Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pour être absolument précis, l’administration Trump ne tente pas de bloquer la sortie du livre de John Bolton, elle veut seulement la retarder, histoire de poursuivre son examen de l’ouvrage pour s’assurer qu’il ne contient pas d’informations classifiées. L’excuse est bidon, mais elle suffit à justifier une action intentée mardi par le ministère de la Justice américain, et dont l’objectif véritable serait de priver l’ancien conseiller présidentiel des revenus de la vente de son bouquin. Celui-ci doit paraître le 23 juin sous le titre The Room Where It Happened : A White House Memoir.

Précision d’abord que le ministère de la Justice n’a pas demandé une injonction pour bloquer la parution du livre et qu’elle ne mentionne pas l’éditeur du livre, Simon & Schuster, dans sa poursuite civile, comme l’explique le New York Times dans cet article. La maison d’édition, qui a déjà distribué le livre, ne fait donc face à aucun obstacle ou menace juridique quelconque. Cela dit, le ministère de la Justice demande à un juge de saisir les revenus promis ou déjà versés à Bolton en vertu de son contrat avec Simon & Schuster et d’ordonner à l’auteur de tenter de convaincre l’éditeur de retirer son livre du marché jusqu’à la fin de l’examen concernant les informations classifiées.

Une chose est à peu près certaine : Bolton ne réussira pas à convaincre Simon & Schuster de ne pas vendre son livre qui a déjà atteint le premier rang des bestsellers d’Amazon. Mais le juge pourrait accepter la demande du ministère de la Justice de saisir l’a-valoir versé à John Bolton par son éditeur ou d’autres revenus à venir, selon l’analyste Jeffrey Toobin, qui a déjà cité des précédents à ce sujet dans un article paru en avril.

Pour les contempteurs de John Bolton et de Donald Trump, ce serait le meilleur des mondes. En attendant le livre à paraître de Mary Trump, nièce du président, fin juillet, ils pourraient lire toutes les révélations supposément dévastatrices de Bolton tout en sachant que le faucon moustachu n’en retirerait pas un sou.

Mais un tel scénario est probablement trop beau pour être vrai.

P.S. : Nous sommes déjà à mi-chemin de l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2020. J’invite chaudement ceux et celles qui n’ont pas encore eu le temps de contribuer à passer à l’action, et je remercie de tout coeur ceux et celles qui l’ont déjà fait!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo Getty Images)

48 réflexions sur “Le livre de John Bolton et le meilleur des mondes

  1. gl000001 dit :

    La loi et l’ordre … et la punition. Parce que toute cette procédure devient une punition. C’est tout. « Tu parles en mal de moi aux autres. T’es pu mon ami et tiens, je te donne un coup de pied ».
    Maudit bébé lala !!!
    Et pourquoi c’est pas le bébé qui intente la poursuite ? Pourquoi le département de la Justice ? Qu’est-ce qu’ils ont à voir là-dedans ?

    1. NStrider dit :

      – Question : « Pourquoi le département de la Justice ? Qu’est-ce qu’ils ont à voir là-dedans ? »
      – Réponse dans le texte de M. Hétu : « …histoire de poursuivre son examen de l’ouvrage pour s’assurer qu’il ne contient pas d’informations classifiées. L’excuse est bidon… »

      1. gl000001 dit :

        Je ne comprends toujours pas le rapport à lui enlever le $2 millions.
        Qu’ils aient essayé de bloquer la publication, ok.

      2. NStrider dit :

        Sans avoir plus de renseignements, je dirais, pour continuer dans l’esprit perverti de Barr, pour empêchez Bolton de réaliser un gain obtenu à partir d’une activité criminelle (utilisation non autorisée de renseignements classifiés). Mais bof! Encore une fois on est probablement dans l’accusation bidon

    2. Benton Fraser dit :

      Un des nombreux paradoxes de Trump:
      Il déclame sans cesse la « loi et l’ordre » et ne cesse de réclamer l’impunité et créer le désordre dans le pays!

      Leitmotiv de Trump: « Fait ce que je dis et non pas ce que je fais! »

      1. Achalante dit :

        Correction proposée : « Moi, j’ai le droit, pas vous. »

  2. Roger Allard dit :

    Si le Duce paie quelqu’un pour écrire ses « mémoires », il s’assurera de toucher chaque sou avant que la première ligne soit écrite. Même si celle-ci ne l’est jamais.

    1. Richard Desrochers dit :

      Ça ne s’appellerait pas « Mémoires », mais « Inventions ».

      Ou « Mémoires alternatifs ».

      Ma contribution partisane est réglée. Je me doute ce que doit représenter toutes les recherches de M. Hétu en consultations de journaux, rapports, livres, sites pour produire à un tel rythme, et je lui lève mon chapeau bien bas, si on me passe cet oxymore. Merci d’exister !

  3. Jacques dit :

    Bon, gardons ça simple.

    Si la loi prévaut, elle devrait s’appliquer et barrer la publication ou le retour des profits dus à l’auteur.
    Si la vérité prévaut, trump n’a qu’à fermer sa gueule.

    Plus il l’ouvre, moins c’est vrai.

  4. Pierre S. dit :

    ————————

    Ils sont pathétiques ces républicains qui sortent des livres mais qui ont contribué à garder cet imbécile à la présidence quand même. Pour ce qui est de Bolton, lui même fier représentant de la droite abrutissante, ses révélations en tant qu’écrivain ne servent pas vraiment les intérêts du pays. Son devoir aurait été de témoigner dans le processus de destitution et de révéler ce qu’il savait des agissements erratiques et criminel de Trump.

    Mais non, pas le courage de faire ca …. les républicains limogé par Trump qui se transforment en écrivains me font penser aux ex joueurs de hockey qui embrasse une carrière médiatique …. Dans les deux cas ils se démarquent par leur manque de compétence et leur manque de substance.

    1. gl000001 dit :

      « Dans les deux cas ils se démarquent par leur manque de compétence et leur manque de substance. »
      Humm !! Ils ne sont pas tous des Dave Morissette ! La majorité sont très bons pourtant !

      1. constella1 dit :

        gi000001

        Ils ne sont pas tous des Dave Morissette !
        Hahaha tellement bien choisi votre exemple

    2. lanaudoise dit :

      Il avait à tout le moins la décence de ne pas être à plat ventre devant Kim Jung Un. Cette amitié dévoyée et ridicule étant de la première importance pour le Donald…

    3. Alexander dit :

      @Pierre S.

      Si Bolton avait daigné témoigner au simili-procès en destitution, est-ce que ça aurait changer le cours des choses? Même pas sûr. McConnell et sa bande avait déjà blanchi leur gourou d’office. Le jury était vendu.

      Ils n’ont même pas voulu entendre les témoins: leur décision était déjà scellée.

      Méchante mascarade de justice.

      Mais Bolton a probablement préféré en pleutre et attendre la sortie de son bouquin. C’est presque amusant d’imaginer qu’il ne pourrait pas passer à la caisse comme prévu.

      Pas très sympa le bonhomme.

      1. Achalante dit :

        Dit comme ça, je ne verserai pas de larmes sur son sort.

  5. marylap dit :

    L’art de donner à tout le monde l’envie de lire le livre. Mais surtout l’art d’avoir l’air d’un petit revanchard minable. Trump cherche à punir Bolton pour son manque de loyauté. Un vrai parrain de la mafia.

  6. el_kabong dit :

    Je prédis pour ce livre le record de la plus grosse montagne accouchant de la plus petite souris…

    1. Benton Fraser dit :

      Vous avez sans doute raison….

      D’une façon ou d’une autre, il pousserait des cornes sur la tête de Trump que ses dévots continueraient d’affirmer qu’il est un envoyé de Dieu!

      1. Igreck dit :

        C’est donc ça que l’abo-MINABLE essaie par tous les moyens de camoufler

  7. Rick42 dit :

    Le plus important, c’ est que le public ait accès à grande échelle au bouquin, en cette période pré-électorale, afin de nuire le plus possible à la réélection du crapaud de marécage.

  8. Madalton dit :

    Selon le Washington Post, un officier de la MB a affirmé qu’il n’y avait rien pas d’information classifiée dans le livre.

    De plus, le manuscrit avait été révisé par la MB il y a quelques mois.

    Je ne vois pas comment ses revenus pourraient être saisis. Même les criminels peuvent s’enrichir de leur crime. Je ne crois pas que Bolton attend après cet argent pour faire son épicerie.

    J’espère qu’il dévoilera les raisons pourquoi il voulait contester tout subpoena pour témoigner au procès de l’impeachment de Trump.

  9. titejasette dit :

    Ici et là…

    1- « Biden leads Trump in six 2020 swing states, CNBC/Change Research poll finds »

    Arizona: Biden 45%, Trump 44%
    Florida: Biden 50%, Trump 43%
    Michigan: Biden 47%, Trump 45%
    North Carolina: Biden 47%, Trump 45%
    Pennsylvania: Biden 49%, Trump 46%
    Wisconsin: Biden 48%, Trump 44%

    2- Donald Trump is ‘looking to sue his niece Mary’ over her tell-all book after ‘she signed an NDA in 2001 banning her from talking about her relationship with the president’

    Elle aurait signé « a non disclosure agreement regarding their relationship » ou qq chose de ce genre lors de l’entente sur le partage de l’héritage de son grand-père.

    1. Madalton dit :

      Il faudrait voir ce que contient la NDA. La NDA ne peut porter sur tout en général.

      Il panique encore.

    2. gl000001 dit :

      Il veut tout contrôler tout ce qu’on dit, tout ce qu’on sait de lui.
      J’ai la solution idéale pour lui. Qu’il s’en aille loin loin loin de tout ! Qu’il coupe tous liens avec internet et le Monde. Comme ça, il ne saura pas ce qu’on dit de lui. Ca ne le touchera plus !!

      1. Madalton dit :

        Bonne idée.

  10. ghislain1957 dit :

    « L’excuse est bidon, mais elle suffit à justifier une action intentée mardi par le ministère de la Justice américain… »

    L’excuse est bidon, tout comme cette administration. Fallait-il s’attendre à autre chose venant du Narcisse In Chief et de Bill « la carpette » Barr aux ordres de son leader suprême!

  11. Racza dit :

    « tenter de convaincre l’éditeur de retirer son livre du marché jusqu’à la fin de l’examen concernant les informations classifiées. »
    Ou bien :
    « tenter de convaincre l’éditeur de retirer son livre du marché jusqu’à la fin de la classification des informations » ???

  12. C. Beaulieu dit :

    « Je dis tout dans mon livre. J’aurais pu tout dire avant, devant la Chambre des représentants, mais débarrasser la nation de Trump me paraissait moins intéressant que mes droits d’auteur. Chacun ses priorités, non? Je n’ai pas fait partie de l’équipe de Trump par hasard… »

    John Bolton

    1. Madalton dit :

      Peu importe son témoignage, le sénat aurait innocenter l’imbécile.

  13. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Le bouquin de Mary Trump m’intéresse davantage.
    …et probablement « d’avantages »… (mais pas pour Donald) ! 😉

  14. lechatderuelle dit :

    cette manie américaine de publier un livre avec de supposées révélations chocs qui ne le sont jamais….

    du commérage, des entend-dire… des si …. et des peut-être….

    le gouvernement américain a eu le livre entre les mains depuis le début de 2020 il me semble et ils n’ont pas encore fini de le lire!!??

    un autre livre qui rendra l’auteur très riche sans rien apporter de nouveau ….

  15. Jean dit :

    En contrepartie, Bolton pourrait alors donner des conférences à 100 000$ la prestation. Il obtiendrait facilement plus que les 2 millions venant de la vente du livre.

  16. Danielle Vallée dit :

    Et après Bolton et la nièce :

    Woodward’s second book about the Trump administration is scheduled for release on September 15 in the lead-up to the November presidential election. The title and cover of the Pulitzer Prize-winning reporter’s new book has not yet been released.

    1. ProMap dit :

      Je lui proposerais « Whining and Lazing » cette fois-ci. Évidemment, je n’ai aucune idée du contenu.

  17. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    @richardhetu
    Compte-rendu du @nytimes qui a obtenu un exemplaire du livre de @AmbJohnBolton. Attendez-vous à ce que @SecPompeo nie avoir dit que POTUS était «plein de m…» et que sa diplomatie nord-coréenne avait «zéro probabilité de succès».

    lol … not bad, not bad! On veut une copie du livre 🤣.

    Mike Pompeo, aurait-il plus de caractères qu’on pensait?

    ‘«zéro probabilité de succès»’ … ouais … ça fait longtemps que tout le monde sur ce blogue en était arrivé à cette conclusion; comme on dit, une évidence.

    Attender la fin de la présidence de Donald Trump, les langues vont se délier et oh surprise, on va avoir des ‘balls’ pour dire ce qu’on pensait vraiment, ça va être laid 😉.

  18. Alain dit :

    Le New York Times rapporte qu’ils ont une copie du livre. Oupelaye, Trump va en tweeter tout un coup avant sa sortie de propagande avec ses trump-a-rien.

    1. Y a pas que le Times qui a une copie.
      Le WAPO, le WSJ et plusieurs autres.
      Même Colbert en a une.
      Les extraits vont venir de partout!

      1. Haïku dit :

        @marie4poches
        Vous dites « Même Colbert en a une ».
        Holy shit! Oups, merde. 😉

        De ce pas, je vais programmer l’enregistreuse pour capter l’émission de Colbert de ce soir.
        Ça promet.

      2. @Haïku

        Pas ce soir. Il reçoit Bolton jeudi et n’en parlera pas d’ici là.

    2. Madalton dit :

      Toutes les salles de presse ont une copie depuis la semaine dernière.

  19. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 14:16

    ‘cette manie américaine de publier un livre avec de supposées révélations chocs qui ne le sont jamais….’

    M. Bolton va confirmer ce qu’on savait déjà sur Donald Trump et nous apprendre qu’il est encore plus magouilleur qu’on pensait … ce qu’on savait déjà.

    Quelques morceaux juteux, sans doute; mais ça fait près de quatre(4) ans qu’on suit de près cette présidence, alors qu’on nous apprenne des choses qui vont nous faire tomber en bas de notre chaise, très peu de chance.

  20. jcvirgil dit :

    J’aurais une suggestion pour le titre francais de ce torchon: Les mémoires d’un sociopathe*.

    C’est quand même special de penser qu’un tel abruti complice de la guerre en Irak de W.Bush et de la dégénérescence du pays qui s’ensuit depuis ce temps fera un best-seller de ses mémoires…

    1. gl000001 dit :

      « Psycho »pathe !! Pas de demi-mesures.
      Et si ils font un film, ils pourraient le nommer « Seven Psychopaths II : One psychopath to rule them all » !!

  21. Le temps de jeter un coup d’oeil et Trump qui dit que toute discussion avec lui est classifiée. Bizarre cette action.

    1. Le Président le plus transparent de l’histoire. Déclaration de revenus, livre Bolton. ect. Surtout le plus malhonnête.

  22. constella1 dit :

    Voici un aperçu du contenu

    
    Du New-York Times
    par Peter Baker

    John R. Bolton, the former national security adviser, says in his new book that the House in its impeachment inquiry should have investigated President Trump not just for pressuring Ukraine to incriminate his domestic foes but for a variety of instances when he sought to intervene in law enforcement matters for political reasons.
    Mr. Bolton describes several episodes where the president expressed willingness to halt criminal investigations “to, in effect, give personal favors to dictators he liked,” citing cases involving major firms in China and Turkey. “The pattern looked like obstruction of justice as a way of life, which we couldn’t accept,” Mr. Bolton writes, adding that he reported his concerns to Attorney General William P. Barr.

    Mr. Bolton also adds a striking new allegation by saying that Mr. Trump overtly linked trade negotiations to his own political fortunes by asking President Xi Jinping of China to buy a lot of American agricultural products to help him win farm states in this year’s election. Mr. Trump, he writes, was “pleading with Xi to ensure he’d win. He stressed the importance of farmers, and increased Chinese purchases of soybeans and wheat in the electoral outcome.”

    Et vous ne serez pas surpris de lire ceci

    Euh 😳La Finlande c’est ti à la Russie ?🙄😬

    John R. Bolton was President Trump’s national security adviser for 17 months. Mr. Trump asked if Finland was part of Russia, Mr. Bolton wrote in his new book.Credit…Doug Mills/The New York Times

    Envoyé de mon iPhone

  23. Gilles Morissette dit :

    Quand même un peu tordu cette histoire.

    Si je comprends bien les explications de M. Hétu, on ne veut pas empêcher la publication du livre mais on veut que Bolton réussisse à convaincre la maison d’éditions de ne pas le publier.

    Complètement ridicule, un peu à l’image de cette administration de crapules.

    À peu près tous les grands médias en ont des exemplaires et de larges extraits ont déjà été publiés.

    Des milliers d’Américains en ont pris connaissance et c’est sans compter ceux qui le liront après l’avoir commandé..

    S’il contient vraiment des informations « classifiés » comme le prétend le DOJ, celles-ci ne le seraient dorénavent plus.

    Cette saga ressemble à un « mauvais soap de Série-B ».

    Bolton peut bien dire ce qu’il veut mais il a raté une belle occasion de « vider son sac » en refusant de témoigner devant la Chambre des Représentants l’automne dernier.

    Que va-t-il nous apprendre de plus que ce qu’on ne sait déjà sur L’Abruti-En-Chef »?

    La réponse? On le saura si on lit le livre.

  24. Nefer111 dit :

    Chaque peuple a ses renégats … 🤮

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :