Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

15% : pourcentage des partisans de Bernie Sanders qui ont l’intention de voter pour Donald Trump à l’occasion de l’élection présidentielle de 2020, selon un sondage ABC News/Washington Post publié ce dimanche.

Dans un face-à-face hypothétique, Joe Biden récolte l’appui de 50% des adultes américains contre 44% pour Donald Trump. Son avance auprès des adultes inscrits sur les listes électorales est plus mince : 49% contre 47%. En février, l’ancien vice-président devançait le président par 7 points de pourcentage (52% contre 45%) auprès des mêmes électeurs.

(Photo AP)

107 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. nickoleterrible dit :

    Mais comment on peut passer de Sanders à Trump ? Ils se basent sur quoi ce monde là , la couleur des souliers ?

    1. lechatderuelle dit :

      nickoleterrible vous avez une très bonne question!….. ça va avec le reste…..

      y’a plusieurs choses qui ne tournent pas rond chez l’Oncle Sam…..

    2. Je me souviens dit :

      C est comme les Québécois qui votaient et de votaient pour Jean Charest, Gérald Tremblay.

    3. A.Talon dit :

      Tout simplement parce qu’une bonne partie des adorateurs de Saint-Bernie ne sont pas de véritables progressistes. Ce sont plutôt des gens qui détestent le système et qui sont prêts à tout pour semer la pagaille. Pas surprenant que Bernie soit opposé au contrôle des armes à feu…

      1. danielm dit :

        @ A.Talon
         » Pas surprenant que Bernie soit opposé au contrôle des armes à feu… »
        Est-ce bien vrai? Si c’est le cas, sa candidature dite socio-progressive est une véritable farce attribuable à un manque flagrant de courage politique!

      2. A.Talon dit :

        @ danielm 18h23
        «Est-ce bien vrai?»

        Hélas oui. La documentation abonde sur le web à ce sujet. Un exemple:
        https://www.theatlantic.com/politics/archive/2020/02/bernie-sanders-guns/607090/

      3. danielm dit :

        Merci pour cette référence. Étant abolitionniste (des armes à feu), cela oriente fortement ma réflexion envers Bernie Sanders.

      4. Robert Giroux dit :

        Bernie Sanders est sénateur du Vermont …
        Vermont gun laws are the most permissive in the United States.
        The state does not issue permits for carrying firearms and operates on an « Unrestricted » policy.
        Any person 16 or older (Federal law requires the age to be 18) and who can legally possess a firearm
        is allowed to carry openly or concealed.
        There is no distinction between resident or non-resident, both are allowed to carry without a permit in Vermont.

    4. Madalton dit :

      Parce que Trump et Sanders ont des personnalités semblables. Ils sont indépendants dans leur partie et ils sont les seuls à avoir le pas. Ils sont différents dans leur idéologie.

    5. Benton Fraser dit :

      En faite, politiquement, plusieurs américains ne savent pas démêler la gauche de leur droite avec leurs souliers!

    6. Lecteur_curieux dit :

      C’est spécial et 15% c’est beaucoup mais 85% ne feront pas cela non plus parmi les partisans de Sanders.

      Et partisan jusqu’à quel degré?

      Les sondages ne permettent pas pas plus que le vote d’expliquer vraiment les opinions individuelles qui sont additionnées et le résultat semble alors très incohérent.

      En tous les cas ni Sanders ni Trump ne sont des tièdes ni ne sont au centre et ils sont populistes tous les deux et donc cela est peut-être plus important que de savoir si on est de gauche ou de droite.

      Mais beaucoup sont les deux cela dépend des dossiers.

      Prenez les électeurs comme des consommateurs se choisissant un forfait. Dans les forfaits il peut y avoir bien des choses qu’on ne désire pas et pareil dans un choix de menu pour livraison. Pareil pour les options sur une voiture, etc.

      Des pro-Sanders peuvent très bien être pro-armement ou anti-avortement mais tout en voulant un système de santé comme Sanders le veut.

      Être progressistes sur des enjeux mais réactionnaires sur d’autres.

  2. gl000001 dit :

    « il y a des bonnes personnes des deux bords » !!!

    1. HebenMonVieux! dit :

      🤣🤣🤣👏👏👏

    2. Pascale Vaillancourt dit :

      Ha ha :0)

    3. Haïku dit :

      @gl000001
      Excellent !!! 🤣👏👏👏

  3. Mouski dit :

    Ça prouve une chose, ce 15% fait partie des déplorables. Comment peuvent-ils appuyer un candidat aux antipodes de Sanders. Ce peuple me déçoit à la semaine longue….

    1. galgator dit :

      C’est complètement illogique car c’est aux antipodes de leurs valeurs. C’est un acte suicidaire pour contester la défaite de leur chef. Ça serait très irresponsable de voter dans ce sens. À leur place, j’annulerais mon vote.

  4. christian reny dit :

    si le nombre de morts atteint 200 000 gardera-t-il son taux d’approbation

    1. Gina dit :

      J’espère qu’ ils vont changer d’opinions

  5. Pascale Vaillancourt dit :

    Quel genre de partisan faut-il être pour retourner ainsi sa chemise ?

  6. kelvinator dit :

    « The 15% who said they plan to vote for Trump represents just 6% of Democrats and voters who lean Democratic, according to ABC News. Trump won 8% of Democrats in 2016. »

    Donc 75% des démocrates qui ont voté pour Trump en 2016 appuyaient Sanders.

  7. el_kabong dit :

    Aucune surprise, le réel a été de 12% en 2016…
    (nos bernie-bros en résidence sont toujours silencieux sur cet aspect)

    Des vrais progressistes…

    1. spritzer dit :

      @el_kabong

      Et si c’était Sanders qui gagnait la nomination, combien des partisans de Biden préfèreraient voter Trump plutôt que pour le socialiste-communiste ?

      1. A.Talon dit :

        Probablement aucun. Être Démocrate, c’est être un véritable partisan de la démocratie. Et quand on croit en la démocratie, on ne vote pas pour un autocrate.

      2. el_kabong dit :

        @spritzer

        Je n’en ai aucune idée… et vous non plus…

  8. Roger Allard dit :

    Novembre est encore loin. La pandémie augmente de jour en jour. C’est normal que le Duce soit si populaire. Il occupe tout l’espace médiatique même si c’est pour mentir et médire.

    Laissons passer un peu de temps. Au sortir de la crise, de nouveaux leaders surgiront pour lui faire brunir le fond de culotte.

    1. lechatderuelle dit :

      Roger Allard c’est maintenant que les Démocrates doivent débarquer à New-York ou ailleurs avec un semi-remorque remplit de respirateurs…. il faut agir maintenant, car après la crise, ce sera facile de dire « Si j’avais été là… bla bla bla…. »…

      C’est maintenant que les Démocrates doivent .tenir de spoints de presse exhortant les gens à se confine, à se laver les mains, à réduire au maximum leurs déplacement …. Bref, la base pour que ça commence quelque part…..

      Ils doivent prendre les médias d’assaut et parler aux gens, répondre aux questions….

      Après…. il sera trop tard….

    2. Robert Giroux dit :

      Psiiittt ! ca s’écrit EL DOUCHÉ !!

  9. CBT dit :

    Plus les décès augmentent, plus la popularité de Trump augmente…ben coudonc, que devons-nous en conclure ???

    1. Dan Lebrun dit :

      Que GM n’a pas livré ses respirateurs à temps

      1. Haïku dit :

        « Exactly »(Trump).

  10. Daniel A. dit :

    Tant qu’à faire, mettons que je suis un évangéliste redneck, est-ce que je peux prier Boudha?

  11. Pierre dit :

    Il faut croire que pour certains, populisme de gauche = populisme de droite! 🙁

  12. stellaire11 dit :

    Comme quoi les deux extrêmes finissent par se ressembler! Il n’y rien de pire que des idéologues bornés, qui sont incapables du moindre compromis.

    1. Louise dit :

      Stellaire 11

      « …des idéologues bornés, qui sont incapables du moindre compromis. »

      Tout à fait d’accord avec vous

  13. Charles Eyaa dit :

    Vu sur internet au sujet des elections de 2008. Je pense qu’il faut qu’on arrete de mettre les votants dans des « box », la realite est plus complexe que ca. « A Gallup poll released this week indicated that 28 percent of Clinton’s supporters would back McCain should the New York senator lose her quest for the Democratic nomination. » https://politicalticker.blogs.cnn.com/2008/03/27/clinton-tells-democrats-dont-vote-for-mccain/

  14. Dan Lebrun dit :

    De Bernie Sanders au Colonel Sanders, j’aurais pu comprendre. Mais là…

  15. Léo Mico dit :

    « Son avance auprès des adultes inscrits sur les listes électorales est plus mince : 49% contre 47% »

    Autant dire que grâce au collège électoral, Trump a de très bonnes chances d’être ré-élu.

  16. jcvirgil dit :

    On comprend pas trop par quel raisonnement un supporteur de Sanders , de sa justice sociale et des mesures de son programme visant à combler le fossé des inégalités ,se retrouveraient soudainement à voter pour Trump et son gouvernement pour les riches.

    Ça s’explique plus facilement quand on sait depuis des années que les sondages loin d’être une science exacte servent le plus souvent de tentative de manipulation de l’électorat .

    1. loup2 dit :

      15%
      Hum. Il y a une marge d’erreur dans le sondage de ABC News/Washington Post ?
      Je suis probablement naïf, mais j’y crois pas.
      Voyons ! Ça a pas de criss de bon sens. Les partisans de Sanders iront pas voter du tout. Comme en 2016

      1. spritzer dit :

        Exactement.

        Dans l’article ils disent: « The good news for Biden is that in spring 2016, an ABC News poll found 20% of Sanders supporters said they would vote for Trump over Clinton, and far fewer ended up doing so. »

        L’animosité n’est pas comparable avec 2016. Ils n’iront pas voter, ce qui est à peine plus intelligent par contre.

  17. Paul Roux dit :

    Les mêmes connards qui ont fait élire Trump en 2016 risquent de le faire réélire en 2020. Désolant!

    1. januo dit :

      Je pense que vous voulez sans doute dire « déplorable ». 😉

  18. Réflexe de vieux grognons revanchards…

  19. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Ils sont fous ces gaulois!

  20. POLITICON dit :

    Passer de Bernie à Donald c’est comme demander à Trump de ne pas avoir d’érection en se regardant dans le miroir. C’est totalement impossible et incompatible.

  21. Mabuse dit :

    Politique du pire, my way or the highway. Vous ne voulez pas la révolution tout de suite, vous allez lee regretter en vous tapant 4 autres années avecTrump, et lå, si vous êtes encore en vie, vous allez prier pour l’avoir.

    Comme quoi le choix de la co- listière sera on ne peut plus important.

  22. Gascar dit :

    Dire qu’ils ont la bombe..ah misère

  23. Igreck dit :

    Copier-coller du scénario de novembre 2015 ! Les BernieBros… sur la brosse ! Ils vont avoir une sale gueule de bois le 4 novembre prochain !

    1. treblig dit :

      La logique jusqu’auboutisme.

      Si c’est pas Sanders, on vote Trump maintenant et dans 4 ans ( ou dans 8 ans, 12 ans…) on finira finalement par faire élire notre candidat plus radical. Suffit d’être patient et motivé

      Dans ma jeunesse, les marxistes avaient la même approche. Pas question d’appuyer les partis progressistes comme le Parti Québécois ou le NPD avec un programme social-démocrate. Non. Il fallait que le sort de la classe ouvrière de dégrade pour qu’il fasse la révolution

  24. Louise dit :

    C’est incroyable ! La ressemblance entre les partisans de Trump et ceux de Sanders c’est qu’ils croient aux rêves que les deux leur font miroiter.
    Trump se fout d’eux et leur ment carrément, il est juste intéressé par leurs votes.
    Je ne dirais pas que Sanders leur ment mais il les entraîne dans une révolution plus illusoire que réaliste.

    Ce qui est inquiétant cependant c’est qu’en étant prêts à voter pour Trump ces jeunes ne se soucient pas du tort que cet homme peut faire à leur pays. Je doute qu’ils soient si politisés que ça, ils suivent la parade tout bêtement.

    1. chicpourtout dit :

      Comme on dit au Saguenay « ils n’ont pas de génie »… (comprendre d’intelligence)

    2. jcvirgil dit :

      Faut pas croire tout ce qu’on lit.Ce sondage du Wapo est fait pour poser la dernière pelletee de terre sur le cercuei de Sanders en discréditant ses supporteurs.

      En fait ce qu’il signifie c’est que leur boss Jeff Bezos voterait pour Trump pour protéger ses milliards et ses paradis fiscaux si Sanders était représentant democrate à la présidentielle .

      1. A.Talon dit :

        «En fait ce qu’il signifie c’est que leur boss Jeff Bezos voterait pour Trump pour protéger ses milliards et ses paradis fiscaux si Sanders était représentant democrate à la présidentielle .»

        N’importe quoi. Vous versez dans les théories du complot maintenant? Vous avez pourtant plus de jugement que ça d’habitude…

      2. jcvirgil dit :

        @Achille Talon

        Cher chichille .Je suis moi-même un peu déçu que vous vous portiez à la défense de Bexzos cet archi milliardaire qui ne trouve rien de mieux que de jouer avec ses actions quand ses concitoyens meurent autour de lui.

        Comme solidarité et conscience sociale on repassera.

  25. Layla dit :

    Le chiffre du jour pour moi c’est que le nombre de cas USA représente 19,51% des cas connus au monde.

    Le chiffre du jour…USA…138908 cas alors qu’ils ne devaient pas dépassés 15, il n’y a pas si longtemps.

    Le chiffre du jour…Aujourd’hui en Italie il y a plus de 750 nouveaux morts.

    Le chiffre du jour…Et que dire des chiffres de NY.

    Le chiffre du jour… c’est que je me sens 100% impuissante, face aux personnels de la santé qui sont au front jour après jour, alors que ce président est 100% sur le sentier de la guerre contre des gens qui ne sont pas reconnaissants.

    Le chiffre du jour 5:00 pm heure où se pseudo président va ajouter encore et encore des faussetés et va vanter sa merveilleuse gestion.

    Le chiffre du jour… 0% est mon intérêt aujourd’hui pour les élections de novembre.

  26. Gilles Morissette dit :

    Incroyable de constater une pareille chose.

    J’aimerais bien qu’un de ces supporteurs nous explique comment on peut passer d’un « progressiste » comme BS à un réactionnaire comme Tiny Brain.

    Ou ces gens sont inconscients et rancuniers ou ils sont complètement cinglés (J’opte pour un mélange des deux).

    BS est un « grumpy old man » et j’ai l’impression que ces supporteurs sont faits dans le même moule.

    Ils ne sont pas aussi progressistes qu’ils le prétendent.

    Leur discours sur « la justice sociale », « l’égalité des chances », « Medicare for-all » et toutes leurs belles idées ne serait-il que de la « grosse boulechite »? On dirait bien que OUI

    Pitoyable. Lamentable, MINABLE.

    Ce pays fait de plus en plus honneur à sa réputation dee « SHIT HOLE COUNTRY !!

  27. Normand Latour dit :

    Bien hâte d’entendre à l’instant la conférence de Benny Hill à la Brown House…
    Presque 140,000 cas plus tard, une situation totalement hors-controle aux usa…
    Écoutons religieusement les inepties du clown-in-chief…
    On commente plus tard…

  28. Olesya dit :

    Quelle comédie. Il y a un manque de leadership criant sux États-Unis mais les démocratres ne peuvent pas capitaliser puisqu’ils se sont peinturés dans un coin en mettant tous leurs oeufs dans le panier Biden, un homme instable qui peut uniquement fonctionner dans des environnements contrôlés par tranche de 10 minutes.

    Ça donne ce que ça donne.

    1. A.Talon dit :

      Coucouche panier, le picotté, sinon on t’envoie te faire castrer à la clinique vétérinaire…

    2. Benton Fraser dit :

      La vrai (tristement) comédie: Ce qui est un défaut chez les démocrates (et l’ensemble du monde sensé) est un atout chez les républicains!

    3. constella1 dit :

      Olesya
      Un homme instable
      Hahahahaha
      Très bonne on a besoin de rire
      Thank you
      Hahahaha

  29. titejasette dit :

    « Selon un sondage ABC News/Washington Post publié ce dimanche. » – Une chance que M. Hétu cite la source car je n’ai aucune confiance à cette chose. C’est un sondage léger ? fait par la maison Léger & L♪ger ? Alors c’est du sérieux, ABC News/Washington Post…

    1- Quel est le nombre total des sondés ? 100 ou 1000 ?

    2- Comment peut-on affirmer avec certitude qu’il s’agit des partisans de Bernie ? Des farceurs qui  » cocher oui ici, cocher non ici..  »

    « C’est totalement impossible et incompatible. » – POLITICON

    « À l’impossible je suis tenu. À l’impossible nul n’est tenu »

  30. gl000001 dit :

    C’est une vengeance contre le parti démocrate. Le parti qui est trop bonasse d’accepter qu’un indépendant vienne tout mélanger.

  31. chicpourtout dit :

    @M. Hétu avec votre permission
    Tant qu’il y a de l’humour, la santé est bonne!
    En ce temps de pluie assez tristounet, la note amusante du jour…
    Elle viens cette fois-çi non pas d’Italie mais bien d’Espagne
    La police locale pousse la chansonnette dans les quartiers pour les citadins, si si 😉
    https://youtu.be/xSzR2GCKEOk

    1. chicpourtout dit :

      Une autre variante mais cette fois venant d’Italie 🙂
      https://youtu.be/z5CrScIHAuE

  32. Haïku dit :

    « Avant de changer d’idée, s’assurer qu’on en a déjà une. »(A. Brie).

    1. Benton Fraser dit :

      La version Trump: « Je change d’idée lorsque Fox News en a une! »

  33. A.Talon dit :

    «15% : pourcentage des partisans de Bernie Sanders qui ont l’intention de voter pour Donald Trump à l’occasion de l’élection présidentielle de 2020»

    Voilà qui en dit long sur la véritable nature de bon nombre de BernieBros: des jusqu’au-boutistes prêts à tout pour détruire un monde qu’ils détestent de façon à en reconstruire un meilleur sur ses ruines fumantes. Tout comme l’extrémiste de droite Darth Bannon, quoi. Les extrêmes se rencontrent…

  34. Danielle Vallée dit :

    Bernie a attiré beaucoup de gens en leur promettant que tout serait gratuit et qu’il allait payer leurs dettes.
    Ça ne fait pas un groupe très idéologique. Ni très fidèle

  35. A.Talon dit :

    Je serais tout de même curieux de savoir si les dévots ultra-zélés de Québec Solitaire supportent le Drumpf dans les mêmes proportions…

  36. Gilles Morissette dit :

    Pendant que les cadavres s’empillent (voir la photo sur le compte de M. Hétu), le Gros Salopard se félicite de ses cotes d’écoute.

    FAUX NEWS et la bande de consaguins qui font partie de la secte des adorateurs de l’ÉLU continuent à faire les louanges de sa gestion de la pandémie.

    CR.. DE TAB…

    Pour utilser une expression connu:  » Ils sont virés sur le le top ».

    Ce pays est hors-contrôle. Il est dirigé par un bande de fous furieux.

  37. Guy Gibo dit :

    ¨Pour moi tout m’apparaît beaucoup plus simple au risque de passer pour un simpliste… Le despote vient de promettre à chacun un chèque en US $ et d’obliger GM à fabriquer des respirateurs. Finalement, ils n’en ont rien à foutre de ce virus tant qu’on leur promet des baisses d’impôts et un chèque signé de la main du desposte en chef.

    Pendant ce temps de l’extérieur on n’a pas l’impression que ça bouge du côté des fervents de la démocratie « réelle ». Niet! Silence radio, du moins sur les médias internationaux et ceux qu’on peut consulter en ligne. Les petits politiciens démocrates sont comme tous les autres, ils ne pensent qu’à leur propre élection jugeant probablement que faire trop de bruit leur nuirait au final.

    Politic as usual…

    1. Dan Lebrun dit :

      Honnêtement, je crois qu’on ne verra jamais la couleur des respirateurs de chez GM

  38. monsieur8 dit :

    Selon le même sondage:

    80% des supporters de Bernie ont l’intention de voter pour Biden si il est nominé.

    Est-ce assez pour calmer les Bernie haters?

    1. A.Talon dit :

      «80% des supporters de Bernie ont l’intention de voter pour Biden si il est nominé.»

      Et s’il ne l’est pas? Vont-ils faire le choix du pire pour ventiler leurs frustrations? Voilà la question. Avons-nous affaire à de véritables progressistes, amants de la démocratie, ou à de vulgaires petits démagogues jusqu’au-boutistes qui n’ont rien à foutre du bien commun?

      1. A.Talon dit :

        Mes excuses, ‘monsieur8’. Je n’ai pas bien saisi le sens de votre question avant d’y répondre. Je croyais avoir lu «Bernie» à la fin de votre phrase. Mea culpa. 🙁

      2. monsieur8 dit :

        👌

    2. loup2 dit :

      Ben oui. Ça pas de criss de sens ce sondage.
      Anyway faut en prendre et en laisser. spritzer a écrit à 17h18
      – « The good news for Biden is that in spring 2016, an ABC News poll found 20% of Sanders supporters said they would vote for Trump over Clinton, and far fewer ended up doing so. »
      C’est une tempête dans un verre d’eau ?
      À qui elle profite…

    3. el_kabong dit :

      @monsieur8

      Vous trouvez que c’est assez? Vraiment?
      Qu’est-ce que vous diriez si c’était l’inverse (un « énorme » 80% des partisans de Biden qui diraient vouloir voter pour Sanders)
      Vous pensez quoi des 15% qui veulent voter pour le cône orange? Comment on peut passer de Sanders au cône orange autrement que par mesquinerie pure?…

      1. monsieur8 dit :

        « Comment on peut passer de Sanders au cône orange autrement que par mesquinerie pure? »

        Peut-être, je ne sais pas…

        Le rasoir de Hanlon: « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ».

        C’est quoi la proportion de nonos dans la société? Autour de 12 à 15% peut-être?

      2. Lecteur_curieux dit :

        Quoi je pensais que c’était au moins 97% de nonos…

        Bon nonos pas sur toute la ligne mais si on va vers des choses nous intéressant et devenant pointues ou spécifiques bien le pourcentage de nonos grimpe. Pas des vrais nonos cela, ce sont juste des non initiés ou mal renseignés?

        N’empêche on ne sait pas les motivations d’autrui et c’est plus facile de les voir comme des caves.

  39. Dan Lebrun dit :

    HS
    Bon article dans le NY Times à propos de la longue et tortueuse histoire des ventilateurs aux USA

    https://www.nytimes.com/2020/03/29/business/coronavirus-us-ventilator-shortage.html?action=click&module=Well&pgtype=Homepage&section=Business

    1. Madalton dit :

      Le capitalisme à son meilleur. On achète le concurrent pour empêcher la sortie d’un produit qui se vend moins cher que le nôtre pour pouvoir garder le prix de notre produit. Le gouvernement fédéral aurait dû acheter la compagnie ou en prendre le contrôle.

      Aujourd’hui, le prix payé pour la compagnie, soit 100 M$, est ridicule par rapport au prix de 12,5 k$ l’unité produit par GM (1 G$ pour 80 k unités). Habituellement, le prix de vente d’un ventilateur est de 35 k$. C’est le gouvernement qui ferait de l’argent en revendant des ventilateurs aux autres pays tout en ayant un inventaire suffisant pour leurs besoins.

  40. gl000001 dit :

    HS
    il y a pire que DT. Jair Bolsonaro !!
    « Un tribunal fédéral brésilien a interdit samedi au gouvernement Bolsonaro de diffuser des messages allant à l’encontre des mesures de confinement décidées au niveau local »
    https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/202003/29/01-5266999-le-bresil-ne-peut-pas-sarreter-assure-bolsonaro-en-defiant-les-consignes.php

    1. Dan Lebrun dit :

      Un autre qui joue à Superman… mais en se cachant le visage avec un masque N95

  41. bloglo dit :

    Ne gardez pas votre respiration. Ils vont élire Trump une fois de plus, aucun doute là dessus. La seule chose qui peut sauver la planète est qu’il attrape le coronavirus… quand même fou de voir que le seul espoir de la planète est un virus tueur !

    1. Igreck dit :

      Malheureusement, je crains que même le COVID-19 ne voudra pas du CON-VID-45 ! Trop toxique !

      1. Robert Giroux dit :

        Le COVFEFE-19, c’est de la petite grippe
        comparé aux dommages que peut causer le MORONAVIRUS-45 !

  42. Gilles Morissette dit :

    Tableau qui donne un portrait de la situation du coronavirus aux USA.

    Je rappelle que nous partageons une frontière commune de 8 891 km avec ce pays.

    https://www.cnn.com/interactive/2020/health/coronavirus-us-maps-and-cases/

    1. A.Talon dit :

      Pas hâte de les voir traverser la frontière massivement (et en toute illégalité) pour envahir nos hôpitaux et profiter de notre système de santé. Même facturés en dollars US à la valeur réelle du service rendu, cela leur coûtera toujours moins cher qu’aux États-Unis. J’espère qu’on a envisagé cette inquiétante possibilité au Ministère de la Santé à Québec…

  43. januo dit :

    J’écoute cette conférence de presse dans le Rose Garden, est-ce une info-pub ou quoi?…

  44. titejasette dit :
    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Mon fils a survécu le H1N1, et le copilote aussi.
      Toujours un plaisir de vous lire 😉👌

  45. Mona dit :

    Je ne sais pas a quel typologie d’électeurs correspond ces 15%.
    Et je ne veux pas faire des analogies hasardeuses.
    Donc simplement pour information : en France, dans le Nord, ancienne region ouvrière de gauche, une partie de la gauche traditionnelle a voté à l’ultra droite.
    L’électorat était principalement composé d’ouvriers, d’anciens ouvriers, de chomeurs donc de personnes socialement déclassées qui ne se sentent plus représentées par les parties de gauche.
    Les populismes gèrent ces situations avec habileté et trouvent les mots pour représenter ceux qui se sentent abandonnés.
    Je ne sais pas en quoi cela peut se recouper avec ce sondage mais je serais intéressée d’avoir des avis.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Oui des gens de cette gauche peuvent à la limite voter Trump.

      Comme ils voteraient pour la grosse Bertha. Bertha ? Si c’est bien cela l’expression Bertha c’est la grosse machine sur laquelle les ouvriers travaillent ou travaillaient dans le temps et les travailleurs mêmes si aliénés par leur travail s’y identifient c’est leur vie.

      Mêmes avec des ouvriers malades dans le passé mais bon il y a des limites cela restait pareil leur vie cette usine.

      Être dans une prison connue ou encore avoir un boss détesté mais qu’on connaît plutôt que se retrouver dans le vide.

      Alors oui ils peuvent devenir réactionnaires.

  46. treblig dit :

    J’avais fait état, dans un récent post, que là très évangélique Liberty University de Jerry Falwell jr maintenait les cours pour ses 5 000 étudiants dans son campus en Virginie. Comble de malheur, une vingtaine d’étudiants ont le coronavirus. Les étudiants , et les parents s’inquiètent Cependant, Falwell je se sent pas tenu de rembourser les frais de scolarité puisque l’ université est, en principe ouverte.

    Les frais à la Liberty University ? 23 000 de frais d’inscriptions, 8 000 pour une chambre, et 6 000 pour les repas. Le tout non remboursable. Ah la charité chrétienne

    1. gl000001 dit :

      Chariarité chrétienne ?

    2. Igreck dit :

      Après la Cadillac de Dieu…

  47. jeanfrancoiscouture dit :

    @Pierre,16:27: «Il faut croire que pour certains, populisme de gauche = populisme de droite!»

    Et m’inspirant d’une déclaration d’un personnage du film NADA de Chabrol (1984) je dirais que populisme de gauche et populisme de droite sont «les deux mâchoires du même piège à cons».

    @Benton Fraser,17:55: «En faite, politiquement, plusieurs américains ne savent pas démêler la gauche de leur droite avec leurs souliers!»

    Et quand on pousse la main gauche suffisamment loin derrière son dos, ben on en vient à serrer la main droite. C’est ce qu’on peut appeler la souplesse idéologique ou, mieux encore, une contorsion idéologique.

  48. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    @richardhetu

    Il ajoute que le nombre des décès aurait pu atteindre 2,2 millions sans les politiques de son administration. «C’était une aspiration», et non une promesse, dit-il en parlant de l’idée de remplir les églises pour le dimanche de Pâques.

    Dire que la plupart de ses millions de supporteurs vont le croire. Dans les faits, il sera ‘sans aucun doute’ la cause de centaines, probablement de milliers, de morts absolument inutiles, ce qui est proprement horrifiants!

    Toute une vie à faire du mal aux autres et on doute fortement qu’il ne passe qu’une seule journée en prison et pourtant…

    1. Igreck dit :

      C’est un Pol Pot-us
      (Cambodge, année 70 : Au total, plus d’un million et demi de personnes, soit près de 20 % de la population cambodgienne, périrent sous la direction de Pol Pot, par les exécutions et la torture, le travail forcé excessif, la maladie non traitée…)

  49. Madalton dit :

    HS, Trump reporte Pâques au 30 avril. Plus sérieusement, il prolonge la distanciation jusqu’au 30 avril.

    https://www.journaldemontreal.com/2020/03/29/distanciation-sociale-trump-prolonge-les-recommandations-jusquau-30-avril

  50. Mouski dit :

    Je suis en train d’écouter la conférence de presse de cet imbécile. Les US ne s’en sortiront pas avec cet hurluberlu. Ce sont des conférences de presse menées par un fou allié. Vite, qu’il disparaisse, il est plus dangereux que le coronavirus………

    1. spritzer dit :

      Hurluberlu: « Personne extravagante, qui parle et agit d’une manière inconsidérée ».

      Cette définition lui va comme un gant.

  51. FlorentNaldeau dit :

    Il n’est pas étonnant qu’un noyau dur des partisans de BS ait l’intention de voter pour DT plutôt que pour celui qui décrochera la nomination Démocrate. N’oublions pas que BS lui-même a décrit sa campagne comme un « mouvement », avec toutes les connotations religieuses ou sectaires que le mot peut dégager. Si le gourou est boudé par le parti, alors c’est un affront que les ultras prennent de manière très personnelle puisqu’il s’agit d’un déni de la Vraie Doctrine. Et devant une telle impudence de la part de la majorité des membres du parti, ces pro-BS ont le réflexe de se braquer et de diriger leur appui vers DT, pourtant l’horreur aux yeux de BS lui-même, afin (croient-ils) de donner une bonne leçon aux Démocrates; du genre « kintoué! ».

    Il y a une expression anglaise qui décrit ce type de réaction: « cutting off your nose to spite your face », ou si l’on veut « se mordre/couper le nez pour punir son visage ».

    C’est enfantin et immature et ça dénote certes une totale ignorance de la réalité politique, mais cela vient tout naturellement à ces disciples intégristes de BS.

    Heureusement le billet de M. Hétu indique que la majorité des partisans de BS a l’intention de voter pour le candidat Démocrate à la présidentielle. Souhaitons que la minorité de zozos qui préféreront DT ne feront pas la différence dans les États où le résultat pourrait être serré; cela suppose évidemment qu’ils joindront le geste à la parole et vont effectivement voter malgré la cruelle trahison que BS ne soit pas choisi par le parti. Plusieurs, notamment les jeunes, ne sont pas très assidus aux urnes.

  52. P-o Tremblay dit :

    Alors 15 % des supporteurs de Bernie Sanders, ne comprennent pas se qu’il représente. ou même se qu’il essait de faire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :