Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

500 milliards : montant en dollars américains que l’administration Trump souhaite distribuer aux Américains pour sauver l’économie des États-Unis, ravagée par l’épidémie de coronavirus. Les chèques seraient envoyés en deux vagues, la première le 6 avril et la deuxième le 18 mai, et tiendraient compte des revenus des familles ainsi que de leur taille.

Le plan de l’administration Trump, à l’examen au Congrès, inclut un autre montant de 500 milliards de dollars sous forme de prêts aux entreprises touchées par la crise sanitaire, dont l’industrie aérienne. Il n’est aucunement lié au plan d’aide de plusieurs centaines de milliards approuvé par le Sénat mercredi, dans la foulée d’un vote à la Chambre des représentants la semaine dernière, et promulgué aussitôt par le président. Celui-ci garantit à certains employés des congés payés, prolonge l’assurance-emploi, assure la gratuité des tests de dépistage du coronavirus et fournit une aide alimentaire aux enfants les plus démunis.

(Photo Getty Images)

56 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Mona dit :

    En bon chef mafieux Trump va pouvoir régner avec l’argent de l’état, surfer sur la crise qu’il a négligé, distribuer des enveloppes et en retirer les lauriers.

    1. Pierre dit :

      Il serait tout aussi important de s’assurer que les gens sur la première ligne ait tout le matériel nécessaire pour faire les tests. Et le comfort hospital ship n’a toujours pas quitté son port d’attache en virginie pour se rendre à NY!!! c’est un long trajet ça la…sûrement que d’ici Pâques 🐣 ils seront à bon port🥴🥴🥴

    2. Duduche dit :

      Payer pour être exonéré de tout blâme lui a servi récemment lors de l’histoire de la Trump University (une affaire d’escroquerie). Pourquoi ne s’en souviendrait-il pas? Surtout que là, ce n’est pas son fric.

    3. chicpourtout dit :

      @Mona
      Ça va être une sorte «d’allocution familiale» en finale…
      Une belle façon déguisée de sa part pour courtiser l’électorat… tout est tellement  »calculé » en fait de stratégie…
      Désolée d’être un peu moins positive mais bon… il faut regarder la chose comme elle est…)

      1. gl000001 dit :

        « Allocution » pour ceux à qui son discours leur suffit.
        « Allocation » pour ceux qui ont besoin du cash.
        Les premiers boivent ses paroles et les deuxièmes vont peut-être s’acheter à boire avec ce chèque 😉

      2. Claire Tremblay dit :

        Oupss…
        On devrait lire « allocations »….

  2. titejasette dit :

    C’est un Band-Aid et on achète le temps avec cet argent. C’est le traitement ou/et le vaccin que ça nous prend. Les économistes commencent à parler de DÉPRESSION (et non récession). Si la crise perdure malheureusement

    1. Réal Tremblay dit :

      Et je ne serais pas surpris que ses hotels puissent profiter de ces 500 milliards mais il faut convenir que beaucoup d’entreprises vont avoir besoin d’un soutien en attendant la dépression nécessaire au système capitaliste.

    2. Guy Pelletier dit :

      @titejasette

      Surtout que sans traitements ou vaccins on est assuré qu’il reviendra bientôt, il est a souhaiter qu’il n’aura pas trop muté exigeant encore de longues recherches pour le comprendre et trouver a le neutraliser.

  3. noirod dit :

    Et on nous dira ensuite s’être trompés et avoir compris que plus le revenu est grand plus le cheque de compensation devait l’être ! Difficile de penser que ce geste n’ est pas une initiative du gros gluant pour acheter des votes sachant fort bien ce qu’il pensait de cette pandémie et surtout que ce n’ est pas lui qui va en assumer la facture .Encore.

  4. Commentaire dit :

    Si les CO-VID 19 américains avaient DROIT DE VOTE, je suis sûr que trump leur aurait distribué un montant d’ARGENT à chacun d’entre eux.

  5. Martin cote dit :

    Trump va s’autolouanger avec çe plan d’aide…..tout ce qu’il fait…..c’est en pensant à sa réélection…..son plan devra être entériné par la chambre des représentants et il y a de grosses négociations à prévoir….les compagnies de croisières…les hôtels…les compagnies aériennes….pas certain que la chambre démocrate va accepter cela..bien hâte de voir…

    1. Louise dit :

      Martin

      Trump va s’autolouanger, pourtant comme M.Hétu l’a écrit « Il n’est aucunement lié au plan d’aide de plusieurs centaines de milliards approuvé par le Sénat mercredi,

      Ce ne sera pas la première fois qu’il va s’attribuer le mérite du travail des autres.

  6. MarcoUBCQ dit :

    Il est intéressant de noter ici que ce gouvernement est parfaitement corrompu, fait toujours la pire des manoeuvre possible, et prend toujours le choix le plus mauvais. Donald n’a de cesse de faire souffrir autrui car ça lui donne probablement le sentiment d’exister. « Ces malades qui nous gouvernent » n’a jamais ét ausi d’actualité. Un roman ayant dépeint une telle possibilité auparavant aurait été boudé faute de plausibilité.

  7. titejasette dit :

    @noirod

    « {Les chèques} tiendraient compte des revenus des familles ainsi que de leur taille. » – Billet

    Si « le plan de l’administration Trump, à l’examen au Congrès » passe aux votes, j’ose espérer qua cette décision est bipartite et donc juste. Donc, ne mettez pas TOUS les maux dans cette administration. Pour une fois, je prends sa défense dans ses grandes lignes. Maintenant, comment elle gère la gestion et la distribution des chèques, on n’est pas rendue là

    1. gl000001 dit :

      « Leur taille »
      Hummm !! Ils vont mesurer le tour de taille des gens ?
      Ceux qui sont trop gros vont en avoir moins pour qu’ils maigrissent.
      Excellent !!!!
      😉

    2. simonolivier dit :

      Le plan actuel ne passera pas aux votes pour plusieurs raisons. 1-Turtleman, jaloux que le plan de Pelosi négocié directement avec la MB ait été adopté avec une très forte majorité, veut faire adopter un plan de sa propre mouture. Il n’implique pas les démocrates. 2- Un bon nombre de sénateurs républicains veulent ajouter des modalités au plan pour les entreprises empêchant ces dernières d’utiliser les fonds pour le rachat d’actions, des investissements à l’étranger et surtout le paiement de primes et bonus aux dirigeants (Bombardier et Pierre Beaudoin ca vous dit qqchose?) Mme Warren elle, voudrait que les entreprises qui bénéficient de ces prêts relèvent le salaire minimum à $15.

      De plus, plusieurs économistes questionnent le bien-fondé de ces chèques les qualifiant de gouffre sans fond et indiquant que les montants devraient être accordés pour les soins de santé des gens qui n’ont pas d’assurance et autres programmes sociaux.

      Et en plus ca va vraiment pas bien à la Maison Brune. Plusieurs membres du task force de Pence ne savent plus où donner de la tête. Le gendre Kushner est à assembler un groupe parallèle qui implique des gens du privé et qui donne souvent des ordres contraires à ceux du groupe officiel aux gens charger de lutter contre le virus. Tout croche comme le reste de la gestion trumpienne.

  8. PROBERT dit :

    À la fin de la crise et aux prochaines élections américaines, le bilan humain pourrait parler bien plus fort que les mesures économiques

  9. Toile dit :

    Je me fie au libellé qu’aura concocté la partie démocrate pour ce que veut dire en pratique « tenir compte des revenus et de la taille de la famille » sinon il zouf in chief et cocaine Mitch auraient pu tout aussi bien y introduire des notions partisanes, xénophobes et autres discriminants du même acabit. Reste à connaitre ces plafonds et critères. On se garde une petite « gene »

  10. ghislain1957 dit :

    « Celui-ci garantit à certains employés des congés payés, prolonge l’assurance-emploi, assure la gratuité des tests de dépistage du coronavirus et fournit une aide alimentaire aux enfants les plus démunis. »

    Ce plan devrait aussi GARANTIR qu’aucun américain ne sera congédié parce qu’il a contracté le coronavirus et/ou qu’il ait dû s’isoler en raison d’un contact avec une personne contaminée.

  11. titejasette dit :

    Trump tiendra une conf. de presse COVID-19 à 11:00 ET aujourd’hui.

    (Hier, elle a été retardée de 30 mn. Je n’étais pas au courant du retard)

  12. March dit :

    La seule différence entre les entreprises de Trump et son poste de simili dictateur, c’est qu’il a accès à la planche a billet.

    C’est la seule raison pour laquelle, il ne fera pas faillite dans les deux postes

  13. jcvirgil dit :

    Espérons pour les Américains dans le besoin que le système sera plus efficace que l’Assurance-emploi canadien où le délai sera de plus de 28 jours pour recevoir un chèque.

    Quand on sait que cette caisse où contribuent les employeurs et les travailleurs été littéralement volée par des politiciens pour équilibrer les budgets de leurs gouvernements avec la complicité de la Cour Suprême,force est de constater qu’il n’y a pas qu’au gouvernement américain où des escrocs imaginatifs fleurissent…

  14. Olivier Dansereau dit :

    Un chèque pour tout le monde, n’y a-t-il pas un peu de socialisme là-dedans?

    1. gl000001 dit :

      Il faut croire que l’argent n’a pas d’odeur. Quoique celle-là pourrait avoir une petite odeur de Sharpie 😉

  15. Louise dit :

    Puisqu’on parle de chiffres aujourd’hui, voici quelques chiffres dans le merveilleux pays du rêve américain.

    Depuis novembre 2015 il y a eu une augmentation de la pauvreté aux USA.
    En arrivant au pouvoir, Trump a déclaré que les salaires et les impôts étaient trop élevés.
    Comme nous le savons, il a baissé les impôts des riches et n’a absolument rien fait pour augmenter le salaire des pauvres. Il a même coupé les coupons alimentaires de 700,000 personnes.

    Dans ce pays champion des inégalités, il y a 18,6 millions de millionnaires.
    Dans le reste de la population, 40 millions de personnes ont de la difficulté à joindre les deux bouts et 18,5 millions sont dans une extrême pauvreté.
    Ces chiffres parlent par eux-mêmes.

    Ces statistiques sont extraites du livre: La mort des Démocraties.

    1. jcvirgil dit :

      En regard du coefficient Gini de L’ONU qui mesure les pays en regard des inégalités sociales et des services publics offerts à l’ensemble de leurs citoyens , les Etats-Unis, le pays censément le * plus riche au monde*, avoisine le Chili au 54e rang.

      Une statistique qui dit tout sur le partage de la richesse qui y est pratiqué.

      Il faut croire que la majorité des Américains sont bien à l’aise avec cet état de chose, puisque dès qu’un politicien propose un plan pour changer les choses il se fait traiter de méchant socialissse.

  16. Superlulu dit :

    Le virus a tué près de 8000 personnes.
    Le même nombre d’enfants qui meurent chaque jour, de la faim dans le monde.
    Aucun médias n’en parlent.
    Il y a une solution facile, la nourriture.
    Même chose pour les pauvres en Amérique du Nord.

    1. Gilbert Duquette dit :

      Plus de 9 000 personnes sont mortes

  17. Dekessey dit :

    Tout ça va jouer en sa faveur. Il sera ré-élu grâce à ce « chinese virus ».

  18. Mabuse dit :

    Max Boot – The coronavirus shows how backward the United States has become –
    https://www.washingtonpost.com/opinions/2020/03/18/coronavirus-shows-how-backward-united-states-has-become/

    « Nous restons l’un des pays les plus riches du monde, mais selon les normes internationales, nous ressemblons davantage à une nation du tiers monde.

    Comme l’a souligné Quartz en 2017, nous sommes à la traîne dans presque toutes les mesures du bien-être sociétal parmi les nations riches (aujourd’hui au nombre de 36) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En 2016, nous avions le deuxième taux de pauvreté le plus élevé, le plus haut niveau d’inégalité des revenus et le plus haut niveau d’obésité.

    Nous avons dépensé le plus d’argent pour l’éducation, mais nous avons obtenu des résultats inférieurs à la moyenne. Nous étions également en dessous de la moyenne en ce qui concerne les énergies renouvelables, les investissements dans les infrastructures et la participation électorale. Nous sommes le seul pays de l’OCDE qui n’impose pas de congés familiaux payés. Un domaine dans lequel nous sommes en tête est celui de la violence armée. Notre taux d’homicides est supérieur de près de 50 % à la moyenne de l’OCDE.

    Nos défaillances dans le domaine de la santé sont particulièrement importantes aujourd’hui. Nous dépensons plus pour les soins de santé que tout autre pays du monde, mais nous sommes le seul pays de l’OCDE à ne pas avoir de couverture médicale universelle (27,9 millions d’Américains n’avaient pas d’assurance maladie en 2018). La mortalité infantile aux États-Unis est la plus élevée de l’OCDE, et l’espérance de vie est inférieure à la moyenne. Nous avons beaucoup moins de lits d’hôpital par habitant que les autres démocraties avancées (2,4 contre 12,2 en Corée du Sud), ce qui nous rend particulièrement vulnérables à une pandémie. »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    1. Toile dit :

      Merci, j’ai copié collé votre post pour usage ulterieur. Le paradis des illusions et des illusionnés par les biggest et tous les « est ».

  19. POLITICON dit :

    La fin d’un monde pour les US?

    Le pays le plus riche mais aussi un des plus endetté (5e) de la planète pourrait bien voir l’invisible virus changer la donne drastiquement. Le virus restera dans la mentalité collective du peuple et pourra sonner le glas de la fin du capitalisme tel qu’on le connait. Trump ayant déjà offert un généreux cadeau aux riches il a aussi coupé une source de revenue importante pour combler les besoins des pauvres. Sans compter que le nombre de 20 millions de millionaires pourrait bien fondre comme peau de chagrin pendant qu’il ponctionne le budget national pour assurer la survie des moins nantis. Tous les pays sont touchés oui, mais comme dans toute situation ce sont ceux qui se retrouvent en haut de l’échelle qui ont le plus à perdre. En exemple, le président voulant venir en aide aux compagnies de croisières qui dans l’ensemble ne paient pas ou très peu d’impôts aux US. Ayant leur maison mère dans les pays de paradis fiscaux. Le président avec sa mentalité de sauver les riches, donc lui, pourrait se retrouver à long terme avec une révolution de masse qui n’acceptera plus de laisser leur destinée et leur vie entre les mains des plus riches. Un moment charnière dans l’Histoire de l’humanité où l’on souhaitera tous que le politique ne soit plus contrôlé par l’économie, les multinationales et le capitalisme sauvage qui n’a rien à foutre de la santé, de l’environnement et du bien être des gens.

    1. Mabuse dit :

      Prophétique.

    2. Dekessey dit :

      Bien dit.
      Le déclin des USA était déjà amorcé, mais l’élection de Trump l’a accentué, et ce virus va certainement l’accélérer, voire même l’achever.
      Et ça va faire mal à tout le monde.
      Comme dirait l’autre: « We’ll see what happens! »

  20. titejasette dit :

    « Democrats warn that one or two direct payments to Americans won’t be enough »

    “A single $1,000 check would help someone pay their landlord in March but what happens after that?” Schumer, D-N.Y., said on the chamber’s floor Wednesday. “A thousand dollars goes by pretty quickly if you’re unemployed. In contrast, expanded unemployment insurance — beefed-up unemployment insurance — covers you for a much longer time and would provide a much bigger safety net.”

    https://www.cnbc.com/2020/03/19/coronavirus-response-democrats-argue-1000-checks-wont-be-enough.html

    Ce qui revient à dire que le programme de l’assurance-chomage du ministre Legault est mieux ciblé ?

    1. Danielle Vallée dit :

      @titejasette: ‘programme de l’assurance-chomage du ministre Legault est mieux ciblé ‘
      L’assurance chômage est un programme fédéral. Rien à voir avec Legault
      Pendant que tous les médias condamnait l’inaction du gouvernement fédéral, le fédéral préparait un plan très bien ficelé et facilement réalisable qui a été présenté hier. Des le début d’avril les remboursements de TPS vont être accrus.
      L’assurance chômage va être offerte même aux travailleurs autonomes. Le système informatique est déjà prêt.
      Le gouvernement fédéral va donner jusqu’à $25 000 aux petits et moyens entrepreneurs pour garder leurs employés ou du moins les payer pendant la crise.
      Etc.…

      J’ai fourni certaines informations à un client d’affaire hier et j’ai cherché en vain ce que le Québec offrait de son côté aux gens d’affaires. Tout ce que j’ai obtenu, c’est : les détails seront dévoilés plus tard…..
      A date ce que le Québec offre c’est de dédommager les gens qui sont infectés ou ceux qui doivent prendre soin d’une personne infectée. Comme il est très difficile d’être resté ça ne risque pas de coûter trop cher.

      1. simonolivier dit :

        @Mme Vallée Très commentaire qui fait écho aux propos de Alexandre Taillefer et Luc Ferrandes ce matin. Le fédéral a utilisé des programmes existants pour bonifier l’offre et s’assurer que les paiements seraient faits plus rapidement.

      2. Aube 2005 dit :

        Très bon jugement du Gouvernement du Québec. Et çà coûte beaucoup de sous.
        La guérison avant le pognon. Rien de plus sensé que çà.
        La seule chose que Pet Junior a fait c’est de parler d’argent.
        Il a pris combien de temps pour réfléchir à la fermeture des frontières?

  21. Linda Hart dit :

    1 800 milliards USD qui s’ajoutent à la dette déjà colossale des américains. Et ils étaient en nombre les américains, pour désapprouver le plan de sauvetage d’Obama pourtant beaucoup plus modeste … Et trump vient d’assurer sa réélection, les démocrates sont coincés, s’ils approuvent ils permettent à trump de s’acheter un 2e mandat et de passer pour le sauveur, en faisant oublier sa totale incurie dans la gestion de la crise, tout cela en créant simplement encore plus de dette, s’ils refusent d’approuver, ils deviennent des traitres à la patrie. De tous les pays de la planète, les USA sont celui qui compte certainement le plus grand nombre de mutants dégénérés. Depuis l’arrivée de trump au pouvoir, la pauvreté a augmenté et malgré cela, les pauvres continueront à voter pour lui, ou de l’art de se tirer dans le pied à la Kalach, comme on dit, on a les gouvernants qu’on mérite et l’adage se vérifie particulièrement aux USA.

    1. simonolivier dit :

      Le plan n’assure aucunement la réélection de Trump. On en reparlera dans quelques semaines quand il y aura des milliers de morts aux USA à cause du laxisme des Américains (March break in full swing in Florida) et du temps qu’à pris le gouvernement de Tiny à prendre la crise au sérieux (it’s a hoax from the MSM and Democrats)

  22. Gilbert Duquette dit :

    Les USA ont commencé a retenir les chiffres car il est impossible que ce matin qu’il n’y ait que 205 nouveaux cas aux USA

    1. gl000001 dit :

      Il font comme la Russie. Et possiblement la Chine 😉

  23. Apocalypse dit :

    @Superlulu – 08:33

    ‘Le virus a tué près de 8000 personnes. Le même nombre d’enfants qui meurent chaque jour, de la faim dans le monde.’

    Pour ceux et celles qui se demandaient (encore) si l’humanité faisait dur, cette crise nous donne la réponse définitive 😢😢😢. On nage en plein délire et pendant ce temps, des gens meurent en plus grand nombre et avec les changements climatiques, pour lesquels on ne fait toujours a peu près rien, ce ne sont pas quelques centaines, quelques milliers de morts, mais bien, bien plus avec lequel nous allons devoir vivre.

    Effectivement, la crise présente est grave, mais grandement aggravé par la panique totale d’un grand nombre de gens et cela va nous coûter des dizaines, voir des centaines de millards de dollars tout à fait inutilement que nous aurions pu utiliser pour sauver des centaines, des milliers de vie CHAQUE jour.

    Un 👎👎 bien mérité pour l’humanité!

    1. Boileau dit :

      Face aux enfants pauvres qui meurent, les riches ne se sont jamais sentis menacés.

      C’était une menace circonscrite.

      Maintenant la menace est impossible à contrôler, même pour les riches.

      Et comme les ultra riches font partie de la gérontocratie, ils devront tenter de réagir ou risquer de périr.

    2. Mariette Beaudoin dit :

      Absolument. Espérons que les organismes humanitaires (Croix-Rouge, Unicef, Développement & Paix, Oxfam, etc.) ont ce qu’il faut pour agir ! Je trouve leur silence pesant. Ils sont peut-être trop occupés.

  24. gl000001 dit :

    Après « Personne » (Mon nom est personne) et « Mélancolie » (Si tu t’appelles Mélancolie -Joe Dassin), il y en a qui vont changer de nom pour « Économie ».
    Ils font plus d’effort pour sauver Économie que pour sauver Tom, Dick and Harry !!!

  25. Pierre S. dit :

    ———————

    Au moins ces chèques la c’est pas Michael Cohen qui les distribuent.

    1. Haïku dit :

      Bien vu. 😉👌

  26. Mona dit :

    Un excellent article scientifique sur le Covid-19. Qui nous interpelle et interpelle nos comportements.
    https://laviedesidees.fr/Covid-19-chronique-d-une-emergence-annoncee.html#.XnNM9Z-rfhM.facebook

  27. Geneviève LeBel dit :

    Il a mal géré alors il achète les votes. Money wins 😜

  28. karma278 dit :

    Le système capitaliste est un système pyramidal qui dédaigne le concept
    de partage de la richesse, pourtant un fondement des sociétés aborigènes et indigènes depuis toujours.

    Imaginez: c’est MOI qui ai tué le bison, j’en ai à vendre, qui m’en achète?

  29. Gilles Morissette dit :

    Le plan, adopté par le Congrès et signé par Tiny Brain risque d’avpoir de plus grands effets à moyen et long terme que le « cash » que le gouvernement enverra aux Américains.

    Cependant, un beau chèque juste avant les élections est toujours plus rentable au plan électoral.

  30. citoyen dit :

    une autre sélection naturelle sauvée par la planche à billets.

  31. citoyen dit :

    tant que l’empire du mal qui réagit seulement quand cela va mal va gouverner, on risque de voir les mêmes patterns se reproduire.

  32. fylouz29 dit :

    Dans le cas du Donald, ce sera – bien sûr – le tour de taille.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :