Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le sondage est sorti jeudi mais je m’en voudrais de le passer sous silence. Il y a trois semaines, la maison Gallup en a surpris plusieurs en publiant un baromètre qui crédit Donald Trump d’un taux de satisfaction de 49%, ce qui lui permettait d’égaler un sommet personnel depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Or, dans ce sondage publié jeudi par Gallup, le président subit sa plus grosse chute.

Sa performance à la Maison-Blanche ne suscite plus que 43% d’opinions favorables, une chute de 6 points de pourcentage. Ce taux demeure supérieur à sa plus faible cote enregistrée par Gallup, soit 37%. Mais elle fait du président des États-Unis la figure la plus contestée parmi les élus américains les plus en vue, et notamment les gouverneurs, dont la popularité a grimpé en flèche à la faveur de la pandémie de coronavirus. Même le taux de satisfaction des Américains à l’égard du Congrès a augmenté, atteignant le seuil des 30% pour la première fois en une décennie.

(Photo AP)

83 réflexions sur “Gallup : la plus grosse chute de Trump

  1. MarcoUBCQ dit :

    Les Amaricains se réveillent-ils?

  2. Sebb dit :

    Je vais le croire en novembre. Je ne fait pas confiance aux sondages ni aux républicains qui trouveront 50 façons de gagner pendant que les démocrates qui ne veulent qu’avoir raison trouveront 50 façons de trébucher.

    J’aime la photo en N&B, on voit moins l’orange

    1. Pierre Lesage dit :

      @Sebbb : Black is the new orange….

      1. onbo dit :

        🙂 🙂 🙂

    2. papitibi dit :

      J’avais même pas remarqué que la photo est en Noir et Blanc!

      Dès que je vois cette coiffure de has-been suranné, mes yeux ‘voient’ la couleur orange.

      1. Dan Lebrun dit :

        Par simple curiosité, et HS, est ce que papitibi a eu à plaider avec Ronny M à Rouyn?

      2. simonolivier dit :

        @dan Lebrun Oui à votre question. Vous êtes sans doute au courant que Ronny est décédé l’automne dernier des suites du cancer. Il a été longtemps associé à Me Jacques T.

    3. Marc dit :

      Fifty shades of orange stupidity!

  3. marylap dit :

    Il commençait à être temps que les Américains se réveillent. En espérant que sa côte continue de baisser. Dans un monde idéal, il devrait avoir 1% d’approbation.

    1. Madalton dit :

      Comme le montre ce sondage, son taux d’approbation est maintenant de 39 % parmi les électeurs indépendants. Ce sont eux qui déterminent le gagnant. Chacun des 2 partis ayant une base de partisans équivalente ou presque.

      https://www.politicususa.com/2020/04/16/trump-approval-rating-independents.html

  4. Alain dit :

    Le « REALITY SHOW » les frappe de plein front. C’est du CONCRET maintenant: alors qu’ils ne savent pas si leur mort ou cette d’un proche les attend dans un avenir rapproché. Ils aimes les gros chiffres, mais ceux là (malades et les morts) ils voudraient s’en passer et leur réconfort, ils l’ont de la part des gouverneurs et des maires emphatiques.

    1. Igreck dit :

      Trompe leur avait promis « America First » que peuvent-ils bien lui reprocher !?

  5. Mrmiketi dit :

    Quand même incroyable qu’il y a encore 43% de Crétins qui ont encore confiance dans cet HULUBERLU!!!🤔

    1. karma278 dit :

      N’est-ce pas aussi le cas du côté des démocrates, environ 40-45% qui ne
      changeront jamais de camp?

      Ça laisse 10-20% de « négociables », aka les indécis.

    2. fan1717 dit :

      330 millions aux usa! Beaucoup de sans-génie! Déplorable!

    3. fan1717 dit :

      330 millions aux USA. Donc beaucoup de sans-génie! Déplorable!

  6. Jean dit :

    43 % ce n’est pas beaucoup effectivement lorsque l’on songe que les gens ont naturellement tendance à ce rallier sous le « drapeau » en temps de crise, mais cela demeure élevée si on regarde sa gestion chaotique.

    Même en noir et blanc, il demeure un être profondément méprisant.

    1. Robert Giroux dit :

      … et méprisé !

      1. … et méprisable !

  7. NStrider dit :

    Ça y est j’ai mis la main sur l’euphémisme de l’année de M. Hétu: « mais je m’en voudrais de le passer sous silence. » 🤣🤣🤣

  8. JP dit :

    43%, ça représente sa base pure et dure. Pour le battre, il faudra que les démocrates réussissent a faire sortir le vote, ce que Hilary n’avait pas réussie. J’ai espoir pcq Biden est mieux accueilli du coté des latinos et noirs. Pas pour rien que les Républicains veulent diminuer le nombre de votants.

    1. Laurent Pierre dit :

      Après des décennies de brainwashing religieux, télévisuel etc. sa cote ne descendra pas sous les 40%. La « foi » envers le Führer orangé est aveugle, également sourde mais malheureusement pas muette. Pensons à l’Allemagne nazie en pleine déroute, la cote de popularité de Hitler demeurait tout de même élevée. La vase du gros Maboule n’est pas mouvante, plutôt solide. Fidèle jusqu’à la mort, c’est ti pas bo ça!

  9. ProMap dit :

    Il y aura toujours un 30% de républicains rouges foncés dans ces « approuve ». Le 13% de différence par contre est déplorable. Doivent-ils subir une mortalité Covid dans leur famille pour qu’ils se réveillent?

  10. Bboy dit :

    43% c’est près de 120,000,000 de personnes. Au secours!

    1. karma278 dit :

      Vous avez calculé 43% des personnes aptes à voter ou de la pop. totale des USA?

  11. Mariette Beaudoin dit :

    Pour éviter de se retrouver sans président, beaucoup d’américains doivent se poser la question de la chanson de Plastic Bertrand à l’époque :  »Stop ou encore ? »

    1. ProMap dit :

      Depuis 2017, ils n’ont plus de président.😉

  12. Sjonka dit :

    Baisse dans les sondages. Je n’aimerais pas être dans son entourage aujourd’hui. Hello le pétage de coche à propos de tout et de rien.

    1. jeani dit :

      Et après, on pourra écrire qu’il dysjonka! 😁

      1. karma278 dit :

        Elle est sjonjée celle-là!
        🎩🎩🎩🎩🎩🎩🎩🎩🎩🎩🎩

    2. Sjonka dit :

      LOL !!!

    3. Sueurs dit :

      Et assurez-vous de ne pas cacher le spray net…

  13. Olesya dit :

    Le fait demeure que l’élection américaine, c’est 50 mini élections en une soirée. Ces sondages ne veulent rien dire, allez demander à Hillary Clinton ce que ça donne de remporter le vote populaire à l’échelle nationale.

    Ça va se jouer en Floride, au Michigan, en Ohio, en Pennsylvanie et au Wisconsin comme ça allait toujours être le cas.

    1. Dekessey dit :

      C’est vrai, et on a eu un avant-goût du scénario récemment au Wisconsin.
      Avec la lente reprise qui s’annonce, je doute que Trump pourra renverser la tendance d’ici novembre.. à moins qu’il nous réserve une distraction encore plus grosse… une guerre?

      1. karma278 dit :

        Dekessey
         » à moins qu’il nous réserve une distraction encore plus grosse… une guerre? »

        Shaddap you face!!!!!!
        Ne lui donnez pas d’idée, il n’est pas aussi stable qu’il le prétend…

      2. ghislain1957 dit :

        @ Dekessey

        « à moins qu’il nous réserve une distraction encore plus grosse… une guerre? »

        Avec son état mental, ce ne serait pas une surprise.

    2. jcvirgil dit :

      @olesya

      Vous avez probablement raison.Le système démocratique américain est totalement perverti.

      Qui va avoir le courage de le réformer ? Ça ne se fera jamais si ça prend un consensus entre les partis.

      Le parti Républicain beaucoup trop avantagé par ce système n’y consentira jamais et la SCOTUS sous influence politique ne le fera pas non plus.

      Les USA ce pays qui ose se prétendre un phare de la démocratie est donc condamné à un régime politique de république de bananes.

      1. karma278 dit :

        jcv
        « Qui va avoir le courage de le réformer ? Ça ne se fera jamais si ça prend un consensus entre les partis. »

        D’autant plus que ce sont les états qui contrôlent le processus électoral.

        IL faudrait non seulement une réforme bipartite, il faudrait que TOUS les états y adhèrent.

        Somebody, find me Tom Cruise.

        MIssion Impossible…

    3. Gilles Morissette dit :

      @Oleysa (17/04/2020 à 10:20)

      Vrai

      Clinton a commis une grave erreur. Pour avoir négligé, dans les derniers jours, de faire campagne dans certains États-clés (Floride, Michigan, Ohio, Pennsylvannie), elle les a perdu

      En général, elle a fait une très mauvaise campagne et s’est mal défendu dans l’affaire de ses courriels.

      Oui, l’ingérence russe et l’annonce de Comey de réouvrir l’enquête sur les courriels à deux semaines des élections, ont joué un rôle dans sa défaite.

      Toutefois, c’est principalement sa campagne électorale désastreuse, son organisation déficiente et son incapacité à se défaire de sa mauvaise image, même auprès des électeurs démocrates, qui ont causé sa défaite.

      En 2016 les Américains avaient le choix entre deux calamités: Clinton et Tiny Brain. Ils ont choisi cellle qui leurs semblait la moins pire.

      Ils ont fait, selon moi, une grave erreur et ils en paient aujourd’hui le fort prix.

      1. Bartien dit :

        @Gilles Morissette

        Il y a aussi les Bernie bros à ajouter à l’équation.

      2. Madalton dit :

        D’habitude on choisit le diable que l’on connais au lieu de celui que l’on ne connait pas. En 2016, ils ont fait un pari et ils ont perdu.

  14. Perlinpinpin dit :

    on peut noter ses hurluberlus qui continuent à le suivre. on pouvait voir hier des gens qui ne criaient de réouvrir l économie avec leurs pancartes, leurs guns. des gens qui ne comprennent pas ou qu’ils ne sont pas assez intelligents pour voir ce qui se passe. En plus, DR PHIL qui se met de la partie… putain que ce pays est en décrépitude totale.

    Je suis comme plusieurs, plus capable d y voir la face a ce crapuleux de POTUS. on dirait qu’il a un scrotum sous le menton. Ca n aide pas beaucoup…

  15. jcvirgil dit :

    43 % d’approbation pour le leader du pays en temps de crise nationale c’est très peu.

    À moins d’un événement majeur pour changer la donne d’ici là , le gros moineau à la houpette orange est cui, cui , cui…😎

    1. karma278 dit :

      Il a la houpette grisâtre ces jours-ci…

  16. Louise dit :

    On est dans le coeur de l’ouragan et sa cote est tout de même à 43%
    Sa réélection ou non au mois de novembre dépendra de l’évolution de la crise. S’il y a une embellie autant au niveau de la maladie que de l’économie, on peut être sûr à 100% que Trump va attribuer cela à sa bonne gestion et que ses « suiveux » vont le croire.
    On dirait que plus ça va mal plus Trump trouve le moyen de retourner cela en sa faveur.
    Il est machiavélique parce qu’il joue dans le cerveau des gens.
    S’il n’y avait personne pour croire à ses élucubrations, le personnage Trump n’existerait plus demain matin.

    1. karma278 dit :

      « Il est machiavélique parce qu’il joue dans le cerveau des gens. »
      +1

      Je pense que Machiavel risque de perdre son titre.
      Les générations futures utiliseront-elles trumpien pour désigner le plus retors des retors?

      1. onbo dit :

        @karma278

        J’ai Le Prince pas loin sous un tas de feuilles. Trump n’a rien à voir avec Machiavel. Mais des Trump, Machiavel en a vu passablement. …la preuve, le Prince. Trump est brillant, mais c’est un influencé. Machiavel était un influenceur. Trump est un « maître de cérémonie », un clown d’estrade, un prisonnier de l’Intention, donc qui cherche à manier l’Intention en sa faveur. Machiavel est un maître de l’Intention, qui sert l’Intention plutôt que de s’en servir.

        Son Prince a été écrit en un temps record. Un tout petit livre. C’est le résumé de l’essentiel qu’un prince doit savoir pour ne pas se faire berner par le premier des manipulateurs venu, surtout s’il est pervers, paranoïde, riche et flatteur, pauvre et violent, et réciproquement.

        Le Prince, à l’heure de ce temps, c’est chacun d’entre nous. Comme Shopenauher en philosophie, qui a été mal compris par un grand nombre de gens et pris à partie par les Sophistes en son temps, parce qu’il touchait pile sa cible, aka, « Les Gens du Mensonges », de même Machiavel a voulu, en se retirant de l’écoute puis des conseils à donner aux dirigeants des Principautés de l’Italie future et de l’Espagne, écrire un condensé pour la postérité qu’il espérait mieux outillée pour faire face aux pièges de la pensée, de la parole et de l’écrit.

        La lecture du Prince saurait difficilement être plus utile qu’en ce temps présent afin de faciliter la compréhension des tentatives de mentir qui prennent des visages et tournures d’apparences chaque fois si différentes et qui nous envahissent. Ce que Trump fait, nous envahir.

        Seul notre calme peut le vaincre car sa manie est d’exciter les sentiments et les passions humaines. Trump sur le ring de lutte et qui jouit de ses controverses… Chaque jour je me dis: Puisse-t-il entrer en lui enfin et reposer en paix, ce paquet de frustrations accumulées. Et sans plus je vais à ma journée. Et si Trump préfère le ring de lutte à la Présidence, il n’a qu’à se faire plaisir, démissionner et devenir annonceur sur le Ring!

        Le Prince, c’est tout sauf un traité intellectuel; plutôt une suite de clins d’oeil, illustrés chaque fois par un exemple tiré de sa vie de conseiller. Le tout écrit d’une plume vive, acerbe mais jamais méchante, cynique mais jamais froide et qui nous fait sourire de notre propre bêtise. 😉

        Je vous donne raison sur la brillance de Machiavel. S’il avait voulu semer la discorde et renverser le monde, il était infiniment mieux outillé que Trump au plan intellectuel et relationnel.

        note: je ne prétend pas connaître Machiavel mieux qu’un autre. J’ai résisté 30 ans à le lire tant j’avais peur du mot…. J’aurais du ben du don du le lire quand j’avais 20 ans. bonne journée. 😉

      2. Louise dit :

        Onbo

        Trump est brillant ???

      3. onbo dit :

        @louise 11h44

        Trump est brillant… euh, au sens figuré, brillant comme le serpent à écailles, et il le sait; comme Lucifer qui brille, son nom le dit, dans la noirceur.

        Au plan humain, c’est pas une lumière, de toute évidence. Il ne peut briller qu’en écrasant comme il le fait ce matin en appelant à quelque chose d’indéfini mais qui pue le conflit et la dissension. Sinon il s’éteint tout de suite. C’est pourquoi il doit recommencer sans cesse à voler la lumière des autres.

      4. danielm dit :

        @ onbo
        je vous cite: « C’est pourquoi il doit recommencer sans cesse à voler la lumière des autres. » et je vous félicite de cette réflexion tout simplement…lumineuse!

  17. Pierre S. dit :

    —————

    ils aura fallu qu’ils meurent pour se réveiller.

    Mais bon Trump doit être à la veille de prendre tout le crédit pour
    le fait qu’il n y a plus de tueries dans les écoles, ce serait en plein son genre ….

  18. ghislain1957 dit :

    Qu’il y ait encore 43% d’opinions favorables est aberrant. Ça devrait aller en descendant, coronavirus et économie à zéro aidant.

  19. Micheline L dit :

    Je ne peux pas comprendre que 43% des lecteurs appuient encore ce fou mais, enfin, c’est mieux que 49%. Espérons que ce nombre va encore baisser.

    1. karma278 dit :

      N’est-ce pas aussi le cas du côté des démocrates, environ 40-45% qui ne
      changeront jamais de camp?

      Ça laisse 10-20% de « négociables », aka les indécis.

    2. CBT dit :

      Plus ou moins surprenant, rien qu’à constater les manifestations qui se multiplient là-bas contre le confinement, on ne verrait jamais au Canada des révoltes massives contre des mesures qui assurent la sauvegarde de la santé et de la vie.

  20. Gascar dit :

    43% avec sa gestion de crise du moment c’est un magnifique résultat et si il ne parle plus d’ici novembre il pourrait remonter à 50% parce que dans le fond l’américain moyen le trouve compétent, intelligent et plein d’empathie…..Ah misère……

  21. March dit :

    Quel est le % de satisfaction des gens qui sont indépendant et qui réside dans les 5-6 états clée.

    C’est là que ça va se jouer.

    Les états super rouge vont voter pour lui, les états super bleu vont voter contre, les républicains vont voter pour et les démocrates contre.

    La guerre va se jouer dans 5-6 états clé par les indépendant.

    1. Louise dit :

      March

      Le taux d’approbation des indépendants est de seulement 39%. Il y a une lueur d’espoir mais je n’ose pas me réjouir trop vite. Tout va dépendre de l’évolution des événements d’ici le mois de novembre.

    2. constella1 dit :

      Les états du sud ou profonds lorsqu’ils seront davantage touchés par le virus ,ces fervents du clown Orange vont -ils maintenir leur allégeance au fou en chef quand-même ?
      C’est la question que je me demande depuis le début
      Je voyais cette semaine une file de voitures… des milliers on parlait de 10,000 ( je ne sais plus ds quel état )qui attendaient leur tour pour recevoir de la nourriture
      Je me disais mais est ce que possible!?
      Ce pays est bien mal en point et je désespère de voir ce peuple se réveiller un jour

      1. constella1 dit :

        Correction

        Est-ce possible

  22. POLITICON dit :

    Des chiffres qui ne veulent rien dire…

    Faut pas oublier que Trump a déjà remporté les dernières élections sans le vote populaire. Les États clés sont ceux qui lui fourniront un nombre suffisant au collège électoral pour le maintenir en poste. Les lobbies sont ceux qui influencent les résultats du vote et les républicains ne manquent pas d’argent dans leur caisse électoral. Aux States, les élections se gagnent à coup d’argent et c’est au plus fort la poche.

    La popularité de Trump a toujours été 43-44% en moyenne, ce dernier sondage n’apporte rien de nouveau. Ce 43% est un noyau dur comme de l’or en barre pour les républicains, ils n’ont qu’à ronger les indécis à coup de chèques avec le nom de Trump dessus et soudoyer les indépendants en argent sonnant en claironnant que les médias sont l’ennemi du peuple, que les démocrates sont des socialistes voulant couler le pays en promouvant l’universalité des services gratuits pour tout le monde etc.

    Trump a encore sinon plus de chance de remporter les prochaines présidentielles. Sa base restera solide et il en est au même point qu’il y a 4 ans dans les sondages. N’oublions pas qu’il a remporter un nombre considérable au sein du collège électoral sans même la majorité aux urnes. Dans les circonstances, je ne fais pas confiance au système électoral désuet et obsolète des States. Un système pourri et gangréné jusqu’à l’os.

  23. sorel49 dit :

    Il faut espérer que Trump continue de vanter la perfection de son administration dans la lutte contre la Covid-19.

  24. christian reny dit :

    je le trouve encore trop haut par rapport à ses gestes

  25. Cubbies dit :

    Le sort du Bully est entre les mains des électeurs indépendants lors de l’élection de novembre. Si les chiffres de l’économie continuent sur la même tendance, il est cuit. Il peut cependant tenter d’acheter leur votes à coup de chèques identifiés avec son nom en évidence ou encore une manigance tordue inventée par une théorie du complot. Attendez ça s’en vient: le virus a été produit par un laboratoire chinois. Qui sait vraiment?

    L’autre facteur c’est Joe Biden: ma foi qu’il semble vulnérable à n’importe quelle attaque insensée de la bande du Bully. C’est pas trop rassurant.

  26. PhilippeD dit :

    Le pari de trump est de se garder tout les point positif ( »gestion » de la reprise de l’économie, le cheque de 1200$, la gestion des milliard du congres, sont show de téléréalité quotidien, etc.) pour lui.
    Et de laisser les point négatifs au gouverneur (gestion de la fermeture de leurs états, approvisionnement des équipements manquant, etc., gestion de la crise en générale sans aucun support/coordination au niveau fédérale).

    Il espère ainsi de conserver son image et par conséquent sa ré-élection.

    Et c’Est pour ca que son opinion favorable ne descent pas en bas de 40%.
    Car pour beaucoup de gens, les salaud qui empêche les gens d’aller travailler c’Est les Gouverneur.
    trump lui ne parle que de ré-ouvrir l’économie et envoyé des chèque avec son nom dessus.

    1. Haïku dit :

      Très bonne observation !

  27. 430a dit :

    Il faut être fanatiques pas à peu près pour continuer à approuver ce mafieux. Un véritable culte de la personnalité avec sa horde d’aliénés.

  28. Guy Gibo dit :

    M.Hetu je viens de lire ceci sur le tweet de Trump (il y a quelques minutes). Est-ce un appel à prendre les armes? Pour moi ça ressemble à ça.

    « LIBERATE VIRGINIA, and save your great 2nd Amendment. It is under siege! » (Trump)

    Et il s’agit bien de son compte et non d’un autre.

    Que dit le 2eme amendement de la Constitution américaine?
    « Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique reconnaît la possibilité pour le peuple américain de constituer une milice pour contribuer « à la sécurité d’un État libre », et il garantit en conséquence à tout citoyen américain le droit de porter des armes. »

    LIBERATE VIRGINIA est ã mes yeux un appel à la création de milice surtout quand on lit « IT IS UNDER SIEGE! »
    Alors si je le vois ainsi il faut croire qu’ils seront nombreux à le voir ainsi eux aussi, incluant ces manifestants armés avec des mitraillettes qu’on a vu hier contre un Gouverneur.

  29. Guy Gibo dit :

    ET Trump vient d’ajouter celui-ci…

    Donald J. Trump
    @realDonaldTrump
    ·
    20min
    LIBERATE MINNESOTA!

    1. Haïku dit :

      À glacer le sang !! 😨😨😨

    2. Toile dit :

      Je crois que c’est en lien avec l’arret des confinements pour un retour au travail.
      https://www.mediaite.com/trump/trump-calls-for-people-to-liberate-swing-states-with-democratic-governors-in-alarming-tweetstorm/

  30. Pierre S. dit :

    —————————-

    possiblement que les fans de trump n ont pas aimé la couleur grise de ses cheveux
    d ou la baisse d appuis …. parce que sur l essentiel, peu importe ce qu il fait ou il dit, les
    tarés le suivent.

  31. marcandreki dit :

    Il est vrai que le sort de Trump se trouve du côté des indépendants. Là dessus, mauvaise nouvelle pour lui, il est rendu à 39% d’appui.

    https://www.politicususa.com/2020/04/16/trump-approval-rating-independents.html

    C’est sans compter sur son retard sur Biden dans les swing states, le vote des femmes qu’il a perdu, les noirs et les latinos, on oublie ça. Ne lui reste que les évangélistes et les Red Necks ( et les bandits à cravates)

  32. Pierre S. dit :

    ———————————

    quand meme la teinture est en train de le lâcher …

  33. Mona dit :

    Un de mes amis sociologue me dit :

     » Le grand élucubrateur est aussi un stratège. Si les voix des électeurs commencent à se rétrécir, la ruse de Trump consiste à accuser des grands loups : l’OMS ET LA CHINE.

    Ce qui arrange les politiciens européens et permet a Trump de récupérer une approbation partielle en Europe « .

    Jeu de billard !

  34. Pierre S. dit :

    ————————–

    a travers cet hécatombe … trump sème la zizanie, fiat un appel aux armes et au dé confinement
    en sommet de la pire pandémie des 100 dernières années.

    25 ieme amendement et vit, ce fou furieux veut exposer son peuple non seulement aux COVID mais aussi
    à une guerre civile qu’il est entrain de créer lui même ….après avoir mandaté la veille les états a gérer la crise
    il pousse les écervelé a prendre les armes pour forcer un dé confinement …. MALADE !

  35. Mona dit :

    Trump « bas les masques », le « roi nul »…
    Dans un article d’un très bon journal économique français !!

    https://www.lesechos.fr/idees-debats/en-vue/donald-trump-bas-les-masques-1195570

    1. Haïku dit :

      Mona
      Effectivement, très bon article ! 👌
      Extrait:
      -« Sa crise d’autoritarisme montre qu’il est en perdition ».

      Je l’espère de tout coeur.

  36. Lecteur_curieux dit :

    Ah ils ont des mots…

    Job approval… Pour faire l’approbation il faudrait être son patron et signer avant qu’il commette ses gaffes.

    La même chose avec la satisfaction. Comment être satisfait d’un politicien anyway ?

    Ah un sentiment général sur le travail accompli ?

    Mauvais, Très mauvais, Minable, Bon , Très bon, Excellent ou Exceptionnel.

  37. PhilippeD dit :

    Il ne faut pas mélanger  »approval rate » et  »pour qui aller vous voter au prochaine élection ».
    Quoique relié elle ne sont pas des équivalent direct.

    Quelqu’un peut facilement dire, j’approuve comment ca job, mais je ne revoterai pas pour lui, et vice versa, pour plein d’autre considération.
    Il y a un plein de gens qui ont beaucoup trop d’égo pour avoué que le gars pour qui il ont voté fait une job de merde… sans compté tous ceux qui font l’autruche volontairement ou non.

    Je préfère les sondage qui demande au gens pour qui il voterons; trump versus whoever.

  38. Gilles Morissette dit :

    Cette pandémie a permis aux Américains de voir la vrai visage de leur président, son incapacité à faire preuve du leadership nécessaire en ces temps difficiles et surtout son manque totale d’empathie et de compassion envers le malheur des autres, des qualités dont a su faire preuve son prédécesseur..

    « Les masquent tombent, le roi est nu » comme le disent certains intervenants.

    L’élection est encore loin. Sept mois est une éternité en politique. Les choses peuvent changer.

    Pas étonnant que Tiny Brain veuille repartir l’économie,peu importe le prix à payer,

    C’est sa seule planche de salut. C’est la seule carte qu’il peut jouer pour sauver son « cul ».

    Cependant, le Gros Enfoiré ne baissera pas pavillon sans défendre chèrement sa peau. Sur son compte Twitter, ses derniers messages sont fort éloquents.

    On parle quasiment d’un appel à l’insurrection et aux armes. Or, il ya suffisamment de timbrés et de fanatiques dans sa vase électorale pour qu’on prenne très au sérieux ses appels.

    Plus sa descente va se poursuivre, pire sera sa folie furieuse.

    Pour ne pas avoir voulu prendre leurs responsabilités en janvier dernier, les élus Répugnants ont amorcé une bombe qui risque d’exploser et de causer de graves dommages.

  39. simonolivier dit :

    Même Rasmussen the best selon Tiny le mets à 46%. Jamais été aussi bas.

  40. Gilles Morissette dit :

    Répartition des résulats du sondage Gallup en fonction du sexe:

    Ryan Struyk
    @ryanstruyk
    ·
    7h
    Trump approval by gender via new Gallup poll:

    Men:
    49% approve
    47% disapprove

    Women:
    37% approve
    60% disapprove

    Il faut croire que les femmes voient des choses que les hommes sont trop connards pour voir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :