Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

40,8 millions : nombre d’Américains qui se sont inscrits au chômage depuis le début de la pandémie de coronavirus aux États-Unis. Ce total a été atteint à l’issue de la semaine dernière, qui a vu 2,1 millions d’Américains s’inscrire au chômage.

C’est donc dire qu’au moins un quart de la population active a été mise au chômage aux États-Unis depuis le début de la pandémie. La publication de ces chiffres coïncide avec la décision de la Maison-Blanche de ne pas divulguer cet été la mise à jour semestrielle de ses projections économiques, du jamais vu depuis plusieurs décennies.

En février, la Maison-Blanche prévoyait un taux de croissance de 3,1% pour le dernier trimestre de 2020 ainsi que pour le premier trimestre de 2021. Elle prédisait d’autre part un taux de chômage de 3,5% pour 2020.

(Photo Cristobal Herrera/EPA-EFE/REX/Shutterstock)

64 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. fallaitquejteuldise dit :

    Montrez ce qui est bon, cachez ce qui est mauvais: élection oblige…. Si la reprise de l’économie se concrétise, ça sera la  » best ever, believe me! »

  2. ghislain1957 dit :

    Et Herr tRump qui comptait se faire réélire sur « the best economy in the world, believe me! » Sa campagne prend du plomb dans l’aile, pas étonnant que la panique soit prise à la maison brune et qu’il tire dans toutes les directions sur Twitter.

  3. Gascar dit :

    Voici tes chiffres mon plus meilleur gros cave de président que les USA ont connu ;tu es un désastre total comme tout ce que tu as fait dans ta vie espèce de pourriture immonde. Je plains les 60% qui sont pogné avec toi pour les 40% d’edente qui te supporte ils ont ce qu’ils méritent .

  4. Sueurs dit :

    On peut dire qu’il est dans la merde jusqu’au cou… encore un tout petit peu et il se noiera dedans.

  5. Louise Tanguay dit :

    Monsieur hetu de ce nombre combien reçoivent vraiment un chèque de chômage, car si j ai bien compris, pour s inscrire au chômage c est le parcours du combattant.

  6. Cubbies dit :

    Logique élémentaire: ce qu’on ne sait pas ne fait pas mal.

    Ça sent l’énervement, la panique. L’économie? C’est la catastrophe. C’était le seul argument sur lequel il comptait pour sa réélection.

    La gestion de l’administration de la pandémie? On va passer à la question suivante.

    Le leadership et le charisme du président? Oui mais Joe Biden est caché dans son sous-sol et porte un masque. C’est ça l’image d’un grand leader? (C’est la réplique que donne les trumpistes depuis quelque temps).

    Alors, il reste maintenant à bloquer le vote par anticipation et le vote effectué par la poste.

    Si ça ne fonctionne pas, anything goes.

  7. Danielle Vallée dit :

    Bloomberg nous annonce que bien que 2.12 millions de plus ont appliqué pour un total de 40 millions+, les réclamations continues avaient baissé à 21.1 million en date du 16 mai, donc 23.22 millions si on ajoute les nouvelles réclamations.

    On peut en déduire que: soit la moitié des 40+ millions est retournée au travail, soit ils sont payés par leur employeur qui est financé par le gouvernement (comme au Canada), soit une partie est retournée au travail et les autres se dont découragés et ne font même plus de réclamations,

    1. Achalante dit :

      Ou alors la bonification des prestations de chômage est terminée, et ils sont retournés à un paiement plus bas. Peut-être; je le soulève comme explication possible.

  8. xnicden dit :

    Si je ne m’abuse la Federal Reserve, la banque centrale américaine, émet régulièrement aussi des mises à jour sur ses projections relatives à l’économie. Hâte de voir comment Trump et cie vont réagir la prochaine fois qu’elle le fera.

  9. Jean11820 dit :

    Je réitère ici un de mes messages précédents. L’ironie dans tout ça c’est que ce n’est pas entièrement de sa faute. La pandémie a généré partout un niveau de chômage jamais vu. Mais aux USA le filet social est tellement nul que c’est comme dans les pays du Tiers monde qui opèrent sans filet social. La gang du GOP a bâti et protégé ce système anti-social, les USA n’ont que ce qu’ils se sont donné. Quant au nouveau plusse meilleur président de l’histoire (et sa gang), il n’a fait qu’empirer la situation avec sa gestion (sa non gestion) totalement incompétente de la situation.

    Il ne gère qu’une chose depuis le début de sa présidence; s’en mettre plein les poches, être absolument réélu (pour s’éviter la prison). Comme on dit «après moi le déluge!».

    Dans l’ensemble de l’oeuvre, sur tous les tableaux c’est une administration immonde et mafieuse appuyée par un sénat GOP corrompu par l’argent et la bigoterie religieuse.

  10. Jacques Rivard dit :

    On a beau à l’aide de vidéos, faire la chronologie des événements, afin de démontrer et de prouver que Trump a mal géré la crise, mais malheureusement les médias oublient cette affirmation en direct à la télévision nationale, et diffusée dans le monde entier en direct le 17 mars 2020:

     « Je l’ai toujours su, c’est une pandémie. J’ai eu le sentiment que c’était une pandémie bien avant que ça soit qualifié de pandémie. »

    Ce vidéo confirme sa culpabilité, et devrait être martelé en répétitions. Ce n’est pas un fake new, c’est le narcissique pathologique qui parle. Cette affirmation est la preuve principale qui est laissée de côté comme si elle était banale.

    Merde…. réveillez-vous!

    C’est comme si un docteur annonçant la mort de son patient à la famille du mort:

    « Je l’ai opéré pour un ongle incarné à la main gauche, mais je savais depuis le début qu’en fait votre père avait un grave problème cardiaque et qu’il en soit mort sous mes yeux.’

    1. garoloup dit :

      Par contre, connaissant Trump, on ne peut prendre cette affirmation au sérieux, car il a dû dire ça pour montrer qu’ il est plus brillant que tout le monde…pour se péter les bretelles. De la vantardise trumpienne, rien de plus.

      1. Layla dit :

        @garoloup
        « il a dû dire ça pour montrer qu’ il est plus brillant que tout le monde…pour se péter les bretelles »

        C’est aussi mon idée, mais il l’a dit et il ne peut pas dire qu’il ne l’a pas dit et il ne peut pas dire pour sa défense qu’il avait dit ça pour se peter les bretelles.

        Mais on peut difficilement le prouver, mais on sait qu’il savait et on sait qu’il a choisi de l’ignorer alors enfonçons le clou jusqu’à ce que mort s’en suive puisqu’il ne peut nier avoir dit « « Je l’ai toujours su, c’est une pandémie. J’ai eu le sentiment que c’était une pandémie bien avant que ça soit qualifié de pandémie. »

      2. Lecteur_curieux dit :

        Avoir le sentiment que cela est….

        Il savait et ne savait pas en même temps.

        Il naviguait dans le brouillard comme tout le monde et avec des signaux contradictoires.

        On fait quoi dans ce temps là ? On se prépare à toutes les éventualités.

        Lui il a choisi ce qui lui semblait rentable politiquement à court terme.

        Et si cela n’avait pas été une pandémie il aurait aussi dit qu’il le savait.

        Tu le sais ou pas ?

        Tu le sais qu’il y a des icebergs…

        Ou tu sais que des orignaux traversent la route sur le Parc mais tu ne sais jamais d’avance ou beaucoup d’avance quand alors il faut être aux aguets et savoir quoi faire en cas d’urgence.

        Plusieurs scénarios sont possibles celui qui sera vécu n’est pas connu d’avance il faut pareil se préparer.

        Prévoir l’imprévisible avoir une conduite préventive sur la route et pareil en gestion et en gouvernance alors que Trump lui adopte une conduite agressive et maximaliste à court terme. Comme le conducteur qui cause des bouchons en voulant passer le premier devant tout le monde.

  11. Jacques Rivard dit :

    @ gareauloup
    Je comprend votre idée, mais nous n’avons pas à analyser le personnage pour l’excuser ou l’analyser. Il a dit ce qu’il pensait, et c’est à prendre au sérieux. Comme dans un procès. Ce n’était pas de l’humour. C’était la vérité!

    1. garoloup dit :

      Jacques Rivard Ah bon! Je croyais que Trump n’ ouvrait la bouche que pour débiter des mensonges…c’est ce que nous disons tous sur ce blogue. Alors, quand vous écrivez: »C’était la vérité »…permettez-moi de douter de votre bonne foi.

      1. Achalante dit :

        Il dit les mensonge auquel il croit. C’est *SA* vérité. C’est ce qu’il pense vraiment (ou ce qu’il veut être vrai, et donc, le fait de le dire le rend vrai). Je crois que c’est ce que M. Rivard veut dire.

    2. mazou884 dit :

      Mais « La vérité n’est pas la vérité », dixit Rudy Giuliani. Une affirmation qui fait l’affaire de Trump dans toutes les situations, chaque fois qu’il dit une chose et son contraire. Rien ne colle.

  12. Réal Tremblay dit :

    La reprise va être longue et douloureuse avec toutes ces faillites personnelles et professionnelles pointant à l’horizon et Trump va se servir de ce taux de chômage pour réaffirmer que c’est une raison de plus pour la reprise du commerce.

    1. Réal Tremblay dit :

      … et bien sûr sans mentionner le risque d’une recrudescence du virus. Dommages collatéraux qui ne se trouvent pas dans la classe supérieure dont il fait partie à ses yeux.

  13. papitibi dit :

    I did well. I did EXTREMELY WELL!
    We ‘ve done a TReMENDOUS job, like never seen before!.

    This is enough. This is enough, pcq j’ai utilisé tous les mots de mon voca. How do you say that? VO…CA…BU… Thank you. We’ll take NO questions. Thank you! It’s OK. It’s OK. It’s OK. Thank you.

    – un POTUS-chômeur en sursis

    1. papitibi dit :

      Aurais-je dû parler plutôt de PADDING chômeur? Me semble que ça me rappelle kek chose de sucré.
      De PADDED chômeur, en langue bilingouale?
      De futur chômeur bien rembourré?

  14. danielm dit :

    Donald Trump qui s’est fait élire malgré sa volonté patente de passer pour un clown et ensuite un martyr (ce qui était vraisemblablement son intention initiale), s’ayant fait prendre à son propre jeu grâce surtout à une classe politique désabusé du choix démocrate d’Hillary Clinton, Trump entrevoit maintenant la possibilité réelle et loufoque d’être réélu.

    Son seul vrai problème est l’impact du coronavirus sur l’économie américaine, impact dont il doit impérativement imputer la faute à ses opposants à tout prix. Pour le reste, il continue de naviguer en eaux troubles et troublées depuis plus de trois ans avec un certain succès, nous en déplaise. Le seul vrai risque pour les États-Unis et sa population serait qu’il abandonne son poste en cours de deuxième mandat.

    Globalement les américains vont vivre une vraie récession et le retour à une certaine productivité économique ne se fera pas sans douleur. S’ils ont encore les ressources matérielles pour le faire, leur population est devenue très morcelée et l’apport migratoire si important pour l’économie américaine est remis en doute constamment.

    Comme les grands centres de production économique sont concentrés dans des régions démocrates, il y a peu de sensibilité à attendre d’un président spéculateur supporté par des régions à l’économie primaire, ceci dit sans égard à l’importance de leur contribution agro-alimentaire et à l’exploitation de ressources.

    Donald Trump n’avait pas les capacités d’être président des USA, tout le monde se l’accorde mais pourtant il a la capacité d’être réélu!

    1. Jacques Rivard dit :

      Les gens qui commentent sur ce blogue, ne lisent pas les commentaires qui les précédentes. Ainsi, ils tournent en rond à essayer de décrire le personnage et ses erreurs que tout le monde a déjà et à de nombreuses reprises expliquer. Nous n’avons plus à chercher à comprendre ce Président.

      1. papitibi dit :

        Vos commentaires transcendants et tellement lumineux, je les ai lus.
        Vos immenses fôtes d’aurtograffent, je suis tombé dessus.

        J’ai pas l’habitude de m’en formaliser, mais quand ça sort du clavier d’un WORLDCLASS donneur de leçons, ah bin là ça m’donne envie de me lâcher lousse.

        Si on tourne en rond à essayer de cerner le bouffon bouffi, calvaire, décroche pis va voir ailleurs! Ce que tu suggères, finalement, c’est la fermeture de ce blogue! Ferme donc ton écran pis laisse-nous radoter, ça va être tellement plus simple!,

    2. PhilippeD dit :

      Trump n’entrevoit pas d’être ré-élue. Il a pas le choix!

      S’il n’est pas ré-élue, il iras en prison.
      Pour les même raison que Cohen, et d’autre poursuite qui attende patiement que son immunité tombe.

  15. Jacques Rivard dit :

    Nous constatons que mon propos par rapport à sa propre déclaration sur la pandémie n’a pas d’importance et pourtant c’est la preuve la plus direct de son crime.
    Conclusion: les gens tentent plus à expliquer ce qu’est ce personnage, qu’aux crimes qu’il a commis.
    C’est comme expliquer pourquoi qu’un criminel a commit ses crimes au lieu de le condamner de l’avoir fait.
    Vraiment québécois, vraiment socialiste extrême.
    Est-ce que Trump aurait besoin d’un traitement phycologique ou d’une condamnation pour crime contre l’humanité?

    1. Réal Tremblay dit :

      Une condamnation suivi par un traitement thérapeutique pour lui éviter la prison. Disons que c’est de la fabulation de ce que je viens d’écrire. 🆘

    2. Rick dit :

      Jacques Rivard Ce blogue est un site de discussion, et ceux qui y écrivent savent que leurs propos peuvent être approuvé ou rejetés par les autres participants, selon leur jugement. Ce que vous écrivez n’est pas parole d’Evangile…et arrêtez de répéter les mêmes propos…on a compris votre point de vue! 🙄

    3. karma278 dit :

      « Vraiment québécois, vraiment socialiste extrême. »
      1- Veuillez définir > »socialiste extrême ».

      2- Vraiment? Les québécois sont des socialistes extrêmes?

      TROLL

  16. treblig dit :

    Au dernier décompte, le déficit annuel sera de 5 000 milliards. Mais ce 5 000 milliards, ce sont des dépenses supplémentaires.

    Ce qui manque, ce sont la baisse des revenus de l’état. Parce que 40 millions de chômeurs qui ne paient peu ou pas d’ impôts sur le revenu et qui ont ralenti leur consommation, ça fait un sérieux trou dans le budget de l’ état. D’ ou la tentation de cacher ces chiffres.

    Les démocrates veulent un plan de relance en rénovation des infrastructures de 3 000 milliards financé par la dette. McConell, au sénat s’y oppose.

  17. Apocalypse dit :

    L’humanité vs la COVID-19, un peu, pas mal gênant; si au moins notre adversaire était vivant et super intelligent, on pourrait se consoler, mais même pas proche. On s’est fait passer le KO au premier coup de poing du premier round de notre combat contre ce virus.

    Espérons que nous (i.e. la population), ainsi que nos gouvernements auront appris quelque chose pour l’inévitable prochaine fois.

  18. Alexander dit :

    Une pandémie et un taux de chômage accéléré, ce n’est pas juste la faute de Trump. C’est aussi Act of God. La nature qui se déchaîne.

    Mais ce que je retiens, c’est qu’en période de crise, tu as besoin de solidarité, de partage, d’empathie et de leadership pour s’en sortir collectivement.

    Le trésor collectif doit servir au bien collectif. Ce n’est pas du communisme, c’est de la survie d’une société.

    L’immense problème de Trump et sa gang, c’est qu’il passe complètement à côté de ce que ça prend pour passer au travers de la crise.

    Pas du « chacun pour soi » et du « au plus fort la poche ».

    Lui continue à attaquer, esquiver, mentir, détruire, siphonner, jouer au golf, i.e. son ordinaire quoi.

    Il s’affaire à démembrer l’état et affaiblir le filet de sécurité sociale dont les américains ont cruellement besoin ces jours-ci.

    Il est juste indigne de la fonction qu’il occupe.

    1. lechatderuelle dit :

      Alexander Rien n’a rajouter…. tout est dit….

      trump est comme un chevreuil qui regarde le camion arrivé sans réagir….
      il ne sait pas quoi faire…. il ne sait pas quoi penser….

      il a toujours délégué les décisions à ses subalternes et là, il est coincé…. ou il n’aime pas les options de ses subalternes et les congédient ou ce sont des oui-oui…. et ils ne décident rien en le vantant gros comme le bras qu’il et formidable…
      Résultat, chaque tentative de faire un pas dans une direction lui rappelle durement que ce n’est pas la bonne direction….
      alors il trépigne, tente de cacher le problème et se cherche un coupable….

      Depuis 4 ans, son mandat n’a rien de très solide….

      il a surfé sur la vague économique …. même avec Rin-tin-tin à la présidence, les USA auraient eu le même rendement de la croissance….
      il a défait et refait des traités et des ententes, sans réel gain….

      pour le reste, du gros Rien…. des conflits, des mésententes, des confrontations, des coups de gueule….

      et plus la situation demande du leadership et plus le vieux monsieur laisse voir son incapacité à réagir….

      la suite ne s’annonce pas très sympathique…..

      1. Madalton dit :

        Rin-tin-tin aurait sûrement mieux fait.

    2. Toile dit :

      « Il s’affaire à démembrer l’état et affaiblir le filet de sécurité sociale dont les américains ont cruellement besoin ces jours-ci ». Juste comme ça, le démembrement de l’état à commencer drette à partir de sa nomination.

  19. Apocalypse dit :

    @treblig – 11:46

    ‘McConell, au sénat s’y oppose.’

    Je ne souhaite de mal à personne, mais si Mitch McConnell était tombé au combat contre la COVID-19, vous auriez eu droit à: ‘Bon Débarras’.

    Je n’en reviendrai jamais de voir des gens se présenter pour représenter et servir le peuple qui, une fois en place, n’ont même pas une idée passagère de faire quelque chose pour ce peuple. Ca devrait représenter un crime contre ce peuple et qu’on envoi ces ordures en prison.

    Des millions d’américain(e)s vivent l’enfer avec cette crise et ça ne fait pas un ‘blip’ sur l’écran radar des Mitch McConnell, Donald Trump et cie de ce monde. 😢

  20. Apocalypse dit :

    @Alexander – 11:56

    ‘Une pandémie et un taux de chômage accéléré, ce n’est pas juste la faute de Trump.’

    Une grande, grande partie de ce MESS est la faute de Donald Trump.

    Si on avait agit au mois de février plutôt que tard au mois de mars, les choses seraient beaucoup, beaucoup mieux aux Etats-Unis.

    1. Jacques Rivard dit :

      @apocalypse
      « C’est hallucinant d’apprendre que plusieurs fois au mois de janvier, on l’a mis au courant de ce danger de pandémie et qu’il s’est réveillé tard au mois de mars. »

      Non, il ne s’est pas réveillé tard au mois de mars, car au mois de mars, plus précisément le 17 mars 2020, il a déclaré:

       « Je l’ai toujours su, c’est une pandémie. J’ai eu le sentiment que c’était une pandémie bien avant que ça soit qualifié de pandémie. »

      Mais peu de personnes, inclus les journalistes, ne portent attention à cette déclaration. Ils s’attardent sur des détails qui ne font que confirmer ce qu’est le personnage, et non sur ses crimes.

  21. jcvirgil dit :

    Eh bien avec la chute de Trump , on pourra dire qu’un petit virus chinois aura tué une bien grosse bibitte américaine 😎

  22. constella1 dit :

    HS
    Si vs aimez les minions et Gru comme moi vous aimerez cette pub qui vient d’être faite sur la distanciation par l’osm et l’ONU

    https://lp.ca/39X4Jg

    1. Haïku dit :

      constella1
      C’est chouette ! 😉
      Merci.

    2. Madalton dit :

      😎

  23. Apocalypse dit :

    @Jacques Rivard – 11:40

    ‘Est-ce que Trump aurait besoin d’un traitement phycologique ou d’une condamnation pour crime contre l’humanité?’

    Donald Trump est un sociopathe, il n’y a sans doute pas grand chose à faire pour l’aider.

    Il n’a pas commis un crime contre l’humanité dans le sens de planifier la mort d’un nombre de gens, mais comme quelqu’un a dit, on pourrait l’accuser de négligence ayant conduit à la mort d’un grand nombre de gens.

    C’est hallucinant d’apprendre que plusieurs fois au mois de janvier, on l’a mis au courant de ce danger de pandémie et qu’il s’est réveillé tard au mois de mars.

    1. Madalton dit :

      Si vous vous rappelez, il ne faisait pas mention du mois de février dans son graphique et dans sa conférence.

  24. Fredette dit :

    Si les médias ignoraient ses tweets, au lieu de les répéter à l’infini…on finirait par ne plus parler de lui, et s’occuper des question qui comptent.

    1. danielm dit :

      Il s’agit tout de même de déclarations émanant du président des États-Unis. Comment les ignorer?

    2. PhilippeD dit :

      Si les media l’ignorais…

      Il metterais le feu à la maison blanche, il partirais une guerre sans raison, n’importe quoi pour avoir l’attention!

      Il est assez fou pour comparer l’audimat de ses conférence quotidienne de gestion de crise du Covid avec ceux de show de télé réalité!!!

  25. Apocalypse dit :

    @papitibi – 11:27

    ‘I did well. I did EXTREMELY WELL!’

    Il va dire qu’il a sauvé un nombre innombrable de vies et ça va marcher avec ses supporteurs.

    Au Québec, le Dr. Arruda a dit UNE fois en conférence que leurs décisions avaient sauvé des milliers de vies, ce qui a fait sourciller bien des gens; on a pas réentendu le bon docteur répéter sa ‘claim’. De toute évidence, les Québécois(e)s sont différent(e)s des supporteurs de Donald Trump … ouf 🤣.

  26. Apocalypse dit :

    @constella1 – 12:03

    lol … Merci!

    Gru for president in 2020!

    1. constella1 dit :

      Apocalypse
      Hahaha yes sir!

  27. Roger Allard dit :

    https://www.instagram.com/p/CAq3fpCgyve/?utm_source=ig_embed

    Ça dit tout sur le décès de George Floyd. Une photo saisissante

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Vous avez analysé la posture désinvolte du policier? Une main, (ou peut-être les deux, on ne voit pas la droite) dans la poche,la tête tournée, le regard reluquant le lointain et l’air de dire: allez-y, prenez la votre photo, j’ai mal au genou. Quelle «belle tête de vainqueur», parfaite pour un Dîner de 4 con…stables con…gédiés. 🙁

    2. Gilles Morissette dit :

      @Roger Alard (28/05/2020 à 12:18)

      Photos saisissante qui illustre bien toute l’hypocrisie de l’Amérique Blanche et de toute la « P’tit Drette insignifiante ».

      On vilipende un Afro-Américain pour le geste qu’il a posé afin de protester contre la brutalité policière mais on ne dit rien lorsqu’un salopard de flic pourri assassine un Afro-Américain.

      C’est à lever le coeur.

      Et on se surprend de la violence qui déferle présentement sur Minneapolis. C’est loin d’être fini.

      Voir le compte Twitter de M. Hétu qui mentionne que même les plus puissant syndicat policier aux USA ( National Fraternal Order Of Police) a dénoncé l’intervention des flics de Minneapolis.

      1. Madalton dit :

        Trump l’a-t-il dénoncée? Je n’ai rien vu à ce sujet.

  28. treblig dit :

    La machine économique est un ogre qui mange ses enfants.

    Les avis d’éviction des loyers se multiplient selon le New-York Times. Les impayés sur les cartes de crédit sont en fortes augmentations et aussi sur les dettes étudiantes. Les banques envoient de lettres de menaces sur les prêts hypothécaires en retard. 80% des américains vivent d’une paye à l’autre

    Parce que même si l’économie repartait bientôt, ce  » trou financier » de 3 ou 4 mois je sera pas résorbé avant de longs mois.

    1. Aube 2005 dit :

      Le bon gouvernement en place va faire comme en 2008, Too Big to Fail! Enwouè, les milliers de milliards pour les pauvres banques.
      Qui paiera un peu plus tard, la classe moyenne et les Poorly Educated People comme Toupet Jaune les aime.

    2. garoloup dit :

      Plutôt « pas avant de longues années. »..

  29. Apocalypse dit :

    @Jacques Rivard – 12:28

    ‘« Je l’ai toujours su, c’est une pandémie. J’ai eu le sentiment que c’était une pandémie bien avant que ça soit qualifié de pandémie. »’

    C’est vrai, je me rappelle cette déclaration, qui n’aide mais vraiment pas Donald Trump 😢.

    Assez particulier de voir que de tels gens existent, c’est-à-dire des gens qui vivent en complète déconnexion d’avec la réalité que la très, très grande majorité d’entre vous vive.

  30. Apocalypse dit :

    @treblig – 12:32

    Ne prenez pas cela comme une critique, mais mon Dieu que votre post est déprimant!

    Dire que les démocrates veulent aider les américain(e)s, mais voilà … Mitch McConnell et cie 😢.

  31. Richard Desrochers dit :

    (Je ne sais pas où ce message va se retrouver, alors je précise @Jacques Rivard, garolou, Layla, entre 10:26 et 11:55)
    Voici la synthèse qui devrait peut-être vous mettre d’accord.
    Trump :

    « On m’a dit que je devais savoir et avoir toujours su que c’était une pandémie. Mais ça ne m’intéressait pas. Alors je dis que je le savais quand ça fait mon affaire, et que ce n’est pas une pandémie quand ça fait mon affaire. »

    1. gl000001 dit :

      Exactement. Comme cette scène mémorable dans le film North Dallas 40.
      « C’est une business quand ça fait votre affaire. Et d’autres fois c’est un jeu quand ça fait votre affaire ». Je ne traduirais pas les mauvais mots !!

  32. Gilles Morissette dit :

    Avec des chiffres aussi catastrophiques (100 000 décès reliés au COVId-19, 40 millions de demandes de prestations de chômage), on comprend que le Gros Taré et son administration de crapules essaient de détourner l’attenrion avec son décret sur les réseaux sociaux.

    On comprend également pourquoi on veut cacher aux Américains les données sur les projections de l’économie.

    Les enfoirés sont « en mode panique » et ils vont tout faire pour sauver leur « cul ».

    Pendant ce temps, des millios d’Américains en arachent et ne voit pas le jour où leur situation s’améliorera.

    Espérons qu’ils vont se souvenir de tout ce que ce président de pacotille aurait dû faire mais n’a pas fait pour eux en cette période de pandémie..

  33. Benton Fraser dit :

    Maudit complot démocrate!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :