Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les services de renseignement américain ont informé Bernie Sanders que la Russie tentait d’aider sa campagne présidentielle dans un effort destiné à influencer la course à l’investiture démocrate, rapporte le Washington Post. Ils ont également averti Donald Trump et des élus du Congrès que le Kremlin voulait aider le président à obtenir un second mandat. Bref, le scénario de 2016 se répète.

La réaction du sénateur du Vermont à cette information tranche cependant avec celle du chef de la Maison-Blanche. Plutôt que de la qualifier de «canular», comme ce dernier l’a fait, le candidat socialiste démocrate l’a prise au sérieux. Dans une déclaration au Post, il a envoyé un message «clair» à Vladimir Poutine : «Restez en dehors des élections américaines, et je m’assurerai que vous le ferez lorsque je serai président».

Bernie Sanders a lui-même évoqué l’interférence possible de Russes dans la course démocrate mercredi lors du débat de Las Vegas. Invité par Pete Buttigieg à assumer la responsabilité des messages toxiques de certains de ses partisans sur les réseaux sociaux, il a répliqué en affirmant que plusieurs de ces interventions pouvaient être le fait de Russes cherchant à semer la division au sein du camp démocrate.

L’excuse est facile, compte tenu de ses soutiens connus qui ont été pointés du doigt, mais elle n’est pas sans fondement.

P.S. : Sanders s’est montré sarcastique quand on lui a demandé pourquoi cette nouvelle sortait ce vendredi, à la veille des caucus du Nevada. Comme Donald Trump, il semble attribuer des intentions ultérieures au Washington Post.

(Photo Reuters)

73 réflexions sur “Coup de pouce de la Russie pour Sanders

  1. Rien pour forcer 45 à vouloir que cette interférence cesse….c’est peut-être d’ailleurs lui-même qui l’a demandé.

    1. Pierre dit :

      M. Hétu
      Jusqu’à quel point peut-on croire toutes ces informations, ça semble presque loufoque… un film de série B tout au mieux!!!

      1. Racza dit :

        J’ai émis cette hypothèse il y a quelques semaines en commentaire sur ce blog. Cela ne m’étonne nullement.

  2. Mouski dit :

    Les Russes savent bien que la chance d’être réélu de Trump vient de son adversaire Sanders.

  3. Danielle Vallée dit :

    Les Russes l’encouragent mais veulent réélire Trump.
    Donc ils ont un plan pour détruire Sanders.
    Je pense que Trump est sur le point de sortir une liste de saloperies sur les Sanders, incluant les problèmes de son épouse avec le collège de Burlington et la fondation qu’ils ont dû fermer l’année dernière.

    Méthode Trump: accuser les autres de fraudes pendant que lui a les deux mains dans le pot à biscuits.

    1. leonard1625 dit :

      @Danielle Vallée Ne serait-pas, comme vient de l’écrire Martin coté, que les Russes veulent semer le trouble chez les démocrates et, qu’en même temps, ils pensent que Sanders se ferait découdre pas Trump?

      1. xnicden dit :

        C’est assez juste je crois.

    2. jaylowblow dit :

      Si Sanders gagne la primaire pas besoin de le salir: Trump n’aura qu’a répéter « socialiste » durant 5 mois pour gagner haut la main. Bien entendu, les russes sont parfaitement au courant de ça et comme et ils veulent que leur petit toutou orange soit réélu ils vont tous faire pour que Sanders soit candidat.

    3. leonard1625 dit :

      Je me corrige, car je crois que vous vous dire que les Russes ont un plan pour Sanders, une fois nominé.

      Serait-ce aussi que les Russes appuient n’importe quel candidat qu’ils croient néfastes pour les USA?

      1. papitibi dit :

        Les Russes appuient 45 pcq ils le tiennent par les couilles. Et/ou pcq Trump demeure un promoteur immobilier prêt à toutes les bassesses pour avoir son nom en haut de la porte et en grosses lettres lumineuses au sommet d’une immense tour à Moscou…

        Que ne ferait-il pas pour accommoder son bienfaiteur Vladimir? Un Quid Pro Quo? Ah bin….

        = = =

        Quant à Sanders, son élection ne mettra pas les USA dans la chnoutte (si élu, bien sûr), Trump est passé avant lui, et les effets à moyen et à long terme de sa présidence…

        Par contre, une candidature Sanders demeure la voie royale vers la réaction du gros lard avec-pas-d’classe, à qui il suffira d’évoquer le spectre du socialisme pour remplir les boites de scrutin.

      2. Haïku dit :

        @papitibi
        -« Quant à Sanders, son élection ne mettra pas les USA dans la chnoutte ».
        WTF Sérieux ? ❔😨….
        Oups, j’ai lu la fin de votre commentaire, et je comprends mieux vos propos.
        C’est un « bull’s-oeil » comme on dit en Esperanto.

  4. Martin cote dit :

    Les russes sont pas fous…aidons Sanders à etre choisi candidat démocrate et nous assurons la réélection de Trump….

    1. Achalante dit :

      Évidemment, il y a la possibilité inverse, soit qu’ils prétendent le soutenir pour en fait détruire sa candidature. J’ai peut-être eu affaire à des trolls russes qui prétendaient soutenir M. Sanders. Ils étaient à ce point agressifs qu’ils rendaient qu’ils en ternissaient M. Sanders.

  5. chrstianb dit :

    Le jeu de Poutine est simple, polariser la société américaine peu importe qui sera président.

    1. Pierre dit :

      @chrstianb
      Est-ce que la majorité du peuple américain est intéressé par les russes, pour eux quand ils votent c’est sacré point final…

  6. spritzer dit :

    « Bref, le scénario de 2016 se répète. »

    En effet, la chasse aux sorcières et l’hystérie collective. Tellement prévisible que je l’ai mentionné hier qu’ils allaient discréditer la campagne de Sanders de cette façon.

    Que Sanders y croit ou non, il est obligé de suivre la parade tellement la russophobie est entretenue, chauffée par l’establishment y compris bien sûr les médias. C’est le nouveau maccarthysme.

    1. ghislain1957 dit :

      @ spritzer

      Félicitations, votre brainwashing est un succès. Continuez à vos informer auprès de Fuch Niouze et de Breitbart, c’est efficace.

      1. spritzer dit :

        @ghislain1957

        Je sens que vous allez recevoir beaucoup de like, j’ai un don pour les faire pleuvoir.

  7. spritzer dit :

    Si la Russie intervient dans le processus électoral américain et d’une façon aussi efficace, qu’est-ce qui les empêche de le faire partout où il y a des élections et contrôler le monde! Je suis certain que plusieurs y croient.

    1. gl000001 dit :

      Si Cambridge Analytica le faisait, pourquoi pas la Russie ?

    2. jcvirgil dit :

      Surtout que les Américains ont avec le centre de la NSA en Utah le plus grand centre de contrôle informatique qui leur a coûté des milliards .

      Ils emmagasinent toutes les données numeriques possibles, provenant de portables et ordinateurs partout dans le monde , mais ils veulent nous faire croire qu’ils ne peuvent rien pour contrer les hackers russes.

      A soir on fait peur au monde 😎

    3. Guy Pelletier dit :

      @spritzer

      Le reste du monde ne gène pas la Russie sans compter que l’oligarchie russe proche de Poutine de bons amis de POTUS45 veulent voir les sanctions contre leur pays par les Américains cesser. Tout comme ils veulent voir leurs comptes bancaires libérés alors qu’ils sont gelés dans les banques occidentales par les Américains. On parle de somme$ fabuleuse$ sans compter leurs gros projets pétroliers qui avaient été planifié avec EXXON du temps ou Rex Tillerson la dirigeait avant qu’il aille travaillé pour Trump. Projets qui auraient été lancés si Trump devenu le président des USA avait pu éliminer les sanctions contre la Russie. Quand on regarde de près c’est plus que clair que la Russie souhaite et a intérêt à la ré-élection de Trump qui fort de sa victoire lèverait les sanctions contre la Russie. Aucun autre candidat à la présidentielle des USA ne leur est aussi favorable….aucun.

      1. spritzer dit :

        @Guy Pelletier

        « …la Russie souhaite et a intérêt à la ré-élection de Trump qui fort de sa victoire lèverait les sanctions contre la Russie. Aucun autre candidat à la présidentielle des USA ne leur est aussi favorable….aucun. »

        Rien n’indique que Trump lèverait les sanctions dans son prochain mandat. Il s’est rendu compte du prix à payer à afficher des sympathies pour la Russie. Des plans pour hypothéquer un deuxième mandat.

        Je suis d’accord que Trump est probablement le moins pire pour la Russie parce que les démocrates ne seraient pas plus accommodants pour les sanctions et les tensions et les risques d’affrontement. Adam Schiff au procès de destitution a montré de quel bois fumant les démocrates pouraient se chauffer quand il est question de la Russie.

  8. Toile dit :

    Une très bonne façon d’assurer la réélection de sa décrapitude est que le parti démocrate élise un socislisssss.On aura juste à changer après le nom du parti: démocratie socialisss. Y sont pas fous les russes.

    1. Boileau dit :

      Socialiss ne sera pas suffisant pour trump et ses sous-fifres, ce sera sûrement communisss!

  9. Louise dit :

    Si les Russes veulent donner un coup de pouce à Sanders c’est qu’ils soupçonnent qu’il ne pourrait pas gagner contre Trump.
    Raison de plus pour ne pas voter pour Sanders.
    Le choix du candidat démocrate qui sera choisi n’est tellement pas clair que Trump et Poutine ne savent pas sur qui frapper.
    Alors ils donnent des coups d’épée dans l’eau.

  10. jcvirgil dit :

    Une chose est certaine , les sévices (non c’est pas une faite) secrets américains comptent bien interférer dans la campagne présidentielle 2020 , de façon à choisir le candidat qui sera le mieux à même de protéger leur accès illimité fonds publics.

    Il faut bien les nourrir ces petite bêtes là…😎

    1. Danielle Vallée dit :

      @spritzer; « qu’est-ce qui les empêche de le faire partout où il y a des élections »
      Mais ils le font…

      1. spritzer dit :

        Chère Danielle, à lire vos commentaires sur le sujet je sais que vous le croyez. 😉

        Bonne soirée

      2. M.Rustik dit :

        @Spitzer, quand les Desmarais font une rencontre à Sagard et qu’ils invitent des dirigeants de d’autres pays, des chanceliers, vous pensez qu’ils jouent au bridge?

        L’influence politique est un jeu qui se continue sans cesse. On ne parle pas d’un groupe opaque, d’un nouvel ordre, mais on parle ici de la politique et oui, les principaux joueurs essais toujours d’influencer ce qui fait leurs affaires. En Europe lorsqu’un parti de type Marine LePen voit le jour, il y a très souvent les mêmes bailleurs de fonds qui sont derrières, pas besoins de chercher de la conspiration… ça s’appelle de la politique.

        Moi ce qui me surprendrait c’est que les russes ne cherchent pas à influencer l’élection. Ce qui a changé c’est qu’avec les réseaux sociaux, des petits commentaires bien placés peuvent faire boules de neige. Et c’est exactement ce que l’occident fait quand en Chine elle parvient à placer certains commentaires qui influenceront… Les américains sont rois dans ces jeux d’influences, qui peuvent aller plus loin avec les peurs et promesses économiques: un tarif si vous votez X, un traité si vous votez Y. Que les russes, qui n’ont pas les mêmes tentacules économiques ne le font pas de d’autres manières, c’est qu’ils sont en manquent d’imagination et de solution en termes de politques internationales. Est-ce si efficace? Là j’ai des doutes, mais quand des candidats sont nez-à-nez, si l’effet est un avantage de 1-2%, ceci peut faire basculer le tout.

      3. spritzer dit :

        @M.Rustik

        Si ce n’est pas si efficace, et je suis d’accord avec vous, pourquoi le gouvernement russe se lancerait dans l’entreprise alors qu’ils sont même annoncés par les médias US. Comme si Poutine n’avait aucune honte à montrer sa fourberie… Il me semble que ça ne fonctionne pas comme ça.

        Peut-être qu’en 2016 le gouvernement russe et pas juste la compagnie IRA était derrière les pubs Facebook. Mais ils ont dépensé $75 000 pour ces pubs, une somme ridicule qui peut vouloir dire n’importe quoi.

        Ce qu’ils ont pour eux c’est leurs médias et ceux qui les appuient et qui frappent une corde dans l’opinion publique, une petite corde.

  11. Danielle Vallée dit :

    @leonard 1625: « ils pensent que Sanders se ferait découdre pas Trump? »
    Exactement ce que je pense.
    Et je pense qu’il va essayer encore une fois: « fraude » et « lock them up »

  12. Apocalypse dit :

    Peut-être que cette nouvelle devrait inquiéter M. Sanders. Les Russes pensent peut-être que les choses seraient plus facile pour Donald Trump avec Bernie Sanders comme représentant des démocrates. Donc, on aide M. Sanders à remporter l’investiture 😉.

  13. Micheline dit :

    Oui, les russes vont interférer partout où ils le peuvent. Macron informait cette semaine, que les russes étaient une menace crédible pour la démocratie dans le monde. On vit en ce moment un scénario catastrophique. Mais ce qui arrive, tout le monde le sait et aucune protestation en vue et les despotes continuent à s’enrichir sur le dos des pauvres. J’ai mal au coeur.

  14. xnicden dit :

    « P.S. : Sanders s’est montré sarcastique quand on lui a demandé pourquoi cette nouvelle sortait ce vendredi, à la veille des caucus du Nevada. Comme Donald Trump, il semble attribuer des intentions ultérieures au Washington Post. »

    M. Sanders a eu une excellente réponse sur le fond mais il n’a pu s’empêcher cet ajout. Après on s’étonnera que ses supporteurs embarquent dans des théories conspirationnistes.

    1. spritzer dit :

      @xnicden

      C’est pas grand chose de la part de Sanders pour entretenir les théories conspirationnistes à côté des manigances du DNC en 2016. Et ces révélations sur une supposée influence russe sur sa campagne, on serait sarcastique à moins.

  15. Dégénération Nation dit :

    c’est surement une coincidence que cette nouvelle arrive la journée avant le nevada caucus…

  16. Mabuse dit :

    Pour les russes, côté géopolitique, appuyer Sanders est gagnant-gagnant.
    Sanders est le meilleur candidat pour la ré-élection de Trump.

    Si, par miracle Sanders battait Trump, il est encore plus isolationiste que Trump. Il veut sabrer dans les dépenses militaires et désengager les forces américaines partout oû c’est possible. Il n’est certainement un free trader non plus. Bref, avec Sanders comme POTUS, les USA s’effacent et laissent la voie libre aux politiques hégémoniques de la Chine et de la Russie plus vite encore que Trump.

  17. loup2 dit :

    Une danse macabre. Et celui qui la dirige n’est pas donytinny ni Bernie,mais Vladimir.

    1. Haïku dit :

      @loup2
      Allez écouter Camille Saint-Saëns -Danse Macabre sur YouTube.

  18. xnicden dit :

    Certains supporteurs de M. Biden ont sauté sur l’occasion. De @ChrisDJackson:

    How Sen.Sanders voted on Russia sanctions:
    👇

    2012 Magnitsky Act – nay
    2014 Russia Sanctions – nay
    2017 Russia Sanctions – nay
    2019 Russia Sanctions – did not vote

  19. Richard Desrochers dit :

    Je suis surpris que DT n’ait pas encore dit que si les Russes voulaient aider Sanders, ça prouvait qu’ils ne voulaient pas l’aider lui.
    Parce qu’évidemment, lui et sa base liront tout au premier degré. Au moins jusqu’à ce que Fox News trouve un troisième degré, mais là c’est lui qui va être mêlé, ne s’étant jamais rendu au deuxième.
    (Retour à « La lettre volée » de Poë et le jeu de pair/impair).

  20. FlorentNaldeau dit :

    Cela fait-il de BS un « idiot utile » ou alors un « vieux grincheux utile » pour réutiliser une vieille expression?

  21. Haïku dit :

    RE: « ….L’’excuse est facile, compte tenu de ses soutiens connus qui ont été pointés du doigt, mais elle n’est pas sans fondement….. »

    Donc,
    Trump fait du pouce à l’endroit des russes, mais Sanders n’embarque pas. Il préfère leur donner le doigt d’honneur.

    (NB. Mon commentaire n’est pas un endossement envers Sanders. C’est plutôt une blague ironique.)

  22. AB road dit :

    « Coup de pouce de la Russie pour Sanders »

    C’est tout-à-fait dans la normale des choses.

    Bernie est « communiste » comme la Russie (URSS) des « belles années ».

    Et bien des Russes sont encore aujourd’hui, nostalgiques de cette époque pas si lointaine…

  23. lechatderuelle dit :

    Les USA aiment les complots et les délires…. la Russie par-ci, la Russie par-là…

    misère…. la Russie contrôle le monde et les cerveaux ….

    ça devient risible…

    Certaines personnes se cherchent déjà des excuses pour expliquer la potentielle réélection de trump….

    Si trump est réélu c’est parce que le candidat démocrate n’aura pas su offrir une meilleure alternative et que trump aura eu plus de votes des Grands Électeurs…
    au final, trump est le choix des électeurs USA qui semblent l’apprécier puisqu’ils votent pour lui….

    La Russie? Misère… ça doit être marginal comme impact….
    de la désinformation dans le pays qui possède le plus de journaux et de médias au monde!!??….
    Faut quand même pas charrier…. on ne parle pas d’un pays sous-développé….

    1. T. Tebow dit :

      @lechatderuelle J’abonde dans votre sens. Si on essaye déjà de discréditer le résultat de l’élection de 2020, c’est qu’on ne croit vraiment pas en nos chances!

    2. gl000001 dit :

      Et Poutine est multimilliardaire. Et les multimilliardaires ça fait quoi ? Ca achète des élections 😉

  24. Alexander dit :

    Kamarads Bernidov et Trumpev?

    Da.

    Le tsar Poutine ne pourrait mieux choisir. Un socialisse auto-proclamé ou un oligarche de pacotille.

    Les russes n’auraient finalement même pas besoin de s’en mêler.

    Les américains sont bien mêlés eux-mêmes et sont experts dans l’art de se tirer dans le pied.

  25. T. Tebow dit :

    La vraie nouvelle ici est qu’agent des services de renseignement a fait une fuite d’un briefing d’information classifiée secrète un jour avant un caucus pour nuire a un des candidats.

  26. arizonarc dit :

    Trump et Poutine semblent se nourrir au même scénario. Ils veulent tous les deux que Sanders devienne le candidat démocrate à la présidence. Vous vous souvenez quand Trump trouvait injuste que Sanders soit retenu au Sénat à cause de l’impeachment alors que Biden
    ne l’était pas? De toute évidence Trump et les Russes pensent que Sanders est le candidat idéal pour assurer la réélection de l’Orange croche.

  27. Haïku dit :

    C’est vendredi…
    (Oups, c’est déjà samedi au Kremlin):

    -« Pour deviner la nationalité d’un homme, il suffit de le présenter à une jolie femme.
    S’il lui serre la main, c’est un Anglais ;
    s’il la lui baise, un Français ;
    s’il lui demande rendez-vous, un Américain ;
    s’il câble à Moscou pour instructions, un Russe. »

    -« La révolution russe, c’est la révolution française qui arrive en retard, à cause du froid. »(Salvador Dali).

  28. MarcoUBCQ dit :

    Bernie, comme beaucoup de soi-disant intellectuels (en fait des matérialistes qui ne croient qu’aux sens, comme si la vie pouvait être réduite à ce qu’on perçoit…), était séduit par l’idée du communisme, qui en réalité était juste une version 2.0 du totalitarisme. Il est encore séduit par des idées qui en soi sont séduisantes, mais en réalité sont simplement malsaines. Les jeunes supporteurs de Bernie sont tentés par le totalitarisme, façon d’imposer le « bien » à tous. Foutaises. Les États-Unis, à leur meilleur, c’est le pragmatisme pur. On s’en cali**e des idées, mais on aime les résultats!

  29. Haïku dit :

    HS. ?
    -« Entre le sarcasme et l’ironie il y a la même distance qu’entre un rot et un soupir. »(H. Pratt).

    @papitibi
    Merci pour vos soupirs. Bien d’accord avec vous la plupart du temps.

  30. titejasette dit :

    Un éléphant pose une question indiscrète à un chameau :

    – Dis, pourquoi t’as un sein sur le dos ?

    – Pfff, la question est un peu osée venant de quelqu’un avec un sexe au milieu du visage !

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      😉👌
      Mais, uh oh…
      -« L’hirondelle ne fait pas le printemps, mais le chameau fait le désert. »(A. Capus).

  31. titejasette dit :

    Que dit un hérisson qui se cogne à un cactus ?

    – Maman !

  32. Frederic Jobin dit :

    Cette idée de parler « d’aide » est ridicule, elle l’était en 2016 pour Trump et l’est autant en 2020 et pour n’importe qui. La Russie n’a pas aider Trump, elle n’aide pas Sanders, c’est l’équivalent de prêter des intentions au vent… Parler d’interférence est plus exact.

    Pour le piratage c’est différent, mais en ce qui a trait aux trolls, sockpuppet, twitter bots, usine à « memes », désinformation, etc, comme en 2016, qu’il y ait intention concertée ou non, que l’exécution soit politiquement dirigée ou non, ça n’a pas d’importance parce qu’on a pas d’outils pour vérifier ou y remédier et car le résultat est le même… Plus de cynisme, plus de paranoïa, plus de chaos… Et l’impact dépasse la politique américaine…

    L’anonymat intrinsèque des communications informatiques est un problème plus sérieux qu’on pourrait le penser, et pas vraiment de solutions pratiques en vue… Tout le monde est un troll potentiel, si facile de se faire passer pour n’importe qui et dire n’importe quoi…

    On ne réalise pas vraiment à quel point l’humanité n’était pas prête pour internet et ne l’est toujours pas en fait… Économiquement bien sûr, on a compris assez vite comment faire du cash avec ça et les avantages sont indéniables, mais on ignore encore comment adapter nos institutions sociales et politiques à cette ère des réseaux sociaux virtuels et sans frontières…

    Nos sociétés sont peut-être forcées d’évoluer plus rapidement qu’elles ne le peuvent…

  33. spritzer dit :

    En complément d’information, Poutine parle de l’Ukraine. Oubliez pas les sous-titres.

    1. Haïku dit :

      @Spritzer
      Merci pour le complément d’information.
      Mais je trouve que l’affirmation de Putin « there’s always hope » est très ironique, non ?
      Á la prochaine.

  34. Mabuse dit :

    @ matou meler

    « La Russie? Misère… ça doit être marginal comme impact….
    de la désinformation dans le pays qui possède le plus de journaux et de médias au monde!!??….
    Faut quand même pas charrier…. on ne parle pas d’un pays sous-développé…. »

    Justement, la désinformation est plus facile lorsque la population est inondée, sursaturée de nouvelles 24/7. Elle décroche et se branche aux réseaux sociaux où les fausses nouvelles et les théories du complot abondent. Pas étonnant que les médias traditionnels écopent là aussi. Les interventions occultes par les russes et les chinois dans les démocraties sont certaines. Elles contribuent aux divisions.

    Là où vous avez raison, cependant, c’est que personne ne travaille davantage à nier la réalité, à désinformer et diviser la population et à miner la démocratie que l’administration Trump.

    Que celle-ci récolte encore près de 50% de l’appui populaire illustre plutôt bien le sous-développement du pays.

    1. lechatderuelle dit :

      Mabuse je veux bien, mais quelque part, on sort cet épouvantail poiur tout et rien, si bien qu’un moment donné ça ne veut plus rien dire….

      Êtes-vous envahi par de la désinformation au point de changer votre vision des choses??
      L’Américain moyen est si peu allumé ?

      Au xUSA, la population est coupée en 2 pratiquement quand on parle d’élections…. il y a donc très peu de gens qui peuvent être désinformés, non?

      Un démocrate « mou » tournerait Républicain parce que 3 ou 4 trolls russes inondent son facebook ?

      Les gens votent pour un parti par habitude, pour 75 % à 80 % des gens qui votent….
      ce qui favorise un parti au pouvoir est l’absence de voter….

      Moins il y a de gens qui votent et plus le type au pouvoir a des chances d’y demeurer… la force de l’inertie le favorisant pratiquement toujours …

      Il y a ben plus à craindre du désabusement des électeurs que des robots russes qui inondent les USA de commentaires ou de nouvelles fausses…
      Fox News fait déjà pas mal la job sans les russes, en passant…

      Que les Républicains amassent 50 % des votes n’est pas un signe de sous-développement, mais bien un mauvais système politique qui coupe le choix en 2… trump ou pu importe celui qui représente les Républicains profite de ce découpage ….

      trump est un rustre, un vieux monsieur dépassé par le tonnerre et qui gère sa présidence par les réseaux sociaux et une quantité effarante de réunions partisanes… il garde le contact avec la base du parti, une base qui englobe toutes les strates de la population, pas juste les co-sanguins comme plusieurs aiment le répéter….

      il les garde en état d’alerte en semant lui-même des tas de fausses informations… pas besoin des russes…

      C’est rendu risible…
      les russes font ceci, les russes aident trump…les russes aident Sanders…
      les USA ont, semble-t-il besoin d’un ennemi à combattre…. ils en ont trouvé un « classique »…. le Russe… Méchant idéal….

      Pour ma part je crois que les USA peuvent avoir l’air idiot sans aide…..

      1. gl000001 dit :

        Ce sont les services secrets qui ont sorti l’info. Vous faites comme Impeached trump et vous ne les croyez plus ?

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        Merci pour le lien. Très révélateur !!

  35. Moma dit :

    Twitter · Installée
    John O. Brennan (@JohnBrennan) | Twitter
    Suite ?

  36. Madalton dit :

    Sanders savait depuis 1 mois que la Russie interférait et il n’a rien dit à ce moment.

    https://www.politicususa.com/2020/02/21/bernie-sanders-knew-for-a-month-that-russia-was-helping-his-campaign-but-said-nothing.html

  37. Alexander dit :

    En fait, n’importe quel président américain qui souhaite se retrancher des grandes ententes internationales et acceptent de facto une baisse d’influence américaine sera supporté par la Russie et la Chine.

    Trump et Sanders n’ont rien de mondialistes. Pour des raisons différentes, ils ont des visions isolationnistes. Ils voient les EU comme autosuffisants sans être les gendarmes du monde.

    De par le fait même, ils laissent le champ libre aux concurrents.

    Me tromperais-je?

  38. Gilles Morissette dit :

    Et si les Russes encourageait la candidature de Sanders dû fait qu’il serait un adversaire facile à battre pour Tiny Brain.

    Farfelue? Possible. Cependant, il n’y a plus rien de surprenant dans un « Pays de cul » qui est devenu une caricature de démocratie.

  39. Amazonia dit :

    J’ai lu une étude d’un certain Kondratov sur les stratégies pour contrôler les espaces numériques participatifs en Russie.

    Et je crois que les russes ont une expertise sociotechnique en la matière qu’aucune démocratie occidentale ne possède ni ne peut contrecarrer. Si rien n’est fait, nous allons vers la fin de l’Occident démocratique.

    1. spritzer dit :

      Ci-git l’Occident démocratique, terrassé par des pubs facebook et des tweets provenants la Russie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :