Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les sondages récents indiquent qu’une forte majorité d’Américains appuient les manifestations contre la brutalité policière et reconnaissent la réalité persistante du racisme et de la discrimination envers les Noirs. Un sondage Reuters/Ipsos publié ce vendredi démontre même qu’une majorité d’électeurs républicains sont en faveur de réformes proposées par les démocrates du Congrès plus tôt cette semaine, y compris l’interdiction des techniques de contrôle par l’encolure et l’obligation des caméras corporelles pour les policiers. Mais il y a un truc que les Américains rejettent en bloc.

Il s’agit de l’idée mal définie ou incomprise qui est exprimée par un slogan choc scandé par des manifestants depuis la mort de George Floyd : «Defund the police» (couper les vivres à la police). Selon un sondage ABC News publié ce vendredi, 64% des Américains sont opposés à cette revendication. Revendication qu’il ne faudrait pas prendre de façon littérale, selon des militants, qui réclament seulement le transfert d’une partie des budgets alloués à la police vers des programmes sociaux en matière de logement et de santé mentale, entre autres.

N’en déplaise à ces militants, leurs adversaires ne se privent pas de traduire de façon littérale leur slogan. «J’entends qu’ils veulent abolir toutes les forces policières», a déclaré Donald Trump à Dallas jeudi. «Ce n’est pas comme s’ils voulaient seulement prendre un peu d’argent pour le mettre ailleurs. Ils veulent vraiment les abolir. Que se passera-t-il tard la nuit quand vous appellerez 911 et qu’il n’y aura plus personne pour répondre?»

Au bout du compte, il se peut que les Américains finissent par faire la part des choses. Mais rien ne le garantit. En attendant, il faut quand même noter que le slogan «Black lives matter» a déjà été impopulaire ou controversé au sein d’une partie importante du public américain. Aujourd’hui, même Mitt Romney, sénateur républicain de l’Utah, le scande.

(Photo AP)

80 réflexions sur “Un slogan impopulaire

  1. Dekessey dit :

    Me semble que « defund the police » ça veut dire couper les vivres.
    S’ils veulent re-distribuer une partie des fonds vers des programmes sociaux, ce qui est fort louable, faudrait qu’ils trouvent un slogan approprié.
    Trop simple mon affaire?

    1. Lecume dit :

      Nulle part ça dit remove all funds to the police…. on peut jouer longtemps à faire l’idiot….

      1. Dekessey dit :

        Nulle part ça dit: remove partial funds to the police and re-direct it to social programs.
        Parlant d’idiot.

    2. FVeilleux dit :

      Demilitarize the Police rejoindrait les revendications des manifestants ET serait compréhensible et acceptable pour les autres, en plus ça ne veut pas dire couper des effectifs, juste changer de matériel ! Mais c’est aussi peut-être trop simple (humain et logique) pour… les primates oranges, roses ou blancs.

    3. Mario Dupuis dit :

      Je partage entierement votre propos.

    4. Achalante dit :

      En fait, plusieurs veulent effectivement abolir la police dans son état actuel. Quand on sait que le système est pourri bord-en-bord, je ne les blâme pas.

      Mais attention! Ça ne veut pas dire non plus de ne rien avoir pour faire respecter les lois. La plupart des infractions prises sur le fait sont des infractions mineures. Pas besoin d’avoir une arme. Pour les crimes avec violences, même si on appelle pendant qu’il est commis, il y a de fortes chances que la police arrive trop tard. Encore une fois, pas besoin de jouer les gros bras; une unité d’investigation non-armée est suffisante pour prendre les dépositions et relever les indices. Et pour les vrais crimes violents pris sur le fait? Une unité de type SWAT est appelée. C’est seulement dans ces cas où on *sait* qu’ils vont arriver sur les lieux d’un crime violent que les agents armés sont appelés en renfort.

      Un(e) conjoint(e) violent? Un psychologue est mieux préparé pour intervenir. S’il y a des menaces de morts, on peut évacuer la victime (et les enfants, le cas échéant). Une personne avec des troubles psychiatrique est en crise? Encore une fois, un psychologue ou intervenant social sera mieux outillé pour y faire face. Quelqu’un de saoul? Tiens mon gars, ça te tente pas de t’assoir cinq minutes? Tu veux de l’eau?

      Quand aux crimes contre la propriété, instaurer des programmes sociaux pour faire de la prévention est beaucoup plus efficace que d’envoyer tout le monde en prison. Et je ne parle même pas des arrestations pour possession simple, pour lesquelles les blancs sont souvent relâchés direct, alors que pour les autres, c’est l’aller-simple pour la prison, et comme une fois qu’on a fait de la prison, il est beaucoup plus dur de se trouver un emploi, ça devient une porte tournante.

      Bref, il s’agit de repenser le système de A à Z. Pas d’instaurer l’anarchie (quoi qu’en disent les manifestants de Seattle).

  2. Carl Poulin dit :

    Un autre tweet du gros lard qui va être assorti d’une mise en garde par Twitter .

  3. Carl Poulin dit :

    Encore une preuve que le twitteux ne suit pas les travaux de la chambre des représentants.
    DO YOUR JOB!

  4. Layla dit :

    « Ce n’est pas comme s’ils voulaient seulement prendre un peu d’argent pour le mettre ailleurs. Ils veulent vraiment les abolir. Que se passera-t-il tard la nuit quand vous appellerez 911 et qu’il n’y aura plus personne pour répondre?»

    Dit le gars qui passe son temps à se plaindre qu’il est mal cité, mal interprété, dit le gars qui sait comment révolter les gens. Dit le gars rassembleur, absolument pas diviseur pour deux sous un maudit bon gars en somme😉

    Malicieux jusqu’à l’os « Ce n’est pas comme s’ils voulaient seulement prendre un peu d’argent pour le mettre ailleurs. »
    Il le sait que c’est ça le vrai sens, mais il fait appel à la crédulité de sa base.

    Il est aussi vicieux que ses chiens.

    1. Haïku dit :

      Layla
      Excellent ! 👌👌👌

    2. ghislain1957 dit :

      @ Layla

      Et j’ajouterais: Dit le gars qui se cache dans son bunker, alias Bunker Boy.

    3. gigido66 dit :

      Dit le gars qui aime les gens pas instruits!!!

  5. SergeMTL dit :

    Ce slogan va lui servir de caravane de migrants…combiné avec le qualificatif de «left radical»….J’ai bien aimé l’approche de Biden la dessus, qui a tout de suite dit qu’il n’entendait pas le faire dans le sens «couper les vivres» …mais ca donne quand même une ouverture à Trump…et il est capable de s’en servir autant que du «Lock her up»…

  6. Cubbies dit :

    C’est un piège qui risque de sauter à la figure des Démocrates. Déjà les Républicains et le président déforment le message pour discréditer la démarche derrière ces manifestations.

    On ne demandera pas à la population de réfléchir: allons au plus simple. Interprétons au premier degré. Il faut maintenant s’assurer que Joe Biden indique clairement sa position pour contrer l’attaque de Fox News,

  7. lechatderuelle dit :

    que trump divague à ce point… ça le regarde…. mais que les gens le croient !!… ça, c’est très troublant….

    le jugement ne se vend pas chez Walmart axu USA ???

    C’est tellement niaiseux la conclusion de trump qu’on se demande comment des gens peuvent estimer qu’il dit un truc sensé…..

  8. Gina dit :

    Investissons dans les programmes sociaux et l’éducation .

  9. ghislain1957 dit :

    « …démontre même qu’une majorité d’électeurs républicains sont en faveur de réformes proposées par les démocrates du Congrès plus tôt cette semaine… »

    Mais ça Turtle Mitch s’en fout comme de sa dernière chemise, tout ce qu’il veut c’est faire ch*er les Démocrates en bloquant tout projet de loi que ce soit qui est soumis au Sénat par la majorité Démocrate du Sénat. Les électeurs ils n’en a rien à cirer, tout comme le gros clown. Tout ce qui compte c’est sa réélection.

    1. ghislain1957 dit :

      Je voulais dire la majorité Démocrate « de la chambre des représentants » bien entendu…

  10. Pierre s. dit :

    ————————–

    un slogan qui devrait faire l’unanimité.

    FIRE THIS FAKE PRESIDENT !

  11. arrowe77 dit :

    Un slogan, c’est comme une joke: s’il faut que tu l’expliques, tu t’es planté!

    1. richard311253 dit :

      Bien dit !

      Ça ouvre la porte à de l’interprétation opposée à ce que tu veux réellement avancé.

      Tout le monde comprend la signification de ces mots mais le but, là c’est moins certain.

      Don’t Forget VOTE

    2. kelvinator dit :

      Le slogan t’amènera pas devant la cour des droits de la personne par contre…

      Si c’est son rêve, laissez vivre son rêve!

  12. kelvinator dit :

    « Defund the police » est dans la ligne droite du populisme anti-establishment de la frange la plus à gauche des américains.

    Un slogan pas très bien ficelé, extrémiste, qui ne représente pas vraiment les revendications des manifestants…

  13. Cubbies dit :

    Dominate The People Bunker Boy!!!

  14. Apocalypse dit :

    ‘Revendication qu’il ne faudrait pas prendre de façon littérale, selon des militants, qui réclament seulement le transfert d’une partie des budgets alloués à la police vers des programmes sociaux en matière de logement et de santé mentale, entre autres.’

    L’excellente Maya Wiley en parlait justement cette semaine dans une vidéo (MSNBC) avec Lawrence O’Donnell. Des millions et des millions de dollars qu’on donne en pure perte, et inutilement, aux policiers alors que les besoins sont criants du côté social.

    Dans la même entrevue, elle disait que les ‘union’ (syndicats) de police constituait un gros, peut-être le plus gros, problème avec les policiers. Ces syndicats protègent à tout prix TOUS les policiers et on sait ce qu’une ou deux pommes pourries peuvent faire.

    Effectivement, les policiers n’auraient jamais dû pouvoir se syndiquer. A partir de ce moment, ils avaient la population en otage.

  15. jeanlouischarette dit :

    Au moment où on allonge des milliards pour aider travailleurs, entreprises, organismes….
    Je ne comprends pas pourquoi il faudrait déshabiller Jacques pour habiller Pierre.
    Il faut continuer à soutenir les Forces policières, mieux les soutenir, mieux les former, mieux les encadrer, mieux les intégrer au tissu social.

    Mais de prétendre qu’on veuille éliminer la police parce qu’on veut investir dans la justice, l’équité et le soutient au droit à tous d’être traité comme un être humain égal à tout autre…. faut être fêlé pas à peu près

    Malheureusement, les fêlé de la capuche, c’est les plus faciles à exalter.

  16. Danielle Vallée dit :

    Législation qui sera adoptée dans l’état de New York :
    Pas question d’argent à ce stade.

    -additional protections to the personnel records of police officers, firefighters, and correction officers. This protection has been interpreted to include disciplinary records of law enforcement officers.

    – create an Office of Special Investigation within the Department of Law, under the Attorney General, which will investigate, and, if warranted, prosecute any incident of a person whose death was caused by a police officer or peace officer.

    – a person not under arrest or in the custody has the right to record police activity and to maintain custody and control of that recording, and of any property or instruments used to record police activities.

    – will prohibit the use of chokeholds by law enforcement and establish the crime of aggravated strangulation as a Class-C felony.

    – establish the Law Enforcement Misconduct Investigative Office within the Department of Law to review, study, audit and make recommendations regarding operations, policies, programs and practices of local law enforcement agencies.

    – require courts to compile and publish racial and other demographic data of all low- level offenses, including misdemeanors and violations. The bill also requires police departments to submit annual reports on arrest-related deaths to be submitted to the Department of Criminal Justice Services and to the Governor and the Legislature.

    -establish a private right of action for a member of a protected class when another person summons a police or peace officer on them without reason to suspect a crime or an imminent threat to person or property existed.

    – affirms New Yorkers’ right to medical and mental health attention while in custody.

    – provide all State police officers with body-worn cameras that are to be used any time an officer conducts a patrol and prescribes mandated situations when the camera is to be turned on and recording.

    – require state and local law enforcement officers, as well as peace officers, to report, within six hours, when they discharge their weapon where a person could have been struck, whether they were on or off duty.

    1. Achalante dit :

      Problèmes: protection des dossiers personnels des policiers? Ce qui leur permet d’aller se faire embaucher dans un autre corp de police quand il a poussé le bouchon un peu trop loin, un peu trop souvent? Ça aide comment? De toutes façons, combien de fichiers d’investigations sur les bavures policières sont incomplets, falsifiés et bâclés? Allez-voir celui sur la mort de Breonna Taylor…

      Les enregistrements de personnes qui ne sont pas sous arrêts… Arrêtez-les, et vous pourrez saisir et détruire les enregistrements.

      Le droit d’obtenir des soins physiques et psychologiques… Après combien de temps? « Il ne nous l’avait pas fait savoir », ou « il s’est fait ça lui-même! » seront souvent invoqués, je parie.

      Etc. Combien y-a-t’il de trous dans cette législation?

  17. Apocalypse dit :

    @kelvinator – 12:13

    Lorsqu’on sait ce que veut dire le slogan, ça va, sinon ceux qui l’utilisent se tire dans le pied.

    Disons que résumer en deux ou trois mots l’idée derrière n’est pas tout à fait évidente et les Donald Trump de ce monde, qui n’en manquent jamais une, vont sauter à pieds joints pour tourner cela à leur avantage 😢.

    1. kelvinator dit :

      Au pays du tribalisme et des faits alternatifs, ça ne fait qu’offrir sur un plateau d’argent des strawman aux conservateurs pour démoniser les démocrates et faire peur aux petits vieux peu instruits. Ce n’est pas un pays ouvert aux discussion nuancé, alors il faut minimalement que le slogan le soit lui nuancé.

      Defund police tanks

      Mais un message plus positif serait encore mieux, comme « More community police », quelque chose axé sur la police communautaire serait bien mieux.

  18. POLITICON dit :

    Oui, c’est un mauvais slogan! Donald s’en servira à toutes les sauces. Sans exiger manifestement ‘Defund the police’, c’est une occasion pour demander une couverture santé accessible et gratuite. La population noire a beaucoup écopée lors de la pandémie et sans chercher trop loin, l’accès aux soins de santé faisait défaut.

    Faut pas déshabiller Jean pour habiller Jacques, il faut demander que les gouvernements injecte l’argent nécessaire pour décourager le racisme englué dans le système. Et cela passe par de meilleures conditions de vie pour eux et les autres minorités aux USA. Qu’ils en profitent pour voter démocrate et exiger des injections d’argent et des changements aux systèmes. Toutefois, il faut avouer que même l’argent n’abolira pas la stupidité, il y a encore trop de citoyens pour lesquels il est plus important de se battre pour conserver le droit de porter et d’acquérir des armes, que se battre pour protéger l’équité de chaque personne devant les lois et la justice.

    1. Achalante dit :

      Et les gouvernements, ils vont le prendre où, l’argent?

      Si il est mal investi dans la police, qu’il sert à donner plus de force dont les policiers abusent, sans régler aucun problème, est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux restreindre les armes de guerres pour mettre l’argent dans des services sociaux qui eux, auront de l’effet sur la criminalité à court, moyen et long termes?

      En d’autres termes, Si Jean, habillé par l’état, se paye de la fourrure, du cuir et de la soie à tour de bras, et qu’il reste à peine assez d’argent pour habiller Jacques dans une friperie, est-ce que oui, on ne devrait pas « déshabiller Jean pour habiller Jacques » convenablement?

  19. ghislain1957 dit :

    Hors sujet, mais toujours en rapport avec un certain tRump

    John Bolton accuse Trump de gouverner uniquement par «calcul» électoral

    « J’ai du mal à trouver une seule décision importante de Trump, pendant la durée de mes fonctions, qui n’ait pas été guidée par un calcul en vue de sa réélection »

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-12/john-bolton-accuse-trump-de-gouverner-uniquement-par-calcul-electoral

  20. Rick42 dit :

    Les Américains récoltent ce qu’ ils ont semé… »In money we trust » telle est leur vraie devise.
    Les taxes et impôts ne sont pas chers, mais les programmes sociaux sont faméliques. Par contre, les prisons sont surpeuplées, ce qui coûte une fortune, les forces armées nagent dans l’argent, les corps de police sont suréquipées, etc… Ils devraient prendre exemple sur ce pays au nord, le Canada, qui est plus égalitaire, qui a un système de santé universel, etc…mais non, ces gens ne jurent que par la libre entreprise, au plus fort la poche, et « fu*k les pauvres, qu’ils travaillent un peu bande de fainéants… le Canada est un vilain pays socialiste, presque communisssse, donc no way, on ne fera pas comme eux. »
    Cette Amérique, comme ils aiment s’approprier le nom du continent, devra changer drastiquement, sinon la chute arrivera assez rapidement. Mais en sont-ils conscients? Moi j’ai de gros doutes.

  21. Sylvain Roy dit :

    « Au bout du compte, il se peut que les Américains finissent par faire la part des choses »

    Je crois que vous sur-estimez la capacité de raisonner des américains, et une bonne partie de la planète aussi.

  22. Apocalypse dit :

    @ghislain1957 – 12:31

    ‘John Bolton accuse Trump de gouverner uniquement par «calcul» électoral’

    M. Bolton nous en apprend tout une, je suis officiellement tombé en bas de ma chaise 😢.

    Plus sérieusement, il n’est pas le premier à gouverner de cette manière. Nous en avons ici au Canada qui ont fait et font la même chose, peut-être pas tout le temps comme M. Trump, mais une bonne partie du temps.

  23. jeani dit :

    Et le gros qui avait comme slogan, MAGA et qui fait tout, depuis sa nomination, pour détruire « l’Amérique » et ses institutions.

    SHC et MAWA (makkke amerikkka white again)

  24. Apocalypse dit :

    @Sylvain Roy – 12:54

    ‘Je crois que vous sur-estimez la capacité de raisonner des américains, et une bonne partie de la planète aussi.’

    lol … 🤣 et j’ajouterais par une ‘long shot’.

    On le voit avec la crise actuelle, que la population ait la perception qu’il existe un risque pour sa sécurité et s’ensuit le … délire!

  25. treblig dit :

    Le salaire moyen d’un policier à New-York est d’un peu plus de 68 000$ soit 37% au-dessus de salaire moyen américain. La ville de New-York compte sur 36 000 policiers ( dont 53% sont blancs)

    La facture est salée, 40% du budget municipal. Plusieurs conseillers municipaux voudraient revoir les effectifs à la baisse vue une criminalité moindre. Les syndicats s’y opposent bien évidemment

    1. Madalton dit :

      S’il n’y avait pas tant d’armes à feu en circulation, le modèle anglais pourrait être la solution.

  26. Gilles Morissette dit :

    Les mentalités évoluent.

    Les Américains commencent à se rentrer dans la tête que la police a besoin d’une réforme en profondeur et qu’il est temps de changer les façons de faire.

    Cependant, le slogan « Defund the police » suscite manifestement la controverse et il faudrait peut-être que ceux qui font la promotion de cette approche, donnent des explication quant à sa signification.

    Comme M. Hétu le dit bien, on peut compter sur Whiny iny Brain pour en déformer le sens et lui donner une interprétation qu’il n’a pas.

  27. papitibi dit :

    DEFUND the police…

    L’expression peut servir à TOUTES les sauces:
    – mettre fin au financement?
    -diminuer le financement?

    Dans l’interprétation d’un mot susceptible de deux sens, ça prend un MINIMUM de bonne foi. Or, règle générale, pour mesurer la bonne foi, il faut voir le contexte.

    Qui veut vraiment priver la police de tout financement? Heu… les Démocrates? No Way!L’électeur Répu moyennement brillant devrait avoir saisi la nuance mais bon…

  28. papitibi dit :

    La solution n’est PAS dans la privation – même partielle – de financement.
    Seulement, au lieu d’investir dans la MILITARISATION de la police (ce qui inclut la formation par les Israéliens), faudrait songer d’abord à POLICER la POLICE. FORMER la Police à entrer en contact avec efficacité.

    1. gérard séguin dit :

      En effet! papitibi, Depuis 1961, au Québec, les corps policier se sont policer avec le. temps. Il y a en moyenne, 5 a 10 démissions par année a la S.Q. Malgré, les syndicats et de la culture interne. En ajoutant, les départs volontaire par certains.

      1. gérard séguin dit :

        J’ajoute a démission le mot forcer. Pour toutes raisons.

  29. Igreck dit :

    Les adversaires des Repus vont devoir choisir leurs slogans avec soin parce qu’ils font face à des êtres vils et vicieux (et pas tous imbéciles comme leur « Fureur ») qui sauront déformer ou réinterpréter ce qu’ils voulaient transmettre comme messages aux électeurs.

  30. onbo dit :

    Defund the Police est un slogan voulu pour mettre les Républicains « le dos au mur » et les corps de police en position de déséquilibre. Bien joué.

  31. Layla dit :

    « Defund the police »

    doit être pris au sens littéral et au premier degré, selon DT

    Mais …
    « When the looting starts, the shooting starts »

    cette affirmation peut avoir deux sens. Selon DT pas à prendre au sens littéral.

    Mais

    « dominer les rues »

    Selon DT Il faut le prendre dans le sens de compassion…en bon père de famille, (pour éviter les pires maux à ses enfants… )un père qui frappe un enfant c’est bien connu qu’il le fait par amour.😉🤮

    Dominer avant que le pire des maux arrivent donc dominer les rues de gens pacifiques avant le début du couvre-feu avec des gaz poivrés et des tirs de balles de caoutchouc et la police à cheval… c’est de la compassion…

    Anyway il joue avec les mots à son avantage mais ca se joue à deux, donc je n’ai aucune inquiétude « Lincoln project », « Republicans for the rule of law » et un autre qui produisent d’excellentes vidéos, vont remettre les pendules à l’heure.

    1. gl000001 dit :

      « la police à cheval »
      Ca me fait toujours penser à la fameuse scène vers le début du film Docteur Jhivago ou une démonstration pacifique est attaquée par la police à cheval avec des sabres !

  32. jcvirgil dit :

    Couper les fonds dans l’achat d’équipements militaires à la police et dans ses budgets est sûrement une bonne chose pour la rendre plus près des gens.

    Il faudrait aussi *Defund the Pentagon*, ce trou noir qui engouffre les milliards , défund the CIA et les dizaines d’agence de sécurité ces gloutons en fonds publics.

    Defund the FBI cette police politique, Defund la caste des milliardaires, Defund leurs paradis fiscaux etc etc.

    Quand t’as même pas les moyens pour assurer une couverture en santé qui a de l’allure à l’ensemble de tes citoyens et que ton espérance de vie dégringole chaque année , il y a bien des choses à *defunder*, pour assurer une couverture sociale digne d’un pays évolué à tes citoyens !

  33. InfoPhile dit :

    En effet. Il vaudrait bien mieux réclamer un gros transfert du budget alloué aux militaires vers des programmes sociaux et même à la police pour la rendre moins amatrice et plus professionnelle.

    1. jcvirgil dit :

      @Infophile

      Il faudrait pour cela que l’aigle charognard américain renonce à considérer le monde en général et ses ressources comme un réservoir inépuisable destiné à satisfaire son appétit.

      Qu’il renonce à intervenir à son avantage partout sur la planète pour se concentrer sur son pays, un des plus magnifiques du monde quand on regarde sa geographie, son climat, ses richesses et qu’il se concentre à assurer une vie meilleure à l’ensemble de ses citoyens.

      Mais on sait tous que l’oligarchie insatiable qui dirige ce pays , ne renoncera jamais a ses privilèges à moins d’y être obligée.

  34. gl000001 dit :

    Lorsqu’on interprète trop littéralement une expression ou un texte, c’est de l’intégrisme dans certains pays, certaines religions. trump se prend donc pour un leader religieux en plus ? L’imam trump !! Et si il tweete sur un iPhone, il est un iMam ?

    1. Haïku dit :

      Est bonne ! 😉👌

  35. titejasette dit :

    HS

    Les cas de racisme patés sur vidéo s’etendent maintenant dans d’autres races (autres que les Noirs)

    https://losangeles.cbslocal.com/2020/06/11/white-woman-unleashes-racist-tirade-asian-woman-exercising-torrance-wilson-park-stairs-caught-on-video/

    1. Achalante dit :

      Absolument pas une surprise. Le suprémacisme blanc, c’est l’idée que les blancs sont la race élue, et que toutes les autres sont inférieures, et devraient être reconnaissantes aux blancs de continuer d’exister.

  36. gl000001 dit :

    HS : Une autre connerie de la part de DT. Plusieurs en fait. Il parle d’empathie sans savoir ce que c’est.
    « « La fermeté, c’est parfois ce qu’il y a de plus empathique », a-t-il dit. »
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-12/les-prises-d-etranglement-pourraient-parfois-etre-necessaires-selon-trump

    1. 430a dit :

      Dans le cas de DT, faut parler de prises d’étranglement de l’empathie…

    2. Carl Poulin dit :

      Pour le TDC la prise d’étranglement est vraiment rendue nécessaire.

      1. Haïku dit :

        Carl Poulin
        D’accord avec votre diagnostic. 👌

    3. Madalton dit :

      J’espère que les électeurs feront usage de fermeté le 3 novembre prochain.

    4. gigido66 dit :

      « Le concept de prise d’étranglement semble si innocent, si parfait », a-t-il ajouté.
      ⁉️‼️⁉️‼️🤦‍♀️🤔🤔🤦‍♀️

    5. Layla dit :

      @Gl000001 14:44

      « La fermeté, c’est parfois ce qu’il y a de plus empathique »
      wow très très très songėe comme affirmation, surtout qu’il s’y connaît en empathie ce génie stable. 😉

      « Le président a souligné qu’il pourrait faire « de très fortes recommandations » à ce sujet aux autorités locales. »
      Encore une référence à ses innombrables talents, le voilà maintenant LA référence en terme de techniques policières.

  37. xnicden dit :

    Dans la conférence de La Presse d’hier, monsieur Hétu parlait de réforme de la sécurité publique. Plus j’y pense et plus je crois que c’est l’expression que les militants devraient privilégier. Il est assez facile d’expliquer que la police n’est pas la réponse à tout. Et c’est pas mal moins susceptible de donner prise à la démagogie des républicains.

    1. Achalante dit :

      Sauf que… Combien de réformes promises se sont transformées en trois fois rien? Elles ont changé quoi? Rien. Parce que la police est protégée de tous les bords. Alors si les réformes ne fonctionnent pas, qu’est-ce qu’il reste?

      « La folie consiste à refaire sans cesse la même chose, mais en espérant un résultat différent. » — Rita Mae Brown (faussement attribuée à Albert Einstein; pourrait aussi provenir d’un participant d’Alcooliques Anonymes cité dans un journal…)

  38. Nina de Villeneuve dit :

    A nos dictionnaires tout le monde, dans le Cambridge Dictionnary il y est écrit pour  »Defund » : to stop providing the money to pay for something: Donc, oui, le terme veut bien dire d’arrêter de payer pour quelque chose. Que l’intention des militants de ce slogan ne soit pas ça véritablement exigerait de changer de terme. Faut quand même pas donner des arguments valables à DT et le laisser s’enfoncer dans ses arguments fabriqués de toute pièce.

  39. Mona dit :

    Ça se fissure !

    Francesco Fontemaggi (@ffontemaggi) a tweeté à 8:58 PM on ven., juin 12, 2020 :

    John Bolton, l’ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, accuse dans un livre à paraître le 23 juin le président américain de gouverner uniquement en fonction de ses « calculs » pour sa « réélection », au risque de mettre le pays en danger #AFP

    https://t.co/8o1TunXd7R
    (https://twitter.com/ffontemaggi/status/1271517320121323521?s=03)

    https://twitter.com/download?s=13

  40. lechatderuelle dit :

    le dernier commentaire de trump sur la prise d’étranglement….
    ouf…
    le chaud et le froid… confus…. hésitant d’une position à une autre….

    au final il n’a rien dit…..

    ambivalent…. malgré tout son long silence sur la brutalité policière, il n’a pas pris la peine, on le voit dans ce point de presse, de se renseigner sur des alternatives, des options…. non…. une méconnaissance totale du dossier….

    de l’empathie dans la fermeté…. celle-là…. on n’y avait pas pensé…..

    1. gigido66 dit :

      La poule mouillée ne se mouille pas….peut-être bin que oui…..peut-être ben que non….!!! N’importe quoi et son contraire…propos confus!

  41. Lecteur_curieux dit :

    Les deux extrêmes encore… Les descendants de la gauche radicale plutôt anti-police versus les populistes conservateurs réactionnaires.

    Absolument que les programmes sociaux sont sous-financés aux États-Unis mais on ne peut pas réduire radicalement à court terme le financement des services policiers sans conséquences.

    C’est un travail à moyen et long terme. À court terme il faut même augmenter leurs budgets mais avec des investissements dans des équipes pluridisciplinaires.

    Il faut rapprocher les policiers de la communauté et établir ou rétablir le dialogue plutôt que faire avancer les visées politiques de politiciens ou groupes de pression en premier. Oui qui font aussi partie de la communauté.

    Il faut essayer de bien équilibrer la société.

  42. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 15:17

    ‘le dernier commentaire de trump sur la prise d’étranglement…. ouf…’

    Ouais, je viens de voir cela sur Cyberpresse. Je pense qu’on a là l’explication des (sérieuses) limites intellectuelles de Donald Trump; en effet, il a été victime d’une prise d’étranglement étant jeune, un cerveau privé d’oxygène pendant plusieurs secondes et … voilà 😢.

    Le niveau de ridicule dans lequel peut descendre cet homme nous laisse pantois à chaque fois. Ca serait déjà troublant pour Monsieur et Madame Tout le Monde, alors imaginer pour le président de Etats-Unis.

    Au lieu de se la fermer, il faut qu’il nous montre l’ampleur de sa stupidité TOUS les jours.

  43. Aube 2005 dit :

    Je prend une chance avec ce slogan: « HUMAIN POLICE FOR ALL ».

    On ne parle pas de couper dans les budgets mais de sensibiliser tous les policiers à la détresse des plus démunis et de les épauler au lieu de les culpabiliser.

  44. Igreck dit :

    HS
    Comme je déteste Toupet-Trompe ET Pinceau-Bolton, je trouve jouissif de les voir se battre dans la chenoutte. Chaque coup est une belle « claque-derrière-la-tête » d’une face à claques.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-12/john-bolton-accuse-trump-de-gouverner-uniquement-par-calcul-electoral

  45. Normand Jean dit :

    C’est triste de voir que les américains soient si mal informés et croient en grande partie tout ce que Trump peut leur dire, c’est certain que Trump profite de cet état de chose et je crois même que ça fait partie de sa stratégie électorale et il n’hésite pas à s’en servir allègrement.

    Les gens gagneraient à aller chercher les informations auprès de plusieurs sources d’informations au lieu de ne se brancher que sur Fox News, sur Ben Shapiro et autres qu’ils croient crédibles parce que Trump les consulte.

    On observe un peu le même phénomène au Québec et c’est passablement préoccupant.

  46. Pierre Kiroule dit :

    Le Gros Taré qui commente sur la prise d’étranglement…

    Quand on sait que, lui, il est branché directement sur la prise d’égout !

    1. Haïku dit :

      MDR ! 🤣👌 !

  47. P-o Tremblay dit :

    Bof ça ou d’autres choses depuis le reportage de Yves boisvert dans un château fort républicain ou les gens disent que oui sa pas de sens, que les manifestations ont raison, que c’est une une de choc et qu’il vont continué à voter pour Trump pcq il n’utilise pas la langue de bois… Pcq apparemment ne pas utiliser la langue de bois pour mentir c’est mieux que dire la vérité mais verbaliser avec un vocabulaire plus PC… ce pays court à sa ruine et sa sera pas trop tôt.

  48. noirod dit :

    C’ est pas surprenant , les américains (et les canadiens ) ne savent pas faire autrement).C’ est dans leur culture . Mais en leur expliquant que l’argent investi dans autre chose qu’une technique qui a toujours donné les mêmes résultats ,il y a moyen de faire mieux avec le temps il y aura plus de volontaires au changement .

    C’est pas gagné d’ avance .Fallait s’y attendre. Fort malheureusement, ils n’ont pas le leader qui pourra leur expliquer les bienfaits de ces idées novatrices. Le gros imbécile qui aujourd’hui a défendu la technique de l’étranglement étant trop cave et a la somme de la NRA pour s’ impliquer au contraire. Il va être un obstacle. (comme toujours) . Mais son vice têteux en chef ne devrait il pas prôner la paix et la justice de Dieu pour le convaincre ? J’ vous niaise ! J’ sais ben qu’il est trop hypocrite pour faire ce qu’il devrait.

    Faut pas non plus penser que ce sondage a beaucoup d’importance. C’ est pas en 2 semaines qu’on va changer un comportement vieux de centaines d’ années.

  49. FlorentNaldeau dit :

    J’ai écouté cette semaine une table ronde entre quelques porte-parole des organisations qui proposent cette notion de « déifnancement » et au final, leur analyse est aussi simplette et irréaliste que le portrait qu’en font leurs détracteurs. Sur la base de sophismes du genre « les services de police n’empêchent pas les meurtres, dont ils ne servent à rien », ils proposent de transférer l’ensemble du financement vers une nouvelle structure formée de travailleurs sociaux et acteurs du même acabit. À les entendre, ils croient vraiment que si tout le monde se tient en cercle en psalmodiant des hymnes dignes d’un camp de vacances New Age, avec quelque bougies d’aromathérapie pour s’inspirer et un peu de poudre de Perlimpinpin pour lier la sauce, tout ira mieux dans notre société. Aucune indication toutefois de comment ces merveilleuses interventions permettront d’empêcher le meurtre, et encore moins de comment les enquêtes pour identifier et punir les coupables pourront avoir lieu.

    La nécessité de modifier les pratiques et approches de plusieurs corps de police semble évidente, mais ce ne sont pas les solutions fantaisistes de ces pelleteux de nuages qui vont mener à une solution de remplacement valable et efficace.

  50. fylouz29 dit :

    Si j’appelle le 911 au milieu de la nuit, y’a des chances qu’on réponde : « Monsieur, arrêtez l’alcool. »
    Si j’appelle le 911 demain et que personne ne me répond, j’aurais toujours mon AR-15.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :