Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

I’m dealing with a fucking global crisis! Bernie Sanders a lancé cette phrase, juron inclus, ce mercredi en réponse à un journaliste de CNN qui lui demandait quel était son échéancier pour décider de l’avenir de sa campagne présidentielle. La question était soulevée au lendemain des défaites cuisantes subies par le sénateur du Vermont lors des primaires tenues dans trois États et quelques heures après que le directeur de sa campagne a annoncé qu’il «évaluera» sa campagne.

Bernie Sanders ne gère pas vraiment la pandémie de coronavirus. Il peut tout au plus tenter d’influencer le plan pour sauver l’économie américaine. On peut mettre sa réaction à la question du journaliste de CNN sur le compte de son impatience naturelle à l’égard des grands médias ou de sa frustration compréhensible face à sa situation politique.

Reste que le monde politique, préoccupé par une pandémie, aimerait bien que Bernie Sanders prenne une décision rapide. Et de nombreux démocrates aimeraient que cette décision mène le candidat socialiste démocrate à mettre fin à sa campagne. Or, si l’on en croit aux conseillers et alliés de Bernie Sanders, ce dernier pourrait rester en piste au moins jusqu’aux primaires du 28 avril qui doivent avoir lieu dans cinq États – Connecticut, Rhode Island, Delaware, Pennsylvanie et New York.

Selon cet article du site Politico, Sanders aurait bon espoir de remporter une grande victoire dans l’État de New York, riche en délégués. On ne voit pas comment une telle victoire lui permettrait de combler son écart sur Joe Biden dans le nombre des délégués, mais elle l’aiderait peut-être à imposer ses priorités lors du débat à venir sur le programme du Parti démocrate.

Le hic, c’est que Sanders pourrait bien subir le même sort que plusieurs candidats anti-establishment à New York, à savoir une défaite claire et nette, comme le rappelle le journaliste Michael Tomasky dans cet article. L’État de New York a peut-être une image progressiste, mais il tend à voter pour les candidats de l’establishment.

I’m dealing with a fucking global crisis! On a parfois l’impression que Bernie Sanders n’est pas toujours en phase avec la réalité.

(Photo Facebook)

44 réflexions sur “Sanders en piste au moins jusqu’au 28 avril?

  1. Absalon dit :

    Encore faudrait-il qu’une primaire puisse se tenir matériellement à New York en avril.

  2. gl000001 dit :

    « n’est pas toujours en phase avec la réalité. »
    Comme un autre weirdo !! (Désolé, un commentaire stupide).

    Peut-être que ce sont les gens qui travaillent pour lui qui vont le lâcher à cause du coronavirus ? Ils seront peut-être craintifs de « serrer des mains parce que c’est ce que font les politiciens » disait Pence !!!

    1. Dekessey dit :

      (Désolé, un commentaire stupide).

      Eh oui.
      😁

      1. Superlulu dit :

        Les trolls ici ayant presque tous été éliminé, il en reste toujours quelques traces.

  3. monsieur8 dit :

    Big deal! Franchement, ça change quoi qu’il se retire tout de suite ou dans 6 semaines? Il promeut ses idées et aide Biden à rassembler les troupes. Pourquoi cet empressement? Les élection, c’est dans 9 mois (au mieux…).

  4. sorel49 dit :

    C’est malheureux pour Mr Sanders, la pandémie ne se résorbera pas fin avril. Il est plus que probable que les Etats-Unis sera encore dans le pic des infestations. Entre temps, les américains ont d’autres préoccupations plus immédiates que les programmes sociaux mis en avant par le candidat auto-proclame socialiste.

  5. vieil'art dit :

    Quel a été le (score) de Sanders contre Clinton en 2016 dans cet état?

  6. Absalon dit :

    Il faudrait penser à ce que la suite des primaires se déroule exclusivement par correspondance.

  7. monsieur8 dit :

    Anyway, comme d’autres l’ont dit, il n’y aura probablement plus d’autres primaires.

    Biden est gagnant, parlons de lui maintenant.

  8. bloganon dit :

    Sanders is only dealing with a failing campaign. Il devra s’y faire, et le plus tôt, le mieux pour tout le monde.

  9. « I’m dealing with a fucking global crisis! » alors que ce n’est pas le cas.

    Imaginons sa réaction s’il était POTUS…

    1. garoloup dit :

      Imaginez les gens qui sont VRAIMENT aux prises avec des problèmes causés par le virus…que doivent-ils penser de cet énergumène qui s’apitoie sur son sort… un Trump No2.

  10. oeufoulepoussin dit :

    Si jamais Sanders se retire maintenant de la course, et que Biden tombe malade et succombe dans les prochaines semaines, c’est Tulsi Gabbard qui remporterait la victoire ? À ma connaissance, elle est toujours dans la course.

    1. Samati dit :

      Les délégués à la Convention démocrate décideront et pourraient choisir le candidat que le parti pourrait proposer.

    2. simonolivier dit :

      @oeufoulepoussin Non Gabbard ne gagnerait pas automatiquement puisqu’elle se présenterait à la convention avec les 2 ou 3 délégués acquis. Les autres auraient le droit de voter pour le ou les candidats présents à la convention y compris ceux qui se sont retirés mais pourraient revenir sur la scène advenant un scénario tel que vous décrivez.

  11. spritzer dit :

    Ça vaut la peine de lire les 4 tweets que le journaliste a écrit pour décrire la scène dans le premier lien du billet Le grumpy old man! 😂

  12. constella1 dit :

    Petit conseil à m Senders

    Et bien tant qu’à dealer avec la f….crise aussi bien se rendre utile et conseiller à ses jeunes fans de cesser de faire le springbreak sur les plages

    1. fallaitquejteuldise dit :

      Petit conseil a M. SANDERS: Return to sender…

  13. Martin cote dit :

    Nouveau rebondissement…le washington post vient de mentionner que la campagne Bernie dit maintenant qu’il est ouvert pour quitter……mais quand.????

    1. RICK42 dit :

      Dans le WaPo; « Sen. Bernie Sanders’s campaign said he planned to return home to Vermont, where he and his wife, Jane, would talk to supporters and determine his future in the race. »
      Une manière comme une autre de dire qu’il se prépare à jeter la serviette…

      By Sean Sullivan, Michelle 

  14. FlorentNaldeau dit :

    @spritzer, 20h13

    Manu Raju est pourtant un journaliste très poli, mais assez persistant il est vrai quand il n’obtient pas réponse à ses questions. Le ton de la réponse qu’il a reçue est probablement à la mesure de la frustration que BS ressent devant les récents résultats et l’inévitabilité de l’issue du processus des primaires, i.e. JB remporte l’investiture.

    Quant au « I’m dealing with a fucking global crisis! », ce « I » est plutôt mégalomane ou à tout le moins égocentrique. Il n’est pas seul dans cette entreprise et il est certainement loin d’être de ceux qui sont au centre des décisions (hormis participer au vote qui a eu lieu au Sénat).

    1. spritzer dit :

      @FlorentNaldeau

      « Then I asked about his timeframe — and he was furious »

      C’est certain qu’il est frustré, et tendu aussi comme tout le monde. La phrase « I’m dealing with a fucking global crisis! », est suivie par: « You know, we’re dealing with. », qui enlève quant à moi l’ambiguïté de la première phrase qui était de la pure frustration et non pas qu’il se croit en charge de la crise.

  15. fallaitquejteuldise dit :

    Il serait temps de voir Sanders et Biden main dans la main; une image forte à la télévision pour rallier les américains. Du confort food pour oublier l’aveugle de la maison blanche qui casse tout autour de lui face à l’ennemi invisible venu de Chine…

    1. Louise dit :

      En parlant de comfort food et pour nous rappeler que nous devons prendre soin les un des autres, voici une très belle chanson de Luc De Larochellière qui est une nourriture de l’âme.
      Je dédie cette chanson à tous les soignants pour leur dire merci de prendre soin de cette vie si fragile.

      1. POLITICON dit :

        Merci Louise pour cette belle pensée. Elle est d’actualité effectivement.

      2. spritzer dit :

        Je seconde.

      3. Haïku dit :

        @Louise
        Superbe rappel.
        Merci ! 👌👌

      4. leonard1625 dit :

        Absolument magnifique, en toutes circonstances.

  16. el_kabong dit :

    Et dans les commentaires sous le premier lien, voilà le genre de stupidités qu’amènent les bernie-bros:
    https://pbs.twimg.com/media/ETavkdkWkAAD5DP?format=png&name=small

    De vrais rassembleurs…

    1. spritzer dit :

      @el_kabong

      Vous sortez le 36e commentaire, qui est précédé de 35 décents. Quelle conclusion on peut en tirer?…

  17. Louise dit :

    Monsieur Sanders serait-il lui aussi en train de chercher un bouc émissaire à ses déboires politiques ?
    Tout le monde vit des inconvénients plus ou moins graves pendant cette crise, on n’a pas le choix de s’adapter.
    Je dirais comme Florent Nadeau, c’est une réaction plutôt égocentrique.

  18. POLITICON dit :

    Bernie peut être fier de lui, il a fait une bonne campagne. C’est le chant du cygne pour ce vieil homme qui a tout donné à la politique. Il ferait mieux de jeter la serviette rapidement avant que BS ne devienne Bull Shit dans la bouche de ses supporteurs.

  19. loup2 dit :

    HS: Au Québec c’est pas la bouffe qui préoccupe le plus. En tk pas encore. 😉
    Y’en a qui se stocke en papier de toilette.
    https://www.lesoleil.com/actualite/files-dattente-pour-de-lalcool-et-du-cannabis-5583c3a4c9a9eb24e092d795571aed2c

  20. Gilles Morissette dit :

    BS peut bien dire ce qu,il veut, s’accrocher à de faux espoirs si ça lui chante, il sait très bien, au fond de lui-même, que c’est terminé.

    Il a fait son possible mais il a été incapable de vendre ses idées aux membres du Parti Démocrate d’abord et ensuite aux électeurs.

    S’il faisait passer l’intérêt du parti avant le sien, il abandonnerait la course et se rallierait à JB.

    Mais voilà, on a affaire à un égoïste, un égocentrique, un narcissique qui supporte mal la contradiction, l’échec.

    Donc, il va étirer l’élastique jusqu’à la limte quitte à provoquer des divisions au sein du parti Démocrate.

    Finalement, les électeurs démocrates ont été bien avisés de lui préférer JB.

  21. Haïku dit :

    RE: « I’m dealing with a fucking global crisis! « .

    Nottez l’utilisation du ‘je’ plutôt que le ‘nous’

  22. Genevieve dit :

    Pour moi Bernie Sanders est un électron libre qui n’a aucun respect pour les autres et qui est dogmatique…
    Il est un Donald Trump de l’autre côté du spectre politique, mais son arrogance et son manque de respect pour ses adversaires politiques sont les même que Trump au final.
    Il prône des idées de gauche c’est correct, mais il n’arriverait pas à rallier ses adversaires à sa cause comme un politicien flegmatique le ferait. J’aurais préféré Amy ou Klamala, mais Biden sera un bon président démocrate avec des airs républicains rassurants pour des gens qui se méfient de tout ce qui est de gauche… à voir

  23. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Voilà, c’est commencé. Cet imbécile de Drumpf peut être fier de lui. De nombreuses personnes commencent maintenant à mourir parce que des gens contaminés sont allés travailler malgré la présence de symptômes de la maladie. Tout ça parce qu’ils ont suivi les bons conseils de l’Irresponsable-en-Chef…

    «Une maison de retraite décimée par des employés malades de la COVID-19»
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202003/18/01-5265362-une-maison-de-retraite-decimee-par-des-employes-malades-de-la-covid-19.php

    INTRO: «Une épidémie de COVID-19 dans une maison de retraite médicalisée proche de Seattle, fatale à au moins 35 personnes, a vraisemblablement été alimentée par du personnel venu travailler alors qu’il présentait des symptômes la maladie, selon un rapport des autorités sanitaires américaines publié mercredi.»

    1. Igreck dit :

      Surpris !? Ce sont les États-Dénis !

  24. Loïc Duplantis dit :

    En ce moment Sanders doit gagner par environ 25% du vote populaire dans les États restant pour rattraper Biden et par 10% pour empêcher Biden d’obtenir une majorité de délégué. Il doit faire plus que remporter New York, il doit faire un massacre dans cet État. Et il ne peut pas espérer un bond dans les intentions de vote après une victoire dans l’état de New York, il restera 10-20% des délégués. C’est fini pour Sanders, il doit abandonner.

  25. leonard1625 dit :

    Il est normal que Sanders reste en course. Il est bon deuxième après tout et quelque chose pourrait arriver à Biden. Toutefois, il est urgent qu’il modère ses supporteurs, dont une bonne partie démonise Biden.

    Mon Youtube ne cesse de me proposer des clips de TYT. Ils me tombent royalement sur les nerfs, mais je me laisse prendre à en écouter et Youtube pense que j’en raffole. Anyway, les deux principaux animateurs, pourtant en principe anti républicians, ne cessent de descendre allégrement tous les candidats autres que Sanders et Warren. Même Obama est maintenant peint comme un horrible pro establishment. Je suis persuadé qu’ils espèrent une victoire de Trump afin de pouvoir plastronner qu’ils avaient raison.

    1. Toile dit :

      « afin de pouvoir plastronner qu’ils avaient raison.« .
      D’où l’expression : « le malheur des uns fera le bonheur des autres ».,

  26. MarcoUBCQ dit :

    « Hubris » est le mot parfait pour décrire les travers de ces Amaricains: Confiance totale et absolue en soi, dépourvue de doute; confiance exagérée en soi; pêché d’orgueil fait la job itou. Y’en a marre de cette attitude digne d’un ado qui roule à 200 km/h dans une zone de 50, prétextant: « Y’a rien là, chu capabe! ».

  27. titejasette dit :

    « I’m dealing with a fucking global crisis !  »

    Il a raison de qualifier cette crise de « fucking » mais il a tord de dire « I’m dealing ». Dealing ? Really ? Le narcissiste exgère et s’attribue les pouvoirs qu’il n’a pas.

    Ce qu’il veut dire par là : Il fait comme tout le monde càd me cacher dans le sous-sol et quand je sort je se tient à 1 mètre des autres.

    Ma question. Il a déjà déclaré qu’il va faire tout son possible pour empêcher Trump de se faire réélire. On attend du concret… Va donc parler à ta base ! Fucking Moron ! (s’cusez, il a déteint son langage sur moi, je suis très influençable)

  28. citoyen dit :

    il a encore le feu sacré et une nomination dans une organisation internationale serait parfaitement adaptée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :