Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il refuse de porter un couvre-visage, encourageant plusieurs de ses partisans à suivre son exemple ou à ébaucher des théories du complot sur le sujet. Il tient des rassemblements dans des lieux clos où les règles de distanciation physique sont ignorées. Il veut ralentir le rythme des tests de dépistage. Et il s’expose à des accusations de racisme en utilisant l’expression «kung flu» pour désigner la COVID-19. Tout cela au moment où les cas de contamination sont en hausse dans la moitié des États américains, comme l’illustrent les graphiques du site Axios qui coiffent ce billet.

La stratégie de Donald Trump est pour le moins étrange. À telle enseigne que le journaliste du magazine New York Eric Levitz écrit aujourd’hui que président mise sur un «programme pro-coronavirus» pour assurer sa réélection à la Maison-Blanche. Le chroniqueur du New York Times Charles Blow se montre moins facétieux. Beaucoup moins. Après avoir énuméré tous les manquements de Donald Trump depuis le début de la pandémie de coronavirus, il pose cette question troublante à la fin de sa plus récente charge contre l’occupant de la Maison-Blanche : «À ce moment-ci, comment pouvons-nous ne pas qualifier Trump de tueur de citoyens américains en raison de sa négligence, de son ignorance et de son incompétence?»

À vous de juger si Blow y va trop fort. Mais le mot étrange ne suffit sans doute pas pour qualifier la stratégie du président américain face à une maladie qui a tué plus de 120 000 de ses concitoyens depuis mars. Si des partisans francophones ou francophiles du Donald Trump peuvent l’expliquer, j’aimerais les lire dans la section des commentaires de ce blogue.


156 réflexions sur “COVID-19 : l’étrange stratégie de Trump

  1. Benjamin Contant dit :

    C’est un idiot, tout simplement. Aucune explication possible. Le rasoir d’Hanlon :

    « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ».

    1. Frederic Hodgson dit :

      Je crois que Trump est incapable d’autre chose que l’entêtement

    2. Sylvain Leith dit :

      Sachant le risque d’être non réélu, je crois qu’il peut induire un chaos pour contester l’élection à venir. Barr va le supporter. Celui-ci a dit récemment que les votes par correspondance peuvent être sujet à la fraude. Je pense qu’il va y avoir un « build up » de Trump/Barr pour faire croire à une fraude potentielle et contester les élections. Peut-être j’accorde trop de génie à ce « The Stable Genius ».

      1. gamacheg dit :

        J’ai bien peur que cela soit vrai. Une guerre civile en vue?

      2. Pierre dit :

        Non pas assez

    3. Emalion dit :

      je ne connaissait pas cette citation, merci. On travaille probablement trop fort a essayer d’expliquer le comportement d’un idiot

    4. Mrmiketi dit :

      Peut- être que nôtre Troll préféré aux multiples pseudos pourrait nous expliquer cette TREMENDOUS stratégie!!!😂😛😂

      1. @Mrmiketi

        Justement vous me faites penser qu’on ne voit plus de commentaires supportant Trump.
        J’y vois deux raisons à cet état: Soit la fatigue se faire torpiller par ceux qui n’aiment ce Président et ils sont nombreux sur ce blogue, soit ils ne trouvent plus de justifications pour expliquer sa façon de diriger.
        À vous de choisir.

    5. Soleil levant soleil couchant dit :

      Et s’il avait les 2, la malveillance et la bêtise quand on cherche à lui imposer ce qui ne vient pas de lui….et qu’il ne comprend pas surtout….
      Réfractaire à toute autorité qui exige de la connaissance, de l’analyse et de la réflexion.
      Pourquoi ? Incapable de composer avec ça… il connaît ses limites mais ne les admet pas….
      Principe de Peter en action….

    6. Alain dit :

      Je crois tout simplement que la seule strategie de Trump est se reelection en novembre. Pour lui, mieux vaut ignorer le corona virus ou minimiser son impact. Sa priorité demeure la reouverture de l,economie, c’est sa meilleure chance pour se faire reelire. Il ne faut pas que la covid empeche cette reouverture, quitte a ignorer les signes de resurgences.

  2. arrowe77 dit :

    Je pense que le mot erroné dans ce cas-ci est le mot « stratégie ». Trump est « in over his head », comme disent les Anglos, et il est en plein mode « panique ». Il n’a aucune stratégie pour vaincre la pandémie; il souhaite juste que le virus parte de lui-même.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Je seconde votre commentaire. Donald nie la vulnérabilité propre à tout être vivant. Tous ces gens qui l’aiment sont dans ce bateau du déni de la vie. Il est intéressant de constater que malgré ça ils localisent la source de tous leurs maux chez les « étranges », illustrant sans le savoir ce qui se trame dans leur inconscient. Quand vous détestez ceux qui refusent de vous valider à 100%, comme le fait Donald tout le temps, c’est que vous êtes encore un enfant qui a reçu, lui, le contraire, d’où ce besoin compulsif et apparemment incompréhensible. C’est la clé pour comprendre ces gens, avec qui tout dialogue conscient est impossible. À force de les haîr et de les mépriser ils ne font que se braquer, gardant encore et toujours leur conflit inconscient au plus profond d’eux-mêmes.

  3. Pierre Gauthier dit :

    Je pense vraiment que Blow n’y va pas trop fort. Je suis de plus en plus convaincu que Trump souffre de maladie mentale. C’est plus que du narcissisme. C’est de l’aliénation mentale devenant de plus en plus dangereuse. De plus, qu’on le laisse influencer la population mentalement faible qu’il exploite dangereusement continue de me mystifier. Il aurait dû être démis pour incapacité mentale il y a longtemps. Malheureusement ses supporteurs armés seraient probablement sortis dans la rue. Quel dégât au sud de notre frontière!

  4. Pierre Paquet dit :

    Il veut créer le chaos pour contester le
    résultat des élections de novembre.

  5. gagrich dit :

    Un narcissique n’écoute jamais les gens autours de lui. Ne l’oubliez pas, c’est lui le boss et il est l’être le plus intelligent qui n’a jamais existé sur cette terre.

  6. Racza dit :

    On appelle cela « régner par le chaos »
    Plus dure sera la chute…pour les citoyens américains, le plus fragiles, les plus vulnérables socialement j’entends

  7. franceseg dit :

    Benjamin Contant à raison, il n’y a d’autre explication que la bêtise. Et il serait étonnant que Trump ait bcp de supporters chez les francophones du Canada.

    1. gamacheg dit :

      Malheureusement j’en connais 2, diplômé universitaire de maîtrise tous les 2!

      1. Marilyne dit :

        J’aimerais, et ce, le plus sérieusement du monde, que ces supporteurs m’explique la raison de ce support. Je ne le dénigre pas. Je ne voit simplement pas ce qui permetterais d’amener une personne à le supporter. Ou est le rationel derrière ce support? Queeles sont les raisons?

      2. AB road dit :

        Diplômé universitaire ne veut pas nècessairement dire intelligent.

        Le Doc Mailloux a même un doctorat.

        Alors, ça explique mon énoncé…

    2. Madalton dit :

      Il y en a beaucoup plus que l’on pense.

  8. marylap dit :

    Je pense que de la qualifier de tueur est juste. Les gens ne sont pas seulement mort à cause de son incompétence, mais aussi parce qu’il s’intéresse plus à sa réélection que d’autre chose.

    1. Micheline L dit :

      Maryland
      D’accord avec vous. Trump est un meurtrier.

  9. Alexander dit :

    Sa stratégie?

    Sa pensée ne reflète que ce qu’il pense: il se fout de tout sauf de lui-même.

    Maladie mentale ou sombre imbécile?

    Votre choix.

  10. Trump a décidé d’y aller « all in » avec l’espoir d’un vaccin d’ici la fin de l’été…Un vaccin dont il sera le promoteur évidemment avec la promesse de réactiver l’économie FAST. Une stratégie? Boffffffff….

  11. Jacques Bellehumeur dit :

    Mon hypothèse; il veut en finir au plus tôt avec la pandémie quitte à perdre de 1 à 2% de la population, des vieux en général, pas si grave. Alors pour en finir au plus tôt on laisse circuler le virus librement en espérant atteindre l’immunité collective avant l’automne, période électorale. La bourse et sa réélection, c’est tout ce qui compte pour lui. Avec le golf, les jeunes femmes, l’Adderall et McDo.

    J’avais jamais pensé à celle-là avant; McDonald Trump

  12. danton53 dit :

    C’est bien le propre du narcissique de n’être intéressé qu’aux conversations qu’il entretient avec lui-même.

  13. monteregien dit :

    Il mise sur le fait que les gens sont lassés d’entendre parler de la pandémie et ne lui tiendront pas rigueur de l’avoir ignorée, tant qu’elle n’affecte pas quelqu’un de très près d’eux. Et il mise sur le fait que la reprise économique (quitte à relancer la pandémie) fera qu’on lui pardonnera les « sacrifices nécessaires ».

  14. Il faut voir la dernière publicité de « Lincoln Project » … terrible!

    1. captmichel dit :

      avez vous le lien

  15. Labinne2 dit :

    Je suis un partisan de Donhald Trump,

    Il est le pluss meilleures prézident du monde de l’histoire des zétas-zunis. Je l’aime comme un bedoins aime son Dieu… Bien sur il n’est pas parfait, il a commise queluqes petites zerreurs, mias rien de graves. Je n’ai pas d’arguments pour décrire pourquoi il est le pluss mailleurs de touts les prmiers minisse du monde, il est le pluss meilleurs, cest tout.

    Boone jouarnées a tous les autres qui ne trouve pas qu’il est le pluss mailleurs du monde entiers de tous les zétats-zuanies du monde des meilleurs…

    1. ghislain1957 dit :

      @ Labinne2

      Un cours de français, de ponctuation et d’ortographe vous serait bénéfique. Est-ce là la preuve que les admirateurs de tRump sont des déplorables illetrés?

      1. @Ghislain 1957

        Moi je ne vois que de l’ironie dans le commentaire de Labinne2

      2. ghislain1957 dit :

        @ marie4poches

        Vous avez peut-être raison, mais il semble que je ne soit pas le seul à être tombé dans le panneau si c’est le cas.

      3. Rick42 dit :

        Ben voyons Ghislain!!! C’est une superbe parodie d’un trumpiste illettré..

    2. Sueurs dit :

      Lambinne À mon avis vous venez d’une autre planète… il y a sa base qui pense comme ça aussi, vous êtes inconscient de dire des conneries de la sorte.

      1. Sueurs dit :

        L’abonné Je croyais que vous étiez sérieux, j’aurais dû penser un peu plus loin que ce que mes yeux lisaient… je l’ai tellement en aversion. Quand je vous relis ça fait du sens venant de sa base ou de lui même il s’aime tellement.

    3. Mrmiketi dit :

      @labinne2 votre imitation d’un déplorable est Priceless!!!😂😂😂

      1. Labinne2 dit :

        merci… 🙂

      2. Haïku dit :

        Je seconde Mrmiketi !
        @labinne2 – Bravo ! 🤣🤣👌

    4. Micheline L dit :

      Labinne2
      Votre commentaire, c’est de l’ironie, n’est-ce pas?

    5. AB road dit :

      @labinne 2
      Bien d’accord avec vous.
      Pourtant, pour ceux qui seraient en désaccord avec vous, nous en avons l’évidence à tous les jours de ce que vous affirmez avec votre franc-parler.

      1. Labinne2 dit :

        Vraiment très drôle !!! votre commentaire est presqu’aussi imbécile que le miens !!!

    6. Guy Pelletier dit :

      @Labinne2

      HAHAHA! Excellent parodie d’une groupie trumpienne d’un adepte fanatisé. Plusieurs se sont laissés prendre. Vous devriez vous essayez sur le site de Radio-Canada vous pourriez berner facilement les *fidèles* qui y sqattent qui ne sont jamais si heureux que lorsque leur idole les bernes les trompe leur ment carrément et souvent.

  16. Gina dit :

    C’est un imbécile. Il réfute les données de la science . Il s’ improvise médecin . Il est pathétique ,il prend la parole à la place des experts . Pire encore il dit n’importe quoi . Difficile de comprendre qu’il y a des gens qui suivent encore ce minable .

  17. Pierre S. dit :

    ——————-

    C’est Donald Trump …. et Donald Trump c’est de la non gestion.

    Effectivement ca part p-e tu trouble de personnalité qui habite cet homme narcissique
    au raisonnement enfantin, incapable de considération ou d’empathie pour les autres
    et qui ne carbure que par auto préservation.

    Mais pire. cet homme aux multiples faillites, mainte fois poursuivi pour agression fraude etc …
    a passé sa vie comme un pleutre à se cacher derriere une armée de comptable et d’avocats
    richement payé pour le sortir de la merde en se déjouant de la justice.

    Le drame c est qu’il est maintenant caché derrière l’armée américaine et ultra protégé
    par les pouvoirs que confère le statut de POTUS. Et comme tout bon narcissique, tout ce qui
    arrive n’est jamais de sa faute. Il a fait de cette présidence un outil de vengeance.
    Aussi il est le premier de l’histoire à s,en servir ouvertement pour ses propres intérêts.

    Alors pour ce qui est de la non gestion de cette pandémie ….le laisser aller ( par paresse et
    incompétence) n’est que le prolongement de son œuvre car si cet homme a un talent, comme
    tout narcissique pervers, c est de faire porter ce dont il est responsable sur le dos des autre.

    Voila l’unique °stratégie° de cette présidence. C’est absurde certe mais ca l’a déjà
    porté à la présidence une fois …. so !

    1. Gina dit :

      @Pierre S
      trump est tellement minable , il ne comprend pas que la vie des êtres humains est dix mille fois importante que les statues qu’il veut défendre . Fou ! Demander à la garde nationale de protéger des statues , cela se voit dans des pays comme la Chine , la Russie et d’autres pays dictatoriaux . Est-ce les soldats vont tirer sur les gens qui s’approches des statues ? J’avais trouvé cela stupide de voir des soldats à la place Tiananmen . C’était beau pour le spectacle , à part çà .Est-ce que la garde nationale va rester pour donner des spectacles à la gloire de trump devant la Maison Blanche ?

  18. Michel Provost dit :

    Il est dans la derniere phase d’une demence complete

  19. Commentaire dit :

    Lors de ma carrière active, j’ai été un spécialiste des « évaluations psychologiques » : personnalités, intelligences, pronostic, recommandations thérapeutiques, etc. J’en ai vu beaucoup, vraiment beaucoup. J’ai également dépensé énormément d’argent pour me former en ce domaine. Ce que je vais maintenant écrire est évidemment inspiré de cette « ex-carrière » que j’ai eu, mais n’oubliez pas que j’ai déjà été témoin-expert au Tribunal de la jeunesse et ailleurs, je dispose d’une crédibilité professionnelle, ayant oeuvré longtemps en ce domaine.

    Or, dans le cas de trump, lorsqu’on dit qu’il a une personnalité de « narcissique malfaisant », il faut comprendre le mot « malfaisant » dans le sens de « éprouver du plaisir à voir les autres souffrir ». En termes clairs, pour un homme tel que lui, voir d’autres personnes souffrir (mourir, être lésés, etc) ça veut dire être « mentalement excité », autrement dit « être proche de l’érection » lorsque ça arrive, un peu comme le gambler qui vient de gagner 100,000 $ aux machines à sous, c’est immensément excitant à vivre : comprenez-vous ? Il ne s’agit pas ici d’un petit plaisir que cette « malfaisance » chez trump : on parle ici d’une véritable excitation intérieure, presque sexuelle en intensité.

    Rappelez-vous ces décisions de trump qui ont visé à exclure de millions d’enfants et de famille de la couverture de santé Obamacare : croyez-vous que c’est normal comme « décision » ? Faire ainsi souffrir de telles quantités d’enfants et de familles ? Et ses « cognages « sadiques » de clous » concernant les centaines de milliers de « dreamers » : go home … ouf of the uniteds states ! » Encore de la cruauté.

    Et toutes ces « méchancetés » que trump a pu faire a tellement de femmes, a tellement d’afro-américains, à tellement de musulmuns, et à combien d’autres ? La vie de trump est un énorme livre empli d’actes divers de cruautés et de « malfaisances »

    trump vieillit à vue d’oeil car sa vie n’est tout de même pas de tout repos. Mais concernant le côté malfaisant de sa personnalité, il ne vieillit guère : toujours cette inclinaison à « aimer » voir les gens souffrir, être lésés de diverses façons, voire même mourir …. grâce à ses « décisions excitantes » (pour lui).

    Lorsqu’on dit que trump manque d’empathie, c’est un peu une fausseté que de le dire, car une partie de trump sait fort bien ce que les gens veulent et souhaitent : c’est juste que trump ne veut absolument pas aider et préfère – à la place – les faire souffrir, leur faire mal ou les piéger, et donc à aller à l’encontre de ce que ces gens veulent et souhaitent.

    Faire mal excite cet homme, l’allume, le fait sentir exister. Oui c’est malade d’agir ainsi et d’être ainsi, et immensément malsain. C’est pourtant ce qui se passe chez cet homme.

    Oui, que de dégâts pour une telle « perversion » pour la malfaisance.

    1. Laliberté dit :

      Est-ce que Adolphe Hitler avait ce même profil?

      1. Commentaire dit :

        À « Laliberté » : à savoir si Hitler avait le même profil ?

        Pour la malfaisance, Hitler en aura fait baver des gens : juifs, slaves, tzigances, homosexuels, handicapés, déficients mentaux, la liste est longue. En ce sens, Hitler et trump viennent du même abreuvoir, et ils pourraient fort bien partager ces « excitations communes » pour le « faire souffrir » et, bien sûr, les goûts de domination.

        Également, un autre trait que trump et Hitler avait, c’est la « conviction intime » qu’ils étaient des « chefs », des « être supérieurs », autrement dit des « suprémacistes », chacun à leur façon.

        Pour moi il est clair que trump a étudié et la vie, et les discours d’hitler, et trump sait aussi que lorsqu’on contrôle l’information (journaux, radios, etc) on contrôle également le peuple. trump aime le propagande, et agit souvent comme le ministre de la propagande (joseph Goebbles) faisait : en s’inventant des ennemis extérieurs à la nation, et d’ensuite tout mobiliser dans un combat contre eux. La vision « complot » de trump, hitler et surtout Goebbels l’avaient déjà à profusion, à cette époque. Je dirais que trump a probablement pris Hitler comme modèle politique.

        À la fih de sa vie, Hitler manquait énormément d’empathie : il était devenue comme schizophrène, vivant dans sa réalité à lui, mais en laissant tout de même un petit passage à certains faits extérieurs : il était devenu au trois quart fou, je dirais. Quant à trump, le stress lui sort par les oreilles, et toutes ces critiques contre lui pourraient l’épuiser à la longue.

        En ce moment, je me dis que si trump continue à perdre des appuis de sa base, il pourrait éventuellement démissionner. L’option vraiment démente serait qu’il tente « d’allumer » un conflit armé contre une autre nation, ceci afin de tenter de retrouver sa base ainsi qu’une partie des autres citoyen(ne)s de « son pays ». Je miserais + sur une démission. L’histoire le dire, n’est-ce pas ! Bonne journée Lalilberté !

    2. Roger Allard dit :

      @ Commentaire

      Serait-il un genre de Charles Manson, version 2020 ?

      Pour moi, ce genre de narcissisme malin, doublé d’une paranoïa extrême, se retrouve principalement chez les dictateurs. Mettons que ça ressemble à son ami Kim.

      1. Danton53 dit :

        Excellente analyse des profils respectifs de Trump et de Hitler. Comme son comportement et ses commentaires devant Poutine, Kim, Erdogan et cie. l’ont bien démontré au fil des derniers mois, la démocratie convient mal aux aspirations dictatoriales du canard à l’Orange.

    3. Roger Allard dit :

      @ Commentaire

      Ce qui est fascinant, en opposition apparente à son besoin de faire souffrir, est son besoin d’amour. Il vit pour qu’on l’aime et devant le refus fait souffrir. Son besoin d’être aimé est un gouffre sans fond. Quand même 8 milliards d’humains seraient en adulation devant lui, il en demanderait plus.

      Et ça, personne ne peut lui donner sans nier totalement sa propre vie.

      1. Commentaire dit :

        C’est vrai, M. Roger Allard, qu’en trump il y a comme un « gouffre sans fond » : je crois que c’est là le « coeur de son narcissisme », en ce sens qu’au fond de lui, en son for intérieur, trump se sent immensément crétin, immensément imbécile, immensément nul : ça c’est comme une tache indélibile tout au fond de lui, du moins c’est tout comme.

        Et que cherche à faire trump 24 heures par jour ? À tenter de prouver aux autres tout le contraire : à l’effet qu’il n’est pas nul, ni crétin, ni idiot, et en fait tout le contraire : immensément brillant, ne se trompant jamais, infaillible, absolument formidable, en tout temps ! Et c’est là qu’il y a un gouffre en trump : car y croit-il lui-même, à tout cela ? Oui, souvent, lorsqu’Il reçoit des louanges en ce sens, ou bien lorsqu’il récolte une victoire de ci de là, mais juste durant quelques secondes ou quelques minutes, rarement pour longtemps !

        Observez la fragilité de trump aux critiques : trump est hyper fragile aux critiques. Une personne vraiment sûre d’elle-même acceptera les critiques fausses, mais pas trump : lui, lorsqu’Il se fait critiquer, il cherchera plutôt à se venger et à a faire mal, à tout faire pour « annuler » ces critiques.

        L’Égocentrisme de trump dépasse l’entendement, tout comme sa soif infinie de louanges, louanges qui – par ailleurs, lorsqu’il les aura – seront toujours insuffisantes pour lui, et cela pour une raison bien simple : il y a comme une certitude tout au fond de lui qu’il est un nul, un stupide ou un « imbécile ». Comme une tache ne pouvant pas partir, même avec une couche généreuse de Lysol ou de désinfectant, dessus.

    4. Micheline dit :

      Vous avez raison de plus son cerveau ne s’est jamais développé passe le cerveau reptilien. Ce qui est plus drôle est qu’il commence physiquement à ressembler A un de ces derniers.

      1. Igor dit :

        Vous souvenez-vous de ce que disait Richard Branson suite à sa (seule) rencontre avec Trump dans les années 90?
        https://www.cnbc.com/2017/10/18/richard-branson-says-he-met-trump-only-once-in-1990s-and-it-was-ugly.html

    5. Gina dit :

      @Commentaire
      Après avoir lu tout ce que vous avez décrit de la personnalité de trump , est-ce que on peut conclure que trump a le profil d’un tueur en séries ? Je ne suis pas une experte comme vous , mais j’ai suivi quand même beaucoup de cours en psychologie ; en conclusion cet homme qui est le président des États-Unis est dangereux pour son peuple et pour les autres nations .

  20. gigido66 dit :

    Dans sa tête, c’est un tout nouvel adversaire créé pour lui nuire. Alors il se dit que le virus n’aura pas sa peau. Dans son monde imaginaire, il affronte un ennemi comme les autres et il agit de la même manière avec lui comme avec tous ceux qui lui résistent, il en remet, car il ne peut le faire autrement, il est (dé)formé comme ça… »ne cède jamais », « ne montre pas tes faiblesses », « fonce », « affronte »…etc. Cependant cet ennemi invisible est plus fort que sa volonté de tout contrôler. Il ne voit pas les dégâts irréparables qui résultent de son entêtement à forcer le virus à céder devant lui. Comme un bélier mâle au temps du rut, guidé uniquement par la testostérone, le cerveau emprisonné en mode combat, il continue d’affronter le virus en se bombant le torse, car il croit qu’il va l’emporter sur lui.

  21. Pirou dit :

    Donald Trump trouvera toujours un coupable au moment voulu. La répétition fait l’impression.

  22. Pierre S. dit :

    —————————-

    le terme tueur est un peu fort ….. comme tout bon pleutre la sale besogne il
    la laisse faire par les autres …..

    Par contre dans ce cas ci on peut parler de négligence criminelle.
    Incroyable de le voir faire fit des avis scientifique et même d’aller dans le sens contraire
    et de propager des absurdités ( S’injecter du désinfectant etc …) ce qui a causé la
    mort de bon nombres d’américains. Le double du vietnam à date, une hécatombe
    dont il est partiellement responsable .

  23. Loufaf dit :

    Stratégie pour gérer la pandémie? Aucune. Le despote l’ a affirmé: ce n’ est pas sa responsabilité, mais celle des gouverneurs. Alors, la vie continue comme avant. Sa réélection passe avant tout, utiliser la même formule qu’ en 2016, en faisant fi de la pandémie.

    1. lechatderuelle dit :

      Loufaf le hic est qu’il a un bilan à défendre…… pas la même game qu’en 2016….

  24. Math dit :

    Trump doit faire tout le contraire de ce qu’on lui dit « officiellement » de faire. Sinon il a peur de passer pour un faible qui suit les autres. Il a acquis sa base de cette façon : en détruisant la crédibilité des experts et des politicien. Il ne peut aujourd’hui se résoudre à écouter leur conseil.
    Trump ne peut plus reculer, sinon, il perdra sa crédibilité aux yeux de sa base.

    Et sa base, c’est tout ce qu’il lui reste.

    math

  25. ghislain1957 dit :

    « À vous de juger si Blow y va trop fort. »

    Ma réponse: NON

  26. lechatderuelle dit :

    trump, d’habitude ignore ce qui le dérange ou l’énerve….

    il fait exactement la même chose en tant que chef d’état…..

    il voudrait bien que ça passe sous le tapis comme d’habitude, mais là….
    alors il ignore quoi faire…..

    donc, il fait ce qu’il a toujours fait… une fuite par en avant….

    aucune stratégie, aucune intention, aucun plan,

    s’il le pouvait il se fermerait les yeux et compterait jusqu’à 10….. et hop… n’a pu…..

    un vieux monsieur au bout de sa corde…. dépassé…. dévasté….. Cours Donald, Cours….

  27. Pierre S. dit :

    ——————-

    Comme au golf …. roule 90 mais inscrit 78 sur sa feuille.

  28. Marlo dit :

    Il s’est installé à la Maison-Blanche sans vraiment de programme (il était tellement peu préparé à l’idée de devenir président qu’il n’avait même pas d’équipe au lendemain de sa nomination, rappelez-vous!). Puis dès qu’il a compris ce qu’il avait le pouvoir de faire, il a axé toute sa stratégie autour de trois axes principaux : 1) démanteler tout ce qu’Obama avait mis en place; 2) bloquer l’entrée aux immigrants, avec comme gros point de cet axe son câ… de mur; 3) faire rouler l’économie, coûte que coûte, au détriment de toute la mécanique mondiale, qui roule comme un tout.

    La pandémie? La crise sociale de racisme? ça ne lui dit tout simplement rien. Tout au long de la pandémie, il n’a jamais lâché prise quant aux points susmentionnés. J’en suis rendue à penser que s’il lui fallait marcher sur un tapis de cadavres de ses propres compatriotes pour avoir la jouissance de parvenir à ses fins (et de se faire aduler au passage), il le ferait sans hésitation. Et surtout, sans une once de remords.

  29. Je suis d’accord avec Blow. Plusieurs décès lui sont attribuables par son laxisme et d’autres décès inutiles sont à venir. Selon le CDC, avec certaines mesures, on épargnerait près de 30,000 vies d’ici octobre. Que fait 45? toujours rien. Alors oui il a du sang sur les mains. J’ai même lu quelque part qu’il cesserait de financer les états bientôt en ce qui concerne les tests de dépistage.

    Ce qui me chicote, comment ce germophobe peut-il se pointer dans une église remplie de 3000 étudiants, sans masque ni distanciation sociale. Se croit-il surhumain à ce point?

  30. Izek dit :

    Des supporteurs francophones de Trump, y’en a plein, mais ils sont pas ici, plutot dans les sections commentaires du Journal de Montreal et celui du Quebec.
    Legault a un peu copie Trump pour etre elu, et les franco-Trumpers ont vote pour lui.

    1. Nycole L. dit :

      Je partage votre opinion Izek.

    2. MarcoUBCQ dit :

      J’entend beaucoup de satisfaction à propos de la CAQ, alors que tous le monde met de côté le fait que ce parti a utilisé la xénophobie pour se faire élire. Je me suis toujours méfié de Legault, et plus le temps passe et plus mon intuition est validée.

    3. Rick42 dit :

      @Izec: comparer Legault à Trump est tout simplement odieux! Réfléchissez un peu avant d’écrire de telles inepties!

      1. MarcoUBCQ dit :

        Relisez Rick42: « … un peu copie (sic) Trump… ». C’est une analogie valable. Un peu = Un peu. Votre réaction épidermique parle plus de ce que vous vivez que du commentaire de Izek.

    4. March dit :

      Vous avez tout faux. Je suis supporteur de Legault mais anti-Trump.

      Le taux de support de Legault est assez haut au Québec, environ 45-50 %, mais le taux d’approbation de Trump doit être d’environ de 15%.

    5. Dekessey dit :

      « Legault a un peu copie Trump pour etre elu »

      Vous voulez rire.
      C’est Trump qui a copié Legault, cet espèce de psychopathe narcissique compulsif et raciste.
      Un va-t-en-guerre enragé sans scrupule. Un Nazi fini. Un TDC pas de classe. Une face de babouin pas de cervelle.
      On sait tous que Legault est un membre des Francs-Maçons à la solde de Qc Inc, qu’il fume du crack et qu’il boit le jus de noisetier.
      En plus, il mange des enfants et pue des pieds.

  31. Aube 2005 dit :

    À mon point de vue, Toupet Jaune, ayant la peur de sa vie après sa pseudo présidence, pour génocide ; il n’a qu’un seul but en tête, c’est de reporter l’élection indéfiniment justement à cause de la Covid-19. Urgence nationale afin d’asseoir sa dictature éternellement avec la complicité de ses larbins et lécheux de cul.
    Lui, il est le Christ Incarné. Alors, le peuple, c’est qui çà?

  32. jcvirgil dit :

    Il semble bien que la non gestion de la pandémie par ce parfait crétin marquera la fin de son règne. Il ne faut cependant pas se réjouir trop vite. Les malfaisants en arrière plan qui se servent de ce grotesque pantin, ont surement élaboré une stratégie électorale pour éviter la débâcle.

    Leur position sera probablement de rendre la Chine responsable à la fois de la pandémie, de la débâcle de l’économie américaine en plus de constituer une menace militaire majeure pour la survie même des États-Unis. Quoi de mieux que la peur et une menace fictive pour réunir le peuple sous les drapeaux ?

  33. Parfoislucide dit :

    Je crois que c’est L’ex président Clinton qui avait dit « it’s the economy stupid », en ramenant que tout ce qui importait aux américains c’était l’économie. Trump joue sur le même registre. Il s’agit de voir si la peur de la mort et de la maladie va l’emporter sur l’économie aux USA.

    1. Danielle Vallée dit :

      C’est James Carville, conseiller de campagne de Bill Clinton, mais vous étiez proche.

    2. Gaétan Laberge dit :

      Pas difficile à comprendre: Il regarde Foxnews à la journée longue et il gère le pays d’après ce qu’il y voit et entend. Sa seule autre « source d’information », ce sont les commentaires de ses supporters (ou robots) sur Twitter. Tout le reste, ce n’est que « fake news ». Et voilà, son idée est faite. Pas plus compliqué que ça d’être le POTUS.

  34. Bboy dit :

    Trompe n’a peut-être pas beaucoup de supporters francophones au Québec mais il en a tout de même… Vous n’avez qu’à écouter les concombres à RadioX à Québec, J.F. Filion en tête c’est désolant.

  35. Faut pas oublier qu’il a commandé plus de 100,000 respirateurs…..faut bien les vendre maintenant..,, 😉

  36. Romani dit :

    Trump n’est pas le problème. La clique républicaine qui le laisse faire pour conserver le pouvoir à tout prix, oui. Quand Trump perdra le pouvoir, ils le largueront, pas avant. Et un autre devra ramasser les dégâts… qui risquent de plus en plus d’être irréparables.

    1. lechatderuelle dit :

      Romani la clique républicaine l’a déjà abandonné depuis un moment….. eux s’en fichent du nom qui les représente en tant que président…. ce qu’ils veulent c’est le pouvoir…
      alors ils sont prêts à sacrifier 4 ans pour revenir quand les dommages de ce virus auront été potentiellement réparés par les démocrates….

      ils ont enduré trump qui s’est imposé chez-eux… ils l’ont subi pendant près de 4 ans….

      voir des mouvements républicains faire campagne contre lui, ça en dit long sur le ok des instances à ce propos……

      trump est seul…. et il devra se battre seul….

      la « machine » républicaine va mettre ses énergies sur les gouverneurs, sénateurs et représentants….

      ils perdront une bataille mais continuent de préparer la guerre….

  37. Niouininon dit :

    Ce qui m’intéresse le plus dans cette stratégie qui ressemble à de nombreux nuages noirs qui s’accumulent au dessus du 45ième, c’est qui de son entourage va quitter précocement le navire et va aller en rajouter sur ce que dit Bolton dans son livre. Car il y en a dont la peau ne vaut pas cher à côtoyer le POTUS et à approuver tout ce qu’il fait/dit/invente. Mais il y a des limites et certains sont trop jeunes pour prendre une retraite anticipée ou pour être appelés à démissionner. Ces vire-capots seront un appui à la stratégie démocrate qui ces temps-ci devrait être:  » Mettons un frein à l’immobilisme… ».

    1. lechatderuelle dit :

      Jacques Rivard narcissique mais lâche…. il ne fera rien…. il accusera les autres de SA défaite… c’est tout….

      on va l’entendre se plaindre que le virus chinois… bla bla bla…
      il va s’en prendre au socialistes…. bla bla bla…..
      il va se victimiser comme étant le plus malmené par les médias… bla bla bla…

      il va tenter de faire croire que son mandat aura été un des plus incroyables jamais vu sur Terre… bla bla bla….

      c’est pas mal tout ce qu’il sait et peut faire après le 4 novembre

      plus il fuit par en avant et plus les gens le lâchent…..

      ils voient que le type se pavane quand ^ca va bien mais qui fuit quand ça va mal et onmesure toujours un chef a sa capacité de réaciton quand ça va mal…. et ça, même les aveugles le voient dans son cas….

      1. Jacques Rivard dit :

        Je suis d’accord avec vous. Mais prenez le temps de regarder le vidéo.

  38. titejasette dit :

    C’est un gambleur. Il a déjà dit que c’est une des décisions la plus difficile à prendre dans sa vie.

    – Le confinement : ça fait mal à l’économie (à son réélection). Par conséquent Il a choisi le déconfinement en espérant qu’il y aura moins de morts, que le virus se meure, qu’il disparait vite vite par lui-même (en été), que les Lysol, Clorox et l’autre médicament dont j’ai oublié le nom, guérissent. « Vous n’avez rien à perdre en les essayant ». Il a aussi dit que ces malades sont mourant de toute façon – En cas d’apparition de la 2è vague, il a déjà dit que le pays continuera à tourner comme si de rien n’était. II n’est pas question de reconfiner car l’économie retournera en récession. Cette bibitte de virus survient au très mauvais moment (l’année des élections) et il a décidé de gambler (jouer) avec la vie des gens. Il a pris le risque et est rendu trop loin pour admettre son erreur.

    – Le discours rassembleur. Il a fait ses calculs et croit à tort que les racistes, les suprématistes continueront à lui accorder leur soutien. Pourquoi ? A Charlotteville, il a fait des déclarations qui ont plu et déplu à certains… Cependant, rien de comparables aux manifestations déferlantes aux États et dans d’autres villes du monde. Un autre mauvais calcul ! Il faut admettre que nous sommes redevables aux Noirs qui ont fait bouger les sondages. Un GROS merci !

    Un mauvais gambleur avec 7 faillites à son actif.

    « le mot étrange ne suffit sans doute pas pour qualifier la stratégie du président américain face à une maladie qui a tué plus de 120 000 de ses concitoyens depuis mars. » – Billet

    Moi je ne trouve pas étrange ses stratégies. Il accumule des erreurs sur erreurs. Mon humble opinion.

    PS : Autre exemple – Ses apparitions en photo en compagnie de Kim Un. Il croit fermement que la planète le prend pour un messie. Mais c’est juste une photo…et un autre d’exemple de son erreur de calcul.

    1. Madalton dit :

      Il a 6 faillites à son actif. La 7e est en cours.:)

  39. Cubbies dit :

    Son inaction contribue à la mort de trop d’Américains. Malheureusement tueur n’est pas trop fort.

    Irresponsable et criminel sont d’autres termes pour illustrer l’ensemble de son oeuvre.

  40. Andre Emond dit :

    Comment évaluer une stratégie d’un homme qui est mentalement déséquilibré et qui réagit au gré de son narcissisme?

    André Emond

  41. FlorentNaldeau dit :

    L’approche de DT s’explique en partie au moins parle fait que ce qui prime pour lui c’est l’image; si les faits ou le bon sens contredisent celle qu’il veut projeter, il les sacrifie allègrement. Dans le cas présent, il veut faire passer le message d’un Président fort (i.e. qui ne porte pas de masque), en contrôle de la situation et qui est parvenu à faire reculer la pandémie (ce n’est pas vrai, mais c’est son message).

    La manifestation la plus caractéristique de son approche c’est l’idée que tout irait tellement mieux si on testait moins de gens; les statistiques de personnes infectées baisseraient et tant pis si ça ne reflèterait pas la réalité sanitaire du pays. Ce dernier aspect importe peu pour DT en regard de la fiction opportuniste qu’il souhaite entretenir; il lui faut bien paraître à tout prix, même ce prix à payer est la santé de ses concitoyens.

    Je sais que ses porte-voix ont voulu faire passer cette déclaration pour une blague sarcastique, mais leur explications ne m’ont pas semblé convaincantes, ne serait-ce que parce que DT n’a jamais manifesté l’intelligence nécessaire pour produire un trait d’humour de ce type et que cette énormité s’inscrit dans la continuité de nombre d’autres qui l’ont précédées.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Quand Donald a dit qu’il faudrait faire moins de tests, il faut lire entre les lignes: « Ne tenons surtout pas compte de la réalité! » Sa vie est une oeuvre ininterrompue de déni de la réalité, une façon de vivre qui plait à une partie de la population.

    2. Rick42 dit :

      …qui plus est, Trump en a remis une couche le lendemsin de cette déclaration , et la répétant et en précissnt QU’ IL NE BLAGUAIT PAS!

  42. jeanfrancoiscouture dit :

    Donald Trump en politique c’est un peu comme le train de Lac Mégantic: droit devant à toute vitesse jusqu’à ce qu’une courbe le fasse dérailler. Il nous reste à espérer que dans sa course folle vers le déraillement personne en panne sur la voie ne se fasse heurter et que, contrairement à Lac Mégantic, le déraillement tant attendu ne fasse pas trop de dégâts.

    1. Haïku dit :

      Superbe analogie ! 👏👏👏

  43. Murielle Forest dit :

    C’est un imposteur (mensonge et incompétence), psychopathe (aucune empathie) et déficient (sans plan et sans stratégie).
    A qui on a donné le Pouvoir.
    Rien d’autre à comprendre.
    Juste à désespérer.

  44. Danielle Vallée dit :

    Ils sont vraiment brillants ces Américains :

    The federal government sent coronavirus stimulus payments to almost 1.1 million dead people totaling nearly $1.4 billion, Congress’ independent watchdog reported Thursday.

    Pendant que les miséreux attendaient leur chèque de $1 200

  45. constella1 dit :

    J’entérine tout ce que commentaire a expliqué de sa personnalité
    Je l’ai déjà dit lorsque l’on a vu comment il gérait la pandémie au départ c’est à dire sans plan ni projection aucune sans empathie ni mot réconfortant à son peuple
    Je l’ai traité de tueur en série pour sa malfaisance
    Les tueurs en séries ont toutes sortes de personnalités dont très souvent celle du narcissique malfaisant comme le mentionne Commentaire ds son post

    Idem pour les dreamers les enfants en cage qui meurent par manque de soins. Pour moi il a commencé son massacre dès le départ

  46. fallaitquejteuldise dit :

    Pour plusieurs, la force de Trump réside dans son intransigeance à garder sa ligne de pensée: à tort ou à raison dans ses décisions, Trump démontre ( ou tente de démontrer), une approche forte qui en situation extrême prouve ses capacités de mâle alpha. Malheureusement pour lui, à l’heure actuelle, « ses menaces » perdent peu à peu de leurs efficacités. Le plus grand danger, c’est qu’il prenne constat de la situation et qu’il tente un ultime coup pour redorer son blason: une guerre où les bottines ne suivront pas les babines. Son narcissisme risque d’aggraver la situation.

  47. Lecteur_curieux dit :

    Cela va avec son positionnement populiste, réactionnaire, macho, ringard, autoritaire et impulsif.

    Il s’améliorerait ? Ce serait bon pour l’humain mais ses chances de gagner et être réélu seraient encore plus faibles.

    Il s’adresse encore à l’inconscient mais une partie de la population ayant voté pour lui ne le fera plus.

  48. titejasette dit :

    @Commentaire 9h13

    J’ai écrit mon post sans avoir lu le vôtre. Je vais le relire plus tard (à tête reposée) car je trouve qu’on est bien chanceux de vous pouvoir vous lire (les professionnels – analystes des maux de la tête).

    « …une véritable excitation intérieure, presque sexuelle en intensité… » – Vous voulez dire qu’il n’a plus besoin de grabber pour éprouver une excitation sexuelle ? A chacun son plaisir !

  49. lechatderuelle dit :

    la force de trump était de faire rire les gens par des répliques gratuites…. tout roulait, il n’avait rien à toucher…. alors il faisait son spectacle….

    ça allait comme dans sa tête… la job de président des USA était ça pour lui…. des kodaks, des journalistes qui l’encensent, jouer au golf et des gens qui l’adulent….

    aussitôt que les événements demandaient de la gestion, trump brandissait des taxes. Rien d’autre.

    mais plus les événements déboulaient et plus il perdait de son lustre et maintenant… tous le voient vulnérable, faible, incompétent, ridicule….

    ça aura pris 3 ans et demi… fiou….

  50. Frédéric dit :

    Non non non…..vous tous faites fausse route, vous trébuchez dans les détails, lancez de faux débats sur des sujets sans importance seulement pour créer diversion, car vous refusez de posez la vraie et seule question qui importe……. QU’EN EST-IL DES COURRIELS DE HILLARY????????

  51. Benton Fraser dit :

    Sans doute la théorie du chaos donc parle Naomi Klein.

    Générer le chaos permet la radicalisation et surtout la prise de mesures extrêmes!

  52. MarcoUBCQ dit :

    Intéressante analyse psychologique de commentaire (09:13, 09:52 et 10:13). Si on va plus loin, et qu’on regarde où se trouve Donald sur le chemin de la maturité, force est de constater que le qualificatif de « toddler » lui correspond parfaitement. Quand on regarde ces gens à travers cette lunette, tout fait sens. En effet, il est parfaitement normal pour un enfant en bas âge de se réjouir du mal qu’autrui ressent. Là où on fait fausse route, par contre, c’est attribuer à une personne comme Donald quelque dessein conscient: De telles personnes sont essentiellement dirigées par leur désirs inconscients de devenir autonome, ce que tout être vivant recherche spontanément car c’est la nature même d’un tel être. Le problème vient du fait qu’ils se sont arrêtés au stade de validation, car justement ils ont été invalidés par ceux qui en prenaient soin. Tant que ce drame inconscient se perpétue, tant qu’il n’y a pas de mise à jour de ce drame pour qu’il devienne conscient, la personne ainsi troublée ne peut trouver ce qu’elle veut car elle cherche ce qui est impossible à se procurer, le tout s’étant passé il ya longtemps. Ce qui est plus courant pour nous tous, c’est rechercher chez notre conjointe-conjoint cet amour inconditionnel qui nous as manqué. Nous savons plus ou moins tous que ça ne fonctionne pas, car nous ne sommes plus des enfants, et notre conjointe/conjoint ne peut être maman ou papa.

  53. Daniel dit :

    Non, ce n’est pas un idiot, au contraire, car survivre à x faillites, x accusations (sexe, harcèlement, malversations, fraudes et riche pour ce que l’on en sait) très très loin d’être un idiot, entouré de oui, oui, pas besoin de les nommer on les connaît et plus de 40% d’adorateurs, mais fort probablement coupable de crime contre l’humanité dans son propre pays! Non élu il risque de passer le reste de sa vie en cour alors à sa place vous feriez quoi cet automne si les sondages le donnait perdant! Car idiot, non, fou, oui!

  54. gl000001 dit :

    Excellent Commentaire !

    trump a le bras dans le tordeur et il ne peut qu’avancer. Reculer est une défaite pour lui. Il ne voit plus comment il peut s’en sortir alors tout est quitte ou double. Et ça fait tellement souvent qu’il perd, qu’il double, il ne voit plus les dommages qu’il cause. C’est trop gros arranger. Comme par le passé, la faillite est plus facile.

    Beaucoup de nouveaux noms ici aujourd’hui ! Et presque tous anti-trump ! Hum ?

    1. daniel dit :

      Non pas d’accord, c’est pas exactement anti-Trump, il y a plein de tensions sociales dans ce pays et il faudrait etre ou aveugle ou carrément de mauvaise foi pour ne pas voir qu’il exarcerbe ces tensions… à l’avantage de son peuple ????

      1. gl000001 dit :

        Je ne comprends pas votre commentaire. Je ne fais que remarquer qu’il y a de nouveaux commentateurs dans ce blogue, ici aujourd’hui. Et qu’ils penchent du même coté que la majorité ici.

    2. Benton Fraser dit :

      Anti-trump par la for des choses.

      Les gens sont plutôt pro-vérité, pro-compétence, pro-démocratie, anti-raciste, anti-fasciste, etc….

      Par contre, le discour d’un vendeur de « char » peut avoir un effet chez certaines personnes.

  55. Layla dit :

    Étrange stratégie de DT avec le COVID-19, une stratégie pourquoi?

    On bâtit des immeubles, ça il le comprend mais bâtir un monde meilleur ce n’est pas bâtir.

    75000 nouveaux cas en deux jours.

    Il est loin le jour où 15 cas devaient revenir à zéro, il est loin les premiers jours d’avril où la chaleur ferait disparaître le COVID. On attend toujours le miracle promit.

    Cesser les tests, c’est la seule façon d’arriver à zéro cas en APPARENCE, seules les apparences comptent.

    Mais isoler son pays c’était sa stratégie, Il est bien partie pour le réussir si les alliés ferment leurs frontières,

  56. Pierre S. dit :

    —————————————

    gl0000001

    Anti-trump ……

    Ces temps ci il faut être solidement dérangé pour être pro-Trump.
    Son comportement ses positions et ses déclarations sont franchement
    ridicules, parfois même très inquiétantes.

    1. titejasette dit :

      « Ces temps ci il faut être solidement dérangé pour être pro-Trump. » – Pierre S.

      Que voulez vous dire par « ces temps-ci ? » Avec les récents sondages ? Permettez que je change un peu la tournure de votre commentaire.

      « Les pro-Trump sont solidement dérangés, et ce depuis son élection. A moins de troller pour le plaisir de troller (à chacun son plaisir), ils sont solidement dérangés »

    2. Daniel dit :

      Salut Pierre, je ne suis d’accord avec gl et pas plus avec toi, les pro-Trump ne sont pas dérangés ils ne savent juste plus ou se tourner et toute la rage qu’une bonne partie des américains ressentent – pour toutes sortes de raisons, bonnes, incroyable et parfois folles – bien lui, Trump, donne un grand coup de pied dans la fourmilière… et YES qu’ils disent.

    3. gl000001 dit :

      Je sais. Je suis d’accord avec ce constat. C’est juste que souvent, les nouveaux noms font souvent des commentaires pro-trump. Des trolls.

  57. onbo dit :

    @ Commentaire

    Votre 9h13 est remarquable. Je ne peux qu’ajouter un précision en nommant ce qui semble paradoxal, à votre avant dernier paragraphe que je cite:

    « Lorsqu’on dit que trump manque d’empathie, c’est un peu une fausseté que de le dire, car une partie de trump sait fort bien ce que les gens veulent et souhaitent : c’est juste que trump ne veut absolument pas aider et préfère – à la place – les faire souffrir, leur faire mal ou les piéger, et donc à aller à l’encontre de ce que ces gens veulent et souhaitent. »
    ………………..

    Une partie de Trump sait effectivement très bien ce que souhaitent et veulent les gens. Il est donc très doué en empathie COGNITIVE, cette capacité d’observer les réactions d’autrui et de détecter leurs fragilités et carences afin d’en tirer profit, tout comme on peut par cette même faculté prévoir les conditions du marché ou de la bourse.

    Pourquoi Trump en arrive-t-il à jouir de faire quasi systématiquement, sciemment ou non, du mal à son entourage en se servant de cette faculté qu’il a développée à un haut niveau, donc qui devrait le rendre capable, par son jugement d’humain responsable, en position d’autorité de personne élue au plus haut niveau, de faire les choix optimaux pour le petit bonheur quotidien du plus grand nombre des citoyens?

    Les gens ne veulent pas une America great again; ils veulent un toit et du manger pour demain et un revenu pour l’assurer.

    Votre commentaire montre que vous savez très bien la réponse: Trump semble tout à fait dépourvu de cette autre empathie qui se nomme l’empathie ÉMOTIONNELLE.

    Pour se ramener à la question que pose le titre du billet, « l’étrange stratégie de Trump », je pense qu’un titre voisin rendrait compte à la fois de son étrange capacité d’empathie cognitive doublée d’une totale absence d’empathie émotionnelle; je veux parler de « l’étranglement stratégique de la société américaine ».

    Trump a paru se plaire avec les événements de Minneapolis et la prise d’étouffement. Il est contre, sauf que parfois… quand un policier se sent mal pris… et bla bla.

    Trump étouffe un à un ses collaborateurs avec ses NDA. Il enquête sur eux, les flattent pour qu’ils approchent et les menacent de dévoiler leurs fautes passées s’ils n’avancent pas comme il le veut, et à défaut il invente des fautes, et à défaut, il menace de détruire leur carrière, leur réputation, leur personnalité.

    1. gl000001 dit :

      « Il est donc très doué en empathie COGNITIVE, cette capacité d’observer les réactions d’autrui  »
      Je ne suis pas psychologue mais lorsqu’ils sont ri de lui lors de sons discours à l’ONU et qu’il n’a pas compris qu’ils riaient de lui, c’est un manque d’intelligence ou un manque d’empathie ? Je penche pour le deuxième.

    2. Nycole L. dit :

      @ Onbo et Commentaire
      Vous avez aujourd’hui très bien décrit la personnalité plutôt déviante du fantassin qui a un pouvoir immense aux États-Unis et qui ne s’en prive pas pour détruire des carrières, manipuler les faits, se moquer de ses adversaires, pardonner à des traîtres ou des magouilleurs si cela lui sert en plus d’inciter à la violence.
      Bravo pour vos commentaires malheureusement forts exacts.

  58. Pierre Belley dit :

    Il se pense encore à son émission de télé? Il donne un show! Les dindons de ses farces tombent comme des mouches.

  59. titejasette dit :

    HS

    Le gouvernement du New Jersey, Phil Murphy, ainsi que le gouvernement de New York, Andrew Cuomo, et le gouvernement du Connecticut, Ned Lamont, ont annoncé que les visiteurs provenant d’États où un grand nombre de cas de coronavirus ont été recensés seraient mis en quarantaine pendant deux semaines, sous peine d’amendes.

    La Maison Blanche a déclaré que le président Donald Trump ne modifiera pas son projet de se rendre dans le New Jersey ce week-end, malgré un nouveau décret du gouverneur exigeant que les visiteurs qui se sont rendus dans des États où le nombre de cas de coronavirus est élevé soient mis en quarantaine pendant 14 jours.

    « Le président des États-Unis n’est pas un civil », a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche lorsqu’on lui a demandé si Trump respectait l’ordre de quarantaine, compte tenu de son voyage de mardi en Arizona, qui a connu une augmentation du taux de ses cas de Covid-19.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  60. Pierre S. dit :

    ————————-

    Daniel et titejasette

    On parle quand même d’un imbécile qui a suggéré aux américains de s’injecter
    du désinfectant et de s’exposer au Rayons UV.

    On parle d’un président à l’abris de la justice avec plus d’une trentaire de causes
    pendantes contre lui au criminel.

    On parle également d’un traitre à la nation qui a clairement interpellé des pays
    étranger (Ukraine, Chine et Russie) pour interferrer dans la démocratie américaine

    On parle d’un crétin qui a rentré à la SCOTUS un présumé agresseur sexuel.

    On parle d’un président négligent et obscurantiste dont le manque de leadership
    et de clairvoyance coute présentement la vie à bon nombres d’américains.

    On parle d’un homme qui a menti sciemment plus de 21 000 fois aux américain
    preuve à l’appuis.

    Et vous me dites que d’être pro trump (en connaissance de tout ces faits) c’est simplement
    d’être heureux de voir un homme faire les choses différemment et brasser l’ordre établis ?
    En tout respect, je ne vous suit pas …..

  61. xnicden dit :

    Les décisions de cette administration sont excessivement dangereuses pour une bonne partie de ceux le plus susceptibles de voter pour Trump, les retraités. Mais il a déjà trouvé qui leur désigner comme responsables de leurs malheurs: les gouverneurs et autres décideurs des États. On peut prévoir qu’il va de plus en plus les blâmer.

    @ marie4poches 09:28

    « Ce qui me chicote, comment ce germophobe peut-il se pointer dans une église remplie de 3000 étudiants, sans masque ni distanciation sociale. Se croit-il surhumain à ce point? »

    On se gratte la tête effectivement… Une rumeur persistante est à l’effet que lui et sa famille reçoivent un traitement préventif expérimental avec injection de plasma provenant de gens guéris. Il serait bien capable de l’avoir demandé et de vouloir le taire mais quand on y pense, il n’en a pas vraiment besoin.

    Si son entourage fait minimalement bien son travail, il est assez simple de ne pas l’exposer aux risques de contamination auxquels vous et moi faisons face…Et même dans ses derniers rassemblements, il était très loin de la foule.

    Cela dit, j’aimerais quand même qu’un journaliste lui demande quel est l’avancement des traitements au plasma qu’il avait évoqué en avril.

    1. Merci xnicden. Je n’étais pas au courant de cette rumeur, ça ou quelque chose du même genre serait tout à fait plausible.

  62. Duduche dit :

    Personne ne devrait faire attention au terme « kung flu ». C’est une diversion puérile, une niaiserie d’assez peu d’importance. C’est un autre des chiffons rouges (red herrings) que bouffi-45 aime utiliser pour troller ceux qui ont l’indignation facile. Le Kung fu n’étant pas une ethnie ou une nation, il est difficile de défendre que le terme fondamentalement raciste. C’est même un peu tomber dans les stéréotypes que d’égaliser kung fu et Chine.

    Ceux qui s’indignent sur le terme donnent des munitions aux trumpistes qui les présenteront comme des gens n’ayant aucun sens des proportions et qui sont facilement moralisateurs voire autoritaires (ironiquement).

    Le principal problème du terme est qu’il minimise la gravité de la covid-19 en en faisant une « simple » grippe. Sauf que ce n’est qu’une formule rhétorique qu’il faut contourner par l’explication, l’éducation. Quand l’éducation n’est pas possible, par manque de réceptivité, ce n’est pas l’indignation qui fera changer d’avis. Autant garder son énergie pour des problèmes vraiment plus graves, comme l’absence de stratégie de lutte contre la pandémie du bouffi (mettre ses mains devant les yeux pour résoudre le problème n’est pas une stratégie).

  63. titejasette dit :

    Pierre S.

    SVP Relisez mon 11h27

    J’ai écrit « être pro-Trump c’est être dérangé »

  64. Madalton dit :

    La stratégie de Trump pour 2020 est de répliquer celle de 2016. Son problème, il était un outsider et il n’avait pas à défendre son bilan.

    En 2020, il est complètement dépassé par les événements et il n’a plus de repères et les électeurs savent maintenant que c’est un incompétent. Je ne tiens pas compte ici des analyses psychologiques que d’autres ont bien détaillé plutôt.

    De plus, il n’a jamais montré d’empathie pour tous ceux décédés de la COVID et pour la famille de Floyd, entre autres, et en a montré pour KJU.

  65. Pierre S. dit :

    ————————

    Oui titejasette …. mes excuses !

    Rien ne justifie raisonnablement d’être pro-trump actuellement.
    et cette réflexion, je la tire de discutions que j’ai régulièrement avec
    des membres de ma famille et amis qui vivent en sol américain et qui
    ont voté Trump en 2016.

  66. Apocalypse dit :

    ‘La stratégie de Donald Trump est pour le moins étrange.’

    ‘stratégie’ … intéressant choix de mot; (très) généralement, qui dit stratégie, dit qu’on a minimalement réfléchi pour trouver une solution à un problème. Disons que stratégie, réflexion et Donald Trump dans une même phrase, ça fait contradictoire 😒.

    Charles Blow a bien raison dans sa qualification de Donald Trump; avec un minimum du minimum de stratégie, de prévoyance, on aurait épargné la vie de plusieurs milliers d’américains.

  67. Je ne pense pas que Trump soit un meurtrier. Pour tuer, il faut qu’il y ait une victime. Alors, dans son monde, il n’y a personne d’autre que lui. C’est vraiment de la maladie mentale. La solution pour ce genre d’individu, ce n’est pas « Archambeault », c’est « Pinel ».

  68. Stemplar dit :

    Les bras de la démence se referment sur le 45e.

  69. titejasette dit :

    Pierre S. – 11h58

    Je vous comprends. Les billets se succèdent à un rythme fou. Les participants au blogue se sont très bien exprimées et sont très articulés. Moi, je m’emballe avec les derniers sondages. Résultats: je néglige mes autres activités.

    Je dois lire très vite vos posts, si non je vous perds. (J’en ai perdu plusieurs mais je fais semblant de… de vous avoir compris, je passe aux suivants…) J’ai appris à faire le déni (comme qui ?). Ça rime, en crime !

    Je dois me remettre un peu plus dans mon entrainement.

  70. Apocalypse dit :

    @titejasette 11:52

    ‘J’ai écrit « être pro-Trump c’est être dérangé »’

    Désolé de jeter un pavé dans la marre, mais TOUS les millions de partisans de Donald Trump ne sont pas dérangés. Ne pas oublier qu’il n’y a que deux grands partis aux Etats-Unis et que les deux sont aux antipodes. A un moment donné, souvent bien jeune, tu fais ton lit avec un des partis et voilà, tu restes avec…

    Des millions de gens ne sont pas scolarisés, n’écoutent que FOX news et les médias de droite, ce qui les confortent dans leurs positions.

    On rencontrerait bien de ces gens, on parlerait avec eux, sans parler de politique, et on les trouverait sans doute, pour la plupart, très gentils et généreux.

    Mon problème en fait, n’est pas avec les gens qui supportent Donald Trump, mais bien avec lui, les Mitch McConnell, William Barr, le parti républicain presqu’au grand complet et bien d’autres qui disent n’importe quoi pour avoir les votes et une fois au pouvoir, ne s’occupent que des riches qui leurs emplissent les poches et se foutent, mais se foutent complètement de la population.

    1. titejasette dit :

      Apocalypse

      D’accord je vous donne raison mais seulement pour les pro-Trump américains qui ont chacun leur propres raisons d’être pro-Trump et qui ont chacun un vécu spécifique.

      Moi je vous parle des pro-Trump québecois (ou canadiens), plus particulièrement des trolleurs sur ce blogue et sur d’autres blogues. Ils sont dérangés. Vous n’arriverez pas à changer mon opinion. Revenez-moi encore à ce sujet, si cela vous tente.

      Je dois aller faire mon jogging.

      1. Rachel Taillon dit :

        @ titejasette
        L’argument des faibles est l’insulte.

  71. Pierre S. dit :

    ———————————-

    Nuance Apocalypse

    je connais des gens qui vont voter républicain en 2020 mais qui ne sont pas pro-trump.

  72. el_kabong dit :

    Stratégie??

    Comme dans celle-ci, j’imagine: https://pbs.twimg.com/media/Eaj9lSiXsAAnRKv?format=jpg&name=medium

    1. Haïku dit :

      Est bonne ! 😉😉👌

  73. el_kabong dit :

    Quant aux partisans du minable orangé, c’est la meilleure description que j’ai jamais vue:
    https://pbs.twimg.com/media/EZwyG5LXsAAbsU9?format=jpg&name=small

  74. Apocalypse dit :

    @Pierre S. – 12:21

    ‘je connais des gens qui vont voter républicain en 2020 mais qui ne sont pas pro-trump.’

    Vous avez raison et ils sont plusieurs dans cette situation.

  75. fylouz29 dit :

    La « logique » du Donald me dépasse et me dépassera toujours. Je pourrais expliquer sa stratégie de façon cynique en disant qu’il compte sur une baisse du chômage en raison du nombre de morts, mais je pense que ce serait encore trop intelligent pour lui.
    N’oublions pas que la Maison-Blanche semble dirigée réellement par Jared Kushner.
    La véritable question serait donc : « Quelle est le sens de l’étrange stratégie du prince consort en ce qui concerne la pandémie (entre autres) ? »

    1. gl000001 dit :

      Le prince qu’on sort en novembre !!

      1. Haïku dit :

        Bingo ! 😉👏

  76. marc dit :

    « Le délire est une tentative de guérison, un travail rigoureux du patient qui produit une forme originale, une véritable création de la pensée pour répondre à l’effondrement qu’il a subi. Ce n’est pas une errance de l’esprit arbitraire, une aberration ; c’est au contraire la tentative rigoureuse d’un sujet de bâtir une architecture signifiante autour d’un noyau de vérité historique  » Ce que Freud disait des délirants. Je pensais que Trump était un délirant. Dans la construction de leur histoire peut fasciner un groupe, une nation par exemple l’acteur Robin Williams pouvait magnétiser une salle. Trump est délirant, bête, ignorant, pervers, narcissique mais il y a encore un petit quelque chose que je n’arrive pas à nommer et parfois il raisonne comme un mafieux comme sur la question des tests de la covid .

  77. galgator dit :

    M.Hétu, voici ma réponse : je crois que depuis le début, Trump est prêt à sacrifier les plus faibles pour repartir l’économie et ainsi dire aux américains qu’il est le seul à pouvoir les sortir du pétrin (qu’il a lui même causé!). Les règles de la jungle, les plus forts mangent les plus faibles. Un point c’est tout.

  78. A.Talon dit :

    «La stratégie de Donald Trump est pour le moins étrange.»

    Quel triste imbécile! Dire qu’il s’en trouve encore pour lui prêter une parcelle d’intelligence ou d’humanité…

  79. A.Talon dit :

    «À telle enseigne que le journaliste du magazine New York Eric Levitz écrit aujourd’hui que président mise sur un «programme pro-coronavirus» pour assurer sa réélection à la Maison-Blanche.»

    Si tel est le cas, il s’agit d’une manoeuvre carrément criminelle. Sacrifier des dizaines de milliers de vies humaines pour conserver le pouvoir est digne des Ceaușescu et Pinochet de ce monde…

  80. A.Talon dit :

    «À ce moment-ci, comment pouvons-nous ne pas qualifier Trump de tueur de citoyens américains en raison de sa négligence, de son ignorance et de son incompétence?» (Ch.Blow)

    C’est ce que j’affirme ici-même sur ce blogue depuis le début de l’épidémie sur le continent. Le gros bouffon orangé n’a rien à foutre de la santé et de la sécurité de ses concitoyens. Comme tout bon dictateur qui se respecte.

  81. A.Talon dit :

    «À vous de juger si Blow y va trop fort.»

    Du tout, il vise parfaitement dans le mille.

  82. Igreck dit :

    Quel plan ? Quelle stratégie ? Quelle politique ? Il n’y a absolument Pas de stratégie dans la baudruche orange qui sert actuellement de président à ce pays en perdition morale. Vous avez un homme gravement atteint d’une maladie mentale et ne cherchant qu’à se venger d’un homme qui appartient à une race qu’il méprise et qui s’est montré beaucoup plus intelligent que lui. (On peut penser ici à la rage de Hitler face au succès du grand athlète noir Owens durant les JO de 1936 à Berlin). Aveuglé par sa haine, il se laisse manipuler par un idéologue (Bannon) et est soutenu par un parti aux abois de plus en plus acculé à l’Amérique profonde.

  83. Igreck dit :

    (Suite) Il surprend mais il est le premier surpris… et sa maladie le pousse à aller toujours plus loin dans sa démence car il n’y a plus personne pour lui servir de garde-fou ! C’est dorénavant la fuite en avant pour le GOP. Le Sénat repus ayant franchi le point de non retour en ne saisissant par l’occasion d’empêcher la Bêt(ise) de nuire davantage en le destitutant.

    1. Haïku dit :

      Igreck
      Le tour est joué !
      Toujours un plaisir de vous lire. 😉👌

      1. Igreck dit :

        Merci !
        Une autre imbécilité qui prouve que l’abo-MINABLE n’a pas de stratégie !
        https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-26/l-administration-trump-demande-a-la-cour-supreme-d-abroger-obamacare

  84. Pirou dit :

    Ceux qui mourront ne voteront contre Trump.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :