Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Avant d’être licencié vendredi soir par Donald Trump, l’inspecteur général du département d’État cherchait à déterminer si Mike Pompeo avait employé des membres de son personnel pour accomplir des tâches personnelles, telles promener son chien, faire des réservations au restaurant et ramasser son linge au nettoyeur, selon le Washington Post, le New York Times et NBC News.

Limogé à la demande du secrétaire d’État, Steve Linick enquêtait également sur l’utilisation de l’avion du département d’État pour des déplacements personnels de Mike Pompeo au Kansas, son État d’adoption, ainsi que sur la présence de l’épouse du chef de la diplomatie américaine lors de voyages à l’étranger, dont au moins un au Moyen-Orient (photo).

L’article du Times note que Mitch McConnell, soucieux de préserver sa majorité au Sénat, voudrait que Pompeo brigue un siège vacant à la chambre haute cet automne. L’ancien représentant, qui dirige le département d’État après avoir été à la tête de la CIA, rêverait plutôt à une candidature à la présidence en 2024.

Le Times rappelle que Pompeo avait joué un rôle important dans les enquêtes de la Chambre des représentants sur l’affaire Benghazi qui avaient nui à la campagne présidentielle d’Hillary Clinton en mettant au jour son utilisation d’une messagerie privée.

Les démocrates de la Chambre ont annoncé leur intention d’ouvrir une enquête sur le limogeage de Linick, qu’il soupçonne d’être un acte illégal de représailles.

(Photo Andrew Caballero-Reynolds)

46 réflexions sur “Payé pour promener le chien de Pompeo?

  1. Emalion dit :

    me semble qu’Il a a peine plus de charisme que Pence? Anyway ça donne le ton a sa future présidence, …

    1. Achalante dit :

      Il y a des hommes (et oui, quelques femmes, mais c’est plus rare, la société étant ce qu’elle est) qui ne doutent jamais d’eux-même. Sarah Hagi l’a résumé ainsi : « Mon Dieu, donnez-moi la confiance d’un homme blanc médiocre » (« Lord, grant me the confidence of a mediocre white man. »)

      1. Nefer111 dit :

        😂😂😂

  2. Stellaire11 dit :

    C’est un grand sentimental! Comment peut-il bien travailler sans sa douce moitié près de lui ? 🤓

    (Question népotisme, il a un maître à la Maison Blanche)

  3. treblig dit :

    Dans une récente entrevue Pompeo confirmait qu’il avait toujours une bible ouverte sur son bureau.

    Peut être ‘qu’il devrait relire le passage ou Jésus chasse les vendeurs du temple ?

    1. Racza dit :

      « Drain the swamp !!! »
      Je ne savais pas que la traduction de « Swamp » c’était « Électeurs de Trump » !

  4. theophileraulet dit :

    Les mauvaises actions de M. Mike Pompeo me paraissent dépasser ses bonnes actions. Il doit redresser ses pas au plus vite, sinon il va lui aussi contribuer à la chute des États-Unis.

  5. Roger Allard dit :

    La dictature avance… more to come…

  6. kyrahplatane dit :

    C’est Pompeogate! Comment Pompeo pouvait-il être aussi stupide? L’ironie, c’est que le chien de garde qui a découvert que Pompeo avait un membre du personnel qui surveillait son chien et que maintenant il va le surveiller. Vraiment? Sans l’arrogance, la corruption et l’incompétence, l’administration de Trump n’aurait aucun accomplissement. Pour gagner cette chose, Biden n’a peut-être qu’à s’assurer que son nom est correctement orthographié sur le bulletin de vote de chaque État.

  7. Toile dit :

    Me semble que l’enquête de Linick nous amènerait aussi a savoir, outre de promener le chien, aller chercher des vêtements et toutes ces indignes taches personnelles sa fourberie ne saurait accomplir du haut de sa grande petite prestance, le fonction carpette de cet ordure. Ainsi donc, le vizir veut être calife à la place du calife ? Un vrai Iznogoud : plein de défauts, ridicule et motivé par des intentions malsaines. Sauf que lui, il est pas sympathique. Pis tout cela par dessus la tête de la relève du sublime Eric , la dynastie de la bête ?
    Completement taré ce mec. Comme dirait Tillerson : fucking moron

    1. franlabrecque dit :

      Je vous appuie Toile.👍

  8. spritzer dit :

    « L’ancien représentant, qui dirige le département d’État après avoir été à la tête de la CIA, rêverait plutôt à une candidature à la présidence en 2024. »

    Mais pourquoi pas si tout ce que les médias et l’opposition ont à lui reprocher est d’avoir fait promener son chien et ramasser sa lessive aux frais du gouvernement.

    1. Boozadvisor dit :

      Z’avez la mémoire courte.

      Exemple vite fait : Quand Pompeo pète les plombs, excellent article de ce blogue par M. Hétu, 25 janvier 2020.

  9. kyrahplatane dit :

    Quelle humiliation. Obtenez un emploi au Département d’État et Pompeo vous fait plier ses sous-vêtements de taille 56 et promener le chien dont il est trop paresseux pour s’occuper.

    1. nemiscau dit :

      @ kyrahplatane

      Franchement, vous dépassez les bornes…Vos commentaires grossophobes sont pour le moins faciles et déplacés…

      J’ai beau m’indigner de Trump et de ses Ripouxblicains à tous les jours, je trouve ici qu’on fait un scandale pour des économies de bouts de chandelles, au final. Peut-être qu’il vaudrait mieux pour les Américains de payer quelques factures personnelles de certains de ses hauts dirigeants et de donner la chance d’embaucher des meilleurs gestionnaires.

      De prioriser la compétence même si celle-ci peut parfois coûter chère. Et non Pompeo ne m’apparaît pas du tout un bon secrétaire d’Etat, il est même navrant dans ce poste et c’est de ça dont je m’indigne le plus.

      Mon point est qu’en adoptant une attitude trop angélique, on finit par effrayer plein de bons candidats à des postes politiques de peur de se faire servir par les médias les résultats d’une quelconque chasse aux sorcières.

  10. Hubertine dit :

    Les agissements de Pompeo, en fait pas seulement lui mais aussi ceux de toute la gang de profiteurs placés par le minable orangé sont dignes d’une république de bananes.

    Mes excuses aux bananes.

  11. lechatderuelle dit :

    l’incapacité de plusieurs politiciens de séparer leur job et leur vie…. « Je suis l’état »….

    Ils sont plusieurs à renverser les responsabilités une fois élus…. Ils oublient que ce sont eux, en principe, qui sont au service du Peuple et non pas le Peuple qui devient à leurs services…

    aah… avoir des serviteurs… le rêve américain….

    La politique attire les plus démunis en jugement chez l’Oncle Sam… comme la religion catholique attirait les pédophiles à une certaine époque…. qui se rassemble se ressemble…

    Quand tu ne vois rien de répréhensible à utiliser le personnel et l’argent du Peuple pour tes besoins personnels c’est qu’il est temps de réinventer le système….

    Quand un type trouve normal de faire promener son chien par du personnel d’état, on devine que de piger dans la caisse ne l’émeut sans doute pas… c’est quoi un petit 100 000 dans cette mer de fric….

    des personnages vaniteux, fats, vides… ils remplissent une chaise mais pas un rôle….

    en voilà un qui correspond à la définition qu’Obama a donné de certains dirigeants….

    Pompeo, un autre dont on peine à écrire, ne serait-ce que quelques lignes de réalisations, sur une page….. le vide personnifié….

    trump, pence, pompeo… pas un gros 1 er trio ça! McConnell dans le goal… ouf….

    Il est temps que les Démocrates fassent monter des recrues dans leur formation… parce que quand tu peine à marquer des buts devant un tel trio, tu es dans le gros trouble… elle est où la kid line??

    1. Gina dit :

      @ chatderuelle

      Il ne faut pas oublier le slogan de trump america great again au temps des colonies

  12. POLITICON dit :

    Curer le marigot, disait Trump aux dernières élections!

    Décevant de voir à quel point cette administration méprise les citoyens au point de prendre l’argent des taxes pour payer une personne à surveiller son chien. Surtout, foutre une personne à la porte, lui faire perdre son salaire parce qu’il fait son travail? Chaque jour, je me surprend à penser que la Maison Blanche a atteint le fond. Eh bien non, il n’y a pas de fond pour cette administration. Le pire c’est qu’elle ne prend plus la peine de s’en cacher. DT met les gens dehors s’ils font quelque chose qui le dérange lui ou ses amis et on en parle plus. Par dessus tout, il est déplorable de constater que le citoyen regarde sans trop s’offusquer, l’air moribond, lâche et désabusé. À la limite, il mérite presque son sort.

  13. Toile dit :

    Ce Pompette déjanté a du Scott Pruit en lui . On se rappellera la démission de ce dernier. Tout aavait commencé par des dépenses de voyages excessives, en première classe ou dans des avions affrétés aux frais du contribuable, contrairement aux règles gouvernementales. C’est ensuite le nombre pléthorique de gardes du corps accompagnant l’administrateur, 24 heures sur 24, même à l’étranger, pour un coût presque doublé par rapport à ses prédécesseurs, qui a posé question. Par ailleurs, le directeur de l’EPA etait aussi soupçonné d’avoir obtenu des faveurs de ses amis lobbyistes, comme le fait de pouvoir louer à très bas prix un grand appartement à Washington. Il est aussi accusé d’avoir demandé à son personnel de réaliser des tâches pour son compte personnel. Pis l’autre Munchin, qui aime le luxe itou. Coudons, ils ont le même profil ? Des profiteurs au style de vie de MTS.

    1. Boileau dit :

      Quand tu pompes trop longtemps, un moment donné çà fait pruittt !

  14. PROBERT dit :

    Les contribuables ont payé pour promener son chien. Il faudra peut-être appeler ça le dog-gate

    1. MarcoUBCQ dit :

      Poop-gate.

    2. Jean dit :

      « Who let the dog out » ?

  15. Aube 2005 dit :

    Pompeo,
    à sa place j’aurais peur. On sait ce qui est arrivé et comment çà s’est fini à Pompeï; elle a été ensevelie par le feu.
    Avec Toupet Jaune comme boss, je surveillerais mes arrières.
    Un p’tit tour de limousine décapotable?

  16. MarcoUBCQ dit :

    L’attitude de Donald c’est qu’on lui doit tout, en permanence. Ça semble infecter tous ceux qui restent assez longtemps avec lui. Tous ces gens qui disent l’aimer semblent eux aussi vouloir avoir ce droit de souverain. C’est ce qu’un poupon veut: Il est totalement dépendant des autres, alors il est naturel qu’il demande à être le centre de l’Univers de ceux qui s’en occupent. Donald est une personne complètement dépendante des autres: Que sait-il faire d’autre que de forcer autrui à le servir? Et pourquoi ces gens se laissent-ils faire? La toxicité de Donald, combinée à celle de O’Connell et de ces lavettes de républicains est le pire affront que les États-Unis ont subi depuis leur création. Le travail de reconstruction sera peut-être long et pénible.

    1. Duduche dit :

      Je pense aussi que le bouffi facilite la corruption. Le pouvoir corrompt* et certains sont beaucoup plus rapidement et facilement corrompu que d’autres. Surtout ceux pour qui l’adhésion aux règles de la raison doit servir en premier lieu leur vision très égocentrique des choses et leur bien-être. Autrement, il ne serait pas un aussi bon aristo trumpistanais.

      * « La possession du pouvoir corrompt inévitablement la raison. » (Emmanuel Kant)
      « Tout pouvoir tend à corrompre. Un pouvoir absolu corrompt absolument ». (Lord Acton)

  17. Gilbert Duquette dit :

    Ben voyons, c’est dans l’ordre naturel des choses,

    Pompéo demande à l’État de payer des gens pour s’occuper de son chien, Trump lui demande à l’État de verser un salaire à ses chiens de garde,

    Pompéo demande à l’État de payer pour assumer les frais de voyage de sa femme. Trump lui demande à l’État de verser un salaire au membre de sa famille

    Pompéo demande à l’État de payer des gens pour ramasser le ligne chez le nettoyeur, Trump lui demande à l’État de verser un salaire à des gens pour nettoyer au quotidien toute la merde qu’il fait

    Pompéo demande à l’État de payer pour ses voyages personnel vers sa résidence, Trump lui utilise AirForce One et les fonctionnaires public pour se promener à travers les USA pour faire sa campagne politique et aller jouer au golf.

    1. Haïku dit :

      Gilbert Duquette
      Excellente observation ! 👌

  18. J.C.Virgil dit :

    Ce qu’il ne faut pas faire pour gagner sa vie .Payé pour ramasser le ptit caca du chien à Pompeo. On savait pas que Pompeo avait un chien 🙂

  19. Gina dit :

    Avez-vous pensé que c’est lui le ch.

    1. jcvirgil dit :

      Ouais , mais ça serait pas gentil pour la race canine .

    2. lanaudoise dit :

      Pauvre chien!

  20. J.C.Virgil dit :

    Qu’elle administration de sociopathes quand même. Ils se vautrent dans leurs privilèges payés par le citoyen américain pendant que les seuls gagnants de la pandémie sont les milliardaires et les marchands d’armes . Un pouvoir pour les riches et les militaires soutenu par des extrémistes religieux, si c’est pas du fascisme je me demande comment on peut appeler cette forme de gouvernement ?

    Une partie grandissante de la population cherche sa pitance dans les banques alimentaires en regardant herr Trumpf se mettre en scène chaque jour à la télé dans un mauvais spectacle pour débiles profonds. On peut bien se demander comment tout ça va finir…

    https://www.forbes.fr/classements/fortunes/comment-le-coronavirus-a-impacte-les-20-milliardaires-de-la-tech/?cn-reloaded=1

    1. spritzer dit :

      L’ex-femme de Bezo est maintenant la 10e personne la plus riche au monde après le règlement de son divorce avec Jeff… 😲

      1. Benton Fraser dit :

        C’est un juste retour des choses qu’un magnat de l’informatique paie parce qu’il n’a pas su protèger ses données informatiques…. mais c’est aussi inquiétant pour les clients d’Amazon!

  21. Loufaf dit :

    Toute cette administration pratique la corruption ouvertement. Pourquoi se gêneraient- ils quand tu es protéger par le sénat et leDOJ?
    Pompeo peut rêver s’ il pense se présenter à la présidence. Si le gros despote est réélu, il essaiera de changer la constitution pour pour se faire élire à volonté. Ensuite, il choisira un membre de la  » famiglia » pour lui succéder.
    Et Pompeo oublie qu’ il n’ est qu’ un pion pour le despote. La minute qu’ il déplaira au parrain, fired! Next!

    1. jcvirgil dit :

      @Loulaf

      Il a seulement à s’arranger pour ne pas lui déplaire, ce qu’il réussit fort bien depuis son arrivée en poste. Pompeo fait la jonction entre les désirs des charognards qui s’engraissent sur les charniers des guerres et le président à leur service qui augmente leur budget.

      Quand on voit les voyages à l’étranger de ces deux sociopathes , ce n’est pas difficile de comprendre qu’ils sont en fait des représentants de commerce des firmes d’armements qui se les paient.

      Les entreprises d’armement versent des millions de dollars en contributions aux campagnes électorales de politiciens, elles emploient entre 700 et 1000 lobbyistes pour les « guider » en leur affirmant par exemple que leurs usines de production sont nécessaires pour créer des jobs, tout en finançant quantité de* think tanks* et de médias dédiés à attirer l’attention sur une suite ininterrompue de * menaces étrangères*.

      C’est ça la réalité de l’empire militaire américain . Le sang et la mort pour les uns et le pactole pour les autres et tant que le public américain l’acceptera ils continueront de prospérer. Leur problème étant que même si l’américain moyen accepte volontiers de participer passivement à une curée qui le rend soi-disant prospère il s’oppose de plus en plus à envoyer ses enfants mourir à la guerre .
      De là les sommes astronomiques pour qu’elle soit menée par des robots et la militarisation de l’espace.

  22. Mouski dit :

    Ça me déboussole complètement que ce minable type a déjà été à la tête de la CIA. Quasiment un cauchemar.

    1. Haïku dit :

      Bien d’accord avec vous !

  23. Laurent Pierre dit :

    Faut comprendre, il est tellement occupé à fourrer le monde et défendre son boss non-stop 24/7 qu’il a pas le temps de promener pitou ou de ramasser ses fringues chez le nettoyeur. Par contre ses ambitions pestilentielles, euh présidentielles pour 2024 risquent fort de faire de l’ombre à Don jr. Devrait plutôt cibler le poste de carpette en chef à la tête du Sénat et ainsi assurer le bon fonctionnement du Check n’ balance ou Chicken balence.

  24. Gilles Morissette dit :

    Dans un pays où les mots « démocratie », « responsabilité » et imputabilité » ont encore une signification, le gros salopard de Pompeo serait forcé de rendre des comptes et de démissionner.

    Malheureusement, ce n’est pas ainsi que les choses se passent dans un pays dirigé par un leader qui se comporte comme un « Boss de la Mafia » et qui tolère qu’un de ses « capos » détourne les fonds publics à son avantage.

    La corruption, le népotisme et le gangstérisme sont devenus la norme dans cette république qui a des airs de Santa Banana.

    Pendant que le nombre de cas infectés et de décès continuent d’augmenter, que de nombreux Américains ont perdu leu « job » et se retrouvent à recourir aux banques alimentaires, ces pourris continuent à s’en mettre plein les poches.

    Le pire est que ça ne semble scandaliser personne pas même chez les élus « Répugnants ». Il faut dire que ces derniers sont très occupé à inventer de toutes pièces, des complots imaginaires sortis tout droit de leur cerveau tordu.

    Ils savent très bien qu’il y a aura toujours quelque part des « suckers » pour les croire,

    Les choses fonctionnent ainsi dans le « monde merveileux » des adorateurs de la secte. Ne manque que le Kool-Aid comme chez les adeptes de Jimmy Jones en Guyanne (1978).

    Welcome to the Shit Hole country !!

  25. Gilles Morissette dit :

    Un peu HS

    Article intéressant qui tente d’expliquer le rôle et la responsabilité de la Chine dans l’émergence du coronavirus.

    Une fois cette crise derrière nous, il faudra bien que la Chine rende des comptes.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/covid-19-quatre-pistes-pour-comprendre-le-jeu-de-la-chine/ar-BB14ey77?li=AAgh0dy

  26. Pierre s. dit :

    ———————–

    J’ai bon espoir que ce crétin puisse promener son chien a temps plein a partir de Nov 2020.

  27. xnicden dit :

    Et on vient d’apprendre qu’il était aussi en train de compléter une enquête sur la vente d’armes à l’Arabie Saoudite. Rapporté par @karlgriffin1 de MSNBC.

  28. Guy Gibo dit :

    C’est de la blague cette histoire de chien chien… Ça cache autre chose de beaucoup plus gros probablement. Cherchez la piste de l’argent et vous trouverez disent souvent les enquêteurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :