Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’imagine que je ne suis pas le seul à avoir réalisé, en lisant les journaux à tête reposée ce samedi matin, que le département du Travail avait avoué la veille avoir présenté des chiffres de l’emploi fautifs en raison d’une erreur commise lors de la collecte des données. Le taux de chômage officiel en mai aurait dû être de 16,3% et non de 13,3%.

Le New York Times explique que l’erreur s’est produite quand les spécialistes du département du Travail ont compté parmi les Américains sur le marché du travail certains d’entre eux qui ont été mis à pied de façon temporaire en mai. Selon le Washington Post, cette erreur illustre la difficulté de collecter des données sur l’emploi en pleine pandémie.

Ni le Times ni le Post n’attribuent l’erreur révélée dans une note de bas de page à une manipulation de la part d’alliés de Donald Trump au sein du département du Travail. Cette erreur n’annule pas, par ailleurs, les autres aspects positifs des données de mai, qui font notamment état de l’ajout de 2,5 millions d’emplois plutôt que de la perte de 7,5 millions d’emplois prédits par les économistes.

Ce rebond est attribuable aux programmes d’aide économique adopter par le gouvernement. Reste à voir si ces programmes suffiront à contribuer à une véritable relance de l’économie au cours des prochains mois.

(Photo AP)

70 réflexions sur “Un taux de chômage erroné

  1. monteregien dit :

    Ça me semblait assez évident, mais peut-être comme d’autres, je ne voulais pas avoir l’air de crier aux « fake news ».

  2. Louise Tanguay dit :

    Ça doit être la faute d Obama , c est toujoirs lui le responsable.

    1. treblig dit :

      But, but, but Hillary… Et ses emails?

  3. Toile dit :

    Ah c’est George qui va être content quitte à retourner dans tombe (ou urne, sais pas ). Pis le fou in chief va encore pavoiser. Le département du travail, une bande d’abrutis dira t il.

    Ca donne un raison à @Christainb sur le billet d’hier.

    1. Gina dit :

      @Toile
      Mais oui , il n’ira pas travailler , il pourra se reposer en paix

  4. richard311253 dit :

    En conférence de presse hier, c’est effrayant de voir le coté suffisant de m. le président.

    Il saute sur la moindre bonne nouvelle en s’attribuant tout le mérite.

    C’est pour cette raison que je ne le compte pas pour battu alors que rien ne semble l’atteindre. Je ne vois pas le jour, avant une défaite souhaité aux prochaines élections, ou ce président là se couchera devant l’actualité politico/sociale. Il est en téflon.

    Parallèlement à cette crainte personnelle face à ce président hors norme, je serais curieux de connaître les réactions de la partie républicaine et pas seulement que sa base ? Que pense ceux qui ont vertement critiqué le président ?

    Pour ma part, je suis intéressé de connaître, par voie de sondage, le % des 40% qui voteraient pour le président qui le sont parce que républicains et les autres de véritables pro-Trump ?

    Vote

    1. Alexander dit :

      @richard311253

      Le teflon, quand il est égratigné, il n’est plus anti adhésif et tu le jettes.

      C’est ce qui va arriver à Trump. Inéluctablement.

      1. Madalton dit :

        De plus, il devient toxique.

  5. richard311253 dit :

    Je complèterai ma dernière phrase pour une meilleure compréhension

    Pour ma part, je suis intéressé de connaître, par voie de sondage, le % des 40% qui voteraient pour le président. Ceux qui le sont parce que républicains par convictions, aussi de père en fils et les autres les véritables pro-Trump ?

  6. treblig dit :

    À propos, hier Trump à produits 200 tweets ou retweets. Un record absolu…

    1. treblig dit :

      Ce qui fait, selon mediate, un tweet à chaque 7 minutes et 11 secondes

      1. Marguerite dit :

        Et dans le temps qui lui reste il travaille pour le peuple des États Unis d’Amérique! !! Les pauvres, ça doit faire un quart d’heure par jour! 200 Tweets..Il a besoin d’aller en Désintox…ça presse!!

    2. Alexander dit :

      @ treblig

      C’est presque humainement impossible que Trump manipule autant de tweets par lui-même. Je n’y crois pas.

      Mais je crois à une machine de propagande bien huilée qui alimente Twitter en temps réel. Une armée de communicateurs professionnels bien dirigés pour promouvoir le personnage Trump. Et surtout son message.

      1. Achalante dit :

        Il y a une façon de savoir si c’est lui ou quelqu’un de son équipe qui a écrit le tweet: si il y a des arguments qui font (presque) du sens c’est quelqu’un d’autre. Si c’est quelques mots seulement ou une insanité remplie de fautes, c’est lui.

      2. treblig dit :

        @alexander

        Effectivement, Trump à produits  » seulement » 38 tweets originaux ( ce qui est quand même énorme), il a retweeter le reste. Encore faut-il fallu qu’il les lise ces retweets. De plus le chiffre moyen de 7 minutes et 11 secondes entre chaque tweets est basé sur un cycle de 24 heures. Donc Trump n’aurait pas dormi, mangé ou fait autres choses durant ce cycle. Peu probable. Il est donc très probablement alimenté par une machine de collaborateurs qui tiennent la cadence.

    3. franlabrecque dit :

      Comme l’andouille orange ne sait pas quoi dire, il écrit ses niaiseries sur Twitter .
      Hier il a mentionné 3 fois la même chose dans une seule phrase.
      George Floyd est très heureux en nous regardant de là haut.
      Non mais, c’est un ignoble crotté insignifiant.

    4. Alain dit :

      Quand tu passes ta journée sur les réseaux sociaux, TU NE FAIS PAS TA JOB.

  7. kyrahplatane dit :

    Tant que trump sera là. nous ne pouvons pas croire tout ce qui sort de son administration.

  8. TDC trump n’a pas lu cette nouvelle.
    On est samedi…. il est au Golf aujourd’huii

  9. PROBERT dit :

    C’est remarquable comment Trump peut parler des chiffres qui l’avantage d’une façon ou d’une autre. Comment il peut aussi manipuler les chiffres. Des chiffres concernant le taux de chômage, la bourse, le déficit commercial. Mais jamais aucun mot aucune parole sur un aspect quelconque de la réalité sociale et humaine que vivent des milliers d’américains. La difficulté de plusieurs de subvenir aux besoins de leur famille, l’anxiété et la détresse psychologique vécues par plusieurs. Aucune compassion pour les autres.

  10. Racza dit :

    Alors ? @Rachel Taillon?
    Toujours satisfaite des prouesses de votre mentor?

    1. Rachel Taillon dit :

      @ Racza
      Tout à fait satisfaite, au lieu d’une perte projetée de 7,000,000 d’emplois pour le mois de mai, c’est un gain de 2,500,00. Que voulez-vous de mieux. Ceci grâce au déconfinement graduel et l’ouverture de compagnies petites entreprises, et autres encouragé par le Président.

      1. dynopax dit :

        « Que voulez-vous de mieux »???

        ‘Farpaitement raison, même George Floyd est tout guilleret devant une si magistrale démonstration………

        Ce qu’il ne faut pas lire, tsk, tsk, tsk! Ce serait drôle (troll?) si ce n’était pas si triste…

      2. richard311253 dit :

        @Rachel Taillon

        Bien que stupéfait par votre allégeance à ce président pas conventionnel, dirons-nous, je la respecte.

        Je suis curieux de savoir ce qui vous attire chez ce président ?

        Vote

      3. Toile dit :

        Faudrait aussi lire le reste de l’article : «  Reste à voir si ces programmes suffiront à contribuer à une véritable relance de l’économie au cours des prochains mois ». Donc, un peut être bien effet éphémère.

      4. Benton Fraser dit :

        C’est que Trump n’a aucune grâce….

      5. simonolivier dit :

        @richard Si on était tous des pro-trump, ce troll dirait le contraire. Il ne pense pas ce qu’il écrit il aime provoquer. En fait, pas certain qu’il pense tout court.

  11. sorel49 dit :

    Une erreur qui faisait bien l’affaire de Trump. Disons que les fables de La Fontaine illustrent bien les propos de ce président. « …. adieu veau, vache, cochon…. »

  12. M.Rustik dit :

    Une erreur ça arrive. La faute à qui ne m’intéresse pas si c’est vraiment une erreur ou une manipulation.

    Avec les mesures prises, mesures nécessaires au début (et prises avec du retard), c’est évident que l’économie souffrirait que le président soit JFK, Bush, Obama ou Trump. Qu’on relâche les mesures et que l’économie se redresse, encore là, le président n’est pas vraiment responsable. Mais généralement peut importe le président il en prend le mérite.

    Cette reprise ne change en rien la piètre gestion de la crise au début par Trump, ne change en rien ses multiples mensonges et prise de positions dangereuses (chlorox, et prise de médicament ridicules sont juste deux exemples). Ne change en rien le fait qu’il souffle sur les braises du raciste, qu’il demande à ses gens sensés défendre le peuple de tirer sur ce même peuple.

    J’espère juste que la reprise, comme la chute économique sera sorti de l’équation quand viendra le temps de voter en Novembre, Trump n’a pas beaucoup d’impact sur l’économie à court termes relié à la pandémie. Mais sur quoi il a un impact, l’impact pousse presque toujours la barque dans la mauvaise direction.

  13. Layla dit :

    Je comprends qu’on ne veut pas prêter de mauvaises intentions à BSL et encore moins à « cette présidence » et « cette administration » mais il reste qu’il y avait une note en bas de pages qui semble avoir été ignoré bien innocemment, mais je peux affirmer que par expérience que d’ici la fin de la journée on va probablement que ce n’était pas aussi innocent.
    Une note de bas de page c’est sans conséquence mais dans un passé pas si lointain ce président avec une note de bas de page à fait beaucoup de millage.
    Je suis désolée, il y a quelqu’un qui nous a présenté des chiffres erronés ignorant la note de bas de page.

    1. Layla dit :

      Erreur à mon 8:56 on va probablement apprendre que…

  14. Layla dit :

    Le moins que je puisse dire ce pseudo président spécialiste en chef des communications n’était pas en chômage hier…200 tweets et retweets

  15. lechatderuelle dit :

    pas sûr de saisir….
    « parmi les Américains sur le marché du travail certains d’entre eux qui ont été mis à pied de façon temporaire en mai. »…..

    c’est pas mal la seule raison qui explique ce taux de chômage non?? les mises à pied temporaires….

    c’est quoi la différence entre les 2 sortes de chômeurs??? le taux était autour de 5 % avant la pandémie…. donc le 13,3 ou 16,3 est essentiellement causé par les pertes d’emplois permanents créant un chômage temporaire?

    Même chose au Québec, le taux de chômage est élevé simplement parce que les restaurants et plusieurs autres commerces sont encore fermés ou à 50 % de leurs capacités….

    Cette excuse me semble « peu crédible »…..

    sinon ça impliquerait qu’une grande part des chômeurs le seraient devenus peu importe la pandémie….

    Logiquement, avec le déconfinement, le taux de chômage devrait baisser plus vite, non?
    Si les gens retournent au travail à 50 %, le taux de chômage devrait baisser de moitié …

    l’autre 50 % de chômeurs baissera moins vite ou pas du tout parce qu’il y aura eu des faillites qui signifient de « réelles » pertes d’emplois…
    Donc, de 16 % à 4 % ce sera un chemin très très long….. et on peut imaginer que 8-10 % sera une réalité quand tous auront reprit leur rythme de production sans retour du virus, évidemment….

    Il était de combien avant le mois de mai?? 20%… attendu titrait le Journal de Montréal le 6 mai… Le Monde titrait entre 16 et 20 % le 8 mai… il a monté jusqu’à où ???

    Alors 16,3 % représente quoi ??? une bonne ou une mauvaise nouvelle ??

    L’aide gouvernementale se terminera au début septembre…. c’est là qu’on pourra mesurer le taux de chômage, car les entreprises ne garderont plus de travailleurs au travail sans subventions de l’état…. mais à ce que j’ai compris, le chômage aux USA ne dure que 4 mois… donc les chômeurs de la pandémie risquent de ne pas être comptabilisés en septembre parce qu’ils ne chercheront plus…

    Ne serait-il pas plus exact de lire que le 16,3 % de chômage représente, encore, un nombre important de travailleurs qui attendent de retrouver leur emploi? Ce qui en fait des « chômeurs temporaires »….

    Je ne comprends pas trop….

    les experts prévoyaient un taux entre 14 et 20 %… il est de 16 % et tout le monde se tape dans le dos…. euh bon, ok… c’est moins pire que 20 mais pas mieux que 14…
    et pourquoi titrer que l’économie américaine « a créé » 2,5 millions d’emplois en mai???? Y’a pas eu de création d’emplois, les gens ont tout simplement repris leur emploi, perdu temporairement, non?

    1. Rachel Taillon dit :

      @lechatderuelle
      Le bottom line est qu’ils avaient prédit une perte de 7,000,000 d’emplois et c’est plutôt un gain de 2,500,000 emplois en mai. De quoi se réjouir, non?

      1. jeani dit :

        Même George Floyd s’en est réjoui, selon le simili

    2. richard311253 dit :

      lechatderuelle

      Bien d’accord avec votre analyse sur la situation socio/économique américaine et qui peut se transposer au Québec.

      La situation de l’emploi créée par la pandémie est ponctuelle. Une des façons qui dédramatiserait la réalité de l’économie et du chômage serait de donner le nombre de faillites due à la pandémie puis de sortir le nombre de travailleurs qui ont perdu leur emploi, pertes d’emplois permanentes.

      La pandémie est un moment difficile à passer. Les gouvernement du Canada et du Québec ont bien compris qu’il fallait aider les travailleurs et aussi les entreprises à passer au travers. C’est le sauvetage des entreprises qui va sauver les emplois.

      En somme, la réalité devrait compter deux statistiques, les emplois perdus temporairement et les emplois perdus pour cause de faillites.

      Vote

  16. Toile dit :

    C’est sa fonction présidentielle de nous «  divertir ». Avouons qu’il le fait avec brio. On parle du contenant pas du contenu… comme de bonnes raisons. «  Yé là qui watche toute mais surtout sur rien ».

    —- éprouve depuis qq jours le problème suivant. Quand je pèse sur envoyer, la touche est non accessible. Faque copier le texte écrit et on recommence. Z’un peu tanant à la fin.

  17. Guy Pelletier dit :

    L’affaire c’est que TOUS les pays procédant à un redémarrage de leur économie et ne dépendant pas trop du tourisme international pour faire tourner leur économie verront leur taux de chômage chuter rapidement sous des niveaux plus bas que ce qu’ont prédits les « économistes » à mesure que les travailleurs reprendront le travail et ce n’est pas une exclusivité des USA encore moins de l’administration de Trump et son gouvernement qui changeront quoi que ce soit à cela n’en seront pas les grands responsables. Ici aussi le taux de chômage a chuté sous les 13,3%. Remarquer que personne ici ne s’en approprie les mérites.

  18. POLITICON dit :

    CHERCHER L’ERREUR

    Tout ce qui sort de cette présidence depuis son pontificat c’est une erreur. Il faudra continuer à questionner les chiffres qui sortiront de la bouche du président jusqu’aux élections. Moi, le connaissant pour l’avoir vu aller depuis 3 ans et demi, changer les chiffres, les gonfler ou les dégonfler le bonhomme il connait ca. Avoir l’heure juste avec cette administration, il faut oublier ca. Comme l’économie est son cheval de bataille pour les élections, j’ai un petit doute que Donald est derrière. Parlant de chiffres erronés et claironnés par Donald, en voici quelques exemples:

    1. Chiffres concernant sa fortune. (En campagne il disait qu’il valait entre 10 et 12 milliards, en faite il vaudrait entre 1.3 et 3.4 tout au plus)
    2. Chiffres concernant la fraude de 3 millions de votes par des sans papiers en 2016. Jamais été prouvé!
    3. Chiffres concernant la cérémonie d’assermentation en 2017. Plus grosse foule jamais vu qu’il disait, les photos prouvaient le contraires)
    4. Chiffres concernant le déficit commercial avec le Canada, Il n’y a pas de déficit, c’est un surplus Donald pour les USA.
    5. Chiffres concernant la pandémie. Oubliez ca, personne n’a eu et n’aura les vrais chiffres…jamais!
    6. Deux prostitués, 150 000 et 130 000$. Jamais vu cet argent disait Trump. Son avocat vient de sortir de prison pour covid-19..
    7. Manque de temps ce matin, vous en avez d’autres des chiffres?

    1. richard311253 dit :

      @Politicon à 9h39

      Chiffres concernant les mensonges, plus de 20000 depuis 2016.

      Vote

  19. jeani dit :

    Un HS, peut être relevé par quelqu’un d’autre.

    Roger Goodell, commissaire de la NFL, s’est excusé de ne pas avoir écouté plus tôt les joueurs. Il ajoute, que pour la NFL, nous encourageons tout le monde à s’exprimer et à protester pacifiquement.

    Où était Goodell pour appuyer Kaepernick lorsque le gros tas l’a traité de « son of a bitch »? Où était-il quand les autres dirigeants « blancs » se sont entendus pour laisser ce quart-arrière sans contrat.

    Quant on sait que 70% des joueurs sont noirs. Quant on sait que les dirigeants sont d’un blanc immaculé. Quant on sait que ces dirigeants on fait dans leurs culottes dans la crainte de ne pas déplaire au simili. Ce même simili qui ne connaît même pas son hymne national.

    Il est plus que temps, que des personnes telles que Drew Brees et John Elway, prennent position en faveur de leurs coéquipiers, employés et les noirs en général . Il est probablement trop tard pour le courageux Kaepernick.

    1. POLITICON dit :

      Vrai! Bon commentaire et bonne analyse Jean!

      1. Haïku dit :

        Je seconde !

    2. spritzer dit :

      Le contexte était différent. C’est comme si maintenant ils venaient de se faire mettre le nez dedans. On ne peut pas que ce soit de l’opportunisme de la part de Goodell mais j’aime sa sortie.

      1. spritzer dit :

        On ne peut pas « écarter » que ce soit de l’opportunisme

    3. Gilles Morissette dit :

      @jeani (06/06/2020 à 09:41)

      Vous avez mille fois raison.

      Honte à la NFL pour avoir tardé à prendre position sur la question du racisme et ne pas avoir dantage soutenu Kaepernick.

      Pour s’être tenu debout et avoir affirmé ses convictions, il en a payé le gros prix.

      Kaepernick aurait pu aider pluisieurs équipes de la NFL qui avaient un pressant besoin de QB. Cependant, les riches propriétaires avec la complicité de Goodell, ont préféré s’écraser dans leur coin et se comporter en couillon afin de ne pas déplaire à Whiny Tiny Brain.

      Même si je demeure un fan de football, j’ai perdu depuis ce triste évènement, toute forme de respect pour cette ligue, ses dirigeants et ses propriétaires.

  20. Gilles Morissette dit :

    Ceux qui comme moi avaient exprimé hier des doutes quant à la véracité des chiffres sur le taux réel de chômage, viennent de voir leurs soupçons confirmés.

    Trop facile de jeter le blâme sur les bureaucrates en invoquant « une erreur admistrative ».

    On a entendu trop spuvent cette excuse. La MB avait l’obligation de valider ces chiffres avant de les rendre public. C’est ce que font généralement les administrations responsables et transparentes.

    Pas cette administration de fripouilles et de renégats.

    On devrait pourtant le savoir. Tout ce qui sort de cette administration n’est que mensonge par dessus mensonge.

  21. Rachel Taillon dit :

    @richard311253
    En premier lieu, je vous dirais que Donald Trump ne compte pas parmi mes amis, n’est pas quelqu’un avec qui je m’associerais, sa personnalité ne rencontre pas mes critères d’amitié. Cependant le fait que tous les jugements quecertains portent sur lui sont basés sur sa personnalité et non pas sur ce qu’il accomplit comme Président m’horripile et me porte à défendre ses positions lorsqu’elles sont défendables. C’est impossible qu’il soit 100% pourri comme certains le proclament et je suis bien consciente
    qu’il n’est pas sans peur et sans reproche. Sa rhétorique peut en choquer plusieurs , et quand je constate tout ce que ce Président a subi depuis qu’il est au pouvoir c’est incroyable. Sa plus grande faute aux yeux de plusieurs est d’avoir gagné l’élection en 2016 ( à sa plus grande surprise)
    Faute que 55% des américains ne lui pardonne pas. Tant et aussi longtemps qu’il sera président , je garderai cette attitude qui soit dit en passant serait la même pour toute personne dûment élue.

    1. richard311253 dit :

      Merci madame Taillon.

      D’accord ou pas avec votre position, elle est honnête et cela vous honore.

      À combien évalueriez-vous en % la partie non pourrie de ce président ? Je vous pose cette question dans le but de m’aider à bien saisir le fond de votre pensée.

      Et dites moi, comment devrait réagir les membres de ce vlog, selon vous ?

      1. Rachel Taillon dit :

        @richard311253
        Je ne poserais pas la question comme vous la posez, disons que son taux de satisfaction joue autour de 50%. Façon plus positive de le positionner. Quant à la façon de réagir des membres de ce blogue, ils ont tous droit à leur opinion, j’aimerais qu’on m’accorde le même droit à la mienne, sans insulte, ce qui ne fait jamais avancer le débat.

      2. gl000001 dit :

        Alors arrêtez d’insulter notre intelligence avec vos provocations grossières.

      3. richard311253 dit :

        @Rachel Taillon

        Je comprend que vous hésitiez à répondre à ma question. Elle est relative à ce que vous avez écrit.

        Vous avez écrit : Quant à la façon de réagir des membres de ce blogue, ils ont tous droit à leur opinion, j’aimerais qu’on m’accorde le même droit à la mienne, sans insulte, ce qui ne fait jamais avancer le débat.

        Personnellement, je vous l’accorde ce droit mais ce droit vient avec le devoir de répondre aux questions, aussi difficiles puissent-elles être et ce de part et d’autres. Vous comprendrez que ceci n’implique que moi.

        It’s a deal ?

        Vote

    2. jeani dit :

      @Rachel

      Au baseball quand tu frappes pour
      .045, tu es un pourri.

      La moyenne au bâton du pourri-en-chef se situe autour de ça.

      Vous vous contentez vraiment de peu. Pour ce qui est de la destruction massive des institutions, sa moyenne au bâton lui mériterait le titre de MVP.

    3. Benton Fraser dit :

      L’accomplissement de Trump se résume a twitter, a jouer au golf, écouter Fox News, mentir, diviser les américains, n’assumer aucune responsabilité, (Suaf prendre le mérite des autres) discréditer les États-Unis aux yeux du monde entier (même chez les dictatures qu’il vénère) et vivre sur l’héritage économique d’Obama qu’il dilapide en vitesse grand V… et d’être une éternelle victime!

      Ce ne sont pas de grands accomplissements… sauf pour un dictateur!

    4. gl000001 dit :

      « A sa grande surprise « . Il est la le problème. Si il ne s’attendait pas à gagner, il faisait quoi là ? Il voulait juste promouvoir sa petite personne ? C’est la pire raison pour devenir président. Il est la pour servir le peuple. Pas Mitch, pas les lobbies, pas la NRA, pas la trump family.
      Et dites-nous donc ce qu’il a accompli ? Il a divisé. Point !

  22. Gilles Morissette dit :

    @Rachel Taillon (06/05/2020v à 10:24)

    Votre défense de votre gourou est certes « louable » mais relève d’une naïveté plutôt désolante.

    « Les accomplissements de Trump »?Lesquels? Pourriez-vous au moins nous en citer quelques unes?

    S.V.P ne nous parlez pas de « ses performances » en matière d’économie car à son arrivée à la MB il a pu bénéficié d’une économie en bonne santé grâce aux mesures mises en place par le président Obama par le biais du « Recovery Act » (2009). Rappelez-vous tous les efforts qu’ont fait les élus républicains pour saboter cette mesure..

    L’économie américaine était sur une bonne lancée au moment de son entrée à la MB et il en tiré partie. C’était de bonne guerre.

    M. Hétu, il ya quelques temps déjà, avait montré un tableau indiquant qu’il s’était créé plus d’emplois dans les derniers mois de l’administration Obama que dans les premiers mois de l’admistration de votre gourou. En termes clairs, le rythme de création d’emploi avait ralenti sous sa gouverne.

    Sa plus grande faute » comme vous dites est d’avoir divisé le pays comme il ne l’a jamais été. Il a semé chaos, la haine, le fanatisme, l’intolérance voire même la violence.

    Il a fait appel aux plus bas instincts qui puissent exister auprès des adeptes de sa secte et a pactisé avec les groupes extrémistes tel le KKK , les fondamentalistes religieux, les groupes conspirationnistes, etc parce que c’était payant au plan électoral.

    Je ne vous parle même pas du peu de considération qu’il éprouve en général envers les femmes et de son acharnement à restreindre le droit à l’avortement et à abroger l’Obamacare (ce qui priverait des millions d’Américains d’une couverture d’assurance).

    Il utilise un Livre Sacré comme la Bible à des fins politiques pour satisfaire sa base électorale alors quil ne l’a probablement jamais lu.

    Il a bafoué la Loi, la Constitution, les prérogatives du Congrès (séparation des pouvoirs). Il a dénigré, rabaissé et humilié ses adversaires politiques et tous ceux et celles qui ont osé s’opposer à lui.

    Il a pactisé avec les pires despostes de la planète (Kim Jong-Un, Putin, Borsolano, Duterte) et bafoué ses meilleurs alliés dont le Canada.

    Il a renié sa parole plus d’ne fois et a saccagé l’héritage de son prédécesseur notamment en matière de protection de l’environnement et de coopération internationale.

    Pour finir le plat (on pourrait continuer à parler longtemps à parler de « ses réalisations »), sa gestion de la pandémie a été pitoyable. Pour avoir tardé à agir et ne pas avoir suivi les avis de ses propres conseillers ainsi que des experts , la situation a dégénéré et plus de 100 000 personns sont décédés.

    Il est colérique, impulsif, instable ce qui, en passant, n’est pas une attitude à avoir lorsqu’on est dirigeant d’un pays et que toutes les décisions que vous prenez ont des impacts sur des millions de vies ;à travers le pays et la planète.

    « Ce que 55% des Américains ne lui pardonnent pas »? De ne pas se conduire comme un président rassembleur, capable de compasion et d’empathie pour qui le respect de la vie humaine passera toujours après le fric.

    Il aura transformé ce pays qui était un modèle en matière de démocratie, un phare et un guide pour de nombreux pays, en une vulgaire « République de bananes » où il y règne tel « un dictateur de pacotilles »

    Bienvenue dans la réalité.

    1. Rachel Taillon dit :

      @Gille Morissette
      Vous venez de valider mon point!

      1. gl000001 dit :

        Comment ? Ou encore une grossière provocation trolesque ?

      2. Gilles Morissette dit :

        @Rachel Taillon (06/06/2020 à 11:37)

        « Vous venez de valider mon point »

        Vraiment !!

        Donc, j’en conclus que vous êtes en accord avec tout ce qui est écrit dans mon commentaire de 11:16.

        Merci pour votre franchise (!).

        Cependant, vous n’avez pas répondu aux questions que j’ai posé au début.

        « Les réalisations de Trump? Lesquelles? Pourriez-vous au moins ous en citer quelques unes? »

        On attend votre réponse avec impatience !!

    2. Pierre Kiroule dit :

      @ Gilles Morrissette

      👌👌👌👌👌👌👌

      Parfaitement bien répondu.

      La vérité toute nue, débarrassée des mensonges et des faussetés dont le Gros Taré s’acharne à la revêtir.

      Face à vos constats, tout appui à Trump est carrément indéfendable.

  23. richard311253 dit :

    @ Gilles, Benton, Jeani et tous ceux qui n’aiment pas ce président.

    J’ai posé ces questions à madame Taillon avec comme motivation cette phrase du général de guerre Sun Tzu, tiré de son livre « l’Art de la Guerre »

    « Si tu veux tuer quelqu’un facilement, apprends à le connaître »

    Vous aurez compris qu’il n’est pas question de tuer madame Taillon ou qui que ce soit d’ailleurs. Je ne veux aucun mal à personne. Toutefois, cette dame me donne une occasion, rare ici, d’en apprendre plus sur les motivations de certaines personnes à appuyer m. le président.

    Malgré tout ce que vous avez écrit Gilles, comment il se fait que des gens votent pour lui. Vous avez raison, c’est documenté alors pourquoi ?

    Ça m’intéresse et cela va au delà de ce que je pense de ce personnage.

    Vote

    1. Rachel Taillon dit :

      @ richard311253
      Je crois avoir répondu à vos deux questions. Que voulez-vous savoir de plus?

      1. richard311253 dit :

        @Rachel Taillon,

        Vous avez écrit plus tôt : C’est impossible qu’il soit 100% pourri comme certains le proclament et je suis bien consciente
        qu’il n’est pas sans peur et sans reproche.

        De votre écrit, je vous ai posé cette question.

        À combien évalueriez-vous en % la partie non pourrie de ce président ?

        Vote

    2. Gilles Morissette dit :

      @richard311253 và v11:43)

      Comme votre questionement m’interpelle, je vais essayer d’y répondre au meilleur de mes connaissances (je suis loin d’être un spécialiste).

      Potus 45 était un politicien atypique. Il proposait une nouvelle façon de faire de la politique, une vision différente du monde, une nouvelle façon de faire les choses qui tranchait avec le type de politiciens auxquelles les Américains étaient habitués.

      Il a su rallier ceux qui se sentaient à tort ou à raison, laisser pour compte par toutes les décisions prises par leurs dirigeants, par les grands bouleversements qu’a connu le monde, notamment au plan économique.ainsi que par les grands courants de pensée qui circulent un peu partout.

      Ce sont les électeurs des banlieux, des régions qui sont loin des grandes villes (NY, L.A. Chicago, etc) qui regardent tous ces changements à travers le prisme des médias et qui n’en comprennent pas toujours la signification (et ça n’a absolument rien à voir avec leur intelligence).

      Les grandes villes avec tout ce qui s’y passe, effraient toujours un peu ces gens et Potus 45 a sû les rassurer avec un discous simple, voire simpliste, réducteur mais terriblement efficace.

      Il a su malheureusement exploiter les bas instincts de plusieurs de ces électeurs notamment ceux de la Droite et l’Extrême-Droite, avec son discours radical sur la criminalité, l’immigration, la sécurité aux frontières. etc.

      Disons-le franchement. Il s’est avéré un grand manipulateur, un démagogue qui a su tirer profit de leurs préjugés et de « leur côté sombre »

      Autre explication. Clinton n’était pas très aimé par une bonne partie de l’électorat. On la perçevait come une bourgeoise arrogante, prétentieuse, coupé de la réalité, fausse, non-authentique.

      Elle a fait une très mauvaise campagne et n’a pas sû rallier l’électorat qui avait appuyé le président Obama en 2008 et 2012.

      Les magouilles du Parti Démocrate pour écarter Bernie Sanders ont indisposé les électeurs jeunes et progressites qui ont perçu ce geste comme un affront. C’est pour cette raison que plusieurs d’entre eux ont préféré s’abstenir de voter plutôt que de l’appuyer.

      L’histoire de ses emails et l’ingérence russe (démontré par le raport Muëller) nj’ont pas non plus aidé sa cause.

      La réalité est qu’ils ont choisi Potus 45 par défaut, plusieurs l’ont fait pour la simple et bonne raison qu’ils n’aimaient pas Clinton.

      Ils n’aimaient pas Potus 45 mais ils aimaient encore mojns Clinton. Entre deux maux, ils ont choisi le moindre.

      Je rappelle que Clinton a malgré tout obtenu, au suffrage populaire, près de 3 millions de vote de plus que son adversaire. Celui-ci a remporté la victoire grâce au vote du Collège électoral, une institution archaïque et dépassé.

      Voilà en gros, comment on pourrait expliquer l’élection de Potus 45. Ça n’a rien de scientifique mais c’est basé sur mes observations de ce que j’ai pu constaté lors de cette élection.

      En espérant que cela a pu répondre, un temps soit peu, à vos questionnements.

      Passez une bonne fin de semaine.

      1. Haïku dit :

        Gilles Morissette
        Fort bien résumé !

      2. Rachel Taillon dit :

        @ Gilles Morissette
        D’accord avec vous sur toute la ligne, une première!

      3. richard311253 dit :

        @Gilles Morissette

        Nous sommes allé à la même école et nous sommes aussi du même coté de la clôture, vous savez, celle de gauche sur le terrain.

        La clôture de droite, ça peut aller mais celle qui est à l’extrémité du terrain, là je ne comprend pas. Comment peut-on trouver un quelconque intérêt à ce président centré sur lui même mais je confesse que ce sont mes perceptions avec des erreurs possible de ma part.

        C’est le but de mon questionnement. Rachel Taillon fait partie de ces gens à la pensée d’extrême droite. Ça m’intéresse de connaître leurs motivations.

        Vote

  24. Rachel Taillon dit :

    @richard311253
    Votre question est tendancieuse, un peu plus d’impartialité s.v.p. si vous voulez que notre ‘petit dialogue’ continue.
    Deal?
    Ma réponse est la même qu’à 11.44h.

    1. richard311253 dit :

      @Rachel Taillon a 12h59

      Je comprend que ma question ne vous plait pas car elle oblige à se dévoiler mais n’est-ce pas le but du jeu ? Si je dois vous poser que des questions qui font votre affaire, à quoi bon !

      Je vous rappelle, en toute amitié, que j’ai copié/collé votre phrase et posé ma question en rapport avec ce que vous avez écrit.

      Vous avez écrit plus tôt : C’est impossible qu’il soit 100% pourri comme certains le proclament et je suis bien consciente
      qu’il n’est pas sans peur et sans reproche.

      De votre écrit, je vous ai posé cette question.

      À combien évalueriez-vous en % la partie non pourrie de ce président ?

      Votre réponse, celle de 11h44 : Je ne poserais pas la question comme vous la posez, disons que son taux de satisfaction joue autour de 50%.

      Rachel, vous ne répondez pas à la question qui est simple et vous concerne directement, pas le taux de satisfaction, votre opinion.

      Notre petit dialogue, comme vous dites, a ceci de particulier, il est basée sur des idéologies opposées. C’est clair que les questions peuvent embarrassées, peuvent dérangées mais cela se jouera des deux cotés.

      Je respecte votre droit de réflexion et de paroles et vous savez ce qui est formidable avec les droits, c’est que ça se joue de tous les cotés.

      Dans ce cas ci, mon droit à moi est de poser des questions tel que je l’entend et qui, de mon coté de la lorgnette, me permettront d’améliorer ma compréhension sur l’approbation de gens qui votent pour m. le président.

      Car je vous avoue que ça m’échappe totalement.

      C’est ce que je cherche à comprendre.

      Vote

  25. M.Rustik dit :

    @Gilles Morissette, j’aime bien votre commentaire, mais concernant « Collège électoral, une institution archaïque et dépassé ». Là je me garde des réserves. Le collège permet un meilleur équilibre dans un pays fort diversifié. On fait un peu la même chose au Canada avec les députés et les comptés. Une méthode 100% proportionnelle risque de créer plus de choses bizarres. Ou est l’idéal, je ne sais pas. Mais le Collège Électoral américain, bien qu’ayant nombre de défauts, n’est pas à jeter complètement avec l’eau du bain.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :