Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au lendemain d’une primaire démocrate au Wisconsin dont les résultats finaux ne seront pas connus avant le 13 avril, Bernie Sanders met fin à sa deuxième campagne présidentielle, qui sera vraisemblablement sa dernière. Au cours des derniers jours, des membres de sa garde rapprochée le pressaient de quitter la course à l’investiture démocrate, histoire de ne pas nuire à son image et à l’influence qu’il pourrait encore exercer sur Joe Biden et le Parti démocrate.

Depuis sa défaite cinglante du 28 février dernier en Caroline du Sud, le sénateur du Vermont a été battu ou rossé par l’ancien vice-président dans toutes les primaires importantes, à l’exception de celle de la Californie. Défait dans des États clés comme le Texas et le Michigan, il avait récolté 914 délégués contre 1217 pour son rival, un écart insurmontable compte tenu des sondages dans les États n’ayant pas encore voté.

Son maintien dans la course était devenu d’autant moins facile à justifier durant une pandémie qui monopolise l’attention de tous les Américains et rend l’acte même de voter périlleux jusqu’à nouvel ordre. Sa décision épargnera au Parti démocrate une lutte fratricide comme celle qui avait opposé Sanders à Hillary Clinton en 2016, lutte qui avait fragilisé la candidate démocrate lors de l’élection présidentielle.

Bernie Sanders avait promis une révolution propulsée par une participation sans précédent des jeunes, des minorités et des travailleurs de la classe ouvrière. Il a fini à égalité avec Pete Buttigieg en Iowa et triomphé au New Hampshire et au Nevada sans toutefois réussir à battre les taux de participation de Barack Obama en 2008.

Reste maintenant à voir si Sanders et Biden seront en mesure de mobiliser les partisans du candidat malheureux en vue du scrutin du 3 novembre. D’une manière ou d’une autre, Sanders aura réussi de tirer le Parti démocrate, y compris Biden, vers la gauche. Pour cette raison, lui et ses partisans sont loin d’avoir tout perdu. Le reconnaîtront-ils?

(Photo Getty Images)

111 réflexions sur “Sanders abandonne la course

  1. HebenMonVieux! dit :

    Mais ça ne donnera malheureusement pas plus de vitrine pour Biden pour s’afficher durant la crise pendant que DT continu sa campagne a tous les jours…on verra bien le résultat de tout ça.

    1. Igreck dit :

      DT démontre son incompétence tous les jours !
      « Mieux vaut fermer sa gueule et passer pour un imbécile que de vociférer et le prouver ! »
      (vieil adage adapté pour les circonstances)
      « Ce sont les chaudrons vides qui font le plus de bruit. »

      Mes salutations à Haïku… j’espère vous avoir devancé enfin !) ;-))

      1. Haïku dit :

        Igreck
        Pas de problème. 😉 ‘Go for it’…..
        -« Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation.” (Aristote).

      2. Hé ben mon Vieux! dit :

        @Igreck

        Ne sous estimez pas DT et sa bande. Ce crétin a fait une campagne durant laquelle il a démontré qu’il n’avait pas les qualités, la probité et le respect pour devenir président, et pourtant il est là! C’est une triste réalité.

      3. Igreck dit :

        La bêtise est une structure de la pensée comme telle : elle n’est pas une manière de se tromper, elle exprime en droit le non-sens dans la pensée. La bêtise n’est pas une erreur, mais un tissu d’erreurs. On connaît des pensées imbéciles, des discours imbéciles qui sont faits tout entiers de vérités ; mais ces vérités sont basses, sont celles d’une âme basse, lourde et de plomb. La bêtise et, plus profondément, ce dont elle est le symptôme : une manière basse de penser. […] Lorsque quelqu’un demande à quoi sert la philosophie, la réponse doit être agressive, puisque la question se veut ironique et mordante. […] Elle sert à nuire à la bêtise, elle fait de la bêtise quelque chose de honteux.
        Gilles Deleuze, Nietzsche et la Philosophie, Presses Universitaires de France, Paris, 1962
        La bêtise, ce n’est pas simplement quand on dit quelque chose de faux, mais elle est pire lorsqu’on donne une interprétation médiocre de quelque chose de vrai.

  2. christian reny dit :

    il était temps

  3. Commentaire dit :

    Elle est oû, Madame Nancy Pelosi, dans la présente crise ?

    1. chicpourtout dit :

      J’ai la même interrogation…

    2. onbo dit :

      Vous pouvez être certain que Nancy Pelosi ne perd pas une seule nanoseconde avec l’indécis en fonction qui après trois ans n’est pas encore entré en service auprès des citoyens us.

      Elle est à travailler avec ses représentants et organisateurs à gagner county par county, district par district, État par État en novembre 2020 pour un maximum de Représentants démocrates à la HOUSE.

      Le mieux ce travail de terrain se fait pour la Chambre des Représentants., le plus élevées sont les chances de pousser la vague pour une majorité au Sénat.

      Trump a déjà perdu l’estime populaire. Rien ne suggère qu’il soit intéressé à relever le pays du coronavirus pour la prochaine année et l’économie pour le prochain mandat.

      Son idée c’est de se remplir les poches pour espérer pouvoir se payer des conseillers juridiques… et quitter le plus loin possible pour se faire ignorer. Perso, je l’ignore déjà.

      Et si les Démocrates remportaient les deux Chambres, l’indécis vivrait des heures pénibles au pouvoir, à commencer par l’impeachment et la destitution. L’important donc, le Congrès.

      L’abandon de Sanders peut être lu comme le commencement de la fin pour l’indécis jamais responsable de quoi que ce soit.

      1. Madalton dit :

        Elle a supporté la décision de Trump d’empêcher 3M d’exporter des masques au Canada.

      2. kelvinator dit :

        Madalton
        Ou prenez-vous cette information?

      3. Madalton dit :

        @ Kelvinator,
        Je ne retrouve pas où j’ai lu ou entendu Pelosi être d’accord. C’est logique qu’elle ait appuyé cette décision. Elle se serait mis à dos beaucoup d’américains à dos. Sujet très sensible quand il manque de matériel dans une crise comme celle de NY et où il y a des centaines de morts.

    3. Louise dit :

      Commentaire

      Elle prépare un autre plan pour aider les plus mal pris et pour relancer l’économie.
      Comme d’habitude Trump ne veut rien savoir de ce plan.

  4. monsieur8 dit :

    Merci Bernie.

  5. Michigan dit :

    enfiiin

    1. Louise dit :

      Michigan

      Oui enfin, enfin, enfin ! ! !

      On verra le rôle qu’il va jouer pour la suite des choses. Espérons que ce ne sera pas de mettre des bâtons dans les roues de Joe Biden. Les démocrates ont besoin plus que jamais d’être unis et de se rassembler derrière un seul chef.

  6. Mona dit :

    Esperons que les républicains centristes seront convaincus.
    Dernier espoir de constituer une majorité anti-Trump.

  7. loup2 dit :

    Les résultats des votes le 13 avril !?!?
    Simonac ils fonctionnent encore de cette manière pour communiquer ?
    http://pix.toile-libre.org/upload/original/1586364670.jpg

    1. Madalton dit :

      C’est la date limite pour recevoir les votes par la poste.

    2. Haïku dit :

      @loup2
      Simonac, est bonne ! 😉👌

  8. Jacques Rivard dit :

    Enfin. Merci!

  9. Pierre S. dit :

    —————————

    Pour la suite le rôle de bernie sera de coincer aussi souvent que possible l’andouille Trump et
    le forcer à faire la job de président … ce dont il est complètement incapable.

  10. Carl Poulin dit :

    M » Sanders n’aurait pas pu abandonner avant le vote d’hier au Wisconsin et faire ainsi porter l’odieux de cette dernière démarche électorale uniquement sur les Républichiants?

    1. Duduche dit :

      Comme les électeurs devaient de toute façon se rendre aux urnes pour d’autres votes, il y a une minime chance que la décision de Sanders ait pu faire augmenter le taux de participation à ces élections. Reste à savoir si la participation aura été suffisante pour nuire à la promotion du juge rétrograde.

      1. Capitaine B dit :

        C’est exactement mon raisonnement. S’il se retire avant les résultats, c’est que son seul but était de faire sortir le vote. Espérons qu’il aura réussi.

  11. Martin coté dit :

    il a compris et espérons que ses partisans comprendront également pour le bien du pays afin de se debarasser de Trump a l’automne..

  12. Superlulu dit :

    Il rêve d’une vice présidence?
    TOUGH LUCK MY FRIEND.

    1. Achalante dit :

      Effectivement. D’une part, M. Biden a déjà annoncé que ce serait une femme, et d’autre part, son entêtement inutile ne le rend pas très sympathique. Espérons que ce sera une femme progressiste, pour aller chercher des votes à gauche. (Parce qu’il ne faut pas se leurrer, à force d’être trop centriste, le parti risque de perdre la confiance de leurs électorat plus à gauche qui verront peu de différence entre le parti Démocrate et le parti Républicain.)

    2. Dekessey dit :

      ??

  13. Léo Mico dit :

    Pourquoi abandonner juste après l’élection du Wisconsin mais avant les résultats ?
    Il n’aurait pas été préférable d’abandonner avant les élections pour éviter que les gens se déplacent pour les primaires ? (même si, si je comprends bien, ils auraient dû aller voter pour le juge ?)

    1. ProMap dit :

      Justement, vous tenez un point important car un abandon antérieur aurait jeté tout le blâme sur les républicains en mettant le spotlight sur ce juge. Sanders a manqué une belle chance de démontrer son empthie envers ses concitoyens , une belle chance de se distancer du comportement égoïste de trump.

      Pour la primaire, je suis de l’avis de tous : enfin!

    2. Le tweet de M. Hétu peut expliquer en partie d’attendre au lendemain du vote pour abandonner

      Richard Hétu‏ @richardhetu

      Sanders renonce à sa candidature mais invite ses partisans à continuer à voter pour lui dans les 27 primaires à venir afin de continuer à récolter des délégués pour influencer la convention démocrate.

      1. ProMap dit :

        Mais est-ce que ça vaut les vies qui pourraient être mis en danger dans celle du Wisconsin?

      2. Les vies seront en danger dans les 27 prochaines primaires si elles ne sont pas reportées ou annulées. Têtu Bernie.

  14. Dekessey dit :

    Bernie est un homme de conviction intègre. Son discours a créé un mouvement qui, il faut l’espérer, durera et apportera un véritable changement dans ce pays qui dérive. Grâce à lui, il est aujourd’hui possible de parler de socialisme sans se faire automatiquement diaboliser. Mais surtout, il a inspiré les jeunes.
    C’est maintenant à eux de prendre le relais.

  15. M.Rustik dit :

    Voyant sa position dans les sondages, avec sa position dans la course, et avec la situation Covid et la tenue de votes durant cela, il aurait dû se retirer avant,

    Voyons maintenant s’il jouera la suite solidaire ou solitaire.

    1. onbo dit :

      Bernie savait depuis le vote en Caroline du Nord qu’il ne gagnerait pas.

      Je pense que Bernie a pris le temps de demander avec insistance à ses chefs de campagne nationaux de consulter leur équipes régionales sur la suite des choses. Il a vraisemblablement insisté pour que les équipes locales (États et Districts) soient consultées elles-aussi. Le temps que remontent les avis, à travers le drame du covid19. Pour éviter un 2016!
      Le momentum décisionnel était probablement le vote au Wisconsin. Les exit polls ont répondu à la question que se posait Bernie et que les chefs nationaux de campagne surveillaient comme un moment décisif. La campagne présidentielle démocrate est sur ses rails. Je peux me tromper, mais c’est ce qui me semble le plus plausible.

  16. Olesya dit :

    Il aurait été un meilleur candidat que Biden ( pas un exploit faut l’admettre) mais c’était vraiment triste de le voir poursuivre cette mascarade de campagne.

    1. Samati dit :

      @ Olesya

      Dans la perspective de Trump, il est évident que Sanders aurait été un meilleur candidat pour assurer la défaite des démocrates. Ce qui explique le support des républicains, de Poutine et possiblement des saoudiens en faveur de Sanders.

      1. Dekessey dit :

        Et vous pensez qu’avec Biden c’est dans la poche?

    2. Bartien dit :

      Tata

    3. Gilles Morissette dit :

      @Olyessa /08/04/2020 à 12:13

      Pauvre abruti. Toujours aussi déconnecté de la réalité.

      Je doute que plusieurs « Bernie Bros » se rallient à votre gourou comme il le souhaite. Ils ne sont pas cinglés à ce point.

      Votre commentaire prouve, encore une fois, que vous n’êtes pas le pogo le plus dégelée de la boîte ou l’ampoule la plus éclairante du jeu de lumières.

      Better luck next time !!

  17. Heldro dit :

    Enfin une bonne nouvelle dans toute cette désolation chez nos voisins du sud. Tellement contente de vivre au Canada en ces temps de pandémie !

  18. Pierre S. dit :

    ———————–

    Et a 78 ans … j’imaginer ramasser le désastre combiné de Donald l’andouille et du COVID-19 … ouffffff !

  19. Igreck dit :

    Ça a pris une crise sanitaire majeure pour qu’il lâche enfin son nonnos !? Vieux pitbull va, mieux vaut tard que jamais. J’espère sincèrement qu’il n’est pas trop tard pour convaincre ses chiots jappeurs que c’était la meilleure chose à faire pour chasser l’épagneul jaune pisse de la Maison devenue brune !?

  20. Pierre S. dit :

    ——————————

    Présentement j’aimerait bien entendre quelques républicains repentant dire
    qu’ils auraient du destituer cette calamité d’andouille.

  21. titejasette dit :

    HS

    Face aux menaces de Trump de couper dans les subventions à l’Organisation mondiale de la santé, voici la réplique de son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

    « L’Organisation mondiale de la santé a demandé mercredi aux États-Unis et à la Chine de « gérer honnêtement » la lutte contre la pandémie de coronavirus, mettant en garde les dirigeants mondiaux contre la politisation de l’épidémie de COVID-19 « si vous ne voulez pas avoir beaucoup plus de housses mortuaires », a déclaré le directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

    Le président Donald Trump a critiqué la réaction de l’agence internationale face à l’épidémie mardi, en déclarant que l’OMS « a vraiment traité, je dirais, chaque aspect de l’épidémie avec aberration  » (saying the WHO “really called, I would say, every aspect of it wrong). Il a également menacé de refuser le financement de l’OMS des États-Unis.

    « Au bout du compte, les gens appartiennent à tous les partis politiques. L’objectif de tous les partis politiques devrait consister à sauver la vie de leur peuple, s’il vous plaît, ne politisez pas ce virus ».

    La déclaration d’urgence mondiale de l’OMS fut émise le 30 janvier, soit presque un mois avant que Trump ne tweete que « Le Coronavirus est très bien contrôlé aux Etats-Unis » et six semaines avant qu’il ne déclare une urgence nationale le 13 mars.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    https://www.cnbc.com/2020/04/08/as-trump-attacks-who-warns-against-politicizing-coronavirus-if-you-dont-want-many-more-body-bags.html

    Que c’est bien dit !

  22. marcandreki dit :

    Voilà que Trump suggère aux partisans de Sanders de rejoindre le GOP !!!
    Il y a sûrement quelques fêlés parmi les Bernie Bros.
    Mais Trump est vraiment le pogo le plus tordu de la boite.

    https://thehill.com/homenews/campaign/491776-trump-urges-sanders-supporters-to-join-gop-after-senator-suspends-campaign

    1. Madalton dit :

      Selon un sondage, 15% des partisans de Sanders voteraient pour Trump au lieu de Biden.

      https://www.usatoday.com/story/news/politics/elections/2020/03/29/bernie-sanders-supporters-vote-trump-over-biden-poll/2936124001/

      1. Haïku dit :

        Madalton
        Merci pour l’info. Non mais….Incroyable. 😨

    2. Mariette Beaudoin dit :

      Un pogo pas mangeable.

  23. Pierre S. dit :

    ——————

    Trump qui sollicite les partisans de Bernie …
    Y est pas supposé gérer une crise lui ?????

  24. ghislain1957 dit :

    Son rêve vient de s’envoler. Le mien c’est de voir le Virus Orange défait à plate couture lors des prochaines élections.

    Espérons que les admirateurs de Biden sauront se rallier afin d’éviter un autre quatre ans de chaos aux zétats-zunis.

  25. Gilles Morissette dit :

    Bravo pour cette décision.

    BS a compris qu’en cette période de pandémie, il se devait d’éviter au Parti Démocrate une lutte fratricide qui lui aurait été fatale comm en 2016.

    Il a compris que l’ennemi à abattre est Tiny Brain.

    Si lui et JB parvienne à travailler ensemble et à faire les compromis qu’il faut, tout le monde sera gagnant.

    Les idées de BS ne sont pas mortes bien au contraire. Il sera intéressant de voir comment elles pourront être intégrés dans la plate-forme électoral du Parti Démocrate.

    1. Madalton dit :

      Les idées de Sanders seront sûrement populaires après la pandémie. L’assurance santé universelle sera considérée par plusieurs.

  26. Pierre S. dit :

    ————————

    Tristesse est le vrai mot.

    Comme il est présentement horrible de voir Trump poursuivre cette mascarade de présidence.

  27. jcvirgil dit :

    Un homme de coeur se désiste pour laisser toute la place à un homme de poche.
    Pas sûr que ce soit vraiment ce que les Américains ont besoin en ce moment…

  28. Alexander dit :

    Sanders a pris la décision qui s’imposait.

    Ça se clarifie: Trump vs Biden.

    La gestion de la pandémie sera un enjeu crucial. Le nombre de victimes et l’impact sur l’économie feront foi de tout.

    Quand tu perds la santé à cause d’un système de santé peu accessible ou que tu perds ton emploi, tu es frappé de plein fouet là où ça fait mal.

    Et le discours rose bonbon de Trump sur les bienfaits de sa présidence va finir par tomber à plat.

  29. karma278 dit :

    « There ain’t no such thing as a revolution,
    It’s got another name, it’s called evolution. »
    Shawn Philips

    Les bernie bros devront accepter que la société évolue selon la pratique ancestrale des petits pas.
    Ça permet de plier sans casser,
    et d’en ressortir plus fort en tronc.

    1. Haïku dit :

      Fort bien dit ! 👌

    2. jcvirgil dit :

      @Karma 278

      Pas toujours .L’histoire nous apprend que les révolutions , même les plus tranquilles ,ont souvent forcé l’évolution.

      1. Dekessey dit :

        @jcvirgil
        Très vrai.
        Des petits pas? Les USA sont tellement attardés qu’une petite révolution pour les ramener au XXI siècle est essentielle.

      2. Autrement dit :

        Parlant d’évolution:
        DERNIÈRE HEURE
        l’organisation trump investit dans les colombariums. Donald jr et Eric trump ont annonce la nouvelle, un investissement qui va permettre de relancer les activites sur ses nombreux terrains de golf. La clientèle pourra se divertir et se recueillir. Tous les murs seront accessibles avec une voiturette. De plus, toutes les unités seront munies d’une serrure à combinaison permettant de loger précieusement proches et avoirs. Les avoirs dématérialisés ne seront pas oubliés car une connection 5G optionnelle permettra de rassurer en temps réel sur la fortune en nuage.

        Cet investissement est aussi un projet pilote qui permettra la construction de murs continus aux confins du territoire américain. Cette promesse deviendra enfin réalité grâce à trump!

        Citoyens, consultez sans tarder tous les préarrangements de ce fabuleux et luxueux investissement. Les temps sont durs, gâtez-vous!

        😉

      3. Haïku dit :

        @Autrement
        LOL ! 😉😉👌👌

  30. Olesya dit :

    Essentiellement, Bernie Sanders est un homme qui a dévoué sa vie politique à se battre pour que le petit salarié puisse avoir une qualité de vie digne de ce nom. Juste « ça ». Et pour ce « crime » odieux, le DNC et leurs alliés dans les médias ont passé les 4 dernières années à le dépeindre comme un antisémite misogyne raciste déconnecté de la réalité.

    Et après ça ils se demandent pourquoi les « Bernie Bros » ne courent pas vers eux pour leur donner leurs votes?

    1. Samati dit :

      @ Olesya

      Plutôt drôle de la part d’un supporter de Trump d’écrire tant d’éloges envers un potentiel adversaire qui aurait été battu à plate couture.

      1. Dekessey dit :

        « …qui aurait été battu à plate couture. »

        Pouvez me dire où vous avez acheté votre boule?

    2. Gilles Morissette dit :

      @Oleysa (08/04/2020 à 13:21)

      Tout une analyse !!

      Vous faites honneur à votre réputation de « Troll ».

      Depuis quand un adepte de la secte de Tiny Brain se soucie-t-il du sort des travailleurs américains? Il y a quelque chose de foncièrement hypocrite dans votre raisonnement.

      On peut sentir votre profonde malhonnêteté intellectuelle même au travers de l’écran de nos ordinateurs.

      Ça dégage des odeurs nauséabondes !!

    3. kelvinator dit :

      Vous vous lancez maintenant dans l’hyperbole pour avoir de l’attention?

      Les Bernie bros sont honni pour les même raisons que vous. Aucune empathie, aucune logique, aucun support.

  31. Mariette Beaudoin dit :

    Préparez-vous maintenant à voir Trump fesser sur Biden de toutes les manières. Ça prend toute une résilience et toute une personnalité pour rester impassible devant un fléau pareil.

    1. Louise dit :

      Pendant que les démocrates se démènent pour trouver des solutions à la crise et en atténuer les conséquences, les républicains du Sénat veulent relancer l’enquête sur Hunter Biden.
      Toujours fidèles à eux-mêmes ! Des pourris.

    2. Loufaf dit :

      D’ accord avec vous Mariette Beaudoin. Les Reps vont essayer de trouver du  » dirt » contre Biden, quitte à payer de faux témoins pour appuyer leurs fausses accusations. Ils vont littéralement le traîner dans la boue. Les Démocrates doivent s’ y préparer et contre-attaquer en conséquence Ce que le gros despote souhaite, c’ est de mettre Biden knock out avant les élections pour pouvoir plus facilement gagner.

  32. Samati dit :

    La classe ouvrière que Sanders voulait aller chercher est (va) rester fidèle, pour plusieurs mauvaises raisons, à Trump. Les jeunes, à leur habitude, n’aurait pas été voté en masse. Sanders aurait vogué vers une défaite historique.

  33. Gilles Morissette dit :

    HS

    Voilà quelqu’un qui a sû mettre la partisannerie politique de côté pour démontrer sa solidarité en ces temps difficiles.

    Peu imorte ce que l’on pense du Dr. Barrette, son geste mérite d’être souligné.

    On est loin même très loin de ce qui se passe à la Maison Sale avec le Gros Enfoiré et la bande de salopards de « Répugnants »

    Tellement content de vivre au Canada.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/ga%c3%a9tan-barrette-devient-un-incontournable-sur-twitter-pendant-la-pand%c3%a9mie/ar-BB12kDPx?li=AAgh0dy

    1. jcvirgil dit :

      @ Gilles Morrissette

      Finalement ça aura pris une pandémie pour lui poser un coeur… On se souviens fort bien cependant que lui et son compère Couillard ont tout fait pour couper dans notre service de santé et en privatiser de grands pans pour leur profit et celui de leurs amis , pendant qu’ils bourraient la face des médecins .

  34. Gilles Morissette dit :

    HS

    Cette période de pandémie fait souvent ressortir ce qu’il y a de mieux chez l’être humain.

    Ça fait également ressortir ce qu’il y a de pire, le côté sombre.

    Voilà un bel exemple.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/faits-divers/femme-de-qu%c3%a9bec-arr%c3%aat%c3%a9e-mercredi-pour-crachat-au-visage-de-quelquun-dimanche/ar-BB12ktRM?li=AAgh0dy

    1. Haïku dit :

      Ouache !! 😨😨

  35. Danielle Vallée dit :

    @jcvirgil: ‘lui et son compère Couillard ont tout fait pour couper dans notre service de santé et en privatiser de grands pans…’

    Attention! Legault vogue sur les surplus laissés par l’équipe de Couillard, et la réponse au coronavirus ne serait pas aussi énergique si les libéraux n’avaient pas nettoyé la machine de l’état. Il faut prendre un peu de recul parfois et faire la part des choses.

    1. jcvirgil dit :

      @Danille Vallée

      Faux Legault dépense actuellement pour redresser le système de santé ravagé par les deux compères , car il n’a pas le choix pour pouvoir faire face à la pandémie.

      Quand au redressement que vous prétendez c’est plutôt un écroulement auquel on a fait face par Couillard en premier qui a démissionné dans un premier temps du poste de ministre de la santé du cabinet Charest pour rejoindre une clinique privée choyée par les mesures qu’il avaient prises alors qu’il était sinistre et son compères surnommé Mad Doc Barrette lui-même propriétaire de deux clinique privées , qui y est allé d’une réforme décriée par à peu près tous les intervenants du système de santé, en remontant la majorité du pouvoir de décision au ministre.

      Les Québécois ont bien reconnu leur oeuvre en plus de toute la corruption de l’ère Charest et ils leurs ont remis leur 4% »

      https://lactualite.com/sante-et-science/mad-doc-barrette/

    2. gigido66 dit :

      Danielle, je partage votre idée. N’eut été des coupures et de l’engrangement d’un montant d’argent en cas de coups durs, les Québécois se demanderaient comment s’en sortir aujourd’hui à moins de s’endetter au-delà de la capacité des coffres de l’Etat.
      Je suis d’accord sur le fait que nous avons tous trouvé ça très dur, mais il le fallait. Tous étaient en accord avec le fait de redresser les finances de l’État et Je me souviens d’avoir écrit dans la section des opinions de LaPresse, le 3 juin 2014 ceci:
      <>

      1. gigido66 dit :

        Mon texte n’a pas été reproduit…bon de toute façon, je disais grosso modo que tous voulaient un redressement des finances de l’Etat, c’était devenu urgent. Cependant personne ne voulait faire partie de la solution, même si nous faisions tous partie du problème!

  36. marcandreki dit :

    Biden publie un message à Bernie Sanders et ouvre la porte à ses supporteurs. Grande classe, de la hauteur présidentielle. Ça change du cri des vautours

    https://www.politicususa.com/2020/04/08/joe-biden-lifts-up-democrats-with-thoughtful-kindness-to-sanders-and-his-supporters.html

    1. ProMap dit :

      Tout a fait d’accor. Texte qui se veut unificateur, au moins chez les démocrates. Si lestrumpers pouvaient écouter seulement une minute!

    2. Layla dit :

      @Marcandreki
      Seigneur je dois être maso après avoir lu l’excellent texte de Joe Biden comme vous dites très classe et présidentiel je suis allée lire ce que DT avait à régurgiter. Est ce que je vais finir par comprendre que l’ère des miracles est passée? Layla
      Bravo à Joe Biden un texte très rassembleur.

    3. Mariette Beaudoin dit :

      Il va gagner, c’est sûr. Son charisme est très grand.

  37. FlorentNaldeau dit :

    @ HebenMonVieux!, 11h38 « Mais ça ne donnera malheureusement pas plus de vitrine pour Biden pour s’afficher durant la crise pendant que DT continu sa campagne a tous les jours… »

    DT a certes l’avantage d’être le titulaire du poste et il profite à fond de ce que Theodore Roosevelt appelait le « bully pulpit »; à noter que le mot « bully » est utilisé ici dans son sens quelque peu archaïque de « formidable » ou « extraordinaire » puisque cette tribune donne effectivement à celui qui en dispose des moyens et un auditoire inégalés, dont JB ne dispose pas.

    Mais JB n’est pas totalement absent de la scène. Encore hier soir, je l’ai entendu à CNN discuter avec Mario Cuomo (qui diffuse toujours de chez lui); il a démontré une fois de plus qu’il est le candidat réfléchi qui constitue la meilleure option pour remplacer DT, sutout dans sa critique raisonnée de la démarche et des déclarations de DT pour affronter la COVID -19; ses critiques sont d’autant plus crédibles qu’elles s’appuient sur son expérience et son intelligence politique pour esquisser des solutions de rechange.

    Puisqu’il n’a plus à se préoccuper de la primaire (à moins que BS ne lui réserve une surprise empoisonnée), il peut maintenant consacrer tout son temps à démontrer les insuffisances de DT et le bien-fondé de le dégommer en novembre. Il est à parier qu’on le verra fréquemment dans les émissions politiques du dimanche et dans les divers talk-shows (en téléprésence, il va sans dire).

    Il doit tout de même faire face à un défi pas toujours évident, soit de critiquer les décisions de DT sans paraître comme le mec systématiquement négatif qui ne fait rien d’autre que dire du mal de son adversaire, et surtout sans s’attaquer à l’institution elle-même et donc à la nation, ce qui rebuterait bien des électeurs modérés. Ce jeu d’équilibriste n’est évidemment pas dans la poche, mais c’est certainement faisable.

  38. kelvinator dit :

    « As many of you will recall, Nelson Mandela, one of the great freedom fighters in modern world history, famously said, “It always seems impossible until it is done.” And what he meant by that is that the greatest obstacle to reach social change has everything to do with the power of the corporate and political establishment to limit our vision as to what is possible and what we are entitled to as human beings. »

    Sanders ne pouvait s’empecher d’attaquer le parti démocrate et les progressistes qui n’ont pas voté pour lui, les accusant de vouloir faire perdurer les problèmes du pays… Rien que ça…

    La seule différence, est qu’ils ont une manière différente d’y arriver, c’est tout.
    Et surtout, surtout, la majorité des démocrates ne croient pas au culte de la personnalité et la pensée magique qui a caractérisé la campagne de Bernie depuis 5 ans.

    Full transcript, parce que l’écouter est trop long et pénible…
    https://www.nytimes.com/2020/04/08/us/politics/bernie-sanders-concession-speech.html

  39. el_kabong dit :

    « Sanders ne pouvait s’empecher d’attaquer le parti démocrate et les progressistes qui n’ont pas voté pour lui, les accusant de vouloir faire perdurer les problèmes du pays… Rien que ça… »

    … à travers une citation de Nelson Mandela, ça paraît même mieux, surtout en imposant son interprétation hautement personnelle de la citation…

    Ce type ne se prend pas pour un 7-up flat… pas beaucoup plus d’humilité que le cône orange qu’il aurait voulu remplacer…

    1. kelvinator dit :

      Martin Luther King aussi…
      Mais ça il l’avait fait plusieurs fois avant pour courtiser les noirs.

  40. Danielle Vallée dit :

    @jcvirgil: ‘Les négotiations de renouvellement des conventions collectives dans le secteur public n’ont produit que peu d’avancées…..à cause de l’entêtement du gouvernement à vouloir boucler des ententes rapidement….’ etc… etc.… Le Devoir 30 mars 2020
    Il va falloir apprendre à vivre sans votre licorne.
    Legault est humain, les gens qui étaient là avant lui étaient humains, il n’y a pas de conspiration contre les usagers, la vie est belle.
    Aussi belle qu’on a d’argent pour la rendre belle….

    1. Samati dit :

      @ Danielle Vallée

      Excellente réponse

    2. ProMap dit :

      Danielle Vallée, j’aime votre réalisme et je vous sais en même temps très empathique. L’un n’empêche pas l’autre. La Caq joue un jeu qui peut être dangereux en forçant trop en période de crise. Par contre, les syndicat trop souvent me font scier en se comportant comme les puits du savoir sous prétexte que leurs membres sont ceux qui font et donc connaissent la job. J’ ai été syndiqué et aussi gestionnaire. J’avoue que dans ma situation de gestionnaire, les délégués syndicaux en beurrait épais en défendant l’indefendable. Ils jouent aussi le jeu de la négociation. Ceci dit, en situation de crise, il faut demeurer les yeux rivés sur la priorite 1 avant de passer a la 2e. Le PM ne doit se distraire.

  41. InfoPhile dit :

    Deux jours trop tard quant à moi. Piètre consolation, Bernie n’est pas le seul à ne pas bien assimiler le concept de pandémie et le sens de l’expression « travailleurs-euses essentiels-elles ».

    Il me semble que la moindre des reconnaissances que nous pourrions leur (médecins, infirmières, pharmaciens, livreurs, camionneurs, épiciers, etc) témoigner c’est de les respecter en ne dérogeant sous aucun prétexte – sauf vital – aux mesures édictées par les responsables de la santé publique.

    Quant à l’influence réelle qu’aura M. Sanders sur la suite des choses, sur la nouvelle conscience des statuquistes, on me permettra un sourire grimaçant.

    Je souhaite seulement que la scission survienne après le 3 novembre. Mais au pif, à force d’observer le niveau de frustration d’une grande partie de la population américaine, je ne parierais pas là-dessus.

    1. jcvirgil dit :

      Excellente observation 😎

  42. ducalme dit :

    Bernie Sanders a pris la bonne décision; nous ne sommes plus en 2016 alors qu’il fallait faire barrage.

    Joe Biden me convient très bien.

    @Danielle Vallée -16h18-

    J’aime bien votre commentaire.

    Nos dirigeants gèrent les finances publiques et l’état providence n’existe plus.

    Le pourcentage de celles et ceux qui paient des impôts est anormalement bas et la charge fiscale repose toujours sur les mêmes.

    «Faire payer les riches» et couper l’aide aux plus démunis n’est pas la solution.

    Je crois qu’il faut remonter à Pierre-Marc Johnson, alors ministre des affaires sociales pour voir un ministre (et un gouvernement) tenter de mettre un bouchon dans le fonds de la baignoire des fonds publics.

    Personne n’y a réussi.

    Je crois que Marc-Yvan Côté était sur le point d’y arriver, mais il a perdu l’appui de son chef.

    Un jour ou l’autre, il faudra apprendre à vivre selon ses moyens et plus on attendra, plus la pilule sera difficile à avaler.

  43. Gilles Morissette dit :

    HS

    Lorsqu’on ne veut pas comprendre la GBS par la persuasion, il faut, hélas, prendre les grands moyens.

    Bravo au Dr. Arruda

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/le-dr-horacio-arruda-critique-la-gestion-des-autorit%c3%a9s-municipales-de-l%c3%aele-verte/ar-BB12l77Y?li=AAgh0dy

  44. InfoPhile dit :

    @Samati

    Veuillez vous informez, car vous semblez méconnaître le niveau de délabrement dans lequel l’administration Couillard/Barette a laissé une partie du réseau de la santé. Le seul qui s’était montré prévoyant à l’époque, c’était le modéré Nicolas Marceau. Hélas, le PQ n’a pas été réélu.

    Dès 2016, les normes minimales n’étaient plus rencontrées dans nombre de CHSLD. Une administratrice très près de moi en a fait le début d’un burn out. Consciente des signes annonciateurs, elle a su prendre soin d’elle, mais de justesse.

    1. jcvirgil dit :

      La tendance des gouvernements à se faire les serviteurs de ceux qui se les paient pour qu’ils diminuent sans cesse leurs impôts et privatise toujours de plus en plus toute les sources de profits tout en socialisant les pertes. a mené au cul de sac actuel et au sous financement des États.

      On voit d’ailleurs avec cette pandémie que l’Etat ne peut déléguer les services directs à la population à des gens qui ne comptent qu’en terme de profits.

      Quand c’est rendu que 26 supers milliardaires possèdent plus que des milliards d’humains sur la planète il est temps de revoir les façons de faire.

      L’austérité des nuls pour avantsger une classe de predateurs et de politiciens corrompus nourris à l’auge de l’état a fort bien démontré ses lacunes , maigre ce que peut prétendre une classe de parfaits egoistes à la morale élastique et les perroquets médiatiques qui servent leurs maîtres.
      Ils ne voient dans les finances publiques qu’un buffet ouvert à toutes leurs convoitises.

  45. FlorentNaldeau dit :

    Danielle Vallée, 14h24 et 16h18

    Tout à fait d’accord avec votre mise au point sur l’origine des surplus sur lesquels FL roule présentement au Québec, ainsi que sur l’humanité des politiciens.

    Personne n’est infaillible ou omniscient, ni détient une connaissance infuse et certaine de l’avenir. Cette règle s’applique aux politiciens autant qu’aux citoyens ordinaires.

    Seule exception peut-être: certains gérants d’estrade. 😉

  46. treblig dit :

    HS

    Selon le New York times, 31% de la population est en retard pour payer le logement ou les frais hypothécaires en ce moment. Un autre mois de confinement va aggraver les choses. Les faillites vont se multiplier durant les prochains mois ce qui va mettre à mal la relance de l’économie.

    Le chiffre le plus horripilant pour Trump ? 17 millions de nouveaux chômeurs.

  47. Layla dit :

    H.S
    Nevada ❓hier 2087 cas aujourd’hui 22547 nouveaux cas❓Ils ont presque autant de cas que de test aujourd’hui ils ont plus ou moins 1000 tests de plus qu’hier.

    Si bien que présentement il y a 45870 nouveaux cas alors que NY a environ 4500 nouveaux de moins qu’a la fin de la journée d’hier ❓

    1. Layla dit :

      Mon 17:26
      Les nouveaux cas pour le Nevada sont corrigés, et les USA sont aussi corrigés fausses alertes. Ils sont quand même à 25134 à cette heure-ci.

    2. loup2 dit :

      Bonjour Layla. Je crois que vous avez fait une ou deux fautes de frappe ! 🙂

      Nevada: Depuis hier 23h59 +172 cas, une augmentation de 8,2%

      1. Layla dit :

        @loup 2
        Non ce n’est pas une erreur de ma part ils ont corrigé. J’avais fait une capture d’écran.
        @loup2 Si vous faites toujours votre pain voici la dernière recette que j’ai essayé j’ai fait exactement comme elle un pesant ma farine , bonne température d’eau, la seule différence c’est que je fais toujours lever ma pâte dans ma glacière. Un délice.

      2. Layla dit :

        Loup2Sorry voici le le lien

        https://youtu.be/thsr3GzCsJM

      3. loup2 dit :

        Merci pour le lien.
        Mais y’a un *hic* majeur. Dans mon village de 4500 habitants, la farine est aussi rare que d’la marde de pape !
        En fait y’en a pas du tout à l’épicerie.
        J’ai pu trouver de la farine de sarrasin pour me faire de la galette, «viande à chien».

      4. Layla dit :

        Loup2
        Pas de farine ce serait la dépression assurée, chanceuse quelques jours avant la folie furieuse il y avait 10 kilos pour 8,77 j’en avais encore mais je ne sais pas pourquoi il fallait que j’en achète, j’en ai pour longtemps surtout que je ne peux plus faire des cadeaux. 😉 il y a de belles recettes avec la semoule.

      5. Mariette Beaudoin dit :

        C’est tout à fait charmant, votre aparté sur le pain maison. Il faudrait aussi que les gens fassent des recettes avec du lait, car les compagnies laitières sont obligées avec la crise d’en jeter des tonnes de litres. J’ai vu ça sur MSN.

  48. citoyen dit :

    plutôt que d’avoir deux partis pareils avec des candidats pareils, il devrait y avoir une troisième force politique qui tente de faire une différence dans la vie politique, dans la vie démocratique et dans la vie des gens.

  49. Danielle Vallee dit :

    Je ne sais pas quand les médias vont cesser de nous imposer les divagations de Trump tous les soirs après le souper. Ce soir il se sert du point de presse pour dire qu’Obama ne veut pas endosser Biden parce qu’Obama sait des choses….Quelle ordure.
    Pendant que les gens attendent pour savoir combien de gens sont morts et qu’est-ce que le gouvernement va faire pour résoudre le problème.
    J’espère qu’Obama endosse Biden demain.

  50. FlorentNaldeau dit :

    @Danielle Vallee 19h03

    Il est le Président en poste, donc ses conférences de presse ont une importance inhérente, surtout dans le contexte de la pandémie. Cela étant, rien n’empêcherait un réseau futé de ne diffuser qu’un montage quotidien des seuls passages pertinents ou factuels de sa performance, en affichant l’intégrale sur leur site Web. Évidemment, le résultat pourrait être bien court puisque le contenu de fond est assez maigre dans les interventions de DT. Mais cela nous éviterait d’être exposés à ces interminables et méandreux épisodes du « Donald Trump Show » où chaque passage semble participer d’une entreprise visant à exalter le leadership du personnage et son travail acharné en tant que « Wartime President ». Même la CBC ne résiste pas à la tentation de diffuser ces points de presse en direct; inexplicable pour un diffuseur canadien.

    Toutefois, tout réseau aux ÉU qui s’aviserait de procéder ainsi s’attirerait les foudres de DT puisque ce serait vu comme un manque de respect à sa personne et à la fonction.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :