Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Tous les sénateurs démocrates, y compris les plus conservateurs, ont bloqué dimanche la tenue d’un vote sur un plan gigantesque de soutien à l’économie américaine, faisant valoir que la mesure ne protégeait pas adéquatement les travailleurs ou n’imposaient pas de restrictions suffisantes aux entreprises secourues. Donald Trump et ses alliées républicains du Sénat souhaitaient que la chambre haute adoptent dès ce lundi cette mesure de 1 800 milliards de dollars destinée à aider travailleurs et entreprises frappés de plein fouet par la crise du coronavirus.

Le plan prévoit l’envoi de chèques de 1 200 dollars à des millions d’Américains, une augmentation de l’assurance-emploi et un soutien aux États. Les démocrates estiment que la mesure n’est pas assez généreuse pour les chômeurs, les étudiants et les gouvernements locaux, entre autres.

Ils considèrent en outre que le plan favorise de façon injustifiable les entreprises au détriment de leurs employés et qu’elle n’exclut pas la possibilité que ces entreprises utilisent l’aide pour s’enrichir elles-mêmes en procédant à des rachats d’actions. Ils proposent notamment de restreindre l’aide aux entreprises qui promettent de garder au moins 90% de leur personnel.

Les démocrates s’opposent par ailleurs à la création d’un fonds de 450 millions de dollars dans lequel la Fed pourrait puiser pour prêter de l’argent à des entreprises en difficulté sans que le Congrès ne puisse dire un mot, ou presque, sur la façon dont l’argent serait distribué ou utilisé.

«Au coeur d’une crise nationale sans précédent, les républicains ne peuvent sérieusement s’attendre que nous disions aux gens de nos communautés qui souffrent que nous tournons le dos aux hôpitaux, aux étudiants, aux travailleurs et aux petites entreprises, mais que nous donnons aux grandes entreprises des centaines de millions de dollars dans une caisse noire secrète», a déclaré la sénatrice démocrate de l’État de Washington Pat Murray.

Furieux, les sénateurs républicains ont accusé les démocrates de manquer à leur responsabilité. «Cette obstruction n’accomplit rien», a déclaré le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell après le vote procédural qui a empêché la majorité de mettre fin aux débats sur la mesure et de passer au vote final.

Le chef de la minorité au Sénat Chuck Schumer a déclaré que les deux parties n’étaient pas si éloignées l’une de l’autre et qu’il continuait à négocier avec le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi s’était également opposée au plan souhaité par la majorité républicaine du Sénat. Elle a indiqué que la majorité démocrate de la Chambre présentera son propre plan de sauvetage.

Le refus des démocrates d’accepter le plan républicain, justifié ou non, pourrait leur coûter sur le plan politique.

À noter que seulement 47 sénateurs républicains ont pris part au vote de dimanche soir. Six d’entre eux étaient absents pour cause de quarantaine ou autres empêchements. Il fallait 60 votes pour mettre fin aux débats sur le plan de soutien.

(Photo capture d’écran)

52 réflexions sur “COVID-19 : les démocrates bloquent un plan de soutien de 1 800 milliards

  1. ghislain1957 dit :

    « Ils considèrent en outre que le plan favorise de façon injustifiable les entreprises au détriment de leurs employés et qu’elle n’exclut pas la possibilité que ces entreprises utilisent l’aide pour s’enrichir elles-mêmes en procédant à des rachats d’actions. »

    C’était écrit dans le ciel que les ripoux-blicains avec leur « plan » favoriseraient en premier lieu les riches entreprises et les donateurs du GOP. Les travailleurs et les pauvres, pas grave, ça ne nous concerne pas, ils n’ont pas les moyens de donner au parti.

  2. monsieur8 dit :

    C’est correct de travailler pour améliorer le plan de soutien, surtout s’il est mal ficelé au départ. Mais faites ça vite, ça urge !

  3. MarcoUBCQ dit :

    Est-ce que les citoyens états-uniens vont applaudir les démocrates en majorité, considérant alors que l’aide gouvernementale doit être juste et équitable, ou seront-ils majoritairement contre cette obstruction, préférant donner aux plus riches en négligeant les plus pauvres. Cette dernière attitude est, historiquement, celle qui représente la mieux l’histoire du pays depuis 50 ans.

    1. treblig dit :

      Les républicains voulaient obtenir que 500 des 1 800 milliards puissent être dépensés de façon discrétionnaires sans droit de regard des membres du congrès. Dans sa forme première, c’ était inacceptable.

    2. Achalante dit :

      Considérant que les États-Uniens refusent l’aide sociale parce que ça pourrait profiter à des profiteurs… Ça peut aller autant dans un sens que dans l’autre.

      1. Benton Fraser dit :

        Aux États-Unis, c’est la pérogative des riches de profiter du commun des mortels… et du gouvernement!

  4. Nathaël dit :

    L’idéologie passe avant les besoins immédiats. Le chômeur sans assurance santé écope.

  5. Dekessey dit :

    « Le refus des démocrates d’accepter le plan républicain, justifié ou non, pourrait leur coûter sur le plan politique. »

    C’est clair!! Du bonbon pour Trump et sa suite.
    Ce virus va favoriser sa réélection.

    1. Benton Fraser dit :

      Effectivement, un beau 500 milliards pour le financement de la campagne de Trump!

  6. Toile dit :

    Rien d’étonnant que les ripoux appliquent des mesures d’auto miroir. Le paraître prime sur tout et «  le sauve sa face » sinon « le sauve son cul » itou mais surtout permettons à des petits ceuces de se remplir les poches en délestant leurs responsabilités sociales. Vive les guns, prêts pour usage imminent.

  7. kyrahplatane dit :

    Scandaleux! Pourquoi Mnuchin a-t-il besoin de 500 milliards de
    dollars pour être utilisé pour tout ce qu’il veut! Un renflouement pour les propriétés de trump? Ce sont tous des escrocs.

    1. lanaudoise dit :

      Renflouer la caisse électorale des repus. Et aussi, refaire partie la Bourse. Envoyer des chèques aux électeurs, histoire de bien paraître. Et pourquoi pas, s’en mètre un «petit peu », mais si peu! dans nos poches.

  8. kyrahplatane dit :

    Moscou Mitch a toujours refusé de coopérer avec les démocrates … c’est un fait bien connu. De plus, ils ont utilisé la réconciliation pour isoler délibérément les démocrates du processus de création de ce projet de loi. De cette façon, leurs points ont été soulignés alors que les démocrates étaient extrêmement marginalisés.

  9. Lors des baisses d’impôt des entreprises, elles ont massivement effectués des rachats d’actions contrairement à ce que Trump avait déclaré. Que la baisse d’impôt servirait à augmenter le salaire des employés.

    Les démocrates font bien car encore une fois, ces mesures seraient détournées vers les actionnaires et non ceux qui en ont de besoins (Les employés)

  10. Louise dit :

    Probablement qu’une majorité de gens vont juste retenir la manchette « Les Démocrates bloquent un plan de soutien » et c’est aussi ce que Fox News va répéter en faisant bien attention d’exposer seulement les points positifs de ce plan. Et je suis à peu près certaine que cela va être le sujet central de la présentation quotidienne de Trump devant les médias. Il va s’en donner à coeur joie pour diaboliser les démocrates.

    La vérité c’est que ce plan est une escroquerie, ni plus ni moins qu’un cadeau aux riches entreprises au détriment des chômeurs, des étudiants et des États qui gèrent la crise au quotidien.
    Donner un fonds secret de 500 milliards sans droit de regard pour aider les entreprises est une autre façon pour les républicains de continuer à enrichir leurs amis. C’est scandaleux surtout en temps de crise.

  11. chrstianb dit :

    Bah, c’est clair, les républicains proposent des conditions inacceptables pour ensuite hurler par FoxNews que les démocrates sont pas gentils. Pure propagande. Se faire réélire sur une montagne de cadavres.

  12. Henriette Latour dit :

    Pourriture! Tant qu’on n’enlève pas les pommes pourries, la pourriture continue.

  13. gl000001 dit :

    Il faut que les démocrates aillent chercher 2000 milliards. Améliorer le package bien sur mais les états-uniens doivent voir qu’ils sont allé chercher plus. Ils ne voient le gros chiffre. Il faut embellir le gros chiffre. Ils sont épais et ils ont peur. Ce n’est pas le temps de les faire réfléchir.

    1. spritzer dit :

      $2222 milliards serait un plus beau chiffre.

  14. marylap dit :

    Les Républicains ne vont jamais accepter un plan qui aide les pauvres au lieu des riches ou qui ne leur permettront pas de faire de l’argent. Ça fait longtemps qu’ils ont prouver où est leur priorité, et ce n’est pas la classe moyenne ou les pauvres.

  15. Olesya dit :

    Dans tous les pays du monde, il y a unité entre les partis et on se serre les coudes pour passer au travers de cette crise.

    Sauf aux États-Unis, où l’on prend en otage des gens qui n’ont littéralement plus un rond, sous prétexte de partisanerie. C’est pas possible.

    1. Bartien dit :

      @Odesya

      Svp soyez claire, quel parti blâmez-vous au juste??
      Trollisme???

    2. Daniel A. dit :

      @Olesya

      Je suis d’accord avec vous. Dans la tempête, un minimum de solidarité serait de mise afin, comme vous dites, que les gens ne soient pas pris en otage.

  16. Rick42 dit :

    Trump est un génie, oui, un génie du mal qui va encore profiter d’une situation de crise pour enrichir les riches au détriment des travailleurs. Il va passer pour un héros grâce au soutien médiatique de Fuc* Niouze. Le cauchemar continue au pays des zombies décérébrés.

  17. PROBERT dit :

    Il faut que les démocrates trouvent une formule simple pour faire comprendre et accepter leur décision de s’opposer à ce plan. Une formule ou une expression choc qui résumerait bien la nature de ce plan de sauvetage qu’ils ont refusé. Du genre MAKE ALL AMERICANS…NOT JUST ….

  18. Boileau dit :

    Pourquoi depuis le début, l’administration a-t-elle minimisé le danger ?

    Ce sont les grosses villes qui étaient les plus menacées par les aéroports internationaux, ainsi que leurs états côtiers.
    Mais, pour leur malheur, elles n’ont pas voté pour troudepet 1er.

  19. spritzer dit :

    Si Schumer dit que les parties ne sont pas si éloignés ils devraient s’entendre bientôt. Les dems n’ont pas le gros bout du bâton à ce moment-ci.

    Si on pense à la crise de 2008-09, Obama avait grandement favorisé les banques et avait peu fait pour les propriétaire de maison si mon souvenir est bon. C’est de cette façon que ça fonctionne aux États-Unis…

    1. jcvirgil dit :

      Dans les faits ‘Putin *le supposé complice de Trump*… lui a porté le coup de Jarnac dont il ne se relèvera pas en attaquant l’économie américaine en pleine crise du coronavirus , alors qu’il a refusé de réduire sa production de pétrole pour maintenir les cours
      L’autre petit copain saoudien de Trump, Mohammed Ben Salaud ,a pris le relai en ouvrant toutes grandes les vannes de sa production pétrolière et planté un pieu au coeur de la production du pétrole de schiste américain..

      La Fed a beau continuer à imprimer de la dette avec leur machine à billet la bulle financière est dégonflée et les bons du trésor américains peinent à trouver preneur sur les marchés.

      1. spritzer dit :

        @jcvirgil

        Les US aiment ça sanctionner la Russie, maintenant ils apprennent qu’il y a des conséquences. Ce qu’il est brillant ce « Putin ». 🙂

        Il plus il rend service au reste le planète en faisant baisser les prix.

      2. jcvirgil dit :

        @spritzer

        Il rend surtout service à la Russie en mettant à genoux son ennemi américain qui n’aura plus le moyens de mener ses guerres…Quand à nous on risque fort d’être noyé par le tsunami quand l’économie de notre gentil voisin s’effondrera sous le poid de ses dettes…

      3. spritzer dit :

        « Il rend surtout service à la Russie en mettant à genoux son ennemi américain qui n’aura plus le moyens de mener ses guerres… »

        On peut donc dire qu’il rend service à l’humanité et je suis prêt à vivre avec les retombés d’un effondrement de leur économie.

      4. Samati dit :

        @ jcvirgil

        De toute évidence vous avez suivi la crise du pétrole au travers de votre lorgnette quelque peu distordue.

        Il y a actuellement une guerre commerciale entre l’Arabie Saoudite et la Russie. La Russie ayant voulu jouer au machiste lors de la dernière réunion de l’OPEP+, a mis en rogne les dirigeants saoudiens tout aussi macho.

        Le premier geste de l’Arabie saoudite a été d’offrir aux raffineries européennes du pétrole à un prix dérisoires afin de frapper durement les russes. Rosnett a besoin d’un minimum de $50 le baril pour couvrir tous ses coûts. En Europe, le pétrole russe, compte tenu de sa pauvre qualité, se vend entre $7 à $10 sous le prix de référence (Brent). Les russes pour concurrencer le pétrole saoudien doit le vendre à moins de $20 le baril.

        Au prix du pétrole actuel la Russie est proche de la récession, compte tenu de l’importance du pétrole pour son économie. Il est à prévoir que les russes devront plier devant les saoudiens qui possède des réserves monétaires immenses.

        Pour ce qui est du pétrole américain, la majeure partie est vendue sur le marché local (les américains sont le plus important consommateur de pétrole de la planète) et sont moins touché par cette guerre commerciale entre la Russie et les saoudiens.

      5. jcvirgil dit :

        @samati

        Commencez donc par nettoyer votre propre lorgnette.Le pétrole de schiste a été dès le départ,un mauvais plan parce qu’il coûtait trop cher à faire sortir de la roche dans laquelle il était piégé en plus d’être un désastre environnemental.

        Cela n’a fonctionné que comme un coup financier pendant l’orgie des prêts à faible taux d’intérêt de la dernière décennie même s’il n’a jamais fait ses frais, mais c’est fini maintenant..

        Dans les fait les Russes et les Saoudiens se battent contre les États-Unis parce qu’en faisant baisser le prix du pétrole, toutes ces compagnies pétrolières américaines de fracturation vont faire faillite. Elles sont finies. Elles ne peuvent pas rembourser leurs dettes et cela plonge le marché du crédit et les banques dans une nouvelle crise qui en fait menace l’ensemble du système financier”.

        Pour ce qui est de la capacité des Russes à faire face aux Saoudiens dans une guerre du pétrole vous savez sans doute que l’État russe na pas de dettes alors que les saoudiens malgré leurs richesses pétrolière sont presque en faillite ,avec les coûts de la guerre au Yemen , l’achat de toute l’onéreuse et inutile quincaillerie militaire que leur vendent les Américains qui n’ont pas su protéger leurs installations contre une attaque de drones et la mauvaise gestion d’une caste de princes dépravés qui pillent le pays depuis des années.

        Votre ami Putin est de fait maître de l’échiquier 🙂

      6. Benton Fraser dit :

        Ah la Russie, là où les gens ne meurent pas du coronavirus mais de pneumonie!

      7. Samati dit :

        Votre texte est basé sur votre opinion pas sur des faits. Les saoudiens ont tenté de 2013 à 2015 de mener les sociétés américaines en faillite. Cela a échoué, les américains produisant plus de pétrole que par le passé avec des coûts de production réduits (c’est la principale faiblesse de votre argumentation, vous ignorez totalement la structure de coûts de l’industrie pétrolière).

        Pour les saoudiens la compétition vient de la Russie pas des américains. Les saoudiens ont une réserve monétaire de plus de $500 milliards et peuvent soutenir une guerre de prix avec les russes pendant une longue période.

        Les sociétés russes produisent à perte en ce moment et elles feront bientôt pression sur leur petit dictateur pour les autoriser à produire moins. Le prix de vente du pétrole russe en Europe est de moins de $20 dollars le baril (entre $15 et $20 selon les jours) versus un coût de production frôlant les $50 le baril (Rosnett).

        L’Aramco pour sa part ont des coûts d’extraction de moins de $3 le baril et paient des royautés d’environ $11 le baril pour un coût total de $14 le baril. Le pétrole saoudien de meilleur qualité se vend entre $20 et $25 en Europe, ce qui laisse une marge de profit pour les saoudiens.

        Aux prises avec une importante épidémie (cachée) de coronavirus, un système hospitalier du tiers monde, les russes devront reculer devant les saoudiens.

        Le gouvernement russe (en excluant les sociétés d’état fortement endettées) n’a pas beaucoup de dette, tout simplement parce leur économie de génère pas suffisamment de capitaux pour acheter des bonds gouvernementaux. Le rouble n’a aucune valeur sur les marchés internationaux et les russes, à l’exception de certaines sociétés de ressources naturelles, ne peuvent pas y emprunter.

        À titre de comparaison les américains peuvent emprunter (terme de 10 ans) à un taux de moins de 1% (0.74%).

  20. lanaudoise dit :

    Tabarnouche. Imaginez-vous la peine qu’éprouvent ces pauvres PDGs qui, sitôt la crise du coronavirus déclenchée ont mis le champagne au frais! Ils comptent bien, comme en 2008, profiter de la crise pour augmenter leur part de richesse de toutes les façons possibles. Au détriment du reste de la société.

    Pffff, tous ces petites gens qui se retrouvent au chômage. Nous, les gens bien, comme le disait l’historien Henri Guillemin, n’avons pas à payer d’impôts pour eux; par contre, la société nous doit beaucoup. Par ici, le cash, on n’en a jamais assez.

    Pensez à ce pauvre PDG de Boeing qui vient de refuser de se payer un salaire. Prêt à se sacrifier en échange d’un juteux bonus lorsque le gouvernement américain vont allonger de l’argent pour les sortir du trou. Pauvre lui, déjà qu’on est injuste avec lui. Les problèmes de Boeing, c’est pas sa faute. Mais celle du dirigeant avant lui et des pilotes des deux 737 Max qui ont eu le mauvais goût de faire tomber.

  21. Boileau dit :

    Troudepet 1er continue à proférer des inshannitys.

    Son père aurait dû à chaque fois que junior vomissait des mots vilains, lui laver la langue avec du savon.

    Aujourd’hui ce serait inefficace, il faudrait suivre ses recommandations d’arrêter de jeter les masques par millions et de plutôt les désinfecter.

    Je suggère l’irrigation du colon morron par les 2 extrémités avec son désinfectant merveilleux ! 🧐

    1. Layla dit :

      @Boileau 8:29
      « il faudrait suivre ses recommandations d’arrêter de jeter les masques par millions et de plutôt les désinfecter. »

      C’est DT qui a suggéré de désinfecter les masques? pas surprise finalement, il me semble avoir lu la semaine dernière que les masques se désintégraient quand on essayait de les désinfecter. Et dire qu’il reproche aux médias de le faire mal paraître…il fait ça tellement bien tout seul. Layla

  22. Réal Tremblay dit :

    Ce plan d’une certaine façon, est gagnant/gagnant. S’il était approuvé, ce sont les Républicains qui décideraient comment cet argent sera utilisé et si c’était refusé, ce sont les Démocrates qui subiraient l’odieux de l’échec.
    Encore des magouilles de politiciens sur les dos de la population inquiète pour qui l’aide l’emporte sur l’idéologie, ce qui en soi est tout à fait humain.
    Plus change plus c’est pareil, même en temps de crise.

    1. onbo dit :

      @Réal Tremblay

      Je suis d’accord que ça été l’astuce de McConnell de perdre le vote procédural afin de pouvoir faire mal paraître les Démocrates.

      La déclaration publique de lamentation de McConnell cependant pourrait bien lui revenir en pleine face par la bouche de la candidate démocrate McGraw qui le confronte comme sénatrice en novembre au Kentucky, mais cette fois la déclaration présentée comme l’aveu d’un looser très conscient d’avoir abusé des biens publics et des citoyens…

      …« Nous jouons avec les émotions du peuple américain, nous jouons avec les marchés, nous jouons avec nos soins de santé », a-t-il déclaré. » – CNBC (Mitch McConnell)

      1. Réal Tremblay dit :

        Bien d’accord lorsque McConnel parle de jeux mais en autant qu’il inclue les Républicains, ce dont je doute fortement. Que les partis s’accordent rapidement parce que je ne pense pas que les malades et les familles des décédés(ées) considèrent ça comme un jeux.

  23. Apocalypse dit :

    ‘«Cette obstruction n’accomplit rien», a déclaré le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell…

    Mitch McConnell … accuser les démocrates d’obstruction, sérieusement? 😢

    1. Haïku dit :

      Exactement ! 😨

  24. rdnsls dit :

    500 milliards de fonds discrétionnaires!? Donneriez-vous un « chèque en blanc » à Donald Trump? Pas moi.

  25. Quinn dit :

    Même s’il y a un prix politique à payer, ils ont eu raison de torpiller ce plan. On a vu le résultat quand on donnait un chèque en blanc, avec l’argent des travailleurs américains, sans y rattacher aucune condition, pour tirer des riches du pétrin (Wall Street, ça vous dit quelque chose?). Que les sénateurs démocrates restent forts : oui, il faut aider les gens, mais pas enrichir les riches davantage.

  26. Pierre S. dit :

    —————-

    Message au crétin Mitch McConnell ….. vous avez eu la chance de vous débarasser de trump
    y a quelques semaines et vous l’avez raté, alors vous allez voir de quoi ca l’air une vrai crise
    avec une andouille comme président.

  27. FlorentNaldeau dit :

    Le Congrès est condamné à adopter un plan, quel qu’il soit. La question est de savoir qui sera capable de compromis et qui arrivera à mieux vendre au public les résultats et le processus. Jusqu’à présent les Démocrates s’en sortent un peu plus mal parce que nombre de manchettes disent qu’ils ont « bloqué » l’adoption du plan, alors que c’était en fait un vote de nature procédurale et non sur la substance de ce qui est proposé. S’ils obtiennent une bonification du plan annoncé pour les employés plutôt que pour les grands patrons, ils leur faudra le clamer sur toutes les tribunes et sans retenue, sinon le message qu’ils ont retardé la mise en place de mesures nécessaires est celui qui se gravera dans les mémoires. Il ne doivent d’ailleurs pas se gêner et dire dès maintenant qu’ils travaillent à améliorer la proposition, dans l’intérêt de tous les citoyens, et non à l’empêcher.

    Au cours des dernières semaines, Mnuchin a fait preuve de bonne foi et d’efficacité (qui l’eût cru?) dans ses tractations avec le Congrès. Souhaitons qu’il poursuive sur cette lancée de manière à obtenir un résultat acceptable malgré les manœuvres procédurières de MMcC.

  28. Pierre S. dit :

    ————————

    Cette opération sans précédent ressemble a une tentative crapuleuse des républicains d’extorquer
    une somme colossale au trésor américain en profitant de cette crise.

    Faire croire qu’ils supportent l’économie mais partir avec le fric … le GOP dans toute sa splendeur.

    1. Benton Fraser dit :

      D’autant plus que Trump a fait sa carrière en spolliant l’argent des autres….

  29. POLITICON dit :

    Combien d’argent Mar-a-Lago et les entreprises de Trump auraient-ils besoin pour s’enrichir pendant la pandémie. La réponse est dans ce plan de sauvetage pour les riches, comme d’habitude. Trump et sa famille, ainsi que les grandes entreprises US veulent grapiller le max pour sauver leurs investissements, pas les salariés.

  30. Gilles Morissette dit :

    Il est vrai que le refus des Démocrates d’adhérer à ce « Plan » même s’il n’est pas assez « généreux » pour les Américains » pourraient leurs causer du tort au plan électoral.

    Cependant, en présentant leur propre plan, dont les contours restent à définir, ils pourraient placer les « Répugnants » dans l’embarras les forçcant à justifier leur « extrême générosité » envers les grosses entreprises.

    Voilà hélas, ce qui arrive dans un pays où le leader est incapable de gérer une crise d’envergure mondiale. Un vrai président userait de tout son prestige afin de forcer les les élus des deux partis à faire les compromis nécessaires afin que le plan de sauvetage soit adopté au P.C.

    Ne comptez pas sur Tiny Brain pour être ce genre de président. Il en est incapable !!

  31. Igreck dit :

    IN-DÉ-CENT ! C’est à vomir ! Je souhaite ardemment que ces « pleins-aux-as » (et de m****) s’étouffent avec leurs milliards de billets verts. Vert aussi la peau qui se cache sous leur allure humaine. Bande de reptiles répugnants ! Je n’ai plus de mots…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :