Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les drapeaux américains qui flottent au-dessus des édifices publics et des monuments nationaux seront en berne au cours des trois prochains jours afin d’honorer les victimes de la COVID-19, a annoncé jeudi soir Donald Trump sur Twitter. Au début de la journée, les chefs de file démocrates au Congrès avaient demandé au président d’ordonner une telle commémoration, alors que les États-Unis sont sur le point d’atteindre le cap des 100 000 décès liés à la pandémie de coronavirus.

Le chef de la Maison-Blanche a précisé que les drapeaux resteront en berne lundi, à l’occasion du Memorial Day, congé férié où les Américains rendent hommage à leurs soldats tombés au combat.

Depuis le début de la pandémie, Donald Trump éprouve de la difficulté à parler des Américains qui ont succombé à la COVID-19 et à exprimer ses condoléances à leurs proches. Ces dernières semaines, alors que le bilan continue à s’alourdir, il a mis l’accent sur la réouverture des États-Unis et la relance d’une économie paralysée par des semaines de confinement, adoptant un slogan plus ou moins heureux : «Transition to Greatness».

Plus de 95 000 Américains ont succombé à la COVID-19.

(Photo Getty Images)

62 réflexions sur “COVID-19 : les drapeaux en berne aux États-Unis

  1. Gilbert Duquette dit :

    Spécial de voir la transition entre We the Nation (Nous la Nation) à Je vais…

    Je ne crois pas avoir vu en si peu de temps une s’approprier autant les actes d’un POTUS et d’une Nation.

    Juste à penser aux Billiard$ donné aux gens et entreprises par les USA et qui aujourd’hui dans la bouche du Donald sont devenu. des Billiard$ qu’il a donné.

    Mais qu’attendre de plus d’une personne qui utilise à titre personnel les dons d’une fondation qui porte son nom.

  2. ProMap dit :

    Le p’tit torieux, il m’a fait mentir. Qui a réussi à lui faire comprendre?

    1. spritzer dit :

      Si Trump se montrait plus compatissant la population lui pardonnerait sa mauvaise gestion plus facilement et il augmenterait ses chances pour novembre.. Il aurait juste à « faker » comme il le fait probablement actuellement.

    2. chrstianb dit :

      Qui a réussi à lui faire comprendre? Les sondages…

  3. Guy Vidal dit :

    Il utilisé le je car c’est lui qui va aller les baisser gros moron plein de ….

    1. mhbdotblog dit :

      DT n’a aucune compassion. Rappelons-nous les petits enfants en détresse mis derrière les barreaux, très triste 😞.

  4. noirod dit :

    I will be lowering the flags …Ca dit tout. Il s’ en fout des victimes . Il veut juste que ce geste soit tout en son honneur. Jamais il n’ a évoqué depuis 10 semaines de plan pour ne plus que ca se reproduise ou au mieux pour minimiser le nombre de victimes potentielles dans des circonstances similaires. Au contraire, il les a ignorées, a tout fait pour faire comme si ca ne se produisait pas et n’ a démontré comme seule priorité que le cash. A vomir…

  5. Superlulu dit :

    Je le vois grimper dans chaque poteaux.
    JE vais mettre les drapeaux en berne.
    MOI, Capitaine Bone Spur et 5 fois plutôt qu’une.

  6. Dekessey dit :

    « I will be lowering the flags on all Federal Buildings and National Monuments »

    Ha bon?
    C’est lui-même qui va s’abaisser à faire cette tâche?
    Et qu’en est-il de son « success story »?

    Sti d’épais.

  7. Superlulu dit :

    P.S Son premier tweet hier n’avait rien à voir avec la Covid.
    Donald J. Trump
    @realDonaldTrump
    ….On Monday, the flags will be at half-staff in honor of the men and women in our Military who have made the Ultimate Sacrifice for our Nation.

    1. Les points de suspension précédents « On monday » indiquent que ce tweet est la suite du premier.

      I will be lowering the flags on all Federal Buildings and National Monuments to half-staff over the next three days in memory of the Americans we have lost to the CoronaVirus….
      Traduire le Tweet
      6:41 PM · 21 mai 2020·Twitter for iPhone

      ….On Monday, the flags will be at half-staff in honor of the men and women in our Military who have made the Ultimate Sacrifice for our Nation.
      Traduire le Tweet
      6:41 PM · 21 mai 2020·Twitter for iPhone

  8. ducalme dit :

    @richardhetu

    Je suis peut-être hors sujet, mais comme l’argent est le nerf de la guerre puis-je vous suggérer une campagne de financement pour le maintien de votre blog.

    Même si je ne commente que très rarement, je tiens non pas à la survie, mais à la vie et la prospérité du blog qui deviendra sans doute autre chose qu’un vomitorium pour démocrates frustrés après le 3 novembre, si Joe Biden l’emporte, bien entendu.

    Ici dans le Maine, la saison touristique est considérée comme foutue; ça fera très mal à tous ceux et toutes celles pour qui cette saison est le gagne pain annuel.

    Un directeur d’hôtel me disait que la situation devrait se stabiliser autour de Thanksgiving !

    1. spritzer dit :

      « blog qui deviendra sans doute autre chose qu’un vomitorium pour démocrates frustrés après le 3 novembre »

      Vous ne vous enfargez pas dans les fleurs du tapis, vous. 😉

    2. Bartien dit :

      Le directeur d’hôtel, y connaît ça lui !! À croire que vous parlez de trump.

      Pour ce qui est du vomitarium pour démocrates… vous faites pitié.

    3. Layla dit :

      @Ducalme 7:37
      Mauvaise nuit peut-être❓

    4. onbo dit :

      @ducalme

      Monsieur Hétu fait appel 4 fois par année à la générosité des lecteurs pour soutenir le Blogue. Jusqu’à maintenant, nos contributions ont permis d’atteindre l’objectif que se fixe notre blogueur pour assurer la survie du blogue. La prochaine campagne c’est pour bientôt je crois et nous y serons.

      Bien que vos commentaires se soient espacés, vous faites toujours partie de la mémoire active du blogue. Vos observations sur les circonscriptions et les enjeux particuliers sont bienvenus. Vos décomptes sur le Sénat et la chambre sont des plus appréciés.

      Croyez bien que nous espérons vos ‘pronostics’ au sujet de la Sénatoriale du Maine…!

    5. Pierre Lesage dit :

      @ducalme, je ne pense pas que ce blog est ce « vomitorium pour démocrates frustrés ».

      Certes, un certains nombres d’intervenants ici peuvent souscrire à cette définition, mais disons qu’un très grand nombre d’entre-eux émettent des commentaires tout à fait lucides, dénotant un peu comme vous, du moins à ce que je lis en filigrane dans le votre, un certain désarroi ou une totale incompréhension de ce que devient la politique dans votre pays – en supposant que vous être franco-américain résidant au Maine.

      Sur ce dernier point, je me permet de vous saluer amicalement, la maman de ma conjointe était originaire de Lewiston. Nous nous faisions un devoir à chaque Action-de Grâce canadienne, d’aller au cimetière Saint-Peter avant de reprendre la route vers Pine Point. Chose que nous souhaiterions refaire cette année, bien que fort conscients des écueils qui peuvent encore entraver ce projet.

      1. el_kabong dit :

        @ducalme
        « …blog qui deviendra sans doute autre chose qu’un vomitorium pour démocrates frustrés… »

        Commentaire vomi d’une bernie-bro frustré (2 fois plutôt qu’une) qui ne voit pas que du négatif d’un type qui a quand même battu Hillary Clinton (à la grande satisfaction dudit bernie-bro)…

      2. MarcoUBCQ dit :

        @ Pierre Lesage (08:35): Comme vous écrivez bien. Une belle plume comme la votre, lorsqu’elle est infusée dIntelligence, vaut toujours la peine d’ête lue.

    6. constella1 dit :

      Du calme

      Vomitorium de démocrates frustrés

      Vous avez une étrange façon de nous qualifier et je n’accepte pas ce terme

      Nous ne sommes pas pour la plupart des frustrés sur ce blogue mais bien des personnes indignées ce qui est fait une grande différence
      Exposer son indignation c’est une manière de manifester et s’opposer au statuquo de l’insoutenable spectacle auquel nous assistons au quotidien
      C’est notre façon de faire le combat ici au nord ds un tout petit enclave mais combien essentiel à la démocratie et j’ajouterais à notre santé mentale . Je regrette qu’il n’y en ait pas davantage
      Ce qui ne m’empêche pas de vous signifier l’intérêt que je porte toujours à vos commentaires aussi rares soient-ils

      1. Haïku dit :

        constella1
        Vous touchez juste ! 👌

    7. nickoleterrible dit :

      Je seconde. Je comprends que ça serve d’exutoire parce que la situation est tellement ridicule en bas de la frontière, mais je me rappelle qu’avant Trump, dans la belle époque des blogues de la presse, qu’il y avait souvent des échanges de gens calés en politique américaine qui étaient intéressants à lire. Il y en a encore aujourd’hui, mais on est plus dans un bout où les gens ventilent leurs émotions.

  9. Apocalypse dit :

    Bon, un autre post qui risque de ne pas être populaire, mais les drapeaux en berne pour le victime de la COVID-19, bien de la misère avec celle-là. Qu’on le fasse pour les soldats, certains personnages dans notre société, je suis partant, mais des victimes d’un virus, pas certain, pas certain…

    Les soldats prennent volontairement la décision d’aller dans l’armée, ensuite de se retrouver en zone de combats, risquant ainsi leur vie pour leur pays, mais la COVID-19, personnage n’a fait le choix de l’attraper et encore moins d’en mourir; sans compter qu’un grand nombre sont morts absolument inutilement à cause de la gestion de cette crise par la Maison-Blanche et donc, les drapeux en berne, pas certain, pas certain…

    Mais bon, nous parlons des Etats-Unis qui ont comme président Donald Trump, alors il ne faut se surprendre de rien … malheureusement 😢.

    1. jcvirgil dit :

      Il y a un autre parallèle à faire dans les deux cas soldats et victimes de la COVID-19 sont en grande partie victimes des mauvaises décisions de leur gouvernement.

    2. onbo dit :

      « Bon, un autre post qui risque de ne pas être populaire »

      Mais comment avez-vous pu deviner?

      ? En gommant l’engagement des médecins, des préposés à la désinfection des Chambres, des aides-infirmiers, des infirmières, des préposés à l’entretien ménagers, des chefs d’équipes, de la direction des soins infirmiers et des soins hospitaliers, peut-être? Ça fait beaucoup d’humains qui ont pris volontairement la décision d’exposer leur santé et leur vie à procurer aux autres le retour à la santé ?

      Et la Covid-19 est loin d’être la seule maladie transmissible en milieu hospitalier.

      Je reviens à la question principale qu’adresse le billet:

      Donald Trump a fait mine d’acquiescer à la proposition de la Chambre de mettre les drapeaux en berne pour les quelque 100 mille victimes de la Covid. Curieusement, sa déclaration semble ne porter que sur les militaires, alors qu’il y a une fête à l’automne, avec des coquelicots partout au Congrès et dans toutes les Chancelleries pour saluer les victimes au combat.. Quelle trait de Trump expliquerait ce curieux de geste selon vous?

      Ma question:

      Donald Trump est-il un obtus, un têtu ou simplement un contraireux?

      @https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/obtus/55462 ?

      @https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/t%C3%AAtu/77614 ?

      @https://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/contrarian.html

      1. richard311253 dit :

        @ Onbo,

        Avez-vous déjà côtoyer un personnage avec un bon égo, un vrai de vrai ? Moi si !

        Le propre de l’égocentrique est d’être tourné vers lui. Lorsqu’il est, l’égo, surdimensionné, l’être en question devient insupportable et parfaitement anti communauté.

        Dans le cas précis du bon Donald, on atteint un sommet d’égocentrisme, ce qui me fait dire, pour répondre à votre question, qu’il est les trois options que vous mentionnez.

        Je demeurerai poli en n’ajoutant pas quelques épithètes de mon cru, cela pourrait froisser !

    3. MarcoUBCQ dit :

      Vous manquez parfois de subtilité Apocalypse, ou vous le faites consciemment pour vous amuser. Vous insistez beaucoup sur la rationalité des choses, comme si seul ce qui se perçoit directement existait. Cela dit, j’aime toujours vous lire, alors continuez!

    4. constella1 dit :

      Les soldats prennent volontairement la décision d’aller dans l’armée, ensuite de se retrouver en zone de combats, risquant ainsi leur vie pour leur pays, mais la COVID-19,

      C’est exactement ce que font les soignants de tout les types en allant au front volontairement tous les jours Et souvent en manque de munition et d’armes pour attaquer l’ennemie mais aussi se protéger
      Et pour économiser et les remercier ils sont congédiés à plusieurs endroits du pays
      Alors oui dans ma tête à moi c’est une guerre mais une guerre sur leur territoire sans gun mais combien meurtrière par le seul fait du manque de direction de leur commandant en chef qui les a abandonné dès le départ au front
      Les victimes sont leurs semblables sans défense ( immunitaire)pour qui ils font tout pour les sauver de l’ennemi
      Alors oui le drapeau en berne peut très bien coller a la situation

      1. constella1 dit :

        Mon post était pour apocalypse

    5. Achalante dit :

      Si on met les drapeaux en bernes suite à des catastrophes naturelles meurtrières (et même des catastrophes humaines meurtrières), pourquoi ne le ferait-on pas pour un virus meurtrier? Qu’une nation reconnaisse les pertes humaines est normal, et un signe de respect pour les victimes. (D’où le fait que certains soient surpris que ce type ait accepté de le faire.)

  10. Layla dit :

    Je rends hommage aux 96363 personnes des USA et les milliers de par le monde connues à ce jour décédées du covid-19, je rends hommage à toutes ces personnes mortes dans l’âme à force de se sentir impuissantes face à tous ces décès,
    Je suis vraiment désolée pour toutes de personnes qui ont dû travailler dans des conditions inhumaines pour tenter de sauver des vies. Je suis désolée pour toutes ses familles qui ont été éloignés de leurs proches pour leur dernier instant de vie. Les déchirures sont profondes à n’en pas douter.

  11. Layla dit :

    La formulation de l’annonce de mettre les drapeaux en berne, est un manque total d’empathie, du genre je mets les drapeaux en berne mais je ne verserai pas une larme avec cette annonce, j’ai d’autres priorités. Bien triste. Pas de sympathie pour les familles endeuillées. Il met les drapeaux en berne pour se débarrasser de cette tâche mais ça ne lui plait pas. On ne perd rien pour attendre le méchant va sortir. Que c’est triste.

  12. Aube 2005 dit :

    Que pensez-vous de toutes ces personnes qui sont mortes afin d’aider le système médical à sauver des vies à cause de ce virus ?

    Surtout aux States, les soldats qui sont morts ce sont ceux à qui on a lavé le cerveau pour aller combattre partout sur la planète sauf chez-eux.
    Ceux qui veulent la guerre demeurent toujours en arrière ou ont une épine de Lenoir.
    Bonne idée que de rendre hommage à tous ceux et celles qui sont morts à cause de la Covid-19

    1. MarcoUBCQ dit :

      PBS a souvent diffusé des documentaires sur la réalité de la guerre telle que vue par des soldats y ayant participée. Vous seriez surpris de ce que ceux-ci ont à dire. Les réduire à des lavés de cerveau ne leur rend nullement justice et ne correspond tout simplement pas à la réalité. J’ai été saisi en particulier par la lecture de lettres qu’un soldat suddiste envoyait à sa famille: Plus le temps passe et plus ce jeune homme est horrifié de constater les horreurs dont il est témoin, pour finir par s’enlever la vie, ayant peur d’enlever celle d’une autre personne. Et en passant, vous oubliez tous les soldats qui ont combattus l’Allemagne et le Japon.

  13. Mario Dupuis dit :

    Une decision qui n’est pas de Trump (mais les democrates) qui a le merite d’etre justifie.
    De notre cote, au Canada et les provinces, quand le ferons nous?

  14. ghislain1957 dit :

    C’est trop dur pour lui d’admettre ces 96,000 morts du Covid19. Oui, on met les drapeaux en berne, mais aucun mot pour ces victimes innocentes de son ignorance crasse et de son manque d’empathie.

  15. treblig dit :

    J’ordonne ou je veux… Rien d’anormal pour Trump. C’était le langage des rois jusqu’à la fin du moyen-âgé et même au-delà si on en juge par la Reine Victoria dont on a fêté l’anniversaire cette semaine . Tous les décrets royaux commençaient par cette phrase.

    Un roi élu vous dis-je

    1. treblig dit :

      Oh, à propos, 60 % des américains désapprouvent la gestion de l’épidémie par Trump si on se fie au dernier sondage de ABC News/Ipsos

  16. Pierre Lesage dit :

    bientôt le 100 000 décès, au rythme de cette semaine, dans 2 ou 3 jours, me semble que cela devrait suffire pour frapper l’imaginaire collectif américain, sauf si celui-ci est inoculé par la « partisannerie » réchauffée et attisée par son ministère de la propagande « unofficial », lire la Fox.

  17. ducalme dit :

    @Apocalypse

    Je suis bien d’accord avec votre commentaire.

    Il semble qu’au Québec, on ait fait la même chose qu’en Amérique et que certaines municipalités fassent de même.

    Il vient un temps où l’on n’a plus de moyens de réagir face à une douleur collective.

    Alors, on fait ce qu’on peut.

    1. jeani dit :

      Dois-je vous rappeler que le Québec est en Amérique. Les USA et les Etats-Uniens n’occupent qu’une partie de l’Amérique et ils se font croire qu’ils sont plus Américains que les autres occupants.

      C’est vrai, quand tu crois être le centre de l’univers,,,

      1. Bartien dit :

        Je ne crois pas qu’il faille lui rappeler que nous sommes autant Américains que les états-uniens, je pense que c’était de la petite provocation

    2. constella1 dit :

      ducalme
      Et bien j’ai envie de dire «  du calme monsieur ou madame « car l’Amérique ce n’est pas les usa
      Ce n’est qu’une partie
      Comme pour les autres pays ce ne sont que des nord américains
      Voilà bien une preuve de leur manie des grandeurs

  18. Transition to greatness.

    Toujours se vanter, amplifier, pousser le superlatif hors-mesure.

    Et surtout aucune capacité d’empathie.

    Comment voulez-vous rallier les autres quand tout est ramené à ton nombril. Pour le leadership on repassera.

    On a dû lui tordre un bras pour mettre les drapeaux en berne.

    Lui s’imagine qu’il a sauvé des millions de vies, pas enlevé la vie de 100 000 par son inertie et son déni.

    Sa réticence à réagir a certainement aidé ce damné virus à se propager. Pas de misère à croire que 35000 vies auraient pu être sauvées en réagissant plus vite quand l’information était disponible.

    Encore faut-il écouter les experts quand ils t’avertissent.

  19. Toile dit :

    De kessé ? Sa full Capoterie s’auto proclame l’idée géniale de mettre les drapeaux en berne pour les ceuces qui ont mourus, les ceuces pas assez forts pour survivre à un si minable virus ? Une façon indirecte de reconnaitre le bien fondé de la demande démocrate mais en se l’appropriant. Quoi de neuf de la part de l’usurpateur in chief ?

    ——-
    « qui deviendra sans doute autre chose qu’un vomitorium pour démocrates frustrés après le 3 novembre, si Joe Biden l’emporte, bien entendu »

    Je veux bien un vonatorium de vérités sur ce blogue. Ça me fait plus que vomir cette décadence criminelle qu’est cette mafia de clan.

  20. jcvirgil dit :

    Cette décision de mettre les drapeaux en berne est grandement motivée par le désir de montrer aux Américains que leur président a aussi un coeur et qu’il éprouve de la compassion pour les victimes de la pandémie, ce qu’il n’a jamais réussi à prouver dans tous ses points de presse quotidiens.

  21. Mariette Beaudoin dit :

    Le fait que CNN ait annoncé plus tôt cette semaine qu’elle fera une émission spéciale pour honorer ces gens décédés et leurs familles a sûrement joué.

    Trump pense aux cotes d’écoute de ce poste et conséquemment à ses élections, encore et toujours.

    Alors, si ça n’avait été qu’une idée des démocrates, à moins d’une très grande pression exercée par le peuple, ce serait probablement resté lettre morte.

    De toute façon, ça lui prend une motivation extérieure, car de lui-même, il n’a jamais réagi en ce sens depuis le début.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Donald ne fait que réagir: C’est le propre d’un enfant qui a un trouble d’opposition et/ou qui fait de l’acting out constamment. Il n’a aucune entreprise, aucune idée, aucun plan, aucune aspiration: Il ne fait que réagir, comme le pion qu’il est.

  22. oups.. précédant

  23. Duduche dit :

    Le côté positif de ce slogan est qu’il peut être vu comme l’admission que rien n’a été fait pour « MAGA » en plus de trois ans: la transition n’a pas encore débuté si elle se fait à partir de maintenant. Ce n’est pas faux puisque l’instauration du trumpistanat demande d’abord de saper ce qui faisait la grandeur des USA, donc de s »éloigner du but le plus possible. Mais l’admettre est admettre tacitement que MAGA était un tissu de fausses promesses ou que le bouffi-45 est incapable de livrer la marchandise.

  24. ducalme dit :

    @Pierre Lesage

    Merci de votre commentaire.

    Je ne suis pas un franco-américain, mais, comme le disait Camil Samson, «un Canadien à 100% et un Québécois pure laine».

    Je suis né à l’Hôpital du Saint-Sacrement de Québec alors que mes parents résidaient à Cap-Rouge, maintenant fusionnée la Québec.

    Et puis, à cause de la maladie de la mère, mes grands-parents qui vivaient dans le Kamouraska se sont beaucoup occupé de moi.

    Je réside maintenant la majeure partie du temps à Auburn, ville jumelle de Lewiston dans le Maine parce que mon travail m’a amené ici.

    En lisant quelques commentaires, vous pouvez voir comment l’on est traité lorsqu’on s’éloigne de la ligne de parti unique qui sévit ici depuis le 16 juin 2015.

    Je ne suis pas un partisan de Donald Trump, mais je respecte la fonction présidentielle.

    Étant titulaire de la Green Card, je peux effectuer des contributions politiques; j’en ai déjà effectuées à Bernie Sanders et mon prochain versement ira à Joe Biden.sans hésitation.

    Au niveau du poste de sénateur détenu actuellement par Susan Collins, la lutte sera captivante.

    Le bilan de Donald Trump est fort discutable, mais il nous aura au moins définitivement débarrassé de Hillary Clinton que, il y a quelques années et dans un excès de lyrisme, j’avais comparée à Robert Mugabe.

    Réflexion faite, Mugabe ne méritait pas une telle comparaison.

    1. nickoleterrible dit :

      En quoi Hillary Clinton était si horrible ? Je vois bien que beaucoup d’Américains n’étaient pas capable de la piffer, mais c’est une femme extrêmement intelligente, qui a un passé militant, énorme expérience de la haute fonction publique, de la politique, de la diplomatie. Il doit me manquer quelque chose parce que les gens en parlent souvent comme si elle sortait d’un film de Wes Craven.

      1. Constella1 dit :

        Nickoleterrible
        Vous exprimez exactement ce que je pense
        Très bon résumé
        👏👏👏

    2. el_kabong dit :

      @ducalme
      « Le bilan de Donald Trump est fort discutable, mais il nous aura au moins définitivement débarrassé de Hillary Clinton… »

      « Discutable »??? Quelle euphémisme!… et toujours cette haine irrationnelle et infondée envers Clinton, probablement une des candidates les plus compétentes, expérimentées et « fit for office » qui, ironiquement, aura perdu contre le candidat le plus insignifiant et minable de l’histoire…

      Je réalise en vous lisant que la misogynie aura joué un rôle plus important que je croyais dans sa défaite…

      1. constella1 dit :

        el_kabong

        👌👌👏👏

    3. Ellie dit :

      @Ducalme Merci, belle intervention de votre part!

  25. Gilles Morissette dit :

    Il faut croire que les Démocrates et possiblement quelques sondages, ont fimi par lui faire entendre raison.

  26. Boozadvisor dit :

    Mais quel slogan de marde!

  27. galgator dit :

    Ce personnage a nettement des problèmes psychologiques. Je crois vraiment qu’il a des problèmes sérieux d’empathie. Dites-vous qu’il ne le fait pas par émotions car il s’en fou! Il veut des votes, un point c’est tout!

  28. Igreck dit :

    C’est tout ce foutu pays foutu qui est « En-berne » depuis que des dizaines de millions d’abrutis ont choisi cet être immonde pour les diriger et qu’ils continuent, contre toute logique, de soutenir son leadership dément !

  29. richard311253 dit :

    Personnellement, si je n’ai pas de souci avec les drapeaux en berne, le bon Donald m’inquiète car il me donne l’impression d’être aux abois. Comme un animal dans cette situation, c’est à ce moment qu’il est le plus dangereux.

    Le danger vient de ses tentatives à rallier les gens.

    Les drapeaux en berne, un geste pour démontrer que, contrairement à ce que disent certain, c’est un monsieur très empathique. Ce ton bagarreur à propos de la réouverture des églises et lieux de culte, n’est-ce pas une tentative pour parfaire son image de monsieur « voyez comme je suis un très saint homme ». Le « très » employé ici est pour me moquer, vous l’aurez compris.

    Hier je discutais avec un ami sur les chances du bon Donald à remporter les prochaines élections. Ce que nous disions avait bin de l’allure, la défaite de la bête, expliquée de long en large, avec force détails allait de soi.

    Mais voilà, ce matin je ne suis plus tout à fait certain, parce que notre belle analyse se basait sur une projection de nos propres désirs. J’ajouterais une rationalité des faits qui semblait imparable et c’est peut être là la plus grande faiblesse de notre analyse, ne pas tenir compte que le monsieur est tout sauf ordinaire, tout sauf rationnel associé à cela à une absence totale de scrupule et à l’inverse un égo à la mesure de sa démesure.

    Combattre Donald Trump, c’est ni plus ni moins fermer le grand livre des plans de guerre, qui est une référence dans la majorité des cas et réinventer les stratégies d’attaques.

    Je crains pour Joe Biden, qui de mon point de vue, est deux élections trop tard. Je plains les américains de toutes allégeances politiques, moins les partisans de Trump quand même, d’être, eux aussi, pris à voter pour le moins pire. Quand tu dis que le challenger est passé maître dans l’art de l’excuse, franchement ça ne regarde pas bien.

    Des deux, c’est Trump qui est en meilleure forme, ce qui ajoute à mon inquiétude et pour ne pas dire une énormité j’ai choisi la formule suivante pour exprimer le plus clairement possible sans blesser personne. Les autochtones, par leur culture, ont un grand respect pour leurs personnes âgées, qu’ils consultent pour leur sagesse mais leurs chefs sont quand même plus jeunes.

    Le virus COVID-19, quel que soit notre race, religion, culture et pays, nous place devant une rare situation ou le plus grand nombre est sensible à effectuer le tournant social nécessaire à la survie de la race. La pollution massive et en tous genres, le pouvoir de l’argent et sa spéculation, la course aux pouvoirs, le confort matériel et que sais-je encore nous sont mis en pleine face et l’ironie est que la cause on ne la voit pas.

    Pardonnez cette longue analyse personnelle, j’avais besoin de ventiler.

    1. Igreck dit :

      Il est sain de ventiler !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :