exsangue. Bien sûr, la région est très instable, mais je pense qu’avec les bons leviers diplomatiques, il pourrait être amené à faire des réformes. Légèrement mauvais.

      Mais voilà; la Chine et l’Iran utilisent les voies diplomatiques pour transiger avec le monde; la Russie utilise la déstabilisation de gouvernements pour arriver à ses fins. C’est pourquoi Poutine veut ce type comme président, alors que la Chine et l’Iran veulent quelqu’un dont la parole a de la valeur.

      1. Réal Tremblay dit :

        Vous dites bien mais ça ne règle pas mon problème à savoir lequel de ces pays peut influencer de manière substancielle les résultats pour Biden et Trump.

      2. Achalante dit :

        Si, j’ai répondu. La Russie de Poutine est celle qui manipule pour avoir les résultat qu’elle veut, hors des voies diplomatiques reconnues. La Chine fait plutôt dans l’achat d’indulgence (et l’espionnage industriel) pour l’instant, peu de manipulations non-diplomatiques. L’Iran n’a pas les moyens de faire quelque manipulation que ce soit.

      3. Réal Tremblay dit :

        @Achalante

        Je comprend et vous avez raison que la machine russe est la plus efficace mais je n’ai pas l’impression que c’est déterminant, du moins selon mon humble intuition.
        Mon raisonnement venait d’un élément d’une simplicité déconcertante à savoir que les électeurs vont juger les interférences selon qu’ils aiment ou pas les trois pays en cause. Exemple: Ils n’aiment pas les chinois ni les arabes, donc ils font confiance à Trump pour les Russes. Aussi débile que ça.
        C’est la raison du début de mon commentaire en voulant savoir les préférences sentimentales des électeurs pour ces trois pays. Ils n’analyseront pas, Ils vont voter au « feeling » comme un certain Néron à la Maison Blanche.
        J’espère que vous vous y retrouver avec mes explications un peu tordues.

  9. A.Talon dit :

    «La Russie souhaite la réélection de Donald Trump, la Chine préfère sa défaite. Mais les deux pays ne s’ingèrent pas de la même façon dans l’élection présidentielle américaine…»

    En somme, la Russie sabote directement le processus électoral américain en faveur de sa marionnette orangée alors que la Chine ne se contente que d’exprimer sa préférence pour un POTUS plus fiable et prévisible. Comme la plupart des pays du monde, d’ailleurs, en commençant par le nôtre. On ne peut donc mettre le niveau d’implication de ces deux gouvernements étrangers sur le même pied.

    1. A.Talon dit :

      Une autre façon de voir les choses: la Russie serait depuis déjà longtemps (au moins depuis 2015) en train d’utiliser des tactiques criminelles afin de parvenir à ses fins alors que la Chine ne se contente que d’exprimer ses préférences par voie diplomatique. Plusieurs des agents russophiles résidant aux États-Unis mériteraient carrément la prison. Vraiment pas la même chose, encore une fois.

      1. Toile dit :

        D’accord avec la 1 ere partie de votre affirmation. En doute sur la 2 eme à savoir « se contenter par la voie diplomatique ». La main est cachée mais pas moins sans efficacité. Mon opinion.

      2. A.Talon dit :

        @ Toile 8h56
        «En doute sur la 2 eme à savoir « se contenter par la voie diplomatique ».»

        S’il y a malversations de la part du gouvernement chinois [et cela demeure fort possible], nous ne tarderons pas à en savoir davantage au cours de la prochaine année. Mais je serais surpris que la Chine prenne le risque de favoriser involontairement l’élection du Drumpf en jouant les apprenti-sorciers dans le processus électoral américain.

  10. Toile dit :

    Je frémis à l’idée que la bête puisse conserver le pouvoir. Chose claire, si tel est le cas, un cas patent de magouilles domestiques ( vote par correspondance etc… ) ou extérieures. Il lui a toujours fallu des exécutants pour que ses magouilles fonctionnent.
    Dans le cas de la Russie, l’intérêt même de Poutine consacre le maintien de la marionnette. D’une évidence patente. Il pourrait en être de même pour la Chine car la marionnette est facilement contournable. Anyway, ils sont capables de composer avec n’importe quel président. On s’attend tout même pas à ce qu’ils cautionnent ouvertement encore moins à ce qu’ils admettent une ingérence via des magouilles. Pour l’Iran, la position est conforme à l’idéologie du Satan américain d’autant que la bête en est une incarnation assez fidèle ( ne serait ce à cause des embargos décrétés). Pour l’Arabie maudite, support à trump. Israël: sans la moindre hésitation.

    1. A.Talon dit :

      «Il pourrait en être de même pour la Chine car la marionnette est facilement contournable.»

      Ce n’est pas faux. La marionnette orangée est facilement manipulable… et achetable. Suffit de lui promettre une Drumpf Tower quelque part dans une grande ville chinoise pour qu’il devienne tout miel envers les dirigeants chinois. Quelques petits cadeaux supplémentaires à Jarinvanka complèteront le deal…

  11. A.Talon dit :

    «Le renseignement américain met leur préférence pour l’ancien vice-président au caractère «imprévisible» de Donald Trump. […] Le NCSC affirme également que l’Iran a une préférence pour l’élection de Joe Biden.»

    Tout comme le Canada (et surtout le Québec), le Mexique, l’Union Européenne, le Royaume-Uni. alouette. Bref, l’ensemble de la planète. Pas de quoi fouetter un chat.

    1. Toile dit :

      Sauf que tous ont pas les moyens d’influencer de la même façon. L’ingérence du Congo ne vaudra jamais celle de Moscou ou de Beijing because les moyens disponibles.

  12. A.Talon dit :

    «[Selon le sénateur Blumenthal], la menace de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2020 est réelle et effrayante.»

    Une guerre numérique est en cours et les Russes sont sûrement beaucoup mieux préparés qu’en 2016 pour ce faire. Les usines à trolls pétersbourgeoises doivent présentement rouler à plein régime [l’activité inhabituelle de notre troll multi-pseudos picotté en résidence en témoigne] et les agents russes en sol américains doivent être plus nombreux et occupés que jamais.

  13. A.Talon dit :

    «J’ai été choqué par ce que j’ai appris – et consterné qu’en imposant le secret au Congrès, l’administration Trump cache au peuple américain la vérité sur une menace grave et imminente pour la démocratie.» (sénateur Blumenthal)

    Suffit de voir à qui le crime profite. Le Benedict Arnold orangé n’en est pas à une trahison près. Ce commandant-en-chef [parce que c’est ce qu’il est officiellement] totalement dévoyé mérite tout simplement la cour martiale et le peloton d’exécution.

  14. jeanfrancoiscouture dit :

    Il fut un temps où les «ingérences perturbatrices» dans vie d’autres états devaient être plus «directes».On pense aux USA dans nombre de pays notamment en Amérique du Sud et Centrale. Les cas les plus patents étant probablement la Chili d’Allende devenu celui de Pinochet, le Panama et le Salvador.
    Du côté Russe, Hongrie en 1956, Tchécoslovaquie en 1968, Pologne, et plus récemment , la Crimée et l’Ukraine.
    De nos jours, avec les déplorable médias dits «sociaux» et la technologie en général, beaucoup de manœuvres se font en sous-main et trop de gens se laissent influencer par des tissus de mensonges orchestrés pour discréditer tant le processus démocratique lui-même que les personnes qui y participent. Trop de citoyens sont mal équipés pour distinguer le vrai du faux.
    Et c’est encore pire quand à l’intérieur même d’un pays et d’un processus un apprenti-sorcier malfaisant comme Donald Trump voit dans ces manœuvres un moyen de favoriser son propre parcours.
    Nous somme en présence d’une tentative de confiscation de la démocratie qui est un système bien trop ouvert pour être à l’abri d’une infestation, un peu comme les peuples autochtones qui furent décimés par les maladies apportées par les «découvreurs» des Amériques.

  15. noirod dit :

    La Russie manipule le gros épais par les….on parle d’un pee pee tape mais ca reste un des nombreux potins sortis de nulle part. J’ ai beaucoup plus l’impression qu’on parle ici de dette que le gros gluant aurait contracté contre god knows what…Je n’ ai pas l’impression toutefois que si l’imbécile tente d’imiter son mentor et de prolonger son règne au dépend de la constitution qu’il va avoir le même succès. Il ne faudrait pas se surprendre qu’il tente le coup toutefois.
    Si on parle d’influence externe je vois beaucoup plus de pays contre que de pays pour anyway.

    1. A.Talon dit :

      «J’ ai beaucoup plus l’impression qu’on parle ici de dette que le gros gluant aurait contracté contre god knows what…»

      Plus probable, en effet. Suffit de voir tous les efforts déployés par les avocats trumpeux pour empêcher les enquêteurs américains d’avoir accès aux informations de la Deutsche Bank.

      «Je n’ ai pas l’impression toutefois que si l’imbécile tente d’imiter son mentor et de prolonger son règne au dépend de la constitution qu’il va avoir le même succès.»

      Il risquerait plus de récolter une belle crise constitutionnelle, des violences militaires localisées à l’échelle du pays, du chaos généralisé, et, à la clé, une belle mise en accusation pour menaces à la sécurité de l’État, sédition et haute trahison. Et le peloton d’exécution.

      «Il ne faudrait pas se surprendre qu’il tente le coup toutefois.»

      Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. (Les Tontons Flingueurs, 1963)

  16. Sueurs dit :

    Est-ce qu’on verra le jour où il sera jugé pour toutes ces trahissions face à la démocratie, j’ose espérer qu’il vivra assez longtemps pour rendre des comptes.

  17. Le Champ dit :

    VOTE voici le seul mot qui compte pour les citoyens américains, pour la majorité leur idée est faite. Les supporteurs de Trump ne changeront pas d’idée peu importe les bassesses de leur chef , le défi sera de faire voter ceux qui sont contre le POTUS.
    Tout sera mis en oeuvre pour les décourager et les diviser et c’est ce que Trump à besoin un taux de participation bas et de la division dans le vote. Voilà pourquoi il encourage et aide à l’organisation de la campagne de West et mise sur la peur contre les extrémistes de gauche.

    En bout de ligne si les américains étaient les seuls à souffrir les conséquences de l’élection de Trump ça serait un moindre mal mais voilà si Trump l’emporte l’ensemble de la population mondiale est à risque et je n’exagère même pas…. VOTE VOTE VOTE

  18. jcvirgil dit :

    Ah les méchants Russes et Chinois qui veulent dé.stabiliser cette grande démocratie.. On espère qu’ils ne feront pas ce que les services secrets américains ont réussi en Bolivie soit un coup d’État pour chasser le président élu du pouvoir , le remplacer par des putschistes locale qui leur donne libre accès aux mines de lithium.

    Après les mines de cuivre du Chili en 70 , plus ça change lus c’est pareil finalement…

    https://www.monde-diplomatique.fr/2019/12/LAMBERT/61150

    1. Paul-Émile Ledoyen dit :

      @jcvirgil N’oubliez pas que l’interférence russe de 2016 était 100 000$ de posts Facebook que 99% de la population n’ont jamais vus.

      1. Samati dit :

        Faux. Il faut compter le salaire versé à des centaines de « bots », qui opéraient dans des quasi usines. Ce sont des millions que les russes ont dépensés pour aider à l’élection de cet imposteur.

      2. jcvirgil dit :

        @PE. Ledoyen

        Eh oui , mais n’empêche que l’administration de suprémacistes blancs de Trump met l’Amérique latine à sa main avec des gouvernements issus de l’extrême droite comme Bolsonaro au Brésil après qu’ils se soient assurer d’écarter le populaire Lula Da Sylva qu’ils ont réussi à emprisonner avec des accusations bidons de corruption avant la tenue du scrutin.

        Le même Lula qui tout comme Morales en Bolivie et Chavez au Vénézuéla a commis le crime majeur de mettre en place des mesures pour assurer une meilleure justice sociale et un partage un peu plus équitable des richesses dans ce pays dominés par une oligarchie qui rafle 90% de la richesse produite et refuse l’inclusion sociale aux plus pauvres et aux indigènes. ,

        Bref c’est le même portrait qu’aux États-Unis actuellement avec le gouvernement pour les milliardaires de Trump face aux gens de couleur et aux Américains les plus pauvres

        https://www.ledevoir.com/monde/ameriques/566777/la-bolivie-fait-face-a-un-coup-d-etat-pas-ordinaire

      3. el_kabong dit :

        @paul-emile

        L’ingérence russe a été démontré dans le rapport Mueller (que vous n’avez pas lu) et était tellement évidente que le comité du renseignement du sénat, à majorité carpettes ripoux-libanes qui n’auraient pas demandé mieux que de dire le contraire, n’a eu d’autre choix que de le confirmer (vous n’avez évidemment jamais vu cette information sur Faux Noise ou les sites de réalité alternative que vous fréquentez)…

      4. Verchères dit :

        Tiens, un troll que la population américaine ne verra pas non plus

      5. jcvirgil dit :

        @el Kabong 11h13

        Vous oubliez l’essence même du rapport Mueller qui s’il a prouvé une certaine tentative d’ingérence russe dans l’election presidentielle de 2016, n’a pas réussi à la relier à une complicité de l’équipe de Trump .

        D’ailleurs la principale conclusion de Mueller après 2 ans d’enquête : *C’est pas parce qu’on a pas réussi à prouver qu’il l’a fait (sa mission première…) que ça prouve qu’il l’a pas fait * 😎

        Elle est bonne avouez…Ca me fait penser à la maxime du journal humoristique *Croc* C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle.. 😁

      6. Paul-Émile Ledoyen dit :

        @jcvirgil Et Sally Yates, l’adjointe de l’attorney general à cette époque, a témoignée devant le sénat cette semaine que le gros de leur enquête était basée sur le dossier Steele, le dossier financé par la campagne Clinton qui était rempli de désinformation dictés par les services de renseignement russe. Cette histoire de collusion russe est un bobard de A à Z. Ça se limite à 100 000$ de posts Facebook.

      7. spritzer dit :

        @el_kabong

        Crowdstrike n’a pas pu confirmer ni comment ni par qui les courriels ont été volés. Si vous le savez vous pouvez toujours le dire parce que même Mueller ne le dit pas. Pour le reste, ce que Ledoyen écrit est la vérité et ce n’est pas ce que j’appelle influencer une élection.

      8. el_kabong dit :

        @jcvirgil

        Vous radotez, vous continuez dans la confusion, encore, et encore, et encore…

        Vous confondez toujours ingérence et collusion : si la collusion n’a pas été prouvée (on verra plus loin pourquoi), l’ingérence a été démontrée.
        Vous confondez toujours insuffisance de preuve et absence de preuve : il n’y a pas eu absence de preuve, mais insuffisance de preuve de collusion; et cette insuffisance vient du blocage systématique du minable orangé dans le fourniture de document et contre le témoignage d’individus reliés à sa campagne (pas pour rien que Mueller parle d’obstruction dans son rapport)…

        Pour ce qui est de la « principale conclusion après 2 ans d’enquête », ça vient directement de votre imaginaire (ou de celle des sites qui vous alimentent en complots)…

      9. spritzer dit :

        Ce que je veux dire c’est que si Crowdstrike ne peut confirmer ces détails, il faudrait demander à Mueller d’où lui vient ses certitudes, qui ne sont pas si assurées que ça quand on lit son rapport.

      10. jcvirgil dit :

        @El Kabong 13j40

        Ben non ! Ça vient de la bouche du cheval Mueller,lui-même.
        Comme disait un prophète palestinien , JC lui-même : *Cherchez et vous trouverez. *😎

        Ingérence, collusion c’est l’essence même de la gouvernance américaine, les crosseurs changent mais les méthodes restent les mêmes.

        Ce qu’on observe depuis l’arrivée de Trump au pouvoir c’est à une lutte à finir de deux factions rivales de l’oligarchie américaine, les nationalistes conservateurs et les libéralistes globalistes .

        Alors qu’auparavent ils finissaient toujours par s’entendre et jeter du lest pour un sain partage des profits, aujourd’hui la haine est à son paroxysme et ils se déchirent dans l’espace publique.

        Comme pour les bandes de motards en guerre ça va leur prendre un arbitre pour qu’ils comprennent qu’ils seront tous perdants en bout de ligne , si le peuple finit par se réveiller.

      11. el_kabong dit :

        @spritzer

        Un autre qui radote, avec son argument toujours si presssieux, au demeurant, plutôt insignifiant
        1. il a été démonté par le président de Crowdstrike et si son explication ne vous convainc pas, c’est normal dans votre situation de complotiste (RIEN ne réussira jamais à vous convaincre)
        2. ça revient à dire que, p.q.on n’a pas de vidéo ou de témoin d’un vol de banque, ça prouve qu’il n’a jamais eu lieu. Sauf qu’il y a d’autres façons de prouver un vol, comme des outils de cambriolage qu’on a retrouvés sur les lieux, avec les empreintes des voleurs identifiés…

        Autre argument fétiche «Assange a toujours nié que ce sont les russes qui lui ont fourni les emails »…
        Ben oui, chose, comme le pusher qui dit « non, non, c’est pas les hell’s qui m’ont fourni la dope », comme s’il ne savait pas que, s’il disait autrement, on le retrouverait très vite à faire du camping au fond du fleuve…

        Enfin, vous savez, ce n’est pas p.q. les agences de renseignements américaines ne vous ont pas contacté personnellement pour vous donner toute l’information sur l’ingérence russe, que d’autres n’ont pas eu accès à cette information. Comme le comité du renseignement du sénat, par ex., qui a eu TOUTE l’information et qui a entériné les conclusions de l’ingérence, malgré tout le malaise des carpettes ripoux-libanes majoritaires, sachant que cela déplairait à leur Grand Leader minable orangé…

    2. A.Talon dit :

      Bien entendu, le gouvernement américain est historiquement très loin d’être blanc comme neige en matière de respect de la démocratie d’autrui. Mais les choses seraient bien pires si l’on remplaçait cette démocratie, même imparfaite, par une une véritable dictature. Alors là, Washington ne mettrait plus de gants blancs et n’hésiterait aucunement à agir aussi brutalement que l’Union Soviétique ou l’Allemagne nazie d’antan. Entre deux mots, mieux vaut choisir le moindre.

      1. jcvirgil dit :

        @A Talon

        Le gouvernement américain s’ingère dans toutes les élections sur la planète pour s’assurer l’accès aux ressources naturelles et le profit de ses entreprises trans-nationales. Dans certains cas il le fait en soutenant des partis politiques plus ouverts à la collaboration et de façon brutale dans ce qu’il considère lui appartenir comme son arrière-cour, l’Amérique latine, où les populations n’ont pour eux aucun droit autre que celui de se soumettre à leur maître américain et de continuer à se faire exploiter par les oligarchies locales, avec lesquelles ils *splittent les profits* pour parler québécois….

        Évidemment si on compare ça avec les grandes dictatures du XXe siècle c’est moins pire, mais est-ce que la planète n,a pas droit à mieux ,soit un monde multi-polaire où les peuples ont le droit de choisir pour eux-mêmes ?

      2. Aube 2005 dit :

        Depuis la dernière guerre mondiale, les amerloques se sont attribué la victoire sur les nazis alors que ce sont les russes qui ont renversé le Furher.
        Les amerloques ont renversé de nombreux gouvernements élus démocratiquement à travers la planète et ont tués ou fait tuer des dirigeants par l’entremise de la CIA ou du Mossad israélien depuis 1945.
        Pour la Chine, quand ont-ils déclarés la guerre à un autre pays? À ma connaissance, il y a très longtemps. La dernière fois que la Chine est entrée en guerre, c’est parce que le Japon l’a attaquée.
        Les Amerloques n’ont de leçons à donner à personne.
        Si le Canada avait les mêmes pouvoirs économiques que certains autres pays, nous serions peut-être en faveur de tout faire pour renverser ce trou-du-cul de descendance allemande dont ses aïeuls ont peut-être soutenu Hitler avant de se sauver aux States en sentant la défaite du Fũrher.
        Vous ne trouvez pas qu’il emploie les mêmes tactiques que ce dernier?

      3. Benton Fraser dit :

        @Aube 2005

        Sans l’aide matériel des américians (et de britanniques) dès le début, l’URSS de Staline se serait effrondré, ce n’est pas a négliger. (D’autant plus que sans Staline, la Russie aurait arrivée au même résultat… avec facilement deux fois moins de morts russes!)

        Pour la Chine, c’est assez récent qu’elle forme un groupe « homogène ». (Merci Mao!)
        Les peuples habitants la Chine actuelle ont longtemps été en guerre…. contre eux-même! (Comme le Japon d’ailleurs… et l’Europe, merci Napoléon!)
        Mais plus récemment, la Chine a envahit le Tibet… mais elle ne déclare pas de guerre!

      4. Samati dit :

        @Aube 2005

        Vous oubliez l’invasion du Tibet et son expansion illégale en Mer de Chine.

    3. Samati dit :

      Vous devriez vous renseigner davantage sur ce qui s’est passé en Bolivie. La POPULATION a refusé dans un référendum de donner un troisième mandat au président sortant. Ce dernier a refusé de tenir compte de la décision du peuple en se représentant de nouveau, d’où la révolte du peuple qui a suivi.

      Pour ce qui est du lithium, il y a suffisamment de réserves en Argentine, au Chili, aux Etats Unis et dans d’autres pays (dont le Canada) pour satisfaire la demande (surtout chinoise) pour les cinquante prochaines années.

      Le lithium en Bolivie n’a actuellement aucune valeur stratégique.

      1. jcvirgil dit :

        Tiens l’antenne locale de la CIA qui nous dit que le lithium bolivien n’a aucune valeur, comme le pétrole vénézuélien et toutes les ressources naturelles sur lesquelles le maître américain décide de faire main-basse.

        On est tellement surpris 🙂

      2. kelvinator dit :

        Ou est donc rendu votre scepticisme?

        Le simple fait d’évoquer le référendum populaire vous pousse à tenter de dénigrer la personne plutôt que faire face à la source contredisant votre conclusion pré-établi.

        Ce n’est pas le scepticisme.

      3. Samati dit :

        @jcvigil

        Beaucoup de mauvaise foi de votre part. Les Etats Unis, étant au cinquième rang pour ce qui est des réserves mondiales, ne voient pas le lithium bolivien comme ayant une grande valeur stratégique.

        Par contre pour la Chine et l’Allemagne, ce lithium de qualité inférieure (il contient trop de sels de magnésium et de potassium, ce qui augmente les coûts), peut représenter des ressources stratégiques. Les projets chinois et allemands sont actuellement suspendus.

        Pour votre information, il y a peu de sociétés américaines présentes dans le secteur minier (moins de 5% au niveau mondial). La situation a fortement évolué depuis les années 60s. Les géants du secteur sont surtout européens, australiens, canadiens, sud-africains et chinois.

        Par contre les Etats Unis demeurent une grande puissance minière avec la Chine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Russie, l’Afrique du Sud, et le Chili. Beaucoup de mines aux USA sont exploitées par des sociétés canadiennes, européennes et australiennes. Les américains devraient se pleindre de cette exploitation étrangère.

      4. spritzer dit :

        @Samati

        « Vous devriez vous renseigner davantage sur ce qui s’est passé en Bolivie. »

        Ça vaut pour vous!

        La raison des manifestations c’est pas le referendum mais plutôt des accusations de fraudes à l’élection. Des fraudes qui ont été réfutées par la suite par une étude du MIT.

        « The OAS’s claim that the stopping of the trep (preliminary count) during the Bolivian election produced an oddity in the voting trend is contradicted by the data … Therefore, we cannot find results that would lead us to the same conclusion as the OAS. We find it is very likely that Morales won the required 10 percentage point margin to win in the first round of the election on October 20, 2019. »
        https://jackrw.mit.edu/sites/default/files/documents/Bolivia_report-short.pdf

      5. Samati dit :

        @ spritzer

        Selon la nouvelle constitution, Morales n’avait pas le droit de se représenter. Il a voulu aller contre la loi fondamentale du pays. En bon démocrate, il aurait dû transférer la direction à d’autres membres du parti MAS. Il a pris goût au pouvoir et au luxe qui l’accompagne. Son geste antidémocratique a résulté à la situation chaotique dans laquelle se trouve la Bolivie.

        Si il avait renoncé à la présidence, le parti MAS aurait eu de bonnes chances de conserver la présidence. Morales est un populiste et il semble que ceux-ci aime s’accrocher au pouvoir même si cela va à l’encontre des intérêts supérieurs de la nation.

      6. spritzer dit :

        @Samati

        Il avait le droit de se présenter parce que la cour suprême lui avait donné ce droit. Vous pouvez mettre en doute le jugement mais ultimement ça concerne les Colombiens.

      7. spritzer dit :

        Les Boliviens, plutôt.

    4. kelvinator dit :

      Sophisme de la double faute.

  19. spritzer dit :

    Alors qu’ils sont en train d’étrangler l’Iran ils osent se plaindre que le pays tenterait d’influencer l’élection. Demandez-moi de quelle façon l’Iran pourrait s’y prendre mais ils ont le culot d’inclure ce pays dans leurs lamentations pathétiques.

  20. xnicden dit :

    Trump et les républicains doivent être contents de ce communiqué du NCSC. Juste assez flou pour qu’ils puissent se lancer dans un festival de fausses équivalences. « Arrêtez de vous plaindre de l’ingérence Russe, la Chine et l’Iran sont derrière Biden! »

    Ça aide à faire oublier que John Bolton rapportait que Trump a demandé l’aide de la Chine pour sa réélection… De même que les demandes faites à la Chine pour trouver des informations sur Hunter Biden.

    Par ailleurs, si la Chine est consciente qu’un président prévisible et sensé a ses avantages, elle sait qu’elle peut profiter beaucoup d’une présidence de Trump, à court et à long terme. (Enlevez les ** pour copier les liens)

    **https://foreignpolicy.com/2019/10/15/china-trump-trump2020-deal-beijing-best-asset/

    **https://www.forbes.com/sites/williampesek/2020/06/26/john-bolton-tells-us-why-china-is-eating-trumps-lunch/

    1. Benton Fraser dit :

      On reconnaît tout même la diplomatie toute en finesse et en subtilité (certains diront d’hypocrisie) de la Chine. Son dirigeant sait pertinemment qu’en n’appuyant pas publiquement Trump, elle l’appuie indirectement, la Chine n’ayant pas bonne réputation chez les américains!

      Mais dans les faits, Trump représente pour la Chine un affaiblissement de l’influence américaine au niveau mondiale et en Asie tout particulièrement.

      1. xnicden dit :

        Sans compter que les chinois savent que de l’aide ou de l’interférence est très difficile à garder secret.

      2. Achalante dit :

        Peut-être mais les constantes menaces de tarifs douaniers ne doit pas leur faire plaisir non plus. Et puis qui sait si ce type, pour augmenter ses cotes, n’enverra pas ses navires de guerre en Mer de Chine à la première excuse?

  21. xnicden dit :

    Le sénateur Lindsey Graham donne encore une fois l’exemple sur comment taper sur le clou:

    « Il est assez clair que les gouvernements étrangers veulent perturber nos élections. Que les Iraniens et les Chinois n’ont pas beaucoup d’amour pour Trump »

    (It’s pretty clear that foreign governments want to disrupt our elections. That the Iranians and Chinese don’t have much love for Trump) .

    1. Layla dit :

      @Xnicden
      Cher Lindsey …les chinois et les iraniens n’ont pas beaucoup d’amour pour DT et les russes ils l’aiment DT❓Ben oui on connaît la réponse.

    2. kelvinator dit :

      dixit Lindsey Graham.
      Le portrait de l’hypocrisie dans le dictionnaire illustré!

  22. spritzer dit :

    «Certains acteurs liés au Kremlin cherchent également à favoriser la candidature du président Trump sur les réseaux sociaux et à la télévision russe»

    Il faut souhaiter que les américains ne sont pas trop nombreux à écouter вечерние новости quand ils mettent de l’avant la candidature de Trump. De toute façon ils sont difficiles à comprendre parce qu’ils parlent rapidement.

    1. kelvinator dit :

      Pariez qu’une plus grande proportion de la population américaine que vous croyez, vous inclus, lisent les dépèches russes traduite en anglais…

      Certains gens ADORENT les histoires anti-américaines, surtout lorsqu’on parle de secret, d’organisation secrètes, de complots! Les russes fournissent ce que plusieurs veulent lire.

  23. garoloup dit :

    Comment mesurer l’influence réelle de la Russie par le biais de commentaires de ses trolls sur les réseaux sociaux? C’est chose impossible et personnellement, je doute que ces interventions puissent influencer les électeurs. Il y a quelques trolls qui fréquentent notre blog préféré et je suis sûr qu’ils n’ont pas réussi à rendre sympathique la grosse Enflure orangée! J’imagine que c’est la même réaction des internautes aux States.

    1. Benton Fraser dit :

      Les trolls peuvent être efficacent une fois réunit. Il suffit de consulter les commentaires du site de Radio-Canada! (Et dans une certaine mesure, l’empire Québécor…. quoique le trolling a faiblit récemment chez Québécor…)

      Il est plus intéressant pour un troll de s’attaquer a une société d’état (ou un « empire ») qu’au blogue de Richard Hétu! (Désolé M. Hétu, ce n’est pas personnel, vous n’êtes pas une société d’état ni un empire!)

      1. gl000001 dit :

        Mr Hétu n’empire pas. Il améliore notre connaissance des USA 😉

  24. Gilles Morissette dit :

    Cette fois, les Américains ne pourront plus feindre l’ignorance lorsqu’on abordra le sujet de l’ingérence russe.

    Ce sera comme en 2016 mais on poussera le bouchon un peu plus loin.

    Il est assez clair que Putin préfère se retrouver devant le Gros Larbin, sa marionnette préférée, plutôt que devant JB qui est plus « ferrée » en matière de poltique internationale.

    Bunkerr Boy a l’air d’un « pee wee devant un politicien aussi rusé que Putin. D’ailleurs, Kim Jung Un a développé une grande expertise dans l’art de « rouler le Gros Jambon dans la farine ».

    Le communiqué du NCSC est pourtant clair. L’ingérence russe sera encore bien présente lors de la prochaine élection. Le sénateur Blumenthal a donc raison de s’inquiéter, surtout que l’administration de scélérats qui squatte la MB ne semble pas tenir compte des nombreux avertissements donné par les divers Services de Renseignements.

    La Russie a prouvé ce dont elle est capable en 2016. Elle a sûrement raffiné ses méthodes depuis. Elle sait qu’elle peut compter sur des crapules du genre Giuliani pour être les complices de leurs manoeuvres..

    On ne peut qu’espérer que les Démocrates, à commencer par JB, ne soient pas aussi naïfs que la dernière fois.

    Ils doivent se préparer à tout les scénarios et répliquer coup pour coup car ça va jouer dur, très dur, dans les coins de patinoire.

    S’ils veulent gagner, ils devront faire ce qu’il faut, même parfois mettre de côté leurs beaux principes. Ce sera hélas le prix à payer.

    Il y a des limites à vouloir jouer à « Mr. Clean ». On a affaire à des fripouilles et des gangsters. On ne met pas de « gants blancs »face à de tels individus.

    Le regretté gérant de baseball , Leo Durocher, a dit une phrase que les Démocrates ont intérêt à se souvenir tout au long de la campagne électorale.

    « Nice guys finish last »

  25. Rick dit :

    HS- Une nouvelle encourageante:
    (CNN)Joe Arpaio, the former Arizona sheriff known for his controversial hardline tactics against undocumented immigrants, lost his bid to win back his former position in Maricopa County
    Tiens, mon Joe: dans les gencives!!!😁

    1. Madalton dit :

      Good riddance!

      1. Haïku dit :

        Je seconde !

  26. POLITICON dit :

    Sénateur Blumenthal malgré les bonnes intentions qui vous habitent, bienvenue dans la plus grande démocratie dysfonctionnelle au monde. Le monde attend le verdict du 3 novembre et vous n’obtiendrez rien du président en terme de déclassification avant qu’il se fasse mettre à la porte de la MB. Les russes n’ont rien à craindre de Trump et du Congrès et ils ont tout à gagner. It is what it is!

  27. Pierre s. dit :

    ——————————-

    Ingérence …….

    Oui il va surement y avoir de l’ingérence dans l’élection du 3 nov 2020, c’est inévitable.

    Ou ca deviens criminel, c’est quand cet ingérence est sollicité par l’un des deux candidat à l’élection.
    Comme ca été fait et documenté avec Trump et l’Ukraine, ce qui lui a valu une procédure de destitution
    bien mérité. Il ne devrait d’ailleurs même plus être président en vertu de la gravité de fait et de
    l’évidence des preuves.

    Ceci dit, le GOP doit être encore à l’heure ou l’on se parle à pied d’oeuvre pour soliciter cet aide
    extérieure pour voler l’élection. Et Trump doit par le fait même passer des coups de fil parfaits pour
    tenter de saloper la candidature de Biden avec l’aide d’un pays étranger.

    Par contre si la Chine s’en mèle ou que Poutine se lasse de cet abrutit, comptez sur lui pour se camper
    dans le siège de la totale victime et profiter des ses dernieres semaines de pouvoir pour saboter le pays et
    laisser un champs de ruines à son successeur.

  28. jeani dit :

    Entendu sur CNN. Avant la conférence de presse (?) du simili hier à son club de golf, le très petit président a dit à ses partisans ébaubis que s’il n’avait pas de bonnes nouvelles à transmettre, il ne tiendrait pas de conférence de presse.

    Hey, ta job c’est aussi de parler de ce qui ne va pas. As-tu entendu parler, ne serait-ce que vaguement, qu’il y a une pandémie qui tue des gens chez vous.

    Plus épais que ça tu meurs!

    Oups, plus épais, impossible!

  29. Pierre s. dit :

    ————————————

    Joe Arpaio a PERDU …..
    Non mais un maudit bon débarras, que le diable emporte cet ordure.

  30. Igreck dit :

    Vous saviez, vous, que les Québécois.es participaient aux élections présidentielles 2020… sans avoir le droit de voter !?!
    https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/2020-08-08/ces-tarifs-vous-sont-imposes-par-la-campagne-trump-2020.php

    1. Igreck dit :

      Complément :
      Parce que notre principal partenaire commercial évolue présentement sous la gouverne d’un individu instable, qui se targue lui-même de prendre des décisions fondées sur son instinct plutôt que sur l’analyse de données. Parce qu’il s’est déjà vanté ouvertement de mentir sur les chiffres d’import-export entre le Canada et les États-Unis.
      https://www.journaldemontreal.com/2020/08/08/il-faut-quon-parle-de-donald

  31. Igreck dit :

    PHOTO
    Regard d’un chat (chinois) qui s’apprête à bouffer une grosse canaille de canari amer !?!
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-08-07/presidentielle-pekin-souhaite-que-trump-perde-et-a-augmente-ses-ingerences.php

    1. xnicden dit :

      Merci pour le lien.

      Voir l’AFP qui est tombée dans le panneau avec sa manchette est un peu décourageant…(Présidentielle: Pékin souhaite que Trump perde et a augmenté ses ingérences)

      1. Racza dit :

        @xnicden

        J’ai du mal à croire qu’ils sont tombés dans le panneau.

  32. Danielle Vallée dit :

    @Réal Tremblay: je vous avais compris, dès votre première intervention.
    Poser la question c’est y répondre.

    Les terme ‘chinese virus’ et ‘importé de Chine’ qui sont revenus dans les énoncés quotidiens de Trump, plus la guerre intensifiée aux technologies chinoises a pour but de marteler dans la tête des gens que Chinois= mauvais.

    Pompeo est en train de repartir la guerre au possible armement nucléaire en Iran devant l’ONU. Donc Iran= mauvais, dangereux.
    Personne ne comprend pourquoi Pompeo a ressorti cela des boules à mite maintenant

    Au même moment Trump laisse savoir qu’il discute avec son ami Poutine au moins une fois par mois. Donc Poutine=bon gars finalement.
    Manipulation de l’information en direct, payée par les contribuables. Le seul fait que Trump fait campagne à la Maison blanche tous les jours est une aberration. Ça n’est pas permis. Mais ça sauve de l’argent à sa campagne.

  33. titejasette dit :

    Joe Arpaio a PERDU …..Euh… Il n’y avait pas eu d’interférence congolaise dans les votes ? Bonne chance la prochaine fois !

    Sérieux… »Les faits sont effrayants. Je crois que le public américain a besoin et mérite de les connaître. Les informations doivent être déclassifiées immédiatement.» – Billet

    Y-a-t-il une chance que ça soit déclassifié ? Comment doit-on s’y prendre ? Ça prend un vote au sénat ou au Congrès ? Qq’un peut me donner la réponse ?

    1. gl000001 dit :

      Peut-être une interférence kenyane … Obama !! 😉

  34. Racza dit :

    Le bisounours Lindsey Graham : « It’s pretty clear that foreign governments want to disrupt our elections. That the Iranians and Chinese don’t have much love for Trump »

    Trump en tapant constamment sur l’Iran et la Chine, n’a pas particulièrement montré une once d’amour envers ces deux pays. Haaa l’équilibre, la réciprocité en amour c’est toujours très délicat…

  35. AB road dit :

    ”La Russie utilise «plusieurs leviers surtout pour dénigrer» Joe Biden”

    (Pour finir la phrase)
    Le principal et plus important de ces leviers portant le nom de Donald Trump…

  36. Pierre s. dit :

    ————————–

    quand le GOP gagne l’élection.

    Pas de collusion pas d’obstruction pas d’ingérence … grande victoire, la plus grande de l’histoire.

    quand le GOP est en voie de perdre l’élection.

    ATTENTION’ il va y avoir de l’ingérence, ils vont corrompe notre démocratie, l’élection sera frauduleuse, ils vont détruire l’amérique avec la complicité des démocrates etc etc etc etc …. que de la projection redoublé de mensonges et d’entrave à la démocratie. Ces républicains ce sont un véritable complot contre l’Amérique.

    1. Paul-Émile Ledoyen dit :

      @Pierre S. C’est drôle, on pourrait dire la même chose des démocrates et les élections de mi-mandat de 2018…

      1. Pierre s. dit :

        ————————————–

        je ne pense pas …
        Malgré toute les magouilles du GOP ils ont quand même perdu le contrôle de la chambre.

        Réfère toi plutôt au fair play presque trop naif de Al Gore qui a concédé
        la victoire trop vite a GW Bush alors que le vote en Floride avait été plus que douteux.

      2. Benton Fraser dit :

        @Paul-Émile Ledoyen

        On traiterais Al Capone de criminel et vous répondriez: « On pourrait dire la même chose d’Elliott Ness! »

        On appelle cela le trolling…..

      3. gl000001 dit :

        Les démocrates ont fait une campagne fantastique pour faire sortir le vote. C’est tout.

  37. xnicden dit :

    HS 🚨Friday night massacre at USPS
    (Via @Dr DenaGrayson)
    25 cadres réassignés, dont les deux hauts dirigeants supervisant les opérations quotidiennes et centralisation des pouvoirs dans l’entourage du grand patron Louis DeJoy.

    (displaces the 2 top executives overseeing day-to-day operations + reassigns 23 more executives, centralizing power around himself as delays grow at USPS ahead of mostly #VoteByMail election.🤬)
    https://t.co/EH8du731vN

  38. spritzer dit :

    Ils n’ont absolument rien ou vraiment pas grand chose.

    – La Chine a « accentué ses efforts d’influence » en amont du scrutin.

    Ah oui ? Et de quelles façons ?

    – « la Russie utilise plusieurs leviers principalement pour dénigrer l’ancien vice-président Biden »

    RT et Sputnik qui disent ce que tout le monde sait de Biden sans en faire une obsession. Et il y a supposément les trolls qui travaillent à partir d’usines et qui écrivent des commentaires sur les blogues et sur Facebook. Si les US se contentaient de ce genre de moyens pour influencer des élections ils n’auraient jamais rien accompli.

    1. Benton Fraser dit :

      Le problème avec RT et Sputnik, c’est qu’ils ne disent rien de Poutine malgré que tout le monde sait qu’il est un dictateur!

    2. kelvinator dit :

      « RT et Sputnik qui disent ce que tout le monde sait de Biden sans en faire une obsession. »

      Je serai curieux de lire votre définition de CNN, MSNBS et NPR lorsqu’on parle des russes?
      Font-ils seulement dire « ce que tout le monde sait de Putin sans en faire une obsession? »

  39. Carl Poulin dit :

    Quand tu veux vraiment gagner une élection présidentielle tu ne laisses pas crever de faim une bonne partie de ta population en coupant dans les programmes d’aide aux chômeurs et tu ne laisses pas crever tout court un nombre important de tes bâtisseurs en ne levant pas le p’tit doigt pour endiguer une pandémie qui a déjà fait trois fois plus de morts que la guerre du Vietnam tout en emplissant les poches de tes tinamis de milliards de dollars qu’ils ne méritent pas. C’est surtout de cela dont les électeurs vont se rappeler

    1. Benton Fraser dit :

      Trump (et le GOP) sait que les laissés pour compte ne vont pas voter, trop ré-occupés à survivre…..

  40. Danielle Vallée dit :

    @xnicden:
    Je lisais hier que De Joy et son épouse, qui est l’ambassadrice des États-Unis au Canada d’ailleurs, ont des centaines de milliers de dollars investis dans les compétiteurs des postes et de UPS.
    Alors soit il soutient les demandes de Trump, ce qu’il nie, soit il est en train de s’enrichir personnellement en détruisant les Postes.
    Les démocrates ont lancé une enquête cette semaine pour essayer d’éclaircir la situation, mais il va avoir quitté son poste avant que l’enquête soit finie, comme tant d’autres.
    Bring the swamp !

    1. xnicden dit :

      J’ignorais pour les investissements mais je ne suis pas vraiment surprise…

      1. Danielle Vallée dit :

        Désolée ce sont plutôt des millions, une centaine de millions entre lui et son épouse :

        DeJoy’s previous work also poses potential financial conflicts of interests. DeJoy and his wife, a Trump appointee to the Commission on White House Fellowships who is his nominee to be the U.S. ambassador to Canada, own $30.1 million to $75.3 million in assets in Postal Service competitors or contractors, like UPS and the trucking company J.B. Hunt. Although DeJoy likely had to divest these

  41. Danielle Vallée dit :

    Une autre raison pour laquelle il n’a rien à faire là :

    These facts are cause for worry, but postal workers should be even more alarmed at his 35 years’ experience in labor analytics—the art of eliminating as many jobs as possible.

    His company has a terrible labor record, rife with red flags including sexual harassment, discrimination, speedup, workplace injuries, excessive use of temps, misclassifying workers as independent contractors, and inadequate sick leave during the current pandemic.

    Un autre raté qui a été promu au dessus de ses capacités.
    Mais il a contribué à la campagne de Trump.
    Ça excuse tout le reste.

  42. titejasette dit :

    HS

    « Trump threatens executive action if no deal is reached in coronavirus stimulus talks »

    On se semande s’il a l’autorité de faire ça (CNN). Il va en parler sur CNN

    « TikTok is planning to sue the Trump administration as soon as Tuesday, according to an NPR report citing a person involved with the lawsuit. »

    1. Haïku dit :

      Ho Ho ! Ça risque d’être divertissant !😉

  43. Samati dit :

    Un peu d’histoire sur l’interférence russe de la dernière élection et peut être ce qui sera répété lors de la prochaine.

    1. Haïku dit :

      « Hey Russia, if you’re listening……. »(Individu 1).

      1. Richard Desrochers dit :

        « I’m not listening to you, but keep listening to me. » (Individu 0)

    2. Haïku dit :

      @Richard Desrochers
      Superbe réplique ! 👌

  44. Richard Desrochers dit :

    À sa dernière « conférence » (« ralllye » serait plus juste, à Mar-a-Largo, des membres du club sont venus l’applaudit quand on lui posait de méchantes questions.

    J’aime bien la journaliste qui l’a confronté sur le Veterans’ choice, ça fait plus d’une fois qu’elle le coince, et cette fois il n’a eu d’autre choix que de dire « s’cusez, j’ai oublié d’aller fermer le gaz ! »

    (J’ai tenté un maladroit jeu de mots avec « gaz-lighting »)

    1. Haïku dit :

      RE: « gaslighting ».
      😉👌
      —-
      Ajout de circonstance…

      Steely Dan/Gaslighting Abbie:

      https://youtu.be/CDilyf5Njlc

      1. Richard Desrochers dit :

        Tiens, j’ai Citizen de Steely Dan, qui ne contient pas tout, et on les reconnaît bien là. Éclectisme, paroles obscures… Merci du tuyau. De gaz…

      2. gl000001 dit :

        La Presse a parlé de ces deux jeunes (des célébrités ?) qui écoutent Phil Collins pour la première fois. A voir leur réaction au drum à 4:50.

      3. @gl00001

        Ça fait des centaines de fois que je l’écoute et j’ai toujours la même réaction qu’eux…..

  45. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    Personne n’est parfait mais…

    La réplique d’Hillary Clinton est ‘priceless’ comme le dit ‘PB’:

    Hillary Clinton
    @HillaryClinton
    Either @TimKaine and I had a very vivid shared hallucination four years ago or Maureen had too much pot brownie before writing her column again. twitter.com/nytopinion/sta…

    🤣

    1. Et que dire du NYT qui a laissé passer cette bourde…?

      1. xnicden dit :

        Pour ajouter au contexte…Ça fait 25 ans que Dowd « bitche » madame Clinton dans le NYT. Au point de certainement faire pleurer de joie l’establisment républicain plus d’une fois. Media Matters avait même fait en 2014 une analyse de 21 années de ses articles et chroniques concernant madame Clinton. Le tout mis bout à bout, c’est à dresser les cheveux sur la tête.

        https://www.mediamatters.org/new-york-times/numbers-behind-maureen-dowds-21-year-long-campaign-against-hillary-clinton

      2. xnicden dit :

        Oups, parti trop vite…

        Cela dit, Dowd a déjà gagné le prix Pulizer… J’ai l’impression que c’est un cas de vedette que l’on publie sans soumettre ses articles à une révision préalable.

      3. @xnicden

        Ça frôle l’obsession son affaire !
        Merci pour ces infos 🙂

    2. xnicden dit :

      Pour ceux qui l’ignoraient, en 2014 Dowd a écrit un article relatant son expérience après avoir pris trop de brownies au pot au Colorado. 😄

  46. titejasette dit :
    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Al-Jazeera ? Vraiment ? Êtes vous une communisse ?
      (Je blague là. 😉
      Mois aussi, je regarde Al-Jazeera de temps en temps.)

  47. Haïku dit :

    HS.
    Pause musicale sublime….
    —-
    Bach/Air on a G string/Stjepan Hauser au violoncelle……

    https://youtu.be/CvglW3KNSsQ

    1. Samati dit :

      Merci pour cette superbe interprétation

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @Haïku: Merci pour cette belle découverte; je ne connaissais pas Stjepan Hauser. Comme le dit Horace Laporte, le héros du livre «Horace ou l’art de porter la redingote» par Bertrand B. Leblanc, après avoir leu le «Cantique des cantiques»: «Tabarnaque que c’est beau.» 🙂 🙂

  48. spritzer dit :

    @el_kabong

    Not until May 7, 2020, when secret testimony to the House Intelligence Committee from late 2017 was made public, did it become completely clear that CrowdStrike has no concrete evidence that the DNC emails published by WikiLeaks on July 22, 2016 were hacked — by Russia or by anyone else. Seventeen months earlier, on Dec. 5, 2017, the president of CrowdStrike, former FBI cyber-crimes unit director Shawn Henry, admitted this in sworn testimony to the House Intelligence Committee. This is how he answered a leading question from ranking member Adam Schiff:

    Mr. Schiff: Do you know the date on which the Russians exfiltrated the data from the DNC? … when would that have been?

    Mr. Henry: Counsel just reminded me that, as it relates to the DNC, we have indicators that data was exfiltrated from the DNC, but we have no indicators that it was exfiltrated (sic). … There are times when we can see data exfiltrated, and we can say conclusively. But in this case, it appears it was set up to be exfiltrated, but we just don’t have the evidence that says it actually left.”
    https://consortiumnews.com/2020/08/03/vips-memo-to-nancy-pelosi-did-russia-hack-the-dnc-emails/

    Clairement, les données n’ont pas été exfiltrées sur internet par un piratage, autrement ils l’auraient vu. Il n’a rien dit qui contredit cette déclaration, et Mueller dans son rapport dit que le GRU « semble » avoir volé les courriels.

    Between approximately May 25, 2016 and June 1, 2016, GRU officers accessed the DNC’s mail server from a GRU-controlled computer leased inside the United States. During these connections, Unit 26165 officers appear to have stolen thousands of emails and attachments, which were later released by WikiLeaks in July 2016.

    Vous parlez des « empreintes des voleurs identifiés ». Pas certain de savoir à quoi vous faites allusion, mais il faut garder en mémoire les documents que Wikileaks a publiés en 2017 sous le nom de Vault 7 qui décrivent des logiciels utilisés par la CIA dans ses activités de surveillance et de cyber attaque, pour entre autres planter des indices pour incriminer un tierce parti lors d’une cyber attaque. Vous en ferez bien ce que vous voudrai.
    *https://fr.wikipedia.org/wiki/Vault_7

    « Autre argument fétiche «Assange a toujours nié que ce sont les russes qui lui ont fourni les emails »…
    Ben oui, chose, comme le pusher qui dit « non, non, c’est pas les hell’s qui m’ont fourni la dope », comme s’il ne savait pas que, s’il disait autrement, on le retrouverait très vite à faire du camping au fond du fleuve… »

    Oui, et avant Poutine l’aurait défenestré, il y a pris goût.

    Vous n’avez rien de mieux qu’une histoire qui tient pas debout pour expliquer les déclarations d’Assange. De toute façon c’est le narratif qui tient, à force de se le faire marteler, que la Russie a piraté les courriels, que Assange l’admette ou pas. C’aurait été bien moins de trouble qu’il dise que c’était les Russes plutôt que de laisser flotter l’idée de l’implication de Seth Rich.

    « Comme le comité du renseignement du sénat, par ex., qui a eu TOUTE l’information et qui a entériné les conclusions de l’ingérence »

    Ce que vous ne comprenez pas c’est que les deux parits sont anti-Russie. Personne ne va défendre la Russie dans ce contexte. Qu’ils reconnaissent l’ingérence ne fait pas si mal à Trump, ce n’est pas comme la collusion, et ça ne remet pas en question les services de renseignements.

    1. Benton Fraser dit :

      Ce que vous ne comprenez pas, c’est que les deux partis ne sont pas anti-Russie mais anti-dictature, du moins, les dictatures qui peuvent nuire aux intérêts américains.

      Par contre je dirais même que Poutine n’est pas particulièrement anti-américain, ni même anti-européen même s’il s’attaque à l’Union européenne et aux États-Unis, ce n’est qu’un calcul politique propre a un système dictaturial qui a besoin d’ennemis extérieurs pour se maintenir au pouvoir. Le nationaliste exacerbé est le propre des dictatures….

      1. spritzer dit :

        @Benton Fraser

        Les États-Unis n’acceptent pas l’indépendance de la Russie qui agit selon ses intérêts, ce que l’Allemagne, le UK, le Canada, l’Australie et les autres ne peuvent pas faire.

        L’encerclement par l’OTAN, le retrait des traités commencé par Bush en 2002, les coups comme en Ukraine, c’est toute dans l’imagination de Poutine ?

        C’est pas du nationalisme, c’est du patriotisme.

        – Le patriotisme, c’est l’amour des siens. Le nationalisme, c’est la haine des autres. » Romain Gary

      2. Benton Fraser dit :

        @spitzer

        En fait, Poutine agit dans l’intérêt de Poutine et non pas de la Russie.

        Pour l’OTAN, les anceins pays sous contrôle de l’URSS et méfient eux-meme de l’ex-URSS, ‘autant plus qu’il y a un ancien du KGB à la tête de pays. Ils vont eux-même vers l’OTAN et non l’OTAN vers ces pays. Pour les coups comme en UKRAINE, comme elles proviennent de Poutin…

        « Le patriotisme, c’est l’amour des siens. Le nationalisme, c’est la haine des autres. » Romain Gary

        Cette phrase provient du livre « Education européeene » de Romain Gary d’un résistant polonais, suite a l’invasion de la Pologne par l’Allemagne… et l’URSS!
        Il faut savoir que Gary est née à Vilnius en Lituanie (sous l’empire russe) ville qui est devenu polonaise entre les deux guerre, d’un père juif russe d’origine ukrainienne et d’une mère d’origine française. Gary, étant en quelque sorte sans nationnalité (et en prime juif!), a véçu cette haine…

    2. el_kabong dit :

      @spritzer

      Sont certainement impressionnants vos vips, supposés anciens professionnels du renseignement, non-partisans, qu’y disent (vous me permettrez d’en douter)… mais qui ne sont même pas foutus de recopier un citation…
      Voyons votre citation, tirée de votre source:
      « Mr. Henry: Counsel just reminded me that, as it relates to the DNC, we have indicators that data was exfiltrated from the DNC, but we have no indicators that it was exfiltrated (sic). »
      Évidemment, cité de cette façon, ça ne fait aucun sens et le Henry en question n’a pas l’air de savoir de quoi il parle (Note : le (sic) à le fin est d’un comique quand on sait que c’est cité tout croche)
      Voici la vraie citation (tirée de la transcription de sa comparution devant le comité de la chambre – p.32)
      « MR. HENRY: counseljust reminded me that, as it relates to the DNC’ we have indicators that data was exfiltrated. we did not have concrete evidence that data was exfiltrated from the DNC, but we have indicators that it was exfiltrated »
      https://intelligence.house.gov/uploadedfiles/sh21.pdf
      Evidemment ici, l’explication est clair et correspond à ce que je mentionnais : pas de vidéo/témoins du vol, mais d’autres preuves (rappel : c’était une image, une métaphore)

      Il est certain, spritzer, quand on s’informe seulement à des sources qui nous donnent ce qu’on veut lire…

      Je vous remets le lien sur la communication de Shawn Henry qui remet les pendules à l’heure sur son témoignage devant la chambre (de toute évidence, vous ne l’avez pas lu la première fois) et citant d’autres sources confirmant l’implication des russes.
      *https://www.crowdstrike.com/blog/bears-midst-intrusion-democratic-national-committee/

      Je vous en cite un extrait, juste pour vous titiller:
      “In July 2015, Russian intelligence gained access to Democratic National Committee (DNC) networks and maintained that access until at least June 2016. This unclassified ODNI report was based on extensive classified intelligence collected by the CIA, NSA, and FBI; the ODNI determined the classified intelligence should not be released in order to protect the sensitive sources and methods by which it was collected »

      Vous relirez la dernière partie, ce sont les éléments du renseignement auxquels ni vous, ni personne d’autres du public (ni même vos vips), n’avez accès mais que les membres du comité du sénat ont vu…

  49. Samati dit :

    HS, mais pas vraiment. Une interprétation basée sur un succès de Queen et portant sur le corona virus. Rires garantis…

    1. Michèle dit :

      Excellent! Merci!

    2. gl000001 dit :

      Génial !!

  50. Apocalypse dit :

    @xnicden – 20:47

    Merci pour le lien!

    ‘marie4poches – 21:20’ parlait d’obsession; je pense qu’on peut aussi ajouter haine. Cette campagne négative contre Madame Clinton, c’est du délire.

    J’ai entendu Madame Clinton des dizaines de fois, c’est une femme remarquable et supérieurement intelligente. Lui reprocher son ambition et qu’elle cherchait le pouvoir, c’est ce que font tous les hommes en politique, pourquoi diable reprocher les mêmes choses à une femme?

    Ca sent la jalousie a plein nez 😢.

    Elle n’est pas la seule à détester Madame Clinton; je ne comprendrai jamais le pourquoi de cette haine pour cette femme remarquable. Plusieurs ont tellement perdu la tête avec cette haine qu’ils ont porté Donald Trump au pouvoir; un homme qui représente ce qui est l’humanité a de plus laid à offrir et qui a directement causé la mort inutile de dizaines de milliers d’américains 😢.

  51. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 21:20

    ‘Ça frôle l’obsession son affaire !’

    En effet! Au plus vite le divan d’un psy.

  52. Haïku dit :

    HS.
    Pause musicale et cinématographique ‘vintage’ .

    Genesis/The Cinema Show, part 2:

    https://youtu.be/Zhvq0XZGOSE

  53. Pierre s. dit :

    ———————-

    pour ceux qui s’offusquent qu Aljazirra supporte Biden

    Kim Yong Un, L’arabie saoudite, Israël,la Russie et le fou Bolsonaro au Brésil supportent l’andouille Trump
    à temps plein depuis 4 ans et plus même … et j’ai pas parlé de l’ukraine, de la turquie etc etc …
    Nommez moi un salopard ou un crétin … et il doit supporter trump.

  54. titejasette dit :

    Une analyse psychiatriste

    1. Haïku dit :

      Merci.
      J’aime bien l’expression ‘raving lunatic’.

  55. titejasette dit :

    Une analyse d’un « Language Expert »

  56. titejasette dit :

    Une autre analyse linguistique – tic tic tic …Donald Trump Speech Patterns

    1. Haïku dit :

      Très bon entretien.
      Ron Perlman est hilarant vers le début.

  57. titejasette dit :

    Une autre analyse: Trump Body Language Breakdown with Trudeau by Expert

    1. titejasette dit :

      L’analyse faite par l’expert en language corporel (7:24) a été faite en Déc 2018, c’est à dire il y a deux ans. Vous avez noté la pertinence de ses commentaires en comparant les ententes commerciales conclues à cette époque avec le Canada et les tarifs imposés par l’Andouille la semaine dernière ?

      Je suis estomaquée par la performance professionnelle de cet analyste en language corporel

      1. Haïku dit :

        « Je suis estomaquée par la performance professionnelle de cet analyste en language corporel. »
        —-
        Idem pour moi !

  58. titejasette dit :

    Le même expert en analyse en language corporel fait maintenant l’analyse avec Macron

  59. Apocalypse dit :

    @Haïku – 22:36

    Merci pour Genesis, un groupe que j’adore, du moins avant le départ de Peter Gabriel.

    Je vous retourne la faveur avec le chef d’oeuvre ci-dessous, que vous connaissez sans doute, du groupe ‘Van Der Graaf Generator’ qu’on trouve sur l’album ‘Pawn Hearts’; la chanson s’intitule ‘A Plague of Lighthouse Keepers’ …

    *https://www.youtube.com/watch?v=gTWmvy3XK80

    Van der Graaf Generator – A Plague of Lighthouse Keepers (Lyrics)

    1. Haïku dit :

      Merci.
      (N.B.- Coïncidence: mon groupe a fait la première partie d’un spectacle de Van Der Graaf Generator en ’76).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :