Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«You are full of shit.» Joe Biden a répondu en ces termes à un travailleur de Detroit qui l’accusait de vouloir «prendre nos armes à feu». «Je soutiens le Deuxième amendement», a ajouté l’ancien vice-président, qui visitait une usine de la plus grande ville du Michigan, l’un des six États à tenir des primaires démocrates ce mardi.

Pendant son échange avec le travailleur, Joe Biden a fait allusion au «AR-14» (il parlera plus tard du AR-15, l’arme préférée des tueurs de masse), de même que des chargeurs de 100 balles qu’il voudrait interdire.

Voici la version la plus longue de cet échange :

Le Parti républicain, qui met l’acte ces jours-ci sur la «sénilité» de Joe Biden, a publié une version plus courte de l’échange où le candidat de 77 ans parle de «AR-14», une gaffe que le directeur de campagne de Bernie Sanders, Faiz Shakir, s’est empressé de souligner en retweetant le gazouillis du GOP (il a par la suite supprimé son tweet) :

P.S. : Au moins un stratège républicain ne comprend pas pourquoi son parti pense que ce clip va nuire à Biden.

65 réflexions sur “Biden à un travailleur : «Tu es plein de m…»

  1. el_kabong dit :

    « Le Parti républicain a publié une version plus courte de l’échange où Biden parle de «AR-14», une gaffe que le directeur de campagne de Bernie Sanders s’est empressé de souligner en retweetant le gazouillis du GOP »

    Comme disait un commentaire sous le premier tweet (qui a été effacé) : on constate que le gop et l’équipe de bernie sont maintenant synchronisés…

    1. Richard Hétu dit :

      J’ai effacé le tweet car je doute de la bonne foi de l’auteur. J’essaie que certains trolls qui se présentent sous divers avatars ne dominent pas les débats de la section des commentaires.

      1. Frederic Jobin dit :

        C’est de moi que vous parlez? Sérieux???

    2. el_kabong dit :

      @R.Hétu

      Je ne vous suis pas : le tweet que vous avez effacé est pourtant bien celui du gop relayé par le directeur de campagne de Bernie (en-t-k c’est celui auquel moi je fais référence)? Et le commentaire auquel je fais référence, je l’ai lu sous ce tweet avant que Shakir l’efface…

      1. Richard Hétu dit :

        Malentendu entre nous deux.

  2. Achalante dit :

    Un petit exercice sous forme de jeu qui en vaut la peine, même si ce n’est pas directement relié au sujet: https://ncase.me/trust/

  3. Sjonka dit :

    Et on revient encore et encore à ce foutu 2e amendement. Comme si la nécessité d’avoir une arme se comparait encore à se défendre comme en 1787. Comme du temps du far west et où le fun de la journée était d’aller tirer les bisons et les sioux.

    1. Benton Fraser dit :

      Un juge de la cour suprême du Canada avait déjà dit à un juge de la cour suprême des États-Unis que le 2ième amendement est pertinent… en autant que l’on monte à cheval!!!

      1. Haïku dit :

        Fort bien dit ! 😉👌

      2. constella1 dit :

        Benton Fraser
        Effectivement je me souviens que l’on avait rapporté ce fait sur ce blogue
        Les trolls de l’époque défendant ce droit d’avoir un gun

      3. Serge Montpetit dit :

        wow, j’adore.

      4. papitibi dit :

        Pas fait de recherche mais si mes souvenirs sont exacts, c’est la Juge en Chef de la Cour Suprème du Canada (Beverley McLaughlin) qui s’adressait au juge en Chef de la Cour Suprème des USA (Roberts?) lors d’une rencontre amicale.

        She was right en titi! En 1776, les Pères de la Nation ont confirmé le droit d’utiliser les armes de l’époque. Pas les armes d’aujourd’hui.

        De même, c’est pas pcq tu peux te servir d’un mousquet, bin assis sur ton cheval, que t’as le droit de tirer sur une cible à 2 km, bien assis dans ton char d’assaut Abrams! C’est ce que voulait expliquer McLaughlin à son homologue…

      5. Benton Fraser dit :

        Un lien que j’ai déjà publié sur ce blogue mais toujours très instructif sur le 2ième amendement:

        http://www.revueargument.ca/article/2016-06-17/674-pourquoi-le-deuxieme-amendement-de-la-constitution-americaine-est-il-un-amendement.html

    2. Madalton dit :

      Ce 2e amendement était pour se protéger d’un gouvernement qui ne respecterait pas la constitution ou prendrait le pouvoir par la force. Aujourd’hui, mettons que ça serait suicidaire de s’attaquer à l’armée américaine.

      https://www.livescience.com/26485-second-amendment.html

      1. AB road dit :

        L’ironie, c’est que ceux qui tiennent tant mordicus, sans aucun compromis, à ce 2è amendement, ce sont généralement les fanatiques de Trump, qui lui-même, ne se gêne aucunement de bafouer impunément leur soi-disant sacrée constitution…

    3. Robert Giroux dit :

      Je ne me rappele pas l’auteur de ce qui suit mais c’est une bonne explication
      pour l’existence de l’amendement qui donne le droit d’armer les ours !

      – En 86 ans seulement, entre la Révolution américaine de 1775 et la Guerre de Sécession de 1861, la population d’esclaves est passée de 700 000 à 4 millions. Dans certaines régions agricoles du Sud, les Noirs étaient alors trois fois plus nombreux que les Blancs et il y eut beaucoup de révoltes. Les Blancs commencèrent alors à avoir peur que les Noirs puissent s’émanciper.
      – En 1836, Samuel Colt invente le revolver six-coups. Avant lui, on n’avait jamais su tirer plus d’une balle à la fois. Pendant les 10 000 ans qui avaient précédé, il fallait toujours recharger son arme, quelle qu’elle soit. Le Colt est facile à porter et pas cher. Alors, tous les Blancs du Sud s’achètent ce qu’ils appellèrent un “Gardien de la Paix” (a Peacekeeper). C’est comme ça qu’ils arrivent à maintenir l’esclavage pendant encore 25 ans.
      – L’armée américaine s’équipe ensuite de telles armes. Pendant les 40 années qui suivent,
      ils éliminent les Indiens, parce que ces derniers ne disposent que de fusils à un coup.
      – Quand le Sud perd la guerre de Sécession, sa population blanche est réellement terrorisée.
      Alors le Ku KluX Klan fait son apparition, en 1865. En 1871, il est déclaré illégal.
      – Quelques mois plus tard, une autre organisation est constituée, nommée National Rifle Association (NRA).
      Sa mission est de faire en sorte que la détention d’armes ne soit autorisée qu’aux Blancs.
      Les Noirs n’ont pas le droit d’en posséder.
      – Ainsi, l’arme à feu fut utilisée, pendant les 80 ans qui suivirent, pour veiller à ce que les Noirs devenus libres restent bien à leur place. Et cela jusqu’aux années 50 où les Noirs se sont rebellés contre cet état de fait. Terrorisés, nombre de Blancs courent se réfugier dans leurs banlieues et, une fois bien barricadés, ils achètent des millions et des millions d’armes à feu.

      1. Mona dit :

        Merci Robert Giroux. Formidable pour comprendre les états-unis et son racisme particulier.

      2. Haïku dit :

        @Robert Giroux
        Très bien résumé !!

      3. Igreck dit :

        Votre exposé explique bien des comportements incompréhensibles aux yeux de très nombreux Canadiens. Les Zétats-Dénis ont donc été pris dans une logique mortifère : besoin d’une armes, 2 armes, 3 armes… car mon voisin en a 1,2,3… ! Ce que je réalise cependant c’est que cet « enfer » est né du besoin des esclavagistes de contrôler les hommes, femmes et enfants qui leur servaient de bêtes de somme. Misère ! De bons Chrétiens hein ! On parle de quelque chose pire que le racisme et cela traîne toujours dans la psyché amère(rifaine) !

      4. Igreck dit :

        @Robert Giroux 13h46
        Votre exposé explique bien des comportements incompréhensibles aux yeux de très nombreux Canadiens. Les Zétats-Dénis ont donc été pris dans une logique mortifère : besoin d’une armes, 2 armes, 3 armes… car mon voisin en a 1,2,3… ! Ce que je réalise cependant c’est que cet « enfer » est né du besoin des esclavagistes de contrôler les hommes, femmes et enfants qui leur servaient de bêtes de somme. Misère ! De bons Chrétiens hein ! On parle de quelque chose pire que le racisme et cela traîne toujours dans la psyché amère(rifaine) !

      5. Igreck dit :

        Oups ! Excusez le doublon

      6. papitibi dit :

        Petite Histoire illustrée de la paranoïa collective…

  4. jeani dit :

    « Vouloir prendre nos armes à feu »

    Biden a raison, he’s full of shit! Cet adorateur des guns devrait savoir qu’il y a quelque chose de plus important que les guns, ne serait-ce que donner à nouveau un peu de prestance à ce shit hole actuel.

    Pour ce qui est de « l’erreur », est-ce qu’on s’en fout de sa méconnaissance sur les guns, ici au Québec à tout le moins!

    Réaction de la gang à Sanders … minable!

  5. Pierre S. dit :

    ———————————

    à votre avis ….

    Traiter un Gun lover de plein de marde …. dixit Biden.

    Qualifier les racistes qui ont causé la mort de H Hayer de  »good people …. dixit Trump
    Disculper MBS des accusations de meurtre malgré l,avis contraire de la CIA …. dixit Trump
    Prétendre assassiner quelqu’un en pleine rue …. dixit Trump
    Vouer une adoration sans borne à Kim Yong UN …. dixit Trump
    Mettre les médias en cible … dixit Trump.

    et en voulez vous des commentaires débiles de Trump ?
    Suivez son fil twitter.

    1. Achalante dit :

      @Pierre S.: M. Biden traité le travailleur de « plein de m… » parce qu’il pense que les Démocrates vont lui enlever ses armes. Donc M. Biden le rabroue en lui disant qu’il va pouvoir garder ses armes, c’est juste certaines armes et chargeurs qui seraient restreints ou illégaux.

  6. kelvinator dit :

    Pendant ce temps, Biden fait des pubs pour les démocrates contre Trump.
    https://thehill.com/homenews/campaign/486450-biden-campaign-unveils-biggest-ad-purchase-of-2020-cycle

    Regardez le vidéo de Biden à un rally donner le mérite de la victoire du Michigan à Klobuchar!
    Que ça va bien au Texas grâce à Beto.
    renchérant étant fier de l’appui du maire Pete.
    et de Jim Clyburn!

    Ça donne plus de force à son message publicitaire, sa plus grosse dépense à date, centré autour de l’union des forces démocrates, et le rejet des attaques négatives qui ne font qu’aider Trump.

  7. citoyen dit :

    on voit quand même qu’il y a une séparation entre l’homme blanc travailleur et le politicien juridique démocrate.

    1. RICK42 dit :

      …et c’est tant mieux, en ce qui concerne la réponse cinglsnte à ce citoyen adorateur des armes à feu!

  8. Louise dit :

    Biden doit faire attention de ne pas tomber au niveau des insultes de Trump. Il doit répondre en
    clarifiant ses idées et son programme et non pas s’attaquer à la personne qui lui parle.

    En ce qui concerne Trump, il doit y avoir une réponse pour démentir ses attaques vicieuses mais cette réponse devrait venir de quelqu’un dans l’entourage de Biden pour le protéger et préserver son statut présidentiable.

  9. Hé ben mon Vieux! dit :

    C’est exactement pour cette réplique que l’équipe de Trump a et devrait avoir peur de Biden. En répondant de la sorte, il se permet de se mettre au même niveau (pas trop souvent espérons le) que Trump et les Républicains mous ou les indécis qui pensent que les Démocrates ne sont pas assez «agressif» vont être séduit par cette espèce de capacité de Biden d’être un peu batailleur de rue, comme Trump l’est, exposant 1000!!! Le stratège républicain a entièrement raison.

    1. Dekessey dit :

      Je suis 100% d’accord avec Biden, mais je ne suis pas certain que ce genre de remarque va l’aider.
      Il a intérêt à faire attention, mais on sait tous qu’il y aura d’autres malaises.

      1. Igreck dit :

        Je serais plutôt d’accord avec HeybenmonVieux.
        Trompe et ses insalubres ont amené le combat dans le caniveau, alors pour le vaincre ça prend quelqu’un qui peut démontrer qu’il n’a pas peur de se salir. Hillary-la-parfaite, cette sainte femme qui a si bien su pardonner les incartades de son homme, et bien, elle n’a pas su faire face au salopard de prédateur qui a rôder en bavant sur elle les pire ins-Hannity ! Biden semble avoir compris la game.

  10. Apocalypse dit :

    Joe Biden: 👎👎

    Si cet homme remporte l’investiture chez les démocrates, on pourra certainement pas dire que le meilleur l’a emporté; en fait, on ne pourra même pas dire que le moins pire l’a emporté.

    Un comportement indigne d’un homme qui se présente pour le poste prestigieux de président des Etats-Unis. On s’attend à de la dignité en TOUTES circonstances, même si on fait traiter d’une manière qui est indigne. M. Biden n’avait qu’à répondre calmement qu’il était en faveur de 2ième amendement et que l’homme en question avait mal compris sa position.

    Par curiosité, est-ce que vous pensez que Barack Obama aurait fait la même réplique? Jamais!

    1. Hé ben mon Vieux! dit :

      Vous avez raison, mais vous avez tort aussi. Respectueusement, avec un grand nombre d’électeurs mous ou indécis qui aiment le côté frondeur et agressif de Trump, il va donner une option à ces gens qui en ont assez (à tort ou à raison) du Démocrate qui a l’air d’être au-dessus du travailleur normal ou de celui ou celle pour qui, malheureusement, répondre «you’re full of s…» correspond à ce qu’ils ont envie de dire de temps à autre. Je suis d’accord qu’Obama n’aurait pas dit ça, mais autre temps. autre mœurs. Si au prochain cycle (après 2020) les Républicains présentent un candidat plus «propre», ces échanges n’auront probablement plus lieu.

      1. Igreck dit :

        Vous m’enlevez les « maux » de la bouche !

  11. Apocalypse dit :

    @Madalton 11:59

    ‘Aujourd’hui, mettons que ça serait suicidaire de s’attaquer à l’armée américaine.’

    🤣

    En effet, ça serait l’équivalent d’un enfant de deux ans qui s’en prend à un secondeur de ligne de la NFL. comme on dit: ‘Good Luck’.

    Avez-vous pensé au nombre de morts que ce foutu amendement a pu causer au fil des ans, sans doute des dizaines de milliers de morts et ça continue. Les gens pensent se protéger en ayant des armes, mais globalement, ça augmente le risque pour tout le monde aux Etats-Unis de mourir par balles, mais on n’essaiera même pas de leur expliquer cela, c’est peine perdu 😢.

  12. Apocalypse dit :

    @Hé ben mon Vieux! – 12:27

    ‘C’est exactement pour cette réplique que l’équipe de Trump a et devrait avoir peur de Biden.’

    Les partisans des républicains aiment sans doute se genre de répliques, mais ceux des démocrates, pas mal moins. C’est d’ailleurs ce que disait récemment HIlary Clinton lorsqu’on lui demandait si on devrait adopter la méthode Trump; elle a dit que bien des démocrates n’aimeraient pas du tout et pourraient le fair payer à un candidat qui le ferait.

    Joe Biden n’a qu’une seule chose à faire, se comporter en gentleman comme … Barack Obama!

    1. Richard Desrochers dit :

      Biden aurait mieux fait de virer ça contre Trump : « Qui vous a dit ça ? Trump ? Pouvez-vous nommez un Démocrate qui a proposé qu’on vous enlève tous vos armes ? Vous croyez que Trump vous a dit la vérité ? »

      1. Achalante dit :

        Trop long! Ça lui demande de réfléchir! 😉

    2. Igreck dit :

      @Apocalypse
      Au risque de me répéter, si HRC était une sainte femme, BO était quant à lui le prophète qui tend la jour gauche… avec comme résultat qu’il a perdu 8 ans de progressisme face à une bande de hyènes. Les Dems ne pourront vaincre la Bête que par des actions qui sont en phase avec l’air du temps. Le Prédateur et sa bande repue du sang des Gentils ne se laisseront pas tasser sans réagir VIOLEMMENT. Ceux qui ne supportent pas la chaleur, et bien qu’ils sortent de la cuisine.

  13. Alexander dit :

    Dans ce monde de perception et d’instantané, chaque parole de Biden sera interprétée ou déformée.

    Désinformation oblige au royaume des fake news.

    Biden ne peut s’opposer complètement aux armes au pays des guns lovers, mais peut avoir une position plus ferme contre les armes de combat de type militaire. Quand même.

    Il doit, dans la mesure du possible, rester plus calme et sobre dans ses commentaires, sans tomber dans le populisme et la vulgarité excessive.

    Mais, personnellement, très personnellement, je pense que des paroles crues ont aussi leur place pour faire passer le message quand c’est le temps.

    Les gens ne versent pas tous dans la subtilité. Et parfois, faut être direct pour les ramener à l’ordre.

    Mais, faut impérativement que le message passe, dans le bon sens, sinon ça produit l’effet inverse.

  14. monsieur8 dit :

    C’est le problème des campagnes électorales: tu es sous le feu des cameras et micros quasi 24/24 – 7/7. Tu parles tout le temps… forcément, tu en échappes une de temps en temps. Et c’est vite repris et amplifié.

    C’est de bonne guerre d’utiliser ces gaffes à des fins politiques, c’est la game… Faut peut-être éviter de conclure instantanément que ceux qui critiquent sont des pourris à la solde du GOP.

    On se calme.

    1. el_kabong dit :

      @monsieur8

      Mais oui, mais oui, sauf que… quand on relaie directement des faussetés provenant du camp ripou-liban, on a effectivement l’air « à la solde du GOP »…

  15. RICK42 dit :

    Bon, une fois ça passe, mais faudrait pas que Biden en prenne l’habitude! Ça fait un peu désordre pour un Démocrate…

  16. FlorentNaldeau dit :

    Cette remarque peut susciter en gros deux réactions principales (et opposées). D’une part ceux qui se réjouiront que JB réagisse avec vigueur (enfin!) à un mensonge ou fausseté à son endroit, démontrant ainsi qu’il n’est pas aussi « sleepy » que DT aime l’affirmer et qu’il pourrait compter sur le même tonus pendant un débat avec lui; de l’autre côté ceux qui reprocheront à un ex-VP, homme de pouvoir qui dispose donc d’un certain prestige, riposte si sèchement et vulgairement à un citoyen ordinaire (encore que celui-ci ne semblait pas être un faible innocent démuni). L’incident pourra être exploité par les Républicains pour « démontrer » que les petites gens et les honnêtes ouvriers n’inspirent que mépris à JB, représentant des élites et de l’establishment.

    Je crois qu’il pourrait être à son avantage de continuer à répliquer sur le même ton, dans la mesure où il évite les gros mots.

  17. karma278 dit :

    « Is that what you believe? »
    « Where do you get that from? »
    «  »Why do you feel owning a gun is so important? »
    « Are you really afraid of your own government? »

    Des questions ouvertes qui démontrent un intérêt pour les propos de l’interlocuteur.

    « You’re full of s… » ???
    pas sûr, pas sûr, pas sûr, comme disait le sage.

    Avec sa rétorque, Biden transforme un échange en confrontation. Il aurait pu désamorcer, avec un certain doigté.

    C’est aussi ça, unifier la nation.

  18. Jean dit :

    Je ne vois rien de mal à ce qu’il s’emporte à l’occasion. Même s’il s’était comporté en gentilhomme croyez-vous que cet ouvrier aurait compris qu’il avait tort. À un moment donné, tu dois descendre au même niveau que ton interlocuteur. Les républicains devraient se garder une petite gêne alors que leur cheufff utilise se même langage au quotidien, pis ils trouvent cela dont ben cote. Deux poids, deux mesures.
    Je l’ai déjà dis, la prochaine campagne va se jouer dans la boue, et tous les coups seront permis.

  19. Igreck dit :

    HS
    Comme la plupart sont des électeurs du Moron, je leur suggère d’envahir Mar(de)-à-LeGros pour se mettre à l’abris. Comme se sont des employé.e.s de service, ils ne surchargeront par les esclaves travaillant au Complexe hôtelier de Narcisse !

  20. Layla dit :

    « You are full a shit »

    Très ordinaire… c’est courant ou quoi aux USA? Une expression?

    1. Igreck dit :

      @Layla
      Un « plein de marde » est une insulte très connue dans plusieurs régions du Québec !

    2. RICK42 dit :

      Aussi courant en anglais qu’en français…et probablement dans toutes les autres langues…😄

      1. Haïku dit :

        Tu plena stercore ?

  21. Danielle Vallée dit :

    @karma278: ‘Avec sa rétorque, Biden transforme un échange en confrontation. Il aurait pu désamorcer, avec un certain doigté.’

    D’accord avec vous jusqu’à un certain point, mais plusieurs de ces attaquants dans la foule sont souvent des bernie bros ou des trump fanatiques, alors je ne suis pas sûre que la conversation logique fonctionne.
    Un bernie bro a lancé une tablette informatique à la tête de Simone Sanders hier. Elle est tombée par terre et a heureusement pu se relever.
    Et des anti-viande ont physiquement attaqué Jos, sa femme et Simone la semaine dernière.

    Alors moi ça me fait sourire cette intervention parce que le monde assume qu’il est un mollasson qui va se faire rouler dessus par tout le monde, mais les gens qui le connaissent bien disent qu’il est ‘tough’. Il est ‘blue collar’ Jos.

  22. jeanfrancoiscouture dit :

    Cette réplique est l’équivalent du «Casse toi pau’v con!» lancé par Nicolas Sarkozy à un contradicteur. Il n’est jamais bon que des gens en situation dite «d’autorité» se lancent dans le langage de bas étage. On peut être très ferme sans faire appel à ce genre de langage.

    H.S. mais pas tant: Vous avez suivi la conférence de presse menée hier soir par Mike Pence entouré d’un quarteron de tout ce que les USA comptent de cadres responsables de la Santé publique et aussi de l’économie? Dès le 1er février, The Economist faisait sa page couverture avec un globe terrestre portant un masque chirurgical aux couleurs du drapeau chinois en se demandant «How bad will it get?»

    Malgré le fait que même bien avertis les USA aient «dormi au gaz Trumpien» jusqu’à récemment et que tout ce cirque sentait le rattrapage à plein nez, on aurait cru être devant un club d’adorateurs du «leadership» de Donald Trump.
    J’ai renoncé à compter le nombre de fois où Mike Pence et quelques autres intervenants ont prononcé le bout de phrase «under the leadership of the President» ou encore «following the President’s directives» et quelques autres perles dont une de Steve Mnuchin minimisant les vagues boursières en les ramenant à une simple guerre sur le prix du pétrole brut entre l’Arabie Saoudite et des concurrents. Il a affirmé sans rire que «in a year from now, the USA’s economy is gonna be stronger than ever».

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Bien d’accord avec vous.
      « ….under the leadership of the President» ou encore «following the President’s directives»
      sont des perles rarement égalé. 😉

  23. Madalton dit :

    HS, Une autre défaite en cour d’appel fédérale pour le gros Moron.

    Le congrès peut avoir accès à la preuve accumulée par Mueller et tenue secrète soumise au Grand-Jury dans l’enquête sur la Russie. C’est une victoire pour le congrès dans la quête d’information dans une enquête pour destitution.

    Désolé, je ne suis pas abonné au NTY Times.

    By Charlie Savage
    March 10, 2020, 1:12 p.m. ET
    WASHINGTON — The House has a right to see secret grand-jury evidence gathered in the Russia investigation, an appeals court ruled on Tuesday in a victory for Congress’s power to gather information for an impeachment inquiry.

    In a 2-to-1 decision, a panel on the United States Court of Appeals for the District of Columbia Circuit upheld a lower-court ruling that the House had a right to gain access to the information, which was gathered by the special counsel, Robert S. Mueller III, using a grand jury and blacked out in the report on his investigation released last year. The Trump administration had appealed that ruling.

    Usually, Congress has no right to view grand jury evidence. But in 1974, the courts permitted lawmakers to see such materials as they weighed whether to impeach President Richard M. Nixon. Last summer, as the House Judiciary Committee weighed whether to impeach Mr. Trump, the panel sought a judicial order to see certain Mueller grand jury materials, too.

    Judge Judith Rogers, an appointee of President Bill Clinton, and Judge Thomas Griffith, an appointee of President George W. Bush, sided with Congress. The ruled that lawmakers’ need for the information outweighed the general interest in keeping grand jury evidence secret, and that an impeachment inquiry fit within an exception to the secrecy rules for judicial proceedings.

    “The committee states that it needs the unredacted material to review these findings and make its own independent determination about the president’s conduct,” Judge Rogers wrote, adding: “Courts must take care not to second-guess the manner in which the House plans to proceed with its impeachment investigation or interfere with the House’s sole power of impeachment.”

    COURT OPINIONRead the ruling.
    Judge Neomi Rao, a former Trump White House official whom President Trump appointed to the appeals court last year, filed a dissenting opinion.

    The decision came less than two weeks after a different three-judge panel on the appeals court ruled, 2 to 1, that Congress had no right to sue to enforce a subpoena against an executive branch official who defied it.

    Judge Rogers and Judge Griffith were also part of that panel, but Judge Griffith sided with the Trump administration in that case. Judge Rao was not on that panel.

    The House has asked the full appeals court to rehear the subpoena case. The Trump administration could do likewise in the grand jury case.

  24. Lecteur_curieux dit :

    C’est qui le plein de marde entre les deux ?

    Ils sont chanceux que je ne sois pas multi-milliardaire et américain et avec de l’argent à gaspiller comme dans Brewster’s millions avec Richard Pryor.

    Le Deuxième Amendement il est désuet et doit être mis à jour.

    Mais allez l’homme libre et obtenir seulement 43 votes ne me dérangerait pas.

    Saisir tes armes mon impuissant ? En quoi as-tu besoin d’une plus qu’une arme pour aller à la chasse. Je plains ta femme d’être pris avec une espèce de lopette comme toi ! Si elle veut un vrai homme elle devra chercher ailleurs espèce de faux eunuque.

    Et Trump ? Il n’assume même pas ses maîtresses le tabarnak. Et les femmes se plaignent d’avoir été agressées. Sacrament d’incompétent. Belle idée pareil de baiser dans les vestiaires d’un grand magasin et pourquoi pas sur plusieurs étages!

    Et avec des femmes libérées et non des victimes cela se fait en masse. Well… Mes amies ou connaissances amicales chez des artistes et oui des femmes l’ont fait elles. Pas avec moi par contre. Ah ah.

    Maudite gang de coincés. Madonna comme POTUS alors ou comme se nomme le célèbre drag queen ? Le ou la ?

    Vous êtes un coincé du cul m. le travailleur d’usine et votre batte pue tellement il n’est pas utilisé à bon escient alors vous compensez avec une arme à feu.

    Calice de comportement de deux de pique minable. J’en veux pas de ton vote ou au moins fais un homme de toi Jérusalem et ensuite vote pour qui tu voudras et ta femme auras moins besoin de se trouver un amant.

    Right on tabarbak !

    1. Igreck dit :

      !!! Ça va ???

    2. Madalton dit :

      Mauvaise journée?

  25. Gilles Morissette dit :

    Biden a raison sur le fond. Ce « gun lover » est un enfoiré qui essaie de donner un sens à sa misérable existence de « looser » en fatasmant sur ses « guns ».

    Pitoyable.

    Cependant, JB doit faire attention de ne pas tomber dans les pièges grossiers que Tiny Brain et sa horde de fripouilles vont lui tendre.

    Ces »trois-du-cul » réalisent maintenant que Biden est l’homme à abattre et ils ne reculeront devant rien pour le coincer.

    On dit que « toute vérité est bonne à dire ». Pas en politique hélas.

  26. Lecteur_curieux dit :

    Et c’est cela être libéral et non pas être dans des mouvements moiaussi et autres…

    Sapristi Dodo et Denise étaient 1000 fois plus libérées que ces femmes là… Mae West 100 000 fois plus, Kate Hepburn 25 000 fois… Bon mais les artistes n’ont pas peur de leur singularité du moins les véritables et les bâtisseurs hommes d’affaires qui créent aussi. Les intellos eux souvent sont plus fort dans le narratif. Peu importe c’est un appel à la vie.

    On est sinon sans cesse dans la médiocrité du dernier homme ne cherchant que son petit confort et les promesses des poli-ti-chiens vont dans ce sens. Bien oui gang de tabarnaks vos femmes ont envie de baiser avec les latinos. Et vous aussi avec les latinas et peut-être encore plus avec les femmes arabes et des noires aussi envoye donc sacrament !

    Mais tout cela doit être canalisé plutôt que refoulé ou pire transformé en jalousie, en colère et en peur de perdre son identité.

    Un peuple comme une langue qui refuse d’évoluer et de se transformer et donc de se métisser est un peuple entrain de mourir.

    Donald mon sacrament tu mises sur la PULSION DE MORT. Alors tu te tiens avec des faux prêcheurs et des escrocs et menteurs et voleurs.

    Tabarnak que tu fais dur calice !

    1. Dekessey dit :

      Heu… ça va?

    2. RICK42 dit :

      OUF! On peut appeler ça un retour en force!!!

    3. Igreck dit :

      Vous devrez changer votre pseudo pour « Lecteur furieux » !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :